• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron va-t-il perdre la mise après les voyages de Zemmour et de Pécresse (...)

Macron va-t-il perdre la mise après les voyages de Zemmour et de Pécresse en Arménie ?

La candidate à l'élection présidentielle française 2022 du parti « Les Républicains » (LR), Valérie Pécresse, est partie en Arménie du 20 au 23 décembre 2021. Auparavant, ce pays avait reçu la visite d'un autre candidat qui postule aussi au poste le plus élevé de l'Etat : Eric Zemmour et son parti « Reconquête ». Cette visite en Arménie était le premier voyage à l'étranger pour ces deux personnalités politiques après la nomination de leur candidature officielle à la course à la présidentielle. Ces deux voyages témoignent de l'importance sans précédent de la question arménienne dans le discours préélectoral français.

JPEG

Au début du mois de décembre, le président français, Emmanuel Macron, a donné un coup d'envoi informel à sa campagne électorale. Le discours dans lequel le président a exposé les priorités de la république pour la présidence du pays au Conseil de l'UE avait une connotation politique ouvertement interne et s'adressait davantage à l'électorat français qu'aux auditeurs européens. 

Au grand dam d’Emmanuel Macron, les initiatives de réforme de l'espace Schengen et du modèle social de l'UE ne se sont pas traduites par de réels points politiques. Selon les derniers sondages, le niveau projeté de soutien à l’actuel président français au premier tour continue de fluctuer dans une fourchette de 24 à 26 %. Pendant ce temps, chacun du trio des candidats de droite, à savoir Eric Zemmour, Marine Le Pen et Valérie Pécresse, recueille 13 à 17% des voix montrant un rapport de force qui suggère qu'il y a une lutte pour chaque électeur.

L'absence d'un élan, qui donne le ton à la course aux élections dont Emmanuel Macron a tant besoin, explique le scepticisme des Français sur sa capacité à résoudre le problème migratoire. Les Français ne croient pas que l'actuel président pourra soudainement faire ce que les politiques bruxellois n'ont pas pu faire depuis de nombreuses années, à savoir obtenir l'assentiment des pays de l'Est sur le principe d'une répartition solidaire des réfugiés entre tous les Etats de l'UE. 

Dans le même temps, même dans le scénario le plus favorable, il faudra des mois à l'UE pour trouver un compromis et résoudre le problème dont Emmanuel Macron ne dispose pas. Avec des ghettos en France qui apparaissent, même dans les villes de province, un peu partout dans le pays, la population n'est pas prête à attendre.

La patience des Français s'épuise. Cela est attesté par la crise la plus profonde connue par la gauche. La France, dirigée par le socialiste, François Hollande, il y a quelques années, pourrait devenir le deuxième Etat d'Europe occidentale après l'Autriche dans lequel un « virage à droite » aura lieu. Presque un habitant du pays sur deux soutient un candidat de droite, un tiers, un candidat d'extrême droite.

Cette situation, surtout compte tenu de la rhétorique de Valérie Pécresse, de Marine Le Pen et surtout d’Eric Zemmour, indique que le problème migratoire en France ne s'est pas simplement actualisé. Il a acquis un caractère plus large, quasi religieux, sans précédent pour l'Europe actuel.

Ceci est confirmé par l'intérêt et le soutien en France de la théorie du choc des civilisations créé dans les années 90 par le sociologue américain Samuel Huntington, reprise et habilement adaptée par la droite française. La lutte entre l'islam et le christianisme, l'affrontement entre l'Orient et l'Occident, l'affrontement dont dépendra le sort de la République et de l'identité française, sont les idées que véhiculent, non seulement, le radical Zemmour, mais aussi la candidate plus modérée Valérie Pécresse.

La question des attitudes de valeur envers le christianisme, qui a surgi des questions de migration, occupe une position solide comme l'un des thèmes dominants du discours politique national. A cet égard, il n'est pas surprenant que l'Arménie devienne un champ de bataille pour les candidats français. L'objectif de la candidate de LR est d'envoyer un message fort à l’électorat catholique de droite, de plus en plus sensible aux thèses de l’ex-polémiste, écrit Europe 1. Pécresse signale que l'Arménie est en danger, précisant que la dignité d'un peuple réside d'abord dans sa souveraineté, tout en rappelant le génocide de 1915 et effectuant un rapprochement avec la situation de la France car « la leur est la nôtre » en dénonçant « la haine islamiste », « cette même haine qui a frappé les Arméniens, à travers les crimes commis par les mercenaires djihadistes au Haut-Karabach, comme elle frappe déjà les Européens ».

Quelques semaines plus tôt, Eric Zemmour déclarait à propos de la mission historique spéciale des chrétiens d'Orient sur le sol arménien : « A la frontière entre l’Arménie et la Turquie, face au Mont Ararat, je veux dire aux Arméniens à quel point ils sont un modèle de résistance depuis des siècles ». 

Les deux candidats ont exprimé leur soutien au peuple arménien dans le contexte de la récente guerre du Haut-Karabakh. Ils ont discuté avec leurs collègues d'Erevan des possibilités d'intensifier l'interaction entre l'Arménie et la France, en développant davantage la coopération dans les domaines de l'éducation et de la science, de l'économie et des investissements. Les deux personnalités politiques ont abordé les questions de sécurité régionale et l'avenir de la diplomatie française dans le Caucase du Sud. 

Même, s’il y avait beaucoup de points communs entre les deux visites, une certaine différence existait toujours. Elle consistait en une approche particulière du choix des lieux que chaque délégation visitait. Valérie Pécresse est allée au Haut-Karabakh, abordant ainsi un problème plus brûlant et urgent. 

Eric Zemmour a visité le monastère de Khor Virap, situé au pied du mont Ararat, un lieu symbolique qui personnifie le martyre de la foi, la lutte séculaire entre le christianisme et l'islam. D'un point de vue idéologique, sa visite était plus symbolique, calibrée et plus organiquement inscrite dans son programme politique interne, fixant sur l'idée d'un choc de deux civilisations.

Si le message général des deux visites s'adressait à tous les électeurs français, la cible était la grande diaspora arménienne de la Ve République. Son nombre atteint selon Le Monde près de 500 000 personnes. D’autres chiffres sont donnés pour parler de 600 000 à 1 million d’Arméniens en France. Tout cela est stratégique surtout dans le contexte de la lutte féroce annoncée. Cette diaspora arménienne en France a soutenu Emmanuel Macron. Les prochaines élections, prévues au printemps 2022, vont montrer un nouveau choix de la diaspora.

Philippe Rosenthal 

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=3444


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 3 janvier 19:22

    Franchement, voter pour Valemanuel Macresse ou Emalerie Pecron, à moins que ce soit Maric Le Zem ou Eram Zempen, c’est pour moi hors de question.

    Quant à la « gauche » comme je n’ai pas de microscope assez puissant je ne vois pas.

    Alors, ce sera ballade en forêt.


    • Lynwec 3 janvier 19:46

      @amiaplacidus
      Vous disposez pourtant d’un recours qui n’a jamais été employé, existe depuis 2007, n’a pas varié dans sa doctrine politique depuis et a pris position contre Macron en demandant d’abord sa destitution (demande suivie par UN député) puis une motion de censure (démarche en cours) : il s’agit de l’UPR d’Asselineau qui bénéficie d’un brouillard médiatique complet en dehors des périodes électorales et de mauvais traitements de faveur pendant celles-ci.

      Alors, oui, on y propose de quitter l’UE, l’Otan et de reprendre notre souveraineté monétaire. C’est dangereux parait-il... (surtout pour les actuels bénéficiaires du tout UE qui nous apporte tant de bienfaits...)

      Bonne ballade en forêt, les électeurs pro UE iront voter, soyez-en certains...


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 4 janvier 00:27

      @amiaplacidus
      Je crois qu’on se masturbe pour rien à propos de la réélection de macron.
      Parce que cet horrible personnage ne se représentera sans doute pas, parce que les américains n’en veulent pas. Je ne sais pas trop pourquoi, vu le cirage de pompes qu’il leur a prodigué de tous temps : ce sont vraiment des ingrats...
      Mais je sais comment : ils ont un tas de casseroles accrochées à ses fesses, et la moindre révélation en fera un personna non grata aux yeux des électeurs.
      Il a eu la peau de Fillon, les ricains auront la sienne, avec les mêmes méthodes, comme quoi il y a toujours une Justice.
      Suites de l’affaire Alsthom, sexe de Brigitte (il parait que c’est un secret de polichinelle), et sans doutes de nombreuses autres affaires troubles qui le feront fuir la course en échange du maintien du secret.
      Tous les politiciens du monde ont ce genre de dossier accroché dans leur dos : ce n’est pas l’électeur qui les choisit, mais ceux qui détiennent les dossiers.
      Epstein était un collectionneur de ce type de secrets qui font la pluie et le beau temps en politique.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 janvier 10:37

      @Lynwec

      on est toujours autant dans l’auto intox à l’UPR apparemment.

      Vous n’avez toujours pas compris que si les gens ne votent pas pour vous, c’est pas par ignorance, car, depuis tout ce temps, tout le monde vous connait.


    • ETTORE ETTORE 4 janvier 13:23

      @doctorix, complotiste
       sexe de Brigitte (il parait que c’est un secret de polichinelle

      )

      Oouhhhhh ! C’est bien trouvé ce terme ! BRAVO !
      ....
      « familier : Homme ridicule par sa facilité à changer d’opinions au gré des circonstances ou de l’influence de quelqu’un »

      Comme quoi, les circonstances de la vie, cachent souvent un polichinelle dans le tiroir.


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 janvier 13:45

      @doctorix, complotiste
       
       ’’Tous les politiciens du monde ont ce genre de dossier accroché dans leur dos : ce n’est pas l’électeur qui les choisit, mais ceux qui détiennent les dossiers.’’
       
       Voilà ce qu’il faudrait inscrire au fronton de toutes les mairies de France et sous les bustes et photos de Marianne.
       
       Au sujet du secret de Polichinelle, quelqu’un a-t-il des nouvelles de Natacha Rey qui avait promis des révélations pour le 3 janvier ?


    • Fergus Fergus 4 janvier 14:10

      Bonjour, doctorix, complotiste

      « cet horrible personnage ne se représentera sans doute pas »
       smiley Le seul fait qu’il n’ait pas demandé le report de la présidence française des ministres de l’UE montre au contraire qu’il a toujours eu l’intention de se représenter, et en l’occurrence d’utiliser cette présidence pour se faire mousser sur la scène internationale !

      « Il a eu la peau de Fillon »
       smiley Ce n’est pas lui qui est responsable de cette chute, mais les rivaux LR de Fillon qui l’ont balancé au Canard enchaîné. Et si Fillon n’avait pas agi comme un escroc, il aurait été élu président de la république sans que quiconque puisse s’y opposer !


    • Armelle Armelle 4 janvier 16:44

      @Francis, agnotologue
      « Au sujet du secret de Polichinelle, quelqu’un a-t-il des nouvelles de Natacha Rey qui avait promis des révélations pour le 3 janvier »
      J’ai bien peur que personne n’en ait depuis sa dernière garde à vue !!!


    • Fergus Fergus 3 janvier 20:45

      Bonsoir, 

      En quoi les voyages en Arménie de Pécresse et Zemmour pourraient-ils avoir une influence autre que très marginale sur la présidentielle ???

      A toutes fins utiles, le sondage du jour donne Macron à 26 % devant Pécresse et Le Pen à 16 %, puis Zemmour à 13 %.


      • troletbuse troletbuse 3 janvier 23:11

        @Fergus
        Tiens vous avez repris votre métier de pompier volontaire de la LREMie.  smiley


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 janvier 10:33

        @troletbuse

        si ils auront une inflence, mais positive, tellement les pseudos souverainistes franchouillards, tellement amis de Poutine, n’ont pas l’air d’avoir saisi que ce dernier nous chie dans les bottes ouvertement, quoi qu’on puisse vouloir normaliser nos relations avec lui.


      • nenecologue nenecologue 4 janvier 11:38

        @Fergus
        Alors déjà les sondages n’engagent que ceux qui y croient ...
        Ensuite, le sujet de ces voyages est le soutient de la civilisation chrétienne contre la civilisation musulmane.
        C’est d’ailleurs étonnant que pecresse (leche babouche en chef) ait eu l’autorisation d’y aller. 


      • Lynwec 3 janvier 21:11

        Rassurez-vous, les sondages (autre mot pour mensonges organisés en petit comité) sont là pour remettre les pendules à l’heure.


        • zygzornifle zygzornifle 4 janvier 03:38

          Pécresse c’est la version transgenre de Macron ....


          • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 4 janvier 08:39

            @zygzornifle
             
            ’’Pécresse c’est la version transgenre de Macron ....’’
             
            Ou l’inverse. Je trouve Pécresse très féminine. Je dis ça ...


          • ETTORE ETTORE 4 janvier 13:14

            @Francis, agnotologue

              4 janvier 08:39

            @zygzornifle
             
            ’’Pécresse c’est la version transgenre de Macron ....’’
             
            Ou l’inverse. Je trouve Pécresse très féminine. Je dis ça ...


            Ben en fait, on ne sait plus trop où on en est, question couillu , avec tout ce que s’enfile la presse, en action/négation...... !

            Imaginez, si je devais lui tenir la porte des chiottes, j’hésite entre la galanterie à usiter, face à la gente féminine, ou......lui claquer la porte à la tronche.

            Mais bon, ça c’est uniquement si les chiottes sont UNISEXE !

            Dans le cas des cuvettes différenciées, le problème ne se pose pas ! Quoi que.....


          • zygzornifle zygzornifle 4 janvier 03:42

            Comme si l’Arménie allait décider du sort de la France.

            Et pourquoi pas la Papouasie pendant qu’on y est .....


            • Fergus Fergus 4 janvier 14:11

              Bonjour, zygzornifle

               smiley


            • LeMerou 4 janvier 07:06

              Ces voyages ne sont que des actions de racolages électoraux. 

              Tout comme la Mairesse de Paris en Bretagne qui prône la décentralisation 


              • yakafokon 4 janvier 07:58

                Le texte de cet exposé montre à l’évidence que personne ne connait la situation dans cette partie de l’Europe !

                L’Arménie est l’un des six états-membres de la C.E.I. ( Communauté des Etats Indépendants ).

                Or, la C.E.I. est protégée par l’O.T.S.C. ( Organisation du Traité de Sécurité Collective ), organisation de défense équivalente à l’O.T.A.N., créée par la Russie le 7 Octobre 2002.

                Si par extraordinaire, il venait à l’idée de l’Azerbaïdjan d’attaquer l’Arménie, la Russie serait dans l’obligation d’intervenir militairement, et de ramener les azéris jusqu’à Bakou à grands coups de pompes dans le cul !

                Si la Russie n’est pas intervenue dans le Haut-Karabagh, c’est parce que cet état auto-proclamé situé en Azerbaïdjan s’était séparé de l’Arménie, et n’est reconnu ni par l’O.N.U., ni par l’Arménie, ni par la Russie ! ( regardez le drapeau de l’Arménie et celui du Haut-Karabagh, vous comprendrez mieux ).

                La Russie est un pays qui a la guerre en horreur, pour en avoir subi les conséquences à plusieurs reprises ( expérience qui manque visiblement aux Etats-Unis ), mais quand elle est contrainte à la faire, elle va jusqu’au bout, quelles-qu’en soient les conséquences !

                Alors, si j’habitais Bakou ( ou même Ankara ), je commencerais à me faire du souci !


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 4 janvier 10:31

                  @Rantanplan de Poutine

                  Je vous remercie pour votre exposé, qui démontre de façon implacable et humoristique (bien que ce soit, j’imagine, tout à fait involontaire) que l’attaque turco-azérie d’octobre 2020 n’a pu se se faire qu’avec la bénédiction du Kremlin, et a d’ailleurs cessé dès lors que Vladimir avait décidé que le jeu avait assez duré.

                  Mais ce n’est que partie remise, malheureusement pour les Arméniens, quand on voit la ligne de cessez le feu branlante qui a été laissée « en cours de route », ainsi que le corridor entre Azerbaïdjan et Nakhitvhevan qui achève de balafrer le pays.

                  Non la seule chose d’inquiétante pour ce qui concerne la France, c’est que seul Macron a pris la mesure de l’impérialisme turc, allié (de circonstance ?) avec Poutine, tandis que les pseudos souverainistes franchouillards n’ont pas l’air de l’avoir compris, lorsqu’ils vont se recueillir « pour défendre la chrétienté », ou lorsqu’ils éructent pour « soutenir les milices kurdes de Syrie »


                • eddofr eddofr 4 janvier 10:37

                  Aller foutre un peu plus la merde dans un pays déjà bien embourbé, tout ça pour racoler quelques voix, marginales, en évitant d’aborder les sujets, épineux, de politique intérieure ...

                  Voilà bien une idée typique de politiciens Français !


                  • ETTORE ETTORE 4 janvier 13:06

                    Bah ! Allez,, Z’en faites pas .....

                    L’Arménie, pour le Bel zé Buthé Elyséen, c’est comme les petits papiers.... léger et volatil .

                    Il iras faire un tour à Jérusalem, Tel Aviv, et finir par le Vatican.

                    Et il en reviendras, comme du Liban, une main devant, une main derrière !

                    Et oui, que voulez vous, les faux billets à ordre Rote Child Riens, c’est pas évidents à écouler.


                    • alain laurent 4 janvier 20:06

                      bien sûr qu’il se représentera et qu’il sera réélu, les français le voit comme leur sauveur , moi j’irais à la pêche le jour des élections , encore 300 000 contaminations aujourd’hui ....... POURQUOi LES VACCINÉS FONT DES TESTS ??????????????????????? parce qu’ils ont peur ,des flippés de la grippe c’est ça les français en ce moment , ils voteront pour lui car plus ils les maltraitent plus ils aiment , syndrome de Stockholm (un peu maso sur les bords aussi , et les bords sont larges)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité