• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mélenchon, ce populiste heureux

Mélenchon, ce populiste heureux

Ah Jean-Luc, sacré Jean-Luc, pas une semaine ne se passe ou presque sans que le joyeux trublion de la gauche de la gauche ne puisse s’empêcher de s’attirer l’attention des médias, c’est plus fort que lui !

Et pourtant, les médias ou plus précisément les journalistes, il ne les porte pas franchement dans son coeur. Pas tous bien sûr, il fut d’ailleurs lui-même journaliste dans sa jeunesse. Non, non, Jean-Luc il préfère se payer les têtes d’affiches, les têtes de gondoles, les stars des JT histoire de provoquer des cris d’orfraie dans l’opinion et de s’attirer la sympathie des militants de gauche dure qui vomissent sur les grands médias capitalistes.

Et Jean-Luc, il sait y faire ! Pujadas traité de "salaud" et de "laquais" du pouvoir, Laurence Ferrari de "perruche illettrée" qui gagnerait un million d’euros par an "pour lire un prompteur en corps 72". Et Jean-Luc d’ajouter que s’il arrivait au pouvoir, il lui prélèverait 700 000 euros d’impôt annuel, foi de révolutionnaire ! Jean-Marc Sylvestre est quant à lui accusé de faire du "catéchisme libéral" qu’il assimile à de la "propagande" et Arlette Chabot qui est "nulle", "bordélique" et fait "le singe en faisant des grimaces" dans ses émissions "peut aller au diable" ! Rajoutez à cela la vidéo dans laquelle il traite un étudiant en journalisme de "petite cervelle" et vous avez presque fait le tour de cette "sale corporation voyeuriste".

Les politiques aussi ont le droit à leurs petits florilèges d’insultes et autres amabilités en tous genres, car Jean-Luc pense à tout le monde !

S’il sait faire dans la finesse, Jean-Luc Mélenchon n’est pas fou pour autant, et comment ! Avec de belles tournées des plateaux télévisés avec petits accrochages au service de sa notoriété, tout est fait pour le faire grimper dans les sondages et ça marche plutôt pas mal. Avec 7% d’intentions de vote pour 2012, Jean-Luc est en passe de remplacer Olivier Besancenot dans le rôle de l’idiot utile du sarkozysme.

Après avoir bien profité de son étiquette PS pour siéger sous les ors de la République, il se contente désormais d’un modeste poste de député européen et profite de cette tribune pour faire résonner ses accents populistes à Strasbourg ! Que demandez de plus à part des colleurs d’affiches à la solde du patron qui collent un peu partout le long des cortèges l’affiche-promo de son bouquin (en tête des ventes) à moindre frais ?

Si Jean-Luc met (beaucoup beaucoup) de beurre dans ses épinards avec ses mandats et les ventes de son bouquin écrit à la va-vite (150 pages seulement) au titre évocateur "qu’ils s’en aillent tous" il oublie un peu vite qu’il fait aussi partie du lot.
Avec un parti totalement dédié à sa cause, son armée de militants et les indemnités d’un système sur lequel il crache allègrement... comme dirait Dany le Rouge, Jean-Luc a tout d’un Le Pen, en jouant au poil à gratter de la gauche, comme Jean-Marie et bientôt Marine le font pour la droite...

Avec 2012 en ligne de mire, Jean-Luc n’a pas fini de faire parler de lui ! Oui, Jean-Luc est vraiment un populiste heureux.

 

Mathieu SOLIVERES


Moyenne des avis sur cet article :  1.38/5   (106 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • R.L. 2 décembre 2010 14:07

    D’accord pour la 1ère partie seulement :
    Il y a tellement de place en le PS de l’UMPS et les trotskystes anti-révolutionnaires (voir le passé de nombres de leaders des conservateurs américains). Dit autrement, le PS étant à droite depuis les années 83 (lorsqu’il a tourné casaque aux premières réactions de la droite), il y a une vraie place à occuper : 1ère force d’opposition au libéralisme qui mène le pays (et l’humanité) vers la catastrophe.


  • JL JL 2 décembre 2010 11:12

    Avec des considérations pareilles, hors le bipartisme imposé par l’establishment, il n’y aurait rien !

    Article imbécile qui ne fait que lustrer les poncifs de l’UMPS les plus éculés. Les poncifs sont toujours éculés, désolé !


    • JL JL 2 décembre 2010 15:52

      « Cet imbécile de monsieur Straus Kahn » (JL Mélencon, ce matin au « Fou du roi », 1 minute de coup de gueule bienvenu)


    • Gorg Gorg 2 décembre 2010 11:13

      @L’auteur

       C’est quoi l’intérêt de cet article. Où est le fond ?. Le dénigrement gratuit parce Mélenchon vous dérange Mr Soliveres.  Par contre, en parlant de fond , vous touchez celui du caniveau, l’égout vous guette ….


      • Philodeme Philodeme 2 décembre 2010 15:32

        Bon les plus courageux peuvent au lieu de faire confiance à des appointé d’un parti au pouvoir et disposant de nos impôts pour intervenir dans les médias et le web écouter les explications très documentées de Mélanchon au dernier congrès du Parti de Gauche ou de Jacques Généreux au même congrès.

        http://www.lepartidegauche.fr/edito...

        surtout la partie sur l’économie expliquée par Généreux

        bien sûr c’est plus détaillé et plus fatiguant que d’écouter Sarkozy alors faite comme l’auteur de cet article restez ignare et n’y allez pas passer 2 heures


      • just_a_life just_a_life 2 décembre 2010 15:41

        Bien dit Gorg......... au moins Melenchon se laisse pas attendrir ......pas comme toute la bande au pti nabot qui eux nous coutent cher......
        Plus qu’un an et demi ,et dehors les voyous !!!!!


      • Gorg Gorg 2 décembre 2010 20:32

        @Philodeme

         Merci d’avoir complété mon post, j’avais fait trop court. Le lien est nécessaire, je rajouterais même celui-ci :

        http://www.jean-luc-melenchon.com/


      • Morgan Stern 2 décembre 2010 11:17

        Article méprisant, méprisable : du ragot, de la médisance. Aucune critique constructive des idées. C’est apparemment trop difficile pour la droite. On peut ne pas aimer Mélenchon, mais ça nous change des lèche-bottes et des corrompus de l’UMP.


        • LE CHAT LE CHAT 2 décembre 2010 11:22

          ça a l’air de gêner l’auteur Sarkolâtre de cet article d’avoir quelqu’un qui parle droit devant lui !
          ben moi , je l’aime bien , ce Mélenchon , bien loin du political corrrect UMPS et de ce que nous rabachent les Duhamel et cie ! il n’a pas peur de parler au peuple de la France d’en bas , lui !


          • iris 2 décembre 2010 11:32

            à quand un face à face sarko -mélenchon- ??


            • R.L. 2 décembre 2010 13:56

              Pas de risque hélas !
              Le clown inculte, totalement incompétent, dangereux et psychopathe a déjà peur des vraies conférences de presse dans lesquelles il serait interrogé par de vrais journalistes sans connaître les questions à l’avance...


            • Natariege 2 décembre 2010 11:43

              A l’auteur,

              La critique est facile l’art plus difficile.
              Pour moi meluche il aura mon bulletin en 2012 (si il y a des élections !!), il represente le lula de la france.
              Il est avec le peuple et non contre le peuple lui pas comme votre maître.
              Lui quand il visite une ville il n’a pas besoin de la bloquer avec des milliers de CRS.
              Le pouvoir et la france appartiennent au peuple et non à une Union des Minorités Privilégiés, et autres banquiers.
              Vive le 7 décembre. et que cette journée devienne un symbole contre les voyous politiques et financiers.


              • ADNdidiot 2 décembre 2010 14:37

                Pourquoi le 7 décembre ? Pas par rapport à l’appel de l’autre taré d’ex-footeux ... ou alors j’ai loupé quelques chose ? 

                Comme ils disaient sur France Info ce matin, les propos de Cantona sont imbécile et dangereux surtout pour les petits épargnants justement, tout le contraire de ce qu’il croit vouloir faire :)))

              • Cogno2 2 décembre 2010 16:46

                Comme ils disaient sur France Info ce matin, les propos de Cantona sont imbécile et dangereux surtout pour les petits épargnants justement, tout le contraire de ce qu’il croit vouloir faire :)))

                Sans faire état de savoir s’il dit vrai ou non, vous les imaginez dire autre chose ? Genre ce sera dangereux pour les gros poissons ? bien sur que non.

                Comment prêter attention à une réponse qui ne peut prendre qu’une seule forme quelque soit la question ?
                Dans le fond il n’a pas tort, la majorité du fric n’existe pas, si tout le monde va chercher le sien, il se passe quoi ?


              • logan 2 décembre 2010 20:16

                L’état garantit les dépots des épargnants à auteur de 70000 euro par épargnant, donc même si le système s’effondre, ce ne seront pas les petits épargnants qui trinqueront


              • Furax Furax 2 décembre 2010 11:49

                Ca s’agite dans le marigot.Je le sens de mieux en mleux ce deuxième tour Marine Le Pen/Mélenchon.
                Même BHL hier sur Canal lançait l’alerte. Le « populisme » monte.
                C’est quoi un « populiste » dans la bouche d’un militant UMP ou PS ? Tout simplement quelqu’un qui respecte la volonté du peuple. Contairement à eux qui ont piétiné la volonté populaire exprimée lors du référendum sur la constitution européenne. Alors TOUS POPULISTES !

                Ps (si j’ose dire) : Martine Aubbry et Cambadélis auraient été consultés par la Côte d’Ivoire pour préparer les élections


                • Ariane Walter Ariane Walter 2 décembre 2010 12:15

                  Hier Marine le Pen a gagné moult voix car BHL a demandé de ne pas voter pour elle !!!!
                  J’espère que Mélenchon aussi puisqu’il fat partie de l’anathème !

                  BHL !!!! Ridicule absolu


                • Jicé Jicé 2 décembre 2010 19:50

                  Extrait de l’organisme européen de prospective, le LEAP, qui ne s’est guère planté dans la prévision de la crise actuelle :
                  De Paris à Berlin, de Lisbonne à Dublin, de Vilnius à Bucarest, de Londres à Rome, … les manifestations et les grèves se multiplient. La dimension sociale de la dislocation géopolitique globale est bien au rendez-vous de l’Europe de cette fin 2010. Si ces évènements ne parviennent pas pour l’instant à perturber les programmes d’austérité décidés par les gouvernements européens, ils traduisent une évolution collective significative : les opinions publiques sont en train de sortir de leur torpeur du début de la crise en prenant conscience de sa durée et de son coût (social et financier). Les prochaines élections devraient donc faire payer un coût élevé à toutes les équipes au pouvoir qui ont perdu de vue que sans équité, l’austérité ne bénéficierait d’aucun soutien populaire. Pour l’instant, les équipes au pouvoir continuent essentiellement à appliquer les recettes de la période d’avant la crise (à savoir des solutions néo-libérales à base de réductions d’impôts pour les ménages les plus aisés et d’augmentation d’impôts indirects en tout genre). Mais la montée en puissance des conflits sociaux (qui est inévitable selon LEAP/E2020) et les changements politiques qui vont apparaître dans les prochaines élections nationales pays après pays, vont générer une remise en cause de ces solutions… et une montée brutale des partis populistes et extrémistes : l’Europe va se « durcir » politiquement. Parallèlement, devant ce qui apparaît de plus en plus comme une tentative inconsciente de la génération « babyboomer » de faire payer l’addition aux générations montantes, on peut anticiper une multiplication des réactions brutales des jeunes générations."


                • Defrance Defrance 2 décembre 2010 20:36

                  Je suis en cours de création d’un site ( pas sur Amazone) qui va donner de manière claire tous ceux qui n’ont pas voté NON a Versailles (sans oublier LANG de pute) et tous ceux qui n’ont pas voté non a la reforme des retraites !

                   Faut commencer le ménage des maintenant ?


                • Claude Hubert rony 2 décembre 2010 22:12

                  @ jicé
                  très bien, mais que voulez vous nous faire comprendre ?


                • Jicé Jicé 2 décembre 2010 22:54

                  C’est pour abonder dans le sens de Furax qui « sent très bien ce deuxième tour Marine - Mélenchon »...


                • Deneb Deneb 3 décembre 2010 05:46

                  Furax : j’ai du mal à saisir la cohérence entre votre propension pour le bénitier et l’admiration que manifestement vous vouez à un casseur de curés comme Mélenchon, d’ailleurs un de rares bons cotés que personnellement je lui trouve...


                • Furax Furax 3 décembre 2010 10:57

                  Deneb, 
                  Vous êtes sur la bonne voie. L’homme ne vaut que par les questions qu’il se pose.


                • Deneb Deneb 4 décembre 2010 17:14

                  Mais vous, vous ne vous les posez pas, puisque vous croyez ....


                • bernard29 bernard29 2 décembre 2010 12:04

                  C’est pas la peine de s’énerver. Mélenchon est peut être le président du « Parti de gauche » mais il est trés loin d’être le candidat du Front de Gauche. Le PC est incontournable au Front de gauche ( beaucoup plus de militants que le PG) donc le Front de gauche s’il présente un candidat sera obligatoirement un candidat communiste. Il ne faut pas oublier que la présidentielle est un moment important pour les partis (donc le PC) d’exister pour les législatives qui suivent.


                  • Henrique Diaz Henrique Diaz 2 décembre 2010 18:30

                    C’est Mélenchon qui est à l’origine du Front de Gauche, puisque sans lui, le PC serait resté tout seul, et n’aurait jamais été rejoint par Gauche Unitaire, mouvement issu du NPA. C’est Mélenchon par ailleurs qui est aujourd’hui le meilleur orateur et en même temps un intellectuel qui s’exerce régulièrement à la réflexion sur les questions de fond, que la gauche de gauche ait eu depuis bien longtemps. Or dans le cadre de la Vème république, avec laquelle il faut bien composer pour rendre possible un changement ultérieur durable (ceux qui attendent la révolution non citoyenne par les armes peuvent attendre encore longtemps), sans un orateur digne de ce nom, il n’y a pas de résultat à deux chiffres envisageable.
                    Si le PC veut continuer de végéter autour de 4% aux élections pour servir ensuite de laquais au PS, qu’il refuse la dynamique de gauche engagée par Mélenchon... Heureusement, il y a au PC de nombreux militants qui ont compris cela et qui n’en peuvent plus des petites compromissions de leurs élus avec le PS.


                  • Defrance Defrance 2 décembre 2010 20:49

                    C’est en fait le seul reproche que j’ai pu faire a Melanchon, il fallait bien sur accueillir la grande majorité des membre du PCF qui sont loin d’être des abrutis, mais y intégrer « le systeme » avec toute sa rigidité pose certains problèmes comme on a pu le voir aux régionales.
                     J’étais partant pour le parti de gauche ( n’ayant jamais eut de carte d’aucun parti) mais les quelques membres du PCF de la région m’ont vite fait sentir que je pouvais pas jouer dans leur cour . Je continue cependant a supporter Melanchon et Dollez qui me parait lui aussi honnête, pour le reste je demande a voir ?
                     Le PCF veut il sortir la France du Fossé ou veut il s’imposer seul ?
                     Savent ils au moins que leur marteau et leur Faucille fait fuir 80% de l’électorat potentiel ?

                    Regardez la vidéo du populiste qui parlait comme Melanchon, c’est troublant de vérité avec 45 ans d’avance ? ça dure 1h 15 mn
                     mais il faut avoir la patience d’aller jusqu’à la fin pour voir comment on peut parler juste, avant même que les évènements arrivent . Je l’ai decouverte par hasard et je comprend bien mieux maintenant !


                  • bernard29 bernard29 2 décembre 2010 22:04

                    Comme Defrance, j’ai même été aux réunions du Parti de gauche lors de sa création dans ma ville. mais même s’il ne s’était pas allié au PC, je n’y serais pas resté parce que j’ai vite compris que le Parti de Gauche a la même structure de décision et de démocratie interne que le PC. Donc j’ai quitté pour ne plus y revenir. 
                    Maintenant, je maintiens que Mélenchon s’il veut être candidat avec le front de gauche, il a intérêt de prendre sa carte au PC, ou il sera le dindon de la farce.
                     


                  • jaja jaja 2 décembre 2010 22:29

                    Mélenchon ne prendra pas la carte du PC. Ce n’est pas ce que ce dernier lui demande ! Il sera vraisemblablement le candidat du Front de Gauche et la direction du PC, pour lui donner son aval, exigera de lui un accord avec le PS au second tour, donc d’entrer dans la nouvelle majorité présidentielle sous direction socialiste. Donc Mélenchon devra manger son béret....

                    C’est couru d’avance, même si à la base les militants du PC vont rechigner... Les dirigeants du PC ne songeant qu’à sauver leurs élus qui doivent presque tous leurs sièges au PS.

                    En cas, très hautement improbable ou Mélenchon refuserait les strapontins du PS qui vont de pair avec sa tambouille « social-libérale » c’est l’éclatement assuré du Front de Gauche.


                  • Defrance Defrance 2 décembre 2010 23:05

                    Non ,

                     Vous allez trop loin, il faut rester en embuscade, si il est habile, il peut encore s’en sortir, j’ai dit non merci, mais pas plus jamais ?
                     Mon reve serait une alliance Melanchon Dupont-Aignan , ca peut paraitre un peu con, mais c’était a peu près comme ca en 1944 ? 


                  • Redj Redj 2 décembre 2010 12:13

                    Si l’UMP se met en branle pour descendre Méluche, c’est qu’il doit faire peur ou fortement déranger. C’est bon signe !


                    • Pyrathome pyralene 2 décembre 2010 13:48

                      Très bon signe, effectivement !!! ah ah ah ah...


                    • King Al Batar King Al Batar 2 décembre 2010 16:00

                      C’est pas le mec qui est allé chez Drucker ???? Il a posé son cul sur le même canapé (rouge certes) que Sarkozy, et s’est fait passé la même pommade...

                      Ca fait pas très révolutionaire.


                    • kéké02360 2 décembre 2010 19:43

                      Oui t’as pas rêvé , c’est le même m’as-tu vu que Shorty que t’as vu chez Drucker et la même pommade , seule l’étiquette de l’entubage change !!! << le même orateur >> !!! merci !!!

                      Avec ce franc maçon c’est pas pour demain le changement , préparer la vaseline vous allez en avoir besoin smiley


                    • Defrance Defrance 2 décembre 2010 20:55

                      Manquerait plus qu’on nous trouve une taupe de la CIA a l’UMP, ou même un plus gros Blaireau comme en Allemagne dans le parti FDP de la coalition de Merkel grâce a WIkileaks ! Si ca se produit je bois un jéroboam, cul sec et je vais me coucher !

                       Haute trahison, y a pas immunité !


                    • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 2 décembre 2010 13:59

                       En attendant, c’est l’UMP qui est jumelé avec le parti communiste chinois, pas le front de gauche.


                    • R.L. 2 décembre 2010 14:03

                      Et c’est pour cela que tous les libéraux se donnent la main pour (faire) travailler avec eux, sur le dos des droits de l’homme (et ceux des enfants).
                      Cyniques, les libéraux sont, cyniques démagos, hypocrites, ils resteront !
                      J’ai entendu un chinois dire devant un indien : Nous serons toujours plus fort que vous, parce que nous, on ne s’embête pas avec une apparence de démocratie.
                      Un chinois...libéral s’entend !


                    • Defrance Defrance 2 décembre 2010 20:59

                      Savez vous comment on baptise les chinois au Vietnam ?

                       Cherchez le je ne peut pas l’ecrire, en 1975, ils ont du quitter Cholon, ils revenus depuis , pour continuer leur conmmerce !


                    • Defrance Defrance 2 décembre 2010 21:07

                      et puis Méluche est car même un mondialiste pro-chinois qui manifeste avec des islamistes dans les rues de Paris.
                       Normal de manifester contre une loi qui renforce l’islamisme ! Moi l’athee j’y serais aller aussi,
                      Les religieux, tous sont comme des enfants de 7 ans, avant l’age de raison, il suffit de leur interdire quelque chose pour qu’ils vous narguent en en faisant le double !
                       PS : En Allemagne il y a eut une tentative de supprimer les Crucifix dans les école, ca a fait la même chose !
                       Il y a une loi en France qui autorise les femmes a s’habiller comme elle le souhaite et qui l’autorise a déposer une plainte si son mari veut la contraindre, c’était bien suffisant, il suffisait de la publier en Arabe pour ceux qui ont des difficultés a comprendre le Français ?
                       


                    • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 2 décembre 2010 13:55

                      Un juriste franco-anglais délégué de l’U.M.P. nous parle de Mélenchon ... Comme je pouvais m’en douter, c’est vide, ça dénigre, zéro argument ...


                      • Jordi Grau J. GRAU 2 décembre 2010 13:57

                        Quand un homme politique écrase les pauvres à coup de « réformes » (entendez par là : « régressions ») et de « rigueur », il fait preuve de « courage ». Malheureusement, tout le monde ne le voit pas de cet oeil. Le peuple est trop con pour voir que ses dirigeants ne veulent que son bonheur. C’est pourquoi il faut user de beaucoup de « pédagogie » pour lui faire avaler la pilule.
                         
                        Maintenant, que se passe-t-il quand un homme politique ose s’en prendre au système, quand il dénonce les inégalités de richesses et de pouvoirs ? Eh bien c’est très simple : on le traite de « populiste ». C’est quoi au juste, un « populiste » ? Je ne sais pas trop, mais c’est pas bien, apparemment. Déjà un mec qui prétend s’intéresser aux classes populaires, c’est forcément suspect. Et puis, peut-être que c’est un Hitler en puissance, ce gars-là. Derrière le mot « populiste », il y a toujours Staline et Hitler qui sont prêts à ressurgir. Le point Godwin, on le voit, n’est jamais très loin.

                        Ca me fait penser à un bout d’émission que j’ai vu tout à l’heure sur AgoraVox TV. Il y était question de la proposition de Cantona : à savoir que tout le monde retire en même temps son argent de sa banque histoire de faire s’effondrer le système. (Il paraît d’ailleurs que la proposition a été relayée sur le net et que la date du 7 décembre aurait été retenue). Dans cette émission, un crétin conservateur dont j’ignore le nom s’en prenait à Higelin, parce que ce dernier prônait une redistribution massive des richesses à l’échelle mondiale et nationale. Pour le conservateur de service, les propos de Higelin étaient sans doute sympathiques au premier abord, mais ils avaient tout de même conduit à des dictatures comme celle de Hitler. Heureusement, le journaliste Eric Fassin est intervenu pour remettre les pendules à l’heure : si les nazis sont arrivés au pouvoir, ce n’est pas parce qu’ils avaient un discours communiste (et pour cause), mais au contraire parce qu’une partie de la bourgeoisie allemande voyait en lui un rempart contre le communisme.

                        Bref, les vrais démagogues ne sont jamais ceux qui veulent une redistribution des richesses et du pouvoir. Ce sont ceux qui prétendent monopoliser le pouvoir au nom du peuple et s’en prennent à des boucs émissaires. Hitler ou Staline rentrent à coup sûr dans cette catégorie de politiciens. Pour l’instant, je n’ai pas l’impression que Mélenchon partage quoi que ce soit avec ces deux dictateurs.... Si je me trompe, j’attends vos arguments.


                        • Philodeme Philodeme 2 décembre 2010 15:25

                          Je ne suis pas un spécialiste de la Rome antique mais il me semble me souvenir que la république romaine a fini par reconnaître le peuple appelé je crois la « plèbe » et avait créé un fonction officielle et élective : « le tribun du peuple » avec des pouvoirs face au Sénat des aristocrates romains ...


                        • Emile Red Emile Red 2 décembre 2010 14:15

                          Soliveres encore à éructer pour défendre son gourou à talonnettes, le seul type qui en 50 ans de Vème soit arrivé aussi bas dans les sondages tant il est incapable d’assumer sa fonction.

                          Soliveres défend ces tripailles politichiennes qui ne savent que lécher les bottes du CAC, cette engeance politique qui ne sait que présenter son cul parce qu’elle n’a rien d’autre à présenter.

                          Soliveres, ce type insignifiant qui aime à se faire tartiner l’anus au beurre de Wall Street et qui aime sentir le passage des lingots en direction de la Suisse.

                          Soliveres, le renégat qui adore son icône pour pas un rond quand son dieu crache les billets en provenance de Karachi.

                          Soliveres il est comme son idole, un roi nu.

                          Soliveres, l’adulateur précoce.


                          • LE CHAT LE CHAT 2 décembre 2010 14:55

                            salut Emile ,
                            ils ont pas encore compris qu’en 2012 , ça sera pire encore que 2002 pour la nomenklatura !
                            je ne crois pas aux sondages bidonnés sur la prétendue popularité de DSK , le sioniste en rut !
                            avec la frappadingue du Poitou qui va tous les rendre chèvre , le PS va être au tapis , et je suis convaincu qu’un jour se dressera à la gauche du PS ( faudra pas forcer pour y être ) un parti aussi puissant que le FN pour tous ceux qui se sentent de gauche et qui refusent le modèle ultralibéral ! le vrai clivage est maintenant
                            riches /pauvres 
                             UMPS / FN+ Vraie gauche
                            mondilisme ultralibéral aux ordres des banksters / souverainisme au service du peuple

                            à droite et à gauche , on dit que les extrêmes se rejoignent et ça n’a jamais été aussi vrai ,
                            la France d’en bas en a plus que marre .
                            Et pour ma part ,je pense que le FN avec Marine n’est pas extrémiste pour un rond ,son electorat est presque concentré sur les anciens bastions du PCF


                          • Emile Red Emile Red 2 décembre 2010 15:31

                            Euhhh !!!

                            Le matou tu sais ce que je pense de ta marine pas très fraîche qui sent la marée ?

                            D’ailleurs je ne comprends pas comment, toi un Félin, tu ne saisis pas l’adage sur les chiens et les chats....

                            Le père était un arriviste corrompu aux ordres du grand capital fasciste, la fille pas mieux... question de gênes. Et quoi de pire qu’une fille à papa (souviens toi de blondinet de Neully)


                          • kéké02360 2 décembre 2010 15:40

                            @ Emile le Chat 

                            enfin deux posts en rapport avec la réalité , qui sont branchés sur une approche transversale du paysage politique contrairement à la bipolarité droite/gauche dont on nous bassine à longueur de journées !!!!

                            C’est ce que propose aussi Asselineau , rassembler les français autour du projet : quitter l’euro et l’europe, passer à la 6 ème république ..........

                            Pas trop le choix de faire autrement pour sortir de ce merdier que de se rassembler , agissons :

                            http://www.pouruneconstituante.fr/spip/spip.php?article349

                            http://etienne.chouard.free.fr/Europe/

                            http://www.journalmetro.com/monde/article/703046—islande-vers-une-nouvelle-constitution-samedi

                            http://www.agoravox.tv/actualites/europe/article/nigel-farage-mais-pour-qui-vous-28549

                            http://www.bankrun2010.com/







                          • LE CHAT LE CHAT 2 décembre 2010 15:47

                            @emile

                            si neunoeil avait été tant que ça dans les petits papiers des banques , il aurait pas à se préoccuper de problèmes financiers qui l’obligent à vendre le paquebot !
                            il a dit beaucoup de conneries , mais pas tant que ça finalement car ce qu’il nous annonçait il y a 40 ans est en train de se réaliser , il a posé les bonnes questions !
                            Marine , elle est moderne , et n’a pas les boulets de la seconde guerre mondiale , de la décolonisation , de la guerre d’algérie dans ses bagages , et elle a la dent dure sur les plateaux !
                            elle fait peur à Laurent Ruquier qui refuse de l’inviter alors qu’elle est bientôt plus populaire que le nain ! ne penses tu pas qu’il a des ordres pour agir ainsi ? 


                          • Emile Red Emile Red 2 décembre 2010 16:35

                            Lol !

                            Je pense que Ruquier fait ce qu’il veut de son émission, qu’il invite qui il veut comme moi j’invite qui je veux à boire une bonne bouteille.... smiley

                            Maintenant, il faut pas se tromper, le fond de commerce du borgne et de sa fille n’est pas les banquiers et le capital mais l’immigration et la sécurité, guère différent du nabot en pire.
                            On n’a jamais vu un suppôt de l’X-droite agir pour le peuple, ils ont tous et toujours tout fait pour que le peuple soit à la botte et plutôt de force que de gré.

                            Si tu me trouves un seul dirigeant d’X-droite qui une fois au pouvoir aurait servi le peuple en respectant les principes de la démocratie Française, je vote pour ta marine au vin blanc...


                          • Pyrathome pyralene 2 décembre 2010 14:58

                            On peut dire que l’auteur est courageux, se présenter comme délégué UMP à notre époque.....
                            Il y en a qui ont peur de rien ! smiley...
                            Ah la honte !!...


                            • Defrance Defrance 2 décembre 2010 21:46

                               Voyons pyralene,

                               Audiard : les COUMPS, ça ose tout, c’est a ça qu’on les reconnais, ils n’ont peur de rien ?


                            • Philodeme Philodeme 2 décembre 2010 15:14

                              Bon les plus courageux peuvent au lieu de faire confiance à des appointé d’un parti au pouvoir et disposant de nos impôts pour intervenir dans les médias et le web écouter les explicationstrès documentées de Mélanchon au dernier congrès du Parti de Gauche ou de Jacques Généreux au même congrès.

                              http://www.lepartidegauche.fr/editos/congres-du-mans-2010/3246-revivez-le-congres-du-parti-de-gauche-en-images

                              surtout la partie sur l’économie expliquée par Généreux

                              bien sûr c’est plus détaillé et plus fatiguant que d’écouter Sarkozy alors faite comme l’auteur de cet article restez ignare et n’y allez pas passer 2 heures


                              • kéké02360 2 décembre 2010 15:50

                                décidèment que ne diraitent-ils pas avec des noms pareil pour garder notre argent les : TRICHET , GENEREUX , LAGARDE , LAMY ........... smiley

                                Je préfère le projet citoyen de CANTONNA :  smiley

                                http://www.bankrun2010.com/ 


                              • Philodeme Philodeme 2 décembre 2010 19:31

                                l’un n’élimine pas l’autre dans la mesure où il n’y aura pas d’embouteillage pour retirer son petit pécule les petits ont trop à perdre pour faire joujou et peut être pour ceux qui travaille peu de temps disponible


                              • LE CHAT LE CHAT 2 décembre 2010 15:18

                                j’espère que Méluche au cas où le PS est au second tour appelera à l’abstention comme l’a fait Arlette au temps jadis, comment serait il crédible en se rangeant derrière la seconde vitrine du NWO dans notre pays ?


                                • sisyphe sisyphe 2 décembre 2010 16:21

                                  Oui ; et en appelant à l’abstention, face à la droite, il se rangera, du coup, dans la PREMIÈRE victrine du NWO ; ce serait plus malin ? 

                                   smiley

                                • logan 2 décembre 2010 20:22

                                  Si Melenchon n’est pas au deuxième tour, il n’appellera à rien dutout entre les deux tours, Melenchon n’a pas la pretention de dire aux gens quoi voter, les gens sont assez grands pour savoir quoi voter sans l’avis de Melenchon


                                • sephyx 2 décembre 2010 15:30

                                  Où est le fond dans cet article ?
                                  Où parle-t-on du projet du Front de Gauche ? Du parti de Gauche ? De JL Mélenchon ?

                                  Effectivement ça sent bien l’article écrit pour dénigrer un max le personnage. Qui, je vous le rappelle incarne un projet, mais cela pourrait être quelqu’un d’autre !

                                  Il est grand temps de parler du fond des choses et non plus de la forme !


                                  • sisyphe sisyphe 2 décembre 2010 16:20

                                    Bah ... faut pas demander à un UMPiste de parler du fond des choses ; il sait trop à quoi il s’exposerait....


                                    Du coup, il s’en tient à l’écume ; ça mousse, et ça cache le fond... 

                                  • Emile Red Emile Red 2 décembre 2010 16:37

                                    C’est surtout qu’au fond il remuerait la vase, et la vase ça pue....


                                  • Jovial Jovial 2 décembre 2010 16:08

                                    J’ai rarement lu un article aussi vide que celui-ci...


                                    • APPOCALYPTO APPOCALYPTO 2 décembre 2010 20:39

                                      on ne dit plus monsieur connard, on dit monsieur Sarko ! smiley


                                    • kéké02360 2 décembre 2010 16:14

                                      Le citoyen franc maçon Mélenchon va-t-il enlever de ses banques le 7 décembre tout l’argent qu’il a << gagné >> en politique depuis 35 ans !!!???????????????????????????

                                      Avec sa grande gueule il devrait pouvoir répondre facilement à cette question citoyenne simple devant un micro !!!!!  smiley


                                      et faire le buzzzzzzzzz  smiley 

                                      http://www.bankrun2010.com/ 


                                      • sisyphe sisyphe 2 décembre 2010 16:17

                                        Avec un parti totalement dédié à sa cause, son armée de militants et les indemnités d’un système sur lequel il crache allègrement... comme dirait Dany le Rouge, Jean-Luc a tout d’un Le Pen


                                        Trop fort, venant d’un UMP ! 
                                         smiley smiley 
                                        En voilà un qui n’a le sens, ni de la mesure, ni du ridicule, en parlant d’un « parti totalement dédié à sa cause, et les indemnités d’un système.. » ; on dirait une description du petit kondukator de l’Elysée. smiley 

                                        Et sinon, pour le reste, v’là notre UMPiste d’accord avec Dany le rouge : ce que c’est que la realpolitik, hein ? smiley 

                                        C’est bien ; il commence à leur foutre un peu la pétoche, Mélenchon ; c’est bon signe...
                                        Allez, les UMPistes, encore quelques articles comme ça, et les intentions de vote vont grimper ; merci ! 

                                        • Defrance Defrance 2 décembre 2010 22:53

                                           @SISYPHE ?

                                           Le Dany qui a fait joujou avec les petits enfants des jardins de Francfort ?


                                        • alberto alberto 2 décembre 2010 16:23

                                          Bonjour, l’auteur et merci pour cette partie de franche rigolade !

                                          Mais j’attends avec gourmandise votre prochain article : et pourquoi pas un éloge de Frédéric Lefèvre ?

                                          Ce que je ne comprends pas c’est que vous n’ayez pas publié sous la rubrique « humour » ...

                                          Bien à vous.


                                          • Mr Mimose Mr Mimose 2 décembre 2010 16:26

                                            On dirait un article du Figaro mais en pire.

                                            Ne venez pas poster vos articles bidon ici, non on ne votera pas pour l’UMPS, dégagez.

                                            • Mr Mimose Mr Mimose 2 décembre 2010 16:30

                                              J’ai entendu Mélanchon traiter DSK d’imbécile, mon dieu que cela fait du bien !!

                                              C’est dans une vidéo ici sur agoravox.
                                              Bravo Mr Mélanchon, cet idiot de DSK qui a déclaré qu’en se levant le matin la première chose a laquelle il pense c’est comment servir au mieux Israel, affligeant !!!


                                              • kasko 2 décembre 2010 16:45

                                                Bravo pour cet article.

                                                Oui Mélenchon se complait dans la facilité, facilité de critiquer tout et tout le monde, facilité de jouer au rebelle, facilité de s’apitoyer sur tous les malheurs du monde, facilité d’exploiter la tendance des Français à rejeter toute proposition dès qu’elle comporte un aspect négatif, facilité de faire des propositions totalement irréalistes (à part une ou deux exceptions), facilité de faire croire à des Français, pour une grande partie nuls en économie, que 60 millions de Français peuvent faire changer 6 milliards d’hommes et de femmes, facilité de jouer les Zorros sur les plateaux télé, facilité d’amuser le public par des plaisanteries de gamin,....

                                                Ce n’est certainement pas avec des gens comme Mélenchon que la France va avancer et qu’elle va améliorer le sort des malheureux de notre pays.

                                                Kasko.


                                                • Emile Red Emile Red 2 décembre 2010 16:56

                                                  C’est sûr que les plaisanteries de Nabot 1er sont de meilleures factures, n’est-ce pas le pédophile ?


                                                • ddacoudre ddacoudre 2 décembre 2010 16:45

                                                  bonjour mathieux

                                                  je ne vais pas te demander d’être impartial, je ne le suis pas moi même et cette impartialité n’existe pas, et si l’on ne passait pas sont temps à réclamer cette illusion indicative, nous progresserions peut-être un peu plus rapidement.
                                                  alors quand l’on soutien un président de la république qui depuis son élection nourri la presse de storystelling, parle banlieue, quand l’on a un Jean Lefévre et une Morano, et je passe sur les « lepénistes » de la majorité dont quelques projets d’amendements laissaient songeur, je pense que l’on ne peu se plaindre de voir un élu utiliser les mêmes roueries que l’UMP.

                                                  je ne te ferais pas l’injure de te croire naïf, et de n’avoir pas su mesurer la teneur de la presse écrite et audio visuelle avant et après le développement du publiciste politique dont Mitterrand a usé aussi.

                                                  tu es certes bien plus jeune que moi, mais ne pas disposer d’un état comparatif de la distribution de l’information, peu fausser ton jugement. or il n’est pas un instant d’info qui ne soit couvert par un spécialiste de la communication, au point que ne trouvant pas de sources fiables les citoyens abandonnent tous les attributs de la démocratie que sont les partis et les contres pouvoirs, se contentant dans un acte citoyen, de moins en moins apprécié, et toujours avec le secret espoir que ça ira mieux demain, d’élire leurs tyrans. c’est pour cela que parfois je m’amuse à dire que nous nous dirigeons vers une tyrannie démocratique.

                                                  oui l’information est nulle non que les individus le soit, mais elle est a l’image de la société de consommation, nous consommons de l’information et bien évidemment nous mettons en avant l’enveloppe commerciale, même si dedans c’est de la « merde ».
                                                  comme le raconte l’histoire belge d’un qui questionne l’autre en disant est-ce que cela en est, un met le doigt et dit oui cela en est.
                                                  c’est triste que pour savoir ce qu’il y a dessous cette enveloppe commerciale l’on soit obliger de mettre le doigt dedans.

                                                  tu me pardonneras de penser que nous sommes à une croiser des chemins, que l’on soit pour ou contre la mondialisation, le libéralisme « capitalistique », l’UE, la compétition internationale va rayer les pays occidentaux des états riches sans qu’eux le deviennent, car notre richesse repose sur une production de rareté.
                                                  nous avons ce défie à relever, et l’on ne peut le faire avec les convictions qui l’on créé. il me semble dont important de penser que ce sont les « intellectuels » qu’ils soient journalistes, hommes politiques ou philosophes qu’il appartient de développer le débat d’idées, et non de le verrouiller sur des positions dogmatiques.
                                                  or tous ceux qui sont dans cet esprit sont écartés de la distributions de masse de l’information, pour n’intéresser que si ils ont une annonce peoples, c’est à dire sans intérêt fondamental et suffisamment attractive pour créer un divertissement qui retiendra leur esprit loin des sujets dont dépendent leur avenir ou leur destiné qu’ils soient pour ou contre.

                                                  je n’ai jamais rendu Sarkosy responsable de quoi que ce soit, il est un acteur qui a émergé car les événements lui ont été favorable, mais il n’a ni lui ni un autre à sa place les moyens de renverser le processus qui a été enclenché par la circulation libre de la monnaie, si s’y soumettre, et c’est ce qu’il fait tout en clamant le contraire.
                                                  alors Mélanchon dans tout cela, il campe sur des positions de solutions passagères qui réduiraient les disparités qui se sont développés depuis 1985, et qui ne tiennent pas seulement aux choix politiques mais a l’absence de choix politiques, (tu me pardonneras de te dire que laisser faire le marché n’est pas un choix politique, vous commencer un peu tardivement à vous en rendre compte,)

                                                  Mélanchon a voulu sortir de cela et je l’ai applaudi d’autant que j’avais fait ce choix bien avant lui. (pour nulle part d’ailleurs) je lui reconnais cette audace, et en même temps j’ai conscience que ce n’est pas en développant chez les masses populaires le débat d’idées qu’il se fera un électorat.

                                                  je ne pense pas que vous et le PS puissiez vous penser irresponssable de cela car c’est votre accentuation de la pensé unique qui en a créé la situation.

                                                  alors oui c’est désespérant de suivre les journaux télévisés bourré de storystelling, d’infos émotionnelles, de gesticulations d’illusionnistes du gouvernement dans le registre lepeniste, de voir les hommes politique servir d’amuse « couillons » dans des émissions de variétés ou des émission théâtrale comme à vous de juger, ou des prestations du Président avec des faire valoir potiches. notre élite a tellement voulu ce montrer proche du peuple ou semblable au peuple qu’elle a fini par le tromper et il s’en est rendu compte.

                                                  ce n’est pas pour cela qu’ils ne votera pas encore pour eux, mais c’est surtout qu’ils n’ont pas le choix, et Mélanchon n’est pas encore assez « mur » pour offrir une alternative, non de gouvernement, mais de projet de société qui anticipe notre régression programmé, il n’en a pas l’exclusivité,mais il ne me parait pas y avoir un parti qui s’inscrive dans ce sens, même si chacun en parle.
                                                  faute de n’avoir jamais voulu faire une Europe sociale qui aurait servi d’assise à une Europe politique, les marchés sur lesquels ils comptaient pour sa prospérité vont la faire éclater.

                                                  penses tu que les médias actuels soient capables de relayer ce dilemme.

                                                  cordialement.


                                                  • sephyx 2 décembre 2010 17:00

                                                    Le projet du parti de gauche a le mérite de proposer autre chose. Mais surtout, s’ils arrivent au pouvoir, de laisser des référendum décider de ce que nous voulons !

                                                    Pourriez-vous donc développer vos arguments sur le projet « pas assez mur » (selon vos propres termes) du parti de gauche incarné par Mélenchon ?


                                                  • ddacoudre ddacoudre 3 décembre 2010 14:55

                                                    bonjour sephyx

                                                    je vais essayer dans le cadre limité qui est le notre.

                                                    la réalité du monde repose sur des comportements grégaires que nous avons « civilisés » à grand renfort de dominants systémiques (les dieux, les tabous et les totems, toutes nos théories fondatrices quelles soient idéologiques ou mathématiques comme le plan comptable).

                                                    pour rester sur ce dernier, toute notre activité sociale relationnelle se compose d’une activité productrice qui nous rend interdépendant et qui est source d’émanation de comportements dominateurs que nous sacralisons au travers de la compétition.

                                                    si nous ne pourrons jamais réduire ces comportements immanents nous pouvons par le contrôle de soi et l’accumulation du savoir de nous mêmes l’encadrer, sans toute fois en assurer la maitrise ce qui exige de pouvoir par la connaissance disposer d’une capacité de transgression de tous ces dominants systémiques qui sans nier leur actions fondatrices, ne pourrons durer éternellement car ils ne sont qu’une solution passagère, qui devient suicidaire lors quelle se transforme en dogme déterministe, puisque notre existence est faite d’un déterminisme aléatoire correspondant à notre ignorance de tout saisir et maitriser.

                                                    ainsi quand nous traduisons nos relations commerciales à l’aide des mathématiques, nous élaborons un processus de comptabilisation de nos échanges et de notre activité productrice au travers d’un plan comptable qui ne constitue aucune vérité mais est un processus qui a concrétisé une relation sociale basée sur des rapports de maitres à esclaves ou de propriétaires des moyens de production à serviteurs salariés de ces propriétaires, cela depuis 1804.

                                                    donc fondamentalement depuis l’antiquité nous avons progressé que techniquement grâce au Savoir,et c’est l’usage des technologies et de la science qui a permis l’évolution de nos relations moins agressives et plus libérale en développant de nouveaux paradigmes pour lesquels il a fallut que des hommes luttes au prix de leur vie pour y parvenir.
                                                    ils a fallut qu’ils transgressent des fondements devenus dogmes, avec le risques de voir ces mêmes transgressions devenir dogmes(c’est ce qui c’est produit avec l’ex URSS).

                                                    si ces relations de maitre à esclaves libéralisés, permettent l’affranchissement de tous, ce n’est que dans le principe en établissant un processus endogame naturelle, qui se recompose en permanence et construit les inégalités sociales au travers du processus de production devenu une valeur « sociétale » fondatrice de l’estime de soi.
                                                     c’est la valeur travail qui est immanente de notre être mais n’est qu’une capacité culturelle développée au fil des âges par notre capacité de nous transmettre nos Savoirs par l’apprentissage.

                                                    ceci est su de manière les plus diverses, Marx en fut le rapporteur d’une certaine forme qui existe toujours et dans laquelle les hommes se sentant exploités ont fondé une espérance qui c’est écroulé avec le mur de Berlin sans remettre en cause pour autant la réalité des observations de Marx.

                                                    pour autant la dialectique du libéralisme « capitalistique » toujours illustré par l’axiome d’Adam Smith a laisser miroiter que tous pouvaient au travers de la compétition s’assoir dans le fauteuil du roi.

                                                    il en a découlé une vision destructrice des derniers (sans lesquels les premiers disparaitraient) mais qui a fini par considérer que leur existence représentait un coût qui s’impute sur la richesse des nantis dont l’activité créatrice était l’assurance du devenir des derniers.

                                                    c’est ainsi que nous avons assisté au creusement de la fracture sociale et au développement d’une sous culture populaire faite d’envie et de cupidité empreinte d’illusions.

                                                    mes amis socialistes ont concouru à cela contraint par le développement de la loi du marché devenu après l’écroulement du bloc soviétique le nouveau dominant systémique.

                                                    il nous a fallut trente ans pour que les méfaits de ce libéralisme mondialisé ne produise ses crises, ce qui est su depuis longtemps.
                                                    si ce comportement est parfaitement humain il est destructeur, or c’est dans ce schéma que nous sommes entrés, et toutes les solutions qui poserons comme principe d’une alternative que par la croissance de biens épuisables nous y enfoncerons.

                                                    c’est donc une chose que de réajuster les inégalités en redonnant au travailleurs une capacité de consommer le produit de leur activité, mais ceci ne fera qu’emballer un peu plus rapidement la confrontation économique pour l’appropriation des produits épuisables, (même si cela incite à trouver d’autres sources y compris sur d’autres planètes, le temps de créativité est actuellement plus long que le temps de consommation, et le plan comptable est un frein à cette créativité et un accélérateur de la consommation).

                                                    il y a un paradoxe à surmonter, si les nouveaux pays émergeants développent leur consommation intérieure à notre exemple, en l’espace d’une année une bonne parties de nos ressources seraient épuisés, si nous voulions que tous ces pays adoptent nos modes alimentaires, nous serions incapable de nourrir les 9 milliards d’individus qui se profilent (sans parler des spéculations sur les productions céréalières).
                                                    il nous est donc impossible d’espérer une croissance qui porteraient tout le monde dans le fauteuil du roi,
                                                    Or c’est ce que propose la mondialisation et inévitablement la capacité productive se réparti entre les hommes en fonction d’un coût toujours plus bas que nous appelons par notre désir permanent de vouloir toujours moins cher les choses parce que nous avons notre pouvoir d’achat amenuisé au profit d’un crédit croissant.
                                                    ce paradoxe conduit au constat que nous avons besoin de moins en moins de main d’œuvre puisque nous sommes de plus en plus nombreux a vouloir nous inscrire dans la valeur travail.

                                                    ceci ne signifie pas qu’il faille renoncer au bien être, seulement qu’il faut revenir à une notion de biens durables qui réduirons aussi de fait le volume d’emplois et il faudra bien pour ces personnes écartés de la production de biens ou service trouver une source de revenu pour qu’elles vivent au niveau des autres même si notre surcapacité de production les écartes.

                                                    notre choix est choisir de les éliminer par un conflit guerrier ou trouver une nouvelle source de richesse qui soit inépuisable.
                                                    or elle est a notre disposition, c’est le Savoir, le socle sur lequel repose notre futur, et d’où nous avons reçus avec difficulté notre présent.
                                                    mais pour le moment nous ne développons que celui qui s’ajuste et qui favorise l’outil productif humain, Marx avait aussi compris cela.
                                                     or ce n’est pas de robots ou comme je le dit parfois de boyaux tout juste bon à transformer leur consommation en déchets qu’il faut attendre le salut.
                                                    pourtant c’est possible si nous distribuons le savoir disponible en émancipant les populations et en faisant de cette émancipation un facteur de croissance économique complémentaire aux besoins vitaux et superfétatoires. rien que la construction d’université pour recevoir la population entretiendrait une croissance autour d’une trentaine d’années tout en réduisant les productions polluante par l’utilisation de matériaux abondants.
                                                    également personne ne définira quel sont les biens que l’on abandonne au profit d’un autre, c’est seulement devant le mur que l’on réagit comme avec les plastiques, ou comme les spéculateurs ils espèrent jusqu’à ce que la bulle explose.
                                                    c’est du constat de leur pollution que nous avons trouvé une parade, si donc plus personne n’est capable à cause de la sous culture et du dogme de faire des constats alors nous périrons sous nos déchets liés à notre incapacité à poser les problèmes parce qu’ils nous gênent.
                                                    il devient alors intéressant d’imaginer des universités accueillants les adultes durant leur vie active et même au delà, de la même manière que nous nous rendons au travail.
                                                    il sera donc nécessaire de marier les deux et nous pourrons supporter une réduction des emplois productifs sans que les derniers, car il y en aura toujours ne soient pas exclus de la vie sociale et trouve dans cette activité l’estime de soi, plutôt que de la trouver dans les comportements anti sociaux.
                                                    enfin l’histoire nous démontre que c’est dans le cerveau de ceux qui étaient instruit et cultivé que sont sorti les transgressions aux dogmes religieux, et c’est de ces mêmes cerveaux que sortirons les transgressions au dogme néo libéral qui conduit l’humanité à un risque majeur, car une guerre compte tenu des moyens dont nous disposons serait catastrophique.
                                                    plus philosophiquement si cela se produit c’est que notre forme de vie actuelle n’est pas pérenne et que la Nature a « décidé » de se séparer d’une forme d’existence humaine qui n’est plus viable.

                                                    le savoir que nous avons cumulé, même s’il demeure inexact et n’est pas une vérité, nous a fait découvrir ces schémas là.

                                                    alors oui Mélanchon a raison d’être proche au quotidien des gens qui souffrent et sont exploités, mais ce n’est pas sur eux qu’il doit compter pour trouver un projet futuriste car ils sont recroquevillés sur leurs désirs immédiats, auquel les convie le consumérisme ambiant,
                                                    enfin recroquevillé sur leur maux ils ne peuvent s’ouvrir au monde que l’on ne reçois que par la possession du savoir, car il n’est pas accessible à nos sens qui sont fait pour une perception environnementale proche et essentiellement émotionnelle(dont notre président à passablement abusé).

                                                    pour terminer si l’analyse Marxiste est toujours actuelle c’est bien que nous n’avons pas évolué d’un iota sauf dans les produits sources de profits, ce qui nous conduit à parler de « financiarisation » du capitalisme. pour autant nous ne retrouverons pas l’ancienne forme du socialisme, comme le capitalisme d’aujourd’hui n’est pas le même qu’avant le fordisme, même s’il c’est appuyé sur la constant de l’axiome de A. Smith.
                                                    alors il faut réunir les restes du mur de Berlin afin de les sortir d’une espérance passéiste pour nourrir une espérance dans un projet dont seule quelques brides se développent, non comme un anti capitalisme mais comme une nouvelle civilisation qui ne fera plus de la transformation de la matière une source de pollution et d’inégalité.
                                                    nous avons les capacités de cela, par la technologie mais il faut changer les dogmes, tel le plan comptable, qui quoi que nous fassions nous ramène toujours à une notion de « profitabilité » qui impose de s’exploiter, nous serons donc amené à disposer de deux modes de comptabilisation, voir plus, de manière que les coût de la « dépollution » ne se répercute pas sur la loi du marché qui la vérouille, que l’activité cérébrale nourrisse l’intelligence de la croissance productrice sindant la nécessaire capabilité productrice et celle de la compréhension d’un monde complexe pour ne pas subir seulement nos sens mais être un citoyen politique dans un processus démocratique culturel et amandable.

                                                    les autres partis ont compris cela aussi, mais il ne peuvent à la fois vouloir réformer le capitalisme sans toucher aux dominants systémiques qui le nourri,
                                                    mais ceci suppose un débat d’idées, faut-il pouvoir le tenir avec une classe dirigeant qui détient l’info et nourri sa population d’illusions et de réactivités émotionnelles xénophobes, fasse à de réelles difficultés qu’elle génère qui la conduit à procéder à une auto élimination par désignations de boucs émissaires, même quand l’on s’en prend au président.

                                                    il serait plus efficace de modifier le plan comptable que de changer de président qui l’applique de quelque tendance qu’il soient.

                                                    en 1999 j’avais dans un essai écrit ceci :

                                                    Nous pouvons convenir que lorsqu’un particulier prend l’initiative d’un investissement créatif, il est normal qu’il dispose des revenus et profits de ce dont il est le propriétaire.

                                                    Mais lorsque son projet doit utiliser l’aide de tiers, alors c’est lui qui est demandeur ; et c’est une évidence que de comprendre que sans ces aides, il ne parviendrait pas à ses fins.

                                                    De fait une collaboration s’impose, et si le propriétaire veut être le maître absolu de ses décisions, s’il veut disposer du fait du prince, alors il doit rester seul. Dans tous les autres cas il y a une collaboration à imaginer pour que le propriétaire conserve les profits de son investissement et atteigne ses buts, sans s’approprier ceux générés par les tiers. L’histoire de l’impuissance collective a conçu des maîtres plutôt que des guides. Le reconnaître ne la rend pas irréductible ; et si le code civil a analysé en 1804 la « marchandisation » de la force de travail comme du « louage de service », donc du marchandisage, je pense que depuis 1804, il est intervenu bien des événements culturels (développement des sciences) qui nous permettent de concevoir notre activité de travail complexes entre adultes culturalisés, comme une relation humaine, et non un conflit d’intérêt.

                                                     

                                                    Cela naturellement nécessite une approche plus éducative de ce que j’ai appelé le « collectivisme fractal », ou entreprendre avec les autres.

                                                    cordialement.


                                                  • pierrot123 2 décembre 2010 18:00

                                                    C’est drôle comme les minables se mettent à insulter dès que quelque chose ou quelqu’un les dépasse de beaucoup...

                                                    C’est sûr que si Mélenchon vend son bouquin à plus de 200.000 exemplaires, ce n’est pas parce que ce Mr M.Soliveres l’a aidé à l’écrire !


                                                    • ELCHETORIX 2 décembre 2010 18:28

                                                      Ben dite-donc pour un juriste en droit , vous auriez du travail pour aider les juges afin de sortir la vérité au sujet du karachigate , des affaires de corruptions d’une grande partie des élus de l’UMP et du PS , dont les principaux se nomment BALLADUR, SARKOZY , et DSK !
                                                      Puis de toutes façons , même sans trainer des casseroles , nous le peuple , donc les citoyens , nous ne voulons pas de ces mondialistes , ces Européistes , avec cet Euro QUI DISSIMULE le fort coût de la vie , alors que les salaires et autres rémunérations stagnent et régressent .
                                                      Pour 2012 , et même avant ( un crash financier comparable à 1929 , n’est pas à exclure ) , il faut instaurer la 6ème république avec une constituante et une assemblée entièrement renouvelée avec des mandats non renouvelables pour ne pas continuer les rentes des carriéristes qui ne pensent pas à l’intérêt général .
                                                      Donc respect pour MELENCHON et halte au dénigrement , même si personnellement j’ai un petit doute sur celui-ci , encore que je le pense sincère , mais je m’interroge tout de même , en me disant qu’il serait une alternative assez crédible pour restaurer la souveraineté de notre état , la FRANCE et ses citoyens ; donc j’attends qu’il se prononce pour sortir notre pays de l’organisme militaire , maffieux , j’ai nommé l’OTAN + s’extraire de l’entité ILLEGALE qu’est l’Union Européenne et bien sûr revenir à la monnaie , le FRANC et surtout rétablir la création monétaire à la Banque de FRANCE nationalisée , cela va de soi  : un vaste programme , non , juste un retour des affaires légales qui a pour nom la SOUVERAINETE NATIONALE .
                                                      QUE SE VAYAN TODOS , ces traîtres à la nation de l’UMPS et leurs affidés !
                                                      Quant à Mélenchon , j’espère qu’il ne roule pas pour le PS , lors du deuxième tour des élections présidentielles de 2012 ; pour cela , il faut que lui-même passe au second tour , s’il se présente comme candidat du Front de Gauche .
                                                      RA .


                                                      • kéké02360 2 décembre 2010 21:18

                                                        Suis d’accord avec ce que tu écris mais pour ce qui concerne : << des mandats non renouvelables >> çà çà colle pas avec le carrièriste Mélenchon smiley

                                                        Je pense que nous sommes beaucoup plus près du changement avec François Asselineau qui a la volonté de rassembler les français de tous bords en proposant la sortie de l’euro et de l’europe , ce que le démago Mélenchon ne réclame pas puisqu’il ratisse les voix de gauche pour ses copains francs maçons de l’UMPS .

                                                        Mélenchon c’est la machine à perdre puisqu’il fait polémique dans son propre camp, la meilleure preuve c’est qu’il était à droite au PS pour entuber les communistes, verts .... avec la gauche plurielle et maintenant il voudrait faire croire qu’il est de gauche et qu’il les aiment !!! .......et mon cul c’est du poulet , qui veut l’aile gauche !!!???

                                                        Mélenchon va donc faire gagner la droite ! C’est vraiment affligeant la cupidité des citoyens !


                                                      • Defrance Defrance 2 décembre 2010 21:55

                                                        @ELCHETORIX :

                                                         Il faut aussi qu’il garantisse la survie du referendum en y a joutant le referendum populaire qui ne soit pas une usine a gaz sans issu comme le projet actuel ?

                                                         Et que bien sur, il s’abstienne a donner des consignes de vote, sauf si par accident c’était Schivardi qui sortait ( Un maçon qui manie des parpaing et du ciment) ( y en a qui vont dire que je ne suis pas serieux mais ??????


                                                      • ELCHETORIX 2 décembre 2010 22:58

                                                        OUI , c’est vrai , je me pose des questions au sujet de Mélenchon , surtout s’il fait toujours partie de la Franc-maçonnerie , puis il est est resté trop longtemps au PS qui ne représente pas la « gauche » càd le petit monde laborieux de l’ouvrier , à l’artisan , en passant par les employés et les petits patrons d’entreprises !
                                                        Asselineau est un haut fonctionnaire qui aime son pays , ce n’est pas un politique rassembleur , c’esr dommage et étrange que l’on ne voit pas ce monsieur dans les médias , va-t-il se présenter ? , il me semble bien seul , pas d’appui important , mais affaire à suivre  ; pour moi ce sera mon dernier vote , et Mélenchon , s’il ne nous trompe pas comme d’autres fourbes comme MITTERAND , pourrait avec d’autres importants politiquement pour rebâtir le CNR adapté à la période actuelle , redonner à notre pays le rang primordial dans le concert mondial des nations , celui du pays réellement des droits de l’homme quel qui soit , un exemple , donc pour les autres peuples opprimmés comme ceux d’AFRIQUE et d’ ailleurs !
                                                        Donc un CNR sans la FRANCEAFRIQUE , pour ne pas soutenir des dictateurs d’AFRIQUE est une des premières innovations de ce changement de pouvoir éventuel !
                                                        RA .


                                                      • galien 2 décembre 2010 18:50

                                                        Plus de vingt ans le cul vissé sur sa chaise de sénateur, à oeuvrer pour le camp des lambertistes sous l’égide du PCI, c’est vrai que ça laisse de sacré escarts.
                                                        Méluche est totalement inconséquent, un clown médiatique.


                                                        • kéké02360 2 décembre 2010 20:39

                                                          c’est rigolo tu étais à 0 je clique sur + et tu arrives à -5 !!!!! bon faut dire que j’ai laissé mon ordi en veiille le temps de casser la croûte smiley

                                                          peu importe puisque tu as trouvé sa haute définition : << un clown médiatique >> smiley


                                                        • galien 2 décembre 2010 21:12

                                                          Il faut laisser les anciens fans de ségo se défouler, quand on critique l’objet de leur fanatisme monomaniaque.


                                                        • Defrance Defrance 2 décembre 2010 21:59

                                                           Pour l’instant on a le clown qui nous joue de la Carlarinette ! Et ça fait troois ans que ca dure, c’est pire que Dallas !


                                                        • galien 3 décembre 2010 00:33

                                                          Même 10000 ans de peste noire n’égalerons jamais les 3 piges du nabots, j’en irais même presque à regretter Chirac, un peu ... très peu ... bon l’Irak tout au plus.


                                                        • Mr Mimose Mr Mimose 2 décembre 2010 19:03

                                                          Ouais ils ont tous du se taper Carla car y’a que le train qui lui a pas passé dessus !!


                                                        • djanel Le viking- djanel Le viking- 2 décembre 2010 22:01

                                                          le TGV ?


                                                        • Michel DROUET Michel DROUET 2 décembre 2010 19:02

                                                          C’est quoi le populisme ? Un type de discours critiquant les élites et pronant le recours au peuple (wikipédia)
                                                          Je trouve la démarche de M Mélenchon tout à fait opportune dans le contexte actuel où les élites ont fait preuve de leur incompétence totale et de leur soumission aux marchés financiers.
                                                          Autre point : @’lauteur comment qualifiez vous l’attitude de N. Sarkozy ?


                                                          • Mr Mimose Mr Mimose 2 décembre 2010 19:06

                                                            Il vont avoir une sacré surprise en 2012 malgré tout leurs sondage bidon de l’ifop-medef, quand au 2ème tour y’aura un Le pen versus Melenchon.

                                                            Ils vont chier dans leur froc.

                                                            • Mr Mimose Mr Mimose 2 décembre 2010 19:07

                                                              Plus jamais L’UMPS.


                                                              • Mr Mimose Mr Mimose 2 décembre 2010 19:14

                                                                1 : On sort de l’europe

                                                                2 : On nationalise les banques, fin de la loi rotschild de 73
                                                                3 : On ré-nationalise les fleurons de l’industrie française
                                                                4 : On pique les sous de Lilianne et de ses potes milliardaires pour donner a manger à nos vieux, créer des écoles, des hopitaux, etc

                                                                • Mr Mimose Mr Mimose 2 décembre 2010 19:16

                                                                  5 : Les traites à la patrie de L’umps doivent rendre des comptes, passer en jugement et peut etre finir comme Saddam.


                                                                  • 2102kcnarF 2 décembre 2010 19:31

                                                                    Méluchon populiste....

                                                                    Entendre Mélenchon de gauche !

                                                                    Mélenchon heureux, entendre Imbécile heureux.....


                                                                    Mathieu Soliveres Pauvre merde libérale...le peuple aura ta peau


                                                                    • qui m'a mis ça ? qui m’a mis ça ? 2 décembre 2010 20:03

                                                                      lé mechand le mélenchon et sarkouille lé très gentil

                                                                      et qui qui va piquer les voix à Nico le tout petit roitelet nu ? 
                                                                      le vilain Mélenchon , NA !  smiley 


                                                                      • FrenchGreg 2 décembre 2010 20:18

                                                                        Mélenchon joue sur l’émotion et pas sur le factuel. J’attends plus d’un politique qui prétend gouverner.


                                                                        Par exemple, je vais me comporter comme lui : « Ah ce salaud de Mélenchon qui touche 10.000 euros par moi et qui traite de nantis ceux qui en gagnent 3000. C’est vraiment un pourri ».

                                                                        Vous voyez c’est pas trop dur, mais c’est niveau rase-motte.

                                                                        • xbrossard 3 décembre 2010 10:15

                                                                          @frenchBerg


                                                                          malheureusement, on a vu ce que ça a donné le factuel avec Jospin : son bilan était très bon, mais son coté protestant étriqué l’a fait perdre....
                                                                          je sais, moi aussi ça me désole, mais les gens sont comme ça maintenant...


                                                                        • Dionysos Dionysos 3 décembre 2010 10:41

                                                                          Non, ce n’est pas si rase-motte que cela, un bel exemple de populisme, ni plus, ni moins...


                                                                        • coqenstock coqenstock 2 décembre 2010 20:18

                                                                          Dehors les crapules, dehors la maffia ump et consorts !
                                                                          on va finir par tous vous guillotiner bande de rats !
                                                                          la tête de Lefebvre sur une pique et celle du nain sur une fourche
                                                                          Partez vite avant qu’il soit trop tard ! bientôt la grande purge


                                                                          • Defrance Defrance 2 décembre 2010 20:31

                                                                            J’ai la pique et la baïonnette modèle 1777, me manque juste l’éponge pour pas salir car le rictus de lefevre me fait immediatement penser a un crade qui vient juste de marcher dans la merde ?


                                                                          • François51 François51 2 décembre 2010 20:21

                                                                            un second tour Marine/Meluch. ouah ! le bonheur ! rien que de voir la gueule sur les plateaux de télé de l’UMPS et des journaleux qui leurs servent la soupe au soir du 1er tour de cette élection présidentielle. Français ! aux urnes ! virez ces glands en place. sortez ces néomondialistes sionistes UMPS.


                                                                            • LE CHAT LE CHAT 2 décembre 2010 22:09

                                                                              oh oui , avec un suicide d’Alain Duhamel sur le plateau pour ne pas avoir à commenter une telle horreur ! smiley et enfin Pujadas qui osera parler de Karachi au nain ! smiley


                                                                            • Defrance Defrance 2 décembre 2010 20:28

                                                                              @l’auteur,

                                                                              Le président Français est un malade( c’est la seule excuse que l’on peut lui trouver) qui s’ignore et qui ridiculise le pays, le populiste, comme vous dites et au moins Français de cœur et dans les actes, sans complexe vis a vis du marigot ou baigne la minorité présidentielle !

                                                                               Visionnez cette vidéo et garantissez moi ensuite que Sarkozy est plus Gaulliste que Melanchon !


                                                                              • Fianchetto 2 décembre 2010 20:30

                                                                                Vous avez bien raison Mathieu, Mélenchon, il a de la gueule et de la prestance !!
                                                                                 pas comme le petit trouduc grossier et vulgaire personnage qui fait la HONTE de la France !!
                                                                                Dehors, qu’ils s’en aillent tous ! il pensait aussi aux lèches burnes comme vous..


                                                                                • kéké02360 2 décembre 2010 20:57

                                                                                  Tous les trois jours jusqu’en 2012 on va nous ressortir le torchon Mélenchon !!! merci smiley

                                                                                  Mélenchon pas les torchons et les serviettes !!!!!!!

                                                                                  On a besoin de femmes et d’hommes neufs et intelligents pour réussir le changement de système , pas de politicars usés qui ont lamentablement échoué depuis 30 ans .

                                                                                  On a pourtant des femmes et des hommes de qualité dans notre pays !

                                                                                  comme ici : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/



                                                                                  • Defrance Defrance 2 décembre 2010 21:40

                                                                                    J’ai une idee que j’ai essayé d’exposer pour arriver a nous debarassser du monstre qu’est devenu l’homme politique moderne.

                                                                                     Créer un mouvement qui serait capable d’expliquer que l’on peut former un groupe de bénévoles (pas un parti) qui ne ferait ni ne déciderait RIEN.

                                                                                     En général on s’abstient parce qu’aucun candidat ne correspond a son aspiration, nul ou blanc revient a peu prés au même, mais un groupe RIEN serait comptabilisé dans les résultats ET :
                                                                                     Il confisquerait de manière parfaitement légale les fonds legalements attribues aux parti (1,5€ environ par voix) cet argent serait rendu aux services encore public (éducation, santé, justice).

                                                                                     Une fois touché au portefeuille ils seront OBLIGES d’aller vers le peuple ou perdre leur poste ?
                                                                                     Et l’argent sale se vera MIEUX ?

                                                                                     Si ce groupe obtient 66% il peut engager la demande d’une constituante ?

                                                                                     


                                                                                  • Claude Hubert rony 2 décembre 2010 22:39

                                                                                    @ l’auteur
                                                                                    à défaut d’argumentation réelle (et pas d’un ramassis d’attaques stupides et parfois ad hominem)
                                                                                    vous auriez pu au moins faire preuve d’originalité.
                                                                                    J’oubliais, « on » vous a sans doute fourni des « éléments de langage », car il commence à gêner pas mal de monde, Monsieur Jean Luc Mélenchon, et c’est tant mieux.

                                                                                    Un conseil, pour contre argumenter son programme prenez au moins la peine de lire ses livres et ceux de Jacques Généreux, si vous êtes en mesure de les comprendre...


                                                                                    • Defrance Defrance 2 décembre 2010 22:56

                                                                                      Chichi se vantait d’arriver a gratter celle de gauche, sans faire bouger celle de droite, lui, je sais pas comment il est foutu, mais y a vraiment tout qui bouge, même le centre !


                                                                                      • Defrance Defrance 2 décembre 2010 22:59

                                                                                        Besace no a du tomber dans une talonnette, pt’ete même bien celle de droite, c’est le seul qui ne bouge plus du tout ?


                                                                                      • Ben Ouar y Villón Brisefer 2 décembre 2010 23:01

                                                                                        Eh bien, si les sbires de la jeune garde UMP n’ont que ça à dire sur Mélenchon, je suis tranquille : il sera au 2nd tour !


                                                                                        @Oliveres : quand les populistes qui vont aller voter seront plus nombreux et sûrement plus déterminés que les populistes qui votent à droite dans l’espoir de ressembler un jour aux riches et finissent par l’avoir dans le cul, ce jour-là, on vous le remettra dans le cul. Deux fois donc, puisque vous semblez apprécier !

                                                                                        • galien 3 décembre 2010 00:24

                                                                                          Notre bon méluche est une belle taupe internationalisme, allié objectif et objecteur de conscience de l’oligarchie mondialiste.

                                                                                          Il plait aux cons parce qu’il parle bien, parce qu’il est tribun, à part ça je vois pas.
                                                                                          Certes son discours caresse l’exaspération du peuple dans le sens du poil, mais nous vous y trompez pas, il joue le râteau du premier tour. Et toutes ces ouailles iront gentiment voté DSK pour le deuxième tour, soit pour barrer la droite, soit contre le fascisme(bouh).

                                                                                          Ce mec a passé plus de 30 ans dans le sérail des sérail, vous savez ce qu’il faut d’entrisme pour avoir un fromage de sénateur, surtout à gauche ou les place sont chères, alors quoi, qui l’a parrainé, qui l’a soutenu, comment a t il obtenu sa place de sénateur à l’âge de 35 ans ?

                                                                                          Mais il est malin le bougre, quand on voit l’histoire du Siècle, ou monsieur nous dit qu’il
                                                                                          connait pas, un petit discours démago et voilà, c’est réglé, on peut attendre autre chose d’un mec de 55 ans que des réactions de pucelle sur-jouées comme celle là.
                                                                                          Qu’il dise la vérité, qu’il a croqué, qu’il a trahi, qu’il s’est bien gavé, qu’il fasse amende honorable, je serais le premier à implorer la clémence, à accepter la repentance.

                                                                                          Moinssez moi autant que vous voudrez, mais ayez le courage de vous interroger la dessus, vous allez au devant de grave désillusions avec ce type.
                                                                                          Ouais, il y a personne, on essaye tous de se raccrocher aux branches, d’en trouver un moins pire, mais il sont tous aussi pleutres, incapables, sans visions, inféodés les uns que les autres, c’est triste, mais c’est comme ça. C’est pas une raison pour se laisser embobiner par le premier sénateur trotskyste(sic) venu.


                                                                                          • Mr Mimose Mr Mimose 3 décembre 2010 09:05

                                                                                            Par Galien :

                                                                                            Et toutes ces ouailles iront gentiment voté DSK pour le deuxième tour.

                                                                                            Non monsieur, tout sauf DSK ou l’UMPS, du balai les vendus, leur têtes sur une pique ainsi que tout leurs potes qui se réunissent au diner du Siècle.

                                                                                          • galien 3 décembre 2010 00:30

                                                                                            Et c’est pas parce qu’on critique Mélanchon qu’on ressemble à l’auteur, dans le genre [bip] difficile de faire mieux, juriste franco-anglais, mouarf, ça existe cette merde, c’est quoi, pour traduire dans la langue de voltaire les saloperies de Goldman Sachs, je sais pas ce que c’est le droit anglais, j’en veux pas chez moi en France, du balais les athlantistes de mes deux [sapristi je me met à faire du mélanchon !]


                                                                                            • thaumaetopea 3 décembre 2010 01:58

                                                                                              A l’instar de la Royale (pas la Marine, la Cavalerie) Mélanchon est atteint de « médiatite »... il ne peut pas voir une caméra ou un micro sans se jeter dessus !


                                                                                              • galien 3 décembre 2010 02:07

                                                                                                Moi aussi je vais à la marchande, mais point de micro, point de de vecteur de diffusion de la propagande, est ce dire qu’il faut se situer au dessus des nécessités que la marchande satisfait pour trouver le medium ad populum ?


                                                                                              • thaumaetopea 3 décembre 2010 04:03

                                                                                                Faut simplement éviter de mettre le slip par dessus le pantalon.
                                                                                                Amitiés


                                                                                              • Deneb Deneb 3 décembre 2010 05:17

                                                                                                Melenchon c’est : quelques bonnes idées, mais un ton et une sémantique guerrière, ce qui gâche son message. Une terminologie du siècle passé. A l’ère de l’internet, les problematiques des couches sociales, les clivages gentils ouvriers - méchants patrons et autres berceuses pour révolutionnaires du salon, sont d’une consternante obsolescence. Dans Melenchon, avec toute la remise en question dont je suis capable (d’accord, c’est peu smiley), je n’arrive pas à y voir autre chose qu’un politicien avide du pouvoir, un homme qui fait de très gros efforts intellectuels pour assouvir ses ambitions de manipulation des masses pavloviennes.


                                                                                                • Julien Julien 3 décembre 2010 08:08

                                                                                                  @ l’auteur


                                                                                                  Article pitoyable.

                                                                                                  En plus, vous ne comprenez pas que Mélenchon est votre chance : s’il prend suffisamment de voix au PS, vous pourriez vous retrouver au second tour avec le FN, et ainsi vous l’emporteriez !!

                                                                                                  Allez, il faut que vous appreniez un peu d’économie, parce que je vous sens un peu léger :


                                                                                                  Posez-vous des questions, bon sang ! Vous allez commencer à réfléchir par vous-même à quel âge ?

                                                                                                  Signé : quelqu’un qui a voté Sarkozy en 2007, et qui depuis a compris un peu mieux le système économique.

                                                                                                  • djanel Le viking- djanel Le viking- 3 décembre 2010 08:52

                                                                                                    Sarkozy au plus bas de sa popularité à 24% pour TNS-Sofres


                                                                                                    PARIS (Reuters) - La cote de popularité de Nicolas Sarkozy tombe à 24% de bonnes opinions en décembre selon un sondage TNS-Sofres pour le Figaro-magazine, son score le plus bas dans ce baromètre depuis son élection en 2007.

                                                                                                    >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>><<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

                                                                                                    Mon pauvre Solivères, vous allez avoir du boulot pour remonter la pente.


                                                                                                    • Mr Mimose Mr Mimose 3 décembre 2010 10:17

                                                                                                      Attention ! Dans le sondage Tns-Sofres il est aussi dis que DSK est la personnalité préférée des français !

                                                                                                      Je crois qu’ « ils » ont compris que Sarko n’a plus aucune chance alors « ils » nous pondent des sondages pour nous donner DSK comme futur président.

                                                                                                      C’est du foutage de gueule on ne veut pas de DSK, il est encore pire que Sarko.
                                                                                                      Qu’il reste au FMI, ou qu’il aille se présenter aux élections en Israel.

                                                                                                    • Mr Mimose Mr Mimose 3 décembre 2010 09:00

                                                                                                      Que va t’il se passer en 2012 ??


                                                                                                      Ca va aller très mal car l’économie continue à se casser la gueule (bientot portugal puis espagne en faillite et après a notre tour) malgré les propos rassurant de notre grande économiste Mme Lagarde qui n’a pas vu venir la crise et qui en 2009 nous disait qu’on était tiré d’affaire !

                                                                                                      La cote des parti extrêmes va monter en puissance, les français se rendant bien compte de la totale incompétence de L’UMPS.

                                                                                                      Maintenant expliquez moi comment des organismes privés peuvent noter des Etats ?

                                                                                                      Moi qui pensait qu’un Etat était l’émanation suprême de la volonté d’un peuple il se trouve que des organismes font la pluie et le beau temps en distribuant des notes.

                                                                                                      Nous n’avons pas à subir cela, il faut démanteler ces organismes et mettre en prison les traites à la nation qui ont autorisé cela.

                                                                                                      • lemouton lemouton 3 décembre 2010 10:29

                                                                                                        @ l’auteur

                                                                                                        Pitoyable convulsion...
                                                                                                        Votre monde se meurt... smiley
                                                                                                        L’Histoire avance et va vous reléguer au rôle d’intermède comique.. smiley


                                                                                                        • sephyx 3 décembre 2010 10:38

                                                                                                          Plusieurs contre vérités ont été énoncées ici :
                                                                                                          1- Le parti de gauche ne préconise pas la sortie de l’euro et de l’Europe. Mais uniquement la sortie du traité de Lisbonne (traité que les français ont rejeté en 2005 je vous le rappelle)
                                                                                                          2- Le parti de gauche proposera en priorité la création d’une assemblée constituante (servant à créer une nouvelle constitution)
                                                                                                          3- Si Mélenchon a le plus de visibilité médiatique c’est tout simplement parce que les médias l’invitent. C’est pas lui qui va chercher les micros que je sache.

                                                                                                          Je vous invite à aller voir les différentes propositions faites par le front de gauche (coalition du parti de gauche et d’autres partis) :
                                                                                                          http://www.frontdegauche.fr/index.php?option=com_content&view=section&layout=blog&id=15&Itemid=2


                                                                                                          • sephyx 3 décembre 2010 10:40

                                                                                                            D’ailleurs lisez aussi le blog de Jean Luc Mélenchon avant de vous faire un avis sur le personnage uniquement dépeint par les médias :

                                                                                                            http://www.jean-luc-melenchon.com/


                                                                                                          • Dionysos Dionysos 3 décembre 2010 11:04

                                                                                                            J’ai quelque peu survolé le site frontdegauche (bien que l’étoile jaune sous fond rouge m’en dissuadait) et j’ai constaté dans le programme qu’un impératif de paix était affirmé, ce qui semble tout de même « oxymorique » avec le langage guerrier des personnes (lisez l’ensemble des commentaires) qui le soutienne.


                                                                                                          • Dionysos Dionysos 3 décembre 2010 13:43

                                                                                                            J’ai entendu l’intervention de JL Mélenchon dispensée ce matin sur France Info ou il lui était demandé son avis sur l’appel d’ E. Cantona. Propos enrobés d’une grande mesure ou le chaos était rejeté sous toutes ces formes.
                                                                                                            Mais ? Que serait pour la France une sortie radicale de l’Europe, ou même du système monétaire européen, sinon le chaos ?


                                                                                                            • sephyx 3 décembre 2010 14:02

                                                                                                              Melenchon ne prône pas une sortie de l’Europe monétaire. Seulement du traité de Lisbonne. En souhaitant principalement qu’une partie des services publiques ne fassent pas partie de la concurrence libre et non faussée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès