• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Manifeste pour un média citoyen » : info ou intox ?

« Manifeste pour un média citoyen » : info ou intox ?

Manifeste pour un Média Citoyen

Vous êtes nombreux, probablement, a avoir vu passer depuis lundi cette pétition pour soutenir la création d’un nouveau média citoyen. Initiative que nous ne devrions à l’évidence en principe qu’applaudir des deux mains.

En effet, nous adhérons pleinement aux deux idées-forces exposées dans le premier paragraphe de ce manifeste. A savoir, que « l’information et la culture sont trop souvent traitées comme des marchandises » et que « les citoyens ont un rôle à jouer pour faire vivre le pluralisme et le débat ».

Mais la diffusion en grande pompe de cette pétition, très largement relayée dans une presse d’habitude peu réceptive aux initiatives médiatiques citoyennes et indépendantes, nous a tout de même mis la puce à l’oreille. Nous sommes comme ça.

Nous vous proposons ici une enquête détaillée sur cette initiative. Enquête en réalité lancée depuis plusieurs mois, quand pour la première fois nous avons été informés par des sources internes de la volonté de l’équipe audiovisuelle de la France Insoumise de lancer un grand média français « indépendant ».

Enquête ! (Ne pas arrêter la lecture avant l’avant dernier paragraphe !)

Un manifeste publié dans Le Monde

C’est à l’évidence le premier élément qui à lui seul devait laisser penser que ce manifeste, présenté comme citoyen, ne pouvait en fait pas émaner d’un simple collectif citoyen. Il a en effet été publié par le journal Le Monde lui-même, dont le bras armé qu’est le Decodex a justement pour vocation de discréditer les médias citoyens. Etrange !

Manifeste pour un Média Citoyen (Le Monde)

Pire, une recherche google sur les mots clefs « media citoyen » montre que nombre d’autres médias traditionnels ont pris le pas du Monde pour relayer le manifeste. C’est par exemple le cas de L’Express, de Libération ou encore de 20 minutes.

Gérard Miller, l’un des co-signataires, était même ce lundi soir l’invité de l’émission C à Vous sur France 5 pour parler du projet :

Quelle ne fut pas notre surprise de l’entendre critiquer (ô combien à juste titre) la concentration des médias entre les mains de neuf milliardaires et de nommer Patrick Drahi, Vincent Bolloré et Arnaud Lagardère (très bien) mais d’oublier Xavier Niel, Mathieu Pigasse et feu Pierre Bergé, les actionnaires du Monde qui a diffusé le manifeste. Un oubli regrettable.

La liste des signataires

Si la pétition donne assez peu d’informations par elle-même, la liste des signataires par contre nous en apprend beaucoup. A l’heure où nous écrivons ces lignes, elle est constituée de 99 signataires répartis comme suit :

  • 52 acteurs du monde des arts
  • 9 youtubeurs ou médias internet indépendants
  • 13 femmes et hommes politiques
  • 8 journalistes
  • 10 intellectuels (sociologue, politologue, etc.)
  • 2 chefs d’entreprise
  • et une poignée d’inclassables

Les acteurs du monde des arts, dont la liste est détaillée ci-dessous (1) est un mixe assez original de soutiens traditionnels des grandes pétitions de la gauche « progressiste » (comprendre : « les libéraux de centre droit petits bourgeois qui, sous couvert de positions féministes et anti-racistes, d’apparences progressistes, ne remettent nullement en cause les fondements du capitalisme sauvage et ses ravages, qui caractérisent la mondialisation actuelle), tels que Josiane Balasko, Jacques Weber, ou encore Cédric Klapisch ; de soutiens historiques de la France Insoumise, tels que François Morel ou Yvan Le Bolloc’h ; et de soutiens plus inattendus, tels que les excellents Bruno Gaccio (engagé historiquement à Nouvelle Donne) et Karl Zéro.

Mais ce mélange hétéroclite ne fait que se renforcer à la lecture de la liste des youtubeurs et médias indépendants (2) également signataires. Si l’on y retrouve Usul ou Demos Kratos qui ont toujours plutôt soutenu la France Insoumise, il est plus surprenant d’y découvrir Le Comptoir qui produit une critique proche de celle du Cercle à l’égard de l’Union Européenne, ainsi que Le Vent Se Lève (dont nous avions relayé un excellent article ici) ou encore La Relève et La Peste, qui vient de publier un livre d’Etienne Chouard (à commander ici). Ces présences parmi les signataires pourraient peser en ce sens qu’elles sont les seules vraies cautions citoyennes d’une démarche par ailleurs très mainstream.

Mais venons-en à présent au cœur du problème, les signataires politiques dont voici la liste :

Marie-Georges Buffet PCF (associé à FI)
Bernard Cassen Attac
Sophia Chikirou FI
Aurélie Filippetti PS
Raquel Garrido FI
Jean-Luc Mélenchon FI
François Ruffin FI
Eva Joly EELV
Pierre Joxe PS
Noël Mamère ex-EELV
Philippe Poutou NPA
Arnaud Montebourg PS
Adrien Quatennens FI

La simple lecture de cette liste pose problème à deux niveaux au moins. Tout d’abord on ne peut que s’étonner de voir des personnalités qui ont toutes ou presque été impliquées dans la vie politique de ces dernières années en tant que ministres, députés français ou députés européens. Mais aussi et surtout s’étonner d’une très forte orientation politique (avec notamment cinq des six ou sept principales personnalités politiques de la France Insoumise), comme si la citoyenneté était un concept « de gauche ». Il n’en est rien ! Bien au contraire, un grand mouvement citoyen ne pourra naître que par dessus le clivage droite/gauche (qui est un clivage bien souvent stérile), afin de rallier l’ensemble des citoyens français sur la base de valeurs et d’objectifs communs.

Le reste de la liste est principalement constituée d’intellectuels, d’universitaires (3) et de journalistes (4) dont certains particulièrement impliqués dans l’indépendance des médias, comme Aude Lancelin, compagne de Frédéric Lordon, qui avait été écartée de la direction de l’Obs l’an dernier, ainsi que de deux hommes d’affaires.

Et voyons justement à présent le cas particulier de deux d’entre eux, le politologue Thomas Guénolé, et l’homme d’affaire Sébastien Vilgrain.

Thomas Guénolé avait vendu la mèche

Si Thomas Guénolé fut l’un des premiers ce lundi matin a relayer l’annonce de la pétition sur son compte Twitter (5), il avait en fait vendu la mèche, quelques jour plus tôt, le 18 septembre dernier, dans l’émission Médiasphère sur LCI (6) :

 
Guénolé : "Il faut créer un grand média audiovisuel altersystème".

"Environ un quart du public est sur une ligne altersystème, altermondialiste, féministe, antiraciste. Or cette ligne éditoriale n'existe pas dans notre paysage audiovisuel. Il faudrait donc créer un grand média audiovisuel altersystème." => J'étais le 18/09 chez La Médiasphère, sur LCI.

Publié par Thomas Guénolé sur mardi 19 septembre 2017

https://www.facebook.com/thomasguenole2014/videos/2042684109288625/

Transcription des propos de Thomas Guénolé :

Fin août, j’ai participé à la conférence « faut-il dégager les médias ? » de l’université d’été de la France Insoumise. Parmi les intervenants, celui qui a expliqué ce qui devrait être, à son humble avis, un grand média alternatif, alter-système, ben c’est moi. Donc je ne peux pas vous dire, ceci est en préparation, il va se passer cela, parce que je n’en sais rien. Je peux simplement vous dire quelle était l’analyse faite à cette occasion, et que, à ma connaissance, la réflexion de la France Insoumise sur ce qu’il faudrait faire, elle en est là… C’est à dire… Il n’est pas question de faire une espèce de grand centre de propagande audiovisuelle, ce n’est pas le sujet. L’analyse de départ c’est de dire que tout média d’information, a une ligne éditoriale, c’est à dire une ligne politique (…) Le constat de départ est qu’il y a à peu près un quart de la population qui est sur une ligne alter-mondialiste, anti-raciste et féministe et il n’y a pas de grand média audiovisuel à l’heure actuelle sur cette ligne éditoriale. (…) Il faudrait sans doute créer ce grand média audiovisuel là. Cela pose des problèmes en terme de modèle de financement. (…) Si un grand média audiovisuel est créé par un parti politique, je pense que c’est un problème, en revanche si c’est créé par des personnes qui sont proches de cette ligne politique mais qui créent elles-mêmes un média, ce n’est pas la même chose.

Quelques commentaires s’imposent sur cette intervention. Il y est tout d’abord clairement dit, entre les lignes certes, qu’il s’agit d’un projet voulu « par et pour la France Insoumise », et non, « par et pour les citoyens ». Il est dit également qu’il s’agira d’un grand média « de gauche », et non d’un grand média « citoyen ». Mais le propos ici le plus important est clairement celui reconnaissant qu’il serait problématique que ce grand média audiovisuel soit créé par un parti politique. Or, si l’on peut reconnaître à la France Insoumise une certaine volonté d’ouverture à gauche, l’ultra-coloration France Insoumise est à l’évidence un vrai problème.

L’embarrassant soutien de Sébastien Vilgrain

Mais nous en arrivons à ce qui est probablement la grosse épine dans le pied de ce projet.

La famille Vilgrain et la socité SOMDIAA

SOMDIAA est un groupe agro-alimentaire français de plus de 16 000 salariés, spécialisé dans la production de sucre et de farine. Sa particularité est d’être principalement tourné vers l’Afrique et l’Océan Indien aussi bien pour sa production que pour ses ventes.

Si le groupe est officiellement créé en 1970, l’histoire de la société commence en 1947 lorsque la famille Vilgrain, propriétaire des Grands Moulins de Paris décide d’investir sur le continent africain. Jean Vilgrain, dirigeant du groupe, lance l’acquisition de 12 000 hectares de concession au Congo. S’en suivra pendant près de 30 ans une frénétique succession d’acquisitions dans toute l’Afrique francophone, du Cameroun, au Gabon, en passant par la Côte d’Ivoire, le Tchad ou le Burkina Faso.

Alexandre Vilgrain succède à son père Jean-Louis en 1995 à la tête du groupe et s’illustre en 2010 en remportant l’anti-prix Pinocchio. De quoi s’agit-il ? Comme tous les anti-prix, il s’agit d’une récompense satirique pour mettre la lumière sur des pratiques condamnables. C’est tout particulièrement le cas de l’anti-prix Pinocchio créé en 2008 par l’association Les Amis de la Terre, impliqué notamment contre le CETA et dans la lutte contre le changement climatique.

Et en 2010 donc, La société SOMDIAA a remporté le 1er prix dans la catégorie « Droits humains » pour l’acquisition de 22 000 hectares au Cameroun, et l’expulsion de 6 000 personnes indemnisées cinq euros par famille et par an. Le site de l’anti-prix Pinocchio nous en apprend davantage :

L’entreprise camerounaise Sosucam (filiale du groupe français SOMDIAA, elle-même filiale du Géant JL Vilgrain) a signé avec le gouvernement camerounais en 1965 puis en 2006, deux baux de 99 ans concernant respectivement 10 058 et 11 980 hectares afin d’y développer ses activités de production et de transformation de la canne à sucre.

Le premier contrat prévoyait des indemnités. Elles n’ont jamais été versées. Pour le deuxième contrat la Sosucam verse une indemnité annuelle de cinq euros par famille par an ! (…) D’autre part, les paysans n’ont plus accès à leurs terres et les cultures vivrières qui leur restent pourrissent en raison de la pollution des ressources naturelles induite par les activités de la Sosucam.

Les populations rurales et les ouvriers agricoles de la Sosucam sont par ailleurs victimes de maladies liées aux pratiques de production et de transformation de la canne à sucre, dont l’utilisation de produits chimiques dans les plantations.

Que voilà de belles pratiques bien citoyennes !

Alors me direz-vous, ce n’est jamais qu’un signataire parmi tant d’autres ! En fait, pas tout à fait.

Sébastien Vilgrain, EnormeTV et L’Antenne

Sébastien Vilgrain (un autre fils de Jean-Louis Vilgrain) n’est en fait pas simplement le 96ème signataire de cette pétition. C’est également le Directeur Général de L’Antenne (voir son profil linkedin), un espace de co-working parisien dédié aux médias, et qui accueille déjà les médias Spicee (le média anticonspi bien connu de nos lecteurs) et Accropolis, du youtubeur Jean Massiet, également signataire du manifeste.

Profil linkedin de Sébastien Vilgrain

En effet, Jean-Louis et Sébastien Vilgrain ont fondé en 2011 le groupe audiovisuel LCTVI, éditeur de la chaine de télévision L’EnormeTV. En 2014, la chaine devient EnormeTV et déménage son siège à l’Espace Kiron (rebaptisé L’Antenne), situé 10 rue de la Vacquerie, à Paris où se trouve encore aujourd’hui ses studios qu’elle partage avec la chaine Accropolis. Satellifax, le quotidien de référence de l’audiovisuel confirmait le 24 mai dernier, le souhait de Sébastien Vilgrain de se consacrer à 100% à l’agence média LCTVI (et donc à L’Antenne).

Et l’on peut facilement confirmer que L’Antenne présente clairement La France Insoumise comme l’un de ses partenaires de référence sur son site internet :

Site internet de L'Antenne

Et la boucle est bouclée… L’Antenne est au cœur de la stratégie média de la nouvelle chaine « citoyenne » de la France Insoumise, et cela ne devrait pas manquer de faire bientôt grand bruit !

La chaine de la France Insoumise

Aussi pouvons-nous l’affirmer ici, cette pétition fait bien référence à la chaine voulue par la France Insoumise et sur laquelle nous enquêtons déjà depuis plusieurs mois. Nous avons en effet pu recueillir plusieurs témoignages directs et concordants nous confirmant qu’il s’agit bien ici du projet porté par l’équipe audiovisuelle du parti.

Si le lancement d’une chaine de TV par la France Insoumise est à l’évidence une idée intéressante d’un point de vue de l’indépendance financière et de la pluralité d’opinion, présenter ce projet sous l’apparence d’une chaine citoyenne est par contre fallacieux. C’est de plus une bien mauvaise idée qui devrait rapidement faire déchanter ceux qui auront cru à l’engagement citoyen du projet.

Nico Las (TDH)


(1) : liste des 52 signataires du monde des arts :

Isabelle Alonso, Laurent Baffie, Josiane Balasko, Blick Bassy, Lucas Belvaux, Gilles et Corinne Benizio, Agnès Bihl, Laurent Binet, Stéphane Blancafort, Gaël Brustier, Yvan Le Bolloc’h, Olivia Cattan, Philippe Caubère, Médéric Collignon, Judith Chemla, Jean-Pierre Darroussin, Gérald Dahan, Eva Darlan, Thomas Dolié, Nawell Dombrowsky, Clément Ducol, Nilda Fernandez, Anaïs Feuillette, Bruno Gaccio, Quentin Garel, Robert Guédiguian, Sam Karmann, Cédric Klapisch, Jul, Juliette, L.E.J, Jean-François Lepetit, Philippe Lioret, Guillaume Meurice, Isabelle Mergault, Giovanni Mirabassi, Gérard Mordillat, François Morel, Tania de Montaigne, Adama Ouédraogo, Gilles Perez, Gilles Perret, Henri Poulain, Sophie de La Rochefoucauld, Léonie Simaga , Soan, Bruno Solo, Jean Teulé, Jacques Weber, Martin Winckler, Karl Zéro.

(2) : liste des 9 signataires youtubeurs et médias indépendants :

Demos Kratos, Usul, Jean Massiet (Accropolis), Les Désobéissants (AlterJT), Le Stagirite, L’indigné du canapé, Le Vent Se Lève, Le comptoir, La Relève et La Peste.

(3) : liste des 10 signataires intellectuels et universitaires :

Nicolas Framont, Jean-Marc Salmon, Thomas Guénolé, Janette Habel, Antoine Comte, David Koubbi, Dany Lang, Roland Gori, Frédéric Gros, Gérard Miller.

(4) : Liste des 8 signataires journalistes :

Cécile Amar, Christian Audouin, Françoise Degois, Jack Dion, Aude LancelinEdouard Perrin, Aude Rossigneux, Guillaume Tatu.

(5) : Relai de l’annonce de la pétition par Thomas Guénolé sur son compte Twitter :

Tweet de Thomas Guénolé
 

(6) : Thomas Guénolé a relayé son intervention sur sa page facebook.


Moyenne des avis sur cet article :  3.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 2 octobre 12:22

    Si le « journalisme » est une marchandise comme une autre, c’est aussi un formidable outil du contrôle de l’esprit. On nous donne l’apparence de la contestation tout en la maintenant dans une forme bien définie et normée, rien de tel pour contenir et même neutraliser toutes les réelles contestations.


    • Christian Labrune Christian Labrune 2 octobre 12:29

      Il y avait longtemps qu’ils n’avaient pas sévi sur AgoraVox, ceux-là.

      Ceux qui sont nés hier devraient faire un tour sur le Net pour savoir ce qui se cache derrière ce « cercle » en butte même aux plus excités des plus fumeux extrémistes qui, pourtant, sortent eux-mêmes d’un très comparable tonneau. Quelques liens :

      http://lahorde.samizdat.net/2014/12/02/petit-rappel-sur-ce-quest-le-cercle-des-volontaires/

      https://blogs.mediapart.fr/frachon23/blog/110912/alerte-antifasciste-le-cercle-des-volontaires

      Mais le mieux serait encore, si on dispose d’un cerveau encore en état de rendre quelques services, de faire un tout sur leur site :

      http://www.cercledesvolontaires.fr/


      • Cercle des Volontaires Cercle des Volontaires 2 octobre 15:39

        @Christian Labrune
        Il y avait longtemps que je n’avais pas lu vos commentaires calomnieux ! (et à vrai dire, cela ne me manquait pas, pour être tout-à-fait honnête smiley )

        Je suis pour une fois d’accord avec vous sur un point : plutôt que de lire ce que pense untel ou untel de notre média, le mieux est encore de se faire un avis par soi-même en allant directement sur notre site internet ! Nous n’avons rien à cacher.

        Vous n’avez d’ailleurs rien de précis à nous reprocher.

        Enfin : votre commentaire n’a AUCUN rapport avec le contenu de l’article. Forcément : plutôt que vous intéressez au message, vous vous concentrez sur le messager.

        PS : pas besoin de Decodex pour comprendre que les analyses de La Horde ne sont pas fiables... Chacun de leurs articles suinte l’exrémisme. Ils sont le pendant à l’extrême gauche (je n’ose dire marxisme tellement ils en sont loin) de sites d’extrême droite dont je ne ferais même pas la promo en les mentionnant.

        La Horde a quand-même une utilité : faire parler les imbéciles smiley


      • foufouille foufouille 2 octobre 12:46

        Le groupe Gong MEDIA, propriétaire des chaînes GONG et GONG MAX, a annoncé le 13 avril 2017 avoir acquis Enorme TV auprès de son propriétaire LCTVI, permettant ainsi la pérennisation de la chaîne2.
        source wiki


        • foufouille foufouille 2 octobre 12:54

          https://fr.linkedin.com/in/s%C3%A9bastien-vilgrain-13540758
          il ne travaille plus pour sa famille depuis 2015 mais reste un dieu vivant avec de nombreux boulots de PDG.


          • Mister hyde 2 octobre 13:01

            Vu que ce grand média « citoyens » doit encore chercher un nom je propose « l’opposition contrôlée » , ou sinon « le site des bobos parisien » , ou sinon les néocons de gauche quelque chose dans le genre . Quelle arnaque ce nouveau média citoyens !! et alors la cerise sur le gâteau avec le site « spicee »..., et puis quoi encore !!! rien qu’a partir du moment ou vous avez citez spicee j’ai compris la carotte. 


            Spicee ne sont que des chiens de garde étatique, une officine gouvernementale qui fait le tapin bénévolement... Je rappelle que ce grand site « citoyens » qu’est spicee ne sont qu’un tas de vendu en charge du catéchisme étatique , des gens qui viennent dans l’école de nos gamins pour les manipulés dés le plus jeune âge, voilà qui est spicee avec l’autre caniche de l’état , j’ai nommé thomas huchon , le collabo qui s’est tellement vendu qui trouve même plus de proxénète a qui vendre son âme.. aussi lâche et pleutre que l’autre rudy machin de conspiracy watch, ces mecs là ne sont que des caniches de l’état, des sales vendus qui viennent dans l’école de nos enfants pour les empêché de réfléchir par eux mêmes. Et puis on retrouve encore la FI dans ce sale coup fourré , venir fricoter avec ces collabos de spicee, j’ai honte d’avoir voté pour ce parti !! 

            J’aurais même soutenu financièrement un projet tel que celui là si il avait été crédible , mais si c’est pour avoir un second agora rouge qui passe son temps a faire du mal au mouche , ça va aller, quelle bande de collabo votre liste !! merci le cercle c’est du bon boulot , bonne dénonciation ça change un peu de ce site qui fait que parler des mêmes choses, merci à vous les gars.

            • covadonga*722 covadonga*722 2 octobre 14:08

              la France insoumise c’est ça , le mondialisme sponsorisé par le capital apatride



               LA député Danièle Obono de la France Insoumise affirmait à la télévision que si un chauffeur de bus refusait de conduire un bus parce que le siège conducteur avait été préalablement occupé par une femme c’est qu’il était sexiste, pas radicalisé...

              • Ciriaco Ciriaco 2 octobre 15:51

                @covadonga*722
                Si vous aviez les yeux ouverts, vous verriez que la France Insoumise est le mouvement politique qu’il est le plus convenant de se faire. Ces gens qui osent perturber le petit confort ronflant d’une classe moyenne otage de la hiérarchie sociale, pensez bien qu’il y a matière et sujets.


              • foufouille foufouille 2 octobre 16:13

                @Ciriaco
                on a vu avec certaines signatures.
                la classe moyenne est bien plus bas que tes bourgeois députés.


              • covadonga*722 covadonga*722 2 octobre 16:48

                @Ciriaco
                yep revolutionnaire quasi tous fonctionnaire a la france insoumise , sinon un commentaire en rapport avec les insanité proférée par Obono


                et Garrido elle est en gréve a la télé pendant que Bolloré liquide de petits producteurs de son groupe

                Tous des gamelard le corbiére prof détaché permanent logé en HLM ,et le grand n’auteur cineaste 
                qui ne veut prendre que le smig sur es indemnités tu m’étonnes il a palpé 1 million pour un film produit avec les avances sur recettes« les impots » et bénito qui n’a plus jamais bossé depuis ses 26 ans senateurs députés ministre parlementaire européen 

                des gamelards ! 

              • Ciriaco Ciriaco 2 octobre 16:48

                @foufouille
                Et ce faisant le pauvre est haï à sa juste mesure. Je vous parle psychologie de groupe, c’est peut-être un peu compliqué ?


              • Ciriaco Ciriaco 2 octobre 16:54

                @covadonga*722
                Cette référence permanente au panier du haut de l’échelle sociale, maladivement répandue dans tout le territoire et dans toutes les têtes, fussent-elles les mieux formées, n’est rien d’autre que votre besoin de leader.


              • alinea alinea 2 octobre 19:54

                @covadonga*722
                Vous croyez tous les ragots dégoûtants ? Je parle du million de Ruffin !!! Si vous le suiviez un peu vous sauriez de quoi il retourne, du reste, l’avez-vous entendu se plaindre ?
                Quelqu’un qui fait un film qui marche est un gamelard ?
                Vous êtes aigri , script !! Un peu de bicarbonate peut-être ?
                (je vois que vous ne signez plus vos œuvres ?)


              • covadonga*722 covadonga*722 2 octobre 20:04

                @alinea
                Vous croyez tous les ragots dégoûtants 


                affirmations de son collègue A Corbiéres qui proférait donc des propos dégoûtants ?
                pour la sponsorisation a hauteur de 65% par l’impots « avance sur recette » c’est mr Ruffin lui meme qui la dit .

                un commentaire sur les trois autres mmm ?


                il me revient que je vous ai surprise ici justifiant le viol , dans votre cas il est inutile de signer vos œuvres attendu que pour les votre l’odeur suffit 

              • alinea alinea 2 octobre 22:32

                @covadonga*722
                oui, c’est ça ! vous manquez de finesse, c’est tout !


              • Gasty Gasty 2 octobre 18:43

                @ l’auteur

                Dans tous ce que vous venez de nous compter, qu’elle est est votre conclusion ou avis pour chacun des points que vous avez abordé ? Parce qu’il y en a plusieurs et puis aussi des noms.

                Je suis pour un média citoyen, si un type venait me le demander je lui dirais oui. Votre conclusion serait-elle que l’on doit d’abord demander une pièce d’identité, la carte d’un partie ainsi que profession avant de signer quoi que ce soit ?


                • alinea alinea 2 octobre 19:14

                  Bizarre ! une chose cependant, il est clairement explicité par Miller, que ce média-ci n’a rien à voir avec le média de la FI qui « ouvrira » en janvier ; celui-ci sera financé par les Insoumis.
                  Qu’il soit soutenu par ceux-là, cela paraît logique, mais il ne s’agit pas de la même chose !
                  Donc il serait de bon goût que les lecteurs ne sortent pas de cet article en pensant que la FI va faire un média payé par un négrier, hein ?


                  • leypanou 3 octobre 09:35

                    un grand mouvement citoyen ne pourra naître que par dessus le clivage droite/gauche (qui est un clivage bien souvent stérile), afin de rallier l’ensemble des citoyens français sur la base de valeurs et d’objectifs communs. : le genre de bla bla passe-partout qui ne veut pas dire grand-chose.

                    Avec ce genre de bla bla, E Macron a vraiment un grand mouvement citoyen par dessus le clivage droite/gauche comme il le dit lui-même et il a réussi.

                    Ce dont on est certain c’est que ce média va restreindre l’audience du Cercle des Volontaires ainsi que des autres « médias alternatifs ».

                    Et c’est peut-être cela qui dérange l’auteur de l’article.


                    • egos 3 octobre 18:20

                      Le rôle du politicien est celui d’un acteur ( l’expression Représentation Politique ne doit rien au hasard).


                      Les qualités (de l’acteur) associées à celles du répertoire inspirent des sentiments, émotions et réactions intenses, contrastées : 

                      admiration, rejet, éloges, critiques, empathie, identification, ressentiment, idolâtrie, haine viscérale.

                      Le but recherché, mis à part la gloriole de l’artiste.


                      Elles (qualités) masquent le travail considérable accompli en amont (auteur, éditeur, correcteur, nègres, financements, producteur, metteur en scène , scénariste, répétiteurs) en coulisses (décorateurs, éclairagistes, maquilleurs, costumiers, perruquiers, roadies), le tout venant de la troupe et des intermittents anonymes.


                      Et le souffleur, élément essentiel du dispositif, 

                      ou avais je la tête ?


                      JLM, acteur de sa carrière et du changement ( le sien, traduisez dégagisme), 

                      nothing more, nothing less,

                      que peut-on souhaiter à un bon acteur si ce n’est le succès ?


                      Toute dissemblance avec des personnes, endroits ou faits existants ou ayant existé ne serait que fortuite et engagerait la responsabilité de l’auteur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires