• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Malte, île charmante

Malte, île charmante

 

Tourisme profitable...
        Il ne faut pas aller au bout du monde pour découvrir de nouveaux horizons.

          Ni non plus dépenser des fortunes pour jouir d'un accueil permanent et chaleureux.
  Pas besoin de prendre des risques à s'aventurer au bout de la planète, comme au Panama ou sur certaines îles peuplées parfois de Caïmans.
     Ni non plus de faire trop de kilomètres et de se compliquer la vie.
       A Londres, on se sent déjà loin de chez soi.
  Tout près de chez nous, on peut faire de charmantes découvertes.
 Par exemple, qui connaît bien le Luxembourg, d'où notre bon Mr Juncker est originaire ?
   Qui a déjà visité la petite Andorre, sans parler du Liechtenstein, de Monaco, et surtout de la Suisse, si attractive ?...La liste n'est pas exhaustive, bien sûr.
  Le paradis est à deux pas, où l'on peut optimiser sa vie, échapper au poids de contributions trop pesantes, donc profiter à moindre frais.
   Optimisons donc sans peine et sans risques...ou si peu.
                     Quelque prudence s'impose quand même.
    La presse s'attarde ces temps-ci sur un attractif petit îlot au sein de l'Europe, trop souvent délaissé.
     La discrète Malte fait enfin parler d'elle. Une publicité méritée.
  Les contributions de quelques touristes, connus ou moins connus, ne pouvaient suffire, il fallait une information plus large.
   L'île est ouverte à tous, sans discrimination (*)
       C'est pour ça qu'on l'aime.


(*) Suivez le guide. qui permet ... de lever le voile sur les Français qui ont succombé aux charmes financiers de Malte. On y retrouve la trace, aux côtés du « parrain des parrains », d’autres habitués des affaires judiciaires, qui apprécient à sa juste valeur la discrétion de l'île. Lorsque Serge Dassault, mis en examen pour achats de votes, a dû nettoyer le montage financier libanais qui a servi à rémunérer ses hommes de main de Corbeil-Essonnes, sous couvert d’achat d’un Falcon, il a fait appel à l’un de ses amis pour transférer l’avion et le reliquat de l’argent à Malte, dans une société baptisée Eurodiv Limited (lire ici).  ____Malte a aussi hébergé certaines des structures offshore utilisées par l’homme d’affaires Alexandre Allard, qui fait l’objet d’une enquête pour fraude fiscale pour avoir dissimulé 67 millions d’euros de commissions lors de l’achat du palace parisien le Royal Monceau (lire notre enquête ici). Idem pour l’avocat parisien Yann Streiff, soupçonné notamment d’abus de faiblesse, et dont l’affaire embarrasse le barreau de Paris (lire ici et ). Pourtant perclus de dettes, Me Streiff a pourtant trouvé les moyens d'investir dans une société maltaise de jeux en ligne, MMBet Gaming, par le biais d'une holding locale baptisée Canopus Holdings Limited. ____Grâce à une législation aussi souple que sa fiscalité, Malte est en effet devenue l’eldorado des jeux et paris. Tous les Français s’y sont précipités pour y monter leurs sites : casinos Partouche et Barrière, Alexandre Dreyfus (ChiliPoker). Mais tous ces poids lourds ont fini par se casser les dents, faute de rentabilité. Y compris un certain Laurent Tapie. À la suite de l’affaire de l’arbitrage du conflit qui opposait le Crédit lyonnais à Bernard Tapie, puis à l'attribution du magot de 403 millions d'euros à l'homme d'affaires, son fils Laurent a monté à partir de 2012 la société d'e-commerce Global Auction International et la structure ISPT Malta, destinée à organiser des méga-tournois de poker dans les stades. « La société a été créée à Malte uniquement car notre activité n’était malheureusement pas légalement possible en France », précise son associé, Prosper Masquelier. Le projet ayant fait flop après un premier tournoi au stade de Wembley, Laurent Tapie n’a quoi qu’il en soit pas profité des avantages fiscaux maltais.....D’autres y sont au contraire passés maîtres. Grâce aux documents Malta Files, nous avons pu reconstituer les montages maltais de plusieurs personnalités et institutions venues de tous les horizons. De l’héritier Chanel aux magasins discount GiFi, du roi de la comptabilité Christian Latouche aux mannequins de l’agence Elite, des marchés financiers au rugby amateur, révélations sur les Français qui ont logé leur argent dans l’île aux trésors fiscaux...David Wertheimer est l’un des héritiers les plus riches du monde. Ce jet-setteur trentenaire est le fils de Gérard Wertheimer, l’un des deux frères qui possèdent et dirigent Chanel, et dont la fortune est estimée à 16,5 milliards d’euros. Malgré l’immense richesse de sa famille, David Wertheimer arrondit ses fins de mois comme consultant via une société maltaise… qu’il détient via une coquille offshore panaméenne....


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 27 mai 09:38

    Rosemar, sors de ce corps !


    • ZEN ZEN 27 mai 12:18

      @Jeussey de Sourcesûre


      C’est qui Rosemar ?
      Connaissez-vous les Malta Files ?, 


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 27 mai 17:23

      @ZEN

      rosemar ? 
      mais enfin !
      c’est le fleuron de ce site !
      c’est les sept piliers de la poésie à elle seule !
      c’est le parangon de la prose
      et la championne du monde de l’en-fonçage de portes ouvertes !

      et vous ne connaissez pas rosemar ?

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 27 mai 17:24

      @ZEN

      des paradis fiscaux ?
      l’UE en regorge
      elle a été fabriquée pour ça

    • JL JL 27 mai 10:08

      C’est dommage cette profusion redondante et non explicite de liens. Mais d’où vient donc cette déplorable manie qui semble se répandre sur AV ?


      • ZEN ZEN 27 mai 11:58

        @JL


        Les liens sont faits pour être ouverts et lus et pour confirmer et approfondir la recherche.
        La dimension ironique et surtout critique de mon modeste papier semble vous avoir échappé...

      • JL JL 27 mai 12:55

        @ZEN
         

         ’’Les liens sont faits pour être ouverts et lus’’
         
        Non ! sans blague ?

      • ZEN ZEN 27 mai 13:09

        @JL


        Si ! si ! cher ami.
        Et sur le fond ?

      • JL JL 27 mai 18:38

        @ZEN
         

         bah, chacun fait comme il veut. Je ne sais pas pourquoi j’ai dit ça.
         
         Le fond ? quel fond ? Celui de la Méditerranée pleine de cadavres qu’on n’ose même plus acheter du poisson qui vient de là-bas ? 

      • foufouille foufouille 27 mai 14:44

        vu le titre, je m’étais dit : encore un retraité qui quitte la france pour un pays moins cher et le soleil.


        • ZEN ZEN 27 mai 16:02

          @foufouille


          Il faut aller au-delà du titre, c’est mieux... smiley

        • foufouille foufouille 28 mai 17:15

          @ZEN
          bien évidement mais cela aurait pu être beaucoup plus intéressant avec des photos de la plage, etc.


        • L'enfoiré L’enfoiré 27 mai 15:26

          Bonjour Zen,

           J’y serai bientôt. J’écrirai un billet sur le sujet à mon retour.
           Un retour sur cette île après 35 ans.
           Je suis sûr que beaucoup de choses auront changé depuis lors.
           « Malta files » n’existait pas encore, l’île ne faisait pas partie de l’Europe.
           Non, je ne vais même pas essayer d’apprendre le maltais... peine perdue... l’anglais suffit.
           
          Réponse à foufouille...
          Non, cela n’est pas moins cher sous ce soleil. Tu constateras quand tu seras retraité à ton tour... ,  smiley


          • L'enfoiré L’enfoiré 27 mai 15:44

            Un vieux souvenir, lu dans un journal local à l’époque : « In Malta, it never rains, it poors ».
            Aujourd’hui, cela pourrait être « In Marta, it never poors, but it’s for culture ».


          • ZEN ZEN 27 mai 16:07

            @L’enfoiré


            Bonjour,
            N’oubliez pas une petite mallette discrète de grosses coupures, pour les mettre au frais là-bas
            Un fond de valise peut suffire. 
            Ou mieux et plus, comme Dassault...Discrétion assurée.
            Les banquiers maltais adorent.

          • foufouille foufouille 28 mai 17:16

            @L’enfoiré
            si c’est moins cher d’après les témoignages.


          • L'enfoiré L’enfoiré 29 mai 14:16

            @ZEN,

             Bof... pas besoin d’aller sur place pour cela.
             Les banquiers, je les connais localement.
             « Un coup de barre ’phygital’ et ça repart »..." chez eux.


          • L'enfoiré L’enfoiré 29 mai 14:20

            @foufouille

             Je n’ai pas de nouvelles fraîches.
             J’ai dit que mes connaissances de cette île remonte à 35 ans.
             Je corrigerai le tir si besoin si les choses ont changé.
             Le fait que l’île fait partie de l’Europe, donne des ailes.
             Si vous ne le savez pas ces 6 premiers mois de l’année 2017, c’est Malte qui est à la tête de la CE.
             Je me demande ce que cela aura changé à l’échéance au 1er juillet


          • ZEN ZEN 27 mai 16:13

            Attention quand même !

            L’île revient de loin...
            Un tsunami est vite arrivé.

            • Tribidule Tribidule 27 mai 18:51

              Cet article est , dans son genre , un véritable monument.
              Jeussey et JL ont parfaitement su le dire


              • ZEN ZEN 27 mai 18:53

                @Tribidule

                Merci !
                Et sur le fond ?

              • ZEN ZEN 27 mai 18:59

                Je constate que le deuxième degré passe mal chez les lecteurs pressés


                • cathy cathy 28 mai 07:26

                  @ZEN
                  Il n’y a pas de deuxième degré chez les orientaux.


                • ZEN ZEN 28 mai 09:25

                  @cathy

                  Malte en Orient ? smiley

                • Ar zen Ar zen 28 mai 09:07

                  Il serait rudement intéressant de comparer la part de l’économie « financière » dans le PIB des pays que vous avez été amené à citer. Sont-ils tous à mettre dans le même panier ? Vous semblez le soutenir mais est-ce vraiment le cas ? 

                  Vous êtes vous intéressé à ces pays de ce point de vue ? Votre sujet prendrait une autre dimension et permettrait de se faire une meilleure idée de la manière dont certains pays prospèrent sur des fonds plus ou moins douteux, en tous les cas sur de l’évasion fiscale qui, du coup, dessert considérablement l’intérêt des peuples qui sont alors spoliés.







                  • ZEN ZEN 28 mai 09:29

                    @Ar zen

                    Bonjour,
                    Je ne soutiens rien. J’énonce des faits.
                    Vous pourriez nous faire un article pour aller plus loin
                    Merci pour les liens.

                  • Ar zen Ar zen 28 mai 10:33

                    @ZEN

                    Ce que je veux dire, par exemple, c’est que vous placez la Suisse sur le même plan que Malte ou que le Luxembourg. 

                    Je vous pose donc la question, puisque vous l’avez abordée dans votre article : est-ce que la Suisse est un « paradis » fiscal ? Nombre des pays dont vous avancez les noms disposent d’une économie qui se tourne entièrement vers la finance. Ce n’est pas le cas de la Suisse qui a beaucoup d’autres atouts. 

                    Ce qui est certain, c’est que la liberté des mouvements de capitaux au sein de l’UE (article 63 du TFUE) ouvre des perspectives très intéressantes aux grands groupes industriels et financiers, se rappeler de l’affaire du « Luxleaks ». L’UE favorise de de fait ces grands groupes au détriment d’une juste répartition de la richesse produite dans un pays. 

                    Il suffit d’établir son siège de société dans un pays de l’UE où le taux d’imposition sur les bénéfices des sociétés est le plus faible et le tour est joué. Un pays comme la France, avec ses 65 millions d’habitants, entre en concurrence avec le Luxembourg 500 mille habitants, ou l’Irlande, 4 millions d’habitants. Ce système est en train d’enfoncer la France dans le néant mais il rapporte beaucoup d’argent aux plus riches. 


                  • ZEN ZEN 28 mai 10:05

                    Une île au trésor qui nous coûte cher, en tous cas..


                    • eric 28 mai 10:18

                      Article très pertinent. Aujourd’hui avec le racket des bureaucratie socialo écolo FI en marche, pour beaucoup de gens, il devient beaucoup plus intéressant de filer n’importe ou à à l’étranger que de bosser plus et mieux en France.

                      En fait, c’est vrai pour à peu prêt tous le monde. Au moins dans le privé. Mais là ou il y a une très grande injustice, c’est qu’il est beaucoup plus difficile pour les plus pauvres de se barrer. Notamment quand ils ont des familles. Ainsi, on voit pas mal de jeunes peu formés qui préfèrent les petits boulots en GB que le chômage,le RSA ou les emplois jeunes en France.

                      Ils font bien. Après, quand tu es dans la nasse, emploi social, logement social, prestation sociales, etc, tu vivote sans plus trop d’espoir de te barrer, en servant de justification aux agents publics bien payés qui « s’occupent de toi » et aux prélèvements qu’ils imposent aux autres en ton nom.

                      Mais il y a une autre raison plus subtile. On se souvient de la couv de Libé. « casse toi riche con ». Les socialos machins n’aiment pas que l’existence même de certaines personnes leur rappelle qu’en bossant bien et en étant bon, on peut parvenir à s’en sorti par soi même. Il préfèrent voir ces mauvais exemple à l’étranger, dussent ils payer à leur place, les impôts qu’ils ne payent plus chez nous.

                      Mais il y a du nouveau ! Grace à l’exclusion des pauvres par la carte scolaire, à leur bonne connaissance des rouages de l’éducation nationale, les gosses des bureaucrates socialistes ont trusté les places dans les grandes écoles. Ils veulent désormais profiter des stocke option des starts up, etc, comme de vulgaires américains.

                      C’est la prolongation d’une tendance. Déjà sous Mitterrand, leurs parents avaient taxé à mort les logements, et défiscalisé les stocks option.

                      La suite est prévisible ; Les nouveaux pauvres sont apparus avec les socialistes façon 81. Les « sans dents » et autres « illettrés » vont encore en prendre plein la g...

                      Ce ne sont pas des hasards : être « à gauche » a toujours consisté à jalouser les riches et mépriser les pauvres.


                      • eric 28 mai 10:55

                        PS je viens de déjeuner avec un camarade de promo qui vit à La valette. Il me raconte que les expats français seraient passé de 700 à 2000 récemment.

                        Mais on voit aussi des exilés fiscaux dans les pays de l’est ; Par exemple en Russie. Ici, on nomme désormais la France la Corée de l’Ouest....


                        • L'enfoiré L’enfoiré 29 mai 14:26

                          @eric bonjour,

                           Presque tous les pays européens sont des paradis fiscaux pour ses voisins.
                           Je répète : ce sont les frontaliers qui sont les plus heureux consommateurs en bouffant à tous les râteliers.
                           Pour les autres, les déplacements ne valent pas les différences de prix.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires