• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron giratoire : L’inconstant qui tourne

Macron giratoire : L’inconstant qui tourne

JPEG

Emmanuel la girouette, ou plutôt Emmanuel l’opportuniste qui prend le vent, qui selon son public va dire, d’un air convaincu ce qu’il veut entendre. En fait c’est ça la politique vraie : Comme le bonimenteur des marchés du samedi, charmer la ménagère, endormir son compagnon et faire risette aux enfants. Pétain, s’en sortait fort bien en son temps et fait école de nos jours en ce « renouveau politique »...

A propos de l’antisémitisme et de l’antisionisme

Macron, depuis son intronisation n’en est pas à une contradiction près, ça on le savait. Mais concernant ce « sujet prioritaire » dont tous les français devraient garder à l’esprit 24/7, car, il faut dire que les Crif boys font un raffut du diable qui s’entend jusqu’à Tel-Aviv, capital d’Israël. Alors, le Manu, comme tout bon rameur donne un coups de godille à droite, un coups de godille à gauche et que en marche, avant...Le déluge.

- Le 15 juillet 2017, à l'occasion du 75e anniversaire de la commémoration de la rafle du Vel d’Hiv, devant le chef du gouvernement israélien, Benjamin Netanyahou, emmanuel macron avait prévenu : « Nous ne céderons rien à l’antisionisme car il est la forme réinventée de l’antisémitisme. »[1] Justement gros « bibi » voulait entendre ça, encore et toujours, et il l’entendit ; Il l’avait aussi ouï avec Hollande et Sarkozy ; Il faut remonter à Chirac, pour que ça coince, le grand Jacquot faisant son zouave. Macron, lui, en bon petit télégraphiste livra la marchandise à bon port, et fut intronisé par maitre « bibi », ami indéfectible du gouvernement d’extrême droite du pays.

Un an et demi plus tard et en deux jours...

- Le 19 février 2019, Emmanuel Macron s’est dit opposé à la pénalisation de l'antisionisme à l'issue d'un entretien avec la présidente géorgienne, Salomé Zourabichvili, à l'Elysée. « Je ne pense pas que pénaliser l'antisionisme soit une solution  »[2], a-t-il déclaré. Et il déclare, et il déclare, à toute berzingue le Manu, de plus, la géorgienne représente que dalle, donc, ca mange pas d’pain, et tout le monde il est content.

- Le 20 février 2019, Emmanuel Macron, qui s'exprimait lors du dîner annuel du Crif, a fait savoir que la France mettrait en œuvre une « définition de l'antisémitisme intégrant l'antisionisme  ».[3] Ah, là, c’était le conseil de classe des élèves de 5eme republic, Monsieur Khalifa, le principal/président/son altesse a froncé les sourcils et le p’tiot Macron est allé au tableau et a récité sa leçon, suite à ça, il a eu deux bons points, un carambar et a échappé au bonnet d’âne...Tient ! en parlant d’école, en cette même soirée le Christophe Castaner était lui à la Télé, dans une salle de classe, émission « au tableau ». Devant des enfants d’un ton paternel, il rabaissa les gilets jaunes comme étant des êtres inférieurs et en les traitants de perdants. "Je sens que dans ce mouvement des gilets jaunes, il n'y a que des perdants." Pour être bien compris, car, les élèves ont la tête dur, il diabolisa ces « perdants » en les associant à la haine, en évoquant des menaces (anonymes) mais, certifiées gilets jaunes qu'il aurait reçues, lui, sa femme et ses enfants...En oubliant au passage, son nouveau chat Choupette, transfuge de feu son pote Lagerfeld...

Ce qui m’étonnera toujours c’est la passivité des parents, qui, ayant laissé leurs enfants sous la coupe de ce .......... (choisissez vous-même le mot définissant l’individu), n’auront pas l’idée de porter plainte pour maltraitance. Faut dire qu’être passif est devenu un art de vivre : voyez ces « gens importants », qui, sous le déluge de reproches du président Khalifa au diner du Crif se taisent et font le dos rond avec force courbettes. Et comme l’exemple vient d’en haut, ces pauvres gamins qui ont subit la diatribe haineuse du loubard de Manosque s’en sont allé en se disant que le monsieur mal rasé avait l’air en colère et qu’il sentait mauvais de la bouche !

Ce qui est incroyable, c'est qu'aucun organe de presse ne se montre surpris de ce revirement en 24 heures...Le monarque change d'avis, c'est bien, c'est sa volonté, le roi veut ! Quant à son fou qui insulte ; rien, pas une trace à par dans des médias mal pensants type RT ou Spounik...Pas étonnant que ces deux là se sentent si puissant.

                      ----------------------------

Le monde macron c’est ça, à chaque jour ses deux ou trois polémiques, ses deux ou trois retournements avec salto arrière en marche. Donner le sentiments que ça fait feu de tout bois, garder le contrôle des micros, des cameras, être sans arrêt dans une frénésie hystérique, ou un chat (choupette) ne retrouverait pas ses petits (et ses grands, et ses glands).

Voila, Emmanuel l’inconstant, qui tourne à tous les vents, surtout au sien, le souffle du pipeau ; Il joua si bien que : parmi ses électeurs en mai 2017 qui ont voté : 43% disaient avoir voté pour lui en premier lieu pour faire barrage à Marine Le Pen, mais 33% de ses électeurs disaient avoir voté pour lui pour le renouvellement qu'il représente, seulement 16% pour son programme et 8% pour sa personnalité...[4] Et pour sa versatilité combien ?

Allez, le 20 février est mort, voyons ce qui nous est réservé pour le 21... Comme disait Georges Marchais : What’s next ?

 

Georges Zeter/février 2019

 

Voir cette vidéo, qui montre la bassesse d’un des hommes de ce gouvernement.

https://www.agoravox.tv/actualites/citoyennete/article/castaner-denigre-les-gilets-jaunes-80647

 

Aux dernières nouvelles le chat choupette serait l’héritière de la fortune de Karl Lagerfeld, et comme il disait « c’est une fille très riche ! » amen...

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Pink Marilyn Paracétamol 21 février 11:55

    « Je l’ai tellement retournée
    Qu’elle craque de tous côtés
    A la prochaine révolution
    Je retourne mon pantalon  »


    • Arogavox 21 février 12:13
      Encore une insulte intolérable de Macron : « les retraités se sont des gens qui perdent le contact avec la réalité »

       eh oui, petit garçon :

      La jeunesse se flatte , et croit tout obtenir ;
       La vieillesse est impitoyable.



      • GatoNegro GatoNegro 21 février 14:26

        Je panse (je panse donc j’essuie) que le temps est venu d’un dernier petit effort :

        Tout est interdit sauf ce qui est légalement autorisé


        • George L. ZETER George L. ZETER 21 février 14:40

          @GatoNegro
          « Je panse (je panse donc j’essuie) »... je penche donc, j’appuie. 


        • Le421 Le421 21 février 18:09

          Macron-Jupiter... L’homme qui veut tout changer, y compris le sens des mots dans le dictionnaire FRANÇAIS.

          Un fou.

          Je suis antisioniste, pas du tout antisémite, je l’écris et je l’emmerde.

          A pied, à cheval et en voiture !!


          • Le421 Le421 21 février 18:10

            @Le421
            Tant que juif ne voudra pas dire israëlien...


          •  C BARRATIER C BARRATIER 21 février 18:12

            Pétain s’en. Sortait très bien et fait ecole de nos jours dites vous Rien à voir avec Macron élu du suffrage universel et ne profitant pas de. L’occupation allemande pour traquer les juifs au delà de ce que demandait l’occupant. Les résistants d’aujourd’hui n’ont rien de commun avec les résistants de 39. 45. Auxquels nous devons notre liberté et la grandeur de la France trahie. Par ceux qui voulaient se débarrasser du Front populaire et des communistes...et aussi des juifs. Voir France Terre de Résistance sur Agoravox


            • exocet exocet 21 février 21:43

              "Faut dire qu’être passif est devenu un art de vivre : voyez ces « gens importants », qui, sous le déluge de reproches du président Khalifa au diner du Crif se taisent et font le dos rond avec force courbettes. « 

              .

               »Les français sont des veaux"

              Charles de Gaulle


              • ETTORE ETTORE 21 février 23:49

                Ces « gouvernants » sont tous des manches à air trouées.

                Si ce n’est des « manches » tout court.

                Il sont sensés donner la direction du vent, mais ne sont que de molles fripes déchiquetées par leur arrogance.

                Tout ceux qui lèvent les yeux sur eux (a part les éborgnés) se demandent combien de temps, ces lambeaux d’êtres, vont encore claquer au vent de la révolte, avant de partir comme une simple feuille morte destinée à être compostée.


                • Ruut Ruut 22 février 07:14

                  Pour un lettré, notre président semble d’une inculture si grande, c’est affligeant.

                  Comment être aussi éloquent et aussi inculte ?


                  • zygzornifle zygzornifle 22 février 09:33

                    Macron et un énarque et il nous le prouve tous les jours par son incompétence ....


                    • Kapimo Kapimo 22 février 09:54

                      Bon, je ne peux pas le voir en peinture, meme jaune, mais avouez que vous tirez sur une ambulance. Ce type est l’obligé de tout un tas de réseaux et de tout un tas d’oligarques dont les désirs doivent souvent etre en conflit les uns avec les autres. Il est odieux, et tellement arrogant qu’il n’avait pas intégré le peuple dans son équation à mille variables, ce qui lui complique très fortement la tache.

                      En fait, il est dans une telle impasse que je me dis qu’il va finir par péter un cable, et j’ai parfois des hallucinations dans lesquelles je le vois en désespoir de cause se ranger du coté du peuple, puis je me réveille...


                      • Hann Hann 22 février 10:08

                        On a perdu des monarques de mille manières, lui sera emporté par la jaunisse ...


                        • zygzornifle zygzornifle 22 février 10:55

                          Cela se passait en 38 après JC.

                          Macron, favoris de Tibère. Il présida au supplice de Séjan, et obtint en récompense la charge de préfet du prétoire, ou il se rendit odieux.

                          Il fit étouffer Tibère mourant pour complaire a Caligula, dont il conserva quelque temps la faveur en lui prostituant sa femme Ennia Naevia , puis Caligula les obligeas tous deux à se suicider .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès