• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Méfiez-vous du petit personnel

Méfiez-vous du petit personnel

Ou comment un majordome attristé par les abus dont est victime sa patronne est en train de faire s’effondrer tout un système.


Betancourt.jpgA défaut d’aboutir un jour au pénal (pour des raisons techniques et juridiques et certainement pas politiques, pour ceux qui auraient des doutes), tout ce qui découle de son malheureux enregistrement autorise même les plus innocents des Français à penser que 100 % de la classe politique est corrompue. Ils n’ont pas tort. Pour commencer, un immense bravo à Me Metzner qui est à l’origine de ce feu d’artifice ! Prêt à faire tomber la Ripoublique pour gagner une affaire, ça c’est de l’avocat comme on les aime, acharné, digne des plus grands films d’Hollywood. Et tant pis pour cette journaliste du Monde qui ne doit plus dormir d’avoir laissé passer ce scoop au profit de Médiapart et Plenel.

Chaque jour apporte son lot de perquisitions, de découvertes, de rebonds et de gardes à vue. Ce qui est très étrange,dans cette affaire, c’est qu’habituellement en France, dès qu’on dépense des grosses sommes d’argent, de très grosses sommes je veux dire, du genre 100.000 euros, c’est de l’argent de poche, eh bien c’est interdit, contrôlé, déclaré, surveillé, encadré, taxé et réglementé. Le cash est interdit, les virements sont déclarés par la banque, le fisc ausculte chaque liasse de billet, chaque montant à 6 zéros et plus. Et là, personne n’est au courant de rien et on découvre une île aux Seychelles, des comptes en Suisse et des mallettes hebdomadaires par dizaines de milliers d’euros chacune. D’un certain côté, c’est rassurant, ça prouve qu’on est pas si pisté que ça. En même temps, les éléments de l’affaire donnent à penser que nous n’avons pas affaire à un angle mort fiscal par hasard. Si le fisc ne s’est pas penché sur les affaires de Bettencourt comme il se penche sur les nôtres, il y a peut-être une raison. Certes, personne ne veut qu’elle s’en aille payer ses impôts (qui se comptent en centaines de millions d’euros sur 10 ans malgré le bouclier fiscal) ailleurs (alors que nous ...). Mais les 3 rendez-vous obtenus par Patrice de Maistre auprès d’Eric Woerth montrent bien que le ministre entretenait une relation particulière avec ce "dossier".

Ce n’est pas un hasard si Eric Woerth a demandé seul, contrairement à ce qu’il avait affirmé au départ, que l’employeur de sa femme, Patrice, (accessoirement également porteur de valises pour les pontes de l’UMP dont il était trésorier) reçoive une décoration digne des services qu’il rendait à la collectivité, tout au moins à l’UMP... et au parti d’Eric Woerth (en parfaite légalité, ce qui prouve bien que nos politiques n’avaient pas la tête ailleurs lorsqu’ils se sont autoamnistiés et ont commencé à encadrer strictement le financement de la vie politique sans pour autant se priver des mallettes à l’ancienne). Le discours de Woerth, cité par le Canard Enchainé de cette semaine, vaut ses 1.20 euros. Le ministre félicite en des termes on ne peut plus chaleureux le patron qui, dans le même temps, trouve sa femme sans aucun intérêt sur le plan professionnel (toujours selon les enregistrements de majordome). Etc.

En tirant le fil, la pelote se déroule autour du couple Woerth : France Galop (vive les jeux en ligne cadrés sur mesure pour avantager certains acteurs amis), la société des courses de Compiègne (vive l’hippodrome acquis une bouchée de pain) et Hermès (où cette femme sans réelles compétences à écouter son employeur, est membre du conseil) sont les amis de Florence Woerth, l’épouse du ministre, et sans doute du ministre et trésorier de l’UMP son époux. (mais après tout, Laurent Wauquiez fait pareil à Londres, la double casquette lui sied bien) A tel point qu’Eric Woerth a fait vendre par l’Etat, de sa blanche main, l’hippodrome, son terrain de golf et ses installation à cette dernière société pour un montant dérisoire qui ferait saliver n’importe quel investisseur sensé. Dorénavant, tous les actes du maire de Chantilly, et ministre intouchable (trésorier de l’UMP, vous imaginez) accessoirement, mais aussi de sa femme qui a cherché à travailler pour le Crédit Suisse (après l’utilisation frauduleuse de bases de données volées par Eric Woerth, le parcours d’embauche a dû traverser des moments difficiles auprès de la DRH de Crédit Suisse) vont être décortiqués, analysés et mis sur la place publique.

Et quoi qu’on pense d’Eric Woerth, de sa gueule d’ange, ce qu’on sort sur son dossier n’est pas propre propre. La comptable Claire T, hyper angoissée (au point de s’expatrier dans le sud chez ses parents pour fuir la pression des paparazzis), avance le plus innocemment du monde que sa patronne et feu son mari distribuaient des enveloppes à tout le monde politique sans se rendre compte de l’impact de ses déclarations (alors là, Me Metzner, encore bravo ! Un usage aussi performant des témoins, c’est historique, tout ça pour mettre Lilianne sous tutelle et récupérer l’héritage pour la fille !). Bon, personne ne suit plus à ce stade. Sachez tout de même que le majordome viré sous pression du méfiant de Maistre a reçu 200.000 euros d’indemnités de Lilianne, et Claire T. 500.000 euros. Et Patrice de Maistre, grand ami de Claire la comptable (qui avait les clefs du coffre qu’il lorgnait) 5 millions (il ne touchait que 2 millions par an hors avantages en nature du type voilier de 21 mètres, le pauvre, contre seulement 180.000 euros pour Florence Woerth, l’épouse du ministre). Même Dallas n’avait pas osé inventer un scénario aussi fou. Alors que Claire T. change un peu les détails de son témoignage (sans bouleversement non plus, mais on imagine la pression lors d’interrogatoires inattendus en pleine nuit), permettant de douter de l’ensemble, voilà que les autres domestiques de Lilianne s’y mettent aussi et confirment ses propos. Lilianne ne sait plus où donner ce qui lui reste de tête. Nous non plus. Bannier, en garde à vue, doit se marrer de voir tout l’édifice s’effriter. Pour un artiste photographe, terminer sur un happening pareil !

Non, on ne peut vraiment pas se fier au petit personnel.


Moyenne des avis sur cet article :  4.87/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Laminak 16 juillet 2010 15:52

    Ca me fait pensefr evidemment a ’Moi Christianne F, 13 ans D. P."...
    Lami.


  • Catherine Segurane Catherine Segurane 16 juillet 2010 14:56

    A force de s’essuyer les pieds sur le petit personnel ...


    J’adore ce genre d’histoire.


    • LE CHAT LE CHAT 16 juillet 2010 15:22

      je sens qu’on est pas prêt d’avoir fini de nettoyer les écuries d’Augias ! ça me sidère de voir comment ils savent tous prendre des mines outragées , suivent ils une formation au théatre avant de faire de la politique ?


      • BA 16 juillet 2010 16:33

        Bettencourt : de nouveaux témoignages sur les « enveloppes » aux politiques.

        Contrairement à ce que proclame la propagande élyséenne, des témoignages recueillis par les policiers crédibilisent les déclarations fracassantes de Claire Thibout, l’ex-comptable des époux Bettencourt, sur l’existence d’enveloppes en espèces ayant profité à des personnalités politiques, principalement de droite.

        Les dépositions d’un majordome et d’une secrétaire, et le témoignage d’un ancien chauffeur des Bettencourt à Mediapart (à lire ici), ne laissent guère de place au doute.

        http://www.mediapart.fr/journal/france/150710/bettencourt-de-nouveaux-temoignages-sur-les-enveloppes-aux-politiques


        • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 16 juillet 2010 17:29

          A propos de la secrétaire et du majordome qui se mettent, eux aussi, à table pour confirmer les déclarations de la comptable, on remarquera le silence plein de pudeur de Pujadas et Ferrari dans leurs jités de France 2 et TF1. 


          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 16 juillet 2010 17:33

            Ha, zut ! J’ai égaré mon enveloppe. Personne ne l’a vu ? C’était une enveloppe en papier kraft, une enveloppe avec des sous dedans. Si quelqu’un la retrouve merci de la déposer directement au siège de l’UMP ou au Palais de l’Elysée.




          • iris 16 juillet 2010 17:44

            et c’est une petite comptable qui devait bien obeir aux ordres de sa patronne !!sinon la porte !! tant qu’on lui demandait pas de tuer qu’un !
            il ya des lois qui sont plus facilement enfreintes que d’autres !!
            que dire des comm aux comptes et xperts comptables qui couvrent maintes entreprises dans des opérations douteuses sans en référer au procureur de la république !!
            les temps sont durs et il faut bien conserver ses clients...


            • voxagora voxagora 16 juillet 2010 18:28

              « .. tout ça pour mettre Liliane sous tutelle et récupérer l’héritage ! »

              Qui sait comment les choses se sont enclenchées exactement ?
              Comment quelqu’un a-t-il pû enregistrer des entretiens dits confidentiels ?
              Comment celui qui demande les chèques a-t-il pû parler devant
              qui que ce soit ?
              Il semble que la fille et son entourage aient allumé ce pétard
              de l’enregistrement pour prouver que la mère était sénile,
              mais le pétard a crépité au-delà de leur courte vue.
              Quant à la vieille dame, au-delà des histoires d’argent, bien réelles elles,
              et malgré les impitoyables pressions courtisanes,
              elle me semble très sensée.
              Quand ds l’enregistrement on lui demande de faire un chèque pour
              la campagne d’une candidate « qui ne sera pas élue », son esprit est
              suffisamment vif pour poser la bonne question etc..


              • furio furio 16 juillet 2010 21:34

                Y a pire que ces enveloppes Kraft d’espèces dont il sera difficile de retrouver trace (j’en ai chez moi...mais vides), ce sont les comptes et les bilans des partis de soutien (ou partis de poche). Celui de WOERTH a une comptablité qui est parlante, celui de NimbuS 1er n’est pas triste avec une erreur de 250 000 EUROS attribuée au trésorier en CHEF !! C’est hortefeux oui oui ! le hortefeux de la sécurité !! Alors le Chef du Parti, estrosi, il était pas content !! Mais il y a aussi celui de WAUQIEZ !! Les bilans sont édifiants !
                C’est ni plus ni moins que du blanchissement de financement illégal de parti politique !
                De quoi faire plonger TOUT le système pourri UMP ! C’est aussi des faits qui relèvent du détournement d’argent public
                283 partis !! La maman Bettencourt a dû avoir des frais incroyables en enveloppes kraft !!!


                • tchoo 17 juillet 2010 09:22

                  L’arrogance des nantis, qui méprisent tellement tout le monde que leur personnel n’est là que pour éxécuter et que l’on jette pour un tas de raisons moyennant quelques picaillons (tout de même) et qui n’ont aucune reconnaissance envers des patrons si humains.


                  • BA 17 juillet 2010 09:32

                    Dans le scandale Bettencourt-Woerth-Sarkozy, deux camps s’affrontent.

                     

                    1- Le premier camp : ceux qui accusent.

                    Quatre ex-employés des Bettencourt disent que Liliane et André Bettencourt ont distribué des enveloppes d’argent liquide à des hommes politiques.

                    Ces quatre ex-employés des Bettencourt sont :

                    - Claire Thibout, l’ex-comptable des Bettencourt de mai 1995 à novembre 2008 ;

                    - Chantal Trovel, l’ex-secrétaire de la fin des années 90 à novembre 2007 ; elle disposait d’un bureau au domicile du couple Bettencourt ;

                    - Pascal Bonnefoy, le maître d’hôtel, auteur des fameux enregistrements pirates qui ont déclenché une cascade de révélations ;

                     

                    - un ex-chauffeur des Bettencourt ; le site Mediapart ne donne pas son nom  ; l’ex-chauffeur vient de confirmer que les Bettencourt remettaient des enveloppes d’argent liquide à des hommes politiques.

                    Lisez cet article :

                    Bettencourt : de nouveaux témoignages sur les « enveloppes » aux politiques.

                    Contrairement à ce que proclame la propagande élyséenne, des témoignages recueillis par les policiers crédibilisent les déclarations fracassantes de Claire Thibout, l’ex-comptable des époux Bettencourt, sur l’existence d’enveloppes en espèces ayant profité à des personnalités politiques, principalement de droite.

                    Les dépositions d’un majordome et d’une secrétaire, et le témoignage d’un ancien chauffeur des Bettencourt à Mediapart (à lire ici), ne laissent guère de place au doute.

                    http://www.mediapart.fr/journal/france/150710/bettencourt-de-nouveaux-temoignages-sur-les-enveloppes-aux-politiques

                     

                     

                    2- Le deuxième camp : ceux qui nient.

                     

                    - Eric Woerth nie tout en bloc.

                    - Florence Woerth nie tout en bloc.

                    - Patrice de Maistre nie tout en bloc.

                    Patrice de Maistre est le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt. En 2007, le ministre du Budget Eric Woerth lui a demandé d’embaucher son épouse dans la petite société qui gérait la fortune de Liliane Bettencourt.

                    Patrice de Maistre a accepté : il a embauché Florence Woerth le 12 novembre 2007. Il a été décoré de la Légion d’Honneur par Eric Woerth le 23 janvier 2008.

                    - La baronne Eva Ameil nie tout en bloc.

                    La baronne Eva Ameil est l’ex-banquière de Liliane Bettencourt. Elle est l’amie de la soeur de Patrice de Maistre, comme elle l’a elle-même reconnu vendredi 9 juillet.

                    Surtout, la baronne Eva Ameil s’est placée dans le camp de Patrice de Maistre, c’est-à-dire dans le camp de ceux qui nient que les Bettencourt ont corrompu plusieurs personnalités politiques.

                    La baronne Eva Ameil est membre du Conseil d’administration, et vice-présidente du Comité Exécutif du « Cercle MBC ».

                    Le « Cercle MBC » est un club très huppé qui regroupe certains hommes politiques de l’UMP et certains membres du MEDEF (entre autres).

                    Basé au Fouquet’s, le « Cercle MBC » a reçu Nicolas Sarkozy, François Fillon, Bernard Kouchner, Christine Lagarde, etc. pour des « causeries » autour d’un cocktail.

                    http://www.mbc-club.org/site/activites/

                    Voilà les deux camps en présence.

                    Quel camp dit la vérité ?

                    Quel camp dit des mensonges ?


                    • Valparaiso JJSS1979 17 juillet 2010 11:24

                      Un ami me disait que ce genre de trafic, tant que ca marche, c’est génial. Mais ca ne dure jamais très longtemps. Il y a forcément un jour quelqu’un qui parle. Sauf quand on les butte à temps (Boulin ?).
                      D’autres questions se posent : Outre des talents d’acteur (Sarkozy n’a-t-il pas dit que « le public est de plus en plus exigeant ») je me demande si ça les amuse de se foutre de la gueule du peuple. Où est-ce l’isolement dans les palais nationaux sur une trop longue période qui leur fait perdre tout sens de la réalité ?
                      Je me demande aussi jusqu’où la partie immergée de l’iceberg va nous emmener. Si on révèle les secrets de Kouchner, c’est de l’antisémitisme. Si c’est Woerth, c’est du fascisme.
                      Car c’est franchement insupportable de voir les Bertrand, Estrosi, Copé, Morano, tous ces cuistres, disputer le titre à Lefebvre.

                      Je ne vois pas vraiment où les socialistes, si critiqués, pourraient faire pire.
                      Jamais sous Jospin de telles magouilles, si cousues de fil blanc, seraient passées.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires