• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Liberté d’expression et statut du religieux

Liberté d’expression et statut du religieux

Les remous suscités par la publication des caricatures du prophète Mohammed auraient pu être le signal invitant à revisiter la notion de liberté d’expression et le statut du religieux dans son rapport au politique.

Quelques articles, publiés ici et là pour initiés, étaient à la hauteur des enjeux. Ailleurs, on a assisté soit à des réactions plutôt épidermiques dans les deux camps, soit à des litanies dans lesquelles les auteurs pataugeaient, dans la pire vulgarité idéologique. Les arguments avancés par les uns et les autres contiennent bien sûr un semblant de vérité, mais la manière dont ils sont assénés, et les conclusions de leurs auteurs, trahissent chez certains d’entre eux une approche naïve de la réalité, chez d’autres une vision narcissique, et chez d’autres encore l’arrogance insupportable du maître s’adressant à ses esclaves. Heureusement, quelques voix, comme Hubert Védrine, ancien ministre des affaires étrangères, donnent du baume au cœur. Dans l’émission de France 2 du lundi 6 février, il a réussi à mettre un bémol aux déchaînements de certains invités pour qui hors de leur centre de leur monde, point de salut. De la place qu’il a occupée, le ministre a rapporté une vision un peu plus rigoureuse de l’universalité des choses. A l’écouter et en déchiffrant ses propos, on comprend que des concepts universels sont évidemment les produits de l’histoire et de l’intelligence de l’humanité, et non une abstraction qui satisfait les paresseux du cerveau.

Comme on est dans le pays de Descartes, ces auteurs se croient obligés de se noyer dans des logiques simplistes, où la mauvaise foi le dispute à l’ignorance. Oui, ignorance, car depuis Descartes, il y a eu Hegel et Marx, qui ont fait faire un bond à la philosophie. Si nos pauvres idéologues avaient pimenté leur logique cartésienne avec des épices de la dialectique, ne serait-ce qu’hégélienne, ils auraient épargné à l’opinion publique des tombereaux de bêtise et de haine.

Revenons aux deux notions déjà citées.

1) Le statut du religieux et son rapport au politique : les musulmans de religion ou de culture, qui se sont sentis offensés par ces caricatures, avaient raison d’exprimer leur indignation. Car derrière le prétexte de la liberté d’expression, beaucoup se sont jetés comme des charognards sur un cadavre pour vomir leur haine de l’autre, cet étranger, ce "musulman" devenu, sans jeu de mots, la tête de Turc de tous les nostalgiques d’une certaine histoire. Heureusement, la France n’est pas habitée que par des nostalgiques. C’est pourquoi les croyants de l’islam doivent écouter ceux qui défendent la liberté d’expression et la laïcité, précisément pour qu’ils (les croyants d’une manière générale) se fassent respecter. Ils doivent donc, calmement et intelligemment, revoir, travailler, (comme du reste le recommande ‘’l’ijtihad’’, rechercher une lecture des textes et des lois en fonction du contexte historique) le statut du religieux dans la société d’aujourd’hui. Revoir le statut du religieux ne veut pas dire renier sa foi. En France, la loi sur la laïcité de 1905 a rendu à César ce qui appartient à César. En contrepartie, à tous, la république offre sa protection quant à la liberté de conscience. Il n’y a donc aucun problème à vivre sa foi dans le respect des lois de la République. Plus que jamais ce subtil équilibre entre le politique et le religieux, arraché de haute lutte, est une nécessité pour éviter des guerres, intestines et interminables.

J’entends déjà les voix qui clament que Dieu, l’éthique, la morale doivent être présents dans la politique pour éviter que la société ne devienne une jungle. Et ces voix d’ajouter : pourquoi hier le Pape couronnait-il rois et empereurs, pourquoi le président des USA prête t-il serment sur la Bible, ou bien encore pourquoi l’idéologie du Parti a-t-elle la primauté sur l’Etat dans la Russie soviétique ou la Chine actuelle ? Certes, ces arguments ne sont pas dénués de fondements. Mais les dogmes d’hier ou d’ailleurs finissent par céder aux tumultes de l’histoire ici et maintenant. Et l’histoire, c’est la matrice sur laquelle se construit une civilisation, laquelle s’enfonce dans les sables mouvants quand elle tourne le dos aux mouvements de la vie. Les sociétés ne sont plus monolithiques à l’intérieur, ni des forteresses vis-à-vis de l’extérieur. C’est pourquoi on ne peut plus raisonner en terme de tribu ou de territoire quand les idées et la technologie font cohabiter peuples et pays. La pollution de Tchernobyl ne s’est pas arrêtée aux frontières des pays voisins, pas plus qu’un crime contre l’humanité contre un peuple ne peut laisser insensibles les autres peuples. C’est pourquoi l’argument selon lequel les caricatures danoises étaient destinées aux seuls Danois est un argument bidon. Parce qu’il y a des Danois de religion musulmane, et qu’aujourd’hui l’information circule à la vitesse de la lumière.

2) La liberté d’expression.

Il y a deux catégories de gens qui défendent cette liberté. Il y a ceux qui la défendent et qui l’opposent tout le temps à tous les tyrans et à tous les puissants pour mettre un holà aux mensonges et autres turpitudes de ces derniers.

Et il y a les défenseurs de la liberté d’expression made in "deux poids deux mesures". Ceux-ci devraient aiguiser leur pensée et affûter leurs arguments, car leur conception prend l’eau de toute part. Comment peuvent-ils convaincre un monde, celui qui ne jouit pas du parfum de la liberté, quand cette liberté d’expression est mise à rude épreuve par les USA, censés être un modèle de démocratie ?

1) Le gouvernement américain a interdit la publication des photos des sévices d’Abou Graïb. Ce même gouvernement interdit qu’on filme les cercueils de soldats morts en Irak. De même, on n’a jamais vu une victime de la destruction des tours de New York. Et enfin, et la liste est longue, on n’a rien dit quand les journalistes étaient "embeded" (embarqués) avec les troupes d’invasion en Irak.

2) Ce même gouvernement viole la souveraineté des Etats en transférant par avion des prisonniers dans les geôles de dictatures pour arracher des renseignements par la torture.

En France, cette politique de deux poids deux mesures fait aussi des victimes et alimente la rage qui a fait flamber les banlieues. La raison de cette scandaleuse politique ?

C’est cette insupportable arrogance engendrée par ce sentiment d’appartenir à un monde au-dessus de tout soupçon. C’est cette arrogance qui fait dégringoler un pitoyable et nouveau philosophe au niveau d’une discussion de café de commerce, quand il affirme sans honte que les sévices de la prison d’Abou Graïb sont certes des bavures, mais que, comme on les a dénoncées grâce à la démocratie, l’honneur est sauf. Quel sophisme ! L’acte barbare de la torture, exécuté dans la démocratie, perdrait de son ignominie parce qu’il est possible de le dénoncer... Avis aux futurs dictateurs, massacrez, mais créez un service de communication qui dénoncerait les actes des irresponsables de votre vertueux système politique !

Des gouvernements évidemment plus faibles de pays dits sous-développés sont traînés dans la boue quand ils "osent" nier ou sous-évaluer le nombre de morts dans quelque catastrophe politique, ou bien quand ils font accompagner les journalistes par un fonctionnaire du ministère de l’information. Evidemment, les gouvernements de ces pays sont des dictatures qui mentent à leur peuple et le méprisent. Le problème est que certains journalistes donneurs de leçons se croient courageux quand ils s’attaquent à ces gouvernements, mais s’écrasent devant les maîtres du monde. Ceux-là mêmes qui se proclament les défenseurs zélés de la liberté d’expression s’empressent de censurer les "mauvais penseurs" en se cachant derrière leur ligne éditoriale. C’est ainsi que très peu d’intellectuels arabes ou africains arrivent à publier dans les grands journaux, ou à palabrer sur les plateaux de télé. On ne fait appel à eux que pour éteindre le feu dans les banlieues, ou bien pour calmer les ardeurs des zélés du voile. En revanche, quand ces mêmes intellectuels se sentent outragés quand les peuples dont ils font partie sont exploités ou opprimés comme en Irak, en Palestine, en Algérie, etc., leurs voix n’arrivent pas à sortir des tiroirs de quelque rédacteur de journaux.

Le monde se portera mieux quand les intégristes de tous bords, du sacré comme du paganisme, ou de la prétendue modernité, s’imprégneront de la relativité des choses.

Les malheurs du monde proviennent de nos nuits troublées par la haine et le mépris.

L’obscurité qui enveloppe notre monde est un écran qui empêche l’illumination de nos jours.

Le soleil se lèvera pour tous quand les intégristes comprendront que la boule de feu qui réchauffe la terre habite le vaste univers et non le petit réduit de leur nombril.

Puisse l’intelligence des hommes lézarder l’imbécile certitude des idiots du village planétaire.

Puissent ces quelques phrases donner confiance aux uns et calmer les ardeurs des mauvais génies.



Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • cassandre (---.---.26.198) 22 février 2006 12:28

    Excellent article mesuré et plein de justesses appellées à réhausser un niveau descendu dans la boue, même ici sur agoravox. Par contre, "Puisse l’intelligence des hommes lézarder l’imbécile certitude des idiots du village planétaire.

    Puisse ces quelques phrases donner confiance aux uns et calmer les ardeurs des mauvais génies." On peut espérer, oui. Mais bon, hein.


    • akika (---.---.119.123) 22 février 2006 14:52

      merci pour votre jugement. quant aux dernières phrases quelque peu ’’poétiques’’, c’est simplement un clin d’oeil pour dire qu’il y a toujours de l’espoir même dans un monde de brutes.............


    • danisnoop (---.---.121.183) 22 février 2006 15:01

      Pathétique... Au risque de vous attrister Mr Akika sachez que j’estime que je ne dois rien à un gugusse pas très net mort il y a des dizaines de siècles de ça et qui trainait ses baskets entre Médine et La Mecque... Non je ne lui dois rien à ce type, pas même le respect. Alors si aujourd’hui vous vous sentez offensé lorsqu’on s’en prend à ce bédouin réduit depuis longtemps à l’état de poussière je n’y peux rien, celà n’est qu’une conséquence de choix que vous faites, le choix d’estimer que ce qui touche à ce type vous touche vous aussi personellement personne ne vous l’a imposé.

      Et ne croyez pas que je suis pour autant insensible aux scandales qui nous parviennent des USA entre autres (étonnant d’ailleurs que vous oubliiez Guantanamo dans l’histoire) mais celà est tout simplement hors sujet. Celà devient extrêment pénible cette manie de tout rapporter à d’autres sujets pour ne pas se regarder en face. Il s’agit là de caricatures de Mahomet, pas de savoir si les américains les juifs et qui sais-je encore sont gentils ou méchants.

      D’ailleurs ces dessins j’estime qu’on insulte mon intelligence lorsqu’on prétend y voir un amalgame entre islam et terrorisme : personnellement je n’y ai vu que des dessins qui s’adressaient aux fanatiques de cette religion et ne peux qu’être surpris de la réaction des musulmans sensés être « modérés » qui au lieu d’en profiter pour dénoncer les dérives de certains de leurs coreligionnaires préfèrent hurler au « racisme » et à l’« islamophobie ».

      Marrant je trouve, la religion relevant d’un choix il n’y a rien de raciste à critiquer la religion il me semble. Exception faite pour le judaïsme puisqu’il semble qu’à partir du moment où maman est juive on l’est aussi. Et « islamophobie » il semblerait que ce mot ait été créé par les mollahs en Iran pour désigner les femmes refusant de porter le voile. Ce serait du coup plutôt flatteur comme terme non :) ?

      Quant au fameux 2 poids 2 mesures il me fait doucement rigoler quand on voit le déferlement de haine obscurantiste déclenchée par quelques malheureux croquis chez des gens qui se réjouissent presque ouvertement lorsqu’un abruti fanatisé se fait exploser dans une foule voir balance un avion dans une tour.

      Je suis arrogant ? Peut-être. Et si préférer la liberté même pas toujours très bien portante de l’occident aux régimes excécrables qui asservissent les musulmans du Maghreb jusqu’en Asie, pendent les homosexuels et lapident les femmes infidèles, si celà c’est de l’arrogance alors oui Mr Akika, je suis arrogant et je m’en porte très bien. Non que j’aie l’impression de vivre dans un monde au-dessus de tout soupçon comme vous le préjugez bien rapidement (amalgame, amalgame ? hihi), non mais j’ai tout de même la certitude de vivre dans un monde qui est loin d’être ce qu’on peut avoir de pire, ho ça oui :)

      Cordialement votre.


      • Stéphane (---.---.212.41) 22 février 2006 15:13

        Mr.Akika merci pour cette bouffée d’air frais..... Je crois que c’est Einstein qui a dit qu’il est plus difficile de désagréger un préjugé qu’un atome...


        • Xav (---.---.11.226) 22 février 2006 15:31

          Bonjour à tous, évidemment, chacun son point de vue, mais sans parti prit et étant moi même athée, je voudrais juste soulever deux points : plus de quarante morts (des manifestants défendant Mahomet principalement) et des ambassades qui brulent ne peuvent que renforcer ces caricatures (même pas drôles en plus !!) enfin, les Imams partis du Danemark avec des caricatures autres que celles publiées (Mahomet était représenté sous la forme d’un cochon selon le quai d’orsay - source le canard enchainé n°4450 du 8 février 2006) illustre bien la désinformation qui prime dans beaucoup d’états, les States en démontrant quotidiennement l’exemple !! et voilà ce qui arrive quand politique et religieux détiennent les ficelles de la presse... Salutations


          • (---.---.1.1) 22 février 2006 18:41

            Pour les défensurs de la liberté d’expression, j’attends vos commentaires

            voir ce site http://www.lesamisdugrigri.com/index01.html


            • La libre pens ? (---.---.235.138) 22 février 2006 20:56

              Le site de vente aux ench ?s Ebay retire syst ?tiquement toutes les annonces vendant le fameux num ? historique du magazine Charlie Hebdo (N°712) publi ?our d ?ndre la libert ?e la presse apr ?les attaques des fondamentalistes musulmans, dont elle a ? victime.


              • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 23 février 2006 10:47

                Si cela est vrai, cela prouve que E-Bays est conseillé par de bons avocats qui savent que, tant que la question juridique n’est pas tranchée sur le fond, ces caricatures qui font l’objet d’une plainte pourraient donner lieu à des poursuites pour incitations à la haine religieuse. Nous sommes dans un état de droit et je m’étonne que cela vous étonne...


              • moi-moi (---.---.86.75) 22 février 2006 20:58

                « intelligence humaine » , « idiot du village » : vos jugements de valeur sentent la myrthe et le bûcher. Vous me faite peur...


                • akika (---.---.119.123) 22 février 2006 21:36

                  je n’ai pas écrit ’’intelligence humaine’’ mais l’intelligence des hommes. je n’ai pas écrit ’’idiot du village’’ mais idiots (au pluriel) du VILLAGE PLANETAIRE. Si vous ne saisissez pas la nuance, j’en suis désolé. En revanche vous feriez peur si vous continuiez à lire ce qui n’est pas écrit. J’ai l’habitude des réactions venant de lecteurs qui ne prennent pas le temps de lire et qui réagissent avec les préjugés qui les habitent.


                • roba (---.---.185.196) 22 février 2006 21:45

                  je suis du maroc j’aimeré bien d’étre libre mé je voudré une rechérche sur la liberté au maroc j’ai pas trouvé mérci beoucoup pour votr atontion


                  • ghizlane (---.---.185.196) 22 février 2006 21:49

                    salut je sui abutuyé de cette ecrétur pardon pour lé fot jém bien votre cit web jémeré étre votre clien é onvoiyé moi vo méssage a tout lé ton

                    merci ghizlane é roba

                    laam-samara@hotmail.com


                  • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 23 février 2006 09:27

                    Je vous félicite de la rigueur et de la justesse chaleureuse de vos propos qui font paraître certaines réactions passionnelles malsaines qui se sont déchaînées pour ce qu’elles sont : l’expression de la xénophobie, voire de l’islamophobie, la plus obtuse.

                    J’ajouterais que la notion de laïcité est détournée dans sa lettre et son esprit lorsque l’on prétend enfermer la religion dans la sphère purement privée, comme si le culte public devait être interdit et comme si les religions ne devaient pas être prises en compte en tant que phénomène social. Cette exclusion de la religion hors de la vie sociale est totalement contraire à la loi de 1905 qui affirme en effet que l’état ne soutient aucune religion (ou philosophie anti-religieuse), mais affirme en un même mouvement que l’état doit garantir la liberté religieuse et de culte, laquelle implique aussi la possibilité de son expression publique. Il existe du reste un ministère des cultes qui a la charge de veiller au respect de cette liberté.

                    Ce qui est affirmé par la loi sur la laïcité c’est la séparation des religions non de la vie publique (au sens hégélien de société civile), mais de la vie politique qui ne doit pas être soumise à l’autorité de quelque religion que ce soit. En cela si la société politique doit être athée (a -privatif- theos -Dieu-= sans Dieu), il n’est pas exigible que la vie publique le soit dans tous ses aspects non politiques.

                    Cependant cette reconnaissance de la légitimité des religions dans le vie civile a pour contrepartie la liberté des athées de critiquer les religions, voire ce qu’ils peuvent considérer comme l’illusion religieuse dans son ensemble (ce qui est mon cas), liberté qu’il ne faut pas confondre avec un quelconque droit à l’offense, même si celui-ci a pu jouer un rôle positif en une période antérieure de notre histoire alors que le pouvoir politique était peu ou prou théocratique et antidémocratique (ex : Voltaire). Or nous vivons aujourd’hui dans un état laïc très différent de la monarchie absolue de droit divin dans lequel le droit à l’offense d’une religion ne peut être admis comme légitime, dès lors que ce prétendu droit met en cause l’interdiction légale de l’incitation à la haine religieuse, interdiction qui est elle-même laïque au vrai sens du mot..

                    Si la société laïque dans son organisation politique d’ensemble est athée, les religions ne sont pas pour autant hors de la société, pas plus que l’athéisme : il est temps de définir des règles du jeu pour faire que le dialogue critique rationnel soit possible entre tous.

                    Croyance et tolérance

                    L’illusion religieuse

                    Le rasoir philosophique


                    • Le furtif (---.---.152.15) 24 février 2006 22:19

                      Liberté d’expression et statut du religieux22/02/2006 Dans tribune libre

                      commentaire sur le commentaire de Reboul du 23/02

                      M. REBOUL Le furtif M.Reboul ============ Or nous vivons aujourd’hui dans un état laïc très différent de la monarchie absolue de droit divin dans lequel le droit à l’offense d’une religion ne peut être admis comme légitime, dès lors que ce prétendu droit met en cause l’interdiction légale de l’incitation à la haine religieuse, interdiction qui est elle-même laïque au vrai sens du mot.. =========================

                      Pourrait-on connaitre le pourquoi du comment du depuis quand....il ne serait plus légitime de haïr l’idée même de religion ?

                      Vous vous dites Philosophe. Soit.

                      En quoi l’idée et la conviction religieuse méritent-elle cette attitude si peu floue et si subjective de respect ?...

                      Vous devez savoir que les succès foudroyants de la conquête arabe en Syrie Palestine __ Yarmuk __ et en Egypte sont dûs avant tout aux persécutions fiscales byzantines et non pas à des conversions dont les conquérants à l’origine n’avaient rien à faire. Les hommes et leurs difficultés dans l’histoire à parvenir à la liberté , la dignité , au progrès méritent eux, le respect. Au cours des siècles les passions irrationnelles de nature religieuses ont accompagné , parfois , ce mouvement mais il ne leur appartient pas.La preuve en est le combat millénaire des religions occidentales contre le progrès scientifique , les conquêtes démocratiques et l’émancipation de la femme.

                      Vous vous dites philosophe. Soit

                      Dites donc quel élement de la religion chrétienne , juive , musulmane, brahmane, shinto...mérite particulièrement le respect ; l’heure n’est plus au brouillard des approximations.

                      Vous vous dites athée !

                      Mais de quel bois cet athéisme qui envisage froidement de laisser entrer la religion dans la sphère du droit ?

                      Vous pouvez n’y voir aucun mal. Soit .

                      Alors osez . Dites ce qui précisément vous apparaît respectable dans ce que par ailleurs vous devez qualifier de superstition .

                      =================================== contrepartie la liberté des athées de critiquer les religions, voire ce qu’ils peuvent considérer comme l’illusion religieuse dans son ensemble (ce qui est mon cas), ====================================================

                      Il reste à éclaircir monsieur Reboul après avoir déterminé qui parle = le philosophe athée. D’où parlez-vous ? De quel prétendu promontoire au dessus de la mêlée ?

                      ============== liberté qu’il ne faut pas confondre avec un quelconque droit à l’offense ==========================

                      Déclarer qu’il y a offense me parait plus que partisan comme analyse. Où êtes-vous ? Sur le terrain ou sur les gradins ? Qui vous a institué arbitre ? Parlons clair . La simple affirmation d’une entité créatrice , juge omnipotens, entourée d’êtres ailés de vierges uniques ou multiples, friande de castagne et de punitions « divines » bien sûr......cela ne vous révolte pas ? Cela vous parait respectable ?

                      A quoi vous sert votre philosophie ?

                      Le furtif


                    • le furtif (---.---.152.15) 24 février 2006 23:32

                      Je vous prie de bien vouloir lire [ si floue et non pas si peu floue] Le clavier et l’écran ne me sont pas naturels

                      merci le Furtif


                    • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 23 février 2006 10:54

                      C’est déjà fait par Michel-Ange dans la Chapelle Sixtine. Mais il s’agit d’un hommage mystique


                      • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 23 février 2006 11:06

                        Le cul de Dieu rayonnant surle monde ?

                        La réponse précédente s’adresse à IP pour sa cul-ture.

                        PS : Problème technique : Il me manque parfois le bouton : « Réagir au commentaire »(? ?)


                      • akika 23 février 2006 15:44

                        merci pour votre appréciation de mon article. Merci aussi pour votre élégante réponse à la grossière vulgarité de IP


                      • (---.---.38.140) 24 février 2006 17:11

                        En bon musulman, vous defendez votre vision des choses comme si tout le monde en France etait musulman. no comment...vous etes prisonnier du Coran


                        • (---.---.38.140) 24 février 2006 17:26

                          j’aimerais bien que tu utilises la meme energie pour défendre la liberté d’expression et la démocratie dans le monde musulman par rapport au statut du religieux au lieu de cracher sur la notre (liberté d’expression)


                          • akika 24 février 2006 17:52

                            si TA Télévision et TA liberté d’expression montraient mes films tu saurais que je n’ai pas attendu ton conseil pour défendre la liberté d’expression dans les pays musulmans. Pour toi je parle en ’’bon musulman’’ car évidemment tous les algériens sont musulmans comme tous les arabes sont des musulmans et comme tous les musulmans sont des arabes, n’est-ce pas les Iraniens, Turcs etc. MISERE de l’ignorance....


                          • (---.---.38.140) 27 février 2006 10:04

                            J’espere bien voir un de tes films rapidement. J’aimerais également rendre un hommage à Kenza, qui sur le plateau de l’émission télé « tout le monde en parle » de samedi dernier, a eu un tres beau discours plein d’humanisme et de tolérance. Cela fait chaud au coeur. Elle a quand meme bien souligné que ses opinions actuelles n’était pas totalement le fruit de ce qu’on lui avait appris à l’école dans son pays d’origine. Dommage qu’elle ait parlé à 1h00 du matin.


                          • (---.---.38.140) 27 février 2006 10:30

                            Ma réaction s’explique par le fait que je trouve bizarre que tu n’ais pas beaucoup insisté sur la barbarie des attentats de New York, de Madrid, de Londres. Ces attentats ont été perçus par une grande majorité d’européens comme une attaque contre leurs valeurs démocratiques et laiques. Cependant, la démocratie n’est pas parfaite en tant que systeme politique, mais on doit admettre qu’elle peut permettre d’améliorer la vie des citoyens au niveau juridique, scientifique, social, éducatif. L’évolution de la société est possible avec ce systeme politique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès