• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte aux forces de l’ordre

Lettre ouverte aux forces de l’ordre

 

 De jour en jour, depuis presque bientôt un demi-siècle, nos élus et dirigeants politiques de gauche comme de droite assassinent notre démocratie, bâillonnent nos libertés et bafouent les choix du peuple souverain. Une monarchie banquière règne sur le pays. Elle fait élire ses monarques et choisit ses ministres qui ne sont de fait que de vulgaires représentants de commerce œuvrant pour le club très fermé des milliardaires. Avec l’appui servile et imbécile d’un monde médiatique composé exclusivement de perroquets bien dressés à lécher les pieds de leurs maitres, bafouant et trainant ainsi dans la fange l’honorable métier de journaliste, ils vident le pays de ses droits, de son passé, de sa culture, de son patrimoine. À l’Assemblée nationale, une grande majorité des députés s’est transformée en abbés de cour, ou la rhétorique mensongère avec effet de manche a remplacé l’honnêteté et la vérité au service du peuple, ce pour quoi ils furent élus. Ces personnages ont inversé les valeurs et de simples serviteurs de l’état, ils se sont couronnés rois. Au-dessus des lois qu’ils promulguent, imposent et contournent, ils passent leur temps à s’enrichirent toute en appauvrissant le peuple. Plus rien ne peut être fait pour changer ces hommes corrompus par un peu d’argent et des miettes de pouvoir.

 Alors, que fais-tu toi le policier, le gendarme qui est entré dans ces corps de métier pour servir et protéger les citoyens de ton pays. Ces citoyens dans lesquels tu as ta famille, tes amis, tes connaissances. Qu’as-tu à leur dire toi qui maintenant protèges et sers les intérêts privés d’un pouvoir voyou qui de jour en jour t’affaiblir aussi. Alors défenseur de l’ordre, ils assassinent la liberté sous tes yeux et tu ne bouges pas ! Pire tu es du côté des génocidaires parce que tu obéis à leurs instructions insensées que te somment de verbaliser, de charger, de tabasser et d’enfermer ceux qui se battent pour la vérité, le bien général de la communauté. Combien de temps vas-tu encore rester ainsi sans réagir à cette agression odieuse d’une petite minorité sur l’immense majorité des gens que tu es censé aider et soutenir ?

 C’est à toi représentant de la loi qu’il revient de défendre et de prêter main-forte à la société maltraitée, agressée, humiliée. Maintenant, il est temps de faire ton examen de conscience et de te poser la question de ton utilité. Combien de temps vas-tu encore te laisser abuser, berner ? En collaborant avec une dictature, quelle que soit la forme qu’elle prend pour régner, tu salis ton uniforme et traines ton serment dans la boue. Il fut une époque ou ton métier était une saine vocation obéissant à des idéaux d’honneur, le bien-être et la protection des personnes coulait de source, était naturel, tout cela à bien changé à ce jour. Maintenant, si tu désires servir des intérêts particuliers, démissionnes et vas te faire embaucher dans les milices privées, elles ont été créées pour cela, mais cesse de porter cet uniforme qui ne tient plus que par les mensonges auxquels tu fais semblant de croire et une écœurante résignation. «  Police ou gendarmerie nationale » ne vous sied plus comme appellation, «  Police ou gendarmerie politiques » actuellement serait plus appropriée...

 Toi le policier, le gendarme, pourquoi crois-tu que tu inspires de plus en plus de peurs, de détestations et de rejet dans la population, pose-toi la question. De plus, n’es tu pas révolté par tes conditions de travail  ? Locaux insalubres, matériel obsolète et défectueux, effectif de plus en plus réduit et aucune considération de cette hiérarchie que tu subis et qui est exclusivement choisit par le sérail. Tu pars sur le terrain la boule au ventre et le stress à fleur de peau. Le burn-out et les suicides augmentent dans la profession. Jusqu’où supporteras-tu tous ces abus, ces inégalités  ? Il va de votre crédibilité. Nous avons besoin d’une police et d’une gendarmerie auxquelles les citoyens de ce pays peuvent faire confiance, qui ne triche pas par intérêt personnel, ou pour plaire à une hiérarchie malhonnête, ou pour faire allégeance à la caste des fossoyeurs de la nation.

 Quand la loi que tu es censé représenter est injuste, la désobéissance est plus qu’un droit, c’est un devoir. Celle des résistants contre celle de vichy, celle des justes contre celle des juristes. Il est temps de reprendre le pouvoir à ceux qui sont indignes de le posséder. Tu n’as plus d’excuse et quand tout cela explosera, tu ne pourras plus dire : « Je ne savais pas ... » Homme de l’ordre, retrouve ton honneur et ce pour quoi tu as choisi ce métier...


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • Arthur S Dr Faustroll 6 août 2018 17:03
    Le 18 mars 1871, les soldats se mettent en marche depuis Versailles vers leurs objectifs qui sont atteints avant 6 heures. La population de Paris qui se réveille, se rassemble ; les gardes nationaux arrivent en armes. Le Comité Central de la Commune, alerté du mouvement des troupes fait battre l’alarme dans le XIe arrondissement et ordonne d’élever des barricades dans le quartier.

    Pour Thiers, il ne s’agit pas seulement de récupérer les canons, mais d’arrêter les meneurs révolutionnaires…

    Vers 8 heures, des soldats du 88e régiment de ligne fraternisent avec la population. Le général Lecomte ordonne de tirer sur la foule mais ses soldats mettent crosse en l’air. 

    À 9 heures le général est fait prisonnier. Il est conduit au Château-Rouge, tandis que les 80 gendarmes qui l’entourent sont emmenés à la mairie du XVIIIe arrondissement. 

    Les troupes du général Paturel se disloquent. 

    Une partie de la réserve du général Subvielle, installée entre la place Pigalle, le boulevard et la place Clichy fraternise aussi. 

    Victorieux dans Paris, le Comité central refuse de marcher sur Versailles.

    Dommage.

    • Gabriel Gabriel 6 août 2018 17:18

      @Dr Faustroll
      Dommage, ce fut un rêve, une espérance perdue, pour l’avenir il nous reste l’utopie...


    • velosolex velosolex 7 août 2018 22:56

      @Gabriel


      Me revient le premier livre des Rougon Macquart, de Zola : « La fortune des Rougon »...Et ces deux gamins amoureux qui participent à la lutte contre le coup d’état de 1851, à Aix...Silvère, pas 17 ans, et Miette, 16 ans à tout casser, si belle, et toute fière de porter le drapeau révolutionnaire, avant qu’une balle ne l’arrête. 
      Silvère, lui est fusillé à bout portant par un gendarme le soir, alors qu’il est fait prisonnier. Sa tante qui a assisté à la scène devient folle, et survivra jusqu’au dernier roman de la série, comme une sorte de fil conducteur maudit. 
      Bien sûr, toute ressemblance avec des événements...etc etc....
      Ne parlons pas des gendarmes qui se firent les supplétifs des allemands pendant la guerre, raflant les juifs vers le vel d’hiv par exemple.....
      Mais c’est plus fort que moi, j’ai tendance à croire qu’ici comme ailleurs il y a une proportion de justes comme dans n’importe quel groupe. 
      Et que certains préférèrent regarder ailleurs. 
      Ou s’engagèrent en prévenant les habitants avant que la troupe ne débarque. 
      Ainsi comme dans toute composition, il faut au noir et au blanc, ajouter de la lumière, pour que le tableau soit réussi

    • Gabriel Gabriel 7 août 2018 23:00

      @velosolex
      Vous avez raison, c’est pour quoi les justes démissionnent ou prennent le maquis...


    • velosolex velosolex 7 août 2018 23:11

      @Gabriel
      C’est très difficile dans l’armée. Ceux qui firent ce choix pendant la guerre d’algérie par exemple le payèrent parfois de leur vie, ou d’enfermement. D’autres ont réussi à prendre le maquis et purent avec les années être amnistiés. On trouve des déserteurs dans toutes les armées du monde, à tous les grades, même les plus prestigieux. Des Français des allemands des américains, des israeliens.....Ce qui frappe quand on écoute leur témoignage bien des années plus tard, c’est leur sérénité, leur satisfaction d’eux mêmes. Car bien sûr il ne s’agit pas là de lâcheté mais du courage le plus grand, celui de dire « non ». Peu d’entre nous en sont capables. 


    • velosolex velosolex 7 août 2018 23:49

      @Gabriel

      L’utopie, et l’espérance en un monde meilleur tout de même. La sensibilité et l’éducation y travaillent. Si l’on lit les récits de wasterman général bleu massacrant les enfants vendéens de trois ans, ils sont en adéquation avec les massacres contre les cathares, celui de la population de Béziers passée au fil de l’épée par Montfort. Depuis la révolution, tout de même, les moeurs se sont pacifiés. Relativement, cela va sans dire, mais les descriptions d’Hugo dans les misérables, ou les récits de Flaubert parcourant la France paraissent incroyables à nos contemporains.
       La misère existe toujours, mais elle n’est plus si ostentatoire, et la violence va de pair. Celle des gendarmes n’est pas forcément à désolidariser de l’ensemble. Si les morts du Metro charonnes, et des algériens balancés dans la seine par les forces du préfet Papon ont été possibles, elles ne passeraient plus maintenant. 
      La mort de Remi Fraise et son traitement marque que les citoyens ont trouvé en dehors de l’évolution des mœurs de nouvelles armes : La video, les réseaux, qui participent bien plus parfois et mieux que les journalistes, à l’émergence d’un nouveau pouvoir citoyen. La destruction imbécile de la ferme des sans noms à notre dame des landes marque autant que l’affaire Benala la stupidité d’un pouvoir qui ne comprend pas plus la modernité que De Gaulle en 68. Macron est un vestige du monde d’hier. L’utopie qui mobilise doit maintenant être gagné si l’on veut survivre, c’est celle pour le partage, contre le gaspillage , dans lequel l’harmonie est indispensable. Mais veut on vraiment vivre ? Je n’en suis pas sûr..Certains préfèrent mourir riches. 

    • sweach 6 août 2018 17:18

      Il est évident que l’opinion du peuple envers les forces de l’ordre est loin d’être favorable.

      Malheureusement notre police est devenu d’avantage des collecteurs d’impôts plus qu’une « force de l’ordre ».

      La preuve par l’exemple :
      - Je n’ai jamais assisté ou était témoin d’intervention policière contre la délinquance
      - J’ai trop souvent été témoin du raquette organisé par les policiers au nom de la sécurité routière
      - Je vois des policier être visible dans des quartiers sans risque et sans délinquance dans le but de collecter des PVs, mais je n’en vois jamais dans des quartiers devenu à risque sans leur présence.
      - Des Policiers ont déjà été moralisateur envers moi alors que mon comportement ou mes actes n’était pas préjudiciable.
      - Des Policiers sont restés inactif face à des faits dénoncés.

      Se tourner vers la Police pour régler des conflits est de moins en moins fréquent car totalement inefficace et la lois du plus fort commence à s’instaurer de plus en plus.

      • lustucru 6 août 2018 17:56

        La police ou la gendarmerie sont des armes à disposition de l’état , le mal vient seulement de ceux qui peuvent s’en servir ......C’est le doigt qui appui sur la gâchette qui rend le pistolet dangereux.............


      • Arthur S Dr Faustroll 6 août 2018 17:58

        @lustucru

        et l’état est au service de la classe dominante...

      • Gabriel Gabriel 6 août 2018 18:02

        @lustucru

        Obéir sans réfléchir ou fermer les yeux sur des ordres donnés par des personnes malfaisantes ne dédouane en rien la responsabilité de l’exécuteur de l’ordre. Rappelons nous comment en 39, de bons citoyens obéissaient à un certain maréchal...

      • velosolex velosolex 7 août 2018 23:02

        @lustucru

        Sans compter qu’au bout du doigt sur la gâchette il y a un bras
        Celui de Benala par exemple, 
        Et le cerveau qui est au bout !
        Pour être juste en remontant la chaîne des événements, et la logique balistique à deux balles
        De certains pieds nickelés arrivés par hasard eux aussi au sommet de l’état !


      • Arogavox 6 août 2018 17:56


         Y’a-t-il quelqu’un pour nous informer, à partir d’enquêtes crédibles ? Fake ou pas ? Fou ou pas ? :
         concernant un certain CRS Marc Granié (semble-t-il plusieurs fois champion du monde police, plusieurs victoires au tourist trophy ( peut-être la course la plus dangereuse qui soit)
         ?

         Quelqu’un, de sa famille, ou pas, peut-il nous informer de son état actuel ?
         ou devons-nous nous contententer de nous en remettre à son collègue ( plutôt ’juge et partie’ ) qui s’exprime ici : http://francefrexit.com/index.php/2018/05/07/marc-granie-un-collegue-du-crs-donne-sa-vision-des-faits/
        "placé en garde à vue par l’IGPN, puis comme tous les gardés à vue, il a été présenté à un médecin qui a estimé que son état de santé n’était pas compatible avec la détention dans des locaux de police. Il a donc été conduit en hôpital psychiatrique« 

        ...
         Quelles sont les compétences officiellement reconnues dans ce corps de métier, permettant à ce fonctionnaire de diagnostiquer à l’emporte pièce :
         »c’est évident que ça alimente les fantasmes des complotistes illuminés "

         Cette liberté de ton fait-elle honneur à sa profession ?

         Ou bien est-il devenu suspect, dans notre beau pays, de souhaiter être informés avec respect lorsqu’il est ’évident’ que de de légitimes interrogations sont inévitables ?


        • Arogavox 7 août 2018 13:06

           « pas de nouvelles : bonne nouvelle ! » ?

           C’est un peu ballot tout de même, car celles et ceux qui cherchent risquent bien , à défaut de rencontrer l’information souhaitable, de découvrir d’autres questions légitimement préoccupantes.
           
           Par exemple, pour éviter les ’fake news’ et/ou la ’théorie du complot’ , est-ce que quelqu’un ici peut nous dire si le site Web de ce lien est fiable :
           http://www.armee-media.com/2018/07/01/plainte-en-diffamation-du-dggn-quand-ladefdromil-aide-aux-victimes-sert-la-soupe-de-la-dggn-et-la-propagande-de-lessor/


        • Arogavox 7 août 2018 14:26

           Peut-être aurions-nous là un ou des auteur(s), destinés à figurer dans la Pleiade en ’dignes’ successeurs de Sade , inspirés par le modèles cathartique du récit des déboires de la vertueuse Julie ?
           http://www.armee-media.com/2018/07/30/le-temoignage-poignant-et-particulierement-eloquent-dun-militaire-harcele-et-pousser-au-suicide-un-de-plus/


        • Arogavox 7 août 2018 23:37

           Encore d’autres ’cas’ ? lien ’fake news’ qui collectionne d’autres liens ’fake news’ , motivés par quoi ??
          dans un Internet d’univers parallèles inconnu de la Presse et des média autorisés ?
           
           Beaucoup d’exceptionnels ’fous’ , ’paranos’, ’adeptes des théories du complot’ dans les forces de l’Ordre ?
           La police des ’fake news’ a-t-elle calculé la statistique permettant d’évaluer, parmi les recrues ’qui tournent mal’ le pourcentage à partir duquel on passe de la coïncidence fortuite au fait de corrélation ? Et celle-là va trouver encore à recruter sans problème ?
           
          dans la page de ce lien :
           http://mediaverite.blogspot.com/2018/05/2105-cnt-laffaire-du-crs-marc-granie_21.html
          -"Laurent CUENCA a été interpellé à son domicile, placé en garde à vue, que son ordinateur a été saisi et qu’il vient de faire l’objet d’un placement d’office en psychiatrie par ordre du Préfet du Lot et Garonne." ... ??

           Parmi les candidats artistes déviants, ceux qui ’réussisent’ voient leurs oeuvres exposées dans les musées d’Art moderne (genre : https://www.ledauphine.com/actualite/2016/12/01/quand-manzoni-mettait-de-la-merde-en-boite) ou dans la Pléiade,
           tandis que les ’rien’, même gradés, sont voués à finir en camisole de force ?
           
           ça ferait pas un peu beaucoup de prétentieux dans notre beau pays ?


        • Arogavox 9 août 2018 00:47

           à part moinsser , quels arguments ??
           En tous cas, merci d’avoir lu ... et d’avoir compris !


        • lustucru 6 août 2018 19:41

          Un gendarme peut sauver des vies en mer ou en montagne, ou fusiller un déserteur et tabasser un homme à terre...........pour l’instant, ils collectent de l’impôt indirect sur les routes.....Fallait pas voter Macron les gars...........


          • Jeekes Jeekes 6 août 2018 20:15

            @lustucru

             
            Hé, ça a commencé bien avant macaron !
             
            (Et, au cas où il y aurait un doute, non je n’ai pas voté pour ce guignol !)
             


          • Gabriel Gabriel 6 août 2018 20:25

            @Jeekes
            Exact la main mise sur le pays par les banques a commencé sous Pompidou avec une accélération sous Giscard le monarque, puis Mitterrand avec son tournant libéralisme en 83, Chirac n’a rien fait puis est arrivé l’excité du bocal Sarkozy qui à laisser sa place à l’inexistant, l’insignifiant Hollande pour arrivé au jeune et fringant merdeux Macron parachuté par la banque Rothschild et tout ce beau monde a passé son temps a détruire le pays, a le dépecer pour le profit unique des quelques milliardaires qui viennent pourrir la vie des citoyens.


          • Aristide Aristide 6 août 2018 20:47

            @Gabriel


            Si c’est pas de la bonne synthèse, cela ? Bon en gros, une parenthèse de 2 ans avec les communistes au pouvoir de 81 à 83, et ben voilà ... c’est simple l’analyse politique.

          • Gabriel Gabriel 6 août 2018 22:32

            @Aristide
            Finalement, vous êtes amusant. Les communistes, les socialistes etc etc... cessez d’être obnubilé par vos détestations. Le fond de l’article n’a rien à voir avec la couleur d’un parti politique, droite comme gauche c’est toujours les bienfaits du libéralisme pour quelques uns au sacrifice de tous les autres.


          • CRICRI59 CRICRI59 7 août 2018 10:18

            @lustucru
            Sur le vote

            Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


          • oncle archibald 7 août 2018 14:43

            @Aristide : tout a fait d’accord. Et puis qu’est-ce qu’il est bête « le peuple » parce que s’il a choisi Pompidou, Giscard, Mitterand, etc etc ... c’est en toute liberté.

            Des offres qi me paraissent à votre convenance pour représenter « le peuple » il y en a eu à chaque scrutin : Jacques Duclos, Michel Rocard, Arlette laguiller, Alain Krivine, Robert Hue, André Lajoinie, Olivier Besancenot, Philippe Poutou, Jean Luc Melenchon, etc etc ....

            Que conclure ? Que « le peuple » est minoritaire ? C’est impossible puisque le peuple par définition est « souverain ». Reste quoi ? Le peuple dans sa grande sagesse a préféré chosiir d’autres candidats que des aventuriers sans programme avouable !


          • scorpion scorpion 7 août 2018 14:50

            @oncle archibald
            Toi non plus t’a rien compris Dugland, il vient de dire à l’autre perle que cet article n’a pas de couleur politique, toi non plus tu ne sais pas lire ! Putain vous les anti-gauchistes vous êtes aussi cons que les gauchistes eux-mêmes ! Quand aux programmes avouables de ces 30 dernières années on en voit les résultats pauvre tache !


          • oncle archibald 7 août 2018 14:50

            @CRICRI59 : "nous somme dans une république bananière« 

            Nous sommes dans la république que veulent les abstentionnistes, sinon, ils ont le pouvoir à portée de bulletin ! Mais juste pour pouvoir dire une fois el scutin passé  »le peuple n’en voulait pas" hein !

            Pas question de dire qui on veut, encore moins de susciter une candidature à leur goût avec un programme écrit qui permette de se faire une opinion. Mais c’est tellement plus risqué, plus compliqué et plus pénible une fois élu qu’ils préfèrent en rester à une situation permettant la critique sans risques !


          • Aristide Aristide 6 août 2018 19:52

            Quand la loi que tu es censé représenter est injuste, la désobéissance est plus qu’un droit, c’est un devoir. 


            Qui décide que la loi est injuste ? 

            • Gabriel Gabriel 6 août 2018 20:08

              @Aristide
              C’est simple, quand elle fait du tord au plus grand nombre pour favoriser une petite minorité... 


            • Aristide Aristide 6 août 2018 20:43

              @Gabriel


              Ouais, d’accord, je vois bien quand, quoique c’est pas si évident mais bon, mais qui décide ? Chacun décide ? Y’a un indicateur ? 


            • asterix asterix 7 août 2018 15:03

              Montesquieu : il n’y a pas de justice et il n’y en aura jamais parce que l’égalité par la loi est illusoire. Elle n’est qu’un instrument de la primauté de l’État, c’est un défaut inhérent à toutes les lois


            • sweach 8 août 2018 10:14

              @Aristide
              « même si vous êtes seul et que personne ne vous suit, défendez toujours ce qui vous parez juste » Abbé Pierre.


              Contrairement à ce que tu crois, l’altruisme est une notion recherché et inculqué par l’armé. 
              En claire un solda se doit de désobéir aux ordres s’ils vont à l’encontre du bien être de tous.
              On a même des lois pour ça (pour protéger les soldats désobéissant).

              Mais tu as raison de te poser des questions sur l’altruisme, car nous avons tous des niveaux différent, ça ne change pas que cette valeur doit être primordial pour nos forces de l’ordre.

              Donc oui, il n’y a pas d’indicateur et oui chacun décide, jusqu’à preuve du contraire nous sommes toujours en démocratie.

            • Christian Labrune Christian Labrune 6 août 2018 19:58

              Encore quelques-uns qui rêveraient de pouvoir « bouffer du poulet rôti » sur les bords du canal Saint-Martin, comme certains excités de la nuit debout.


              • Gabriel Gabriel 6 août 2018 20:11

                @Christian Labrune

                Profond comme analyse et pertinent comme commentaire, vous n’avez pas du lire correctement le texte ou alors avec des idées bien arrêtées...

              • Christian Labrune Christian Labrune 7 août 2018 01:09
                Profond comme analyse et pertinent comme commentaire,
                ===================================
                @Gabriel

                Et cette phrase que je lis dans votre article, elle est « profonde et pertinente » ?

                "Pire tu es du côté des génocidaires parce que tu obéis à leurs instructions insensées que te somment de verbaliser, de charger, de tabasser et d’enfermer ceux qui se battent pour la vérité, le bien général de la communauté. "

                J’aimerais bien que vous nous précisiez de quel génocide il peut être question dans la France d’aujourd’hui, et quel peuple la police aurait reçu la mission de massacrer en masse ? Les Kurdes ? Les Yézidis ? Les Tutsis ?

                Est-ce que vous savez un peu ce que les mots veulent dire, et le mot génocide en particulier ?

                Vous pourriez nous citer quelques noms de ces combattants de la vérité travaillant pour le bien de la communauté qui seraient actuellement tabassés, enfermés ? S’il existe une pétition de soutien à ces malheureux, je suis tout à fait disposé à la signer. Et même à descendre dans la rue pour manifester.

              • oncle archibald 7 août 2018 14:52

                @Christian Labrune : ah que ça les emmer ... de lire la vérité ! Leur seule défense est de « moinsser ».


              • alinea alinea 7 août 2018 14:58

                @oncle archibald

                Mais enfin, oncle archibald, nous sommes quelques-uns à avoir encore un cœur un peu débordant quand il s’agit de choses douloureuses et ces débordements s’expriment par des mots débordants.
                la raison froide peut nous quitter, vous savez ?, quand on bouillonne à l’intérieur.
                Du reste aucune obligation nous est faite d’être froids et psychorigides, cela jamais n’a été preuve d’intelligence. Et la compréhension de cœur à cœur vaut bien celle de cerveau à cerveau.

              • oncle archibald 7 août 2018 15:10

                @alinea

                Ah oui c’est vrai, j’ai failli oublier ! Le fameux « monopole du cœur » ! Trade mark ! Vous qui votez autrement qu’à gauche veuillez vous retourner vers le mur et baisser la tête, merci !


              • alinea alinea 7 août 2018 17:11

                @oncle archibald
                Celui qui ne comprend pas le langage du cœur n’en a pas le monopole, cela au moins est sûr ! mais vous ( Labrune et vous) n’avez pas non plus le monopole de la raison puisque le sens figuré d’un mot est tout de même un lieu commun ! D’autant plus que la liberté de celui qui écrit est totale, aussi, ne pas l’apprécier n’autorise-t-il pas de conséquence à le juger !


              • Gabriel Gabriel 7 août 2018 17:22

                @alinea
                Le problème de oncle archibald comme celui de Labrune c’est qu’ils politisent tous les débats, tous les articles en y voyant, s’il ne sont pas du même avis, la signature des vilains gauchistes et c’est vrai, que cela est fatiguant d’autant plus, que nous avons là des interlocuteurs cultivés mais qui encore une fois ne savent pas ou ne veulent pas sortir de leurs visions partisanes très libérale. 


              • oncle archibald 7 août 2018 19:23

                @Gabriel et @alinea

                Le problème c’est que vous n’êtes pas nouveaux sur AV et que chaque ligne que vous écrivez peut s’interpréter dans la perspective de ce que vous écrivez d’habitude et qui permettez moi de le dire me parait drôlement politisé. Vous pensez exactement la même chose de Labrune et moi-même, mais si l’un a tort les autres aussi ! La différence est que je ne me permets pas de jugement sur « ce que vous valez » tandis qu’on sent bien que nous sommes très peu de choses à vos yeux.


              • alinea alinea 7 août 2018 19:41

                @oncle archibald
                Je suis très politisée, et pour cause : tout est politique, et je ne m’en cache pas ; mais non, je ne juge personne et c’est pas parce que j’ai bonne âme, c’est parce que je ne suis pas comme ça, n’y suis autorisée par aucune supériorité. Ce qui ne m’empêche nullement de rentrer dans le lard quand bon me semble !!


              • Gabriel Gabriel 7 août 2018 20:19

                @oncle archibald
                Vous savez, avec vous j’ai arrêté de converser parce qu’à chacun de mes articles vous déposez votre fiel et vos critiques toujours mais alors toujours négatives et rarement en rapport avec le contenu même de l’article pour preuve, relisez le texte et regardez vos commentaires... Ce que par contre je n’arrive toujours pas à comprendre et qui reste pour moi une énigme, c’est pourquoi vous vous obstinez a lire les écrits d’un auteur que vous exécrez, vous êtes maso ou quoi ?

                PS : sachez par ailleurs que je n’ai absolument aucune animosité envers vous et que ne vous connaissant pas je ne vois pas comment je pourrais, comme vous l’affirmez, vous cantonner à être très peu de choses.

              • oncle archibald 8 août 2018 15:50

                @Gabriel : ce que vous appelez « mon fiel » est tout simplement une opinion très différente de la votre. Si je continue à lire vos articles c’est parce que je crois non seulement normal mais salutaire de voir sous un article des opinions différentes. 


                Certes les gens qui font partie de ceux qui votent à droite ou au centre ne sont ni majoritaires ni bienvenus sur ce site, mais bof ! 

                 Je peux faire avec cette ambiance hostile et estimer qu’il est un devoir d’apporter une contradiction argumentée à certaines affirmations péremptoires, souvent très exagérées, parfois injurieuses qui tombent comme la grêle sur ceux qui osent venir lire et contredire si nécessaire les très gentils très intelligents très tolérants (atome fondamental, les gens de gauche sont tolérants), bref tous les auteurs qui sont « comme il faut ».

                Je suis sûr que les responsables du site sont ravis qu’il y ait encore quelques « résistants », ça leur permet d’affirmer sans rire que ce « média citoyen » n’est pas orienté politiquement. Nous sommes leur « faire valoir », leur alibi, leur justification. Sinon autant qu’ils aillent lire spoutnick !

              • Gabriel Gabriel 8 août 2018 17:42

                @oncle archibald
                Voilà, vous venez de mettre le doigt sur le problème, vous brandissez votre étiquette d’homme de droite et pour tous ceux qui pensent différemment, vous les rangez dans la case gauchiste mais, pouvez vous admettre qu’il y est des auteurs et des lecteurs qui ne se reconnaissent dans aucun parti politique fussent ils de droite ou de gauche ? Exemple, sur cette article, la question est posée aux forces de l’ordre sur la servitude volontaire aux différents gouvernements de gauche comme de droite depuis 50 ans alors, pourquoi absolument vouloir coller une étiquette gauche droite ? 


              • oncle archibald 8 août 2018 23:20

                @Gabriel


                Il me semble que en 1936 les tenants du front populaire faisaient moins de chichis et classaient à droite tous ceux qui ne partageaient pas leurs idees. Vous avez me semble-t-il ce qu’un certain Jean Luc a qualifié de « pudeurs de gazelles ».

                Je fais partie de ceux qui aiment que l’on respecte les lois censées s’imposer à tous. Quand des petits cons lancent des verres et des bouteilles sur les flics, font brûler les bagnoles de leurs voisins pour fêter le nouvel an oú le 14 Juillet je suis du côté des flics et de ceux qui les aident à appréhender ces malfaiteurs, et je ne les plains pas s’ils prennent une torgnolle parce qu’ils résistent à leur arrestation. J’aime les flics plus que les voyous, c’est dans ma nature et cela vient de mon éducation. On ne choisit pas la famille dans laquelle on naît et je suis très reconnaissant à mes parents de m’avoir appris à respecter les lois et à ne pas emmerder mes voisins. 

                Si vous ne voulez pas servir l’ordre républicain il ne faut pas se faire flic. C’est comme ca et pas autrement. Vous aimeriez quoi ? Que chaque flic en fasse à sa tête en fonction de son « ressenti » ? Qu’ils désobéissent aux ordres qu’ils reçoivent suivant que le gouvernement de droite ou de gauche correspond à leurs aspirations ? Qu’ils analysent les ordres qu’ils reçoivent et après mûre réflexion qu’ils décident si oui ou non ils vont obéir ? C’est débile, tout simplement ! 

              • Dom66 Dom66 7 août 2018 00:49

                merci et bravo pour votre « Lettre ouverte aux forces de l’ordre » que j’approuve.


                Mon opinion sur la question m’oblige de faire plusieurs remarques. Je vais reprendre quelques unes de vos phrases.


                « En collaborant avec une dictature, quelle que soit la forme qu’elle prend pour régner, tu salis ton uniforme et traines ton serment dans la boue.  »

                et

                « Celle des résistants contre celle de vichy »

                Oui nombreux Français arrêtés par les gendarmes et donnés aux allemands pendant l’occupation


                Gendarmes aux ordres de Vichy.

                Donc « 

                « Il fut une époque ou ton métier était une saine vocation obéissant à des idéaux d’honneur, le bien-être et la protection des personnes coulait de source, était naturel, tout cela à bien changé à ce jour. »

                Ceci c’était quand ??? Cette phrase n’est pas a appliquer à la gendarmerie.


                « Nous avons besoin d’une police et d’une gendarmerie auxquelles les citoyens de ce pays peuvent faire confiance »......................... NON Juste une police


                Connaissez vous la différence entre la Police et la Gendarmerie ??


                La police est civile, et a des comptes a rendre à la justice civile.Pas la gendarmerie.


                La Gendarmerie est militaire, et un pays qui fait faire la police par des militaires est une dictature.

                D’ailleurs les pays qui ont une gendarmerie bien souvent sont des anciennes dictatures.


                Un gendarme obéit aux ordres, et même aux pires.

                Les exemples où un gendarmes à tué ou blessé , et jamais jugé sont nombreux.

                Et puis vous avez des tonnes d’exemples comme celui ci…


                Manif Anduze version courte

                Et regardez l’officier qui fait des sourires et qui va même serrer la main d’un élu, et un veau qui cri « les gendarmes avec nous » pauvre con

                Ce commandant chef d’escadron gaze des manifestants, parmi lesquels des personnes âgées et des élus. 

                C’est ça la gendarmerie, il aurait même gazé sa mère cet enc***

                Manif Anduze version normale



                Et puis d’après vous, a quoi servent les gardes mobiles...casser du travailleur ou de l’étudiant.


                La Police National OUI, la gendarmerie NON


                • zygzornifle zygzornifle 7 août 2018 10:42

                  @Dom66
                   « Celle des résistants contre celle de vichy »

                  Oui nombreux Français arrêtés par les gendarmes et donnés aux allemands pendant l’occupation...


                  Il y aurait eu « en marche » a cette sombre époque on l’aurait appelé « en marche vers le peloton d’exécution »



                • alinea alinea 7 août 2018 13:38

                  @Dom66

                  Il faut expliquer que le train en partance transportait du joli monde qui fêtait les fiançailles de Anduze à Alès ! cette fête était du goût de beaucoup d’élus qui peut-être sentaient poindre là les prémices d’une ascension politique vertigineuse, mais pas du goût du peuple ! décidément toujours troubleur de fêtes !
                  Dom, j’achète mon vin bio sans sulfites chez un gars qui s’est fait tabasser là ce jour-là ; il a perdu son procès en appel l’an dernier et bizarrement a pris un sacré coup de vieux.
                  « Fais ce qui te plaira gent d’armes, ta famille politique te protégera toujours. »
                  Ceux qui cautionnent cela, qui votent pour ceux-là sont une masse de gens sûrs de ne jamais avoir à se rebiffer : ils adhèrent.

                • Dom66 Dom66 7 août 2018 14:50

                  @zygzornifle

                  T’as raison avec la politique Française qui tourne mal de nos jours, cela aurait été appelé

                  « en marche vers le peloton d’exécution » escorté par un Benalla akbar en plus


                • Dom66 Dom66 7 août 2018 14:59

                  @alinea

                  Merci pour ton post, et l’exemple que tu donnes.


                  Dans la vidéo on peut entendre un gendarme dire « On ne touche pas un gendarme »

                  par contre lui il peut te taper, t’as rien à dire...que « Merci »

                  Pauvre de nous……


                  « Ceux qui cautionnent cela, qui votent pour ceux-là sont une masse de gens sûrs de ne jamais avoir à se rebiffer : ils adhèrent. » OUI des moutons


                • velosolex velosolex 7 août 2018 23:26

                  @Dom66
                  Je ne sais plus si Renaud à embrassé un flic ou un gendarme...A t’il fait une différence ?.....« Laisse béton... »

                  Il ne manque pas de faits accablants récents, mettant en évidence les dérapages sanglants, approuvés et suscités par le gouvernement, le dernier en date s’appelant Benala, dont la présence tétanisait les forces de police, ne sachant comment réagir face à ce protégé de l’état qui semble t’il vient de jouir depuis d’un passeport diplomatique. 
                  La responsabilité des gouvernants, qui donne les ordres par le biais des préfets, qui détiennent vraiment la matraque, est écrasante.

                  « Il n’y a plus de Vendée, citoyens républicains. Elle est morte sous notre sabre libre, avec ses femmes et ses enfants. 


                  Je viens de l’enterrer dans les marais et les bois de Savenay. Suivant les ordres que vous m’aviez donnés, j’ai écrasé les enfants sous les sabots des chevaux, massacré les femmes qui, au moins pour celles-là, n’enfanteront plus de brigands. 

                  Je n’ai pas un prisonnier à me reprocher. J’ai tout exterminé ».

                   Notre pays a toujours été une curiosité pour les autres, démocratie surfant sans cesse avec un pouvoir autocrate s’adjuvant des pouvoirs spéciaux. Les meubles de famille sont pleins de sales coups qu’on exhume bien après, en faisant repentance, avant de recommencer. Déjà il y a deux siècles la république naissait ainsi dans le sang. Comment nommer les événements de vendée. Je suis passé il y a quelques jours près de Savenay, tout près de Notre dame des landes, la bien connue, et j’ai pris conscience vraiment de ce crime d’état. 

                  Ceux qui passent sur la route quatre voies, ne se doutent pas que dorment là le fantôme non seulement de 6000 soldats vendéens, mais autant de femmes et d’enfants, massacrés les uns sur les autres. Aucun monument, aucune mémoire, aucun jugement. ...Un oradour sur Glane puissance 100, avec d’autre massacres d’ailleurs, que ce soit au Mans, ou à Fontenay....De temps en temps on exhume un soulier d’enfant, un canif, quelques os....En France cette mémoire là est inopportune. 

                • Dom66 Dom66 8 août 2018 10:03

                  @velosolex

                  Salut, merci pour le lien et surtout pour cette leçon de notre histoire.

                  Longue tradition Française….. Et les phrases de notre hymne qui devrait être changées

                  Tiens un Adolphe Français

                  Adolphe Thiers, homme de la caste riche dominante

                  http://www.gauchemip.org/spip.php?article582


                  « On ne pourra pas passer en pertes et profits les cadavres humiliés par les bourgeoises en goguette, les photos de cercueils ouverts, comme à la foire, les déportés et les proscrits, les enfants arrêtés, les femmes fusillées, souvent après d’expéditifs procès, les prisonniers de Brest et de Cherbourg arrimés à des pontons, on ne pourra pas non plus oublier Louise Michel. On n’oubliera pas les chiffres, les chiffres terribles qui parlent tout seuls, implacables constats de la barbarie de droit : 30 à 50 000 fusillés pendant la « Semaine Sanglante » qui s’achève le 28 mai, 40 000 prisonniers, 4000 déportés dont la plupart ne reviendront pas, des chiffres beaucoup plus impressionnants que ceux de la Terreur de 1793 (3000 exécutions), qui pourtant passe toujours dans les manuels d’Histoire comme l’exemple de la vengeance aveugle ».


                • velosolex velosolex 8 août 2018 11:02

                  @Dom66
                  Effectivement, c’est surprenant de s’apercevoir que la terreur reste pour beaucoup le moment phare de la répression la plus sanglante, alors qu’en fait elle enregistra relativement peu de morts. La commune de Paris ;...On peut voir toujours les balles dans plus d’une rue de paris, figées dans la pierre ..... c’est surprenant de constater que de tels moments historiques ne donnent pas lieu à des films, autres que mièvres. On voit là que de tels moments restent subversifs...La littérature est précieuse, car elle est le meilleur témoignage de la sensibilité de l’époque : Je lis en ce moment « les misérables », étonnant de cette chair....Je pense à tout ceux qui ont lu avant moi ces pages, comme un chemin toujours parcouru. Il vaut celui de compostelles. Et sans publicité aucune


                • Gabriel Gabriel 8 août 2018 11:11

                  @velosolex
                  Merci de tous vos commentaires riches et pertinents. Effectivement la vérité se trouve dans les livres mais pas n’importe lesquels car l’histoire est trop souvent écrite pas les vainqueurs qui sont rarement les meilleurs pour preuve, la commune de Paris. L’avenir est souvent dans les livres d’histoire, il suffit de les lire à l’envers... 


                • Arogavox 8 août 2018 15:00

                  @velosolex
                   c’est vrai que ce véritable génocide perpétré en France et contre des Français est quasiment ignoré de nos contemporains ’en avance’ : bisounours anti-théories-du-complot ?, mal éduqués-pédagogisés par une Qulture un rien ignorante ? ou, au contraire, ’premiers de cordées’ dans l’ascension de l’intelligence perverse des sadiques conscients de l’art de ’l’hommage du vice à la vertu’, transformant les ’mains sales’ en sujet intello des discussions mondaines de salon ?


                • zygzornifle zygzornifle 7 août 2018 08:02

                  Je ne veux surtout pas plaindre un flic qui va me mettre un grand coup de Tonfa en pleine tronche a la prochaine manif si je traverse devant lui au mauvais moment au mauvais endroit , je ne suis ni maso ni atteint du syndrome de Stockholm , quand on choisit ce métier c’est pas par hasard , ceux que je plaint ce sont les paysans qui se suicident a la pelle ; qui bossent comme des tarés et suent sang et eau sans protection sociale , pour moi j’ai autant de malaise a croiser des flics que des racailles de banlieue car on ne sait jamais a quoi s’attendre .....  


                  • révolQé révolQé 7 août 2018 10:36

                    Good cop = dead cop... !!!


                    • jymb 7 août 2018 12:06

                      Effectivement, bloqué dans des embouteillages en plein été je n’ai pas vu une force de l’Ordre pour améliorer la situation durant des heures...jusqu’à un segment d’autoroute un peu plus mobile ou fiévreusement nos amis étaient là pour tenter de faire rentrer quelques PV envers et contre tout


                      rien n’est de trop pour traquer l’automobiliste solvable...avion, hélico, drone (promis), embuscade cachée dans des retraits, derrière des piliers ou du mobilier routier 
                      et c’est parti pour le discours moralisateur, paternaliste, gluant, en un mot odieux
                      Je suppose qu’en off certaines FdO détestent le rôle qu’on leur fait jouer, appliquer des obligations absurdes et faire rentrer de l’argent par tous les moyens

                      Lorsque le bon sens sera revenu aux manettes, il sera nécessaire de mettre en place une force unique, à l’exclusion de toute autre, qui sur la route devra avant tout aider, un peu dans l’esprit du « To protect and to serve » cependant qu’au dessus la « sécurité routiére » complètement dévoyée et devenue archi décrédibilisée sera dissoute pour laisser place à l’intelligence routière avec des personnes neuves et sans tabous ni contraintes de groupuscules radicalisés autophobes 

                      • jazzyjay jazzyjay 7 août 2018 12:06

                        Jamais personne sur terre n’a vécu dans une démocratie...

                        La démocratie est un concept et non une réalité.


                        • jaba 7 août 2018 14:08

                          Et un de moins. smiley

                          Je crois que j’évite adroitement l’apologie tant honnie, mais ca reste a la discrétion du modérateur.

                          Pourquoi choisir le suicide, a notre époque de martyr ? Pourquoi ne pas prendre les pires risques du crime, de la cause radicale ? Pourquoi ne pas flinguer votre harcelleur, dans un cas très concret ?

                          Je veux dire, puis-je vous resservir un peu de « poursuite d’un idéal intemporel », avant votre dernier pruneau ?

                          ++


                          • lala rhetorique lala rhetorique 7 août 2018 15:24

                            M’enfin, les forces dites de l’ordre, ne prennent aucune initiative, mais obéissent aux ordres de la hiérarchie qui elle-même obéit au grand patron ! Il y a très longtemps que la protection du peuple ne fait plus partie du devoir de ces corps ! Regardez ce qui s’est passé avec les sentinelles devant le Bataclan.... et le temps qu’il aura fallu pour que les forces de l’ordre interviennent ! Sans doute les stars qui, on se demande comment, ont échappé à la fusillade, n’étaient pas en péril. Là aussi il y a des zones d’ombre. Mais ce ne sont pas les exécutants qui sont à mettre en cause, ces métiers sont des métiers d’obéissance, non d’initiative !


                            • Gabriel Gabriel 7 août 2018 15:39

                              @lala rhetorique
                              Seriez vous entrain de dire que pour faire ces métiers, que je considère plus comme une vocation vu l’investissement et les conséquences sociétales et humaines sur le plus grand nombre, il faut que la personne n’utilise plus la réflexion, son libre arbitre et ses facultés de raisonner ? 


                            • lloreen 7 août 2018 17:08

                              @lala rhetorique

                              « ces métiers sont des métiers d’obéissance, non d’initiative ! »

                              Certainement mais il ne faut peut-être pas non plus oublier les dispositions de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789 qui sont supra légales et donc qui sont largement situées au-dessus « d’ordres » d’imposteurs et d’usurpateurs qui ne sont AUCUNEMENT fondés ni à diriger un pays et encore moins à disposer des forces de l’ordre.

                              Il faut savoir que le coup d’état orchestré le 6 décembre 2015 par messieurs Valls et Cazeneuve mettant fin à la séparation des pouvoirs a DE FACTO conduit à l’abrogation de la constitution, conformément aux dispositions de l’article 16 de cette même DUDHC de 1789.
                              "Toute Société dans laquelle la garantie des Droits n’est pas assurée, ni la séparation des Pouvoirs déterminée, n’a point de Constitution."

                              Or, sans constitution il n’y a pas d’élctions valides ...L’élection de mai 2017 étant de par ce fait INVALIDE, monsieur Macron est un usurpateur.
                              Toutes les lois, ordonnances , décrets et décisions qu’il prend sont donc de ce fait NIULLES ET NON AVENUES.

                              L’affaire Benalla était un règlement de compte et un coup monté destiné mettre fin à la présidence de Macron qui a mené tambour battant sa mission de destruction du code du travail et du service public honni par la haute finance pour laquelle il travaille, pour lui substituer un compère qui organisera illico presto la chute, de l’euro programmée depuis le début dont il n’existe AUCUNE PORTE DE SORTIE PREVUE PDES LE DEPART-il suffit ,pour s’en persuader d’écouter le plan mis en scène par le Bilderberg Attali dans cette vidéo- qui débouchera sur le chaos nécessaire à l’instauration par cette clique de criminels contre l’humanité de l’instauration de leur tyrannie mondiale dans laquelle une monnaie virtuelle sera implantée sous la forme d’une puce RFID de tous ceux qui en seront les esclaves.

                              Les opposants à ces criminels finiront leur vie dans les camps de concentration de la FEMA .
                              Il est encore temps d’inverser cet agenda maléfique A CONDITION que les forces de l’ordre se réveillent et se rappellent qu’elles sont mandatées par le peuple de la France pour la défense de l’ordre public et non pour celle d’un syndicat international du crime organisé dont les specimen oeuvrent à la tête de la corporation commerciale REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE pour la mise en place de leur dictature commerciale.

                              C’est ce qu’a très bien déclaré monsieur Sarközy de Nagy Bocsa lors de son discours.Avec le recul il n’y a plus aucun doute à avoir pour la suite des opérations, monsieur Macron ayant apporté, lui aussi par ses mesures, la preuve qu’il poursuit inlassablement le plan d’instauration de leur nouvel ordre mondial.

                              A noter que ces tristes personnages sont tous des satanistes, gestes traduisant les paroles.
                              Ceux qui ont les nerfs solides et un mental d’acier peuvent regarder et diffuser ce témoignage d’un ancien légionnaire sur les horreurs qu’il a vues durant son engagement en Afrique.

                              Il est grandement temps que tous les membres des forces de l’ordre rallient leurs compatriotes qui s’engagent pour mettre un terme aux exactions de criminels contre l’humanité parasitant les institutions du pays.


                            • lloreen 7 août 2018 17:39

                              @lloreen
                              Pardon : 5 décembre 2016


                            • lloreen 7 août 2018 22:19

                              @lala rhetorique

                              « Mais ce ne sont pas les exécutants qui sont à mettre en cause, ces métiers sont des métiers d’obéissance, non d’initiative ! »

                              Vous insinuez que les assassins ne sont pas à mettre en cause ?! Dans tous les cas, il n’y a absolument AUCUNE exception qui mette des exécutants à l’abri de poursuites. Sans doute n’avez vous jamais entendu parler du tribunal de Nuremberg...Ni de la loi...
                              Lorsqu’un ordre donné à un agent public a pour effet de commettre une infraction, l’agent se retrouve in fine seul juge de ses actes dont il doit personnellement rendre compte. Il ne peut pas se dégager de sa responsabilité devant les conséquences des actes exécutés en objectant qu’il avait « seulement » obéi aux ordres.
                              Deux articles fondamentaux
                              1. L’article 28 de la loi du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires précise :
                              « Tout fonctionnaire, quel que soit son rang dans la hiérarchie, est responsable de l’exécution des tâches qui lui sont confiées. Il doit se conformer aux instructions de son supérieur hiérarchique, sauf dans le cas où l’ordre donné est manifestement illégal et de nature à compromettre gravement un intérêt public. Il n’est dégagé d’aucune des responsabilités qui lui incombent par la responsabilité propre de ses subordonnés. »
                              2. L’article 122-4 alinéa 2 du Code pénal dispose que : « n’est pas pénalement responsable la personne qui accomplit un acte commandé par l’autorité légitime sauf si c’est cet acte est manifestement illégal » vise l’hypothèse où un supérieur hiérarchique donne l’ordre à son subordonné de commettre une infraction.

                            • lloreen 7 août 2018 16:07
                              L’état n’existe plus depuis la faillite des états en 1933. Depuis l’armistice, il n’y a eu que des corporations commerciales prenant le relais l’une de l’autre, s’arrogeant des prérogatives et des fonctions qui ne leur reviennent pas et faisant de ces dirigeants de corporations des usurpateurs, oeuvrant au moyen de leur droit maritime/droit des affaires par la création de la personne (compte en banque) et illusionnant les populations des territoires respectifs par leurs faux-semblants à la sauce locale.

                              La meilleure preuve en est la création de la IVème république -qui a suivi la IIIème- le jour de l’élection de Vincent Auriol au poste de dirigeant de la corporation REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE le 16 janvier 1947


                              Dénomination REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE Adresse REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE, 55 RUE DU FAUBOURG SAINT HONORE 75008 PARIS Téléphone Afficher le téléphone SIREN 100 000 017 SIRET (siege) 10000001700010 N° de TVA Intracommunautaire Activité (Code NAF ou APE) Administration publique générale (8411Z) Forme juridique Administration de l’Etat, autorité constitutionnelle Date création entreprise 16-01-1947 Date de dernière mise à jour 01-01-2018 Tranche d’effectif 800 à 899 salariés

                              • lloreen 7 août 2018 16:39
                                Depuis le 18 juin 2015 il existe un conseil national de transition en France, crée par un collectif de citoyens conformément aux dispositions de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et particulièrement de l’article 35.
                                Ce conseil de transition est un outil juridique reconnu par le droit international, le même qui reconnaît à toutes les peuples du monde le droit à disposer d’eux-mêmes, le même que reconnaît le président de la fédération de Russie et celui-là même que violent allègrement depuis un siècle les mercenaires de l’armée privée des Rothschild:l’Otan.

                                Ce conseil national de transition appelle tous les citoyens et particulièrement les forces de l’ordre et les militaires afin qu’ils défendent les intérêts de ce peuple dont ils sont eux-même issus et qui font les frais de ces pratiques mafieuses qu’emploie ce syndicat international du crime organisé qui a profité de la vacance de pouvoir à la tête des états depuis 1933 pour infiltrer et noyauter toutes les institutions créées pour la défense de l’intérêt général.

                                Ce conseil national de transition a un programme présenté par son porte-parole , monsieur Eric Fiorile dont une des mesures est la création d’un revenu universel (en francs) .

                                La transition:l’après Macron.

                                La transition :programme et revenu universel.

                                Pour un autre concept de société humaine.

                                Le conseil national de transition avait lancé un appel aux français pour un rassemblement le 5 Mai 2018 pour marcher sur l’Elysée.
                                La riposte a été double:le même jour c’est monsieur Mélenchon qui organisait sont rassemblement à grand renfort de publicité médiatique contrairement au conseil national de transition qui n’en avait aucune.

                                Avant ce rassemblement, un événement malheureux eut lieu, destiné à infléchir la motivation de tous les membres des forces de l’ordre et de l’armée qui avaient l’intention d’assister à cette marche aux côtés des membres du conseil national de transition.
                                Un ex CRS, Marc Granié, qui avait enregistré une vidéo aux côtés d’Eric Fiorile pour dénoncer les crimes d’état de la mafia aux commandes fut kidnappé suite à sa vidéo et interné dans l’hôpital psychiatrique Henry Ey -de sinistre réputation-


                                ...pour y subir un traitement destiné à le maintenir sous camisole chimique, prouvant que les usurpateurs au pouvoir n’avaient rien à envier aux apparatchiks de l’ex URSS dont le sport national consistait à déporter les opposants ou les lanceurs d’alerte (cf. L’archipel du goulag d’Alexandre Soljenitsyne)...

                                Voici cette vidéo ayant permis à tous les policiers, gendarmes et militaires de prendre conscience qu’il existait un réel problème au sein de leurs services respectifs et les invitant à rejoindre leurs concitoyens pour reprendre la gouvernance du pays dont les institutions sont dépecées et récupérées par un syndicat international du crime organisé qui ne lésine sur aucun crime pour faire régner leur ordre mafieux.



                                • lloreen 7 août 2018 16:40

                                  pardon:son rassemblement


                                  • lloreen 7 août 2018 17:17
                                    L’article 12 de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen de 1789 est formel.
                                    " La garantie des droits de l’Homme et du Citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée."

                                    Les membres de la force publique défendent les intérêts de tous et les usurpateurs au pouvoir le savent très bien. Ce n’est pas un hasard s’ils ont recours aux mercenaires...car il leur est INTERDIT d’avoir recours pour leur utilité particulière.

                                    Le conseil national de transition a instauré une Cour Suprême chargé d’appliquer le droit terrestre et non pas le droit maritime/droit canon sur lequel se fondent les dirigeants de corporations par l’intermédiaire de la création de la personne (compte bancaire) et sur la mort civile des êtres humains qu’il dégrade au rang de marchandises pour le besoin de leurs affaires criminelles et délictuelles.


                                      • lloreen 7 août 2018 18:00
                                        Cette vidéo prouve sans l’ombre d’un doute le verrouillage initial mis en place par le Bilderberg Attali concernant l’euro et l’impossibilité d’en sortir puisque le but de sa création est le crash, suivi du chaos et la mise en place de la loi martiale mettant la tyrannie du nouvel ordre mondial de la haute finance en place.

                                        Monsieur Attali s’amuse déjà du fait de connaître l’identité de la future présidente de la république qu’il sera sans doute interdit de regarder dans les yeux ou de contredire en vertu de la loi Schiappa.. prochaine consoeur française de la furie américaine renvoyée dans ses foyers ou de l’indéboulonnable nazie d’Outre-Rhin dont la république fédérale est l’ignoble successeur du 3ème Reich hitlérien.

                                        Vu que les français ont gobé la présidence de monsieur Macron sans même broncher, grâce à la méthode Staline :
                                        « L’important ce n’est pas comment on vote mais c’est comment on compte les votes »...il y a fort à parier que les sponsors de monsieur Macron procèderont directement à la nomination de la future présidente de leur filiale française, les élections coûtant un pognon de dingue" . Comme le temps est aussi de l’argent pour ces éminences grisées, il y a fort à parier qu’elles songent déjà à écarter l’ organisation d’une prochaine parodie électorale présidentielle...

                                        A ce degré d’inertie de la population, il est vrai que le scénario suivant risque de passer comme une lettre chez UPS.



                                        • Dom66 Dom66 8 août 2018 18:32

                                          @lloreen

                                          Bonne analyse, j’ai bien peur que le peuple Français reste endormi…..ce clan dominant est fort, hélas.

                                          Je sais que ce n’est pas facile, mais le clan Attali Banque Macron ETC tiennent à ce que l’ont soit divisé ; et ils ont les merdias pour ça, et ça fonctionne bien ;


                                          Alors je redis ici la seul chance de nous en sortir, il faudrait que pour une fois, juste une fois, faire abstraction, de nos différences Gauche (La vraie pas le PS) / droite, Centre, et pour les faire chier, tous voter pour un candidat qui de toutes les façons ne pourra pas tenir, mais faire le fameux « coup de pied dans la fourmilière »

                                          Je rêve excusez moi ...tous


                                        • lloreen 8 août 2018 23:41

                                          @Dom66


                                          Il faut avant tout comprendre que si le pays en est là où il est-escroquerie et fraude à l’encontre du peuple de France- c’est en raison de l’instauration d’un nouveau système féodal via un état civil usurpé -et c’est valable pour les peuples du monde entier- et qu’à ce sujet il faut voir et bien lire entre les lignes le décret n° 2002-1363 du 14 novembre 2002 portant publication de l’accord de siège entre le Gouvernement de la République française et la Commission internationale de l’état civil, fait à Paris le 13 novembre 2000 ).

                                          Il est compliqué car abstrait de comprendre LEUR ETAT CIVIL pervers, illégal, illégitime et illicite mais en résumé on peut dire que cette fraude au NOM LEGAL permet à ces individus, qui se mentent à eux-mêmes, de s’en prendre à des êtres humains, de les transformer en « société privée », en corporation juridique = « PERSONNE JURIDIQUE », pour pouvoir les mettre en esclavage par ce fait ce qui constitue un crime contre l’Humanité.

                                          C’est au niveau individuel que le problème se règle d’abord. C’est le refus de consentir à faire perdurer cette gigantesque fraude .


                                        • pipiou 12 août 2018 23:01

                                          C’est sûr que si chaque policier pouvait sortir son arme et dezinguer qui il veut selon sa conception personnelle de la justice on vivrait dans une belle société. L’auteur nous chante l’arbitraire et les tribunaux populaires, les coups d’Etat et autres monstruosités sur l’air de « j’aime la démocratie «  Encore un qui en est resté à Crs ss... De quoi foutre les boules aux profs d’histoire

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès