• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron, le Fake Président

Macron, le Fake Président

Le Roi est nu. La Bête avance maintenant à visage découvert.

 

Le mensonge et la tromperie ont toujours fait partie du jeu politique. Nous y sommes habitués. Mais le phénomène que nous avons maintenant devant nous est d’une autre nature. Nous voyons dorénavant la face immonde du Système en pleine lumière. Est-ce par excès de confiance, parce qu’il considère qu’il ne peut plus y avoir de résistance concrète à sa démarche d’anéantissement global, ou bien parce que le Système, se mordant la queue, se consumant lui-même, ne peut plus faire autrement que de se montrer ouvertement ?

Toujours est-il que, dans le drame global qu’est devenu notre quotidien, il faut bien rire un peu. Et ils nous donnent beaucoup de matière pour cela.

Or donc, pour Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l’Assemblée Nationale, les membres de l’exécutif ont "probablement été trop intelligents, trop subtils, trop techniques" dans leurs mesures de destruction sociale pour que les bœufs franchouillards puissent comprendre que c’était pour leur bien. Le "Sans-Dents" du Président-Flan semble presque affectueux, au regard de cette énième saillie pour le moins déconnectée et incroyablement nombriliste, non ? Mais dans ce jeu de surenchère permanente, pourquoi se voiler la face plus avant ? On va maintenant vous le dire en face ! Vous êtes des abrutis, la meilleure preuve étant que l’on se gave sur votre sueur depuis toujours, et nous sommes l’élite absolue auréolée de lumière. Et nous allons continuer de vous tondre jusqu’au sang d’un côté et de vous envahir de l’autre jusqu’à ce que vous disparaissiez. Le Français n'existe pas et n'a pas d'histoire. Votre Suzerain vous l'a dit et répété.

Le message a le mérite d’être clair. On le savait avant, mais maintenant on l’entend.

Dans un registre plus léger, mais pas moins intéressant, on apprend que le sieur Benalla aurait indiqué à ses juges que l’arme qu’il arborait sur le fameux selfie était un pistolet à eau. Les juges d’instruction, qui l’ont réentendu le 29 novembre, ont renoncé à ce stade à ordonner sa mise en examen pour "détention non autorisée d’arme de catégorie B", comme ils l’envisageaient initialement. Dois-je ajouter quoi que ce soit ? Rions, mes amis, rions. C’est tout ce qu’il nous reste. Qui rira le dernier ? Dieu seul le sait.

Macron instaure donc l’ère de la fake-présidence. Tout est faux. Tout est vide. Tout est creux. L'ère du Grand Rien érigé en valeur suprême. Le temps où tout est permis.

Et plus que jamais, tout est inversé. Ils sont par exemple immédiatement sortis, à l’unisson, pour nous ordonner de cesser toute manifestation afin d’honorer la mémoire des personnes disparues dans l’attentat de Strasbourg. Le fouet ET les insultes ! Qui croit encore que le respect de la bienséance de ces bien-pensants bouffis de "valeurs" était derrière cette pitoyable tentative d’enrayer le mouvement des Gilets ? Nous serions donc des moins que rien si nous n’arrêtions pas immédiatement nos âneries. La culpabilisation et l’infantilisation à outrance, en France, c’est le morceau de tartine à la merde qu’on nous oblige à avaler tous les jours depuis soixante-dix ans.

Nous fournissons tout, mais nous sommes coupables de tout. Nous devons néanmoins être punis pour avoir osé nous exprimer. La condition de serf n’excuse pas le manque d’éducation, mon garçon.

Et pour finir ce billet dans la bonne humeur, l’on apprend que le journal de France 3 s’est senti obligé de retoucher une photo montrant un Gilet Jaune avec une pancarte arborant "Macron dégage" pour effacer le mot "dégage". Si bien que ça ne disait plus que "Macron". Plus royaliste que le roi, soit. Mais peut-on trouver plus con ?

En attendant la suite, on nous fait savoir par l’entremise du président de l’Assemblée Nationale que "Le combat, c’est fini" ! On nous ordonne maintenant de cesser toute protestation et de libérer les points de blocage. Le gouvernement, dans sa grande sagesse, a jugé que son action avait été suffisante. Son unique action a été d’entendre. Il n’a pas compris, mais au moins cette fois il a entendu. Maintenant, retournez au turbin et libérez les rues. Il serait peut-être judicieux d’indiquer à ces gens qu’il n’est jamais tactiquement très bon de continuellement insulter un peuple qui souffre par votre main. Mais encore une fois, les cons, ça ose vraiment tout…


Moyenne des avis sur cet article :  3.58/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Emohtaryp Emohtaryp 21 décembre 2018 10:35

    Bonjour,

    On ne peut guère mieux dire ! merci de ce billet ! Mais rassurez-vous, le roitelet et son engeance de trolls n’en n’ont plus pour très longtemps......leurs jours sont inéluctablement comptés ! Quelques mois, tout au plus.... smiley


    • Shaw-Shaw Shawford 21 décembre 2018 10:37

      @Emohtaryp

      Longue vie à SATURNIN ! smiley smiley smiley (?)

      Tschuss/Bisous/Pschitt


    • Sasha Sasha 21 décembre 2018 16:58

      @Emohtaryp

      Merci à vous.
      Espérons, espérons. 


    • generation désenchantée 21 décembre 2018 13:28

      en tout cas , il semble que macron et son gouvernement n’ont pas imaginer que la France périphérique , rurale puisse se révolter , mais surtout tenir aussi longtemps , sans rien lâcher

      d’habitude c’est les syndicats qui lancent le mouvement , et les syndicats négocient , c’est une chose que les politiques connaissent , et maitrise plus ou moins bien

      mais les gilets jaunes c’est autre chose , on apprend pas a l’ENA , ce qu’est la France périphérique , ni les banlieues , quoique pour les banlieues , les énarques doivent avoir quelques cours

      mais la France périphérique , c’est pas une population qui les intéresser pas , c’est la variable d’ajustement , ils lui font payer des impôts supplémentaires a cette France en lui retirant des services publiques , pour les transférer dans les métropoles

      mais maintenant qu’elle se révolte , cette France oubliée des énarques , des politiques et des technocrates , des élites , leur fait peur , parce que les gilets jaunes tiennent , les routes , bloque l’économie , sont bien implantés

      mais depuis les manifs le samedi sur Paris , c’est devenu un cauchemar , pour nos élites et politiques , les journalistes politiques ont peur , tout le système est bloqué par une partie de la population qu’ils ignorer depuis des décennies

      ils viennent de se rendre compte que cette France se révolte , et même si ils aiment les ors de la républiques , ils avaient la mentalité des aristocrates de 1789 le 12 ou 13 juillet

      frivole et ne se rendant pas compte de ce que vit son peuple , faisant des discours

      sur ce qui serait bon d’imposer au peuple

      Maintenant , c’est une mentalité d’ aristocrate après l’annonce de la prise de la bastille , le peuple a oser faire ça , ils sont choqués et en panique , leur monde de privilèges peut s’effondrer a tout moment , ils plongent dans l’inconnu et eux ne sont pas aux commandes , ils ne peuvent que réagir aux événements


      • zygzornifle zygzornifle 21 décembre 2018 14:55

        Si ça sent le cramon pour Macron il repartira d’où il vient dans la finance internationale et peut être même chez Rothschild juste le temps de repeindre son bureau de rafraichir la moquette et de remplir de dosettes le distributeur de café.....


        • zygzornifle zygzornifle 21 décembre 2018 15:08

          Il a une tronche de fake ....


          • troletbuse troletbuse 21 décembre 2018 16:47

            J’ai lu sur un autre fil que la raison de ses mains plaqués au bureau étaient que pour se faire beau, il venait de passer chez le manucure et qu’il faisait sécher son vernis à ongles Chanel. Plausible, non pour un minet  smiley


            • troletbuse troletbuse 21 décembre 2018 16:53

              @troletbuse
              D’autres ont dit qu’il essayait un nouveau plug, un pour les Français par sa bouche et l’autre pour lui à l’autre extrémité.


            • Sasha Sasha 21 décembre 2018 16:55

              Tout est fin prêt pour « le grand débat national » tant attendu, nous dit la Direction. Sauf qu’ils vont drastiquement encadrer les discussions. SPOILER : ça rime avec jambon.

              . Ordre du jour #1 : On ne veut plus de vous !

              . Nous dépassons le cadre de ce débat.

              . Ordre du jour #2 : Nous voulons reprendre notre indépendance de l’UE, de l’Euro, de l’OTAN et réécrire notre Constitution.

              . Nous ne comprenons pas la question.

              . Ordre du jour #3 : Nous voulons immédiatement mettre un terme à l’immigration massive incontrôlée.

              . Trop tard. Nous venons de signer pour une colossale augmentation. Vous n’êtes pas mûrs pour réfléchir à ces questions. Bien. Le débat a été très fructueux. Nous vous avons compris. Veuillez maintenant retourner au turbin ou passer par la case flashball/lacrymo.

              Ça va être comique. Voire tragique.


              • Emohtaryp Emohtaryp 21 décembre 2018 18:04

                @Sasha

                Je dirais que le point numéro 1, est un préalable à toute discussion, qu’ils se barrent d’abord pour que tout le monde puisse discuter intelligemment et subtilement smiley

                . Ordre du jour #2 : Nous voulons reprendre notre indépendance de l’UE, de l’Euro, de l’OTAN et réécrire notre Constitution. . Nous ne comprenons pas la question.

                Si ces connards ne comprennent pas, qu’ils se rapprochent de Asselineau, il va leur expliquer avec la bonne « pédagogie »....


              • troletbuse troletbuse 21 décembre 2018 17:37

                Un programme de defakeur ne peut que sentir la merde.


                • Sasha Sasha 21 décembre 2018 17:41

                  La dernière opération de com’ débile de Manu-je-suis-des-vôtres...

                  https://francais.rt.com/france/57109-comme-monsieur-tout-monde-emmanuel-macron-dejeune-restaurant-courtepaille

                  Ces gens sont très gravement à la masse.


                  • troletbuse troletbuse 21 décembre 2018 17:44

                    @Sasha
                    Esr-ce qu’il a gardé les mains posées à plat sur la table tout le temps du repas ?


                  • Emohtaryp Emohtaryp 21 décembre 2018 17:57

                    @troletbuse

                    Oui, c’est Brigitte qui lui donnait ses petits pots et son bouillon de onze heure....


                  • Attilax Attilax 21 décembre 2018 21:19

                    @Emohtaryp

                    Et son suppot !


                  • troletbuse troletbuse 21 décembre 2018 22:03

                    @Attilax
                    Oui mais un gros, très gros, énorme


                  • Sasha Sasha 21 décembre 2018 20:19

                    Chercheraient-ils à déclencher une guerre civile, qu’ils ne s’y prendraient pas autrement. La déconnexion du peuple et du monde réel est-elle une maladie mentale spécifique aux énarques ?

                    https://francais.rt.com/france/57116-imposer-tout-monde-drole-idee-elue-lrem-fond-crise-gilets-jaunes


                    • Sasha Sasha 21 décembre 2018 20:53

                      Et les 14 milliards d’euros de fraude par ces 1,8 millions de faux numéros de sécu, que fait-on, monsieur le président en carton ?

                      http://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/2018/12/21/29001-20181221ARTFIG00170-l-etat-laisse-t-il-passer-des-milliards-d-euros-de-fraude-a-la-secu.php

                      Et les gens comme le père du terroriste strasbourgeois, clandestin, marié à deux femmes qui parlent trois mots de français, dont il a eu 12 enfants, tous fichés S, n’ayant jamais travaillé et touchant 5400€ par mois de la CAF depuis 20 ans sur NOS DENIERS. Manu mon chéri, mon Jupitou, tu penses t’y attaquer ?


                      • Sasha Sasha 21 décembre 2018 21:19

                        Lorsque Juppé dit que le fait de donner de la nourriture à nos sans-abri revient à les conforter dans l’assistanat alors qu’il donne son soutien à des réfugiés africains, comprenez-vous, cher président, ma couille, toi qui est l’un des nôtres, que cela puisse éventuellement nous faire monter dans le rouge ?


                        • Sasha Sasha 21 décembre 2018 21:58

                          Ayant compris que si les Gilets Jaunes et les Gyros Bleus forment une alliance de gueux, une grande main dorénavant verte lui arriverait en pleine poire, notre Monarque offre donc in extremis une augmentation de salaire et une prime de Noël aux forces de l’ordre afin, espère-t-il, d’acheter la protection de son royal derrière. Penses-tu, petit Manu, toi qui ès tout comme nous, qui nous comprend si bien, qu’à force d’être pris pour des cons il peut y avoir un retour de bâton ?


                          • Emohtaryp Emohtaryp 22 décembre 2018 14:22

                            @Sasha

                            notre Monarque offre donc in extremis une augmentation de salaire et une prime de Noël aux forces de l’ordre

                            Même en donnant un petit nonosse à ses bulldogs enragés, il n’est pas certain que cela empêche ceux-ci de le mordre à mort.....


                          • L'Astronome L’Astronome 22 décembre 2018 17:44

                             

                            Je tiens à vous signaler que vous avez fait une faute de frappe. Au lieu de lire Macron, le Fake Président, il faut lire Macron, le Fuck Président.

                             


                            • Sasha Sasha 22 décembre 2018 21:25

                              « Il ne sort plus sans se maquiller, tellement il est marqué. Il se maquille même les mains ».

                              https://francais.rt.com/france/57184-il-ne-sort-plus-sans-maquiller-tellement-marque-macron-ebranle-gilets-jaunes

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Sasha

Sasha
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès