• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Loi Macron-Collomb pour régulariser l’immigration. Enfin (...)

Loi Macron-Collomb pour régulariser l’immigration. Enfin !

J’entends en écrivant ces lignes M. Martinez, de la CGT – que j'aime bien par ailleurs - s’offusquer de cette loi, s’offusquer contre ce qu’il appelle le tri des migrants, refusant ainsi à l’État le droit de connaître l’identité de gens qui pénètrent clandestinement dans notre pays, et réclamant qu’on les accepte tous. La France aurait donc les moyens d’accueillir toute la misère du monde ! Eh ! Philippe, bois un coup, ça t’éclairera.

Qui sont-ils ces migrants ? D’où viennent-ils ? Que veulent-ils ? Pourquoi viennent-ils dans nos pays ?

Il y a ceux qui fuient les guerres, comme les Syriens, les Érythréens, les Soudanais, ajoutons les Afghans.

Il y a ceux qui fuient les difficultés économiques de leurs pays, comme les Africains de l’ouest.

Il y a aussi ceux qui profitent de la passoire Schengen pour passer d’un pays européen, certes pauvre, violent et mal géré, l’Albanie pour venir parasiter les pays trop naïfs comme l’Italie, la France, l’Allemagne.

En effet, contrairement aux idées reçues, les demandeurs d’asile en France les plus nombreux, avant même les Syriens et les Afghans, sont les Albanais ! Pourquoi ? Parce que l’Albanie bénéficie d’une exemption de visa pour entrer dans l’espace Schengen. Mais que font-ils parmi toutes les victimes de persécutions, de privations de leurs droits fondamentaux, qui sollicitent le bénéfice d’une protection politique auprès de la France ? Pourquoi en France et surtout, en si grand nombre ?

À l’heure actuelle, les trois-quarts des demandes d’asile déposées en Europe par des Albanais le sont en France ! Ils viennent en France parce que l’Allemagne – leur première destination – a mis le holà à cette invasion. Thomas de Maizière, le ministre allemand de l’Intérieur, expliquait déjà, en 2015 : « Nous voulons envoyer un message clair à ceux qui ne fuient pas la guerre ou qui ne sont pas victimes de persécutions. Nous voulons leur dire : ne venez pas ! » Dès lors, ils viennent en France même s’ils savent qu’ils y sont mal reçus, parce qu’assimilés aux mafias clandestinement installées en France que comptent leurs rangs, souvent coupables, comme les Kosovars, d’avoir formé des réseaux de cambriolages, de prostitution ou des passeurs. Les passeurs de Calais seraient essentiellement albanais.

Il serait peut-être temps que les ministres français concernés suivent la fermeté de leur homologue allemand…

Puis il y a ceux qui ne fuient pas des guerres mais des conditions économiques ne leur permettant pas de s’accomplir au mieux dans leurs propres pays. Ce sont les migrants économiques. On observe une forte progression des ressortissants de pays d’Afrique de l’Ouest et francophone, notamment des Ivoiriens dont le nombre a plus que doublé parmi les demandeurs d’asile et des ressortissants de République démocratique du Congo. C’est ceux-là qui s’aventurent dans les suicidaires traversées des sables et des vagues via la Libye vers l’Europe. Là, on peut se poser des questions car la Côte d’ivoire est l’un des pays les plus riches et les plus dynamiques d’Afrique. Elle accueille elle-même une forte immigration intra africaine.

Qu’est-ce qui pousse ces Africains, jeunes, à affronter la traversée du Sahara où beaucoup laissent leurs os blanchir dans les sables surchauffés, puis la traversée de la Méditerranée au risque de servir de patapon aux requins, après avoir servi d’esclaves aux maquereaux qui trafiquent sans vergogne ces malheureux, victimes du miroir aux alouettes de l’Europe ?

Ce phénomène, aux mains des mafias de passeurs, est en constante augmentation, à toutes les étapes de la route vers l’Europe. À Agadez (Niger) comme à Tripoli (Libye), dans le sud de l’Italie, et même en France. Endettés auprès de passeurs, des migrants sont contraints de travailler, souvent à des conditions inhumaines. Les femmes comme domestiques lorsqu’elles ne tombent pas sous la coupe de proxénètes. Les hommes dans le bâtiment et l’agriculture, sans aucun salaire. Comme autrefois, sur les marchés d’esclaves, il arrive que les « clients » des passeurs – la mafia italienne - viennent prendre livraison, directement sur le port d’arrivée des bateaux. Les images récentes d’un authentique « marché aux esclaves, en Libye, attestent de la réalité de ces faits.

En Afrique subsaharienne existe une tradition bien ancrée qui veut que dans une famille, l’un des jeunes, garçon ou fille, parmi les plus forts, les plus éduqués, les plus dégourdis, soit désigné pour « partir en Europe ». La famille se cotise pour fournir l’argent nécessaire au passage. Argent qui engraissera les réseaux de passeurs. Le jeune qui réussit à arriver en Europe devra dès lors rembourser cet argent à sa famille en lui envoyant l’essentiel des subsides qu’il obtiendra en France, en Italie, en Allemagne, en Suède. Pas question pour lui ou elle de retourner au pays, la honte au front et avec l’obligation de rembourser le fric avancé. Tant que cette mentalité ne changera pas, bien des jeunes Africains risqueront tout pour honorer leur dette familiale. Parlez autour de vous, questionnez le jeune homme africain qui travaille à la benne de nettoyage ou la femme de ménage de votre immeuble, voire – c’est plus rare mais ça existe – au médecin de votre hôpital de campagne, et vous découvrirez chaque fois ce mécanisme familial et clanique qui saigne l’Afrique de ses meilleurs éléments. Il faut dire que l’envoi « au pays » d’argent provenant de ces migrants – réguliers ou clandestins – représente en Afrique un apport financier supérieur à toutes les aides des pays européens…

N’y a-t-il pas là une solution à creuser ?

Méfions-nous des jérémiades culpabilisantes des associations pseudo-humanitaires et saluons la pertinence de la loi Macron-Collomb dont le but est de mettre fin à l’immigration économique et d’accepter en la régulant l’asile politique. Ce qui n’est pas pareil.

 

Illustration X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Choucas Choucas 15 janvier 13:53

    Enfumage, le gland remplacement est priorité absolue de l’oligarchie
     
    « Il ne faut jamais céder à une indignation morale » Karl Marx
     
    Reçu de mafia négrière veaudra tjrs plus que papier cul d’identité soumisland
     
     
     
    PLUS DU DOUBLEMENT DES MUSULMANS D’UE D’ICI 2050
    MÊME SANS IMMIGRATION , DIVIDE ET IMPERA
     
    En attendant, selon une étude américaine du Pew Research Center, « considéré comme une référence pour ses recherches en matière de démographie religieuse », et relayé par le quotidien 20 minutes,
     
    https://francais.rt.com/international/46084-population-musulmane-devrait-atteindre-18-2050
     
    http://www.20minutes.fr/monde/2178767-20171130-entre-12-18-musulmans-france-2050-selon-etude
     


    • Maitre Ratatouille Ratatouille 16 janvier 10:27

      @Choucas
      .
      Enfumage, le gland remplacement est priorité absolue de l’oligarchie
      contrôlé et dirigé aussi par les mafias sur place.esclave en Europe depuis longtemps
      Espagne Italie



    • Maitre Ratatouille Ratatouille 16 janvier 11:01
      ITALIE : AFRICAINS FACE À LA PIEUVRE

      .Dans le sud de l’Italie, écrasé par la misère et tenu en coupe réglée par les quatre mafias – Cosa Nostra en Sicile, Sacra Corona Unita dans les Pouilles, Camorra en Campanie et ’Ndrangheta en Calabre –, la vie est dure pour les immigrés.
      Pour 1 euro de l’heure, les saisonniers travaillent quinze heures d’affilée et dorment dans des baraques insalubres, sans eau, sans gaz ni électricité. Parfois, ils campent dans des usines désaffectées qui font partie du patrimoine immobilier de la « Pieuvre », comme on surnomme la mafia. Ou dans des tentes meublées avec des pneus de camion en guise de commode et des sièges de voiture plus ou moins éventrés servant de lit. Avec des bâches ou des morceaux de plastique, ils s’efforcent de boucher les trous qui leur servent de fenêtres.
      Les « caporaux » prélèvent 5 euros par jour sur chaque salaire, plus les frais d’hébergement. Même les déplacements « professionnels » en camion sont facturés aux saisonniers (entre 2 et 3 euros).


    • Ouam Ouam 15 janvier 14:05

      merci.
      Tu a bien décris le processus qui nous amènes la ou on en est.
       
      De toute maniere, vu le taux de natalité des pays de la carte que tu à posté, et vu celui des européens en moyenne, le remplacement sera tres rapide sans avoir le temp d’avoir dit ouf.
      Voir le Gardian plus bas
       
      Ces gens reproduirons ensuite leurs cultures ancéstrales (qui pourrai leur reprocher ? integration est la négation de l’individu, donc qui se rapproche fort de l’esclavage ou la domination de l’individu par une culture dite ou se croyant « supérieure »)
      Voir l’enquete sur Trappe a ce jour sur Rmc de 12h à 13 podcastable ce soir pour les interessés.

      Donc participer à ce procédé fachisant qu’est o’intergration forcée, pas pour moi, je n’ai pas encore basculé chez les fafs, je laisse ceci à l’extreme gauche qui manie parfaitement ce concept par clientelisme et autres causes.
       
      Si nous n’intégrons pas (je suis contre et j’ai explique ci dessus pourquoi), il ne reste plus que le communautarisme au bout... 

      Lorsque les communautées dépassent les 18% exactement, ce qui est le cas depuis tres longtemps en Fr puisque 1 parent sur 3 est d’origine etrangere 38% pour etre prcis (Lien ci dessous du figaro),
      de tres graves troubles peuvent avoir lieu et une destructuration sociétale importante,
      et ce n’est pas des chiffres sortis d’un chapeau dont on ne sais pas ou mais d’un document de l’onu ou un de ces organismes, ou bien sur comble du cynisme,
       les usa expliquent que cette immigration c’est bon pour l’UE mais surtout pas chez euxs.
       
      Si quelqun mets ma parole en doute, je peut rechercher ce document officiel des us (en Anglais c’est un PDF que j’avais lu et qui m’avais vraiment interpelé sur la question, cela se rapprochais tres fort à de l’intelligence écomnomique pour affaiblir son concurent cad l’UE et garder son hégémonie)
       
      Un Article du Gardian ici parle de la catastrophe annoncée (desolé pour les non anglophones)
      https://www.theguardian.com/world/2015/aug/23/baby-crisis-europe-brink-depopulation-disaster
       
      Un en francais du fig pour les non anglophones
      http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2009/07/limmigration-un-mensonge-detat.html
       
      Etc....


      • nenecologue nenecologue 15 janvier 14:05

        Les khazars veulent l’effondrement de l’europe.


        Et aussi remplacer ce peuple instruit par des illetrés , musulmans de préférence car tellement plus facilement manipulable grâce à leur religion (islam veut dire soumission ...).

        • Ouam Ouam 15 janvier 14:11

          @Victor
          « N’y a-t-il pas là une solution à creuser ? »
           
          Il y en a une, il suffit de regarder le précedent Australien qui à eu exacetement dans son passé les problèmes subis par l’UE a ce jour.
           
          Enfin lorsque je dis l’UE, non pas toute l’UE car certains pays resistent farouchement à ce remplacement programmé, je rectifie donc, par les autruches de l’UE.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 janvier 14:28

            @Ouam

            Pour le Gland Remplacement, il faudrait relativiser :

            Les pays d’Europe de l’est a faible niveau de vie ne sont pas concernés.

            Il faudrait importer en France le niveau de vie de la Roumanie pour y parvenir.

            En êtes vous d’accord ?

            L’Australie, pays sans immigrés, il fallait oser, voilà, c’est fait...


          • Ouam Ouam 15 janvier 14:40

            @Olivier Perriet
            Tu entends ce que tu veut entendre toi ?
            Je parles de ce que l’AUSTRALIE A FAIT POUR LUTTER CONTRE L’IMMIGRATION CLANDESTINE.

            En gras souligné + majuscules ca va ou faut sortir le mode clignotant en (lol)
            « il fallait oser, voilà, c’est fait... »
            Je confirme, vous avez osé...

            http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20160812-australie-stricte-migrants-camps-offshore-nauru-manus-refugies
             
            Pour l’autre partie c’est faux et vous le savez tres bien il suffit de regarder ce qu’il s’est passé.
            Et classer l’AUTRICHE en pays a faible niveau de vie.... (qui à meme basculé à l’extreme droite)
            Vous osez encore...
             
            Ca m’amuse...continuez...si vous aimez vous vautrer dans le ridicule.


          • Ouam Ouam 15 janvier 14:48

            @suite
            Vous n’aurez meme pas le plaisir e me dire que je n’etaye pas...
             
            http://www.sudouest.fr/2017/10/15/elections-legislatives-en-autriche-le-retour-de-l-extreme-droite-3863614-4803.php
             
            http://www.20minutes.fr/monde/2151467-20171015-autriche-jeune-conservateur-sebastian-kurz-remporte-elections-legislatives
             
            En desirez vous d’autres sur les pays plus a l’est ou plus au nord cad sur la Suede, sur les autres pays du nord...Danemark etc....
             
            A votre service, mr j’ose tout, merci d’etre passé...


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 janvier 09:48

            @Ouam

            pas de musulmans en Autriche, ça y est, il a osé !!!
             smiley


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 janvier 09:50

            @Ouam

            il n’y a pas de musulmans en Autriche non plus ?


          • Ouam Ouam 16 janvier 12:12

            @Olivier Perriet
            "@Ouam

            pas de musulmans en Autriche, ça y est, il a osé ! !!
             "

            J’ai parlé de musulmans moi ?? ici ?? avec vous ??
             
            Vous buvez ? ou c’est votre etat naturel ? smiley
             
            Rassurrez moi..... vous avez bu smiley

            ps :
            pour les pays de l’est (et l’autriche aussi) je parlais du résultat du à cette
            immigration massive imposée, ce qui donne commme resultat au bout
            l’extreme droite, mais peut etre avez vous des difficultées
            aussi avec le contenu des liens que j’ai joint.
             
            Bonne journéee, et surtout ne prenez pas le volant ....


          • Ouam Ouam 16 janvier 13:15

            @o perriet
            un complément pour vous...
             
            Si vous avez 5mn apres avoir cliqué sur mes liens allez sur ceux postés ici par ratatouille...
            en haut et en bas de ce topic
             
            peut etre que entre deuxs cuites vous comprendrez ce qu’il explique de son coté cad en gros la meme chose que moi, l’esclavage, les mafieuxs, les politiques, etc.....

            une fois que vous les aurez visionné, j’accepterai le vous osez tout de votre part...
            Mais je pense que vous... n’oserez plus ....


          • Ouam Ouam 15 janvier 14:25

            Victor
            « Les hommes dans le bâtiment et l’agriculture, sans aucun salaire »

            tu drevrais (enfin je dis ca je dis rien) mais expliquer un peu lorsque tu file ces infos, pas pour moi qui le sais, mais pour ceuxs ici qui ne le savent pas.
            victor seréfere ici à la mafia ialienne qui vendent ces pauvres bougres auxs grands possedants italiens qui explitent ces gens sans salaire, c’est ans les journauxs italiens de l’epoque dans les rubriques « justice » pour ceux voulant gratter un peu.
             
            bref cette immigration profite à l’extreme droite (qui voit ses chiffres monter en fleche dans toute l’ue), ET bien sur  l’extreme gauche pour les raisons évoquées précedemment
            Nous n’oublierons pas les grands possedants, ceux qui expliquent à tue tete que ne pas etre pour l’immigration, c’est etre un gros facho bas du front, et pour cause, lorsqu’on gratte, entre les ONGs qui se sonts fait attrapper en « passeurs » (voiir juges italiens, saisie du bateau allemand etc...) puis...
            l’esclavage domestique dans certains endroits, et l’esclavage plus ou moins officiel par les grandres boites (meme la ratp s’est fait chopée)
             
            on comprends bien pourquoi certains veulent absolument, par but uniquement veinal, nous la refopurger à tout prix.
            Se moquant comme de leurs 1eres chaussettes des locaux d’ici et des déstructurations des peuples de la bas.
             
            ouam,


            • Ouam Ouam 15 janvier 14:33

              @Victor
              « Il y a ceux qui fuient les guerres, comme les Syriens »
              encore un petit complement d’infos.
              En fait pour les syriens c’est un gros mensonge dont se servent les pros immigrationnistes pour nous vendre leur soupe naiseabonde.
               
              Bcp de syriens , ayant espoir que les choses s’arrangent chez euxs et de plus etant souvent attachées à leur pays ont fui au liban et turquie, les photos des immenses camps humanitaires le prouvent (et les pb crées chez les locauxs turques) pour celui voulant s’informer un peu.
               
              RFI (et d’autres médias de cet acabit) est une mine d’or pour se désintoxier e la doxa ambiante servie à nos décérébrés nationnaux


              • Ciriaco Ciriaco 15 janvier 16:13

                Face à la géopolitique (cette technocratie qui se pare de vertu), il n’y a pas mille manières de dire : à force de penser comme le Prince, le voilà libéré de la contrainte dont parlait Machiavel.


                • rogal 15 janvier 16:39

                  Choix donné par Israël aux immigrants africains : départ aidé ou internement.


                  • Ouam Ouam 15 janvier 17:25

                    @rogal
                    Ceci pour etre précis p ex
                    https://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/0301113359488-israel-veut-expulser-ses-migrants-africains-2142796.php

                    Ce qu j’adore c’est la fin sauce bien pensence actuelle servie aux décérébrés du bulbe....
                    Je cite , tellement c’est bô de degouillinissance.... accrochez vous...je me change rien.

                    « Netanyahou a justifié son programme d’expulsion par la nécessité de rendre le Sud de Tel-Aviv - les quartiers les plus pauvres où vivent la majorité des migrants africains - aux citoyens d’Israël. Mais c’est du pur populisme ! » fustige Jean-Marc Liling. L’association israélienne Hotline a pour sa part averti qu’en désignant le Rwanda comme pays d’accueil, Israël exposait ces réfugiés à la menace « du kidnapping, de la torture et de la traite humaine  ».
                     
                    Alors c’est netanyaou (que pourtant je ne porte PAS DU TOUT dans mon coeur)
                    qui est presque accusé d’avoir été en Afrique faire des rafles de ces gens et les a
                    ensuite « importé » en Israel...pour ensuite les envoyer dans une zone sans foi ni loi !!
                     
                    Nanmais koouahhhh... serieux !
                    seule une frange qui appartiens a la traite négrière peut écrire et soutenir de telles choses.
                     
                    Le prochain coup que je viole la loi, parce que lorsque tu rentre dans un pays sans un visa, et sans y etre invité, vous appellez ca comment vous ???
                     
                    De mon cote, c’est une infraction très grave (au mieux) et une invasion ou tu chie sur les peuples que tu envahis, parce que personne n’a été te chercher..jusqu’a nouvel ordre.
                     
                    Donc des que jeme ferai gauler en infraction a 180Kmh au lieu de 50, j’expliquerai qu’il faudra qu’on me files une lamborghini pour faire mieux smiley
                     
                    L’algérie et de nombreuxs autres pays réagissent pareil, pour informations, jusqu’a son opposé géopgraphie cad l’afique du Sud qui à eu des réactions tres .... mouvementées on dira du à ces gens qui se croient tout permis.
                     
                    La gyuane ,n’en parlons meme pas, et la ce n’est pas L’afrique
                    Bref c’est généralisé comme pratiques, et si nous désirons supprimmer les etats (donc ce qui va avec....vous savez de quoi je parles ) continuons dans cette voie..on y arrivera, car sans peuples, plus de cultures et plus de lien societal qui crée le ciment du vivre ensemble.

                    Netanyaou et tant d’autres en ont percu le mortel danger pour leurs peuples.


                  • Ouam Ouam 15 janvier 17:43

                    @Ouam
                    je source un peu pour le fun et parce que j’y pense
                    http://www.rfi.fr/afrique/20170929-algerie-arrestation-expulsion-dizaines-migrants-desert

                    http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/10/03/alger-durcit-sa-politique-envers-les-migrants-subsahariens_5195655_3212.html

                    http://www.rfi.fr/afrique/20160326-afrique-sud-tres-mauvais-eleve-matiere-accueil-migrants
                     
                    C’est simple de toute manière des que tu est contre :
                    - L’invasion & l’esclavage
                    - Contre l’UE
                    - Pour la légitimité des peuples (cf systeme suisses votations, etc....)
                     

                    Parce que si etre de gauche ou d’extreme gauche c’est etre :
                    - Pour la mise en esclavage des peuples, pour l’henvahissement des locauxs et le non respect des souverainetées territoriales et culturelles des pays
                     
                    - A fond pour l’UE et la compétition inter peuples qui va avec et vers le moins disant social au benéfice exclusuif d’yune toute petite frange de super riches et d’oligaches
                     
                    - A fond pour un systeme tel qu’on le connait en France qui est tout sauf démocratique,
                     et pour cause ses lois dictées par l’UE
                     
                    C’est clair que je ne suis mais plus du tout, mais du tout du tout de « cette » gauche....


                  • microf 17 janvier 15:34

                    @rogal

                    Je serai un immigrant africain en Israel, je resterai, je serais interné en Israel, ce qui veut dire je resterais en Israel, et c´est justement celá le but de l´immigré á savoir, rester lá oú il est, il est pris en charge, mange, dort, soigné s´il est malade, sachant que s´il rentre chez lui il n´aura pas toutes ces attentions qu´on lui procure même dans son lieu d´internement, alors quoi chercher de plus ?.
                    Je serai Israel, je changerai rapidement, car á la fin, très peu d´immigrés africains vont rentrer, ils vont préférer rester et être internés, la preuve depuis qu´Israel l´a annoncé, il n´ya eu encore aucun départ.


                  • Ouam Ouam 17 janvier 16:03

                    @microf
                    " il est pris en charge, mange, dort, soigné s´il est malade, sachant que s´il rentre chez lui il n´aura pas toutes ces attentions qu´on lui procure même dans son lieu d´internement, alors quoi chercher de plus ?."

                    tu a tout dit.....
                    Finalement trump n’a pas tord....
                    si toute l’Afrique pense comme toi, je plains ce continent de coucous cf :
                     

                    Le parasitisme de couvée
                    Rousserolle effarvatte nourrissant un poussin coucou gris

                    Le coucou pratique le parasitisme de couvée, qui consiste pour la femelle à pondre dans le nid d’une autre espèce afin que celle-ci assure la couvaison de l’œuf puis l’alimentation du jeune individu.

                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Coucou_gris
                     
                    A aucun moment tu penses :
                    Et si j’esseyais d’avancer chez moi pour que cela soit pareil ? (soins etc)....
                    bah non surtout pas.... coucouifions les autres....

                    C’est la faute des israeliens qui vous onts envahis....
                    Puisque que tu a l’habitude de nous la servir ce plat avec la France
                     
                    Ah ben non merde cet argument ne tiens pas ici smiley
                    Alors tun essaye une autre stratégie....


                  • leypanou 15 janvier 17:42

                    pour venir parasiter les pays trop naïfs comme l’Italie, la France, l’Allemagne : pour l’Allemagne ce n’est pas de la naïveté, c’est voulu par le patronat.

                    Le mieux à mon avis est de les envoyer en Guyane ; là-bas, il fait chaud donc ils n’auront pas à s’acclimater.

                    Méfions-nous des jérémiades culpabilisantes des associations pseudo-humanitaires : pourquoi seulement se méfier ? Leur position est stupide, irréaliste.


                    • Ouam Ouam 15 janvier 17:53

                      @leypanou
                      Je cite
                      " Le patron d’Airbus, l’Allemand Tom Enders, a appelé dimanche l’Allemagne à plus de flexibilité sur son marché du travail, une nécessité selon lui si l’on veut intégrer les migrants.

                      L’Allemagne, qui s’attend à accueillir jusqu’à un million de migrants en 2015, devrait être plus « pragmatique »
                      et leur ouvrir plus largement son marché du travail, écrit Tom Enders dans une contribution au journal allemand Süddeutsche Zeitung à paraître lundi, mais dont des extraits ont été diffusés dès dimanche.

                      «  Nous devrions avoir le courage de (le) déréguler  » , poursuit Tom Enders prenant pour exemple le modèle mis en pratique aux Etats-Unis. Il propose notamment de faire des aménagements dans le salaire minimum, introduit en Allemagne en début d’année.
                      « 

                      Source :
                      http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/10/25/97002-20151025FILWWW00136-migrants-le-patron-d-airbus-pour-un-marche-du-travail-plus-flexible.php

                      on continue, vu qu’on m’a reproché de ne pas sourcer, c’est ma journée ou je source (lol)
                      Mais bon ne vous y habituez pas trop, on doit tous creuser et refuser le pré-chié .....

                       »Berlin compte créer 100.000 « minijobs » à destination des populations réfugiées en Allemagne pour faciliter leur intégration. A moindre coût.

                      Bien accueillie ou conspuée, la proposition ne laisse personne indifférent. Mardi, le ministère du travail allemand a annoncé qu’il comptait créer 100.000 emplois à destination des migrants arrivés dans le pays ces dernières années pour favoriser l’intégration de ceux qui ne disposent pas de titre de séjour. Jusque-là, rien de sulfureux. Sauf que dans la droite ligne des « mini-jobs » créés dans le pays avec les lois Hartz dans les années 2000, ces emplois devraient être payés... 80 centimes de l’heure. Un salaire très bas, inférieur même à celui que touchent les chômeurs de longue durée (un euro et cinq centimes) que justifie le gouvernement par la nécessité de multiplier les offres : "Les réfugiés qui restent en Allemagne ne doivent pas devenir des chômeurs de longue durée", a martelé le gouvernement à l’occasion de cette annonce. "


                      Je ne vous parles pas non plus de l’Allemagne qui nous refile les migrants (350.000)

                      qui n’onts aucun interet pour euxs vers la france...

                      Ou l’italie qui cherche à nous refler les siens et qui en balancent vers l’allemagne...

                      Ah elle est belle cette putain d’UE (Gerbe...) smiley



                    • HELIOS HELIOS 16 janvier 13:06

                      @leypanou

                      Les envoyer en Guyane. JAMAIS DE LA VIE !
                      Malgré ses defauts et ses difficultés la Guyane est en Amerique du Sud. Nous n’allons pas polluer un continent en y injectant la merde que nous avons ici. Si nous le faisons, dans 50 ans nous aurons la-bas le terrorrisme et l’islamisme etc

                    • leypanou 16 janvier 14:59

                      @HELIOS
                      si on donne une demi-baguette sans rien avec 50cl d’eau par jour et dormir dehors cet hiver, j’aimerais bien savoir combien voudront rester.

                      Le bon traitement de ceux qui sont déjà ici fait venir tous les parasites profiteurs, en particulier les prétendus mineurs non accompagnés.

                      Il y a un débat aux États-Unis sur la protection des mineurs (DACA), protection dont abusent tous les parasites ; en France, rien.


                    • Laulau Laulau 15 janvier 17:48

                      L’emmerdant avec l’aïoli c’est que si on ne le tient pas bien il tombe en m...


                      • Ouam Ouam 15 janvier 17:56

                        @Laulau
                        Ce qui est emmerdant avec le lolo, c’est que lorsqu’il est tourné, il file la gerb. smiley


                      • Ouam Ouam 15 janvier 18:01

                        @suite
                        remarque je comprends...
                         a part les attaques ad hominem, il ne reste plus grand chose pour défendre l’indéfendable....
                        alors on tombe invariablement aussi bas...
                        Tu notes que ce n’est pas si difficile que ca, il suffit de penser a gauche et hop on y arrive merveilleusement bien.
                        dans l’abject on est passé pros smiley


                      • papijef papijef 15 janvier 18:05

                        Brigitte a su trouver un bon nid chaud pour son Macron, et elle parlera de son élection toute ravie. Climat d’euphorie pendant son élection ...


                        • waymel bernard waymel bernard 15 janvier 18:10

                          La loi Macron-Collomb dont le but est de mettre fin à l’immigration économique ! De la poudre aux yeux, comme le karcher de Sarkozy.


                          • Ciriaco Ciriaco 15 janvier 23:30

                            @waymel bernard
                            Il s’agit bien évidemment d’un enjeu géopolitique. Dans ce domaine on est toujours à la frontière de l’immonde. Seule la pensée gestionnaire peut prendre la responsabilité de cet immonde, pour la simple raison qu’elle éloignée des réalités de la décision qu’elle prend. Le souci c’est quand celle-ci se répand comme une fabrique de pensée collective (fruit du temps rapide qui reconduit sans cesse les conditions sociales de naissance vis-à-vis de l’appropriation culturelle - on pourrait presque dire que nous vivons dans une culture qui n’agit plus - devinez qui paye, les coktails littéraires ?) ; alors la contrainte démocratique ne peut plus rien opposer. L’élément perdu, c’est la réalité, à savoir d’où on parle et avec quelle expérience.


                            A l’auteur j’aimerais dire que le rationnel est toujours audible, mais qu’il faut parfois opposer ce que l’on sent proche de soi, pour avoir entendu, vu et ressenti (si tel est bien sûr le cas, mais on peut aussi vivre dans un fauteuil doré devant des images bombardées). Il s’agit de notre place dans la réalité. Que César reprenne ce qui lui appartient, nous n’en voulons pas.

                          • bob14 bob14 16 janvier 05:59

                            Vous n’avez pas de frontière..alors vos lois sont BIDONS !
                            Arrêtez d’être cons pour changer...


                            • HELIOS HELIOS 16 janvier 13:08

                              @bob14
                              ... le pb n’est pas réellement la frontière, mais votre reflexion est tres pertinente... de mon point de vue.


                            • cétacose2 16 janvier 09:56

                              Cet afflux de migrants que l’on a même pas « invité » est au contraire une manne inespérée.....alors que nos hôpitaux manquent cruellement d’organes.....et ne sommes nous pas les as des prélèvements obligatoires ?


                              • foufouille foufouille 16 janvier 10:05

                                « La famille se cotise pour fournir l’argent nécessaire au passage. Argent qui engraissera les réseaux de passeurs. »
                                vu le prix du passeur, 3000 à 6000€, ta famille est riiche vu que ça équivaut à 30000 minimum en monnaie locale et cash.


                                • Maitre Ratatouille Ratatouille 16 janvier 10:12

                                  Pas facile de remplacer des esclaves.
                                  .

                                  Au cœur des nouveaux champs d’esclaves en Europe (vidéo)

                                  .

                                  Fraises espagnoles … scandale écologique … et social.

                                  Dans les serres de la province d’Almeria, on estime à environ 130’000 le nombre d’ouvriers agricoles. Pour la plupart, ce sont des ouvriers immigrés clandestins qui n’ont pas d’autre alternative. Ils proviennent principalement de Colombie, d’Equateur, d’Europe de l’Est (Pologne, Roumanie, Bulgarie, Ukraine), du Maghreb ou d’Afrique sub-saharienne. Ceux qui obtiennent des papiers préfèrent changer de province et de secteur économique afin d’obtenir de meilleures conditions de travail. Actuellement, le salaire garanti contractuel dans la province est de 43.12 euros la journée de huit heures. Mais dans la réalité, les ouvriers ne reçoivent parfois que 30 euros. Dans la province de Cadiz 2’000 travailleurs récoltent des carottes. Les ouvriers ne sont payés que 20 euros la journée. Certains travaillent à la tâche et il y a des journées où ils ne gagnent pas plus de 5 euros. Dans ce cas, ce sont les entreprises de commercialisation qui organisent directement les récoltes dans les cultures. Ces sociétés ont des arriérés impayés de l’année passée qui s’élèvent à 1,24 millions d’euros. Dans la région d’Almeria, un groupe de travailleurs sénégalais en possession de contrats temporaires de travail, se lèvent à 5 heures du matin pour parcourir 100 kilomètres en autobus pour arriver à la ferme. La journée de travail dure jusqu’à 18 heures et ensuite il faut retourner au logement. Si une laitue est mal emballée, les employeurs déduisent 3 jours de salaires de pénalité. Chacun paie 120 euros mensuels de loyer. 400 euros sont également prélevés sur leur premier salaire pour le billet de retour.

                                  .

                                  La tomate italienne presse ses forçats africains

                                  .Dans la région agricole des Pouilles, comme ailleurs dans le pays, les migrants travaillent pour un salaire de misère et dans des conditions de vie déplorables.

                                  .


                                  • Ouam Ouam 16 janvier 13:02

                                    @Ratatouille
                                    Je tiens a te dire un gros merci pour tes nombreux liens, dont alméria ici.
                                    J’en avais parlé il y a longtemps ici sur A Vox avec un podcast mis de RFI à l’époque.
                                     
                                    Cette immigration massive, ne sert que les mafieuxs de tous poils.
                                    Ceuxs qui ne le comprennent pas sonts des abrutis finis.
                                     
                                    Et ceux qui agitent le chiffon de l’extreme droite à ceuxs qui dénoncent cette mafia...
                                    Pour eux, je n’ai plus que « qualificatifs », tellement ils me filent la gerbe.
                                     
                                    Bref merci bcp


                                  • Trelawney Trelawney 16 janvier 16:43

                                    J’ai lu votre article Monsieur Victor et j’ai bien vu la carte où l’on parle de 229000 clandestins recensés en Union Européenne en 2013. 

                                    En 2016 il y a eu 1 millions de demandes d’asile sur toute l’UE et 70 000 en France Pour une population de 511 millions d’habitants en Europe et 65 millions en France.
                                    Ce qui veut dire que l’UE et la France ne sont pas capables d’accueillir décemment 0.2% pour l’UE et 0.1% pour la France de sa population.
                                    J’entends accueillir décemment : les placer dans des endroits avec tout le confort sanitaire et de la nourriture pour qu’ils se refassent une santé pour ensuite soit retourner dans leurs pays ou demander à rester en UE et France à la condition d’être accepter selon les règles en vigueur. Au lieu de cela on les parquent derrières des barbelés et on nous les montre comme le choléra qui va s’abattre sur nous

                                    Au risque de me fâcher avec certains, je pense que si les politiques en place ne sont pas capable de faire une chose aussi simple et vu la taille du phénomène à notre portée, c’est qu’ils ont un intéret à nous jeter en pâture ces pauvres bougres en les tenant pour responsable du bordel ambiant.

                                    Laisser ces immigrés squatter des abris à la vue de tout le monde, permet de créer la peur propice à l’installation d’un pouvoir tyranique et transforme ainsi ces migrants en esclaves dans les serres d’Espagne ou les plantations de tomates en Italie. Il n’y a pas de petit profit. 
                                    Le scandale c’est l’état qui autorise ce genre de chose au lieu de faire les choses humainement et dans les règles.

                                    Mais Macron a dit « il n’y aura plus de jungle à Calais » On attend de voir

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès