• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron : un écran de fumée pour maintenir son « Cap »

Macron : un écran de fumée pour maintenir son « Cap »

Le chef de l’État s’est livré à un numéro de prestigiateur particulièrement bien construit, que nous allons déconstruire ici :

Notons tout d’abord que la lutte des gilets jaunes (et les blocages, et les violences, oui) commence à payer. Après la suppression de la hausse de la taxe sur les carburants, ils obtiennent une augmentation du SMIC de 100 euros et la suppression de la hausse de la CSG pour les petites retraites. Les primes de fin d’année seront encouragées en supprimant les charges sociales associées pour les entreprises qui la verseront. Le président de la république a également évoqué le rétablissement des heures supplémentaires défiscalisées. Ces mesures vont certainement contribuer, en augmentant le pouvoir d’achat des plus démunis, à relancer la consommation et la croissance. C’est une bonne nouvelle et une victoire remarquable des Gilets Jaunes.

C’est aussi un camouflet envoyé à la ministre du travail qui nous expliquait hier encore que la hausse du SMIC détruirait les emplois. Comme quoi tout est possible, il suffit de demander.

Mais il y a un gros MAIS. Ces « petits cadeaux » distribués avant les fêtes ne seront payés ni par les profits des entreprises, ni par les français les plus riches. Ils seront payés par les contribuables : soit en diminuant la dépense publique (et donc, les services publiques), soit en augmentant ailleurs les impôts, soit en créant plus de dette. Dans tous les cas, Macron remplit la poche droite des français en prenant dans leur poche gauche. Et si la dette était mise à contribution, cela serait un nouveau totem du discours gouvernemental qui s’effondrerait.

Ensuite, ces « cadeaux » ne poursuivent qu’un seul but clairement revendiqué par le chef de l’État : acheter la paix sociale pour mener à termes les réformes sur l’assurance chômage (pour rappel, dans le but de réduire les indemnisations et de transférer le cout de la formation professionnelle du privé vers le publique, c’est-à-dire les contribuables) et le système des retraites (dans le but de transformer le système par répartition vers un système par capitalisation, à l’américaine…). Le fameux cap néolibéral qu’Emmanuel Todd décrivait comme anachronique, et Thomas Piketty ce matin sur France Inter comme « dépassé, bloqué dans les années 90 » est maintenu coute que coute.

Pour le justifier, Macron a multiplié les contrevérités, voire les mensonges. Il a prétendu que l’ISF faisait fuir les contribuables : c’est archi-faux ! Les chiffres du ministère des finances montrent que le nombre de personnes assujettis à l’ISF progressait de manière croissante et soutenue d’année en année. La moyenne d’âge des « départs » des riches est de 59 ans (on est loin du profil du jeune entrepreneur), et ce manque à gagner ne représentait que 175 millions d’euros (contre près de 5 milliards de recettes). Macron prétend également que la suppression de l’ISF favorise l’investissement, une contrevérité de plus, de l’avis même des financiers : « Le premier impact de la suppression de l’ISF, c’est la disparition des investissements dans les PME » explique le financier Marc Fiorentino dans l’Obs, dénonçant une hausse des contrats assurance vie et la baisse des investissements productifs.

Sur l’écologie et l’urgence climatique, on note l’absence de la moindre mesure concrète, et une nouvelle fable sortie du grenier : « il faut produire pour redistribuer ». Macron fait le Shadock. Rappelons-lui que la France n’a jamais autant produit de richesses, et jamais aussi mal redistribué. Le PR nous vend une course folle vers la croissance infinie au mépris des inégalités et de l’environnement.

Reste à souligner les grands absents du discours, et le retour d’un zombie qu’on pensait enterré.

Sorti de nulle part, Macron nous parle d’immigration dans des termes qui rappellent étrangement le fameux débat sur l’identité nationale de Nicolas Sarkozy. Ceux qui ont voté Macron pour éviter le FN en seront une fois de plus pour leurs frais.

Par contre, rien sur les violences policières insoutenables qui ont déferlé sur les écrans des médias internationaux (hier, un ami me parlait spontanément de vidéos montrant des mains arrachées par des grenades dans les rues de Paris). Rien sur les arrestations injustifiées et illégales d’opposant politiques. Rien sur l’enquête hallucinante des services secrets visant un leader de l’opposition, François Ruffin. Rien sur les dizaines de journalistes pris pour cible délibérément par les policiers (trois blessés au moins). Rien sur une justice expéditive, pilotée en toute « indépendance » par la ministre de la justice. Rien sur les centaines de personnes interdites de manifester, sans parler des dizaines de milliers probablement dissuadées par les discours et le dispositif répressif historique déployé (des blindés à Paris !).

Rien sur l’exigence de plus de démocratie des gilets jaunes, mais au contraire une attaque en règle contre ses opposants politiques accusés de récupération et d’encouragement aux débordements.

En feignant un mea culpa émouvant, Emmanuel Macron cherche à gagner du temps pour continuer son œuvre de destruction de ce qui fait l’identité et la spécificité française : nos services publics, notre sécurité sociale, nos institutions, notre souci d’égalité, de liberté et de fraternité. Il recule pour mieux sauter, mais fait payer ce recul aux contribuables (et bientôt aux français de couleurs, semble-t-il).

Les plateaux TV ont assuré le SAV dès les minutes qui ont suivi. Ces éditorialistes corrompus (au minimum, intellectuellement) feraient mieux de lire la presse étrangère. Ils se rendraient compte de l’ampleur du discrédit de Macron, tandis que l’Allemagne se moque ouvertement de lui (en refusant toute proposition française à l’Eurogroup, en demandant notre siège de membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU…).

Macron est peut-être sincère lorsqu’il déclare sa flamme au pays, mais il œuvre clairement à la destruction de la nation.

Face au recul derrière un écran de fumée, l’acte 5 s’imposerait logiquement.

***

PS : "Contacté par franceinfo, l'Elysée a confirmé que ces 100 euros d'augmentation comprenaient les hausses déjà prévues de la prime d'activité (30 euros en avril 2019, 20 euros en octobre 2020 et 20 euros en octobre 2021)" via tweeter France Info

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (46 votes)




Réagissez à l'article

130 réactions à cet article    


  • Lordius 11 décembre 2018 08:50

    Un article qui a du punch !

    La pertinence économique de l’ISF se discute. Toutefois, si la majorité des Français souhaite son rétablissement, il faut le faire. Démocratie oblige.


    • Parrhesia Parrhesia 11 décembre 2018 09:50

      @Lordius
      La pertinence de l’ISF ne se discute que dans la mesure où une gestion honnête et sociale de la France par des Français, pour les Français, ne rendra pas cet impôt caduque !!!
      Seul le retour à la conception authentique et initiale de la Vème République au sein d’un monde devenu « un peu trop vite un peu trop mondialiste », ramènera la justice sociale, donc la paix sociale, donc un minimum d’idéal international !!!
      Le reste, et surtout l’incroyable persistance du blablabla muletier d’hier-soir, n’est plus que du pipeau dont nous mesurons mal le danger !!!

       


    • Fergus Fergus 11 décembre 2018 11:32

      Bonjour, Lordius

      Ou instaurer à la place une tranche supplémentaire d’impôts sur les plus hauts revenus.

      Ce qui aurait en outre l’avantage d’éliminer toute critique du genre « nous sommes le seul pays où existe un ISF » 



    • amiaplacidus amiaplacidus 11 décembre 2018 14:38

      @Fergus
      Bonjour Fergus,

      Dans la bien capitaliste Suisse, il existe un impôt sur la fortune.


    • Balkanicus 11 décembre 2018 14:40

      @amiaplacidus

      Non, c est faux

      En suisse cela s appel juste l impot...

      Parce que la fortune, il l ont tous .....


    • Eric F Eric F 11 décembre 2018 17:43

      @Fergus
      une tranche supplémentaire d’IR pour qu’on ne dise pas qu’on est le dernier pays à payer l’ISF ? on dira alors qu’on est le pays ayant le taux d’imposition marginal le plus élevé...En fait les revenus financiers sont protégés par la flat tax, déjà ils ne paient pas la tranche à 30%+CSG = 47%, mais seulement 30-17§% = 13% d’IR.
      C’est la flat tax qu’il faut supprimer !


    • Fabbaigts 12 décembre 2018 04:28

      @Lordius

      Le meilleur moyen pour faire véritablement réagir cette caste politique de « sans états d’âme » ,sans violence, sans casse, sans dommages permettant aux medias de faire le buzz et de l’audimat sur notre dos... c’est de retirer en masse nos économies des banques.... Joyeux bordel à tous !...


    • leypanou 11 décembre 2018 09:12

      Macron est peut-être sincère lorsqu’il déclare sa flamme au pays, mais il œuvre clairement à la destruction de la nation 

       : la Grèce a été obligée de vendre ses biens pour rembourser ses « prétendues » dettes, nous, on vend nos biens (ADP, aéroports, barrages, etc, etc) par idéologie.

      Le quasi-racket réalisé par la privatisation de la gestion des autoroutes n’est pas suffisant, il leur faut encore aller plus loin.

      On est incapable de mettre fin aux algues vertes en Bretagne, et on prétend vouloir protéger la planète. Des milliers de famille sont mal logées et pourtant, c’est open bar pour des prétendus mineurs non accompagnés (des gens qui ont été assez majeurs pour traverser plusieurs frontières et qui deviennent mineurs arrivés ici).


      • Fergus Fergus 11 décembre 2018 11:34

        Bonjour, leypanou

        Arrêtez avec les algues vertes ! Ce n’est pas une question d’« incapacité » mais de volonté politique de faire plier les lobbies agricoles pollueurs !


      • troletbuse troletbuse 11 décembre 2018 13:13

        @Fergus
        Fergus, vous ne prenez que les arguments ou plutôt les contre-arguments qui vous intéressent. Quand Leypanou vous dit que le « mignon » prétend sauver la planète, vous êtes muet. Vous feriez un bon politique car vous choisissez un point mineur afin de ne pas répondre aux arguments solides. La transition écologique n’est qu’une arnaque de plus. Avez-vous un avis la-dessus ?


      • Fergus Fergus 11 décembre 2018 17:48

        Bonjour, troletbuse

        Je n’ai réagi que sur les algues vertes parce que cela fait plusieurs fois que leypanou nous sert cet argument de l’« incapacité ». Or, ce sujet m’intéresse tout particulièrement, moi qui vis en Bretagne et suis régulièrement confronté au phénomène.

        Pour le reste, vous avez raison sur le ridicule de Macron « sauveur de la planète ».

        Cela dit, non, la « transition écologique » n’est pas une « arnaque », mais une nécessité à mes yeux.


      • troletbuse troletbuse 11 décembre 2018 23:00

        @Fergus
        mais une nécessité

        Il faudra m’expliquer pourquoi et comment.
        J’ai exposé plusieurs fois pourquoi c’était une arnaque et il faudrait me prouver que le tout électrique est possible et NON polluant. Sinon ca ne sert à rien.


      • Arnould Accya Arnould Accya 11 décembre 2018 09:18

        Soeur Emmanuelle s’occupait des pauvres. Frère Emmanuel s’occupe des riches.


        • Fergus Fergus 11 décembre 2018 11:34

          Bonjour, Arnould Accya

          Excellent ! 


        • Parrhesia Parrhesia 11 décembre 2018 09:18

          … Perseverare diabolicum !!!

          Chaque jour qui passe avec cette équipe de « Dangerous » au pouvoir joue pour les mondialistes contre le pays !!!


          • Giordano Bruno 11 décembre 2018 09:30

            Ces mesures vont certainement contribuer, en augmentant le pouvoir d’achat des plus démunis, à relancer la consommation et la croissance.

            Les plus démunis ne sont pas concernés par ces mesures. Ils n’ont pas de travail.


            • Arogavox 11 décembre 2018 10:18

              @Giordano Bruno
              Très juste : non seulement ce jupiter discrédite ses ministres godillots en annonçant des mesures opposées à ce qu’ils décrétaient mauvais, non seulement, donc, il rend Son gouvernement incohérent ou menteur, mais bien pire, il vient d’établir la preuve d’un forfait commis contre le peuple Français : augmenter les sources de discordes et de perte de cohésion sociale. Il ne fait que tenter d’acheter une partie des gens en colère en les opposant à ceux qu’ils continue en fait de discréditer et de diffamer. Les gens sans contrat de subordination et/ou à la rue, sont passés par pertes et profit. Même ceux qui ont un ’travail’ sont enfin reconnus comme devant être aidés (après tout de même toutes ces émeutes , plus la pression du regard des forces à l’étranger !). Et pourtant, celles et ceux qui sont encore bien plus dans le besoin doivent rester sans assistances à personnes en danger ! Ce sont donc bien des « rien » dans l’esprit de ce Jupiter, même s’il ne l’a pas répété cette fois-ci ...

               Ce jupiter et tous les godillots qui le soutiennent viennent donc l’établir la preuve de l’illégitimité de leurs prétentions puisqu’elles nuisent au peuple français !
                Une destitution est donc bien indispensable ! et doit être le préalable incontournable à une quelconque action de rétablissement de la paix en France


            • Fergus Fergus 11 décembre 2018 11:39

              Bonjour, Giordano Bruno

              Vous avez raison ! Rien sur le chômage.

              Pire : alors que tout devrait être fait, en termes de moyens, pour le diminuer, Macron restaure le plan de Sarkozy sur les heures supplémentaires. Une mesure aberrante qui profite à ceux qui ont déjà du boulot et qui encourage les patrons à ne pas embaucher !


            • Pierre Régnier Pierre Régnier 11 décembre 2018 12:04

              @Fergus
              Enfin un commentateur qui le dit, alors que je vois cette mesure approuvée à peu près partout ailleurs !


            • sokom 11 décembre 2018 16:11

              @Fergus
              C’est même inutile. Dans ma société, si une personne pointe du non emploi, impossible de faire des heures sup...


            • Eric F Eric F 11 décembre 2018 17:47

              @Fergus
              totalement d’accord sur le caractère aberrant de la défiscalisation des heures sup, que personne ne demandait du reste sur les rond-points et barrages. C« est une prime à la non-embauche, et un double effet d’opportunité pour ceux qui en bénéficient car elles sont déjà bonifiées.
               »travailler plus pour gagner plus" et laisser les autres sur la bas côté.


            • Arogavox 13 décembre 2018 23:25

              @Eric F
              " laisser les autres sur le bas côté

              « 

              Et c’est là qu’on voit l’ironie perverse du jupiter :
               il vient de renouveler une insulte/provocation masquée par un clin d’oeil au sens culturellement alloué en France à l’expression »les jaunes«  : on désignait ainsi (depuis au moins le »Germinal" de Zola) les casseurs de grève qui se laissaient acheter pour obtenir ou garder le boulot que les grèvistes osaient négocier ...

               L’histoire, un éternel recommencement ? 
               c’est ce que l’on raconte aux ignorants qui sont d’autant plus sûrs d’eux qu’ils cultivent l’ignorance de leur ignorance !


            • Eric83 Eric83 11 décembre 2018 09:31

              Je partage votre constat sur le fond. Par contre, je n’ai pas ressenti de mea culpa émouvant, ni feint et encore moins sincère.

              Macron est un manipulateur-destructeur habile - sinon il n’aurait pas été élu - mais hier soir, dans une allocution enregistrée et non en direct, il a été pitoyable et le masque est tombé.

              Aucune humanité, ni émotion, ni sincérité, ni spontanéité, tout sonnait faux dans cette allocution débitée par un robot lisant un prompteur.

              Macron est indigne de la fonction présidentielle et du peuple français.

              Macron, démission ou destitution. 


              • Giordano Bruno 11 décembre 2018 09:53

                @Eric83
                Je suis plus sensible que la moyenne au comportement non verbal des gens. J’ai vu dans cette intervention un Macron totalement faux, hypocrite, jouant un rôle du début à la fin, et comme d’habitude une personne faible voulant donner l’image contraire. Il ne savait que faire de son regard et de ses mains, c’est-à-dire quel rôle leur donner. Son intonation était typique des médiocres acteurs. Les cours de Brigitte n’ont pas donné les résultats escomptés.


              • Parrhesia Parrhesia 11 décembre 2018 10:25

                @Giordano Bruno
                A la fois très bien vu et très important !!!


              • malitourne malitourne 11 décembre 2018 11:57

                @Giordano Bruno
                Clairement ! On voit bien que ce type joue une partition de com. C’est une machine à communiquer, mais on sent bien qu’il n’a aucune profondeur personnelle. Notre président est une coquille vide.
                Nous devons le faire partir.


              • sokom 11 décembre 2018 16:14

                @Eric83
                J’avais trouvé un texte sur les psychopathe. On y apprends que 6% des hommes ou femmes sont dépourvue d’émotions. Depuis le plus jeunes âge, ils vont apprendre à feindre ces sentiments. La grande partie y arrivent assez bien, mais ce n’est même pas le cas de Macron


              • Eric F Eric F 11 décembre 2018 18:03

                @Eric83
                bien sûr que c’est de la com, et c’était même un « oral de rattrapage » qu’il a bachoté. Commencer assez longuement sur les violences permettait d’entrée de jeu de se placer en accusateur et non en accusé, après ça en paternaliste bienveillant.


              • Papybom Papybom 11 décembre 2018 09:50
                Lundi soir, Macron a envoyé des fumigènes !

                Mais pas un mot sur la signature du pacte Non Contraignant de Marrakech.

                Souvenez vous du mot Non CONTRAIGNANT ! Affaire de la crèche Baby Loup.
                N’ayant pas exercé de recours auprès de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), les avocats Claire Waquet et Michel Henry de l’ancienne salariée ont saisi le Comité des droits de l’homme (CDH) de l’Organisation des Nations unies auprès duquel ils ont déposé une requête le 18 juin 2015. Le 10 août 2018, le CDH rend un avis — non contraignant — estimant que le licenciement de Fatima Afif constituait « une discrimination en raison des convictions religieuses ». Le comité estime les décisions de la justice française en contradiction avec les articles 18 et 26 du pacte international relatif aux droits civils et politiques. Il explique que « la restriction établie par le règlement intérieur de la crèche et sa mise en œuvre constituent une restriction portant atteinte à la liberté de religion de l’auteure en violation de l’article 18 du pacte ». Le motif du licenciement, pour « faute grave », est également critiqué, car empêchant toute indemnité de licenciement (la plaignante réclame 100 000 euros) et étant décrit comme « particulièrement stigmatisant ». Le groupe d’experts conclut que ce licenciement et l’obligation de « neutralité » du personnel constituent une «  discrimination inter-sectionnaire basée sur le genre et la religion ».

                • paulau 11 décembre 2018 11:44

                  @Papybom
                  Merci pour ce message très utile car il démontre l ’absence de valeur de l ’ expression « non contraignant »


                • Taverne Taverne 11 décembre 2018 09:56

                  Une allocution pour une allocation

                  « ils obtiennent une augmentation du SMIC de 100 euros » : non, c’est pour la plus grosse partie de la prime d’activité payée par la CAF et donc par nous tous. Sans effet sur les jeunes de moins de 21 ans qui ne gagnent que 900 euros et n’ont pas droit à la prime d’activité, sans effet sur les nombreux fonctionnaires qui gagnent autour du SMIC car leur traitement ne dépend pas de cet indice.

                  « ... et la suppression de la hausse de la CSG pour les petites retraites » : ce n’est peut-être que pour l’année 2019 et, de toute façon, il ne fait que restituer une partie de ce qu’il a pris aux retraités par une action « injuste » selon son propre aveu. Sans effet sur les petites retraites (de 600 à 100 euros) qui n’étaient pas concernées par la CSG

                  « le rétablissement des heures supplémentaires défiscalisées. » D’une pierre deux coups, il fait plaisir à beaucoup de salariés mais aussi à l’électorat de droite en restaurant une mesure de Sarkozy.

                  Pour résumer : Français, vous aurez une alloc !


                  • Eric83 Eric83 11 décembre 2018 10:32

                    @Taverne

                    Manipulation totalement politicienne celle-là, l’annonce concernant la suppression de la hausse de la CSG pour les retraites inférieures à 2 000 €.

                    Les retraités ont fortement voté Macron à la Présidentielle et il s’en est mis beaucoup à dos, depuis, à cause de la CSG. La manoeuvre – grosse comme une maison – vise donc, avec cette annonce aussi inattendue que satisfaisante pour ces retraités, à les faire voter aux européennes pour LREM…enfin le pensent-t-ils, lui et ses conseillers ?


                  • cevennevive cevennevive 11 décembre 2018 10:00

                    Bonjour le Cowboy solitaire

                    « Ces mesures vont certainement contribuer, en augmentant le pouvoir d’achat des plus démunis, à relancer la consommation et la croissance ».

                    Les plus démunis ne sont pas comptés dans ces mesures ! Ils sont tout simplement ignorés.

                    N’existent pas dans les considérations du blanc-bec, les millions de gens au RSA, au chômage, etc.

                    Les « petites retraites » dont vous parlez, c’est 300, 400, 500, 600, 700, 800 euros par mois, et ces petits retraités n’étaient déjà pas contraints de régler la CSG...

                    L’on ne parle dans les médias que du « minimum vieillesse ». Mais cela ne comprend que quelques retraités qui n’ont jamais cotisé pour leur retraite !

                    Nous qui avons travaillé et cotisé de nombreuses années ne relevons pas du minimum retraite dont le montant dépasse le nôtre désormais !

                    Bon article pourtant auquel je souscris pleinement.

                    Bien à vous.


                    • Shaw-Shaw #Shawford42 11 décembre 2018 10:02

                      @cevennevive

                      Plaîtex ? smiley

                      Allez Ciao les frustré.e.s !


                    • cevennevive cevennevive 11 décembre 2018 10:15

                      @#Shawford42, bonjour le guignol,

                      Non, je ne suis pas frustrée, je suis lucide ! Et je m’en sors bien malgré que je ne sois pas sous la houlette de ce jeune paon arrogant.

                      Et pour être franche, je préfère, et de loin, vos débordements verbeux et votre humour un peu décalé que les grandes phrases alambiquées de ce prétentieux.

                      Vous êtes-vous reconnu dans les énumérations du discours ? Non, sans doute.

                      Et, si j’étais mal élevée, je crierais à Macron, comme je cries à mon chien parfois un peu rétif « couché ! ».


                    • Shaw-Shaw #Shawford42 11 décembre 2018 10:34

                      @cevennevive

                      Bonjour tout d’abord, et merci, comme à votre habitude, de ne pas vous être effarouchée plus que ça de ma précédente saillie, qui se voulait comme toujours drôlatique, et/mais peut être un tout petit plus que ça.
                      Mais cela c’est laissé à la libre interprétation de chacun.

                      Étant au RSA, je pense que vous devez vous imaginer aisément que je me sens concerné par la moindre annonce, même pour quelques € qui pourraient changer mon quotidien.

                      Mais comme vous le dîtes encore mieux par ailleurs, c’est sur les rond point que ça se passe de toute façon !

                      Pour Macron lui même, que j’appelle Saturnin moi (à quiconque là aussi de s’intéresser ou pas à une telle dénomination bizarroïde... oubah), je ne l’ai même pas écouté, cette engeance mécaniquement toxique, et là je finirai par une autre saillie sans volonté de plus avant l’expliciter :

                      in fact I prefered to finish my 18 holes and take off fast to test asap my sweet & hot Tower Menu from my Barbados KFC, with spicy and especially ridicoulus french fries.

                      But... I love France ! ^^^^^^

                      Have a good day, savage fower for the South of Main Land !


                    • cevennevive cevennevive 11 décembre 2018 10:41

                      @#Shawford42, merci et bonne journée !
                      Nous ne mangerons pas de la dinde, du foie gras et de la bûche, mais au moins ne serons-nous pas malade d’avoir trop mangé !!!


                    • oncle archibald 11 décembre 2018 11:26

                      @ Bonjour Cevennevive,

                      Par bonheur nous ne mangerons pas de la dinde à la viande trop sèche et le plus souvent insipide parce que sortant d’un élevage industriel, ni du foie gras de supermarché qui est un produit industriel lui aussi complètement surfait, ni de la bûche bien grasse et bien lourde que vous mettrez une semaine à digérer !

                      Il y a d’autres façons de marquer la fête par un très bon repas bien moins couteux. Nous parlons de quelle fête d’ailleurs ? Il est passé où le « Jésus » de la crèche, un Dieu qui se fait homme et choisit le lieux des plus humbles comme palais de naissance ? Même pour les athées, quelle image magnifique !

                      Bref revenons au menu : que diriez vous d’un « boeuf à la ficelle », ce « roti » que l’on fait bouillir dans le bouillon du pot au feu et que l’on sert saignant ? En plus avec les « restes » on mange toute la semaine : un miroton avec la viande qui a servi à faire le bouillon, un gratin de macaroni, les légumes en salade chaude avec un filet d’huile d’olive ...

                      Si vous préférez les « mariscos » je vous propose un plat de spaghettis « alle vongole » comme disent les romains, avec une poignée de palourdes, ou moins cher et plus méridional avec deux ou trois cent grammes de tellines ? J’en raffole !

                      Pour dessert une pomme au four avec une bonne cuillerée de gelée de coing dans le trou du cœur évidé ? Whaww ! L’odeur des pommes en train de cuire dans le four me fait déjà saliver !

                      Ras le bol de ces Noëls préfabriqués organisés par les marchands !


                    • cevennevive cevennevive 11 décembre 2018 11:43

                      @oncle archibald, bonjour,

                      Je crois que je vais préparer une poule au pot pour Noël. En bonne huguenote, c’est le plat que préconisait le bon roi Henry. Mais pas n’importe quelle poule, une grosse et grasse qu’un voisin m’a vendue il y a quelques mois et que j’avais mise au congèl. J’y mettrai des navets, des pommes de terre, du chou chinois, du céleri rave, etc...
                      Bonnes fêtes l’oncle. Je vois tout de même que vous n’êtes pas très d’accord avec les récriminations du camp des gilets jaunes. C’est là notre différence. Mais c’est de bonne guerre que de partager nos opinions...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès