• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron courtise Poutine à Versailles, Trump admoneste Merkel à (...)

Macron courtise Poutine à Versailles, Trump admoneste Merkel à Bruxelles

 Macron courtise Poutine à Versailles, pendant que Trump admoneste Merkel à Bruxelles lors de la rencontre de l’Alliance Atlantique (OTAN) obsolète, que faut-il comprendre de ces manœuvres diplomatiques ?

Avec l’élection du pion Emmanuel Macron à l’Élysée, le Grand capital français consolide son alignement politique derrière l’Allemagne qui poursuit son bras de fer économique avec les États-Unis d’Amérique dont le Grand capital a décidé de pousser le polichinelle Donald Trump aux commandes de son bateau ivre espérant renflouer leur rafiot.

Le lendemain de son intronisation, le larbin Macron a reçu son ordre de mission des mains du généralissime Angela Merkel, porte-parole du Grand capital allemand, soit de proposer un compromis à Vladimir Poutine, l’homme fort du capital russe, d’autant plus rapidement que Donald Trump, qui a eu cette idée le premier, en est empêché par un clan adverse terrer au FBI et au Pentagone.

C’est la signification profonde de cette rencontre précipitée entre Poutine et Macron au Château de Versailles où "l'infant" président français recevait l’ours du Kremlin qui, politicien rusé, à jouer le jeune premier heureux d’être courtisé. Il n’est pas assuré cependant que le « beau Poutine aux bois dormants » accepte ce prétendant européen nouvellement réaligné et encore empêtré dans ses vieux habits transatlantiques.

Le Dragon chinois, dont personne ne parle ouvertement et qui pourtant hante le pavillon de chasse de la cave jusqu’au toit, veille dans l’antichambre de sa nouvelle Route de la soie qu’il célébrait justement quelques jours auparavant à Pékin-Shangaï la nouvelle « Rome » impériale (1).

Il ne faut surtout pas se leurrer, la joute engagée concerne bien davantage que la destruction de la Syrie, les massacres en Irak, la mise au pas de l’Iran ou le bombardement d’une casemate à Raqqa où se terrent quelques rats pseudo-islamistes. Ce qui se joue en ce moment sur l’échiquier mondial, entre les factions du Grand capital international, c’est la mise en place de nouvelles alliances en prévision d’un affrontement dont le coup d’envoi sera marqué par un krach boursier et l’effondrement du dollar surévalué. De cet immense séisme économique surgira un cataclysme social où le prolétariat mondial aura le choix, encore une fois, de ravaler sa hargne et de laisser faire comme il le fait depuis des décades, ou alors, en tant que classe sociale consciente, de se révolter et de prendre la direction de l’insurrection des opprimés.

À moins qu’une nouvelle guerre mondiale ne vienne mêler les cartes et réclame son tribut de sang populaire et prolétarien avant que la révolte ne gronde en son cratère pour qu’enfin ce soit l’irruption de la fin. D’ici là, camarades, observer bien les crimes de guerre qu’ils vont perpétrer partout sur Terre, ils présagent de ce que sera cet enfer d'une prochaine guerre nucléaire. 

  

http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-2-2/laxe-geoeconomique-teheran-pekin-moscou/

RÉFÉRENCE : http://www.editions-harmattan.fr/catalogue/commande/commande_add.asp?no=52914&cdo=0&cdf=0&cds=0&utm_source=phplist&utm_campaign=message_20438&utm_medium=email&utm_content=boutonCommande

 

REFERENCE : https://www.amazon.ca/Question-nationale-r%C3%A9volution-prol%C3%A9tarienne-limp%C3%A9rialis/dp/2343114749/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1496238216&sr=8-1&keywords=ROBERT+BIBEAU

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 2 juin 15:50

    A l’auteur : Il ne sert à rien d’utiliser des mots blessants pour étayer votre thèse d’autant que les intéressés ne liront pas votre prose. Chacun assume ses responsabilités, plus ou moins bien, et son rang dans la hiérarchie sociale.

    Seules les forces historiques en action sont intéressantes et non pas les personnes qui les servent.

    Le Grand Jeu de Go continue comme avant. La guerre entre blocs est devenue impossible grâce aux armes balistiques nucléaires. Avant, ceux qui déclaraient les guerres avaient les plus grandes chances de s’en tirer indemne, ce n’est plus le cas.

    L’empire US, ruiné, est à bout de souffle, comme le fut l’empire Romain avant lui. Ses contradictions, faiblesses et absurdités, éclatent au grand jour par effet Trump. L’une des pires dictatures au monde, l’Arabie Saoudite, par ailleurs, première source du terrorisme moderne dont de nombreux étasuniens furent victimes, est choyée comme une amie fidèle alors que l’Iran, pays victime des interventions occidentales mais finalement, peu agressif, est désigné comme l’ennemi sans raison valable. Le complexe militaro-industriel n’a fait que prendre de l’importance jusqu’à constitué une tumeur trop grosse pour être extraite sans tuer le malade. Cette tumeur pour grossir encore a besoin d’ennemis.

    La Russie, grand pays par la surface mais pays faible, économiquement et socialement, n’a rien retenue des causes de l’échec de l’URSS. Obnubilée par sa grandeur passée, excitée par les provocations US, elle se fourvoie dans une course aux armements aussi couteuse, qu’inutile.

    La Chine n’en finit pas de s’éveiller, coincée par une bureaucratie plus soucieuse de garder le pouvoir et ses prébendes, qu’autre chose. Ses gesticulations et revendications en Mer de Chine sont de même nature que l’envahissement des Malouines par la dictature argentine, un prétexte au nationalisme. Là aussi, la stérile course aux armement détournent d’importantes ressources et nuit au développement social.

    L’Europe-Unie égale à elle-même, divisée en principautés égoïstes, crispées sur leur grandeur passée, domine la planète, économiquement mais peine à exister politiquement pour la plus grande satisfaction des autres blocs. Il est remarquable que les vieilles ficelles du « diviser pour régner » soient une tactique toujours aussi efficace, employée avec une remarquable constance par les autres blocs.

    Mais le plus important n’est pas là.

    L’important est que la population mondiale explose, aggravant le déséquilibre écologique, dont la hausse des émissions de gaz à effet de serre, l’exploitation excessive des sources de nourriture marines et terrestre, l’épuisement des matières premières facilement accessibles, et bien d’autres choses aux conséquences à venir désagréables.

    La mesure la plus importante à prendre est un contrôle strict des naissances par continent pour ramener au plus vite la population mondiale à un chiffre compatible avec les capacités connues du développement durable.


    • Robert Bibeau Robert Bibeau 2 juin 20:02
      @Daniel Roux

      Vous avez raison les accusés ne liront pas ma prose et je ne l’ai pas écrite pour eux mais pour vous et je suis d’accord avec vous que ce sont des pions
      alors pourquoi ne pas l’écrire ???

      Merci de votre commentaire 

      Oublions le contrôle des naissances cependant 

      Robert Bibeau Éditeur http://www.les7duquebec.com


    • izarn izarn 2 juin 20:55

      @Daniel Roux
      Nous aimerions une explication sur la « grandeur passée » de la Russie, soit de l’URSS.
      Comment expliquez vous que ce petit peuple à l’économie étriquée (Selon le Dieu Obama)
       eut pu par le passé avoir une « grandeur » ?
      Sa course inutile aux armements, en effet quand l’OTAN a pour adversaire principal la Russie.
      Poutine est donc un paranoiaque qui ne voit pas que les missiles qu’on installe en Pologne et en Poumanie sont pour sa sécurité.
      Est-ce que un jour, vous pourriez arrêter de raconter des conneries ?
      Sans blesser votre amour propre bien sur, dont l’équivalent serait la masturbation intelectuelle...


    • Daniel Roux Daniel Roux 3 juin 09:21

      @izarn

      « Nous aimerions une explication... »

      Je ne suis pas votre professeur et je ne vous dois rien.

      Si cela l’intéresse, que « nous » lise les livres d’histoire traitant de la Russie des origines à nos jours.


    • mmbbb 3 juin 10:43

      @Robert Bibeau j ’ai trouve votre billet assez juste Il est vrai que les medias en font des tonnes lors des bombardements russes mais cette meme presse est tres peu loquace lorsque qu un F16 américain fait des degats dans la population civile 200 morts la semaine derniere Cette meme presse ne souligne pas les propositions de Poutine lors de l emploi des armes chimiques et que le president Syrien Assad est accuse d’office comme le faisait Fabius. Cette presse qui omet de dire que si Assad est balaye, les sunnites massacreront les chiites et autres minorites Fabius ommetant de signaler qu une grande frange de la populaton soutenait ASSAD Cette presse est totalement orientée, elle ressemble desormais a la presse sovietique d antan, un organe de propagande, un comble Le comble de la connerie est le concept de guerre preventive comme le propose Theresa May . arriver ce stade de betise ! Quant aux USA ils savent desormais que dans une generation le centre de gravite aura change Ils ne seront plus seul au monde C’est l ’evidence


    • François Vesin François Vesin 2 juin 23:35

       Macron courtise Poutine à Versailles, Trump admoneste Merkel à Bruxelles à la rencontre de l’Alliance Atlantique (OTAN) obsolète ...


      Je sens qu’il y a une contrepèterie
      mais en cette heure tardive, elle m’échappe !
      Avec tous ces gros mots, je suis impardonnable ...

      • Jean nemare Jean nemare 3 juin 07:39

        Il y aura bien une guerre mondiale et nucléaire puisque la Bible nous annonce que ’une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume ( Mathieu 24:7) « si ces jours n’étaient abregés, personne ne serait sauvé » (Mathieu 24:22) 


        Mais la déflagration aura lieu entre le « roi du midi » ( le dirigeant une confédération de nations musulmanes au Moyen-Orient et le « roi du nord » ou « roi du septentrion » c’est à dire le dirigeant tout puissant d’une Europe à 10 nations ( l’UE actuelle va exploser et se reconstituer avec seulement 10 nations. 

        Si vous voulez en savoir plus sur le sujet des temps de la fin et des prophéties bibliques, je vous invite à aller sur le site : http://www.mondedemain.org 

        Il y’a différentes sections avec des émissions et des ouvrages à télécharger gratuitement en PDF dans « LIRE » et « VOIR » dans le bandeau gris en haut. Il est encore temps de vous repentir de vos pechés et d’accepter Jésus-Christ dans votre vie comme Seigneur et Sauveur personnel afin qu’il dirige votre vie et vous trasforme et ainsi vous serez protégé contre les graves évenements à venir...

        • antiireac 3 juin 12:49

          putin est un type dangereux et je ne pense pas que Macron a raison de le courtiser cela me parait illusoire.


          • Robert Bibeau Robert Bibeau 3 juin 16:05
            Poutine n’est pas plus dangereux que macron, Trump ou dame Merkel

            Ils sont tous des représentants de leur grand capital branche international et positionne tous leur grand capital pour la prochaine manche à entreprendre 

            Voila ce qu’il faut retenir de cette valse diplomatique 




            • antiireac 3 juin 16:13

              @Robert Bibeau
              La Géorgie, la Crimée,le Donbass tout ça c’est l’oeuvre de putin sans parler de ses élections probablement truquées.


            • HELIOS HELIOS 4 juin 00:22

              @antiireac

              Elmection truquée.... ouaf, ouaf, ouaf dirait le chien de Colombo !
              Avec quel score a été élu le sieur Macron, déjà ?

            • hellpast hellpast 6 juin 13:47

              @ à tous,

              Macron est une triple merde au niveau diplomatique et je ne parle pas au niveau intérieur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès