• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Massacre évité au Bélarus, tensions internationales : « le combat pour (...)

Massacre évité au Bélarus, tensions internationales : « le combat pour l’attention » !

Un éditorialiste russe a fort à propos jugé bon d’illustrer la situation actuelle par un tableau du peintre anglais Henry Gillard Glindoni, « Le combat pour l’attention », une occasion comme une autre de découvrir cet artiste magnifique, ( 1850-1913), bourré de talent, d’humour et de sens de l’observation, sur le vif, qui plus est, ce qui n’est pas toujours évident à restituer sur une toile…

Nous n’avons pas résisté, néanmoins, à la tentation de « réactualiser » quelque peu son œuvre, selon notre mauvaise habitude… Mais avant d’en revenir à l’original, qui le mérite bien, expliquons un peu le pourquoi de ce « détournement »…

 

 

Comme nous en avions fait la déduction d’après les propos attribués à la marionnette de l’Occident, Svetlana Tikhanovskaïa(1), le « black-out » continue dans la presse occidentale, bien qu’il soit de plus en plus difficile à tenir, concernant le putsch sanguinaire projeté contre le gouvernement du Bélarus et le Président Loukachenko.

En effet, à peine dévoilé par le Président Loukachenko, le complot criminel, déjà délibérément ignoré des médias occidentaux, se voyait médiatiquement « supplanté », dans la logorrhée anti-russe occidentale, par la nouvelle « affaire de Prague » dans laquelle l’Occident utilise les autorités locales à leur botte pour ressortir le cas d’une explosion, en 2014, qui avait détruit un dépôt de munition, tuant deux personnes. Affaire élucidée comme accidentelle, à l’époque, mais que Prague prétend maintenant imputer aux deux agents russes déjà accusés, sans aucune preuve, et pour cause, dans l’affaire Skripal, elle-même déjà un montage d’intox évident des services « spéciaux » occidentaux…

Nouvel « incident diplomatique », donc, monté de toutes pièces pour l’occasion, et qui entraîne aussitôt l’expulsion d’une vingtaine de diplomates russes par la Tchécoslovaquie, et réciproquement, en première réponse, d’une vingtaine de diplomates tchèques en Russie !

Mais le bal ne faisait donc que commencer, car Maria Zakharova, porte parole du Ministère russe des Affaires étrangères exprimait aussitôt, outre ses protestations, le fait que cette affaire pseudo-« tchèque » est en réalité un écran de fumée pour masquer le fiasco de la préparation de l’attentat contre le Président Loukachenko et du coup d’Etat sanglant qu’il devait entrainer, selon l’aveu involontaire des comploteurs criminels eux-mêmes, enregistrés directement, à leur insu, peu avant leur arrestation… ! (2)

Et le pas suivant était franchi directement par le porte parole du Kremlin, Dimitri Peskov, confirmant les propos du Président Loukachenko, selon lequel le Président Poutine lui-même s’en était entretenu au téléphone avec son homologue US Joe Biden !(3)

Enfin, manque de chance pour les menteurs criminels qui gouvernent l’Occident, tout cela tombait pile quelques jours avant le grand discours annuel du président russe sur l’état de la Fédération et de ses relations avec le reste du monde…(4)

Bien entendu, le Président Poutine a parlé de l’acharnement de l’Occident contre la Russie et des « lignes rouges » à ne pas le laisser franchir, dans aucun domaine, affirmant même la détermination de la Russie à une « réponse asymétrique » en cas de franchissement, mais au grand dam des « observateurs » et « critiques » occidentaux, il n’est concrètement rentré en détails que sur un seul des sujets de leurs préoccupations : le sort du Bélarus !

Et de confirmer, si besoin en était encore, mais pour les « sourds qui ne veulent pas entendre », c’était donc bien nécessaire, l’horreur et la révulsion que lui inspirent les projets et préparatifs criminels de l’Occident à l’égard de ce pays frère, entre autres, et la responsabilité pleine et entière qui incombe donc aux occidentaux dans cette affaire, soulignant l’hypocrisie de leur communication et principalement, leur silence sur ce sujet, confirmant néanmoins lui-même avoir évoqué le sujet avec Joe Biden !!!

Ce 21 Avril, une sale journée, donc, pour les criminels qui nous gouvernent…

Alors que selon eux, la « tension » monte aux frontières de l’Ukraine, bien que largement provoquée, et même, essentiellement, par les rodomontades en réalité « télécommandées » du pouvoir ukrainien, mais sans autre conséquence, au final, et il leur faut donc maintenant « dégonfler » cette baudruche malgré tout toujours sanguinolente pour les habitants du Donbass, seules victimes potentielles, actuellement, de la violence ukrainienne, vu que la moindre incursion en territoire criméen, désormais fédéral russe, depuis 2014, verrait en peu de temps l’Ukraine rayée de la carte en tant que nation conservant un semblant d’unité territoriale.

En effet, malgré les suppliques du président ukrainien, les responsables de l’Otan n’ont pas manqué de lui signifier leur refus de son adhésion…(5)

Une « adhésion » qui les obligerait donc effectivement à rentrer en conflit ouvert avec la Russie, pour mettre leurs actes en accord avec leur parole, et donc tenter, notamment, de reprendre la Crimée à la Russie, ce qu’ils savent être un « casus belli » généralisant la guerre à tout le front, avec intervention massive de la Russie…

Manifestement, l’Otan n’est pas prête à faire débarquer des centaines de milliers d’hommes nécessaires à une telle opération, que ce soit en Crimée, au Donbass, et dans tout le reste de l’Ukraine, directement exposé, dans ce cas…

Incontestablement, les troupes russes massées à la frontière ukrainienne ont donc une fonction stratégique et politique considérables. Elles révèlent la faiblesse de l’Occident, sur ce terrain où il s’est engagé violemment, en 2014, et maintiennent, de fait, le gros des troupes otanesques à l’extérieur des frontières ukrainiennes, et maintiennent également le pouvoir fascisant ukrainien sous-pression, l’obligeant, tôt ou tard, à négocier ou à capituler totalement, à l’issue d’une ultime et inutile provocation…

Quant à l’actuellement grotesque échec des manipulations occidentales au Bélarus, après plus d’un an de provocations incessantes et de matraquage médiatique continu, il se retourne finalement tout à fait contre l’Occident, en obligeant les « frères ennemis » Poutine et Loukachenko à se réconcilier et à se solidariser plus que jamais pour faire un front uni stratégique et même, économique, face à la rapacité pseudo-« démocratique » des macabres vautours US et UE, piégés par l’illusion de leur propre influence et de leur fausse « grandeur », en voie de décadence culturelle avancée.

Faire connaître le grotesque échec du complot occidental contre le Bélarus est donc une priorité pour tous les antifascistes et anti-impérialistes, aujourd’hui, dans un contexte où toutes les forces se prétendant telles et/ou plus ou moins « progressistes » et « de gauche » se sont elles-mêmes dévalorisées et décrédibilisées en se pâmant dans la « peur du covid » et dans toutes les dérives de Kollaboration de classe qu’elles en ont profité pour ajouter à celles qui étaient déjà les leurs depuis pas mal d’années… !

Luniterre

 

(1__ Putsch manqué au Bélarus : les Pieds Nickelés US au tapis ! 

Sur le détail des faits, voir le communiqué du FSB, retransmis par TASS :

Complot criminel d’origine US avorté au Bélarus, avec l’aide du FSB à Moscou  )

 

(2 __ "Вскрываются факты, которые не оставляют никаких шансов коллективному Западу более отрицать свою роль : два гражданина Белоруссии, один из них имеет американское гражданство, имели консультации и поддержку в западных столицах. Опубликованное видео не оставляет никаких вопросов относительно их целей и задач", — сказала Захарова в эфире телеканала "Россия 24".

"Les faits sont révélés, qui ne laissent aucune chance à l’Occident collectif de nier plus longtemps son rôle : deux citoyens du Belarus, dont l’un a la nationalité américaine, ont eu des conseils et un soutien dans les capitales occidentales. La vidéo publiée ne laisse aucune question concernant leurs buts et objectifs", a déclaré Mme Zakharova sur la chaîne de télévision Russie 24.

https://ria.ru/20210419/belorussiya-1728949413.html

 

« Обвинения Чехии в адрес России нужны для отвлечения внимания от готовившегося переворота в Белоруссии. Об этом заявила специальный представитель МИД России Мария Захарова в эфире телеканала « Россия 1 ». »

Les accusations de la République tchèque à l’adresse de la Russie sont nécessaires pour détourner l’attention du coup d’État ayant été préparé au Bélarus. C’est ce qu’a déclaré la représentante spéciale du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova dans une émission de la chaîne de télévision "Russie 1".

« Захарова, отвечая на вопрос о том, по какой причине совпали новости о готовящемся перевороте и заявления Праги о высылке российских дипломатов, заявила, что в западном информационном пространстве « надо было как-то перекрыть сообщения российской и белорусской стороны ». »

Zakharova, répondant à la question pourquoi les informations sur le coup d’État en préparation et les déclarations de Prague sur l’expulsion des diplomates russes coïncidaient, a déclaré que dans l’espace d’information occidental « il était nécessaire de bloquer d’une manière ou d’une autre les informations des côtés russe et biélorusse ».

https://www.rbc.ru/rbcfreenews/607c2f009a794767572f98f1 )

 

PRECISION AU 22/04/2021 :

« Расследование ведётся по линии ФСБ России, поэтому не в нашей компетенции говорить о подробностях, тем более предвосхищать это расследование, делать выводы о причастности к планируемому, по сути, акту государственного терроризма властей США — это будет предметом расследования, безусловно. Хотя, конечно, трудно себе представить, чтобы акции подобного масштаба организовывались без ведома американских спецслужб. Тем более мы знаем, как фигурантов этого дела консультировали в западных столицах », — сказала Захарова.

« L’enquête est menée dans le cadre du FSB de Russie, il n’est donc pas de notre compétence de parler des détails, encore moins d’anticiper cette enquête, de tirer des conclusions sur l’implication des autorités des USA dans ce qui est, fondamentalement, un acte de terrorisme d’État planifié – ce sera l’objet de l’enquête, bien évidemment. Bien que, bien entendu, il soit difficile d’imaginer que des actions d’une telle envergure aient été organisées à l’insu des services spéciaux américains. De plus, nous savons comment les protagonistes de cette affaire ont été consultés dans les capitales occidentales », a déclaré Zakharova.

"МИД прокомментировал план покушения на Лукашенко"

https://ria.ru/20210422/lukashenko-1729482435.html )

 

 

(3 __ "Путин обсуждал с Байденом попытку переворота в Белоруссии, заявил Песков"

Poutine a discuté avec Biden de la tentative de coup d’Etat au Bélarus, a déclaré Peskov.

 https://ria.ru/20210419/putin-1728928545.html 

МОСКВА, 19 апреля. /ТАСС/. Пресс-секретарь президента России Дмитрий Песков подтвердил, что глава государства Владимир Путин обсуждал в телефонном разговоре с президентом США Джо Байденом информацию о готовившемся покушении на президента Белоруссии Александра Лукашенко.

MOSCOU, le 19 avril. /TASS/ Le secrétaire de presse du président de la Russie, Dmitri Peskov, a confirmé que le chef de l’État, Vladimir Poutine, a discuté lors d’une conversation téléphonique avec le président des USA Joe Biden de l’information au sujet d’une tentative d’assassinat ayant été préparée contre le président du Bélarus Alexandre Loukachenko.

"Да, [обсуждали]", - сказал он в понедельник журналистам, отвечая на соответствующий вопрос.

"Oui, [ils en ont discuté]", a-t-il déclaré aux journalistes lundi, répondant à une question appropriée.

При этом представитель Кремля оставил без комментариев вопрос о возможной причастности администрации Байдена к готовившемуся покушению, указав, что "всю информацию, которую можно выдавать, выдают специальные службы на свое усмотрение".

Cependant, le porte-parole du Kremlin a laissé sans commentaire la question de la participation possible de l’administration Biden dans l’attentat ayant été préparé, indiquant que « toute l’information qui peut être donnée est laissée à l’appréciation des services spéciaux ».

[NDLR : Rappelons ici que le communiqué du FSB à ce sujet, également retransmis par TASS, (Complot criminel d’origine US avorté au Bélarus, avec l’aide du FSB à Moscou ) est sans équivoque à ce sujet, ce qui est également confirmé par Maria Zakharova, au Ministère des affaires étrangères. Voir ci-dessus.]

Он отметил, что в отношении президента Белоруссии со стороны задержанных обсуждались "абсолютно конкретные и абсолютно деструктивные планы". "Поэтому, конечно, это говорит о большой опасности", - добавил Песков.

Il a précisé qu’en ce qui concerne le président du Bélarus, de leur côté les détenus ont discuté de "plans absolument concrets et absolument destructeurs" "C’est pourquoi, bien sûr, cela parle d’un grand danger", a ajouté Peskov.

https://tass.ru/politika/11186005 )

 

 

(4 __ http://www.kremlin.ru/events/president/news/65418

EN EXTRAIT DU DISCOURS DE POUTINE, LE PASSAGE CONCERNANT LE BELARUS :

« Вместе с тем в мире, к сожалению, похоже, уже все привыкли, привыкли к практике политически мотивированных, незаконных санкций в экономике, к грубым попыткам одних силой навязать свою волю другим. »

« En même temps que ceci dans le monde, il semble, malheureusement, que tous s’y soient déjà habitués, habitués à la pratique des sanctions économiques illégales, à motivations politiques, aux tentatives grossières de certains d’imposer par la force leur volonté aux autres. »

« Но сегодня подобная практика перерождается в нечто гораздо более опасное – имею в виду ставшие недавно известными факты прямой попытки организации в Белоруссии государственного переворота и убийства Президента этой страны. »

« Mais aujourd’hui ce type de pratique dégénère en quelque chose de beaucoup plus dangereux – Je pense en particulier aux faits récemment connus de la tentative directe d’organiser au Bélarus un coup d’Etat et l’assassinat du Président de ce pays. »

« При этом характерно, что даже такие вопиющие действия не находят осуждения так называемого коллективного Запада. Никто этого просто как бы и не замечает. Все делают вид, что вообще ничего не происходит. »

« De plus, il est caractéristique que même des actions aussi graves ne sont pas suivies de désapprobations de la soi-disant communauté occidentale. Personne ne semble même simplement les remarquer. Tous font comme si rien ne se passait. »

« Но, послушайте, можно как угодно относиться, например, к Президенту Украины Януковичу или к Мадуро в Венесуэле. Повторяю, можно как угодно к ним относиться, к тому же Януковичу, которого тоже чуть не убили и отстранили от власти с помощью вооружённого переворота. »

« Mais cependant, écoutez, vous pouvez considérer comme vous voulez, par exemple, le Président de l’Ukraine Yanoukovich ou Maduro au Venezuela. Je répète, vous pouvez les considérer comme vous voulez, et de plus, Yanoukovich, qui a également failli être tué et a été retiré du pouvoir au moyen d’un coup d’Etat armé. »

« Можно иметь любую точку зрения по поводу политики Президента Белоруссии Лукашенко Александра Григорьевича. Но практика организации госпереворотов, планов политических убийств, в том числе и высших должностных лиц, – ну это уже слишком, все границы перешли уже. »

« Vous pouvez avoir n’importe quel point de vue à propose de la politique du Président du Bélarus Loukachenko Alexandre Grigorevich. Mais la pratique de l’organisation de coups d’Etat, de plans d’assassinats politiques, y compris de hauts fonctionnaires, eh bien, c’est déjà de trop, toutes les limites sont déjà franchies. »

« А ведь чего только стоит признание задержанных участников заговора в том, что готовилась блокада Минска, включая городскую инфраструктуру и средства коммуникации, полное отключение всей энергосистемы столицы Белоруссии ! Это значит, между прочим, что, по сути, велась подготовка к массированной кибератаке. А как иначе-то ? Это так, знаете, просто одним рубильником не сделаешь. »

« Et c’est seulement en quoi consiste l’aveu des participants arrêtés du complot que le blocage de Minsk était en préparation, incluant l’infrastructure de la ville et les moyens de communication, l’interruption complète de tout le système énergétique de la capitale du Bélarus. Cela signifie, entre autres, pour l’essentiel, que la préparation d’une cyber-attaque massive était en cours. Et sinon, quoi ? C’est ainsi, vous savez, simplement un interrupteur ne suffit pas. »

« Видимо, недаром западные коллеги упорно отказываются от многочисленных российских предложений наладить международный диалог в области информационной и кибербезопасности. Мы много раз это предлагали. Все уходят просто даже от обсуждения этого вопроса. »

« Apparemment, ce n’est pas sans raison que nos collègues occidentaux refusent obstinément les nombreuses propositions russes d’établir un dialogue international dans le domaine de l’information et de la cyber sécurité. Nous avons proposé cela de nombreuses fois. Tous évitent même simplement la discussion de cette question. »

« А что было бы, если бы попытка госпереворота в Белоруссии была бы реально предпринята ? Ведь к этому же всё и велось. Сколько бы людей пострадало ? Как складывалась бы вообще судьба Белоруссии ? Об этом никто не думает.

Так, как никто не думал о судьбе Украины, когда госпереворот осуществлялся в этой стране. »

« Et que serait-il arrivé si la tentative de coup d’Etat au Bélarus avait été réellement lancée ? C’est bien ce à quoi tout cela menait. Combien de gens en auraient été victimes ? Comment aurait évolué le destin du Bélarus ? A cela, personne ne pense.

De même, tout comme personne n’a pensé au destin de l’Ukraine quand le coup d’Etat s’est réalisé dans ce pays. »

« Вместе с тем недружественные акции и в отношении России также не прекращаются. В некоторых странах завели пренеприличный обычай – по любому поводу, а чаще всего вообще без всякого повода цеплять Россию. Спорт, какой-то новый вид спорта – кто громче что-то скажет. »

« Et avec cela les actions inamicales envers la Russie ne cessent pas non plus. Dans certains pays on a pris l’inconvenante habitude de s’en prendre à la Russie sous n’importe quel prétexte, et le plus souvent, sans même aucun prétexte. C’est un sport, en somme, une nouvelle sorte de sport, à qui parlera le plus fort. »

« Мы ведём себя в этой связи в высшей степени сдержанно, прямо, без иронии скажу, можно сказать, скромно. Часто вообще не отвечаем не только на недружественные акции, но и на откровенное хамство. »

« A cet égard nous nous conduisons avec le plus haut degré de modération, directement, je le dis sans ironie, et pourrait-on dire, humblement. Souvent nous ne répondons pas, non seulement aux actions inamicales mais à l’outrecuidance brutale. »

« Мы хотим иметь добрые отношения со всеми участниками международного общения. А мы видим, что происходит в реальной жизни : как я уже сказал, цепляют Россию то тут, то там без всяких причин. И конечно, вокруг них сразу же, как вокруг Шерхана, крутятся всякие мелкие Табаки, всё как у Киплинга, подвывают, для того чтобы задобрить своего суверена. Киплинг великий писатель был. »

« Nous voulons avoir de bonnes relations avec tous les participants de la communication internationale. Mais nous voyons ce qui se passe dans la vraie vie : comme je l’ai dit on s’en prend à la Russie tantôt ici, tantôt là, sans aucune raison. Et bien sûr, autour d’eux, aussitôt, comme autour de Shere Khan, virevoltent toutes sortes de petits Tabaqui, tout à fait comme dans Kipling, ils hurlent pour attendrir leur souverain. » )

 

 

(5 __ "L’Ukraine craint que le Kremlin ne cherche un prétexte pour l’attaquer. Le président Volodymyr Zelensky a demandé à l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et à l’UE d’accélérer le processus d’adhésion de son pays pour envoyer au Kremlin « un vrai signal », mais cela lui a été refusé."

Le Monde

 https://www.lemonde.fr/international/article/2021/04/19/la-tension-monte-entre-moscou-et-l-ue-situation-tres-dangereuse-aux-frontieres-de-l-ukraine_6077285_3210.html )

 

 

 

 

SUR LE MÊME THEME :

 

Complot criminel d’origine US avorté au Bélarus, avec l’aide du FSB à Moscou !

 

 

Putsch manqué au Bélarus : les Pieds Nickelés US au tapis !

 

 

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • sylvain sylvain 26 avril 12:11

    toutes les forces se prétendant telles et/ou plus ou moins « progressistes » et « de gauche » se sont elles-mêmes dévalorisées et décrédibilisées en se pâmant dans la « peur du covid »

    Je suis surpris d’apprendre que la peur de covid est de gauche . Analyse politique sans doute trop fine pour moi, mais l’auteur pourrait surement mieux nous expliquer en commentaire . Expliquez nous cher luniterre en quoi la peur du covid est de gauche ???


    • Luniterre 26 avril 14:09

      @sylvain

      Il est tout de même pathétique, et je dirais même, particulièrement révélateur, d’être interpellé sur un point à la fois aussi évident et secondaire par rapport au sujet !

      S’il ne vous a pas paru remarquable que la gauche se soit posée de fait, et bien plus que la droite, en relai du discours macroniste sur cette histoire de « pandémie », il semble donc que vous ne vivez pas dans la même France que moi, et que la plupart des agoravoxiens, du reste ! 

      Le fait est, également, qu’elle relaye sur la Biélorussie et la Russie un discours généralement à dominante « otanesque », et c’est contre cet état de fait que cette conclusion est donc dirigée, vu que le Bélarus est un des derniers régimes européens à avoir sauvegardé quelques uns des « acquis sociaux », selon le langage consacré, de la période soviétique, ce qui attire, entre autres caractéristiques, ma sympathie pour ce pays, qui n’est pas pour autant une sorte de « paradis socialiste », mais simplement un pis-aller plus qu’honorable, dans le contexte géopolitique et géoéconomique actuel.

      Luniterre

       

       


    • sylvain sylvain 26 avril 20:52

      @Luniterre
      d’être interpellé sur un point à la fois aussi évident et secondaire par rapport au sujet !
      Vous en faites pas, j’interpelle aussi sur le reste

      S’il ne vous a pas paru remarquable que la gauche se soit posée de fait, et bien plus que la droite, en relai du discours macroniste
      J’avoues ne pas suivre les fils tweeter et autre de nos chers politiciens, mais non je n’ai pas constaté ce que vous dites . J’ai l’impression que quasi tous les politiciens ont suivis les directives de l’OMS et tutti quanti sans beaucoup l’ouvrir . Pareil pour les discours sur la russie, à moins de dire que la droite c’est le rassemblement national évidemment (et encore, seulement pour la russie, je n’ai pas constaté qu’ils se la soient ramenés sur le covid)

      que moi, et que la plupart des agoravoxiens

      Je vois plus souvent des expressions comme « gauchiasse de merde » ou autre su AV tous les jours que dans le reste du monde au cours de toute une vie, donc vous avez raison sur ce point : AV est un beau nid de fachos qui aimeraient casser de la gauchiasse . Mais ça ne me dérange pas trop d’être critiqué par ce genre de personnes


    • sylvain sylvain 26 avril 12:18

      Pour le moment, la seule chose qu’on ai de concret est une video, en russe sur les liens que vous donnez ( je doute que beaucoup de gens parlent russe sur AV) publiée par le FSB .

      Dans le cas inverse, si on remplace etats unis par russie et FSB par CIA, vous auriez été le premier à dire qu’une personne se basant juste là dessus pour en déduire tout un tas de vérité est un grand naif ou un agent de propagande . Vous préférez quoi ??

      Les visions manichéenne de la réalité on toujours été a coté de la plaque, leur seul role est de pousser à la guerre, de la justifier . Quel est votre intérêt la dedans ??


      • roman_garev 26 avril 12:34

        @sylvain
        « Pour le moment, la seule chose qu’on ai de concret est une video, en russe sur les liens que vous donnez ( je doute que beaucoup de gens parlent russe sur AV) publiée par le FSB ».
        De sorte qu’il vous faudrait une confirmation de votre Immonde pour le croire ?
        Évidemment vous ne l’aurez jamais, cette confirmation. C’est justement ce dont parle le président Poutine, que vous pouvez lire en anglais :

        But today, this practice is degenerating into something even more dangerous – I am referring to the recently exposed direct interference in Belarus in an attempt to orchestrate a coup d’état and assassinate the President of that country. At the same time, it is typical that even such flagrant actions have not been condemned by the so-called collective West. Nobody seemed to notice. Everyone pretends nothing is happening.

        But listen, you can think whatever you like of, say, Ukrainian President [Viktor] Yanukovych or [Nicolas] Maduro in Venezuela. I repeat, you can like or dislike them, including Yanukovych who almost got killed, too, and removed from power via an armed coup. You can have your own opinion of President of Belarus Alexander Lukashenko’s policy. But the practice of staging coups d’état and planning political assassinations, including those of high-ranking officials – well, this goes too far. This is beyond any limits.


      • Luniterre 26 avril 14:22

        @sylvain

        Factuellement, les vidéos en liens n’émanent pas du FSB, mais de médias du Bélarus.

        Néanmoins, le fait est que le « suivi » et l’« enregistrement » de ces personnes, prises donc sur le fait, a été le résultat d’une coopération fructueuse entre le KGB biélorusse et le FSB russe.

        Le résumé des faits a été logiquement communiqué par le FSB, à l’agence Tass, côté russe, l’arrestation des deux protagonistes filmés et enregistrés lors d’une réunion dans la salle « privée » d’un restaurant de Moscou ayant donc eu lieu dans la capitale russe elle-même.

        Le Président Loukachenko, évidemment, quant à lui, suivait cette affaire depuis le début de l’enquête, sur le territoire du Bélarus.

        Mais sans doute n’avez vous pas vraiment lu toutes ces infos, largement détaillées, dans l’article et dans les liens.

        Luniterre


      • sylvain sylvain 26 avril 20:29

        @roman_garev
        une confirmation de votre Immonde pour le croire ?

        Prenez pas vos désirs pour des réalités, les personnes qui ne gobent pas tout ce que sortent les services russes ne sont pas pour autant lobotomisés par d’autres propagande . Il y a une voie au milieu que je vous conseille d’explorer un jour qui s’appelle le scepticisme, conjugué au libre arbitre ça donne des résukltats sympas


      • sylvain sylvain 26 avril 20:33

        @Luniterre
        Sur le détail des faits, voir le communiqué du FSB
        Oui bon si un media met un lien vers une video du FSB, je pense qu’on peut tout de même considérer que c’est une source du FSB, je sais pas si vous connaissez l’expression « enculeur de mouche »  ??

        Et si j’ai lu votre article en entier


      • Luniterre 27 avril 07:11

        @sylvain
        FSB ou pas, les aveux de ces personnes ont bel et bien été enregistrés « en live et en direct », en « caméra cachée » en quelque sorte, pour parler en langage des médias que vous accréditez, autrement.

        Autrement dit, encore, pour rendre crédible votre déni de l’évidence il vous faut prouver que ces gens, Ziancovich, avocat US, et Feduta, politologue de l’« opposition » biélorusse, ne sont que des acteurs qui jouent un rôle appris pour le compte du FSB !!!

        Alors qu’actuellement, ils sont en taule au Bélarus, en attente de leur procès, où ils risquent de très longues peines de prison, et éventuellement à perpétuité, semble-t-il, et même la condamnation à mort, non encore abolie dans ce pays.

        Donc, en toute logique, et la plus simple et évidente qui soit, cette affaire, pour énorme qu’elle soit, comme gaffe monstrueuse de l’« opposition », « soutenue » et manipulée par l’Occident, est bien une réalité incontournable.

        Vu ???

        Luniterre


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 avril 13:39

        Maria Zakharova, c’est bien elle qui disait que la mise sous tutelle des médias bielorusse était planifiée, que des équipes de journalistes russes étaient prêts ?

        Bon je crois que l’éclosion d’un nationalisme bielorusse n’avait pas été anticipée

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Luniterre


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité