• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Manuel à l’usage des officiels qui veulent faire leur déclaration de (...)

Manuel à l’usage des officiels qui veulent faire leur déclaration de patrimoine

La déclaration de patrimoine est très importante surtout pour ceux qui accèdent au pouvoir… et qui veulent y rester. La déclaration du patrimoine est aussi très importante pour ceux qui, arrivés au pouvoir pauvres, veulent le quitter riches.

La déclaration de patrimoine est très importante surtout pour ceux qui accèdent au pouvoir… et qui veulent y rester. Elle est aussi très importante pour ceux qui arrivés au pouvoir pauvres, veulent le quitter riches.

Mieux encore, la déclaration de patrimoine est très importante pour ceux qui étaient au pouvoir et qui ne veulent plus le quitter, comme c’est le cas de la plupart de nos dirigeants actuels.

Ce manuel est donc destiné à tout ce monde car il faut bien le dire la devise du “bon” dirigeant doit être la suivante : “Riche en entrant , riche en restant, riche en passant, riche en sortant”.

Voici donc les règles du bon usage de la déclaration de patrimoine :

Règle n°1 : On n'est jamais pauvre quand on arrive au pouvoir

Ne jamais faire une déclaration d’homme pauvre. Il faut le savoir : personne ne vous croirait. Car pour arriver au pouvoir avec toutes les magouilles (financières et autres) que vous avez faites, personne ne croira en votre pauvreté.

Règle n°2 : Les pauvres ne votent que pour les riches

Plus vous gonflez votre patrimoine, plus vous aurez de la sympathie de vos électeurs, vos courtisans potentiels. Dans nos pays sous-développes et affamés, les pauvres ne prêtent leur voix (et leur oreille) qu’aux riches.

Règle n°3 : Patrimoine gonflé à l’arrivé, richesse au départ

Plus vous gonflez votre patrimoine en arrivant au pouvoir, plus vous aurez de la facilité pour le justifier en le quittant. Aussi n’hésitez pas à vous approprier, durant votre mandat, le maximum de ce que vous avez déclaré et qui ne vous appartenait pas encore. Utilisez toute la mécanique morbide à votre disposition : la commission des marché publics, présidée par votre cousin, l’expropriation pour cause d’utilité publique, votre cause personnelle etc..

Règle n°4 : Déclaration partagée, patrimoine bien caché

Sachez partager votre déclaration… avec votre femme. Si vous en avez plusieurs, c’est encore mieux (d’où l’intérêt d’appliquer la Chariaa, juste à ce moment là). En effet, vous pouvez camoufler une bonne partie de votre patrimoine mal-acquis en variant les formules  : Villas appartenant à ma femme, voitures appartenant à ma femme, terrain appartenant à ma femme, chantier partagé avec ma femme, société mixte avec ma femme, troupeaux de ma femme…

Règle n°5 : Patrimoine surévalué, gains futurs assurés

Prenez l’initiative de surévaluer vous même votre patrimoine, comme ça vous maitriserez votre patrimoine futur. Exemple : des villas de haut standing alors qu’il s’agit d’ un S+1 inachevé à la limite de la ville (car sachez-le, en arrivant au pouvoir vous en ferez un palace, et plein de dépendances tout autour), des tout-terrains luxueux, alors qu’il s’agit de deux modestes tacots résidus de votre dernière malversation (bien entendu, des véhicules flambants neufs prendront leurs immatriculations et leur place, n’êtes vous pas au pouvoir ?)

Règle n°6 : Déclaration par autrui, moins d’ennuis

Si vous avez à faire votre déclaration devant une instance de vieux schnoks telle que la Cour Suprême ou le Conseil constitutionnel, faites lire votre déclaration par votre ministre de la Justice, en lui intimant discrètement, deux jours avant, qu’il se débrouille pour avoir une extinction de voix et que son poste en dépendra de l'état de ses cordes vocales.

Règle n°7 : Cousins à bâbord, protection à tribord !

Ne faîtes jamais votre déclaration de patrimoine tant que vous n’avez pas procédé préalablement à la nomination de cousins véreux aux postes clefs des impôts, des finances et de la propriété foncière. Vous garantirez ainsi la “véracité” de votre déclaration.

Règle n°8 : Evitez les peshmergas, dans vos plats.

Faîtes modifier, s’il y a lieu, le texte imposant la déclaration de patrimoine en spécifiant que “seuls peuvent prendre connaissance de cette déclaration la Cour Suprême ou le Conseil constitutionnel”. En effet, votre pire ennemi est le journaliste qui n’a pas encore goûté à vos largesses. Donc si elle est connue, votre déclaration de patrimoine peut être utilisée par vos ennemis. Si cela arrive, appliquez la règle 9.

Règle n°9 : Pour vous protéger, langue de bois utilisez.

Si un jour votre déclaration de patrimoine est découverte avant que vous n’ayez encore totalement accumulé, durant votre mandat, le patrimoine qui y est déclaré, dîtes que c’est “une fausse déclaration et que la vraie est entre les mains du Conseil constitutionnel (ou la Cour suprême), qu’elle est confidentielle...et que le conseil conseil constitutionnel est seul responsable de sa garde. Ce qui signifie en langage simple : “je tiens les magistrats du conseil constitutionnel responsables de cette divulgation et qu’ils vont subir les foudres de ma colère”. Vous ne tarderez pas à lire un démenti officiel et public du Conseil constitutionnel, ou de la Cour Suprême, sur la fausseté de la déclaration publiée ; et celui qui a publié le document poursuivi en justice pour “faux et usage de faux”. Ceci vous laissant le temps d’accumuler le patrimoine que vous n’avez pas encore.

Règle n°10 : Dauphin noyé, avenir sécurisé.

Enfin, si vous allez quitter le pouvoir, assurez-vous que la déclaration de votre dauphin remplacera, matériellement, la vôtre…au Conseil constitutionnel (ou à la Cour Suprême). Désormais, ni vu ni connu. Riche vous étiez, riche vous restez.

Pr ELY Mustapha


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • BuSab 6 août 01:24

    Excellent !

    J’adore en particulier la règle N°9

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès


Derniers commentaires