• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron prêt à tout pour conserver à la France la première place mondiale (...)

Macron prêt à tout pour conserver à la France la première place mondiale pour les prélèvements obligatoires

 

La guerre fiscale contre le diesel est une absurdité écologique

La France est effectivement le pays où il y a le plus de prélèvements obligatoires : les impôts et les cotisations sociales représentent 47,6% du PIB, c’est à dire 47,6% de la richesse produite par le pays en une année. La France a donc dépassé le Danemark, qui a longtemps été le champion dans cette catégorie, selon les chiffres d’Eurostat. Pour autant, on ne peut pas dire que c’est avec Emmanuel Macron à l’Elysée que la France a atteint ce niveau. Les chiffres et le classement de l’institut Eurostat concernent l’année 2016 : c’est en 2016 que la France est passée devant le Danemark. Emmanuel Macron n’était pas encore président de la République, c’était François Hollande. On ne peut donc pas dire que « Macron président » ait décroché le titre mondial des prélèvements. Pour être tout à fait précis, on peut dire que « Hollande président » est le champion des prélèvements obligatoires… avec à ses côtés « Macron ministre de l’Economie », puisque ce dernier était aux affaires à Bercy entre 2014 et 2016

Macron président permet de consolider cette place avec une hausse supplémentaire de 1% du PIB. La baisse des impôts sur les plus riches est largement compensée par toute une série de hausse : près de 5 milliards d’euros supplémentaires sont ainsi prélevés en 2018.

La transformation de l’impôt sur la Fortune (ISF) en impôt sur la fortune immobilière (IFI) a un effet sur une partie des propriétaires. La mise en place d’une « flat tax » de 30%, un prélèvement fiscal unique, sur les plans épargne logement, l’épargne et l’assurance-vie aura également un impact. Enfin, la hausse du prix du tabac au 1er janvier et celle du diesel se répercute sur les ménages.

Quel genre de véhicules ont les gens avec le moins de moyen ? Des véhicules diesel

Les scientifiques savent parfaitement que l’alibi écologique est une escroquerie, les véhicules essence ou électriques polluent autant…

 

Une voiture électrique, durant l’ensemble de son cycle de vie, émet presque autant de carbone qu’un véhicule diesel », affirme le journaliste et ancien juriste, Guillaume Pitron, dans son ouvrage intitulé : « La guerre des métaux rares ». « Ce n’est pas moi qui le dit mais un rapport de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie ». De quoi battre en brèche les propositions de notre gouvernement et notamment de son ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, lequel affirmait en juillet 2017, lors de la présentation du « Plan Climat », au gouvernement : « Nous visons la fin de la vente des voitures à essence et diesel d’ici à 2040 », pour les remplacer par des voitures électriques.

 

 

Alors la voiture électrique, celle que commercialisent les constructeurs automobiles, est-elle aussi vertueuse que l’on voudrait nous faire croire ? « Non », affirme Guillaume Piton. Et il n’est pas le seul. Pour sa fabrication une voiture électrique, nécessite des métaux rares, pour sa partie électronique et ses imposantes batteries. « Ces métaux rares sont extraits du sol, principalement en Chine, raffinés et acheminés dans les usines de fabrication des batteries, tout cela a un coût écologique extrêmement lourd en terme de rejet carbone, et de pollution des zones environnantes », souligne Guillaume Pitron. Ajoutant même que « pour produire un véhicule électrique, il faut deux à trois fois plus d’énergie que pour construire un véhicule conventionnel ». Une aberration, quand on cherche justement à réduire l’impact sur l’environnement. « Avant même d’avoir effectué son premier kilomètre, une voiture électrique a déjà nécessité 3 à 4 fois plus d’émission de gaz à effet de serre qu’un véhicule classique », ajoute l’auteur. « Il faut arrêter de dire que quand on roule avec un véhicule électrique on roule propre, ce n’est pas vrai ».

Les véhicules essence étaient traditionnellement très faiblement émetteurs de particules, mais l’introduction des technologies d’injection directe en essence (IDE) à partir de 2007, destinées à réduire la consommation de carburant, a changé la donne.

 

Ces véhicules émettent davantage de particules fines, en particulier à froid et lors de fortes accélérations. Or en 2016, les véhicules essence à injection directe représentaient 43% des ventes de véhicules essence en Europe, affichant une nette progression. Ces modèles se généralisent sur les gammes essence, une évolution qui explique en partie le nombre croissant de particules fines présentes dans notre atmosphère.

https://pgibertie.com/2018/09/18/macron-pret-a-tout-pour-conserver-a-la-france-la-premiere-place-mondiale-pour-les-prelevements-obligatoires/

 

Les véhicules diesel d’ancienne génération en émettaient de grandes quantités, mais l’introduction à partir des années 2005 de la technologie de filtre à particules –un dispositif généralisé en 2009– a permis de réduire drastiquement ces émissions.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.06/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • JL JL 19 septembre 08:47
    ’’ La France est effectivement le pays où il y a le plus de prélèvements obligatoires : les impôts et les cotisations sociales représentent 47,6% du PIB, c’est à dire 47,6% de la richesse’’’
     
     Vous mélangez les torchon et les serviettes : les cotisations sociales ne sont pas des prélèvements obligatoires. Cette richesse comme vous dites, est intégralement reversée aux professionnels de la santé.
     
     A ce sujet, la réforme des hôpitaux et cliniques visant à une facturation aux soins et non plus à l’acte pour ne citer que celle-là, sera un coup d’épée dans l’eau, et nous mène de Charybde en Scylla. En effet, aussi longtemps que nous aurons une médecine libérale associée à un organisme payeur - la CPAM - autre que les patients eux-mêmes, le problème des dépenses incontrôlables restera posé.
     
    Ce discours visant à stigmatiser l’Etat spoliateur de la richesse nationale, outre qu’il est basé sur des présupposés faux et des amalgames coupables, est un discours pervers et mortifère pour la nation.

    • Fergus Fergus 19 septembre 09:30

      Bonjour, JL

      Vous avez entièrement raison. Qui plus est, ce procès récurent des « prélèvements obligatoires » n’a pas de sens : dans les pays anglo-saxons - souvent cotés comme de contre-exemples positifs par les ultralibéraux -, tout doit être payé plein pot. Et à l’arrivée, le coût total pour les personnes des frais de scolarité, de santé, de logement, etc., est au moins aussi important, pour des prestations souvent de qualité moindre pour les classes populaires.


    • Fergus Fergus 19 septembre 09:32

      Erratum : lire souvent donnés et pas souvent côtés.

      Désolé pour cette coquille !


    • Aristide Aristide 19 septembre 09:47

      @JL


       Vous mélangez les torchon et les serviettes : les cotisations sociales ne sont pas des prélèvements obligatoires. 


      En accord ou pas avec notre système, les cotisations sociales sont des prélèvements obligatoires.



    • JL JL 19 septembre 11:45

      @Aristide

       
      Ces prélèvements ne résultent pas du fait du prince mais ont été négociés. Quand vous payez vos cotisations chômage et assurance maladie, c’est en contrepartie de quelque chose : gratuité des soins, allocations de chômage en cas de perte d’emploi à ce titre ce ne sont pas des prélèvements obligatoires mais des cotisations.
       
      Désolé mais vous vivez dans un pays dont la devise nationale comporte le mot « fraternité », un mot qui fait sens.
       

       

    • Trelawney Trelawney 19 septembre 12:05

      @JL
      Ces prélèvements ne résultent pas du fait du prince mais ont été négociés.

      Et lorsque l’on diminue les cotisations chômages pour augmenter en proportion (et même plus) la CSG, c’est quoi ? Un prélèvement obligatoire ou de la fraternité ?

    • JL JL 19 septembre 12:45

      @Trelawney

       
       vous posez une bonne question.
       
      je dirai que ça résulte de la démarche néolibérale, je m’explique : quand le système a été élaboré, il était légitimé par le fait que le chômage n’était pas systémique comme aujourd’hui, mais accidentel.
       
       Aujourd’hui dans le contexte de la mondialisation, ces allocations pèsent trop sur lourd sur ce que l’on appelle abusivement coût du travail, le transfert vers la CSG est un pis aller. Comment feriez vous si vous aviez le choix ? Faudrait-il laisser crever les chômeurs ?
       

    • stef 19 septembre 13:49

      @JL
      La plupart des fonctionnaires sont mal payés . Ce qui coûte très cher en France c’est l’assistanat généralisé et les dépenses de santé incontrôlées faisant la joie des professions de santé qui se gavent sans limite sur la bête ( pas plus tard qu’hier macron a encore sorti le carnet de chèques pour leur filer des secrétaires gratos à de soit disant libéraux ! ! ! 

      Les Allemands ont des fonctionnaires très bien pays ( les profs allemands sont payés le double des profs français ) et l’Allemagne est vertueusement budgétaire .mais là-bas le poids des lobbys et la franc maçonnerie sont moins influents 

    • Alren Alren 19 septembre 15:57
      @stef

      Je me suis abstenu de voter sur votre commentaire, car si vous avez raison sur le salaire des professeurs allemands, les francs-maçons (dont je ne suis pas) dont beaucoup sont enseignants ne sont pour rien dans la faiblesse des salaires des professeurs français.

      C’est du complotisme au petit pied !

    • stef 19 septembre 21:51

      @Alren


      L’allusion aux francs maçons n’ a effectivement rien a voir avec le salaire des professeurs je parlais des lobbys en général 

    • ASTERIX 20 septembre 09:49
      @stef


      JUPITER EST DONC UN LOBBYISTE et BEN ALLAH SERAIT son mignon  !!!


      complotisme  ??????????????

    • soi même 20 septembre 22:38
      @JL Ha oui ( les cotisations sociales ne sont pas des prélèvements obligatoires ) dite moi comment je doit mi prendre pour annulé ce prélèvement ?


    • Aristide Aristide 21 septembre 17:39

      @JL
      Ces prélèvements ne résultent pas du fait du prince mais ont été négociés. Quand vous payez vos cotisations chômage et assurance maladie, etc, etc ...


      Ce n’est pas ma définition mais celle de l’Insee, : « Les prélèvements obligatoires sont les impôts et cotisations sociales effectives reçues par les administrations publiques et les institutions européennes. Cotisations sociales et impôts sont comptabilisés pour leurs montants dus, mais les prélèvements obligatoires sont nets des montants dus non recouvrables : on retranche donc aux impôts dus les « admissions en non-valeur ».

      Après vous pouvez donnez VOTRE définition mais supportez que l’on prenne la plus crédible, utilisée partout ...

      Quand à votre conclusion « Désolé mais vous vivez dans un pays dont la devise nationale comporte le mot « fraternité », un mot qui fait sens. ». Et alors, je paye des cotisations sociales, des taxes indirectes, des impôts directs ... enfin je n’échappe aucunement à mes obligations. Aussi bien que vous j’espère, je connais le terme de « fraternité », alors vos leçons ...

    • titi 23 septembre 21:51
      @JL

      Est il possible aujourd’hui de choisir son assurance maladie ? son assurance chomage ?

      Non.

      Il s’agit donc bien d’un régime obligatoire, puisqu’on ne peut s’y soustraire.

      Et rien ne vous garantit que vous verrez la couleur de vos cotisations.

    • bibou1324 bibou1324 19 septembre 10:37

      Les véhicules diesel aux dernières normes avec tout leurs filtres à particules polluent 10 fois plus qu’un camion. Les véhicules diesels pour particuliers sont un poison qui doit être éradiqué, le gouvernement va dans ce sens et c’est une très bonne chose.

      Quand aux pauvres, dont j’ai fait partie, ils n’ont simplement pas de voiture. Ils font du stop ou du covoiturage ou empruntent les transports en commun. Au pire une 125 (essence) récente consomme moins de 2L aux 100, l’assurance coûte environ 8€ par mois, les frais se limitent à 3€ d’huile pour la vidange tous les 6 000 km, et ne coûte rien à l’achat. Bref un pauvre est par nature un écolo qui n’a de toute façon pas les moyens de se payer un diesel. 


      • foufouille foufouille 19 septembre 17:21

        @bibou1324

        tu es toujours aussi timbré, une assurance à 100€ par an pour une 125, ça n’existe pas.
        pareil pour ton huile, il faut aussi ajouter joint et filtre.


      • Attilax Attilax 19 septembre 23:52

        @foufouille


        Si, si, moi je suis au max en bonus, et assuré au tiers, ça me coûte 110€ l’année. Bon, faut pas tomber...

      • JulietFox 21 septembre 10:26
        @bibou1324

        Sauf que !
        Un camion a une cylindrée importante, alors que la mode est à de petits moteurs 1,2l, montant jsqu’à 130 cv !
        Pourquoi, vous n’avez rien a redire contre le dernier fleuron (dixit le grand barbu 80 à l’h) des porte containers, qui pollue autant que Cinquante cinq MILIONS de voitures ?

      • JulietFox 21 septembre 10:33

        @bibou1324


        A l’heure qu’il est, 10*37, un KC 135 de l’Armée de l’air, passe au-dessus de chez moi, (2 fois / semaine) avec derrière lui les chasseurs qui s’entrainent à "biberonner)
        Z’ont des filtres à particules ?

      • Spartacus Spartacus 19 septembre 10:59

        Mais qu’est ce qu’il s’en foutent au gouvernement si ça pollue ou pas. 

        C’est le leurre des taxes...

        C’est un pays aux abois, de politiciens professionnels fonctionnaires, qui n’ont jamais rien créé, jamais rien risqué, jamais rien investi et qui coopte par réseaux et caste.
        Ce n’est pas « Macron » c’est tous ces fonctionnaires qui ont la mainmise sur l’état, qui ne savent pas comment on crée la richesse. 

        2000 milliards de dettes officielles et 2000 milliards hors bilan mais tout aussi contraintes en croissance logarithmique dans les engagements non provisionnés a payer des fonctionnaires et ses retraités qui se comptent pas millions...

        Ils ont besoin de pognon POINT. 
        Des loups qui regardent les gens comme des moutons à dévorer.

        Le concept est simple il faut trouver des « excuses » pour ponctionner.
        -La voiture....
        On fait faire 3-4 études qui dit que ça pollue ou fait des morts
        On envoie à Bourdin ou Appatie les études fouareuses qui vont polémiquer et hop un ministre sort une taxe. Taxe qui bien entendu ne résout rien au problème posé.
        -La santé
        On fait faire 3-4 étude pour dire que le sel, le sucre ou n’importe quoi c’est pas bien.
        On envoie à Bourdin ou Appatie les études fouareuses qui vont polémiquer et hop un ministre sort une taxe. Taxe qui bien entendu ne résout rien au problème posé.
        -L’écologie
        On fait faire 3-4 étude pour dire que le pétrole, le gaz c’est pas bien.
        On envoie à Bourdin ou Appatie les études fouareuses qui vont polémiquer et hop un ministre sort une taxe. Taxe qui bien entendu ne résout rien au problème posé.

        Et c’est comme cela tous les jours....
        On en est arrivé à 57% de la richesse produite ponctionnée 


        La France est un pays socialo-communiste qui s’ignore.

        • Alren Alren 19 septembre 16:26
          @Spartacus

          Grosse démagogie habituelle chez vous !!!

          Les hauts fonctionnaires qui pantouflent dans le privé n’ont rien à voir avec ce qu’on appelle communément les « fonctionnaires » !!!

          Seul les « effecteurs », fonctionnaires de base ou petits salariés créent de la plus-value, de la vraie valeur par leur travail, fabrication d’objets matériels ou services.

          Sans leurs salariés, même les petits chefs d’entreprise qui ont votre faveur, même ceux, et ils sont rares, qui mettent réellement la main à la pâte, ne produiraient qu’une infime partie de cette plus-value. Et sans les fonctionnaires mal payés, la France serait beaucoup moins riche !

          Quant à la « richesse » dont vous parlez, ne la confondez pas avec les bénéfices que des parasites sociaux retirent d’une entreprise sans rien donner en échange.

        • sheridan31 19 septembre 17:15

          @Spartacus
          Je vais regarder les poules du voisin en rentrant ce soir car je suis entièrement d’accord avec toi sur le coup !


        • Yaurrick Yaurrick 19 septembre 17:22

          @Alren

          Le seul point que je trouve positif est dans votre remarque est de dénoncer le capitalisme de connivence.
          Par contre dans votre diatribe anti-patron et anti-actionnaires, je suppose que ce sont les salariés qui ont acheté tout leur matériel, les locaux ? Et que si l’entreprise fait faillite, ce sont les mêmes salariés qui épongent les dettes ?



        • foufouille foufouille 19 septembre 17:25

          @Yaurrick

          si un patron a des employés, c’est qu’il ne peut pas tout faire lui même.


        • Désintox JPB73 19 septembre 21:03
          @Spartacus le mal nommé

          N’importe quoi ... comme d’habitude !

          Ainsi, un médecin libéral sera un héros de l’économie moderne, mais le même médecin, fonctionnaire hospitalier, deviendra aussitôt un parasite gratte-papier !

        • Le421 Le421 19 septembre 21:07

          @Spartacus

          Là où je me marre, c’est que depuis des lustres on a des gens de droite qui pointent au pouvoir, qui gueulent après les impôts et les taxes, et en éditent des nouvelles à peine élus.
          Les capitalistes, libéraux et autres mondialistes sont de parfaits escrocs qui racontent des bobards tellement gros que tout le monde y croit.

          Au fait. Cartapus, putain que vous écrivez mal !!
          J’espère que dans votre boulot, l’orthographe ne compte pas.
          Sinon, vous ne devez pas rouler sur l’or !!  smiley
          Trois ou quatre études foireuses, peut-être ?

        • mmbbb 23 septembre 18:53

          @ Spar « On fait faire 3-4 étude pour dire que le sel, le sucre ou n’importe quoi c’est pas bien. » ce sont des docteurs et des scientifiques qui denoncent l abus de sucre et de sel dans l alimentation Ils sont utilises comme exhausteur de gout En d autres termes , vos chers industriels en abusent puisque les produits transformes sont souvent de mediocre qualite et ont peu de gout . Ne melangez pas tout Le cout de la malbouffe en France de l ordre de 20 milliard d euros Je sais que vous en avez rien a cirer mais il faudrait eviter dans ce cas precis de raconter vraiment n importe quoi . N allez pas me dire que le même fleau n existe au US c ’est un scientifique qui a mene une guerre contre l exces de sucre ., nous avions copier comme des cretins ces moeurs d outre atlantique Aviez vous etudier la fonction glucogenique du foie et la fonction du pancreas ? 


        • egos 19 septembre 12:10

          E Macron ne fait que reprendre le flambeau que lui ont transmis ses prédécesseurs et chefs de gouvernement antérieurs.

          Une démarche et une ambition qui ne brille pas par son originalité.
          Quelle que soit l’orientation de son successeur ou de la majorité élue en 2022, il serait naïf d’imaginer une quelconque suppression de taxes accumulées au fil du temps (au plus une permutation ie ISF, Exit Tax) ou un abaissement de leur taux,
          pour le « populo »
          idem concernant les dispositions de limitation de vitesse entrées récemment en vigueur.
          L’ensemble de la classe politique nationale adhère à un socle de valeurs communes et intangibles,
          révolutions, permutation de majorités, révisions constitutionnelles,
          autant de mirages qui masquent une piste aride bien balisée.

          • zygzornifle zygzornifle 19 septembre 13:24

            Quand on met a la tète du pays un ex trader de chez Rothschild ayant fait ses armes chez Hollande ça pourrait être pire , la il se retient ..... 


            • generation désenchantée 20 septembre 12:41

              @zygzornifle

              il se retient ?
              qu’est ce que ce serait si il se lâcher vraiment , mais je pense qu’il va déjà avoir de très mauvaises surprises dans toutes les prochaines élections et que le risque d’avoir une révolte générale totale augmente a chacune des c....ries qu’ il fait

              il se pense génial mais il méprise tellement le peuple qu’ il pense ne pas avoir de risque d’ avoir une très mauvaise surprise

            • troletbuse troletbuse 19 septembre 15:33

              Il ne faut pas les prélèvements qu’il se fait faire contre le cancer du Collomb.


              • troletbuse troletbuse 19 septembre 15:35

                @troletbuse
                Il ne faut pas oublier les prélèvements qu’il se fait faire contre le cancer du Collomb.


              • Le Panda Le Panda 19 septembre 16:24

                Il y aura du mal à soigner les cancers de toutes sortes, lorsque l’on constate LE PLAN DE SANTE DE E. MACRON C’est pire que de la folie.

                Il ne restera plus que les épaves similaires à L’ERIKA ce sont de funestes voyous…..


                • feljor 20 septembre 08:20

                  Voici pour vous un excellent site de Streaming que vous pouvez utiliser pour vos Films et Séries TV... Le téléchargement est autorisé (LibertyLand)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès