• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron, le luxe et le mépris du peuple

Macron, le luxe et le mépris du peuple

Macron est fatigué. Il a trop servi les riches. Il avait besoin de se reposer et de reprendre des forces. Le Président a fait le pont de la Toussaint « comme des millions de Français » nous disent les médias et le porte-parole du gouvernement (1). Après tout, Macron est un citoyen comme les autres, à ce petit détail près : pour se détendre, afin de mieux servir encore et toujours les puissants, il a choisi une demeure très luxueuse du XVIIème siècle classée Relais & Château. Le couple Macron n'était évidement pas seul à occuper cette bâtisse bourgeoise. Il y avait aussi sa petite suite (gardes du corps, chargés de presse...). L'année précédente, pour fêter ses quarante ans, Macron avait choisi le château de Chambord, symbole du despotisme et de la puissance royale. Il avait même rencontré les présidents des fédérations de chasse. Macron avait déclaré alors qu'il était favorable à la réouverture des « chasses présidentielles », celles de Francois1er (2). Il s'agit d' une pratique cruelle et d'une survivance monarchique.

On va taire par pudeur ce « pognon de dingue » payé par les contribuables pour satisfaire les caprices de Brigitte macron. Cette folie quasi dynastique des Macron n'a d'égale que le mépris ostentatoire qu'ils affichent pour les classes populaires. Car au moment où l’on exige de la population des sacrifices de plus en plus lourds, au moment où les chômeurs et les précaires se comptent par millions, Macron n’hésite pas à étaler ostensiblement, dans une république affaiblie, les fastes d’un pouvoir quasi monarchique. Il aime l’argent, le luxe, l’apparat, le cérémonial... Son arrogance, son sentiment de puissance et sa fascination pour les riches l'aveuglent au point qu'il ne voit les plus démunis, « les gens qui ne sont rien », que comme des êtres sans dignité, déshumanisés. Marx dans une lettre à Ruge, écrivait « La seule idée du despotisme, c'est le mépris de l'homme, l'homme vidé de son humanité, et cette idée a sur beaucoup d'autres l'avantage de correspondre en même temps à un état de fait » (3).

Macron explique aux masses populaires, qui ne comprennent pas toujours, les subtilités et les vertus de sa politique. La prospérité, explique-t-il, passe nécessairement par l'enrichissement des riches. C'est très simple et de surcroît il n'y a aucune autre alternative. C'est une loi naturelle comme la fougère qui pousse dans les bois. Les pauvres et même les classes moyennes doivent encore et toujours fournir des efforts. Car les milliardaires sont insatiables. Ils se nourrissent, à l’instar des vampires, du sang du peuple. Plus ils en pompent, et mieux ils se portent !

Mais cette prospérité tant promise, les classes populaires l'attendent toujours. Et en attendant cette opulence qui viendrait un jour de la générosité des « premiers de cordée », les citoyens doivent subir les conséquences d'une dégradation sociale généralisée. Et l'avenir reste sombre. Macron et ceux qui l'ont hissé à la tête de l’État ne voient dans les masses populaires notamment les travailleurs qu'une masse infâme qui n’existe que pour produire sans trêve, quand ils en ont besoin, du profit.

 

Mohamed Belaali

 

---------------------------------

(1)http://www.rfi.fr/france/20181030-france-emmanuel-macron-elysee-11-novembre-repos

(2)https://www.20minutes.fr/politique/2220187-20180214-pourquoi-emmanuel-macron-fait-cour-chasseurs

(3)1843. Annales, 1844. MEW, I, page 339, cité dans « K Marx, sociologie critique » M Rubel, page 87.


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • math math 8 novembre 09:12

    Qu’ils fassent attention, les Français ont déjà coupé des têtes royales… smiley


    • NEMO NEMO 8 novembre 09:20

      @math

      elles avaient repuussé plusieurs fois, pas lontemps après
      vaut mieux la laisser tomber toute seule, celle-là, c’est bien parti, il commence à bafouiller et n’arrive plus à contrôler ses tics.


    • foufouille foufouille 8 novembre 10:52

      @math
      de nos jours, on est très surveillé. un groupuscule de droite a été arrêté.


    • Paul Leleu 9 novembre 00:08

      @math

      d’un autre côté, la prédominance d’un esprit libertaire-individualiste narcissique dans la jeunesse, les milieux politisés, et d’une manière générale dans la population française, rend toute révolution hautement improbable.

      Le logiciel anarchiste n’a jamais produit de révolution. Au contraire, il sert toujours de buldozer, de défricheur, pour l’avancée capitaliste, en erradicant toute forme d’organisation populaire structurée. Le bilan de l’Histoire est évident à ce sujet. La rhétorique antiautoritaire des anar’ débouche toujours sur le bazar, la tyranie des narcisses, et pour finir, sur la paix bourgeoise que les gens préfèrent aux drogués de nuit-debout.

      Macron a par-contre la capacité de réaliser le vieux rêve pétainiste autoritaire et bourgeois des français... une sorte d’union de la jeunesse néo-réac’ complotisto-hédoniste, et des vieux 68ards devenus conservateurs... avec une commune fascination messianique pour internet et les ordinateurs, et leurs oracles...


    • NEMO NEMO 8 novembre 09:18

      L’obsolescence programmée du petit prince a des bugs : il a des pannes plus fréquentes que prévues et il n’a été conçu ni en systèmes ouvert, ni en modules interchangeables. Tous a été intégré et plastifié en usine pour garantir l’étanchéité.

      On peut pas tout avoir, ce type de blindage n’est pas compatible avec la réinitialisation. 

      Il va falloir jeter et remplacer. Mais il faudrait en profiter pour faire une mise à jour du système qui a été tellement parasité que les bugs à répéttition remettent en cause la fiabilité..


      • Le421 Le421 8 novembre 17:22

        @NEMO
        Une « itinérance définitive » au SICTOM serait à prévoir...  smiley


      • kalagan75 8 novembre 09:33

        +25% sur notre CFE (cotisation foncière des entreprises ) ... bref...


        • Le421 Le421 8 novembre 17:24

          @kalagan75
          Ah ? Vous aviez remarqué ?
          Je suis passé de 150€ (sans aucun local, uniquement un véhicule) forfaitaire sous Hollande à 310€ sous Macron.
          Clé sous la porte de l’entreprise.
          Get fuck asshole !!


        • Zaza Zaza 8 novembre 10:27

          dédoublement des classes dans les terres de colonisation mondialiste

          suppression de classes dans des départements ruraux plus pauvres

          taxation des retraités, du vieux peuple, des propriétaires enracinés, détaxation des nomades, des envahisseurs

          mépris du souchien des campagnes qui roule au diesel... records d’immigration, de « mineurs » protégés, de réfugiés « politiques » etc.

           

          Ne vous inquiétez pas, Rothschild vous aiment, le 93 vote à 90% pour son larbin ....


          • zygzornifle zygzornifle 8 novembre 11:14

            Macron est fatigué d’aller faire des selfies ....


            • Le421 Le421 8 novembre 17:27

              @zygzornifle
              Avec Carlos Ghosn, le surhomme franco-libanais et ses 1 million mensuels... Je parle du salaire fixe, pas du reste !! smiley


            • troletbuse troletbuse 8 novembre 12:34

              J’espère qu’un il passera par Varennes en Argonne


              • alinea alinea 8 novembre 15:18

                ...oui, mais nous aussi on l’a dans le collimateur... quand on daignera viser, le petit prince, il ne fera pas un pli.


                • zygzornifle zygzornifle 8 novembre 17:19

                  Macron est le négatif de l’abbé Pierre ....


                  • flourens flourens 8 novembre 19:17

                    @zygzornifle
                    il est surtout le négatif de Robin des bois


                  • zygzornifle zygzornifle 8 novembre 17:21

                    "N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur. "

                    Albert Einstein


                    • zygzornifle zygzornifle 8 novembre 17:22

                      "L’Etat est notre serviteur et nous n’avons pas à en être les esclaves. "

                      Albert Einstein


                      • JC_Lavau JC_Lavau 8 novembre 17:46

                        Particularisable :

                         «  La seule idée du despotisme féministe, c’est le mépris de l’homme, l’homme vidé de son humanité. »


                        • Magna carta 8 novembre 20:08

                          Mohamed je me permet de te corriger comme toujours « pendant que le sage lui montre la lune avec son doigt pour qu il la regarde lui regarde le doigt qui le montre » Macron ne fait pas de politique pour les riches pour la simple et bonne raison C EST QUE LES RICHES S ENFUIENT DE FRANCE ET PAS LE CONTRAIRE ET SI TU ÉTAIS POLITICIEN TU COMPRENDRAIS QU ILS REMPLACENT CES GENS RICHE ET FORTUNÉ PAR DES GENS COMME TOI QUI NE COMPRENNENT RIEN BIENVENUE AUX PEUPLE AFRIQUAINS NOS FRANCAIS S EN VONT ANGLETERRE, USA ext...et toi tu vente la FRANCE QUE CES GENS FUIT MAIS TOI TU AS RIEN COMPRIS ET CELA CE LIT LA FRANCE C EST MACRON POUR PHARAON ET C EST PUTAIN DE E.N.A LES GARDIENS DU TEMPLE ET C EST POUR EUX QUE TU TRAVAILLES TU NE CONNAIS RIEN DE LA LIBERTÉ TU AURAIS CERTAINEMENT COLLABORER AVEC LES NAZIES OU LES BOLCHEVIQUE OU LES SOCIALISTES LE PARTIE D ITLER NATIONAL SOCIALISME BANDE DE VERMINE


                          • INsoMnia insomnia 9 novembre 00:22

                            @ Mohamed Belaali,

                            Je reprends une de vos phrases quelque peu tronquée « On va taire par pudeur ce « pognon de dingue » payé par les contribuables... Tout à fait d’accord avec vous.

                            Ayant déjà posté ce lien, je me permets de le remettre pour que les choses soient claires, et afin de faire comprendre que les »assistés" ne sont pas ceux qui sont désignés et culpabilisés. 

                            lien : https://www.journaldunet.com/patrimoine/finances-personnelles/1059791-le-salaire-des-politiques-et-des-elus/1059793-president-de-la-republique


                            • Claude Simon Claude Simon 9 novembre 09:17

                              "Macron explique aux masses populaires, qui ne comprennent pas toujours, les subtilités et les vertus de sa politique. La prospérité, explique-t-il, passe nécessairement par l’enrichissement des riches."

                              Un oeil éclairé sur l’actionnariat des pépites du Cac40 devrait facilement démontrer pourquoi Macron se fait le messie du capitalisme de connivence. Les rapports incestueux entre Pinault et les clans Chirac, Sarkozy et Hollande ne seraient que le paganisme du macronisme, qui s’autorise à sermonner le tâcheron tout en faisant les louanges de ses probables bienfaiteurs.

                              La messe républicaine a ceci de si prosaïque que son ministère est forcément très court, appelons le démocratique.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès