• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les repentis du numérique...

Les repentis du numérique...

 

Un reportage diffusé sur France 2 dans Envoyé Spécial nous met en garde contre la dépendance aux écrans...

 

Le reportage s'ouvre sur l'évocation d'une école pour les privilégiés de la Silicon Valley : on y dispense un enseignement ludique, avec moins de théorie... cours de théâtre, de tricot, de jardinage, ferronnerie, broderie représentent 50 % de l'enseignement.

C'est un enseignement garanti sans tablette ni écran, le but étant que les élèves apprennent à se servir de leurs mains.

Aucun de ces élèves ne possède de téléphone portable personnel. Et leurs parents sont des créateurs de programmes informatiques.

On le voit : au coeur du système, haro sur les écrans ! Les créateurs de la Silicon Valley appellent à débrancher !

 

Comme l'écrit Pascal Buckner dans son ouvrage "Une brève éternité", "Cliquer d'un coup de pouce sur l'astrophysique ou la chimie organique ne fait pas de nous des astrophysiciens ou des chimistes, même pas des vulgarisateurs. Juste des analphabètes pédants... La démocratie du clic n'est qu'une démocratie d'ignares... Nous revenons de ces chimères d'autant que de nombreux grands patrons de la Silicon Valley interdisent à leurs propres enfants l'accès aux iPads, tablettes, et autres ordinateurs qui nuisent à la concentration et à la créativité."

 

Au commencement, étaient l'iPhone et son inventeur Tony Fadell qui reconnaît aujourd'hui avoir créé un monstre.

Quand les applications sont apparues, ce fut un point de bascule : l'homme est alors devenu l'esclave de son outil.

Les gens passaient leur temps à regarder leurs écrans : il existe plus de 90 000 applications !

 

Guillaume Chaslot, quant à lui, a renoncé à son travail sur Youtube : sa tâche consistait à rendre Youtube le plus addictif possible, avec des pièges, des contenus racoleurs, des théories ineptes...

Plus c'est gros, plus c'est captif ! Du clic à tout prix, tout cela pour maximiser les revenus publicitaires...

 

Aza Raskin, lui, a inventé le puits sans fond : on peut dérouler un maximum d'images à une vitesse record : c'est un verre qui se remplit sans cesse par le fond.

Raskin critique les effets de la technologie moderne sur la vie quotidienne et la société. Il évoque le sujet des pouvoirs et des dangers potentiels induits par la technologie dans la société moderne, dans un podcast nommé Your Undivided Attention.

 

La dépendance au numérique est si grande que certains ont inventé des applications pour prévenir ce phénomène : c'est ainsi que Fred Stutzman a crée "Freedom".

Mais cette application a été rapidement virée de l'Apple store.

 

Un ancien de Google et de Facebook, Tavis Mc Ginn dénonce encore de graves dérives : il est convaincu que Facebook détruit nos sociétés.

3 américains sur 4 ont un compte Facebook et il est difficile de s'en défaire car le site est particulièrement addictif.

 

Les addictions sont si nombreuses que certains ont eu l'idée d'inventer un ligtphone, une version minimale sans application.

Est-ce la mort des smartphones ? Est-ce plutôt un nouveau filon ?

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2020/09/les-repentis-du-numerique.html

 

Source :

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/envoye-special-smartphone-sommes-nous-tous-accros_4080769.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Alfred E. Newman Bec à foin 21 septembre 16:56

    « C’est un enseignement garanti sans tablette ni écran, le but étant que les élèves apprennent à se servir de leurs mains.  »

    L’école du cirque, c’est mieux, on apprend aux futurs antipodistes à se servir de leurs pieds.


    • phan 21 septembre 18:43

      C’est Pascal Bruckner, un écrivain favorable à la destruction de l’Irak ... bref, c’est le petit vieux qui vend de la serge !


      • binary 21 septembre 19:51

        certains ont eu l’idée d’inventer un ligtphone, une version minimale sans application.

        Inventer ?

        https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/c/cd/Telephone_model_PTT24-IMG_9919.jpg


        • rosemar rosemar 21 septembre 20:52

          @binary

          Oui, enfin, celui-là n’est pas portable...


        • ETTORE ETTORE 21 septembre 20:49

          C’est la base même de la futilité abyssale !

          Mais ce n’est pas sa faute, à la chôôôse !

          Pratique quand vous êtes en panne, en danger, ou......

           C’est certain que si c’est juste pour tapoter « quoi tu fé » .....

          On devrait juste s’interroger sur LE cerveau qui fait manipuler la chôôôôse !


          • rosemar rosemar 21 septembre 20:53

            @ETTORE

            Eh oui, tout dépend l’usage qu’on en fait...


          • goc goc 22 septembre 05:08

            A votre avis, à quoi sert cette ridicule bataille pour la 5G si ce n’est pas simplement et uniquement, obliger les gogos à changer leurs smartphone (et racheter des applis prétendument plus performantes « grâce » à la 5G), alors que le marché est déjà saturé à 80%. Tout le reste (médecine, voiture autonome, téléchargement rapide, etc) n’est que du pipeau commercial pour neuneus au cerveau nettoyé par des heures passées sur TF1 et/ou hannouna.

            PS : j’ai vu ce reportage, et je n’ai pas été surpris par l’habituel exagération ridicule du sujet par des journaleux ne comprenant rien au problème et préférant en rajouter un max, histoire de faire « expert », et en quête de scoop ou de buzz.


            • babelouest babelouest 22 septembre 07:00

              @goc la 5G c’est un truc pour que ton frigo clame « Y’a plus de yaourts » !" et passe commande au Carouf du coin sans rien demander à personne, ou ta brosse à dents qui refuse tout usage parce qu’elle se déclare obsolète. Quant à la chirurgie à distance, les médecins pas fous préfèrent quand ils y sont obligés passer par la fibre, beaucoup plus rapide, plus fiable, et sans pollution électromagnétique.
              Pire, le lecteur de DVD serait fichu de téléphoner à la police pour signaler que (ô le raciste) tu es en train de te passer Autant en emporte le vent.


            • Septime Sévère 22 septembre 07:16

              @babelouest
              .
              Oui, la pollution électromagnétique est extrêmement dangereuse. Les infections et complications post-opératoires lui sont certainement dues, en dépit des mensonges officiels. 


            • goc goc 22 septembre 10:11

              @Septime Sévère
              la pollution électromagnétique est extrêmement dangereuse

              Je ne sais pas si elle est dangereuse, par contre je sais qu’on se fout de ma g...le, en m’expliquant qu’on ne risque rien, sauf à forte dose, et 3 minutes après on me dit que la couverture de la 5G sera totale, donc j’en déduis que, vu le nombre d’émetteurs necessaires pour avoir une couverture totale, je serais entouré d’ondes, et au total, je pourrais bien recevoir une forte dose.

              En faite, je ne risque rien, je suis dans les Cévennes et en plus dans une zone presque blanche (internet lent, et réseau téléphonique faible, et plus d’un an de retard pour la fibre), donc je pense qu’on ne verra un émetteur 5G que dans une bonne dizaine d’année (si on nous en installe un, ce qui n’est même pas sûr)


            • Septime Sévère 22 septembre 07:14

              C’est un très bon article car il nous apprend que si c’est très utile de faire un sage usage des choses, il n’est pas bon d’en faire un emploi excessif. 

              Il faut donc faire lire cet article toutes affaires cessantes par les enfants du primaire. Merci, Rosemar. 


              • Francis Francis 22 septembre 07:55

                Les dieux sont tombés sur la tête.


                • zygzornifle zygzornifle 22 septembre 08:12
                  Les repentis du numérique...

                  Attendent la 5G avec impatience ....


                  • zygzornifle zygzornifle 22 septembre 08:13

                    le but étant que les élèves apprennent à se servir de leurs mains.

                    ça a marché avec Griveaux , enfin pour une seule main ....


                    • zygzornifle zygzornifle 22 septembre 08:14
                      “Je crains le jour où la technologie dépassera les capacités humaines. Le monde risque alors de voir une génération de parfaits imbéciles.”
                      ― Albert Einstein

                      • ZenZoe ZenZoe 22 septembre 10:53

                        Les media ont le chic pour cibler un minuscule épiphénomène et le transformer en tendance lourde. Ca fait vendre sur le moment, c’est tout, mais c’est mensonger.

                        Le détachement du numérique n’est pas pour demain ni après-demain. Ni la connectique, ni la robotique, ni l’IA... A tort ou à raison, mais c’est l’inverse qui se produit.

                        Tant pis pour Rosemar qui espère tellement qu’on retourne chez les Grecs et les Romains antiques, là où elle se sentirait tellement mieux à son aise.


                        • rosemar rosemar 22 septembre 11:59

                          @ZenZoe

                          Décidément, Macron fait des émules, lui qui défend la 5G face au retour de la lampe à huile : vous faites dans la CARICATURE comme lui...


                        • babelouest babelouest 22 septembre 12:04

                          @ZenZoe le numérique est comme la langue selon Ésope : la meilleure, ET la pire des choses. Tout dépend de QUI s’en empare.


                        • pemile pemile 22 septembre 12:18

                          @babelouest « Tout dépend de QUI s’en empare. »

                          Vu comment le logiciel libre peine et que niveau hardware et architecture réseaux les moyens sont inaccessibles aux particuliers, vous restez optimiste ?


                        • Septime Sévère 22 septembre 17:02

                          @ZenZoe
                          .
                          Les Grecs et les Romains étaient bien assez intelligent pour inventer l’électricité s’ils l’avaient voulu, mais ils étaient trop sages pour cela. 


                        • Pauline pas Bismutée 22 septembre 10:59

                          Et le fin du fin, en Suède, on peut maintenant télécharger une application pour y loger son identité et confirmer ‘qu’on s’engage dans une activité sexuelle volontairement’

                          ‘One Swedish lawyer has developed a smartphone app that persons could use to log in and with their national Bank-ID confirm that they are engaging in voluntary sexual relations.’

                          [Now You Can Sign Digitally Before You Have Sex – Lawyer Produces Consent Application], DAGENS JURIDIK (June 26, 2018).)

                          Ça va être raccordé au compteur Linky … smiley


                          • rosemar rosemar 22 septembre 12:00

                            @Pauline pas Bismutée

                            C’est quoi, ce truc ? Quel est le but ?


                          • Francis Francis 22 septembre 12:17

                            @Pauline pas Bismutée
                             
                             ’’une activité sexuelle’’ ?
                             
                            Ne serait-ce pas plutôt une relation sexuelle ?


                          • Pauline pas Bismutée 22 septembre 12:56

                            @Francis et @ Rosemar

                            C’est une initiative individuelle (pas gouvernementale !) d’un avocat/homme de loi qui vise a protéger les participants a une activité sexuelle (pas relation), en réponse a un « durcissement » (sourire...) de la loi en Suède quant a la définition du viol.
                            En entrant votre identité légale et votre consentement, vous protégez le/les partenaires contre une accusation de viol.
                            Le truc Linky, c’est de moi...


                          • Septime Sévère 22 septembre 17:04

                            @rosemar
                            .
                            C’est pour protéger les hommes des folles qui estiment après coup qu’on les a violées. 


                          • Septime Sévère 22 septembre 17:20

                            @Septime Sévère
                            Zut, il y avait déjà la réponse !


                          • Aristide Aristide 22 septembre 12:40

                            Les repentis du numérique...


                            Savoureux de vous voir, vous particulièrement, stigmatiser le numérique, vous passez quelques temps à saisir votre article, le corriger, ... enfin le publier, puis ensuite à surveiller son écho, rédiger vos réactions, .... et tout cela presque journalièrement ...

                            La paille et la poutre ...


                            • rosemar rosemar 22 septembre 13:01

                              @Aristide

                              Est-ce là un mauvais usage du numérique ?


                            • Aristide Aristide 23 septembre 09:57

                              @rosemar

                              Comme de nombreuses personnes vous utilisez les nouvelles technologies. Il existe de multiples usages du travail, de l’information, du jeux, ...

                              Ce qui me parait toujours étonnant ce sont les personnes qui bien naturellement en usent pour leur hobby, leur passion, leur loisir, leur travail, ... enfin les multiples motivations qui existent, dénigrent les usages qu’eux n’en font pas.

                              Vous voilà à décréter ce qui serait votre « vérité » sur l’usage bon ou mauvais. Allons, Internet et le numérique sont une vraie révolution, la connaissance mise à portée de tous, la communication par delà la distance sociale ou kilométrique, l’apprentissage, la publication de ses convictions, le jeux, le tourisme assis, l’éducation à distance,...

                              Comment dans ces millions de type d’usages pouvez vous décréter ce qui est bon ou mauvais. 


                            • titi 22 septembre 15:48

                              @Rosemar

                              « C’est un enseignement garanti sans tablette ni écran, le but étant que les élèves apprennent à se servir de leurs mains. »

                              Certains inscrivent leurs enfants dans des écoles où on réfute Darwin, d’autres où on apprend que la terre est plate et qu’il faut aimer Dieu plus que ses parents.

                              Chacun son truc... De là à dire que c’est vers ça qu’il faut tendre.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité