• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte aux forces de l’ordre

Lettre ouverte aux forces de l’ordre

 

 De jour en jour, depuis presque bientôt un demi-siècle, nos élus et dirigeants politiques de gauche comme de droite assassinent notre démocratie, bâillonnent nos libertés et bafouent les choix du peuple souverain. Une monarchie banquière règne sur le pays. Elle fait élire ses monarques et choisit ses ministres qui ne sont de fait que de vulgaires représentants de commerce œuvrant pour le club très fermé des milliardaires. Avec l’appui servile et imbécile d’un monde médiatique composé exclusivement de perroquets bien dressés à lécher les pieds de leurs maitres, bafouant et trainant ainsi dans la fange l’honorable métier de journaliste, ils vident le pays de ses droits, de son passé, de sa culture, de son patrimoine. À l’Assemblée nationale, une grande majorité des députés s’est transformée en abbés de cour, ou la rhétorique mensongère avec effet de manche a remplacé l’honnêteté et la vérité au service du peuple, ce pour quoi ils furent élus. Ces personnages ont inversé les valeurs et de simples serviteurs de l’état, ils se sont couronnés rois. Au-dessus des lois qu’ils promulguent, imposent et contournent, ils passent leur temps à s’enrichirent toute en appauvrissant le peuple. Plus rien ne peut être fait pour changer ces hommes corrompus par un peu d’argent et des miettes de pouvoir.

 Alors, que fais-tu toi le policier, le gendarme qui est entré dans ces corps de métier pour servir et protéger les citoyens de ton pays. Ces citoyens dans lesquels tu as ta famille, tes amis, tes connaissances. Qu’as-tu à leur dire toi qui maintenant protèges et sers les intérêts privés d’un pouvoir voyou qui de jour en jour t’affaiblir aussi. Alors défenseur de l’ordre, ils assassinent la liberté sous tes yeux et tu ne bouges pas ! Pire tu es du côté des génocidaires parce que tu obéis à leurs instructions insensées que te somment de verbaliser, de charger, de tabasser et d’enfermer ceux qui se battent pour la vérité, le bien général de la communauté. Combien de temps vas-tu encore rester ainsi sans réagir à cette agression odieuse d’une petite minorité sur l’immense majorité des gens que tu es censé aider et soutenir ?

 C’est à toi représentant de la loi qu’il revient de défendre et de prêter main-forte à la société maltraitée, agressée, humiliée. Maintenant, il est temps de faire ton examen de conscience et de te poser la question de ton utilité. Combien de temps vas-tu encore te laisser abuser, berner ? En collaborant avec une dictature, quelle que soit la forme qu’elle prend pour régner, tu salis ton uniforme et traines ton serment dans la boue. Il fut une époque ou ton métier était une saine vocation obéissant à des idéaux d’honneur, le bien-être et la protection des personnes coulait de source, était naturel, tout cela à bien changé à ce jour. Maintenant, si tu désires servir des intérêts particuliers, démissionnes et vas te faire embaucher dans les milices privées, elles ont été créées pour cela, mais cesse de porter cet uniforme qui ne tient plus que par les mensonges auxquels tu fais semblant de croire et une écœurante résignation. «  Police ou gendarmerie nationale » ne vous sied plus comme appellation, «  Police ou gendarmerie politiques » actuellement serait plus appropriée...

 Toi le policier, le gendarme, pourquoi crois-tu que tu inspires de plus en plus de peurs, de détestations et de rejet dans la population, pose-toi la question. De plus, n’es tu pas révolté par tes conditions de travail  ? Locaux insalubres, matériel obsolète et défectueux, effectif de plus en plus réduit et aucune considération de cette hiérarchie que tu subis et qui est exclusivement choisit par le sérail. Tu pars sur le terrain la boule au ventre et le stress à fleur de peau. Le burn-out et les suicides augmentent dans la profession. Jusqu’où supporteras-tu tous ces abus, ces inégalités  ? Il va de votre crédibilité. Nous avons besoin d’une police et d’une gendarmerie auxquelles les citoyens de ce pays peuvent faire confiance, qui ne triche pas par intérêt personnel, ou pour plaire à une hiérarchie malhonnête, ou pour faire allégeance à la caste des fossoyeurs de la nation.

 Quand la loi que tu es censé représenter est injuste, la désobéissance est plus qu’un droit, c’est un devoir. Celle des résistants contre celle de vichy, celle des justes contre celle des juristes. Il est temps de reprendre le pouvoir à ceux qui sont indignes de le posséder. Tu n’as plus d’excuse et quand tout cela explosera, tu ne pourras plus dire : « Je ne savais pas ... » Homme de l’ordre, retrouve ton honneur et ce pour quoi tu as choisi ce métier...


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • Chourave Dr Faustroll 6 août 17:03
    Le 18 mars 1871, les soldats se mettent en marche depuis Versailles vers leurs objectifs qui sont atteints avant 6 heures. La population de Paris qui se réveille, se rassemble ; les gardes nationaux arrivent en armes. Le Comité Central de la Commune, alerté du mouvement des troupes fait battre l’alarme dans le XIe arrondissement et ordonne d’élever des barricades dans le quartier.

    Pour Thiers, il ne s’agit pas seulement de récupérer les canons, mais d’arrêter les meneurs révolutionnaires…

    Vers 8 heures, des soldats du 88e régiment de ligne fraternisent avec la population. Le général Lecomte ordonne de tirer sur la foule mais ses soldats mettent crosse en l’air. 

    À 9 heures le général est fait prisonnier. Il est conduit au Château-Rouge, tandis que les 80 gendarmes qui l’entourent sont emmenés à la mairie du XVIIIe arrondissement. 

    Les troupes du général Paturel se disloquent. 

    Une partie de la réserve du général Subvielle, installée entre la place Pigalle, le boulevard et la place Clichy fraternise aussi. 

    Victorieux dans Paris, le Comité central refuse de marcher sur Versailles.

    Dommage.

    • Gabriel Gabriel 6 août 17:18

      @Dr Faustroll
      Dommage, ce fut un rêve, une espérance perdue, pour l’avenir il nous reste l’utopie...


    • velosolex velosolex 7 août 22:56

      @Gabriel


      Me revient le premier livre des Rougon Macquart, de Zola : « La fortune des Rougon »...Et ces deux gamins amoureux qui participent à la lutte contre le coup d’état de 1851, à Aix...Silvère, pas 17 ans, et Miette, 16 ans à tout casser, si belle, et toute fière de porter le drapeau révolutionnaire, avant qu’une balle ne l’arrête. 
      Silvère, lui est fusillé à bout portant par un gendarme le soir, alors qu’il est fait prisonnier. Sa tante qui a assisté à la scène devient folle, et survivra jusqu’au dernier roman de la série, comme une sorte de fil conducteur maudit. 
      Bien sûr, toute ressemblance avec des événements...etc etc....
      Ne parlons pas des gendarmes qui se firent les supplétifs des allemands pendant la guerre, raflant les juifs vers le vel d’hiv par exemple.....
      Mais c’est plus fort que moi, j’ai tendance à croire qu’ici comme ailleurs il y a une proportion de justes comme dans n’importe quel groupe. 
      Et que certains préférèrent regarder ailleurs. 
      Ou s’engagèrent en prévenant les habitants avant que la troupe ne débarque. 
      Ainsi comme dans toute composition, il faut au noir et au blanc, ajouter de la lumière, pour que le tableau soit réussi

    • Gabriel Gabriel 7 août 23:00

      @velosolex
      Vous avez raison, c’est pour quoi les justes démissionnent ou prennent le maquis...


    • velosolex velosolex 7 août 23:11

      @Gabriel
      C’est très difficile dans l’armée. Ceux qui firent ce choix pendant la guerre d’algérie par exemple le payèrent parfois de leur vie, ou d’enfermement. D’autres ont réussi à prendre le maquis et purent avec les années être amnistiés. On trouve des déserteurs dans toutes les armées du monde, à tous les grades, même les plus prestigieux. Des Français des allemands des américains, des israeliens.....Ce qui frappe quand on écoute leur témoignage bien des années plus tard, c’est leur sérénité, leur satisfaction d’eux mêmes. Car bien sûr il ne s’agit pas là de lâcheté mais du courage le plus grand, celui de dire « non ». Peu d’entre nous en sont capables. 


    • velosolex velosolex 7 août 23:49

      @Gabriel

      L’utopie, et l’espérance en un monde meilleur tout de même. La sensibilité et l’éducation y travaillent. Si l’on lit les récits de wasterman général bleu massacrant les enfants vendéens de trois ans, ils sont en adéquation avec les massacres contre les cathares, celui de la population de Béziers passée au fil de l’épée par Montfort. Depuis la révolution, tout de même, les moeurs se sont pacifiés. Relativement, cela va sans dire, mais les descriptions d’Hugo dans les misérables, ou les récits de Flaubert parcourant la France paraissent incroyables à nos contemporains.
       La misère existe toujours, mais elle n’est plus si ostentatoire, et la violence va de pair. Celle des gendarmes n’est pas forcément à désolidariser de l’ensemble. Si les morts du Metro charonnes, et des algériens balancés dans la seine par les forces du préfet Papon ont été possibles, elles ne passeraient plus maintenant. 
      La mort de Remi Fraise et son traitement marque que les citoyens ont trouvé en dehors de l’évolution des mœurs de nouvelles armes : La video, les réseaux, qui participent bien plus parfois et mieux que les journalistes, à l’émergence d’un nouveau pouvoir citoyen. La destruction imbécile de la ferme des sans noms à notre dame des landes marque autant que l’affaire Benala la stupidité d’un pouvoir qui ne comprend pas plus la modernité que De Gaulle en 68. Macron est un vestige du monde d’hier. L’utopie qui mobilise doit maintenant être gagné si l’on veut survivre, c’est celle pour le partage, contre le gaspillage , dans lequel l’harmonie est indispensable. Mais veut on vraiment vivre ? Je n’en suis pas sûr..Certains préfèrent mourir riches. 

    • sweach 6 août 17:18

      Il est évident que l’opinion du peuple envers les forces de l’ordre est loin d’être favorable.

      Malheureusement notre police est devenu d’avantage des collecteurs d’impôts plus qu’une « force de l’ordre ».

      La preuve par l’exemple :
      - Je n’ai jamais assisté ou était témoin d’intervention policière contre la délinquance
      - J’ai trop souvent été témoin du raquette organisé par les policiers au nom de la sécurité routière
      - Je vois des policier être visible dans des quartiers sans risque et sans délinquance dans le but de collecter des PVs, mais je n’en vois jamais dans des quartiers devenu à risque sans leur présence.
      - Des Policiers ont déjà été moralisateur envers moi alors que mon comportement ou mes actes n’était pas préjudiciable.
      - Des Policiers sont restés inactif face à des faits dénoncés.

      Se tourner vers la Police pour régler des conflits est de moins en moins fréquent car totalement inefficace et la lois du plus fort commence à s’instaurer de plus en plus.

      • lustucru 6 août 17:56

        La police ou la gendarmerie sont des armes à disposition de l’état , le mal vient seulement de ceux qui peuvent s’en servir ......C’est le doigt qui appui sur la gâchette qui rend le pistolet dangereux.............


      • Chourave Dr Faustroll 6 août 17:58

        @lustucru

        et l’état est au service de la classe dominante...

      • Gabriel Gabriel 6 août 18:02

        @lustucru

        Obéir sans réfléchir ou fermer les yeux sur des ordres donnés par des personnes malfaisantes ne dédouane en rien la responsabilité de l’exécuteur de l’ordre. Rappelons nous comment en 39, de bons citoyens obéissaient à un certain maréchal...

      • velosolex velosolex 7 août 23:02

        @lustucru

        Sans compter qu’au bout du doigt sur la gâchette il y a un bras
        Celui de Benala par exemple, 
        Et le cerveau qui est au bout !
        Pour être juste en remontant la chaîne des événements, et la logique balistique à deux balles
        De certains pieds nickelés arrivés par hasard eux aussi au sommet de l’état !


      • Arogavox 6 août 17:56


         Y’a-t-il quelqu’un pour nous informer, à partir d’enquêtes crédibles ? Fake ou pas ? Fou ou pas ? :
         concernant un certain CRS Marc Granié (semble-t-il plusieurs fois champion du monde police, plusieurs victoires au tourist trophy ( peut-être la course la plus dangereuse qui soit)
         ?

         Quelqu’un, de sa famille, ou pas, peut-il nous informer de son état actuel ?
         ou devons-nous nous contententer de nous en remettre à son collègue ( plutôt ’juge et partie’ ) qui s’exprime ici : http://francefrexit.com/index.php/2018/05/07/marc-granie-un-collegue-du-crs-donne-sa-vision-des-faits/
        "placé en garde à vue par l’IGPN, puis comme tous les gardés à vue, il a été présenté à un médecin qui a estimé que son état de santé n’était pas compatible avec la détention dans des locaux de police. Il a donc été conduit en hôpital psychiatrique« 

        ...
         Quelles sont les compétences officiellement reconnues dans ce corps de métier, permettant à ce fonctionnaire de diagnostiquer à l’emporte pièce :
         »c’est évident que ça alimente les fantasmes des complotistes illuminés "

         Cette liberté de ton fait-elle honneur à sa profession ?

         Ou bien est-il devenu suspect, dans notre beau pays, de souhaiter être informés avec respect lorsqu’il est ’évident’ que de de légitimes interrogations sont inévitables ?


        • Arogavox 7 août 13:06

           « pas de nouvelles : bonne nouvelle ! » ?

           C’est un peu ballot tout de même, car celles et ceux qui cherchent risquent bien , à défaut de rencontrer l’information souhaitable, de découvrir d’autres questions légitimement préoccupantes.
           
           Par exemple, pour éviter les ’fake news’ et/ou la ’théorie du complot’ , est-ce que quelqu’un ici peut nous dire si le site Web de ce lien est fiable :
           http://www.armee-media.com/2018/07/01/plainte-en-diffamation-du-dggn-quand-ladefdromil-aide-aux-victimes-sert-la-soupe-de-la-dggn-et-la-propagande-de-lessor/


        • Arogavox 7 août 14:26

           Peut-être aurions-nous là un ou des auteur(s), destinés à figurer dans la Pleiade en ’dignes’ successeurs de Sade , inspirés par le modèles cathartique du récit des déboires de la vertueuse Julie ?
           http://www.armee-media.com/2018/07/30/le-temoignage-poignant-et-particulierement-eloquent-dun-militaire-harcele-et-pousser-au-suicide-un-de-plus/


        • Arogavox 7 août 23:37

           Encore d’autres ’cas’ ? lien ’fake news’ qui collectionne d’autres liens ’fake news’ , motivés par quoi ??
          dans un Internet d’univers parallèles inconnu de la Presse et des média autorisés ?
           
           Beaucoup d’exceptionnels ’fous’ , ’paranos’, ’adeptes des théories du complot’ dans les forces de l’Ordre ?
           La police des ’fake news’ a-t-elle calculé la statistique permettant d’évaluer, parmi les recrues ’qui tournent mal’ le pourcentage à partir duquel on passe de la coïncidence fortuite au fait de corrélation ? Et celle-là va trouver encore à recruter sans problème ?
           
          dans la page de ce lien :
           http://mediaverite.blogspot.com/2018/05/2105-cnt-laffaire-du-crs-marc-granie_21.html
          -"Laurent CUENCA a été interpellé à son domicile, placé en garde à vue, que son ordinateur a été saisi et qu’il vient de faire l’objet d’un placement d’office en psychiatrie par ordre du Préfet du Lot et Garonne." ... ??

           Parmi les candidats artistes déviants, ceux qui ’réussisent’ voient leurs oeuvres exposées dans les musées d’Art moderne (genre : https://www.ledauphine.com/actualite/2016/12/01/quand-manzoni-mettait-de-la-merde-en-boite) ou dans la Pléiade,
           tandis que les ’rien’, même gradés, sont voués à finir en camisole de force ?
           
           ça ferait pas un peu beaucoup de prétentieux dans notre beau pays ?


        • Arogavox 9 août 00:47

           à part moinsser , quels arguments ??
           En tous cas, merci d’avoir lu ... et d’avoir compris !


        • lustucru 6 août 19:41

          Un gendarme peut sauver des vies en mer ou en montagne, ou fusiller un déserteur et tabasser un homme à terre...........pour l’instant, ils collectent de l’impôt indirect sur les routes.....Fallait pas voter Macron les gars...........


          • Jeekes Jeekes 6 août 20:15

            @lustucru

             
            Hé, ça a commencé bien avant macaron !
             
            (Et, au cas où il y aurait un doute, non je n’ai pas voté pour ce guignol !)
             


          • Gabriel Gabriel 6 août 20:25

            @Jeekes
            Exact la main mise sur le pays par les banques a commencé sous Pompidou avec une accélération sous Giscard le monarque, puis Mitterrand avec son tournant libéralisme en 83, Chirac n’a rien fait puis est arrivé l’excité du bocal Sarkozy qui à laisser sa place à l’inexistant, l’insignifiant Hollande pour arrivé au jeune et fringant merdeux Macron parachuté par la banque Rothschild et tout ce beau monde a passé son temps a détruire le pays, a le dépecer pour le profit unique des quelques milliardaires qui viennent pourrir la vie des citoyens.


          • Aristide Aristide 6 août 20:47

            @Gabriel


            Si c’est pas de la bonne synthèse, cela ? Bon en gros, une parenthèse de 2 ans avec les communistes au pouvoir de 81 à 83, et ben voilà ... c’est simple l’analyse politique.

          • Gabriel Gabriel 6 août 22:32

            @Aristide
            Finalement, vous êtes amusant. Les communistes, les socialistes etc etc... cessez d’être obnubilé par vos détestations. Le fond de l’article n’a rien à voir avec la couleur d’un parti politique, droite comme gauche c’est toujours les bienfaits du libéralisme pour quelques uns au sacrifice de tous les autres.


          • CRICRI59 CRICRI59 7 août 10:18

            @lustucru
            Sur le vote

            Bonjour il faut simplement changer le mode de scrutin pour prendre en compte les bulletins nul, vierge et les abstentions, c’est comme cela que macron a été élu avec moins de 20% des inscrits, nous somme dans une république bananière


          • oncle archibald 7 août 14:43

            @Aristide : tout a fait d’accord. Et puis qu’est-ce qu’il est bête « le peuple » parce que s’il a choisi Pompidou, Giscard, Mitterand, etc etc ... c’est en toute liberté.

            Des offres qi me paraissent à votre convenance pour représenter « le peuple » il y en a eu à chaque scrutin : Jacques Duclos, Michel Rocard, Arlette laguiller, Alain Krivine, Robert Hue, André Lajoinie, Olivier Besancenot, Philippe Poutou, Jean Luc Melenchon, etc etc ....

            Que conclure ? Que « le peuple » est minoritaire ? C’est impossible puisque le peuple par définition est « souverain ». Reste quoi ? Le peuple dans sa grande sagesse a préféré chosiir d’autres candidats que des aventuriers sans programme avouable !


          • scorpion scorpion 7 août 14:50

            @oncle archibald
            Toi non plus t’a rien compris Dugland, il vient de dire à l’autre perle que cet article n’a pas de couleur politique, toi non plus tu ne sais pas lire ! Putain vous les anti-gauchistes vous êtes aussi cons que les gauchistes eux-mêmes ! Quand aux programmes avouables de ces 30 dernières années on en voit les résultats pauvre tache !


          • oncle archibald 7 août 14:50

            @CRICRI59 : "nous somme dans une république bananière« 

            Nous sommes dans la république que veulent les abstentionnistes, sinon, ils ont le pouvoir à portée de bulletin ! Mais juste pour pouvoir dire une fois el scutin passé  »le peuple n’en voulait pas" hein !

            Pas question de dire qui on veut, encore moins de susciter une candidature à leur goût avec un programme écrit qui permette de se faire une opinion. Mais c’est tellement plus risqué, plus compliqué et plus pénible une fois élu qu’ils préfèrent en rester à une situation permettant la critique sans risques !


          • Aristide Aristide 6 août 19:52

            Quand la loi que tu es censé représenter est injuste, la désobéissance est plus qu’un droit, c’est un devoir. 


            Qui décide que la loi est injuste ? 

            • Gabriel Gabriel 6 août 20:08

              @Aristide
              C’est simple, quand elle fait du tord au plus grand nombre pour favoriser une petite minorité... 


            • Aristide Aristide 6 août 20:43

              @Gabriel


              Ouais, d’accord, je vois bien quand, quoique c’est pas si évident mais bon, mais qui décide ? Chacun décide ? Y’a un indicateur ? 


            • asterix asterix 7 août 15:03

              Montesquieu : il n’y a pas de justice et il n’y en aura jamais parce que l’égalité par la loi est illusoire. Elle n’est qu’un instrument de la primauté de l’État, c’est un défaut inhérent à toutes les lois


            • sweach 8 août 10:14

              @Aristide
              « même si vous êtes seul et que personne ne vous suit, défendez toujours ce qui vous parez juste » Abbé Pierre.


              Contrairement à ce que tu crois, l’altruisme est une notion recherché et inculqué par l’armé. 
              En claire un solda se doit de désobéir aux ordres s’ils vont à l’encontre du bien être de tous.
              On a même des lois pour ça (pour protéger les soldats désobéissant).

              Mais tu as raison de te poser des questions sur l’altruisme, car nous avons tous des niveaux différent, ça ne change pas que cette valeur doit être primordial pour nos forces de l’ordre.

              Donc oui, il n’y a pas d’indicateur et oui chacun décide, jusqu’à preuve du contraire nous sommes toujours en démocratie.

            • Christian Labrune Christian Labrune 6 août 19:58

              Encore quelques-uns qui rêveraient de pouvoir « bouffer du poulet rôti » sur les bords du canal Saint-Martin, comme certains excités de la nuit debout.


              • Gabriel Gabriel 6 août 20:11

                @Christian Labrune

                Profond comme analyse et pertinent comme commentaire, vous n’avez pas du lire correctement le texte ou alors avec des idées bien arrêtées...

              • Christian Labrune Christian Labrune 7 août 01:09
                Profond comme analyse et pertinent comme commentaire,
                ===================================
                @Gabriel

                Et cette phrase que je lis dans votre article, elle est « profonde et pertinente » ?

                "Pire tu es du côté des génocidaires parce que tu obéis à leurs instructions insensées que te somment de verbaliser, de charger, de tabasser et d’enfermer ceux qui se battent pour la vérité, le bien général de la communauté. "

                J’aimerais bien que vous nous précisiez de quel génocide il peut être question dans la France d’aujourd’hui, et quel peuple la police aurait reçu la mission de massacrer en masse ? Les Kurdes ? Les Yézidis ? Les Tutsis ?

                Est-ce que vous savez un peu ce que les mots veulent dire, et le mot génocide en particulier ?

                Vous pourriez nous citer quelques noms de ces combattants de la vérité travaillant pour le bien de la communauté qui seraient actuellement tabassés, enfermés ? S’il existe une pétition de soutien à ces malheureux, je suis tout à fait disposé à la signer. Et même à descendre dans la rue pour manifester.

              • oncle archibald 7 août 14:52

                @Christian Labrune : ah que ça les emmer ... de lire la vérité ! Leur seule défense est de « moinsser ».


              • alinea alinea 7 août 14:58

                @oncle archibald

                Mais enfin, oncle archibald, nous sommes quelques-uns à avoir encore un cœur un peu débordant quand il s’agit de choses douloureuses et ces débordements s’expriment par des mots débordants.
                la raison froide peut nous quitter, vous savez ?, quand on bouillonne à l’intérieur.
                Du reste aucune obligation nous est faite d’être froids et psychorigides, cela jamais n’a été preuve d’intelligence. Et la compréhension de cœur à cœur vaut bien celle de cerveau à cerveau.

              • oncle archibald 7 août 15:10

                @alinea

                Ah oui c’est vrai, j’ai failli oublier ! Le fameux « monopole du cœur » ! Trade mark ! Vous qui votez autrement qu’à gauche veuillez vous retourner vers le mur et baisser la tête, merci !


              • alinea alinea 7 août 17:11

                @oncle archibald
                Celui qui ne comprend pas le langage du cœur n’en a pas le monopole, cela au moins est sûr ! mais vous ( Labrune et vous) n’avez pas non plus le monopole de la raison puisque le sens figuré d’un mot est tout de même un lieu commun ! D’autant plus que la liberté de celui qui écrit est totale, aussi, ne pas l’apprécier n’autorise-t-il pas de conséquence à le juger !


              • Gabriel Gabriel 7 août 17:22

                @alinea
                Le problème de oncle archibald comme celui de Labrune c’est qu’ils politisent tous les débats, tous les articles en y voyant, s’il ne sont pas du même avis, la signature des vilains gauchistes et c’est vrai, que cela est fatiguant d’autant plus, que nous avons là des interlocuteurs cultivés mais qui encore une fois ne savent pas ou ne veulent pas sortir de leurs visions partisanes très libérale. 


              • oncle archibald 7 août 19:23

                @Gabriel et @alinea

                Le problème c’est que vous n’êtes pas nouveaux sur AV et que chaque ligne que vous écrivez peut s’interpréter dans la perspective de ce que vous écrivez d’habitude et qui permettez moi de le dire me parait drôlement politisé. Vous pensez exactement la même chose de Labrune et moi-même, mais si l’un a tort les autres aussi ! La différence est que je ne me permets pas de jugement sur « ce que vous valez » tandis qu’on sent bien que nous sommes très peu de choses à vos yeux.


              • alinea alinea 7 août 19:41

                @oncle archibald
                Je suis très politisée, et pour cause : tout est politique, et je ne m’en cache pas ; mais non, je ne juge personne et c’est pas parce que j’ai bonne âme, c’est parce que je ne suis pas comme ça, n’y suis autorisée par aucune supériorité. Ce qui ne m’empêche nullement de rentrer dans le lard quand bon me semble !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès