• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Linky : après le reportage d’Envoyé spécial, Enedis et l’Etat (...)

Linky : après le reportage d’Envoyé spécial, Enedis et l’Etat doivent sortir du déni...

 

- Près de 700 communes et des centaines de milliers d'habitants refusent les compteurs communicants, chiffres en augmentation continue

- Enedis et ses sous-traitants doivent cesser d'intimider les habitants et d'installer les Linky par la force ou la ruse

- Comme la Belgique ou l'Allemagne, la France doit renoncer à la généralisation des compteurs communicants
 

Le reportage d'Envoyé spécial diffusé hier jeudi 14 juin sur France2 est venu confirmer ce que nous dénonçons depuis deux ans et demi : le distributeur Enedis (filiale d'EDF) et ses sous-traitants utilisent des méthodes inqualifiables pour imposer les compteurs Linky, par les mensonges, l'intimidation voire la force, à d'innombrables habitants qui n'en veulent pas.

Tous les jours, les sociétés privées mandatées par Enedis prétendent que "si vous refusez le compteur Linky, nous allons vous couper l'électricité", ou "nous allons appeler la police", ou "vous devrez payer le compteur" ou encore "vous allez payer des pénalités", etc. Tout ceci est inventé - il n'existe légalement aucune mesure de rétorsion - mais c'est hélas souvent efficace auprès des gens mal informés ou vulnérables, en particulier les personnes âgées.


Mais il y a pire : lorsque ces allégations ne suffisent pas, il arrive que les installateurs insultent et bousculent les habitants. Les incidents de plus en plus inquiétants se multiplient et, au lieu de mettre le holà, la direction d'Enedis… accuse les habitants. Or, faut-il le rappeler, ce sont bien les installateurs de Linky qui débarquent dans les communes, les quartiers, les immeubles, et qui sont donc les fauteurs de troubles.

Le déni d'Enedis et de l'Etat ne concerne pas seulement les méthodes des installateurs mais aussi les différentes raisons pour lesquelles les habitants refusent les compteurs communicants. Il est à ce sujet totalement inadmissible que les citoyens soient traités de "complotistes" ou d'arriérés terrorisés par le "Progrès".


En effet, il ne suffit pas qu'un objet soit nouveau pour qu'il soit bénéfiquemême s'il est peint en vert fluo. Et, justement, le Linky pose et cause de nombreux problèmes, dont certains sont très graves, à tel point qu'il s'agit bien là d'une terrible régression par rapport aux compteurs ordinaires.

Qui plus est, peu à peu, instances officielles et organismes reconnus viennent confirmer les critiques des citoyens. Ainsi, dans son récent rapport, la Cour des comptes a montré que le programme Linky bénéficiait financièrement à Enedis et absolument pas aux usagers. Ainsi la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) a été obligée d'intervenir après que Direct énergie ait commencé à s'accaparer illégalement des données privées collectées dans le cadre du programme Linky.


Ainsi Promotelec (dont fait partie Enedis) a avoué que "lorsque le technicien place Linky chez un particulier et règle le disjoncteur de branchement, il n’est pas chargé de vérifier si l’installation électrique du foyer est en mesure de supporter le niveau de puissance défini" et que "des accidents (feu) peuvent se produire le jour où le particulier fait la demande auprès d'Enedis afin d'augmenter la puissance de son compteur".

Il n'est donc pas étonnant que la presse régionale et locale se fasse continuellement l'écho d'incendies qui se déclenchent après la pose du Linky, parfois le jour même, mais aussi d'innombrables appareils électroménagers détruits, sans oublier les installations qui disjonctent à d'innombrables reprises, les factures qui s'envolent, etc.


A tout cela s'ajoute bien sûr la question des données personnelles et la controverse sanitaire sur les ondes électromagnétiques. L'affaire Directe énergie, déjà évoquée, mais aussi l'affaire Facebook ne doivent laisser aucun doute : malgré les belles promesses et assurances avancées, il est évident que les données captées par les Linky seront tôt ou tard détournées, volées, revendues, etc.

Quant à la question des ondes, c'est une controverse scientifique au même titre que celles anciennes ou récentes sur le tabac, la radioactivité ou les pesticides : les uns disent blanc, les autres noir, l'Organisation mondiale de la santé s'interroge. Mais l'expérience et le bon sens apportent la bonne réponse, qu'il s'agisse des données personnelles ou des ondes : la SEULE façon d'être protégé est… de garder les compteurs ordinaires. Il est d'ailleurs notable que ces derniers sont parfaitement efficaces et légaux, ayant été installés... par EDF et Enedis (auparavant ErDF).


Alors que la fronde anti-Linky se développe de façon exponentielle, que les déconvenues et accidents se multiplient, les autorités françaises se doivent de réagir immédiatement et, par exemple, de suivre le récent exemple de la Belgique (et plus ancien de l'Allemagne) : renoncer à la généralisation des compteurs communicants.

Ce n'est pas seulement une question de finances, de sécurité, de respect de la vie privée : c'est finalement une véritable question de démocratie. Le gouvernement et le Président de la République sont au pied du mur : désormais, ils ne pourront plus dire qu'ils ne savaient pas, ils seront donc clairement responsables et coupables des futurs drames causés par le Linky. Ils doivent donc agir... vite.

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)
Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

200 réactions à cet article    


  • pemile pemile 16 juin 17:26

    Vous pensez quoi de l’exemple donné en introduction d’un couple avec un abonnement de 6kVA dont le compteur disjoncte avec seulement le chauffe eau et un autre appareil électrique (lave linge ou lave vaisselle ?)


    • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 16 juin 18:11

      @pemile : j’en pense que ça marchait très bien avant linky et que ça déconne depuis linky... C’est probablement ce que les crétins appellent le « Progrès »...


    • pemile pemile 16 juin 18:48

      @Stéphane Lhomme « j’en pense que ça marchait très bien avant linky et que ça déconne depuis linky »

      Oui, mais dépasser 6kVA avec juste un chauffe eau et un lave linge, cela révèle qu’au moins un des appareils consomme bien trop, grace à linky ce foyer va pouvoir faire de grosses économies sur leur consommation en détectant lequel surconsomme.

      « C’est probablement ce que les crétins appellent le « Progrès » »

       smiley

      Ce qui serait crétin c’est de laisser ce couple dans la mouise et leur conseiller de passer à un abonnement à 9kVA pour pouvoir utiliser un chauffe eau et un lave linge simultanément smiley


    • pemile pemile 16 juin 18:54

      @Stéphane Lhomme

      PS : l’abonnement 6kVA c’est l’abonnement de 70% des ménages.


    • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 16 juin 18:57
      @pemile : n’importe quoi, on ne lance pas un programme de compteurs-espions à 10 milliards juste pour donner des indications de consommation de ce genre, il y a des procédures et diagnostics beaucoup plus efficaces et immensément moins chers.

      Linky est purement un programme de BIG DATA et seuls ceux qui ont une mentalité d’esclaves (volontaires) adorent ce machin vert fluo...

    • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 16 juin 19:00
      @pemile : eh bien moi j’ai déménagé récemment et la première chose que j’ai faite est de faire descendre l’abonnement (des prédécesseurs) de 9kVA à 6kVA, tout en interdisant au gars d’enedis de me mettre un linky. Il m’a dit « Hou là là, vous descendez à 6 kVA, vous allez disjoncter tout le temps. »
      Verdict au bout de 6 mois : jamais disjoncté...

    • pemile pemile 16 juin 19:04

      @Stéphane Lhomme « Verdict au bout de 6 mois : jamais disjoncté. »

      Donc vous confirmez que le couple donné en exemple dans le reportage démontre bien que ce n’est pas un problème dû au linky mais que cela révèle un problème de surconsommation d’un de leur appareil ?


    • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 16 juin 19:08

      @pemile : certainement pas, reprenons au début : avant linky ça marchait très bien, avec linky ça déconne, cqfd


    • Dom66 Dom66 16 juin 19:45

      @pemile

      Une chose importante à retenir, ce n’est pas pour le consommateur et nous faire plaisir, que cet opération Linky est lancé, mais bien pour ce faire du pognon.

      L’exemple du couple au compteur qui disjoncte est bon, car Enedis va proposer de modifier des contrats.


    • pemile pemile 16 juin 19:50

      @Stéphane Lhomme « certainement pas, reprenons au début : avant linky ça marchait très bien, avec linky ça déconne, cqfd »

      Non, avant linky ils surconsommaient, après linky il vont moins consommer smiley


    • pemile pemile 16 juin 19:57

      @Dom66 "L’exemple du couple au compteur qui disjoncte est bon, car Enedis va proposer de modifier des contrats."

      Ce qui serait, effectivement, anormal, si les clients ont bien exposé leur problème (6kVA qui disjoncte avec juste un chauffe eau + lave linge).

      Il faut bien évidement former les clients sur le contrôle de leur consommation électrique et ce cas, repris tel quel sans analyse dans ce reportage anti-linky, est au contraire un cas d’école !


    • Dom66 Dom66 16 juin 20:30

      @pemile

      Si ça ne disjonctait pas avant, le Linky est donc responsable.


    • pemile pemile 16 juin 20:33

      @Dom66 "Si ça ne disjonctait pas avant, le Linky est donc responsable."

      Si ça disjoncte, c’est que ça dépasse 6kVA et cela révèle (grace à linky smiley) une consommation anormalement élevée.


    • Fergus Fergus 16 juin 22:53

      Bonsoir, Stéphane Lhomme

      Dans mon quartier, et dans le coin où j’habite de manière plus large, la plupart des gens sont équipés d’un compteur Linky, et il n’y a pas eu le moindre problème à ce jour !


    • oncle archibald 16 juin 22:58

      @Stéphane Lhomme

      Je suis dans le cas décrit pet Pemile. Abonnement à 6 KWh et contrat « Méditerranée » avec deux périodes de 4 heures creuses dont une en plein jour de 13h30 à 17h 30 .... avant ou après LinkedIn aucune différence.

      Arrêtez de faire paniquer les gens. En revanche j’imagine la tête de ceux qui refusent qu’EDF sache à quel moment de la journée vous consommez le plus quand on va leur facturer au prix fort je n’en doute pas, le passage du mec qui va relever leur compteur .... 

    • Dom66 Dom66 16 juin 23:02

      @Fergus

      Et bien dans mon coin j’ai circulé dans 4 zones pavillonnaire dont deux sont des pavillons neufs équipés de Linky, je voulais avoir des infos, et bien disais-je Télévision qui se coupe, ordinateurs, et compteur qui disjoncte. Ce n’est pas les problèmes qui manquent.


    • HELIOS HELIOS 16 juin 23:04

      @pemile

      ... cela ne demontre rien du tout !

      Avec 6KVA, il a de quoi faire marcher un chauffe eau de 300 litres (celui qui est sur l’image du reportage) et une machine.... a laver le linge ou la vaisselle normale... qui au demeurant ne démarre pas instantanement sa consommation maximum puisque autant pour le linge que pour la vaisselle les pompes admettent de l’eau et surtout le chauffage de l’eau intervient plus tard dans le cycle.

      Ce qu’il se passe, c’est que les moteurs et pompes de ces appareils, sur-consomment au moment de leur démarrage, et c’est le propre des moteurs electriques. La surconsommation est tres tres brèves... quelques millisecondes ... et effectivement cette pointe peut atteindre le seuil de déclenchement du Linky même si la somme des consommations ne dépasse pas l’abonnement.

      Je ne vois pas pourquoi il faudrait changer d’abonnement pour quelques millisecondes chaque fois qu’on met en route sa machine d’autant qu’un simple filtre au niveau du compteur serait suffisant, mais surtout que si le producteur d’électricité ne fourni pas la pointe de surconsommation, les machines et les compteurs fonctionnent quand même !

      Mais le pire de ce compteur, ce n’est pas cela, car on pourrait se débarrasser de ces details simplement... le pire, c’est l’abus de surveillance qu’il permettent.

      Il n’y a aucune raison de capter et conserver les consommations individuelles des foyers.
      Le role du fournisseur d’energie c’est de fournir et d’assurer, grace a une bonne information la qualité du service.
      et cela ne se decide pas au niveau de chaque compteur, mais au niveau du transformateur de grappe (le transformateur divisionnaire qui fourni un groupe de maisons ou d’apparts)... pourquoi ? parce que ce transfo est la cléf de l’alimentation du sous réseau et donc il faut qu’il ait la puissance necessaire... et cette puissance est simplement liée a la totalité de la grappe puisque s’il est trop petit on ne va surement pas demander a celui qui consomme le plus de diminuer pour s’adapter, on va simplement mettre un transfo plus gros.
      Ca ne sert a rien de savoir qui est le gros consommateur.

      L’usage du linky pour lequel on nous l’a vendu, c’est l’economie du relevé, auquel on rajoute le relevé de fin et de début lorsque il y a changement d’abonné.ce relevé doit donc se faire une fois par mois de façon réguliere et eventuelement une fois ou deux fois.

      La communication a l’abonné des ses consommations ne necessite aucune connexion a rien du tout.

      Le detournement du Linky ne sert en rien a l’abonné qui paye son remplacement car les compteurs electroniques existant déjà font tout cela tres bien.
      Le linky aurait été accepté par tous s’il s’etait contenté de faire un relevé par mois environ, il aurait été même applaudi car on aurait pu le repositionner dans les maisons pour ne pas se mouiller les jour d’orage lorsque le disjoncteur se coupe.

      NB : la frequence du relevé peut se faire toutes les 30 secondes et pas toutes les 10 mn comme l’a affirmer le reportage.

    • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 16 juin 23:20

      @oncle archibald : il y a toujours eu des COLLABOS comme vous mais heureusement aussi des résistants. De toute façon, la facturation de la relève à pied n’est pas possible juridiquement car elle est déjà payée par le turpe.


    • pacem 16 juin 23:28

      @HELIOS "Avec 6KVA, il a de quoi faire marcher un chauffe eau de 300 litres (celui qui est sur l’image du reportage) et une machine.... a laver le linge ou la vaisselle normale"

      Oui, 6kVA c’est l’abonnement de 70% des particuliers, dont les 11 millions possédant un linky et sans que ça disjoncte avec un chauffe eau + lave linge ou lave vaisselle, non ?


    • baldis30 17 juin 08:44

      @pemile
      bonjour,

      pas nécessairement…. voir ma réponse



    • Fergus Fergus 17 juin 09:50

      Bonjour, Dom66

      S’il y a des problèmes dans votre région, ils sont sans doute à imputer à autre chose qu’à Linky. Dans ma région, dans le triangle Dinan, Dinard, Saint-Malo, les compteurs Linky installés se comptent par milliers, et encore une fois, il n’y a pas eu de problème lié à ce changement.

      Si tel était le cas, il en aurait été fait mention dans les journaux locaux (Petit Bleu de Dinan, Gazette de Dinard, Le pays malouin), ce qui n’a pas été le cas. Pas d’incident d’ailleurs chez mes voisins, quasiment tous équipés d’un compteur LInky.


    • Neptunus 17 juin 10:11

      @files_walQer

      Il y a malheureusement 60 000 incendies d’origine électrique en France, par an. Soit une moyenne de 700 par jours. À raison de l’installation de 30 000 compteurs par jour, on aurait du voir une augmentation significative du nombre d’incendies si celui-ci avait été dangereux. Ce n’est pas le cas. À moins qu’on nous cache des choses ;o))

       Certes, le remplacement d’un compteur n’est pas sans danger. Il le serait tout autant avec n’importe quel autre compteur que Linky. Le manque de formation du personnel des sous-traitants d’Enedis fait que des erreurs se produisent parfois : mauvais branchement occasionnant une surtension qui grille les appareils électriques, défaut de serrage des câbles occasionnant un arc électrique, pouvant entraîner un incendie… Mais globalement, ça se passe plutôt bien.

      Le fait que le compteur Linky soit moins tolérant que le disjoncteur classique pour couper le courant en cas de dépassement de puissance soutirée au réseau devrait être rassurant. Si votre installation électrique est prévue pour supporter 6 kVA, il est dangereux de soutirer plus sans en être conscient.

      Tous les jours des incendies se produisent sur les tableaux électriques et le compteur (Linky ou ancien) n’est pas nécessairement la cause, même s’il disparaît dans l’incendie. Attention aux fakenews. Les collectifs anti-Linky ont vite fait de faire porter le chapeau au compteur Linky, même quand celui-ci n’a pas encore été installé. 

       



    • files_walQer files_walQer 17 juin 10:23
      @Neptunus

      « À moins qu’on nous cache des choses ;o)) »

      Vous êtes PèreNoêliste ?

    • Eric F Eric F 17 juin 10:40

      @Stéphane Lhomme

      Vous qualifiez un intervenant de « collabo » parce qu’il exprime un témoignage et un avis différent, c’est un dérapage inacceptable. Certains faits imputés aux compteurs linky rapportés sur le web montrent des problèmes d’installation électrique, voire relèvent de la parapsychologie.
      Je n’ai pas en ce qui me concerne d’information directe ni d’expérience personnelle (pas installé dans mon quartier), mais je pense qu’il faudrait des garanties, notamment une période probatoire pendant laquelle en cas de dysfonctionnement Enedis procède gratuitement à un audit de l’installation, équipe éventuellement de filtres pour protéger la domotique ou la CPL, et procède en cas de persistance des problèmes à un retour arrière sur l’ancien compteur -mais le relevé manuel sera alors facturé, si j’ai bien compris-. La question de l’utilisation des données, sans sombrer dans la paranoïa, doit être soumis à l’approbation de la CIL ou organisme approprié.

    • Robert Lavigue Robert Lavigue 17 juin 11:08

      @Eric F

      M. Lhomme est l’auteur du billet, il a donc tous les droits... y compris celui de truquer le fil des commentaires et celui de prendre des libertés avec la charte (Le margoulin Verdi y a droit, pourquoi pas lui ?)

      Comment voudriez-vous que les faussaires diffusent la Vraie Vérité Citoyenne, si un simple quidam peut leur rappeler quelques notions élémentaires de physique ?


    • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 17 juin 11:19
      @Eric F : de toute évidence il y a une très mauvaise compréhension de la situation : nous ne sommes pas en train de discuter aimablement de choses insignifiantes comme la succession de ce pauvre halliday ou le mariage d’un prince anglais parasite.

      Moi, je ne suis pas là pour débattre aimablement de ce qui doit se passer DANS MON LOGEMENT. Je dénie le droit à quiconque d’argumenter en faveur des malades mentaux qui veulent entrer chez moi pour me mettre leur saloperie vert fluo.

      Allez donc vous amuser à débattre de tout et de rien sur les « résosocios » ou n’importe où ailleurs, grand bien vous fasse...


    • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 17 juin 11:24

      @Robert Lavigue : c’est vous qui êtes un faussaire, moi je suis un habitant qui ne veut pas que vous mettiez votre saloperie vert fluo dans son logement, et je ne vois pas en quoi un type que je ne connais même pas pourrait venir me dire l’inverse. Prenez donc des tas de linky et mettez vous les où vous voulez, mais n’approchez pas de chez moi avec ces machins, il vous en cuirait...


    • sahb 17 juin 12:12

      ça pue !!! y’en a qui travaillent chez (et pour) enedis ou quoi ??!!

      enedis pourrit (aussi) nos trottoirs avec ses travaux ultra-secrets !! mais qu’est-ce qu’ils foutent dans les souterrains ??!!

    • zygzornifle zygzornifle 17 juin 12:57

      @pemile

      ce foyer va pouvoir faire de grosses économies sur leur consommation en détectant lequel surconsomme.

      Et faire une grosse dépense ou un crédit pour changer l’appareil qui consonne de trop et qui ne sera pas amorti avant des lustres si la pose est faite par un soit disant « pro » amateur de bon pognon en espèces ..... Hahaha elle est ou l’économie ?



    • Toners Guy Mauve 17 juin 13:23

      Stéphane Lhomme bonjour,

      (cette merde fluo dans mon logement). Vous n’aimez pas le fluo ?




    • Alren Alren 17 juin 13:51

      @pemile

      « Non, avant linky ils surconsommaient, après linky ils vont moins consommer »

      C’est vous qui dites, sans élément d’analyse, qu’ils « surconsommaient ». Ils vont moins consommer en coupant le chauffe-eau et en prenant des douches froides, c’est sûr !
      Ils vont également faire fonctionner leur machine à laver à 40° au lieu de 60°, alors que 60° tue les microbes mais pas 40°. Tant pis pour l’hygiène.

      Si ça marchait avant Linky, c’est que 6kVA suffisaient et que Linky disjoncte avec moins de 6kVA de débit, tout simplement.

      Mais comme on le dit dans un commentaire, cette arnaque est destinée à faire souscrire un contrat de plus grande puissance dont l’abonnement sera plus cher.

      Avant que l’électricité étant privatisée, on rationne celle-ci en période de pointe pour que les électriciens privés n’aient pas à mettre en œuvre des centrales à turbines au gaz dont le coût de fonctionnement réduirait leur marge.

    • pacem 17 juin 13:57

      @Alren "Ils vont moins consommer en coupant le chauffe-eau et en prenant des douches froides, c’est sûr !Ils vont également faire fonctionner leur machine à laver à 40° au lieu de 60°, alors que 60° tue les microbes mais pas 40°. Tant pis pour l’hygiène."


      Et donc, d’après vous ce serait déjà le cas de 70% des 11 millions de foyers avec un abonnement à 6kVA et équipés d’un linky ?

    • nono le simplet nono le simplet 17 juin 15:00

      @Alren

      alors que 60° tue les microbes
      avec un revolver ?

    • Eric F Eric F 17 juin 15:09

      @Stéphane Lhomme

      « Discuter aimablement » en effet ce n’est pas votre approche, ce n’est pas une raison pour insulter les intervenants qui sont d’un avis opposé ou envoyer paître ceux qui ont une opinion moins radicale.
      Il est excessif de supposer que des mesures de consommation par échantillon de quelques secondes permettront d’espionner la chaîne télé que vous regardez, ou le site que vous consultez. On est mille fois plus surveillés par le suivi de notre mobile ou de notre liaison internet, ou par les caméras de vidéo-surveillance, voyez comme cela a permis de confondre le meurtrier de Maélis -mais tout citoyens même qui reste dans les clous peut être ainsi tracé-. Je ne sais pas en ce qui vous concerne, mais j’ai occulté la caméra de mon portable et désactivé le micro, et je n’ai pas de domotique pilotable à distance.

    • Eric F Eric F 17 juin 15:20

      @Alren
      Une lessive à 60° ne tue pas tous les microbes, pour stériliser c’est 90° (autrefois on ébouillantait dans les lessiveuses), mais de nombreux textiles ou colorants ne supportent pas plus de 40°. Après ça, c’est une question de saleté du linge, de l’efficacité de la lessive et du programme de lavage.


    • Vince81 17 juin 15:58

      @pemile


      C’était 3 appareils (lave-vaisselle 2kWh, chauffe-eau 2kWh et pyrolyse 2kWh) d’où la coupure (et comme le disjoncteur d’origine est moins précis, cela ne « sautait » pas).

      Le couple a d’ailleurs trouvé la solution : ne pas faire fonctionner les trois appareils en même temps. Grâce à Linky, le couple peut analyser la consommation électrique pendant les heures creuses et déterminer à quel moment faire fonctionner chaque appareil.

    • Vince81 17 juin 16:02

      @oncle archibald


      Par contre avec Linky, profitez-en pour analyser votre consommation d’électricité, avec deux périodes d’heures creuses dans la journée je suis certain que vous pouvez faire des économies sans aucune perte de confort !!

      Pour ceux qui n’ont qu’une seule période de 8 heures creuses, c’est possible mais moins certain (là encore il faut regarder la consommation électrique pour le savoir).

    • Stéphane Lhomme Stéphane Lhomme 17 juin 16:43
      @Vince81 : voilà bien la preuve que les pro-linky sont soit des décérébrés soit de sales menteurs.

      En effet, nul besoin de mettre 35 millions de linky pour connaître les périodes de forte consommation : RTE publie ça tous les jours, c’est d’ailleurs prévisible à l’avance, donc ceux qui veulent consommer dans les périodes de moindre consommation peuvent le faire sans l’ombre d’un linky

      Mais ça c’est trop dur à comprendre pour les adorateurs du boitier vers fluo

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès