• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Littérature / Roman

Littérature / Roman

 

QUI A TUÉ TITI LE PETIT ALBINOS ? est le tout nouveau roman de Colbert Kouadjo, écrivain et defenseur des droits de l'Homme ivoirien. Après HOLYÇANE LA CHANTEUSE DE JAZZ ET LES CHASSEURS D'ALBINOS, paru en 2015, il embraie sur sa bonne cause à l'égard des personns atteintes d'albinisme, cibles de crimes rituels. Le roman a été dédicacé le 18 décembre 2020 à l'université de Cocody à Abidjan. 

 

QUI A TUE TITI LE PETIT ALBINOS ? de Colbert Kouadjo

Résumé de l’œuvre

Titi le petit albinos, Marot, Dago et Mélissa sont des jeunes amis du lycée classique. Inséparables comme les doigts de la main, ils nagent chaque samedi en piscine chez Mélissa, la fille unique de Monsieur Grospin, le Directeur de cabinet du Président de la République. Ce samedi-là, après une agréable baignade, Titi le petit albinos est mystérieusement porté disparu. En vain, Monsieur Grospin et les autres enfants le cherchent… Où est-il passé ? Véritable énigme ! Dix ans plus tard, les amis du porté disparu devenus grands, portent l’affaire devant la justice. L’instruction du juge permet de découvrir les crimes rituels commis sur les albinos africains...

QUI EST L’AUTEUR ?

Colbert Kouadjo est journaliste d’investigation, et militant des droits de l’homme très engagé. Libre penseur, il anime depuis 2007, des conférences pour dénoncer les crimes rituels dont sont victimes les albinos africains et pour sensibiliser les africains à l’albinisme qui demeure encore un mystère en Afrique. Le 14 janvier 2015, il a publié « HOLYÇANE LA CHANTEUSE DE JAZZ ET LES CHASSEURS D’ALBINOS » son premier roman, aux éditions Edilivre (France). « QUI A TUE TITI LE PETIT ALBINOS ? » est son deuxième roman.

 Brève présentation du sujet

« Qui a tué Titi le petit albinos ? » dénonce le phénomène des sacrifices humains qui ont existé et qui existent encore en Afrique. En tant que défenseur des droits de l’homme très engagé, l’auteur met un accent particulier sur les crimes rituels commis contre les albinos africains. En effet, depuis la nuit des temps, l’albinisme constitue un mystère en Afrique. Comment deux parents « noirs » peuvent-ils engendrer un bébé « blanc » ? La mauvaise interprétation de ce phénomène simplement génétique conduit les Africains à croire fermement que les albinos sont des filles et des fils d’esprits maléfiques, donc des êtres mystérieux dotés de grands pouvoirs ! C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, les grands marabouts, les grands guérisseurs africains n’hésitent pas à ordonner le sacrifice d’albinos à ceux qui sollicitent leurs services. Enfants albinos kidnappés, albinos mutilés et démembrés, tombes d’albinos profanées, jeunes filles albinos violées, trafics d’organes d’albinos…telles sont les traces de ces crimes rituels sur le continent africain. Ikponwosa Ero, Experte indépendante des droits de l’homme des Nations Unies, elle-même albinos, a révélé qu’au cours de ces dix dernières années, plus de 700 cas d’attaques visant des personnes atteintes d'albinisme ont été répertoriés dans 28 pays d’Afrique subsaharienne. Si on tient compte des estimations de l’Organisation mondiale de la Santé qui précisent qu’une personne sur 15.000 en Afrique subsaharienne est atteinte de l’albinisme alors la population des albinos en Afrique de l’ouest est vraiment menacée. Ainsi la naissance d’un albinos en Afrique, considérée comme un phénomène surnaturel et mystique, complique amèrement l’existence des parents. Le chanteur Salif Kéita, soutenait que « les marabouts, les féticheurs qui gèrent la vie de tous les Maliens et de presque tous les Africains... demandent le sang des albinos ou certaines parties du corps des albinos. Donc nous assistons à une chasse aux albinos. Audrey Brohy la cinéaste Suisse qui a réalisé plusieurs documentaires aux quatre coins du monde, et qui a préfacé le roman « Qui a tué Titi, le petit albinos ? » déclare que « Ceux qui pensent que ces croyances sont marginales et le fait de gens pauvres et sans éducation, ont tous tort ! » En mai 2018, quand la petite albinos de cinq ans, nommée Djénéba Diarra a été décapitée au Mali, monsieur Mamadou Sissoko secrétaire général de la Fédération des associations atteintes d’albinisme d’Afrique de l’Ouest a révélé qu’à chaque fois qu’il y a des élections, nous (albinos) devenons du gibier pour des gens qui veulent faire des sacrifices rituels. C’est pour cette raison que depuis quelques années, à la veille des élections dans certains pays africains, l’ONU et certaines organisations des droits de l’Homme font un communiqué pour attirer l’attention des autorités sur les crimes rituels contre les albinos. On peut alors deviner les mains noires qui se cachent derrière ces crimes rituels et qui empêchent la justice et la police de mettre la main sur les assassins et de les punir. C’est pour dénoncer cette indifférence et cette impuissance de la justice et de la police que, lorsque vous lisez « Qui a tué Titi le petit albinos ? », il y a des chapitres qui ressemblent à une série des « Enquêtes impossibles ». La police scientifique et des juges d’instruction coriaces interviennent pour résoudre l’énigme Titi Les amis de TITI le petit albinos, eux sont décidés à démasquer son assassin.

Quelques questions essentielles que pose ce roman

En lisant « Qui a tué Titi le petit albinos » les questions que l’on se pose automatiquement sont celles-ci : pourquoi une Afrique qui se dit émergente aujourd’hui peut-elle fonder son avenir sur des sacrifices humains ? Pourquoi tant de sacrifices humains de nos jours alors que nous-nous disons développés, émergents ? L’auteur a au cours de la dédicace de son œuvre déploré ceci : « Je pense à tous nos enfants, qui disparaissent chaque jour à Abidjan et ailleurs dans les grandes capitales africaines…et dont les corps sont retrouvés souvent complètement mutilés…Je pense à tous ces albinos qui sont mutilés, assassinés pour des crimes rituels. Moi j’affirme que la vie humaine est au-dessus de tous les trésors, et qu’il faut la protéger par tous les moyens. Mesdames et messieurs, il faut qu’on arrête d’assassiner, de mutiler nos frères et sœurs albinos. Ce ne sont pas des moutons de sacrifice, ce ne sont pas des bœufs de sacrifice. Ce sont des êtres humains comme nous. Il manque de mélanine dans leur peau, c’est pourquoi ils sont blancs, ils ont des difficultés pour voir et ils ne supportent pas le soleil… »

 L’albinisme, est une maladie génétique non contagieuse due à l’absence du gène responsable de la production de mélanine. Cela entraîne une dépigmentation de la peau, des yeux et des cheveux. C’est très simple…Pourtant ! Que de préjugés et de superstitions ! Le rôle de la mélanine est de protéger la peau des rayonnements ultra-violets du soleil. C’est pourquoi il faut éviter que les albinos se promènent sous le soleil. Les rayons du soleil provoquent le cancer sur leur peau. Selon des experts, la plupart des albinos africains ne vivront pas au-delà de 40 ans à cause du soleil. On estime qu'une grande partie des albinos en Afrique meurent d'un cancer cutané entre l'âge de 30 et 40 ans. Il faut donc protéger efficacement leur peau du soleil avec des vêtements anti-UV à manche longues et un chapeau à bords longs. Les yeux peuvent être protégés par des lunettes filtrant les UV.

Il faut donc sensibiliser les parents. C’est ce qu’il faut faire au lieu de les chasser comme du gibier, ou de les considérer comme des sorciers. Le 18 décembre 2020, à la salle D 1 de la faculté des lettres modernes de l’université de Cocody, le journaliste-écrivain Colbert Kouadjo a dédicacé sa nouvelle œuvre intitulée « Qui a tué Titi le petit albinos ? ». Parue aux éditions Bourgeons de Roses (EBR), l’œuvre a suscité un grand intérêt pour le public le 18 décembre 2020 lors de sa dédicace à l’université d’Abidjan. Elle aborde les crimes rituels contre les albinos africains, un sujet tabou. La cérémonie s’est déroulée en présence de madame Montéomo Viviane, directrice des Editions Bourgeons de Roses (EBR).

 « Qui a tué Titi le petit albinos ? » est un livre agréable à lire.

 Raïssa Ozigbi

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Jean 16 février 17:14

    Bonjour, merci de votre article, vous avez des chiffres sur le phénomène albinos en Afrique ?


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 février 22:34

      c’est bien de dénoncer , mais pourquoi et au nom de quoi ?


      • Ouam Ouam 16 février 22:38

        @Aita Pea Pea
        « c’est bien de dénoncer , mais pourquoi et au nom de quoi ? »

        C’est a toi de trouver mon grand, chacun ses boulets ...
         
        A toi de voir si tu veut la pillule rouge ou la bleue..
         
        Refais toi le dernier matrix (cad l’episode no 3)
         
        si apres cela ce n’est pas clair mon explication avec la fin...
        elle ne le sera ...hélas jamais smiley
        La balle est dans ton camp !


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 février 22:52

        @Ouam Matrix pas vu . Là je me rappelai un entretien avec Selif Keita d’il y a longtemps.


      • Ouam Ouam 16 février 22:57

        @Aita Pea Pea
        Alors ecoute RFI le matin tres tot (international à partir de 5 à 6h00à ca en cause aussi de temps à atre).
         
        Pour matrix te le conseille vivement ,
        tu verra certainement apres la partie 3 le monde autrement.


      • CYRUS Le Canard Déchainé 16 février 23:16

        @Ouam

        Il va rien piger notre aita smiley
        Tu va lui cramere trois fusible d’ un coup smiley

        WAKE UP AITA 


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 février 23:18

        @Ouam
        Matrix ça m’a gonflé au bout de cinq minutes. Par contre la musique de Selif ...


      • CYRUS Le Canard Déchainé 16 février 23:24

        @Aita Pea Pea

        Matrix ça m’a gonflé au bout de cinq minutes. Par contre la musique de Selif ...

        >Pas etonant que tu ais le cerveaux qui fonde , tu est en permanence en boucle self comme melusine a nier ce qui t’ entoure , et a ne vouloir echanger que sur ce que tu aime ...

        Suffit de te dire jango , bon scott , ou baroque pour que tu salive comme le chien de pavlov ... 

        c’ est pas ca une conscience politique aita ... 
        ca c’ est bon pour la propagande de masse et les perroquet qui recite BFMTV 

        la construction politique passe par le debat avec des oposant politque ..
        impossible sinon d’ etre critique ...


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 février 23:42

        @Le Canard Déchainé

        Tu as tes petites fiches ...c’est bien continue...une passion ?


      • Ouam Ouam 16 février 23:45

        @Aita Pea Pea
        Matrix ça m’a gonflé au bout de cinq minutes. Par contre la musique de Selif ...

        Oui moi aussi la 1er fois... d’ou l’idée peut etre de retenter le coup (pour toi)
         
        Comme « dune » aussi tout aussi exellent (mais pareil indigeste la 1ere fois)

        apres c’est toi qui vois ....


      • @Ouam

        Pour Dune je confirme, la première fois que je l’ai regardé j’ai coupé au bout de 10min. Puis j’y suis revenu, et l’ai regardé trois fois en moins de 6 mois.


      • CYRUS Le Canard Déchainé 16 février 23:50

        @Aita Pea Pea

        oui oui , la cuisine au micro-onde , je cuisine des boule de plasma , du verre fondu , et je fait meme chaufer des ration commerciale smiley 

        Tire pas le nez aita , c’ est pour ton bien qu’ on te remue un peut pour que tu sorte de tes preconcu ...

        c’ est pas ton pote pemile qui s’ en donnerais la peine , lui il aime bien jouer le chef et donner des ordre a son clebs smiley 


      • Ouam Ouam 16 février 23:52

        @Le Canard Déchainé
        "Il va rien piger notre aita 
        Tu va lui cramere trois fusible d’ un coup 

        « 

        Justement c’est le but, puis toi, moi tous les autres il y a un moment aussi ou nous avons pu grace à d’autres peter les 3 fusibles d’un coup
        (ou plus suivant affinités et travail le perso)
         
        Apres c’est à chacun de voir, certains sonts un peu plus »aventuriers« que d’autres..
         
        Ce n’est ni une qualité ni un défaut, c’est juste »dommage« de ne pas avoir vu ou approché un peu dirons nous , une partie de la réalité meme si effectivement elle est plutot aride et inconfortable et dérange les pré-requis ingurgités,
        bref ne pas vouloir gober systématiquement le pré-maché, pré-chié...
        ou au moins l’effort minimuym de s’en taper »le moins possible"
         
        Pourquoi crois tu que en FRANCE Mcdo soit la 1ere chaine de restauration  ?
         
        C’est parce qu’il ... il y a.... des... clients !


      • CYRUS Le Canard Déchainé 16 février 23:54

        @Philippe Huysmans, Complotologue

        @Ouam

        Pour Dune je confirme, la première fois que je l’ai regardé j’ai coupé au bout de 10min. Puis j’y suis revenu, et l’ai regardé trois fois en moins de 6 mois.

        la version de david lynch alors ...
        mais en fait il vaut mieux litre la septologie 

        je doit en etre a la 50em lecture du cycle 
        et au moins a une 30 aine de visionage du film de lynch ...

        A chaque fois , y a des detail qui nous avais echaper smiley
        et qu’ on voit mieux depuis que notre monde s’ en rapproche ..

        derrière le romans , le mecanisme du neofeodalisme et ses grave consequence quand la religion colisionne ce neofeodalisme sont bien decrite ...



      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 16 février 23:55

        @Ouam

        Dune j’ai accroché du premier coup...cet univers « baroque » ... (j’ai pas mieux comme adjectif) .


      • Ouam Ouam 17 février 00:02

        @Aita Pea Pea
        Alors retente une nouvelle fois

        Dune c’est comme matrix faut le regarder au second niveau (la guerre des pouvoirs, la soumission, ses peur et clichés interieurs etc...)
        Et ensuite tu retournera sur l’article de l’auteur tout te paraitra un peu plus clair si tu t’interesse un peu à l’Afrique et aux coutumes, patriarcat etc...

        Eux aussi parfois ils en tiennent (comme nous ici) une de ses couches ^^,
        pas triste ....et c’est ce qu’explique en gros l’auteur enfin ce que j’en ai percu...


      • CYRUS Le Canard Déchainé 17 février 00:03

        @Ouam

        justement c’est le but, puis toi, moi tous les autres il y a un moment aussi ou nous avons pu grace à d’autres peter les 3 fusibles d’un coup

        (ou plus suivant affinités et travail le perso)

        >Bien sur , comment comprendre le despotisme hydrolique si on as jamais eu soif ..autant demander a des aveugle de naissance de décrire des couleurs 


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 février 00:13

        @Ouam
        Je préfèrerais un exposé des raisons , culturelles , religieuses etc , pourquoi l’on s’en prend en certaines parties de l’Afrique aux albinos. Le reste ...


      • CYRUS Le Canard Déchainé 17 février 00:18

        @Aita Pea Pea

        @Ouam
        Je préfèrerais un exposé des raisons , culturelles , religieuses etc , pourquoi l’on s’en prend en certaines parties de l’Afrique aux albinos. Le reste ...

        > c’ est expliquer dans matrix ...quand l’ agent smith explique a morpheus que les machine avais tenter de construire un monde sans violence , pour leur petite « pile » humaine ... mais par essence les humain non ediuqué , imebcile et stupide ne pense qu’ as se regrouper pour foutre sur la guele des autre ...

        Le bouc emissaire a toujours tord pour les nazi sacrificateur...Et la masse suit aveuglement , si tu eduque la masse , tu fait disparaitre le faschisme 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité