• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron semble méconnaître les services de sécurité français

Macron semble méconnaître les services de sécurité français

L’affaire Benalla c’est d’abord l’histoire de l’humiliation des services de sécurité français : d’abord ceux de la présidence, chargés de la sécurité du chef de l’Etat, puis tous les autres qui savaient qu’un civil de 26 ans, sorti de nulle part, donnait l’impression d’avoir le feu vert du chef des armées : Macron.
 
Maintenant que l’affaire a éclaté, tout le monde découvre qu’un jeune homme apparaît quasiment sur toutes les photos de Macron depuis sa campagne jusqu’aux sorties privées : Alexandre Benalla. Personne ne semble l’avoir remarqué sinon la presse aurait fait un reportage sur ce curieux profil et tout le monde aurait non seulement découvert son parcours au CV léger mais surtout su que l’ex ministre Montebourg l’avait viré car, étant son chauffeur, il avait provoqué un accident en sa présence et voulu prendre la fuite...
 

Comment se fait-il que pas un article ne soit sorti sur ce jeune homme de 26 ans, chargé de mission à la présidence et qui se comportait déjà comme un garde du corps au nez des services compétents ? Comment les amis de Macron ont-ils pu laisser si près de lui un profit pareil car manifestement, vu sa soif d’autorité et sa propension à agir sous couvert de sa carte de l’Elysée pour tout et n’importe quoi, il n’allait pas tarder à déraper car il est trop jeune pour de telles responsabilités en matière de sécurité tombées d’on ne sait où...
 
Un ex-ministre de l'intérieur Daniel Vaillant dit avoir voulu alerter Macron mais il s’est retrouvé face à la barrière du téléphone. Macron n’en a certainement jamais entendu parler. On croirait un chef d’état africain aux mains d’un clan ou d’un gang. Qui pouvait imaginer qu’en 2018, un chef d’état de la république française allait paraître protéger un pareil personnage pour des raisons incompréhensibles à ce jour ?
 
Qui est derrière Benalla ? A quels réseaux, quel carnet d’adresses doit-il une telle trajectoire ? Peut-on imaginer que seul, il ait pu, comme Macron est devenu président, avoir la confiance du chef de l’état au point de le laisser apparaître partout comme le chef de sa sécurité malgré son profil et son passif connus des services de sécurité ? C’est incroyable et même effrayant. On peut comprendre que le jeune finisse par « péter les plombs » se sachant au-dessus des lois au point de lâcher à l’occasion comme on a pu le lire dans la presse « le préfet je l’emmerde ! » 
 
On apprend que le Benalla voulait restructurer les services de sécurité de la présidence et que le projet était avancé au point qu’il devait être rendu public en septembre. Comment Macron et ses équipes pouvaient imaginer qu’une vieille démocratie comme la France, avec les services de sécurité que l’on sait, fiers de leur Etat et de leurs formations allaient laisser un jeune civil de 26 ans mystifier le chef des armées au point de le pousser à restructurer les services compétents sous son autorité ?
 
Si Macron a cru cela possible c’est qu’il sait que la 5ème république française est taillée pour un De Gaulle ; c’est une démocratie monarchique. Le président est tout puissant et quiconque oserait dans les services de sécurité dénoncer, ou tenter de le faire, ce qui se passait avec Benalla allait en subir les conséquences. De là que rien n’a fuité pendant 2 mois. Le ministre de l’intérieur était au courant, il a fait le nécessaire en transmettant à l’Elysée. Le problème c’est que l’accusé laisse croire qu’il agit avec la bénédiction de l’Elysée...
 
La suite on la connaît. L’autre méconnaissance totale de la vie politique et médiatique en France, fut de croire, une fois l’affaire publique, que la sanction de 15 jours de mise à pied allait suffire ! Quelle ignorance !
 
Bilan, l’affaire enfle et même si tout s’arrange quand Macron aura sacrifié un fusible ou deux, reste l’essentiel à savoir un compte à rendre aux services de sécurité de la république humiliés par cette trajectoire d’un civil instable au point d’en avoir fait un colonel de la gendarmerie au nez de la patience des autres plus méritants.
 
Il ne faut donc pas s’étonner de voir cette affaire éclater au bon moment. Benalla reconnu, le tout transmis au journal Le Monde. C’est un timing de professionnels. Reste l’angoisse d’imaginer ce que serait devenu ce Benalla s’il n’avait pas été filmé. Qui au cœur des services de sécurité aurait osé se plaindre publiquement de ce garçon ? Dans ce milieu le linge sale se lave en famille et ça n'éclate publiquement que lorsqu'on ne peut plus faire autrement que de prendre l'opinion publique à témoin. Même si quelqu'un avait osé, c'eût été un coup d’épée dans l’eau car sans bavure il n’y a pas de scandale. L'Elysée aurait certainement servi des éléments de langage pour montrer que le Benalla avait le droit d'être à côté du président. 
 
Nous souhaitons bien du courage à Macron et nous espérons que notre liberté d’expression ne nous vaudra pas la fin des Visa Shengen car les journalistes francophones peuvent tout dire sauf sur des sujets sensibles…

Macron était en visite chez nous en Mauritanie il y a quelques semaines : on comprend désormais sa sympathie pour notre général civilisé qui est une sorte de Benalla qui a réussi à prendre le pouvoir...


VLANE

Documents joints à cet article

Macron semble méconnaître les services de sécurité français Macron semble méconnaître les services de sécurité français

Moyenne des avis sur cet article :  2.64/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 23 juillet 2018 11:22
    ’’Nous souhaitons bien du courage à Macron’’
     
    Nous ?
    Qui ça, Nous ?
     
    Beuh nan.
    Moi je lui souhaite tout le mal possible !
     


    • Dom66 Dom66 23 juillet 2018 14:38

      @Jeekes

      ++++

      Nous ?  smiley
      Qui ça, Nous ?

      l’Auteur smiley

    • Le421 Le421 23 juillet 2018 18:43

      @Dom66

      Nous ?
      Heu...
      Joker !!  smiley


    • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 2018 08:02

      @Jeekes


      Le retraité que je suis, défoncé par la CSG lui souhaite de connaitre le destin le plus merdique qu’il est possible d’imaginer .....

    • papat 23 juillet 2018 11:25

       je te donne 10000 par mois, je te donne une voiture de flics pour que tu puisses t’amuser, je te donne le droit de tabasser qui tu veux ,un appart de fonction pour t’avoir toujours à mes côtés, je te veux toujours près de moi ! 

      mon chérie , tu veux être dans le bus des bleus , ça te ferait plaisir , ton manu peut t’arranger ça ...tu le sais..
      et toi tu me fais quoi en échange gros loup ?

      • Dom66 Dom66 23 juillet 2018 14:30

        @papat

        Si ça ce trouve, c’est lui le Benenbas qui saute la Brigitte


      • amiaplacidus amiaplacidus 23 juillet 2018 17:51

        @Dom66

        Je ne pense pas.
        Un type qui frappe une femme et un homme à terre n’est pas courageux.

      • Le421 Le421 23 juillet 2018 18:45

        @amiaplacidus
        C’est vrai qu’il faut du courage pour se taper une vieille de 64 balais, même repeinte à neuf, quand on a 26 ans. C’est de la gérontophilie.


      • Buzzcocks 23 juillet 2018 11:37

        Ce qui est amusant c’est qu’il y a 400 ans, la mortalité étant tout autre, on pouvait avoir des ministres à 26 ans, des généraux très jeunes aussi (car issu de la noblesse).
        Colbert à 21 ans était déjà adjoint du secrétaire d’état à la guerre.

        Là, dans votre article, vous dites qu’à 26 ans, ce Belala n’était pas taillé pour une telle charge.

        Pourquoi en 400 ans, on est passé d’une civilisation gérée par des gens de tout age, à une civilisation gérée uniquement par des vieux grisonnants. Minc, Attali, ils ont surement de la bouteille, mais on n’a pas trop senti les résultats de leurs expertises.


        • HELIOS HELIOS 24 juillet 2018 10:57

          @Buzzcocks


          ***** Pourquoi en 400 ans, on est passé d’une civilisation gérée par des gens de tout age, à une civilisation gérée uniquement par des vieux grisonnants *****

          Tout simplement qu’en 400 ans tu es passé de l’education par la rue dés que tu savais marcher... aux etudes universitaires maintenant qui s’achevent a 26 ans justement.

          Bon, le Benalla est entre les deux, c’est surement pour cela qu’il a pu si facilement se dem..rder, mais surtout, ce que je crois sincèrement, c’est que lorsqu’on veut proteger les ordinateurs on embauche un hacker... a l’Elysée c’est pareil, on veut se proteger des sauvages, alors on embauche un gorille.
          ...et il faut surtout qu’il reste la bête sauvage qu’il était au début... on flatte son ego de mafieux : appart gratos, auto sans radar, carte d’acces partout, salaire déraisonnable... il ne maque que les guenons, alors on peut se demander si le vainqueur est vraiment un vainqueur ou une simple gagnante au tirage....

          bonne journée

        • Matlemat Matlemat 23 juillet 2018 13:02
          •  On peut voir arriver un(e) inconnu(e) ministre en 2020, des scandales du genre éclaboussant Macron et un(e) nouveau président(e), je met l’inclusif car il faut prendre au sérieux les propos de jacques Attali qui disait connaître la future présidente.
          •  Les dessous de table diminuent un peu entre deux présidentielles pour les journalistes d’ou ce changement d’attitude. L’argent frais des campagnes électorales, on a vu avec l’argent libyen change tout à l’approche des élections.
          •  Avec internet, les médias perdent de leur influence mais ils sont toujours dominants, on sait qu’ils essaient de donner mauvaise réputations aux médias internet en les traitant de complotistes, mais dire cela aux lecteurs d’agoravox c’est prêcher des convertis.
          •  En 2017 les medias main stream, surtout television, on démontré tout leur pouvoir.les informations des journaux papiers détenus par des milliardaires lu par pas grand monde sont repris par tout le reste. Les subventions a ces torche-cul sont un scandale tout autant que la niche fiscale des journalistes.


          • Nobody knows me Nobody knows me 23 juillet 2018 15:29
            @Matlemat

            il faut prendre au sérieux les propos de jacques Attali qui disait connaître la future présidente

            Hé ho ! Attali ??!! Au sérieux ??!! Vous allez un peu loin, je trouve...

          • Matlemat Matlemat 23 juillet 2018 15:55

            @Nobody knows me
             Peut être, l’homme est dans les coulisses du pouvoir depuis Mitterrand et semble parler avec une certaine franchise, c’est un peu lui qui a mit Macron la ou il est aujourd’hui. 


          • Matlemat Matlemat 23 juillet 2018 15:59

            @Nobody knows me
             Je suis venu a parler d’Attali simplement car je parlais du prochain président et Attali semble en savoir plus que nous sur le sujet.


          • zygzornifle zygzornifle 23 juillet 2018 13:14

            Par contre le pelliculé connait bien le service de sécurité de chez Rothschild ....


            • zygzornifle zygzornifle 23 juillet 2018 13:14

              LOL le jeune homme se serait rebiffé et mis une rouste a benalla-akbar il se serait fait cassé les 2 bras les cotes et les jambes par les CRS et se serait retrouvé tout sanguinolent devant le juge en comparution immédiate ....


              • HELIOS HELIOS 24 juillet 2018 11:08

                @zygzornifle

                s’il fallait retenir un seul commentaire de tout ce fil, c’est celui que vous venez d’ecrire là ! et je le recopie, car il a valeur d’augure :


                ***** .... le jeune homme se serait rebiffé et mis une rouste a benalla-akbar il se serait fait cassé les 2 bras les cotes et les jambes par les CRS et se serait retrouvé tout sanguinolent devant le juge en comparution immédiate .... *****

              • Extra Omnes Extra Omnes 23 juillet 2018 13:15

                oui, alors.. le fait que Monarc se comporte comme Monsieur avec son mignon ne m’incite ps a lui souhaiter « Bonne chance », c’est bizarre cette chute de l’article alors que le reste est bien vu. Monarc se dévoile tout nu dans cette affaire... comme un chef d’État africain ? C’est vous qui le dites. Perso, j’y vois l’arrogance d’un psychopathe au sommet de ses ambitions qui délire. Un dangereux personnage entouré de courtisans qui le craignent. Je souhaite sa chute.


                • zygzornifle zygzornifle 23 juillet 2018 13:40

                  Bah bien étonnant que ben-alla-akbar « chance pour la France » ne soit pas fiché S ça serait bien alla mode .....


                  • troletbuse troletbuse 23 juillet 2018 14:18

                    Delpuech essaie de chanter mais pas aussi bien que Michel Delpech.


                    • JYVES 26 juillet 2018 06:33

                      @troletbuse
                      jouer du pipo par contre ils ont pris des cours


                    • À rebours 23 juillet 2018 14:56
                      Strauss-Kahn, Fillon, Macron. Tout le monde tombe des nues. Comment se fait-il ? Se peut-il ?

                      Une chose est certaine : ces affaires ne sortent que quand le système veut licencier quelqu’un. Le tabassage médiatique dont est victime Macron est général.

                      Tu quoque BFMTV

                      Macron opère sur un plan intérieur toutes les destructions que Fillon se vantait de pouvoir opérer. Mais Macron ça devait être « Monsieur Plus ». Faire accepter à l’Europe l’idée d’être noyée sous les migrants et à l’Allemagne les euro-bonds et l’Europe fédérale. Macron a échoué. Le mondialisme a échoué dans sa course en avant. Il doit laisser passer l’orage qu’il a lui-même provoqué.

                      Il y a urgence à ne pas laisser le nationalisme aux nationalistes. Ecouter Attali :


                      Garder le pouvoir c’est muer en permanence. Il faut licencier Macron. Provoquer des élections. Cohabitation. Et mettre en place ensuite des nationalistes de pacotille plutôt que de subir de vraies vagues patriotes.


                      • Nobody knows me Nobody knows me 23 juillet 2018 15:32

                        @À rebours


                        Mais qu’est-ce que vous avez tous avec Attali aujourd’hui ??!!
                        Il fait son comeback comme à chaque présidentielle ??

                      • Matlemat Matlemat 23 juillet 2018 15:57

                        @Nobody knows me
                         Ne faites pas semblant de ne pas savoir qui détient le vrai pouvoir.


                      • Nobody knows me Nobody knows me 23 juillet 2018 16:50

                        @À rebours


                        Je ne fais même pas semblant de ne pas savoir ce qu’est « le vrai pouvoir »...

                      • À rebours 23 juillet 2018 16:17
                        Attali est précieux. Il dit tout. Il a une tournure d’esprit particulière qui consiste à dénoncer ou présenter comme de la prospective ce à quoi il est en train de travailler.

                        Attali s’est vanté par le passé de ses liens avec Macron. Récemment il s’est dépouillé de sa bure d’Eminence grise pour réendosser l’habit du philosophe.


                        19:28
                         - Je ne suis pas son conseiller (je le renie).
                         - Il me manque la moitié du tableau.

                        • eric 23 juillet 2018 16:22

                          Je suppose que vous devez avoir au moins en partie raison. Tous cela ressemble assez à un règlement de compte de services ulcérés d’être traités n’importe comment par des copains du pouvoir.

                          Ce sera bien si on a un peu des détails par la suite.

                          Parlera-t-on de « lanceurs d’alerte », de « complot de la fachosphère », de "dénonciation civile civique citoyenne ? Cela dépendra de comment cela se termine...
                           
                          Ce serait bien si la commission parlementaire appelait les journalistes du Monde afin de savoir si ils ont trouvé cela tout seul comme des grands.... mais avec un ministre, on parle de mensonge, ici, ce serait de la protection des sources.....


                          • Ariane Walter Ariane Walter 23 juillet 2018 16:52

                            MACRON, FILLON, MÊME ATTENTAT À L’IMPUDEUR.

                            Que ce soit « le Monde » (baptisé « L’immonde » par certains), qui ait tiré la première salve, le premier boulet que la Macronie s’est pris en plein bide, voilà qui est la première surprise.
                            C’était leur chouchou. Et soudain, c’est l’homme à abattre. Par l’intermédiaire d’Ariane Chemin, ils mènent une enquête que personne ne leur demande et qui révèle que le CRS violent du 1 mai, déjà vu sur les réseaux sociaux, est le garde du corps de Macron : Alexandre Benalla.
                            Et à partir de là, comme pour Fillon, chaque jour, on serait tenté de dire chaque heure, apporte sa révélation.
                            La presse joue même avec les nerfs de la Macronie, les laissant organiser le mensonge pour aussitôt le jeter à terre. Ainsi, le ridicule Bruno Roger-Petit n’a pas fini de dire que la punition de Benalla a été terrible, qu’il a été mis à l’écart, qu’on le trouve partout.
                            Le 14 juillet, au Panthéon et même, éveil d’un souvenir saumâtre, lors de l’accueil des Bleus qui ont battu, ce jour-là, le record en vitesse pure de la descente des Champs-Elysées. 
                            Et puisqu’il s’agit de photos, en voici, en voilà : au ski, au tennis, en vélo, collés l’un à l’autre. Normal. C’est son garde du corps.
                            Les allusions que se permet la presse laissent supposer qu’ils ont aussi reçu quelques photos qu’ils attendent de sortir.
                            Et ce n’est pas fini !
                            -Logé au quai Branly !
                            -10 000 euros/mois !
                            -Voiture de fonction avec tout l’arsenal de la flicaille.
                            -Et chauffeur !
                            -Et badge d’entrée à l’Assemblée Nationale !

                            Mais quelle est la finalité de tout ce déballage ? 

                            Toute la presse qui soutenait Macron le noie. Ce sont donc ceux qui ont mis Macron sur le trône qui veulent qu’il en descende. Qui l’a mis sur le trône ? La clique qui a perdu Washington et qui a voulu se consoler en enlevant Paris. Israël, bien sûr, (même si Israël jouait à la fois Clinton et Trump) l’Europe des banques et des grosses boîtes, la cruelle GB, et la clique des Wasp US. 
                            Macron a été choisi par Rothschild, et leur succursale : Bilderberg. François Henrot, directeur à la banque Rothschild, est allé jusqu’à dire, dans une interview, que Macron était d’une intelligence extraordinaire et qu’il savait « raconter des histoires »…heu… « une histoire »…Ce lapsus révélant la bêtise crasse de ceux prétendent diriger le monde. Sois discret quand tu parles magouilles à la télé !!
                            Manque de bol, leur petit génie, qui a dû être obéissant en son temps, s’est révélé ingérable une fois au pouvoir. Cela arrive souvent.
                            Première lubie du morveux : imiter les US avec leur Etat profond. Leur CIA bis. Il veut sa police à lui pour se protéger et faire ce qu’il veut. Il s’imagine en prince de l’Europe, en roi du monde, en empereur de la galaxie alors que ce n’est qu’un débile hystérique qui va se noyer tout seul.
                            Ce que nous nous avons ignoré jusqu’à présent, l’existence de ce Benalla dans sa vie privée et son rôle de spadassin brutal et stupide, bien d’autres devaient le savoir. Pour qui travaille Benalla ? Quand on parle de sécurité privée, on sait qu’il y a beaucoup de chances pour qu’Israël soit dans le coin. Benalla est-il l’agent d’Israël ? Du Maroc ? De la CIA ? De Poutine ?
                            Et l’autre enfumé qui joue les rois du monde avec sa douairière.
                            Mais les détails ont aussi leur importance.
                            Ce qui nous irrite a dû en irriter d’autres. Les discours pédants, les embrassades gluantes, l’exhibitionnisme gênant, la fête de la musique avec « Lèche-moi les boules », puis les scènes à la « Brokeback mountain » lors de la finale, la fureur des supporters des Bleus privés de leur rencontre avec les vainqueurs !
                            Ce mec est d’une impudeur gênante.
                            Mais bon…
                            Qu’a-t-il fait pour que les big boss décident de l’abattre ?
                            Je propose les solutions suivantes :
                            1-Pas foutu de faire des réformes sans mettre le feu à la France. Et les grosses boîtes en ont marre d’une agitation qui doit commencer à leur coûter chaud. Les affaires sont les affaires. La rentrée commence à les inquiéter. Minc et Pinault ont traduit les frissons des gros pontes.
                            2-Il a dû irriter Israël en n’arrivant pas à faire obéir Trump. Ah ! Pour rigoler, il est bon, mais le résultat de ses voyages, zéro. Trump, très habile ce Trump, laisse tomber la guerre en Syrie. Ce ne sont que quelques sbires qui s’agitent, envoyés de l’État profond, mais Poutine a gagné la guerre de Syrie. Israël est vert. Macron, par ailleurs, a refusé de reconnaître Jérusalem comme capitale. Grosse faute !
                            -3 Il bosse avec Poutine en Syrie et participe à la livraison de matériel humanitaire. Faute fatale.
                            Plus d’autres bricoles. Il a peut-être baisé le petit copain-pine d’un grand de ce monde et l’autre jaloux, veut sa peau. Les grands effets ont parfois de petites causes.

                            Va-t-il s’en sortir ? 
                            Non. 
                            Pas plus que Fillon.
                            La mafia des puissants l’a dans le collimateur et ne le lâchera pas. On se souvient d’une certain Benoît XVI qui, lui aussi, a été pris à la gorge brusquement. 
                            Macron voulait inventer sa mafia.
                            Mais c’est la Mafia majuscule qui lui rappelle qu’il est minuscule et le bouscule jusqu’au tombeau.

                            Plus jamais cet avorton ne pourra reprendre la parole au nom de la France.
                            Et les révélations ne font que commencer. 
                            À mon avis c’est un scénariste de Netflix qui a été engagé sur ce projet et la première saison risque d’être chaude !!

                            Pendant ce temps, Poutine règne …Il ramassera peut-être Macron comme il a ramassé Erdogan, après son attentat, si cela est utile à sa politique. 
                            Mais Macron est décidément trop puéril, trop mégalo, trop psychopathe.
                            Oui, qu’il disparaisse, c’est le mieux. 
                            Pour tout le monde. 
                            En tout cas, président de la République Française. 
                            Non. Plus jamais.
                            Impossible.

                            Merci à ceux qui l’abattent même s’ils sont nos ennemis.
                            Mais allez jusqu’au bout !



                            • Jeekes Jeekes 23 juillet 2018 17:14

                              @Ariane Walter

                               
                              ’’Macron est décidément trop puéril, trop mégalo, trop psychopathe.’’
                               
                              Et probablement aussi trop con ?
                               

                               


                            • Ariane Walter Ariane Walter 23 juillet 2018 17:45

                              @Jeekes


                              Absolument. D’une bêtise à tomber. Son ascension a été facile et il ne connaît pas la difficulté.

                            • eric 23 juillet 2018 18:13

                              @Ariane Walter
                              Je pense aussi qu’Ariane Chemin, que je connais un peu, est vraiment une journaliste, une pro. Il me semble par ailleurs qu’elle a de mémoire des raisons personnelle d’avoir des contacts avec des gens qui ont peut être mal supporté, dans les services de l’armée sécurité, gendarmerie, certains dérapages des équipes de Macron. Je parierai plutôt, concernant le fait que tous cela ressorte à froid et en détail, pour une réaction de fonctionnaires que pour une manipulation globale d’un « système ». L’hypothèse de businessmans tout puissant qui en voudraient à Macron de ne pas parvenir à se faire obéir par Trump, me parait assez fantaisiste. ..


                            • alinea alinea 23 juillet 2018 18:24

                              @Ariane Walter
                              Chapeau bas Ariane ; j’ai pourtant voté pour... on est tombés bien bas bien bas


                            • Gil Hopkins 23 juillet 2018 18:24

                              @Ariane Walter

                              Comment se fait-il que vos articles ne soient plus mis en ligne ?

                              Ce n’est évidemment pas une question de qualité.

                            • Le421 Le421 23 juillet 2018 18:56

                              @alinea

                              Et que vous ayez voté Macron, là, j’en tombe de cul !!
                              Sérieux.
                              Je vous croyais beaucoup plus avisé(e)...

                            • alinea alinea 23 juillet 2018 20:43
                              Vous êtes sérieux le 421 ? J’ai une tête à avoir voté micron ?
                              Non, j’ai voté pour l’article d’Ariane qui est resté en modé apparemment, qui n’est pas passé parce que Avox a mal tourné, comme on le voit tous les jours ; article qu’elle a posté en commentaire plus haut
                               !!!

                            • Le421 Le421 24 juillet 2018 08:02

                              @alinea

                              Ouf !! Désolé...  smiley


                            • alinea alinea 24 juillet 2018 08:53

                              @Le421

                              En cadeau !! qui va dans le sens de l’article d’Ariane :

                            • CORH CORH 24 juillet 2018 11:56

                              @Ariane Walter

                              "Merci à ceux qui l’abattent même s’ils sont nos ennemis.
                              Mais allez jusqu’au bout !"

                              Post bien écrit, com’dhab !, plutôt argumenté.

                              réflexion assez logique puisque les médias appartiennent au monde du fric, il est normal de penser que leur revirement vienne de là.

                              Mais , j’ai des doutes, je trouve que ça cloche un peu quand même.

                              Déstabiliser Macron aujourd’hui à 4 ans d’une élection présidentielle :

                               Est ce le bon moment ?

                              Le mettre en difficulté pour l’affaiblir et le réorienter vers une autre politique ?

                              En ce qui concerne sa politique économique : est elle si catastrophique pour ces gens que vous désigniez ?

                              Un de vos argument et de dire que le monde de la finance s’inquiéterait d’une France qui gronde :

                              La France est elle jusqu’à aujourd’hui autant en ébullition que ça malgré les mesures libérales de Macron ? Pas vraiment, même si les sondages ne sont pas top.

                              En ce qui concerne sa politique étrangère :

                              Est elle aussi contraire aux intérêts d’Israël. La non reconnaissance de Jerusalem comme capitale ? je me demande si ça peut suffire.

                              Je ne crois pas trop non plus à un complot ourdi par des hauts fonctionnaires agacés par la mise en place d’un service public parallèle, comme cela a été supposé par ailleurs. Ces gens ont ils vraiment une influence sur le pouvoir médiatique ?

                              Mais parfaitement d’accord sur le constat ce revirement des médias est patent et ça c’est très intéressant mais pour l’instant pour moi ça reste étonnant

                              Et puis la droite et la gauche parfaitement en phase dans cette affaire, ça non plus c’est pas banal,.

                              Wait and see


                            • exocet exocet 23 juillet 2018 17:09

                              Monsieur Benalla faisait partie des sévices de sécurité. pourtant il ne manque pas d’air...


                              • Nobody knows me Nobody knows me 23 juillet 2018 17:28
                                A noter : ce passage culte dans la vidéo où les CRS se barrent du champ de la caméra et où il se retrouve tout seul en flag avec le pauvre type tout déglingué à ses pieds...

                                « Bon ben c’est pas tout ça mais j’vais y aller moi... »

                                • pemile pemile 23 juillet 2018 17:33

                                  @Nobody knows me « Bon ben c’est pas tout ça mais j’vais y aller moi... »

                                  Oui, même mes chiennes lorsque je les surprends en pleine bêtise n’ont pas ce regard et ce comportement pitoyable ! smiley


                                • jesuisdesordonne jesuisdesordonne 23 juillet 2018 18:23

                                  Quand on ne parle quasiment plus que du linge sale de la famille. Étonnant, non ?
                                  Info suisse : Londres refuse de payer la facture du brexit si...


                                  • Eric F Eric F 23 juillet 2018 21:31
                                    « Si Macron a cru cela possible c’est qu’il sait que la 5ème république française est taillée pour un De Gaulle ; c’est une démocratie monarchique. »
                                    En fait de Gaulle n’avait pas de garde du corps privé, un policier assurait sa sécurité, et pourtant aucun président n’a essuyé autant d’attentats.

                                    • Dom66 Dom66 23 juillet 2018 21:47

                                      @Eric F

                                      Je suis pas Gaulliste, mais SVP ne jamais comparer une merde comme micron, à un grand homme comme De Gaulle.


                                    • CORH CORH 24 juillet 2018 14:11

                                      @Dom66
                                      De Gaulle etait ce qu’on appellerait aujourd’hui un souverainiste et pas qu’un peu ! Au point qu’il etait d’une certaine façon anti-europeen, donc pour les gens qui considérent que ce doit être la vision d’un chef d’état, c’est certainement et logiquement un grand homme d’etat car dans ce domaine si on ne remonte pas al a la royauté personne n’a fait plus que lui, mais demandez aux électeurs de Macron et a leurs députés ce qu’ils pensent de la souveraineté, et bien rien ! ils meprisent,plutôt, ils ne peuvent donc considerer que c’est un grand homme.


                                    • Eric F Eric F 29 juillet 2018 12:41

                                      @Dom66
                                      je n’aurais certainement pas non plus comparé, la phrase en italiques est tirée de l’article


                                    • Dom66 Dom66 29 juillet 2018 16:30

                                      @Eric F

                                      Je m’en doute excusez moi, mon post était pour d’autres, et surtout pour bien appuyer sur le fait que De Gaulle était loin au dessus de le petite crotte de Macron.


                                    • BA 23 juillet 2018 21:46

                                      Mais à quoi servait Benalla, en restant toujours à côté d’Emmanuel Macron ? ? ?


                                      A quoi servait-il ? ? ?


                                      Griveaux : Benalla n’est « pas en charge de la sécurité » de Macron.


                                      Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a affirmé aujourd’hui que l’ancien collaborateur de l’Elysée Alexandre Benalla n’était pas "en charge de la sécurité du président de la République" Emmanuel Macron.


                                      "Ca n’est pas lui qui est en charge de la sécurité du président de la République", a déclaré M. Griveaux sur LCI.


                                      "Les personnes qui assurent la sécurité du président de la République, c’est la police, la gendarmerie".


                                      M. Benalla "participe au dispositif mais il n’en assure pas la responsabilité. Il est présent physiquement mais c’est la police et la gendarmerie qui assurent depuis le premier jour de la présence d’Emmanuel Macron à l’Elysée sa sécurité", a poursuivi le porte-parole du gouvernement.


                                      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/07/23/97001-20180723FILWWW00268-griveaux-benalla-pas-en-charge-de-la-securite-de-macron.php



                                      • Dom66 Dom66 23 juillet 2018 21:50

                                        @BA

                                        LCI et le Figaro !! voila de l’info quelle est bonne.


                                      • CORH CORH 24 juillet 2018 14:23

                                        @BA

                                        "Il est présent physiquement "
                                        ça pour être présent physiquement, il etait présent physiquement !

                                        Mais heureusement que Benalla etait là, lallala etait lalalaal... et qu’il a pu venir au secours comme le prescrit la loi, au secours d’un peloton de CRS sauvagement agressé par un couple, sinon on imagine le massacre dans les rangs des CRS ! je vous raconte pas.....

                                      • Dom66 Dom66 29 juillet 2018 12:24

                                        @CORH
                                        encore un smiley pour vous..... smiley


                                      • Ikcès 23 juillet 2018 21:54

                                         En gros, on lui reproche d’avoir été filmé en train de savater un manifestant en marge des cortèges du 1er Mai. Ce même 1er Mai qui avait vu un Mac-Do incendié et des charges violentes de CRS. Tiens  ! Prends ça dans la gueule, sale gauchiste de merde ! – c’était l’ambiance générale à la télé et sur les réseaux sociaux. Il a suffit que la brute soit arabe, et qu’il ait la confiance du Président, pour que tout le monde s’enflamme et se sente solidaire du « gauchiste de merde ». Même les flics se plaignent d’avoir été si bien épaulés : « Oui, il fait le même travail que nous, mais voyez-vous, il a pas la carte pour le faire, il est efficace certes, mais il est pas de la maison. En plus c’est un Arabe... » Alors que le gars, il mouille vraiment le maillot. Toujours prêt à exposer son corps pour sauver celui de Manu, qui fait baisser les yeux à quiconque lui cherche noise, un type précieux et rare, qui va faire des heures sup aux côtés des flics quand ça barde trop – un Murat arabe. Et que veut la meute des racistes bien-pensants que sont les journalistes ? Que Macron s’en sépare, et qu’il aille en prison !.. tenir compagnie à Tarik. Pauvre France...

                                         Le 3 juillet dernier, un bronzé s’est fait dézinguer par un CRS, à Nantes, lors d’un banal contrôle routier. Il apparaît après coup que les flics présents ont tous menti pour couvrir la bavure de leur collègue. Un mort, c’est plus grave qu’un gauchiste tabassé ? À peine : un contrôle judiciaire et c’est bon. Benalla passe sa deuxième nuit au poste, et comme avec Tarik, tout le monde semble vouloir sa peau. Fais pas bon être trop brillants les bronzés, ou alors jouez au foot, et tenez-vous droit, bordel !

                                         Pour mémoire, Murat a sauvé les miches de Napoléon à la bataille d’Eylau, en 1807, en menant la plus grande charge de cavalerie de l’Histoire – 12’000 cavaliers dans la gueule des Russes. Mange tes dents, Poutine !

                                         Macron  : « Non, je me sépare pas de monsieur Benalla, il garde toute ma confiance, il a suffisamment prouvé sa loyauté envers moi, que je préfère être protégé par son corps que par un corps de police qui multiplie les bavures » – là ça aurait eu de la gueule. «  Et si t’es pas content, c’est pareil. » Au lieu de ça, il le vire.


                                        • Garibaldi2 24 juillet 2018 01:45
                                          @Ikcès

                                          Comparaison n’est pas raison.

                                        • Oceane 24 juillet 2018 05:39

                                          @Ikcès

                                          Lol.

                                          Tu as un esprit un peu tordu.


                                        • CORH CORH 24 juillet 2018 14:43
                                          @Ikcès
                                          "En gros, on lui reproche d’avoir été filmé"
                                          non, non y a erreur, on lui reproche pas d’avoir été filmé, vous êtes drôle vous :)

                                        • lloreen 23 juillet 2018 22:58
                                          L’affaire a eu au moins le mérite de prouver noir sur blanc l’origine des agresseurs ou casseurs cagoulés qui tabassent les manifestants paisibles : ce sont les sbires des usurpateurs.



                                            • DantonQ Jean nemare 23 juillet 2018 23:58

                                              Macron, est une honte, il est complètement décrédibilisé dans le Monde...s’il avait un minimum de courage et d’honneur, de respect pour sa fonction, il démissionnerait, c’est la seule chose qu’il lui reste à faire, mais ce type est un lâche, il ne mérite que notre plus profond mépris. 


                                              Il a menti, il a voulu imposé le « fait du prince » au mépris des règles déontologiques les plus élementaires et du respect des institutions. Il a humilié même le service chargé officiellement de sa protection. Le pire, c’est que lui et les plus hauts responsables de l’Etat mentent effrontément dans toute cette affaire. Comment peux-t’on conserver un Président qui viole toutes les règles, qui ment et qui fait n’importe quoi ??? 

                                              Les Parlementaires doivent engager une procédure de destitution contre lui, c’est ce qui se passerait dans n’importe qu’elle autre démocratie que la France. La Monarchie absolue, c’est terminé ! 

                                              • generation désenchantée 24 juillet 2018 00:30

                                                @Jean nemare
                                                Sérieusement , tu trouverait une majorité des 2/3 de députés pour lancer la procédure de destitution ?

                                                la majorité , c’est des députés macrons , ils qui savent que si macron tombe , eux aussi , leurs carrière politiques est terminée

                                                ils ont trahis leurs anciens partis , les autres c’est leur premier et peut être d’ être leurs dernier mandat de députés , ils ont été élut avec la vague macron , jamais ils ne pourront regagner autant de sièges avec macron


                                              • Oceane 24 juillet 2018 05:30

                                                @Jean nemare

                                                Destituer le chef de l’État pour ça ? Et pourquoi pas lorsqu’il est avéré qu’il s’est ingéré dans les affaires d’autres pays, qu’il a ordonné de bombarder ces mêmes pays et massacrant des civils ?


                                              • HELIOS HELIOS 24 juillet 2018 11:40

                                                @generation désenchantée


                                                C’est bien pour cela qu’il faut IMPERATIVEMENT restaurer la République et la démocratie qui va avec !

                                                (1) pour la représentation nationale : proportionnelle intégrale ou bien vote à la notation avec taux de participation éliminatoire
                                                (2) et le vote de cette représentation doit se faire a mi-mandat (pas de synergie donc) afin de découpler le mélange des genres (c’est a dire que les promesse d’un futur président ne soient prise en compte pour repeindre un éventuel candidat député.
                                                (3) tout vote doit être révocatoire aux dates adaptées a la durée du mandat.

                                                On peut rêver de démocratie, non ?

                                                ... et ne venez pas me dire que le pays serait ingouvernable... Car cela impose que les décisions soient consensuelles, ce qui est l’apanage d’une societé RESPONSABLE - rappelons que la responsabilité, cela s’apprend aussi.
                                                Sûr, que le 80 km/h n’incite pas le cerveau reptilien de tout un chacun a devenir responsable....

                                              • troletbuse troletbuse 24 juillet 2018 00:47

                                                Emmanuelle doit se rendre au Portugal et en Espagne, je crois. Ils doivent bien rigoler leurs dirigeants. Ils vont penser : Cause toujours, tu m’interresses  smiley


                                                • Oceane 24 juillet 2018 05:18

                                                  « On croirait un chef d’État africain aux mains d’un clan ou d’un gang ».

                                                  L’autophohie obscurci toujours le raisonnement.

                                                  L’auteur ne sait curieusement pas que sorti de nul part, Micron est devenu le Président de la République. Certainement par magie et non grâce aux capacités d’un clan, d’un gang décidé à le placer au bon endroit. On a pourtant vu le clan/gang des médias pousser, jours après Jours, mois après mois les électeurs à voter pour celui qu’ils piétinent aujourd’hui.


                                                  • BA 24 juillet 2018 08:51

                                                    A propos des nombreux mensonges de l’Elysée :


                                                    Affaire Benalla : l’audition du directeur de l’ordre public ébranle la version de l’Elysée.


                                                    Jusqu’ici c’était le caractère dérisoire selon certains de la punition qui avait suscité sur ce plan la polémique, même si Bruno Roger-Petit avait déclaré qu’il s’agissait là de "la sanction la plus grave jamais prise contre un chargé de mission travaillant à l’Elysée".


                                                    Mais l’audition par la commission des lois de l’Assemblée nationale ce lundi soir d’Alain Gibelin, directeur de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de la préfecture de police, a semé le doute dans les esprits sur la réalité même de la suspension.


                                                    En effet, à travers les réponses qu’il a apportées aux questions de Marine Le Pen, Alain Gibelin, qui a également souligné que la présence du chargé de mission élyséen Place de la Contrescarpe le 1er mai n’était pas régulière, a indiqué qu’Alexandre Benalla avait participé à des réunions préparatoires à des déplacements d’Emmanuel Macron tout au long la première quinzaine de mai. 


                                                    La députée élue dans le Pas-de-Calais a d’abord interrogé le haut-fonctionnaire de la manière suivante :


                                                    "Nous avons bien compris, vous nous l’avez expliqué tout à l’heure, qu’il y avait des réunions en amont pour préparer des grands événements dans lesquels le président de la République a vocation à se déplacer dans Paris, que vous n’y étiez pas à titre personnel mais que l’intégralité de vos services étaient présents. J’aimerais juste savoir s’il y a eu une réunion de ce type entre le 2 et 18 mai ?"


                                                    Laconiquement, Alain Gibelin a répondu  : « Oui, très certainement ».


                                                    La parlementaire a relancé : "Comme vous nous avez indiqués tout à l’heure que monsieur Benalla était présent à l’intégralité de ces réunions, il ne vous est pas apparu qu’un jour monsieur Benalla n’était pas présent à l’une des réunions qui ont pu avoir lieu entre le 2 et le 18 mai ?"


                                                    Le directeur de l’ordre public a alors développé, avec davantage de détails : "Non. Et je répète que la sanction prise à l’encontre d’Alexandre Benalla à aucun moment n’a été porté ni à ma connaissance, ni à celle de mes collaborateurs."


                                                    La présidente du Rassemblement national a tiré les conclusions de ces éléments : "Nous avons bien compris que personne ne vous avait informé de cette sanction mais vous venez, par la réponse que vous venez de m’apporter, de m’indiquer que cette sanction n’a en réalité pas été appliquée puisqu’il y a eu des réunions entre le 2 et le 18 et monsieur Benalla était présent avec vos services ?"


                                                    « Oui », a simplement rétorqué Alain Gibelin. 


                                                    La version de l’Elysée apparaît une nouvelle fois fragilisée. 


                                                    https://www.bfmtv.com/police-justice/l-audition-du-directeur-de-l-ordre-public-remet-en-cause-la-realite-de-la-suspension-d-alexandre-benalla-1494103.html




                                                    • troletbuse troletbuse 24 juillet 2018 09:47

                                                      Emmanuelle a tweeté sur les incendies en Gréce. Il ne lui reste plus qu’à aller se faire voir chez les Grecs car il aime ça.  smiley


                                                      • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 2018 09:48

                                                        Après Marvel et ses les agents du Shield voila la star Macron et ses agents du Rothschild .....


                                                        • symbiosis symbiosis 24 juillet 2018 11:18

                                                          Reste à savoir si le fil d’Ariane nous mènera aux accointances avec Daesh et aux attentats du Bataclan ou si la ploutocratie va arriver à arrêter le déluge avant.


                                                          • zygzornifle zygzornifle 24 juillet 2018 11:31

                                                            Comme c’est magnifique , Macron a défoncé la droite , l’extrème droite , la gauche les syndicats , les retraités , les cheminots , le code du travail , les étudiants , les 90 Km/h, Macron m’impie toyable l’empereur qui se fait défoncer par Benalla et ses poings d’acier , qu’elle belle leçon pour notre Monarque jupitérien , un crochet en plein dans son orgueil la ou ça fait le plus mal , je jubile ....


                                                            • lloreen 26 juillet 2018 09:41
                                                              Macron est un imposteur encadré par une noria mafieuse qui phagocyte tout et mine la France de l’intérieur.
                                                              Le Dr M.Rath a lancé un appel aux allemands -qui ont appris à leur dépens ce qu’il en coûte à un pays pourri par une mafia qui en fait son terrain de jeu- et au monde entier. Cet appel, lancé en 2012 à l’intention du monde entier, conserve toute son actualité, précisément au moment où cette affaire Macron expose aux yeux du monde entier cette mafia infestant les nations dont Macron est l’élément d’exposition.

                                                              S’il fallait préciser quels sont les personnages dont parlait le Dr Mathias Rath, on peut nommer sans risque de se tromper la dynastie sataniste Rothschild et sa clique de désaxés impliquée dans tous les mauvais coups. Cela dure depuis l’époque napoléonienne jusqu’à aujourd’hui, l’élection truquée de mai 2017 en étant la preuve absolue.

                                                              L’escroc David Rothschild finance son associé-gérant pour le placer à la tête de la corporation républicaine.

                                                              L’escroc David Rothschild condamné pour fraude fiscale.

                                                              L’escroc David Rothschild impliqué dans le naufrage d’Orange.

                                                              Et la liste de leurs exactions est malheureusement loin d’être exhaustive, mais ces criminels contre l’humanité entourés de leur faune nauséabonde finiront derrière les barreaux ainsi que tous leurs complices dont les visages s’affichent sur les estrades et derrière les caméras...

                                                              Un membre de cette dynastie sataniste s’approprie le territoire palestinien pour créer sa base arrière afin de mettre le monde à feu et à sang et reconnaît le rôle joué par sa famille pour la mise en place de leur plan criminel.

                                                              La déclaration face à la caméra prouve s’il y avait le moindre doute la part active que prend cette dynastie sataniste dans les destinées des affaires mondiales.


                                                              Pour rester dans le sujet de l’article, l’affaire Marc Granié cadre absolument avec cette affaire Macron dans la mesure où il avait exposé les crimes de cette mafia infiltrée aux sommets du pouvoir.


                                                              • zygzornifle zygzornifle 29 juillet 2018 13:02

                                                                Ne vous inquiétez pas pour Benalla il trouvera un boulot de chef de la sécurité dans une centrale nucléaire , un grand groupe industriel ou chef de la garde royale en Arabie Saoudite ou au Qatar , regardez Cahuzac il est bien directeur d’hôpital , pour ces gens la la reconversion est immédiate , Macron l’avait bien embauché malgré son délit de fuite ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

vlane

vlane

.


Voir ses articles







Palmarès