• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron nous refait le coup des conseils de défense mais qui est donc (...)

Macron nous refait le coup des conseils de défense mais qui est donc responsable de la crise énergétique ?

Macron nous refait le coup des conseils de défense pour l’énergie, il entend nous faire croire que Poutine porte la responsabilité de la crise énergétique, la Presse et les moutons suivent.

Mais ouvrez donc les yeux, avant Macron 80% de l’électricité était nucléaire, nous en exportions et nos entreprises bénéficiaient du kwh LE MOINS CHER D EUROPE

LES DISPOSITIONS QUI SONT A L'ORIGINE DE LA CRISE ONT ETE MISES EN PLACE PAR MACRON ET PERDURENT ENCORE

LORS DES DEBATS DES PRESIDENTIELLES CETTE POLITIQUE IMBECILE A ENCORE ETE SERVIE AUX ELECTEURS par le pouvoir ( débat Zemmour Le Maire puis débat Macron Le Pen)

Au 5 juillet 2022, d’après les données transmises par EDF, seule la moitié des réacteurs français étaient disponibles à la production. Soit 28 sur 56. Visites décennales pour certains du fait de la prolongation du parc nucléaire au-delà de 30 ans et, pour d’autres, pour maintenance (problèmes de corrosion et risques de fissures), rechargement de combustible ou autres raisons techniques.

Les épisodes caniculaires obligent en outre les centrales à réduire ou arrêter leur activité.

En 2022, le nucléaire français est à son niveau historique le plus bas : les dernières estimations se situent actuellement entre 280 et 300 térawatt-heure (TWh) pour l’année.

Conséquence : jamais la France n’a acheté autant d’électricité à l’étranger.

Pourquoi ?

La France se détourne du gaz russe acheminé par gazoduc (qui n’est pas cher) pour se tourner vers du Gaz naturel liquéfié (plus cher).

Un tiers du gaz en France est utilisé pour produire de l’électricité, et cette part devrait augmenter cette année pour compenser le ralentissement du nucléaire.

L’une des principales mesures de la loi énergie climat 2019 :

Conformément aux engagements du président de la République, confirmés à l’occasion de la présentation de la Stratégie française pour l’énergie et le climat de novembre 2018, les deux réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim seront arrêtés d’ici l’été 2020. Le ministère de la Transition écologique et solidaire a par ailleurs signé un projet de territoire pour Fessenheim afin d’accompagner cette transition.

La diversification du mix-électrique, dans le cadre d’une stratégie de réduction lissée et pilotée des capacités nucléaires existantes, sera poursuivie pour atteindre 50 % de la production en 2035.

Ainsi, la loi énergie climat impose en 2019 la suppression des tarifs réglementés de gaz naturel. Cette mesure est décidée par le Conseil d’Etat, qui juge que les tarifs réglementés de gaz ne respectent pas les droits communautaires.

Pour les particuliers ayant souscrit une offre aux tarifs réglementés du gaz auprès du fournisseur historique de gaz naturel, Engie, leurs contrats restent valables jusqu’au 30 juin 2023.

Pour les clients professionnels, les contrats aux tarifs réglementés s’arrêtent dès le 1er décembre 2020. Ces consommateurs devront tous choisir une offre de marché d’ici là. Le projet de loi prévoit d’accompagner au maximum les consommateurs dans cette démarche. Un outil de comparaison des offres fiables sera notamment mis à disposition par les pouvoirs publics pour les consommateurs

Tous les fournisseurs d’électricité alternatifs ont le droit d’acheter à bas coût de l’électricité à EDF. La quantité comme le tarif de vente sont fixés par l’Etat.
Cela représentait jusqu’à présent 25 % de la production d’EDF (soit 100 TWh).
Et chaque mégawattheure était vendu par EDF 42 euros à ses concurrents. Suite à la récente décision gouvernementale, ce sont 30 % de la production d’EDF, soit 120 TWh, qu’EDF sera tenue de vendre à ses concurrents au tarif de 46,20 euros le mégawattheure.

 

« EDF va être obligée d’aller acheter de l’électricité à 400 euros le MWh pour la revendre à 46,20 euros à ses concurrents, qui la revendront à 400 euros ! »

L’entreprise chiffre sa perte à 8 milliards. Son PDG Jean-Bernard Lévy a estimé qu’il s’agissait d’un « véritable choc ».

Jean-Bernard Levy

EDF SERA NATIONALISEE ET LES CONTRIBUABLES PAIERONT : tout est dans cette vidéo

EDF a fait savoir ce jeudi que plusieurs réacteurs nucléaires seront remis en service plus tard que prévu, ce qui entraînera un plus grand déficit d’approvisionnement en électricité pour octobre, novembre et décembre. L’annonce a immédiatement fait bondir les cours sur les marchés, qui atteignaient déjà des niveaux inédits au moment où la France s’inquiète d’un manque de production électrique cet hiver.

Beaucoup de centrales sont à bout de souffle, que ce qui a été définis pour une durée de vie de 40 ans ne peut pas être prolongé indéfiniment, qu’il y a souvent des incidents heureusement pour l’instant pas catastrophie, que nous avons perdu beaucoup de compétences depuis le démantèlement d’Aréva ou même avant (voir les EPR qui en plus ne sont en rien révolutionnaire) , etc, etc. Ceci étant vous avez raison faudrait faire tout ce qui est possible tout de suite pour entretenir ce qui peut lêtre et aussi investir massivement sur d’autres sources d’énergie. Mais avec ce gouvernement que de la com rien d’autre !!

 

JeanLouis 05 un lecteur du Blog

Nucléaire et perte de compétence :
« En 2006, le 1er ministre chinois considérait EDF comme le leader mondial dans le nucléaire »
« Le 1er exportateur de centrales aujourd’hui, c’est Rosatom, le Russe qui il y a 30 ans a connu Tchernobyl »
« La compétence reviendra »
P. Gadonneix 

https://www.bfmtv.com/economie/nucleaire-et-perte-de-competence_VN-202109140435.html

Les compétences françaises liées au nucléaire sont comme les centrales : elles vieillissent. Tout au long de son intervention devant l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) de l’Assemblée Nationale, le 16 mai 2019, le président de l’Autorité de Sureté Nucléaire s’est inquiété de la perte de compétences industrielles de la filière nucléaire, en particulier dans les PME.

Imaginez des fabricants de téléphone obligés de ne plus fournir d’appareils à partir de 1999, ils ne reconnaîtraient plus rien en revenant dans le business aujourd’hui ! Tout a changé dans les techniques, le numérique a révolutionné le secteur nucléaire, ceux qui ont continué à construire, les Russes et les Chinois, ont pris une avance considérable ! Nous n’avons pas compris collectivement les exigences de l’activité industrielle : continuer la recherche, poursuivre la fabrication, se confronter au réel. Aucun dirigeant de notre pays n’avait de culture industrielle et ils ont cédé à l’idéologie anti-nucléaire très facilement pour bien se faire voir des électeurs, et quand ils ont pu expliquer au peuple que l’éolien et le solaire allaient résoudre tous leurs problèmes, ils ont sauté sur le concept « renouvelable » qui risque de nous envoyer dans le mur aujourd’hui. C’est un mix électrique qui va se développer et non une monoculture improprement appelée « verte » ou « propre ». Il fallait développer le solaire, mais considérer que cela allait suffire à la consommation des Français était un mensonge. On aurait pu aussi maintenir des compétences nucléaires françaises en installant des centrales à l’étranger, mais les gouvernements n’ont pas su non plus arrêter la stupide guerre des égos et confier le dossier à quelqu’un de loyal et compétent comme l’avait fait le Général de Gaulle.

NOUS PAYONS LA FACTURE DE LA BETISE ET DE LA DEMAGOGIE

Les gens n’ont aucune idée des ordres de grandeur. Golfe du lion 3750 milliards de m3 Débit du Rhône 1750 m3/s 0.15 milliards de m3 par jour Pour augmenter de 0.1° le Golfe il faudrait que le Rhône soit à 2500°. C’est chaud ou : +2° du Rhône = +0.00008° sur le Golfe

Evidement les calories d’une centrale dans le Rhône ont disparues dans le sol ou l’air à 5 km après la centrale et n’arrivent jamais en mer. L’eau rejetée ne doit pas dépasser de plus de 3° la T° du fleuve et représente qu’une petite partie du débit du fleuve

Je ne ferai pas le calcul mais je pense que les calories des pipis à 37° des 5 millions de Français qui vivent sur le Rhône représente un chiffre équivalentMarco Nius

 

Plusieurs pays d’Europe centrale et d’Europe de l’Est misent aussi sur l’énergie nucléaire. Ils veulent réduire leur dépendance vis-à-vis du charbon et des importations de gaz naturel ou remplacer leurs centrales nucléaires existantes par de nouvelles installations modernes. En Slovaquie, deux réacteurs de modèle russe sont ainsi en construction. La Roumanie a mis en service sa centrale nucléaire la plus récente en 2007 (Cernavoda 2, un réacteur canadien Candu à eau lourde). Le pays prévoit de construire deux autres unités du même type au cours des prochaines années avec l’aide chinoise.

La construction de nouvelles centrales nucléaires en Bulgarie, en République tchèque et en Lituanie est également sérieusement envisagée. La Hongrie aussi souhaite construire de nouvelles centrales nucléaires. En 2014, elle a donc conclu un accord avec la Russie pour la construction de deux tranches.

La Russie et l’Asie misent sur l’énergie nucléaire

La Chine est passée tardivement à l’énergie nucléaire. Le pays n’a mis sa première centrale nucléaire en service qu’au début des années 1990. Aujourd’hui, 49 centrales nucléaires approvisionnent le pays en électricité (situation : janvier 2021). Leur part dans le mix électrique chinois est de 4%. Cette proportion va fortement augmenter au cours des prochaines années : plus d’une douzaine de centrales nucléaires sont en construction et trois douzaines sont à un stade de planification avancé. Le Bangladesh et la Corée du Sud mènent eux aussi des activités de construction et les deux pays ont chacun lancé la construction de leurs deux premières centrales.

La Russie et l’Inde poursuivent également des projets de développement ambitieux. La Russie souhaite mettre en service deux nouvelles constructions par an afin de pouvoir exporter davantage de gaz naturel à bon prix en Europe de l’Ouest. Fin 2017, sept réacteurs étaient en construction, parmi lesquels la première centrale nucléaire flottante au monde dont les deux petits réacteurs permettront l’alimentation en électricité et en chauffage de l’Arctique russe. En Inde, six réacteurs étaient en construction fin 2017 et environ 20 installations supplémentaires étaient prévues. Le Pakistan ajoute deux nouveaux réacteurs aux quatre dont il dispose déjà.


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Lynwec 8 septembre 11:15

    Quand ça a l’air d’une dictature, que ça se gère comme une dictature, que ça censure comme une dictature....

    c’est une démocratie, vont-ils nous dire la bouche en cœur...

    Ils créent le problème, proposent une solution (dure pour nous, rentable pour eux) et exigent les applaudissements du public (les moutons applaudissent, les autres subissent)...


    • Et hop ! Et hop ! 9 septembre 13:53

      @Lynwec

      Le fait pour Macron de décider de gouverner lui-même par un Conseil (secret) de défense prévu par un article de la Constitution, est totalement illégal car la France n’est pas en guerre. C’est une tyrannie.


    • robert 8 septembre 11:20

      Vous oubliez , je pense, le problème de compétences, aujourd’hui si nous sommes amenés à produire du charbon.... gros casse-tête, pour le textile idemn


      • charlyposte charlyposte 8 septembre 11:28

        @robert
        On a pas essayé le bois dans nos fabuleuses centrales smiley


      • mimi45140 11 septembre 15:31

        @charlyposte
        Pas de mauvaises idées ils seraient capables sous un logo écologique de transformer nos centrales à charbon par des centrales à biomasse et par la même nous couper la foret française au nom de l’écologie.


      • charlyposte charlyposte 8 septembre 11:23

        Je propose un grand débat national * pour ou contre MAC Macron * le maître de la carabistouille et du perlimpinpin en veux tu en voilà smiley


        • yakafokon 9 septembre 17:44

          @charlyposte
          On ne peut pas faire ça ! On risquerait d’être en démocratie, donc d’être condamnés par Ursula Von Der Leyen ! Où irait-on, si les esclaves avaient le droit de donner leur avis, je vous le demande ?


        • Parrhesia Parrhesia 8 septembre 13:15

          Qui est responsable de la crise énergétique ???

          M’enfin ! Puisque l’on vous dit que c’est la triade Trump, Jeanne d’Arc et Poutine !

          En aucun cas, il ne pourrait s’agir des patrons de Macron ou de madame Von der Leyen, voyons !!!


          • charlyposte charlyposte 8 septembre 13:39

            @Parrhesia
            Les spéculateurs me soufflent à l’oreille : ont adorent racketter les veaux, les moutons et les vaches à lait smiley on a carte blanche et c’est pas demain que tous ces pigeons se révolteront hormis celui de crier au loup au clair de lune que nous n’écoutons même plus tellement c’est rabat-joie ! hum smiley


          • sirocco sirocco 8 septembre 14:09

            @Parrhesia
            « En aucun cas, il ne pourrait s’agir des patrons de Macron... »

            Sur le plan des sources d’énergie, la France est dans une situation vraiment ubuesque :

            — Autrefois grand exportateur d’électricité, notre pays est sommé par LaHyène d’acheter très cher de l’électricité à l’extérieur (à l’Espagne par exemple) pour la revendre très bon marché à l’Allemagne. Le poudré s’exécute...

            — Même chose avec le gaz. Macron va acheter pour un prix exorbitant du GNL (de schiste) aux Yankees et devra en revendre une partie à l’Allemagne pour beaucoup moins cher, sans moufter... Ça c’est un dirigeant qui en a dans la culotte !

            — Même chose avec le pétrole. Le squatteur de l’Élysée va racheter au prix fort à l’Arabie Saoudite ou à l’Inde du pétrole que ces derniers achètent à bas coût à la Russie. Oui mais cela contribue à l’effondrement de l’économie russe 

            — Mais le mougeon français s’en fout : il va faire des efforts pour aider Zelensky à construire ses luxueuses villas aux 4 coins du monde.

            À moins qu’il décide un beau jour de descendre un samedi dans la rue avec sa fourche...


          • Parrhesia Parrhesia 8 septembre 19:44

            @sirocco
            et Charlyposte,

            Vous avez raison tous les deux, bien sûr et malheureusement !

            Puis-je ajouter que l’indigence intellectuelle globale et le manque de courage politique global du corps électoral ne sont pas seuls en cause.

            Il faut aussi considérer l’impensable influence acquise par le N.O.M. et sa cinquième colonne française.

            Ils peuvent maintenant se permettre de tout oser chez nous grâce à l’hypnose pratiquée sur les populations via un système de communication (circuits publicitaires inclus), sur lequel ils sont devenus omnipotents.

            Un système de communication auxquels nos anciens (et moi-même) se sont peu à peu laissé prendre depuis un demi-siècle. La réforme de ce système est donc devenue une priorité vitale. En regard, la plupart des réformes « bidon » que l’on nous impose par ailleurs ne sont rien d’autre que manœuvres déguisées de déstructuration de notre société.

            Bonne soirée à tous les deux... En espérant que cela vous soit encore possible !


          • Et hop ! Et hop ! 9 septembre 14:05

            @sirocco

            Cela s’explique très bien par l’intérêt, ces volumes énormes achetés et revendus aussitôt qui représentent des centaines de milliards de dollars, cela permet de percevoir en douce des milliards de commissions payées dans un paradis fiscal, comme pour la vente d’Alstom.

            Ursula Van Linden avait déjà proposé que la Commission européenne achète elle-même tout l’approvisionnement des pays membre de l’UE, comme pour les vaccins à Pfizer, et ensuite le revende à EdF, Engie, etc..


          • saint louis 8 septembre 13:27

            Qui peut encore croire en Macron ?

            N’importe qui aurait fait mieux.


            • charlyposte charlyposte 8 septembre 13:39

              @saint louis
              POUTOU ?


            • Lynwec 8 septembre 14:12

              @charlyposte

              Même lui, sans aucun doute...


            • sirocco sirocco 8 septembre 14:14

              @saint louis
              « N’importe qui aurait fait mieux. »

              Ça dépend pour qui. Aux yeux de l’oligarchie financière mondiale, Macron est assez performant.


            • Le pire étant qu’une élection présidentielle reconduirait µouµoute dans sa fonction !

              Quand on n’est ni délinquant (ou apparenté) ni bourgeois privilégié et égoïste, la France est devenu un pays désespérant où le politique n’assume même pas ses responsabilités.


              • sirocco sirocco 8 septembre 19:00

                @Le Yankee nous plombe et s’enrichit !

                Les élections ne sont plus d’aucune utilité dans les pays oxydentaux.


              • zygzornifle zygzornifle 8 septembre 14:30

                Avant on disait on n’a pas de pétrole mais on a des idées, maintenant on dit on n’a pas d’idées mais on a Macron hahahaha ....


                • saint louis 8 septembre 19:47

                  @zygzornifle
                  En fait il est même fort probable que personne ne pouvait faire pire que Macrounet dans la gestion désastreuse du pays.


                • mimi45140 11 septembre 15:34

                  @zygzornifle.
                  vous êtes sur idées , moi j’avais cru entendre idiots , mais je peux me tromper .


                • https://twitter.com/DocteurPEB1/status/1567945770560634891


                  Quand il vaut mieux en rire qu’en pleurer Le co-foutage de gueule de ces co-labos qui osent justifier l’explosion du prix de l’éléctricité par une pseudo pénurie en France 1er EXPORTATEUR d’éléctricité d’Europe en 2021 ! La manipulation mentale atteint des sommets Reveillez-vous


                  • https://twitter.com/Poulin2012/status/1567947387972485120
                    C’est peut être la fin de l’abondance, mais depuis que Brigitte et Emmanuel squattent à l’Elysée, 27 millions € de travaux ont été réalisés.

                    27 millions €.

                    Là, c’est la cuisine qui est “rénovée” pour 8 millions €

                    Nous aussi on a notre reine.


                    • Lynwec 11 septembre 15:37

                      @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                      C’est pas un système à deux rois ? On m’aurait menti ?


                    • L'apostilleur L’apostilleur 8 septembre 21:24

                      @ l’auteur 

                      « ...Macron ... entend nous faire croire que Poutine porte la responsabilité de la crise énergétique, la Presse et les moutons suivent... »


                      Et vous que voulez-vous nous faire avaler ??


                      Qui a plombé le nucléaire depuis 20 ans, Macron ou ceux que dénonçait Roussel quand il disait : « Je suis le seul à gauche à dire qu’il faut investir massivement dans la production d’énergies renouvelables, mais aussi dans le nucléaire. »


                      On attend un mea culpa des nuppés



                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 septembre 21:42

                        @L’apostilleur
                        Pouvez attendre , comme des promoteurs de la « société de services  » .


                      • Lynwec 9 septembre 07:54

                        @L’apostilleur

                        En ce qui me concerne, et je ne dois pas être le seul à procéder de la sorte, je ne prétends pas savoir qui a plombé quoi, j’examine juste les faits . Qui était au pouvoir ?
                        Le reste n’est que bouillie verbale aux fins de manipulation .


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 septembre 10:13

                        @L’apostilleur

                        Hypothèse qui vaut ce qu’elle vaut :

                        Macron fait effectivement peur sur le nucléaire pour circonscrire les écolos anti tout.

                        C’est risqué car il s’en prend plein la gueule aussi, il est responsable.

                        Et c’est potentiellement inutile, car il y aura toujours des refus locaux de gens qui veulent avoir de l’électricité, mais ne veulent surtout pas de centrale nucléaire, ou d’éolienne, ou autre à côté de chez eux.


                      • L'apostilleur L’apostilleur 9 septembre 13:38

                        @Olivier Perriet
                        « ...il y aura toujours des refus locaux de gens qui veulent avoir de l’électricité, mais ne veulent surtout pas de centrale nucléaire, ou d’éolienne, ou autre à côté de chez eux... »

                        Oui comme les bretons !!

                        Ceux qui refusent tout devraient être délestés en priorité. 


                      • L'apostilleur L’apostilleur 9 septembre 13:50

                        @Olivier Perriet

                        Le nucléaire est probablement le sujet qui démontre le mieux la volatilité des décisions de nos politiques. Nos écolos ont déserté ce sujet qui les a fait exister depuis des décennies. 

                        Merkel a emboîté le pas des anti-nucléaires après Fukushima en délaissant le nucléaire qu’ils regrettent aujourd’hui 


                      • L'apostilleur L’apostilleur 9 septembre 18:59

                        @Lynwec
                        « ... je ne prétends pas savoir qui a plombé quoi, j’examine juste les faits... »

                        TB.

                        Les faits sont ceux que dénoncent l’ennuppé communiste Roussel.

                        Il a été très clair, il enfonce la gauche extrême anti-nucléaire, voir ci-dessous.


                      • Lynwec 11 septembre 15:39

                        @L’apostilleur

                        Les faits, c’est qui prend les décisions et peut envoyer les autres paître (ou avoir très envie de les emmerder et le faire...) . Le reste, c’est prétextes, alibis et bourrage de mou...


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 septembre 22:31

                        Lorsque depuis très longtemps on ne nous propose que de la science molle qui discute entre elle , voilà.


                        • Macron le petit chef qui commande tout le monde mais n’assume rien .
                          Les autres sont responsables de ses mauvais choix et doivent encaisser la mrd2 à sa place .

                          LA FRANCE EST DEVENUE UNE VRAI COUR D’ ECOLE .

                          MACRON LE PETIT CAïD QUI REPAND LA TERREUR ......


                          https://fr.businessam.be/un-document-a-fuite-on-en-sait-plus-sur-les-reductions-obligatoires-de-la-consommation-delectricite-envisagees-par-la-commission/


                          • yakafokon 11 septembre 18:12

                            @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                            Emmanuel 1er, notre « Roi Soleil », me rappelle dans ses décisions, et surtout ses déclarations, cette fable célèbre de Jean de la Fontaine : « La mouche du coche » !


                          • zygzornifle zygzornifle 9 septembre 08:40

                            Macron n’est pas le président de la France mais son chef de rayon, ce sont des autres qui sont aux commandes et Macron s’exécute comme un petit chefaillon .....


                            • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 septembre 10:19

                              EDF sort le parapluie : si problème il y a c’est surtout pas de ma faute. 

                              C’est tellement énorme que ça passe

                              Vivement un nationalisation à 100% de cette chose mi publique mi privée qui se comporte comme un Etat dans l’Etat.


                              • Parrhesia Parrhesia 9 septembre 17:44

                                @Olivier Perriet
                                D’un autre côté, nationaliser quoi que ce soit à 100% dans un pays capable de réélire Emmanuel Macron à la présidence de la république, ne présente certainement pas que des avantages !!!


                              • yakafokon 9 septembre 17:32

                                Revenir au bon vieux temps d’EDF nationalisé nécessite une chose qui nous fait cruellement défaut : l’intelligence en matière stratégique ! ( celle de nos dirigeants bien sûr, pas des esclaves serviles que nous sommes devenus ).

                                Sur toute l’électricité produite par nos centrales nucléaires, seuls 17 % sont consommés par la France, le reste étant vendu aux pays de l’Union Européenne, et notamment à l’Allemagne qui peut ainsi se passer de ses réacteurs nucléaires pour faire plaisir aux « pastèques » ! ( Die Grünen : verts dehors, rouge dedans ).

                                Le changement climatique a augmenté la température ( donc climatiseurs ), et fait baisser le niveau des fleuves ( ce qui met en péril le refroidissement des réacteurs à eau pressurisée, dont le circuit secondaire ne peut plus assumer le refroidissement nécessaire à l’arrêt d’urgence d’un réacteur, en cas de problème de maintenance ).

                                Il faut donc que chaque pays assure sa propre consommation d’énergie, par tous les moyens possibles ( parcs d’éoliennes, usines marée-motrices ( comme celle de la Rance ), barrages hydroélectriques, hydroliennes sous-marines ou à vagues ( comme en Australie ), ou micro-centrales électriques installées sur la moindre rivière ( comme en Espagne ).

                                Comme on dit en Andalousie : a cada uno lo suyo ! ( chacun sa merde )

                                Le charbon ou le gaz de schiste ne doivent être utilisés qu’en dernier ressort, s’il n’y a pas d’autre solution, car les conséquences sont catastrophiques !

                                Mais avant-tout, il faut impérativement renouer des liens commerciaux, voire d’amitié, avec la Russie, ce pays qui n’a jamais agressé l’Union Européenne, quoiqu’en dise Ursula Wonder La Hyène, la présidente de la Commission Européenne ! ( heil Hitler ! ) .

                                Et pour cela, il n’y a qu’une seule solution, pas deux !

                                Foutre le camp le plus vite possible de l’Union Européenne et de l’O.T.A.N. , ces pièges à cons savamment concoctés par les Etats-Unis depuis 1945, qui ne veulent pas d’un rapprochement entre l’Union Européenne et la Fédération de Russie, leur pire cauchemar ! ( finie leur hégémonie absolue sur le vieux continent ).

                                Les articles 50 ( et 13 pour la partie O.T.A.N. ) de la Constitution Européenne sont prévus pour permettre à tout pays de l’Union Européenne de la quitter sans demander l’autorisation des autres états-membres ( ce qu’a fait la Grande-Bretagne de Boris Johnson et son Brexit ) Encore faut-il avoir un cerveau, ce qui ne semble pas être le cas de la majorité des dirigeants européens, qui préfèrent que nous nous fassions trouer la peau en Ukraine, pour défendre les intérêts américains !

                                Comment peut-on être débiles à ce point-là ? C’est pour quand, la médaille d’or de la connerie ?

                                www.upr.fr avec François Asselineau ( allez voir qui c’est sur Wikipedia ).


                                • NiNi NiNi 9 septembre 18:38

                                  Bah ! Apparemment, la dernière déjection anti-démocratique de façade du boutonneux à cervelle mondialisée a cette fois été précédée par son odeur nauséabonde : les moindres flagorneurs ont répondu à l’invitation ; les plus importants se sont abstenus…


                                  • yakafokon 11 septembre 17:55

                                    Quelques petites choses à savoir, concernant les centrales nucléaires :

                                    1°) Elles fonctionnent à l’uranium comme chacun sait, et les gisements africains que nous possédions ont dû fermer leurs portes en Afrique faute de rendement, ou ont changé de propriétaire ;

                                    Au Gabon, la COMUF a cessé de fonctionner en 1999.

                                    En Namibie le gisement de Rôssing est passé aux mains de China National Uranium Corporation en 2019.

                                    Le gisement d’Husab est passé aux mains de C.G.U.P.C., un groupe chinois.

                                    Au Niger le gisement d’Imouraren a été arrêté par Areva en 2012.

                                    Ne restent plus que les gisements du Canada, de l’Australie et des Etats-Unis, mais je peux vous garantir qu’ils vont pas nous faire cadeau de leur production, leur rêve étant que l’Union Européenne disparaisse !

                                    Après, comme nous nous sommes fâchés avec la Russie, qui était notre principal fournisseur, nous ne pouvons pas nous approvisionner au Kazakhstan, ni en Ouzbékistan, qui sont deux membres de la C.E.I, et de l’O.T.S.C. !

                                    Alors, grâce à la connerie criminelle d’Emmanuel Macron, il nous reste...les yeux pour pleurer ( si notre « démocratie » nous en laisse l’autorisation ) !


                                    • jjwaDal jjwaDal 11 septembre 19:32

                                      Il ne faut pas oublier que l’imprévoyance de nos dirigeants sur plusieurs décennies en matière énergétique aurait un impact limité si la commission européenne (avec l’accord de nombreux préfets de région) n’avait pas décidé « au ressentis » de se passer brutalement des fournitures énergétiques russes.
                                      Cela ne pouvait entrainer que deux cas de figure pour un résultat voisin pour nous, à savoir une gueule de bois sévère.
                                      La première : les russes ne pouvaient plus exporter leur gaz et pétrole et donc il y avait mécaniquement un report de charge faisant exploser les prix mondiaux, tout le monde voulant une part d’un gâteau dont la taille était substantiellement réduite. Cela équivalait à mondialiser les conséquences d’un suicide décidé par nos dirigeants sur notre dos. Bien sûr la Russie aurait mangé froid, mais le monde entier en dommage collatéral ne pouvait nous faire beaucoup d’amis.
                                      La seconde : les russes pouvaient compenser très largement la perte de nos achats énergétiques en trouvant d’autres acheteurs et donc l’impact dans ce cas était quasi indolore pour eux (les prix de ce deux matières premières grimpant et pouvant compenser les volumes non vendus), mais substantiel pour nous, car il nous fallait en urgence trouver d’autres fournisseurs qui ne peuvent au débotté augmenter leurs productions, donc pression sur les prix et on se retrouvait à manger dans la gamelle des autres, le cas de figure actuel.
                                      Cette crise énergétique est appelé à durer, car le nouveau dada européen ce sont les énergies intermittentes et aléatoires et les véhicules électriques. Je n’ai pas le souvenir que nous ayons beaucoup de mines de lithium, ni la capacité de produire le surplus d’électricité utilisée par ces nouveaux consommateurs, pas plus que le jus pour faire passer 19 millions de foyers français se chauffant au gaz à la pompe à chaleur qui consomme de l’électricité...
                                      Nul doute que le charbon allemand et polonais vont être lourdement sollicités dans cette nouvelle Europe énergétique qui s’annonce.
                                      La classe mondiale...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité