• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron : « La Russie est dans l’Europe »

Macron : « La Russie est dans l’Europe »

Le président français a de nouveau présenté - ce qui est un exploit - la Russie comme faisant partie de l'Europe.

Jouant sur la sensibilité polonaise vis à vis de la Russie dans un contexte où c'est, selon lui, l'Union européenne qui doit relever le défi de l'Otan en mettant en place sa propre armée, alors que la Pologne mise sur les Etats-Unis pour sa défense et voit toujours la Russie comme étant un danger pour sa souveraineté, Emmanuel Macron se lance en tant que leader européen pour prendre la place d'Angela Merkel sur le terrain « naturel » de l'Allemagne en Europe centrale en privilégiant toujours une normalisation des relations avec la Russie. La France a - c'est ce qui en fait sa force - deux atouts très convoités par la diplomatie allemande, sa force de frappe nucléaire et son siège permanent à l'Onu.

Dans un tweet du 3 février, le président français alors en visite en Pologne a déclaré : « La France n’est ni pro-russe, ni anti-russe, elle est pro-européenne. Même si elle n’est pas dans l’Union européenne, la Russie est dans l’Europe. Et nous n’avons aucun intérêt à ne pas regarder en face notre relation avec la Russie et à laisser des malentendus ». Dans cette déclaration - ce qui était osé en Pologne - faite devant le président polonais, Andrzej Duda, et Mateusz Morawiecki, le Premier ministre polonais, le président français continue de faire des déclarations favorables envers la Russie. Depuis son discours à la Sorbonne, le chef de l'Etat français a largement avancé ses pions en l'espace de trois ans en incluant le rôle de la Russie dans une volonté de damer le pion à la chancelière sur sa politique de rapprochement avec la Russie. On se souvient d'un passage du 26 septembre 2017 où le président français déclarait qu'« au début de la prochaine décennie, l'Europe devra être dotée d'une force commune d'intervention, d'un budget de défense commun, et d'une doctrine de défense commune pour agir ». En 2017, la Russie était assimilée sur la langue du jeune président français aux « puissances autoritaires qui ne défendent pas aujourd'hui nos valeurs ». Depuis 2019, la France tend la main à la Russie en tentant de rattraper le retard sur la diplomatie allemande vis à vis de la Russie, voire même à vouloir la dépasser pour prendre la main car l'Allemagne ne cesse pas de réclamer les positions stratégiques de la France. Les demandes allemandes ont, semble-t-il, à partir de 2018, fait revoir à la France sa politique vis-à-vis de la Russie.

Le vice-chancelier Olaf Scholz (SPD) avait préconisé en novembre 2018 que le siège permanent de la France au Conseil de sécurité des Nations unies soit converti « en siège européen commun ». La France avait refusé mais répondu vouloir s'engager à ce que l'Allemagne en obtienne un. Dans un entretien de ce 2 février donné au Tagesspiegel, juste avant le départ d'Emmanuel Macron en Pologne, l'Allemagne est revenue à la charge avec le chef du groupe parlementaire de la CDU, Johann Wadephul, qui a déclaré que la France devait donner à son pays sa dissuasion nucléaire : « Nous devons envisager de travailler avec la France sur les armes nucléaires. L'Allemagne devrait être prête à participer à cette dissuasion nucléaire avec ses propres capacités et ressources ». Face à l'appétit de Berlin qui se fait de plus en plus insistant, Paris a engagé la vitesse supérieure et s'approche de la Russie tout en tentant de se montrer en leader en Europe centrale quitte à marcher sur « la terre de chasse » de Berlin.

Depuis mai 2019, la France entame un virage pro-russe. Même si le président français a déclaré ne pas être « pro-russe » en Pologne car il ne fallait pas heurter la sensibilité polonaise sur cette question, la France de Macron mène, en fait, une politique pro-russe depuis mai 2019.

En mai 2019, le président français a déclaré que « le Conseil de l'Europe a besoin de la Russie comme la Russie et les Russes ont besoin du Conseil de l'Europe, ce qui suppose que ses droits d'Etat membre soient respectés mais aussi que la Russie remplisse ses obligations à l'égard de l'institution ». Avant le G7 de Biarritz en août 2019, il avait jugé « pertinent » que la Russie - qui avait été suspendue en raison de la Crimée- puisse « à terme » rejoindre le G7 qui redeviendrait alors le G8. Le 19 août, il recevait le président russe au fort de Brégançon. A la fin du mois d'août, Emmanuel Macron plaidait devant les ambassadeurs pour une normalisation des relations avec la Russie : « Il faut repenser notre lien avec la Russie car « pousser la Russie loin de l'Europe est une profonde erreur » et « nous sommes en Europe, et si nous ne savons pas à un moment donné faire quelque chose d'utile avec la Russie, nous resterons avec une tension profondément stérile, nous continuerons d'avoir des conflits gelés partout en Europe, à avoir une Europe qui est le théâtre d'une lutte stratégique entre les États-Unis et la Russie, donc à avoir des conséquences de la guerre froide sur notre sol ». Toujours au mois d'août, il avait déclaré à la presse que « sa politique de rapprochement avec la Russie se heurtait aux oppositions « des Etats profonds de part et d’autre, à Paris comme à Moscou ».

Olivier Renault

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1362


Moyenne des avis sur cet article :  2.48/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • rita 11 février 10:47

    Etrange comportement que celui de Macron, il est toujours en train de prendre les gens a rebrousses poils ?

    Même à l’étranger il ne peut se passer de ce travers ?

    Aujourd’hui journée du handicap, le premier d’entre eux reçoit à l’Elysée !

     smiley


    • V_Parlier V_Parlier 16 février 22:23

      @rita
      Macron, la girouette géopolitique qui tourne à vitesse hypersonique. Le roi du « en même temps » comme toujours. A chaque fois qu’il déclare quelque chose qui prône un rapprochement avec la Russie, c’est que le lendemain se prépare une grosse campagne russophobe. Comme par exemple :
      La façon de rapporter la réponse faite par Poutine à ceux qui viennent d’inventer la nouvelle théorie du déclenchement de la 2e guerre mondiale (L’armée rouge qui entre en Pologne alors que l’armée allemande n’y faisait qu’un petit séjour touristique)
      Le moyen d’utiliser les conséquences des conneries du gouvernement français (comme l’accueil de tous les repris de justice étrangers en tant que « réfugiés ») pour accuser encore la Russie quand on se reprend le boomerang Pavlensky dans la tronche. (Le russe, le russe, le complot, le rôle de la Russie ? Et blablabla...)


    • Aff le loup 11 février 10:53

      Arrêtez de colporter des inepties ! L’Europe est une entité politique regroupant 27 états du continent eurasien...https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Union_europ%C3%A9enne

      L’Eurasie est une réalité géographique sous forme de continent...https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Eurasie

      La Russie n’appartient pas à l’Europe unie tout en appartenant au Conseil de l’Europe formé de 47 états du continent eurasien https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Conseil_de_l’Europe

      signataires d’une charte https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Convention_européenne_des_droits_de_l’homme


      • Attila Attila 11 février 11:19

        @Aff le loup
        Révisez donc votre géographie : vous confondez l’Europe et l’Union Européenne, vous confondez le continent avec l’union politique de certains pays.
        Carte géographique de l’Europe

        .


      • Aff le loup 11 février 11:21

        @Attila

        Tu sais lire bourrique ?


      • Attila Attila 11 février 11:26

        @Aff le loup
        Oui, barrique :
        «  L’Europe est une entité politique regroupant 27 états du continent eurasie »
        L’entité politique regroupant 27 pays s’appelle : Union Européenne.
        L’Europe, c’est ça.

        .


      • Aff le loup 11 février 12:03

        @Attila

        Le propre d’une bourrique c’est d’être une bourrique à perpète ! Change rien qu’il n’y ait pas d’ambiguïté dans tes prochains posts...

        Je pensais que tu avais la recette pour cuire la barbaque à l’économie (https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Attila) mais renseignement pris t’es plutôt bas du toit https://www.attila.fr/


      • Sozenz 11 février 12:10

        @Attila
        ne cherchez pas . , l aff il n a pas tout compris ^^
        c est dur , je sais .
        au fait vous saviez que l Angleterre ne fait plus parti de l europe ?
        ( wouhahahhaha )


      • Attila Attila 11 février 12:23

        @Aff le loup
        Moralité : fais gaffe à toit, je bouffe du loup !

        .


      • Attila Attila 11 février 12:25

        @Sozenz
        Oui, elle a traversé l’Atlantique !
        Hihi.

        .


      • Aff le loup 11 février 20:37

        @Attila

        Ok, ok, comme disait la baleine, cétacé, je me cachalot !


      • CLOJAC CLOJAC 12 février 05:49

        @Aff le loup

        « Tu sais lire bourrique ? »

        Il faut l’excuser, c’est un clone de la sainte église de frexitologie.
        Quand son guru aux bajoues pendouillantes ne lui a pas donné une petite fiche avec les phrases à répéter, il ne sait plus où il est, le pôôôvre !


      • Ouam Ouam 12 février 05:57

        @Attila
        Ben non attilla, arf le loup a incontestablement raison sur ce coup la
        meme si une toute petite partie de la Russie peut etre de culture européenne dans son histoire contemporaine un peu longue...

        Le reste de la Russie (qui est un territoire immense) est amha bien plus « eurasienne » que « européenne » et particulièrement sur l’ensemble de sa géographie.

        Regrade une carte ca va jusqu’a pratiquement la corée du nord et si tu traverse la mer du Japon le japon est presqu’en face (certes un peu plus bas)


      • Attila Attila 12 février 09:02

        @Ouam
        Ben, si. Que la Russie ait une partie de son territoire en Asie est vrai mais elle a aussi une partie de son territoire en Europe.
        Carte géographique de l’Europe

        .


      • Attila Attila 12 février 09:09

        @Attila
        Surtout que le problème n’est pas là :
        L’Europe est une entité politique regroupant 27 états "
        L’entité politique qui regroupe 27 États européens a pour nom exact : Union Européenne.

        .


      • Attila Attila 12 février 10:05

        @Ouam
        « Le reste de la Russie (qui est un territoire immense) est amha bien plus « eurasienne » que « européenne »  »
        Eurasien veut dire européen ET asiatique. « bien plus eurasien que européen » ne veut rien dire.

        .


      • Sozenz 13 février 15:13

        @Attila
        laisse tomber ; même avec une carotte et un bâton ça ne marchera pas.


      • zygzornifle zygzornifle 11 février 10:55

        Sortez ce clown ....


        • buratino buratino 11 février 14:48

          @zygzornifle Pas de cours de géographie de la part de Macaron, siouplé


        • zygzornifle zygzornifle 11 février 10:56
          En l’an 37 Macron fit tuer sur ses ordres le petit-fils de Tibère et bien d’autres membres de la famille impériale que le règne précédent avait épargnés, ainsi qu’un grand nombre de dignitaires que Caligula voyait comme de potentiels obstacles à son pouvoir absolu.

          En 38, seulement un an après son avènement, Caligula remplaça son préfet Macron et le chassa de Rome. Alors que Macron et son épouse (dont Caligula s’était lassé) s’apprêtaient à embarquer pour l’Égypte où ils comptaient se retirer, une soldatesque envoyée par Caligula les intercepta. Emmenés dans un lieu secret, ils auraient été exécutés ou contraints à se suicider. Selon certains historiens, le corps de l’ancien numéro deux de l’Empire aurait été jeté en mer.

          Ainsi périt l’ambitieux Macron


          • Aff le loup 11 février 11:20

            @zygzornifle

            Précise Naevius Sutorius Macro ! Y en a qui pourraient se prendre à rêver ! Mais l’Histoire ne repasse pas mes plats...d’ou la propension de beaucoup d’insatiables à bouffer à tous les rateliers ! Comme le printemps tarde à rendre l’herbe plus verte, et que l’hiver rend frileux : https://www.valeursactuelles.com/politique/police-municipale-hidalgo-retourne-sa-veste-en-vue-des-municipales-115103

            https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/bouches-du-rhone/marseille/municipales-2020-muselier-soutient-vassal-candidate-officielle-lr-marseille-1780835.html


          • amiaplacidus amiaplacidus 11 février 11:01

            Je lis : « ... Emmanuel Macron se lance en tant que leader européen .. ».

            Il n’arrive déjà pas à gérer correctement la France et il voudrait s’occuper de l’Europe ? Prétentieux.


            • Aff le loup 11 février 11:04

              @amiaplacidus

              ...en même temps...


            • Marc Filterman Marc Filterman 11 février 21:26

              @amiaplacidus
              Avec lui, nous sommes la risée des pays étrangers.


            • Ruut Ruut 12 février 10:43

              @amiaplacidus
              Notre Leader Suprême a la tète d’une Europe en grève ....
              Intéressante image....

              Ce qui est triste c’est qu’il dit en permanence tout et son contraire, c’est assez préoccupant pour un type qui dispose d’un accès direct a la puissance Nucléaire.

              Il parle de souveraineté Nationale mais d’une soumission complète aux USA.
              La soumission est déjà effective surtout au niveau informatique.


            • Michel DROUET Michel DROUET 11 février 11:46

              Et l’amour est dans le pré...


              • Shawford Desperadovirus 11 février 11:50

                @Michel DROUET

                Hum plutôt de ville en ville comme dans l’Armée des 12 🐵 !


              • dimitrius 11 février 11:58

                @Michel DROUET

                Et Mimi est dans les choux.


              • Jelena Jelena 11 février 12:50

                D’un coté : Washington - Londres - Brasilia
                De l’autre coté : Berlin - Moscou - Ankara

                C’était écrit...


                • Aff le loup 11 février 13:34

                  @Jelena ...Paris, Bruxelles, Londres, Barcelone, Los Angeles, Grenoble, Koumac ? https://youtu.be/7Xfape2TM_A


                • HELIOS HELIOS 11 février 17:22

                  @Jelena

                  ... c’est bien ça le problème, c’est que dans le lot il y a La Turquie d’Erdogan... et pour moi, c’est NON !!!


                • Jelena Jelena 11 février 19:05

                  @HELIOS : Le monde dans 1984 selon Orwell... Et vu les événements de ces 30 dernières années, il est probable que dans le siècle en cours, cette « fiction » deviendra « réalité ».


                • HELIOS HELIOS 12 février 04:47

                  @Jelena
                  ... il fut un temps où Alexandre le grand occupait ce qui est devenue la Turquie aujourd’hui, et même une partie Nord de l’Iran

                  Sans aller jusque là, ou même penser a une « reconquista » qui virerai les musulmans de toute cette zone... la simple récupération de la terre européenne jusqu’au Bosphore m’irait bien.
                  On laisse le reste aux musulmans, qu’ils se dem...rdent entre eux, les perses etc... mais en tout cas, pas chez nous !!!


                • ETTORE ETTORE 11 février 14:46

                  On voit bien que le slip à macronito lui comprime les testicules.

                  Et que, ce qu’il prend pour des « remontées de pouvoir », ne sont en fait que des

                  « impuissances létales ».

                  Mais à force de vouloir les proposer, haut et fort (en voix), en vociférant que lui, contrairement à mère Merkel, il en « as »....

                  Il se pourrait bien que ses rognons lui soient bouffés tout cru par l’ours Vladimir.

                  Etonnant de naïveté ce gamin, qui ne réussit toujours pas à comprendre, que si tu enlève TON doigt de TON trou du c..., certains, y viennent, illico y mettre LE LEUR !

                  Doit aimer cela ! Pas d’autres explications !


                  • Marc Filterman Marc Filterman 11 février 21:35

                    @ETTORE
                    J’ignore si vous l’avez remarqué, mais Macron qui aime bien se montrer d’habitude, a déclaré forfait pour Davos, et n’a rien dit sur les décisions de trump.


                  • Esprit Critique 11 février 17:05

                    L’Europe va de l’Atlantique a L’Oural.



                    • Marc Filterman Marc Filterman 11 février 21:37

                      @Esprit Critique
                      C’est ce qu’avait déclaré De Gaulle à l’époque.


                    • MagicBuster 11 février 17:11

                      L’Europe Actuelle, non souhaitée par les Français, est une construction américaine.

                      Nous devons en sortir pour se rapprocher de la Russie.

                      Jamais la Russie ne tombera dans cette arnaque.


                      • HELIOS HELIOS 12 février 16:54

                        @MagicBuster

                        = = L’Europe Actuelle, non souhaitée par les Français = =

                        ... ce que les français ne veulent pas, c’est l’UE, organisme supra national non democratique, dogmatique qui confisque la liberté des peuples d’Europe et leur diversité.

                        ... l’Europe des peuples, l’Europe geographique... notez que la Turquie n’est pas dans l’Europe qui s’arrete au Bosphore... les français, comme la majorité des nations du vieux continent (comme on dit) la plebicite et c’est derriere cet amour de notre continent et sa longue histoire, qu’a pu se construire le grand mensonge de l’UE... ce mensonge qui veut, avec d’autres, la mutiler, la mélanger, la metisser, effacer la culture, l’histoire et au final sa civilisation pour en faire un marché sans racines, sans valeurs... et sans äme.


                      • soi même 11 février 18:54

                        La Russie est dans l’Europe et la France en Amérique, mon pauvre Macron, même si tu dis vrai, tes salades ne prennent plus.


                        • agent ananas agent ananas 12 février 01:45

                          Il faut remplacer l’axe Washington, Londres, Paris, Tel Aviv, par celui plus gaulliste Paris, Berlin, Moscou, Pékin...


                          • troletbuse troletbuse 12 février 14:48

                            On voit qu’il a bien travaillé à l’ENA : 75% en Asie, 25 en Europe

                            et la Guyane est une ïle


                            • ETTORE ETTORE 12 février 15:02

                              @troletbuse

                              On voit qu’il a bien travaillé à l’ENA : 75% en Asie, 25 en Europe

                              et la Guyane est une ïle

                              Surtout quand on sait que que sa prof, l’a épousé !!!!!

                              Il y a des « enseignements » qui ne doivent pas franchir la barrière de l’âge ....

                              La distance paraît par trop, insurmontable...... à la culture !


                            • Emohtaryp Emohtaryp 12 février 20:21

                              « La Russie est dans l’Europe »

                               smiley sans blague ??

                              L’idiot du village en chef a fait des progrès en géographie, lui qui croyait que la Guyane était une île.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès