• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mafia versus Empire

Mafia versus Empire

Nous avons tous une idée de ce que sont et font les Mafias dans les diverses régions du monde. On les qualifie d’organisations criminelles donnant suite au crime organisé. Selon leur envergure et leur puissance, ces Mafias s’imposeront dans leurs milieux et feront respecter leurs lois. Leur capacité de corruption leur permettra d’acheter des juges, des politiciens et même des autorités religieuses. Leurs ennemis devront faire face à la loi du plus fort et du plus violent. Les assassinats, les mises à feu de barres et d’édifices qui leur font obstacle, feront partie de leur arsenal pour mettre au pas les récalcitrants.

Le crime organisé, au niveau de ces mafias urbaines et régionales, s’enrichit avec la vente des drogues et des boissons, la traite des femmes, le commerce des armes, le vol de banques, etc. Ils sont et font la loi qui les sert le mieux. Sous ce dernier aspect, ils ne sont pas sans faire penser à l’Empire, aux ambitions illimitées, pour qui les lois deviennent celles qui lui permettent de satisfaire pleinement ses intérêts. À ce titre, nous pouvons dire, à la lumière d’un certain nombre de faits, que l’Empire étasunien répond parfaitement à ce profil d’État qui se comporte comme une Mafia pour qui la seule loi qui prévaut est celle qui le sert au mieux.

Lorsque nous regardons le comportement et les interventions de cet Empire au Venezuela et à Cuba, entre autres, nous réalisons que la Loi internationale, consacrée dans la Charte des Nations Unies, n’a aucune influence sur ses actions criminelles menées contre ces deux pays. 

À l’occasion du Forum de Sao Pablo qui s’est réalisée au Venezuela, du 25 au 28 de juillet, le ministre des Relations extérieures de Cuba a pris la parole pour demander aux institutions internationales et régionales d’intervenir devant l’accentuation des sanctions et du blocus économique contre Cuba. Il a eu, entre autres, ces paroles :

« “#EEUU augmente les actions de piratage économique contre #Cuba. Ils exercent des activités illégales de surveillance et de persécution des navires et menacent les compagnies de transport maritime, les compagnies d’assurance et les gouvernements d’empêcher l’arrivée de carburant dans le pays. C'est un plan génocidaire | # NoMoreLock ”

https://www.journaldemontreal.com/2019/06/04/voyages-bateaux-nouvelles-sanctions-americaines-contre-cuba-1

http://cubacoop.org/spip.php?page=article&id_article=1640

Dans ce cas, l’Empire se comporte comme une véritable organisation criminelle, caractéristique de toute Mafia.

Il en va de même pour le Venezuela, victime de cette mafia impériale qui a mis la main sur plus de 25 milliards de dollars du peuple vénézuélien, argent destiné à l'achat de médicaments, de produits alimentaires et de produits industriels. Selon des études menées par des étudiants universitaires, ces sanctions auraient fait plus de 40 000 morts de 2017 à 2019. C'est quelque chose de grave. Tout cela, évidemment, hors de toute norme internationale. Non seulement il commet ces crimes, mais il en arrive à se joindre, avec sa corruption, gouvernements, épiscopat, État du Vatican et pays d’Europe pour faire du Gouvernement révolutionnaire le grand responsable de la misère du peuple due à sa mauvaise administration. Inutile d’ajouter que la grande majorité des médias de communication sur lesquels il a plein pouvoir, vont amplifier cette conviction et passer sous silence tous ces crimes commis à l’encontre du droit international.

Je voudrais bien que toutes ces bonnes âmes qui soutiennent cet Empire nous disent comment il est possible qu’il soit le sauveur de peuples et d’humanité tout en agissant hors du droit international, volant par milliards de dollars ces peuples, générant, par mercenaires interposés, la violence au sein de ces mêmes populations, interdisant le commerce international y pénalisant tous ceux qui se risqueraient à défier ces sanctions. Nous sommes loin du personnage évangélique du bon samaritain. Nous sommes plus près du personnage du « Parrain » qui voit à ses intérêts et qui agit selon ses propres lois. Le silence des pays et institutions religieuses sur ses crimes les transforme en complices de ces derniers.

En 2018, le papa François s’est rendu à Palerme pour y rencontrer le peuple, mais aussi, pour s’adresser à la Mafia en des termes sans équivoques qui les excluaient de toute compatibilité avec les enseignements des Évangiles et de la foi chrétienne. Il a pris son courage à deux mains et les a excommuniés. 

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/a-palerme-le-pape-s-en-prend-a-la-mafia_2035348.html

Dans pareil contexte, il est normal que nous interpellions le pape François par rapport à cette mafia impériale qui agit en défiant le droit international des peuples à disposer d'eux-mêmes. À ce jour, il s'est bien gardé de dénoncer en termes clairs cet interventionnisme illégal et criminel de cet empire dans les pays plus haut mentionnés. Son silence sur cette question pourrait laisser entendre qu'il n'a pas la liberté pour le faire ou qu'il ne juge pas pertinent de le faire.

Il s'agit de crimes sérieux contre le droit international et l'humanité des peuples, directement victimes de ces interventions.

Oscar Fortin 


Moyenne des avis sur cet article :  4.92/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • phan 1er août 15:44
    Excellent article !
    En complément, qu’en pensez vous de ces 2 articles ?
    La famille Trump et la prise du pouvoir par la mafia khazare sur le Nouvel Ordre Mondial
    La mafia khazare derrière Donald Trump : Le mentor du jeune Donald Trump était un avocat de la mafia

    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er août 18:44

      Trump n’est pas le premier président américain directement lié à la mafia.

      Le père de Kennedy était le patron de la mafia irlandaise de New-York.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 1er août 19:00

        @Séraphin Lampion

        Vouais mais question gonzesses il avait plus de goût que tweeterman .


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 1er août 19:02

        @Aita Pea Pea

        question de classe !


      • phan 2 août 07:44

        @Séraphin Lampion
        Consultez ce document : Wilson, Roosevelt, Truman, Eisenhower, Kennedy, Johnson, Nixon étaient tous liés à la Mafia Khazar.

        Comment la Mafia a propulsé Ronald Reagan à la Maison blanche

        Les origines choquantes de l’affaire Jeffrey Epstein
        Epstein n’est que la dernière incarnation d’une opération beaucoup plus ancienne, plus étendue et plus sophistiquée, qui offre une fenêtre effrayante sur le lien profond qui existe entre le gouvernement des États-Unis et les équivalents modernes du crime organisé.

        Gouvernement par chantage : Jeffrey Epstein, le mentor de Trump et les secrets obscurs de l’ère Reagan
        Effrayant, tant pour les abus diaboliques commis contre les enfants eux-mêmes que pour les conséquences effrayantes du gouvernement par le chantage, ce réseau enchevêtré d’alliances peu recommandables jette une lumière terrifiante sur l’histoire politique des États-Unis depuis l’ère de la prohibition jusqu’à l’âge de Trump.


      • doctorix doctorix 1er août 18:57

        Il a raison le père Fortin.
        Mais qu’alors y faire ?
        Il n’y a plus qu’un espoir : que la volonté divine détruise intégralement cet état mafieux pour le plus grand bien de l’humanité.
        Et s’agissant du Bon Dieu, il ne faut pas être pressé...
        Pourtant, on peut toujours espérer que le grand Prophète Edgar Cayce ne s’est pas trompé, lui qui promettait une submersion d’une bonne partie des USA pour le début de ce siècle.
        Ce qui ne me chagrinerait aucunement, maintenant que ma fille est rentrée de Houston.
        Anne, ma soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?
        « Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie. »

        Patience...


        • Marius Morin Marius Morin 1er août 20:45

          Les États-Unis possèdent les 5 principales oligarchies mondiales : financière, technologique, médiatique, militaire et spatiale. 


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 2 août 07:00

            @Marius Morin

            rectificatif :

            Les États-Unis hébergent actuellement les parrains des 5 principales oligarchies mondiales : financière, technologique, médiatique, militaire et spatiale. 


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 août 17:59

            Salut Oscar, comment allez-vous ?

            Les sanctions économiques sont la principale arme des USA, pas seulement aujourd’hui, et pas seulement contre Cuba et le Vénézuela, hélas !

            Cf cet article du journal La Croix.

            Le Pape ne semble pas concerné par les agissements des USA, il craint peut-être des sanctions contre le Vatican ??


            • oscar fortin oscar fortin 3 août 13:54

              @Fifi Brind_acier : Un grand plaisir de vous relire sur ce site. J’ai bien l’impression que le Vatican et l’ensemble de ses institutions sont sous bon contrôle de la CIA. Nous serions sans doute surpris d’apprendre le nombre de prélats et de hauts dignitaires qui font ce travail au service de l’Empire. Un jour, tout cela sera connu du public.Le silence du pape sur l’interventionnisme des É.U. doit être compris en ce sens. Comme ses prédécesseurs il est un serviteur de l’Empire sous les apparences de lutte contre le communisme etc...

              Bonne journée à vous

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès