• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mélenchon or not Mélenchon

Mélenchon or not Mélenchon

En 2012, j'ai beaucoup "campagné" pour Mélenchon. Si bien qu'au soir du 1° tour il était 3° dans mon département, avec plus de 14%. En 2017, si rien n'évolue, je ne "campagnerais" pas pour lui, n'y ne voterais, sans doute pas, pour lui.

 Que s'est-il passé pour qu'une telle crise de désamour s'installe entre lui et moi ?

 En 2012, il était tellement unitaire, et pour moi qui sais, depuis que j'ai lu Thorez, que le drapeau de l'unité est l'étendard politique principal du prolétariat (ceux qui doivent travailler pour vivre), je me délectais de ses paroles. Parfois, pourtant, une interrogation traversait mon esprit : Comment peut-il parler comme cela en étant resté 30 ans au PS ? Juste le temps de me raser et je fonçais vers d'autres pensées. Comment remplir les 10 cars que notre Fd-PCF avait prévu pour le meeting de Toulouse ? Et on les a rempli, avec le PG, les 10 cars et même payés !

Puis la vie reprit ses droits, tout juste si je remarquais les diverses scissions qui parcouraient les rangs étroits du PG départemental, notre allié toujours privilégié. Arrivèrent en 2014 les municipales. Chez nous, les principales municipalités sont socialistes avec participation communistes et leur gestion vise rarement autre chose que la satisfaction des besoins basiques des habitants. Voilà que le PG, famélique pourtant, débarque avec ses propositions qui sont des exigences siné qua non : Ok pour des listes FDG mais par de fusion au 2° tour avec les listes PS. A notre remarque qui note la possible disparition des municipalité FdG (communistes pour la plupart), il est répondu : "On s'en fout c'est des élus pourris qui font la politique du PS"

 L'échec clôt les discussions, au chef lieu une liste Pgiste, avec quelques dissidents du PCF, est présentée. Elle capte presque la moitié des voix FdG, mais le grand gagnant est le....PS qui voit sa liste élue dés le 1° tour, une première depuis toujours. Comme quoi la division porte aussi des fruits, sauf qu'au palais, ils sont plus amers que ceux de l'union.... Et le PG s'enfonce encore dans ses divisions, il sera en 2015, incapable d'entraîner les Verts dans une autre opération anti-PCF lequel parvient à faire élire une conseillère régionale sur une liste estampillée ELV-FdG.

 Nous en sommes là lorsque, en janvier 2016 j'apprends que Mélenchon a décidé de se présenter à la présidentielle de 2017 en indépendant, comme De Gaulle (c'est lui qui le dit), au dessus des partis. Ce n'est plus le candidat du FdG, c'est celui des "insoumis", une caste que six mois après, personne n'a encore pu définir autrement que par : "groupies de Mélenchon". Il accepte tout le monde, communistes compris (ils ont des bras, un peu de tune, et les quelques parrainages qui ont été sauvés des bérézinas de 2014-2015), mais SVP pas de socialistes, même pas ceux qui ont voté contre la loi travail. Au temps de l'anticommunisme primaire du PS d'antan, succède, chez la Méluche, le temps de l'antisocialisme primaire, comme s'il n'avait pas remarqué que le second serait, pour la gauche et les intérêts des prolos, aussi mortifère que le premier.

 En fait Mélenchon constate que son parti, le PG, because acrobaties ratées, n'existe pratiquement plus, et il table sur sa notoriété, acquise en 2012, dans l'électorat communiste, qu'il croit suffisante pour éviter toute négociation avec le PCF. Lequel sera bien obligé, bon gré, malgré, de se rallier, avec tous ses attributs (bras, tune et signatures)

 Sauf que si les sondages sont toujours au dessus de 10, et même doublent parfois Hollande, aucun ne donne une place à Mélenchon au 2° tour. Or, à quoi peut bien servir une place figurative pour un candidat "individuel" de 65 balais sinon à alimenter ses conversations avec ses petits enfants ? Et, dans le PC, cette question parcourt toutes les réunions de rentrée de la structure laquelle répond par une autre question : Quel intérêt peut-il y avoir à soutenir une candidature sans avenir et sans contenu de classe, qui au bout du bout ne peut qu'aboutir au maintien des prolos socialistes sur le candidat 100% social-libéral Hollande ?

 C'est de ce raisonnement qu'est en train de germer la candidature du Député Chassaigne dans le PCF qui ne s'effacerait, éventuellement, que devant une autre candidature anti-loi El Khomri sans exclusive. Avec ou sans candidat, le PCF ferait alors entendre une ligne néo-communiste susceptible de rassembler, sur la base de leurs intérêts, l'essentiel des prolos de ce pays.
 En clair, le PCF utiliserait, son éventuel isolement, pour terminer en France, devant le peuple, l'aggiornamento post soviétique qu'appelle l'arrivée en responsabilité d'une nouvelle génération.


Moyenne des avis sur cet article :  2.2/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

239 réactions à cet article    


  • Chourave Jeussey de Sourcesûre 28 septembre 2016 17:58

    « Avec Jean-Luc Mélenchon, on est face à une dérive égocentrique qui s’accompagne de divergences de fond. » André Chassaigne

    • Fergus Fergus 28 septembre 2016 21:33

      Bonsoir, Jeussey de Sourcesûre

      C’est vrai. Mais s’il n’y avait pas, en la personne de Pierre Laurent, un mollusque soporifique à la tête du PC - et de surcroit faux-cul au bénéfice du PS -, Jean-Luc Mélenchon n’aurait jamais été en position d’agir comme il l’a fait !


    • CN46400 CN46400 29 septembre 2016 07:48

      @Fergus

       En 2012 c’était bien Laurent qui représentait le PC et tout s’est bien passé. Mais on était dans le FdG pas dans les « insoumis » au dessus des partis, des cartels devenus si affreux pour Méjlenchon.


    • legrind legrind 29 septembre 2016 12:14

      @«  Avec Jean-Luc Mélenchon, on est face à une dérive égocentrique qui s’accompagne de divergences de fond. »

      Les présidentielles ne sont pas un concours d’humilité, il faut montrer qu’on veut diriger la France, et j’aimerais bien savoir au juste quelles ont les »divergences" , Laurent reste dans un flou artistique, on a compris qu’il est pour augmenter les salaires, faire disparaître le chômage etc tout en continuant l’immigration etc... mais concrètement on attend toujours ses pistes.

    • jmdest62 jmdest62 29 septembre 2016 12:55

      @CN46400

      la candidature du Député Chassaigne dans le PCF qui ne s’effacerait, éventuellement, que devant une autre candidature anti-loi El Khomri sans exclusive.« 
      °
      Je ne suis pas sûr de bien suivre le cheminement subtil de votre pensée.....
      °
      1) JLM n’a-t-il pas combattu la »loi El Khomri« de bout en bout.... ?
      OUI ! alors le ralliement du PCF à JLM est acquis ...c’est une excellente nouvelle.
      °
      2) Le PCF veut »absolument« jouer collectif à gauche => M. Chassaigne va se présenter à la primaire PS Non ? ...
      il va être battu Non ?( »Quel intérêt peut-il y avoir à soutenir une candidature sans avenir" ) => Fidèle à l’engagement Vous allez voter PS au 1er tour de la présidentielle...
      pourquoi ne pas le dire clairement ,c’est bien votre droit , ya pas de honte , juste un peu d’amnésie antérograde ça doit pouvoir se soigner  smiley
      °
      @+


    • CN46400 CN46400 29 septembre 2016 13:24

      @jmdest62

      C’est pas la peine de faire semblant, je n’ai jamais écrit que Mélenchon n’était pas un anti-loi Travail conséquent, j’ai juste remarqué que JLM tient pour nul et non advenu la position des prolos socialistes qui sont, eux aussi, des anti-loi travail puisque toutes les études disent qu’il existe toujours une majorité de citoyens hostliles à cette loi et cette majorité contient évidemment ces prolos qui gravitent autour du PS. Il est donc aberrant de ne pas faire du rejet de cette loi, l’axe principal d’une candidature soucieuses des intérêts des prolos (ceux qui doivent travailler pour vivre)

       Mais cela suppose de prendre langue avec les députés PS frondeurs, ce qui provoque, allez savoir pourquoi, de gros boutons à Mélenchon. En ce qui concerne Chassaigne, prenez note de ce scoop : il ne sera pas dans la primaire du PS !


    • jmdest62 jmdest62 29 septembre 2016 13:51

      @CN46400

      « Une fois prêt en octobre, ce pacte serait soumis à une »votation citoyenne nationale« pour lui donner »un mandat populaire« . A l’issue de quoi viendrait le temps de la désignation d’un candidat, au besoin par le biais d’une primaire.  » O. Dartigolles juin 2016.
      °
      Pardon j’avais oublié que le PCF allait organiser sa propre primaire...on sait , grâce à vous , qu’il y aura Chassaigne ..qui d’autre ?  smiley
      @+


    • jmdest62 jmdest62 29 septembre 2016 14:06

       @CN46400

      " Mais cela suppose de prendre langue avec les députés PS frondeurs, ce qui provoque, allez savoir pourquoi, de gros boutons à Mélenchon. « 
      °
      députés PS frondeurs :  Vous n’avez donc pas encore compris que les »frondeurs« ne sont là que pour donner le change ....puisque le PS fait tout ce que la droite a rêvé de faire.... il faut bien simuler une opposition.
      Je dis bien »simuler« car ils auraient pu faire tomber le Gvt de Valls et condamner la »loi El Khomri« ..l’ont-ils fait ? ...  » allez savoir pourquoi,°
      @+


    • CN46400 CN46400 29 septembre 2016 14:13

      @jmdest62

       Vous vous réveillez d’un long sommeil, depuis juin, de l’eau a passé sous les ponts. Dartigolles usait alors du conditionnel, Depuis, le PS maneuvre pour organiser une primaire-fauteuil pour Hollande. Chassaigne n’entre pas dans ces calculs.


    • jmdest62 jmdest62 29 septembre 2016 14:31

      @CN46400

      « depuis juin, de l’eau a passé sous les ponts. Dartigolles usait alors du conditionnel, »

      Ben vous avez raison..... on va attendre avril 2017 pour connaitre , après moult circonvolutions , tractations et usages du conditionnel , la position ferme et définitive des dirigeants du PCF(1) .
      °
      Excusez certains , de ne pas vous attendre .
      @+

      (1) j’ai cru comprendre que nombre d’élus et de militants communistes ont déjà manifesté leur impatience ..Laurent ferait bien de se décider s’il le veut pas rester seul avec Chassaigne (et peut-être Dartigolles)


    • CN46400 CN46400 29 septembre 2016 14:35

      @jmdest62
      Comme Mélenchon, vous considérez que tout socialiste, élu surtout, est un « salaud de traître » et vous négligez complètement le fait que les millions de prolos qui élisent ces « salauds » sont, idéologiquement, les plus proches des idées de gauche. Et que la construction d’une majorité de gauche passe par le décrochage des ces électeurs du vote pour les sociaux libéraux qui dominent actuellement le PS. La loi El Khomri est incontestablement une opportunité pour cristalliser ce décrochage. Mélenchon, en refusant obstinément cette stratégie, facilite, sans contestation possible, le maintien de ces prolos dans l’orbite de Hollande.

      Pour ma part je m’en tiens au commandement de Marx : « Prolétaires unissez-vous ! »


    • CN46400 CN46400 29 septembre 2016 14:42

      @jmdest62
      Trois dans une cabine téléphonique, c’est déjà beaucoup .....


    • non667 29 septembre 2016 15:03

      @Jeussey de Sourcesûre

      tout à fait :
      j’ajoute :

      méchanlon avant tout = anti- fn (hénin ) = anti- france/français (discourt de marseille ) : point barre . rien de cohérent en dehors de ça !

      =don quichotte de l’anti- fascisme , sancho pancha du N.O.M.=comique troupier 

      méchanlon va brasser du vent pendant 5 ans pour mieux rabattre ps même lr ? en 2017 !

      pour le M.E.S. pétition ou pas IL N’Y A PAS EU DE REFERENDUM le ps était d’accord avec sarko sur Lisbonne ,la Libye ,.... le N.O.M. .....etc....

       pas besoin de dire non plus que chez les méchalon on est francs maçons depuis 3 générations . cette confrérie ou l’on entre par piston et qui sert avant tout a se pistonner ,s’entr’aider (passer avant les autres ) dans tous les domaine : politique ,administration ,justice au niveau national mais aussi international ! il n’est pas question pour lui de trahir ses frères à qui il doit tant, tout ! , mais accomplir au contraire la mission qu’ils lui ont confié : saboter la nation au profit du mondialisme ! il n’est qu’un pion des francs mac eux mêmes pions de la juiverie mondialiste ( mais ils ne le savent pas ! )

      si gouverner c’est prévoir méchanlon est particulièrement aveugle/traitre qui n’a rien vu (étant aux loges ) du virage au mondialo-capitalisme du ps en 1983 !

      -qui croie pouvoir socialiser l’europe de l’intérieur alors qu’il n’a pu le faire du ps et à du le quitter !

      - qui même quand il voie les couilles a du mal à dire que c’est un mâle , dit qu’il a des doutes et se désiste sans condition préventivement pour le ps !

      au français : il vaut mieux avoir ses ennemis en face que des traitres dans son dos !

       



    • jmdest62 jmdest62 29 septembre 2016 17:04

      @CN46400

      " vous négligez complètement le fait que les millions de prolos qui élisent ces « salauds » sont, idéologiquement, les plus proches des idées de gauche « 

      Je ne néglige rien du tout !
      Si des millions de travailleurs qui ont voté »socialiste« , sont encore proche des idées de gauche ce n’est pas en faisant les yeux doux aux députés (même »labellisés frondeurs« ) ni à la direction de leur parti solférinien qu’on arrivera à les garder à gauche.
      Le seul moyen est de les convaincre par un projet de gauche qui deviendra un programme de gauche .

      chacun sa méthode mais.... l’attitude de la direction du PCF ressemble plus à une tactique pour »sauver les meubles" qu’à une stratégie de conquête du pouvoir.
      Et ça, je crois bien que beaucoup commencent à s’en apercevoir.
      @+


    • jmdest62 jmdest62 29 septembre 2016 17:07

      @non667

      On a fait CACA dans sa couche !


    • Alren Alren 29 septembre 2016 17:52

      @CN46400

      Comme Mélenchon, vous considérez que tout socialiste, élu surtout, est un « salaud de traître »

      Jamais Mélenchon n’a dit que tout élu socialiste était un salaud de traître !!!

      Où êtes-vous allé cherché ça ?

      Ensuite vous avez l’air de penser que les électeurs ont besoin des consignes des élus pour décider de leur vote : ce n’est pas avoir une haute idée de l’intelligence de ces personnes !!!

      Ils n’ont pas besoin d’une entente entre les frondeurs du PS qui se sont écrasés lors des 46-3 pour décider du meilleur vote pour l’abrogation de la loi El Khomri, la remise en cause radicale de l’UE, le refus définitif du TAFTA et du CETA et la fin d’un libre-échange à sens unique dont nous faisons, nous Européens, Français, chaque jour les frais, pour les mesures sociales et économiques que même les économistes de droite reconnaissent comme nécessaires et urgentes, bref pour une politique enfin en leur faveur.

      Mélenchon n’est pas Montebourg qui décide tout seul dans son coin ce qui sera bon pour les Français : le programme de « l’humain d’abord » est le fait d’une réflexion collective et démocratique sans précédent.

      Mélenchon, en refusant obstinément cette stratégie, facilite, sans contestation possible, le maintien de ces prolos dans l’orbite de Hollande.

      Vous me permettrez néanmoins, démocratiquement de contester cette absurdité ! Les « prolos » sont assez grands pour comprendre que Hollande est leur ennemi et qu’il faudrait être vraiment idiot de voter pour lui.

      La phrase de Marx encourageait l’union des prolétaires du XIXe siècle par delà les frontières parce qu’ils constituaient une classe sociale visible (« les salauds à casquette » disaient les réacs de tout poil). Elle est obsolète aujourd’hui.

      Pour réaliser une révolution pacifique visant à donner plus de chances aux gens d’être heureux et essayer de donner un avenir à l’humanité par l’exemple français, il faut une union des 99% qui sont victimes des ultra-riches.

      Il faut avec les salariés de toutes catégories, y compris les hauts cadres, les professions libérales, les petits commerçants, les chefs d’entreprises qui désespèrent de voir rempli le carnet de commandes. Il faut tous ceux qui vivent d’abord de leur travail et les pensionnés, invalides et retraités.


    • eilize (---.---.231.131) 29 septembre 2016 22:24

      @CN46400
      "Mais cela suppose de prendre langue avec les députés PS frondeurs, ce qui provoque, allez savoir pourquoi, de gros boutons à Mélenchon« 

      et pour faire quoi ?
      ils ont eu l’occasion à plusieurs reprises de s’opposer REELLEMENT à :
      -la loi travail
      -la désindustrialisation de la france en mettant le hola à mital et à ses équivalents de moindre mesure(ils pouvaient..ils étaient majoritaire..)
      -la course à l’austérité
      -l’aéroport de notre-dame-des-landes
      -auX 49.3
      etc etc

      on les entends aboyer, pleurnicher, mais dés qu’on les menace de les virer du ps et de leur faire perdre leurs postes, leurs sièges d’élus ou que sais-je encore..on les vois faire profil bas, la queue entre les jambes pour grogner d’autant plus et mordre quand on ose leur faire remarquer(ex : filoche) qu’ils ne sont plus que des larbins..sensés majoritaires au sein de leur parti respectif
      au final ils votent contre leurs soi-disant convictions et leur soi-disant programme pro-prollo centenaire(dixit filoche :p)

      ce ne sont pas des personnes chez qui la parole donnée est une valeur sure, ils ont comme religion le sophisme pour les plus revanchard et sont pour la plupart des mafieux.
      réfléchissez bien et vous verrez qu’ils en ont toutes les stigmates
      (bourrage d’urne, vote monnayable,au dessus des lois[hollande était au courant pour cahuzac] , protège sa caste ET SURTOUT une omerta omniprésente..
      il ne faut rien voir, rien dire sinon on est contre eux et donc populiste,anti-xxx primaire, arrogant, vulgaire, sectaire, etc etc »fait le jeu du FN")

      et vous, vous voudriez qu’on fasse table rase ? qu’on joue avec LEURS règles du jeu ?
      participer à une primaire avec le ps , c’est se mettre au même niveau de responsabilité qu’eux..
      t’as ralé pendant 5ans pour finir par t’allier avec eux pour éviter que la gôche disparaisse et au final ils seront les grands gagnant parce que d’ici 10ans , tout sera oublié sauf ta trahison et le ps reviendra au pouvoir avec valls comme candidat..

      je remarque que les seuls qui n’auront pas une mémoire de poisson rouge, ce sont les abstentionnistes
      malheureusement, ce sont des gogols...même si il n’y avait que 10 personnes à voter en france, le vote serait VALABLE
      et il y a des personnes qui iront TOUJOURS voter, les betancourt et cie
      donc gagnons du temps, retirons le droit de vote aux pauvres, ainsi que tous les droits auquels ils croient avoir droit ad vitam eternam !!!


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 septembre 2016 07:55

      @CN46400
      Quelle est l’utilité réelle des frondeurs ?
      S’ils étaient vraiment en désaccord, ils claqueraient la porte du PS et iraient planter leur choux ailleurs, non ? Le PS n’aurait plus de majorité, c’est grave, docteur ? Ils auraient aidé les Français à se débarrasser pour longtemps du PS.
      Ils ne l’ont pas fait, alors quelle confiance peut-on leur accorder ?


      Quant aux Communistes, avant Mitterrand, ils avaient une analyse claire de la construction européenne voulue par les Américains !
      Maurice Thorez déclare en juin 1947, à Strasbourg :
      «  Les capitalistes américains ont en vue d’étendre leur hégémonie sur l’Europe et le monde entier… La recherche des débouchés pour leurs marchandises coïncide avec la volonté de s’assurer des bases politiques à travers le monde. »

      Et la CGT s’opposait en 1956/57 au Marché commun, avec des arguments dont on peut vérifier aujourd’hui l’exactitude.

      Aujourd’hui, le PCF soutient l’UE a bout de bras. Pierre Laurent :« L’UE est un atout pour Syriza » . Rêve ! La Troïka a laminé la Grèce et les Grecs !

      Et la CGT a signé « le Contrat social pour l’ Europe », en échange du financement de la CES par Bruxelles, comme tous les autres syndicats d’ailleurs,( sauf S.U.D.) , ils sont tous affiliés à la Confédération Européenne des Syndicats.

      C’est sûr, on peut compter sur l’ Europe pour faire du social ! Du coup, les syndicats sont muets comme des carpes sur le rôle de l’Europe dans la Loi El Khomri ... Lors des manifestations, silence radio, pas une seule banderole contre la Commission européenne !


    • CN46400 CN46400 30 septembre 2016 08:02

      @eilize

      Vous devriez regarder la politique plus finement, et au lieu de proposer de retirer le droit de vote aux pauvres (on a déjà connu avec le vote censitaire), vous poser cette simple question :
       - Pourquoi des millions de prolos, que vous fréquentez au travail et dans votre voisinage, votent encore pour les socialistes ?

       Et vous verrez que la réponse améliorera sensiblement votre réflexion !


    • CN46400 CN46400 30 septembre 2016 08:09

      @Fifi Brind_acier
      « Quelle est l’utilité réelle des frondeurs ? »

      Et qu’elle est donc l’utilité de l’UPR ? On la mesurera dès qu’il y aura derrière Asselineau autant de députés que chez les frondeurs du PS. Dupont Aignan et peut-être la Marine, ou Sarko, vous feront alors des yeux plus doux qu’aujourd’hui....


    • CN46400 CN46400 30 septembre 2016 08:25

      @Alren

       Vous avez manqué un épisode, le programme « l’humain d’abord » n’est pas le programme de Mélenchon , c’est celui du FdG tout entier. Pour 2017, Mélenchon a décidé de n’en conserver que les « têtes de chapitre » et de remeubler l’appartement avec 3000 propositions choisies par lui et lui seul (voir interview dan l’Huma).

       Vous estimez que Marx est dépassé, si vous aviez la liste de tous ceux qui depuis 200 ans l’ont enterré et réenterré x fois vous auriez le plaisir de constater que vous fréquentez beaucoup de monde, et du beau....


    • CN46400 CN46400 30 septembre 2016 08:54

      @jmdest62

       « Sauver les meubles... » ben oui, si sauver les meubles c’est maniper pour que la gauche qui a fait 15 manifs cette année contre la loi travail soit présente au 2° tour des présidentielles, alors j’en suis...


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er octobre 2016 07:26

      @CN46400
      Quelle est donc l’utilité de l’ UPR ? Et bien demandez le aux milliers FDG qui sont désormais adhérents à l’ UPR ! C’est vous qui ne servez à rien, qu’à mentir sur tout !


      J’ai assisté à une réunion sur l’Europe avec toute une brochette du Comité central du PCF. Les arguments avancés pour rester dans l’ UE étaient ceux du patronat et de la finance, que nous avons entendu pendant toute la campagne du Brexit.
      Bel effort ! Surtout ne changez rien !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er octobre 2016 07:36

      @CN46400
      Il a dû vous échapper que les 15 manifs sont un échec, la LOi Travail a été votée.
       C’est normal, vous vous trompez de cible !
       C’est notre appartenance à l’ UE qui est la cause de la Loi Travail .

      "Il est intéressant de regarder ces dernières GOPÉ 2015-2016 qui dictent la loi El Khomri [12].

      Voici les passages clés, par lesquels la Commission européenne dicte à notre gouvernement fantoche ce que doit être la politique de l’emploi en France :

      « • Maintenir les réductions du coût du travail découlant du crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi et du pacte de responsabilité et de solidarité, notamment en les mettant en œuvre comme prévu en 2016 ; évaluer l’efficacité de ces dispositifs en tenant compte des rigidités du marché du travail et du marché des produits ; réformer, en concertation avec les partenaires sociaux et conformément aux pratiques nationales, le processus de formation des salaires pour que ceux-ci évoluent au même rythme que la productivité ; veiller à ce que les évolutions du salaire minimum soient compatibles avec les objectifs de promotion de l’emploi et de la compétitivité ; »

      « • Réformer le droit du travail afin d’inciter davantage les employeurs à embaucher en contrats à durée indéterminée ; faciliter, aux niveaux des entreprises et des branches, les dérogations aux dispositions juridiques générales, notamment en ce qui concerne l’organisation du temps de travail ; réformer la loi portant création des accords de maintien de l’emploi d’ici à la fin de 2015 en vue d’accroître leur utilisation par les entreprises ; entreprendre, en concertation avec les partenaires sociaux et conformément aux pratiques nationales, une réforme du système d’assurance chômage afin d’en rétablir la soutenabilité budgétaire et d’encourager davantage le retour au travail (dégressivité des allocations)« 

      Les Grecs ont fait plus de 20 000 manifestations, sans jamais demander la sortie de l’ UE et de l’euro : ils sont ruinés. Dans vos manifs, il n’y avait pas une seule banderole contre l’ Union européenne !

       »On les cherche vainement dans les manifestations contre la loi El Khomri, aussi bien à Paris que dans les villes de province : pas la moindre banderole, pas la plus petite pancarte évoquant l’Union européenne pour dénoncer son rôle moteur dans l’offensive tout azimut visant les droits sociaux des peuples et imposant à ceux-ci l’austérité la plus noire.

      Et pourtant, c’est clair, presque officiel : c’est à Bruxelles que sont élaborées les « directives », les oukases, peut-on dire, qui sont à l’origine des mesures imposées aux salariés, aux retraités et aux jeunes dans chaque pays de l’UE. Jusqu’au budget de chaque Etat soumis à la vigilante censure des commissaires européens. Et, bien sûr, si notre Code du Travail est mis en cause dans ses fondements, c’est pour répondre à la nécessité d’assurer aux entreprises une plus forte rentabilité, selon les critères établis tant dans capitale belge qu’à Francfort, dans les salons de la BCE.

      En somme, l’équipe au pouvoir, dans chaque pays, n’est là que pour appliquer ces directives. Que ces équipes soient de droite ou se prétendent de « gauche », ou collaborent entre elles, les chefs d’Etat, les ministres ne sont que les prête-noms des grandes sociétés, dont ils assurent la logistique. Parfois même, leur attitude est tellement criante qu’ils donnent l’impression de se caricaturer pour nous prouver qu’ils ne sont que des valets des intérêts privés !"


    • CN46400 CN46400 1er octobre 2016 08:11

      @Fifi Brind_acier
      « les 15 manifs sont un échec »

       La lutte des casses est un fait trop compliqué pour vous. Les 40 heures bien que validées en 36 sont restées à l’état de revendication de 1925 à .... 1968. Les prolos ont un avantage sur la bourgeoisie : la durée, et ils ne risquent pas, eux, de « tomber » plus bas ! Désolé mais la contre réforme du code du travail sera le dénominateur commun de la plupart des luttes qui vont advenir, et tous les dirigeants de la bourgeoisie doivent se préparer, comme Pompidou en 68, à devoir, un jour passer la marche arrière.. Les luttes ne sont des échecs que pour ceux qui ne les mènent pas !


    • rocla+ rocla+ 1er octobre 2016 08:54

      @CN46400


      Prolo c’ est un métier de imbécile , choisis un métier plus lucratif .

    • CN46400 CN46400 1er octobre 2016 09:11

      @rocla+
      Tous les imbéciles ne sont pas prolos, beaucoup sont des bourgeois, ce qui leur permet de bien vivre en récoltant les fruits du travail d’autrui.... Mais tous les prolos ne sont pas des imbéciles, mais ils sont, pour vivre souvent, mais pas toujours, chichement, de travailler en produisant les fruits dont profite toute la société, y compris les bourgeois....


    • CN46400 CN46400 1er octobre 2016 09:17

      @CN46400

       SVP on corrige : les prolos sont obligés de travailler en produisant (...)


    • rocla+ rocla+ 1er octobre 2016 09:18

      @CN46400


      ben c ’est mieux imbécile bourgeois que imbécile prolo .

      Un prolo c’ est un bourgeois qui a pas réussi .

      Si tu chois prolo  alors t’ es prolo . 

      Faut assumer .

    • CN46400 CN46400 1er octobre 2016 09:30

      @rocla+

      Vous avez, si je comprends bien, choisi la situation d’« imbécile bourgeois », ce serait bien si vous pouviez donner, sur AV, quelques conseils pour accéder à cette situation enviable....Est-il-vraiment nécessaire d’être imbécile pour bien vivre sans travailler ?


    • rocla+ rocla+ 1er octobre 2016 10:03

      @CN46400


      C ’est pas dur  devenir imbécile bourgeois , d’ une on se sépare de ce salopard 
      d’ exploiteur de patron qui te paye une misère , on apprend un métier avec 
      lequel on peut gagner sa vie , on se met à son compte et on devient un
      imbécile bourgeois . 

      Le truc , à l’ intérieur de ça , c’ est qu’ il faut travailler un tant soi peu .

      Bonne chance ... smiley

    • CN46400 CN46400 1er octobre 2016 11:11

      @rocla+
      Votre bourgeois doit travailler pour vivre, c’est donc un prolo. Les bourgeois n’ont pas besoin de travailler pour vivre, même pas pour compter leur monnaie (ex me Bétancourt)

       « Gontrand, avez-vous préparé l’enveloppe pour Nicolas ? »...


    • rocla+ rocla+ 1er octobre 2016 11:20

      @CN46400


      Oui mais là c’ est bourgeois grand-luxe   , pour bourgeois grand-luxe ou bien tu 
       fais un beau mariage ou alors tu deviens industriel  .

      J’ ai un pote qui l’ a fait . 

      Y a du boulot .... smiley

    • CN46400 CN46400 1er octobre 2016 11:35

      @rocla+

      C’est les « bourgeois grand-luxe » qui commandent, pas les rigolos, qui font suer le burnous pour dégager les 10% que les valets des autres réclament dès le 31 décembre....


    • rocla+ rocla+ 1er octobre 2016 11:56

      @CN46400


      Bon d’ accord .

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 octobre 2016 06:57

      @CN46400
      Il y a une chose que j’ai très bien comprise, c’est que vous allez continuer à enfumer les salariés en leur faisant croire que c’est Hollande qui est responsable, et pas du tout l’Union européenne ...
      Vous vous trompez de cible et vous essayez de faire passer ceux qui dénoncent vos manipulations pour des traitres, alors que les traitres, c’est vous !


    • Attilax Attilax 2 octobre 2016 19:33

      @CN46400
      « Mais cela suppose de prendre langue avec les députés PS frondeurs, ce qui provoque, allez savoir pourquoi, de gros boutons à Mélenchon. »

      Que valent des « frondeurs » qui se sont systématiquement abstenus au lieu de voter contre toutes ces lois dégueulasses votées durant la présidence Hollande ? Ces pleurnichards qui refusent de contrer l’Exécutif se font passer pour des résistants alors qu’ils servent uniquement de caution de gauche pour démontrer que « tous ne sont pas pourris au PS ». Et vous gobez ça ? 


    • CN46400 CN46400 2 octobre 2016 19:55

      @Attilax
      « Et vous gobez ça ? »

       Bien sûr que je gobe cela. Pour vous, le PS ne vaut plus rien depuis que Mélenchon l’a quitté comme s’il était le seul dans ce parti à valoir quelque chose. Mais ce qui est décisif dans cette affaire c’est, au delà des « frondeurs », l’extraction du vote Hollande des millions d"électeurs socialistes, hostiles à la loi travail, comme les autres prolos de gauche, pour les agréger ensemble sur un candidat et un seul, capable, ainsi, d’atteindre le 2° tour !

       Pour moi, cette élection n’est ni un concourt de tribun ni un défilé de mode, c’est un endroit où se joue le proche avenir des prolos français.


    • capobianco 3 octobre 2016 09:27

      @CN46400
      Avoir quitté le ps est déjà, à mes yeux, un acte fort et que je sache il n’est pas le dernier à l’avoir fait. Que les frondeurs veuillent « sauver » le ps je peux comprendre, mais qu’ils aient laissé hollande et sa bande de mener cette politique contre les « prolos » comme vous dites est inexcusable. Qu’il reste à la base du ps des gens réellement de gauche c’est probable mais ceux que je connais (des amis) continuent à soutenir ce gvt même si mollement. « L’extraction » me semble être plus le fait de sympathisants que des adhérents.

      Aujourd’hui, Mélenchon semble être le candidat de gauche le mieux placé pour atteindre le 2 ème tour . Rien ne vous empêche participer à cela, voyez le programme du collectif, investissez vous plutôt que de parler de « tribun et de défilé de mode ». Résumer sa candidature ainsi est ridicule.


    • CN46400 CN46400 3 octobre 2016 10:20

      @capobianco

      « le mieux placé pour atteindre le 2 ème tour »
      L’amour est un sentiment respectable, mais il a tendance à favoriser le cécité. Par contre vous avez raison sur les électeurs PS, plus décrochables s’ils sont sympathisants (et bien plus nombreux) que encartés. Mais l’entraînement de quelques uns de leurs élus ne peut que booster le mouvement. Parce que, cette année, il ne suffira pas de doubler Hollande, il faudra aussi doubler la droite dite « civilisée » (Juppé ou Sarko) qui pour le moment navigue au dessus de 20%.....Et ce matin on peut envisager la candidature Montebourg donc l’échec éventuel devra être assumé par Mélenchon (Voir Chevènement et Taubira en 2002). Ce qui évitera, encore, au PS de se poser quelques questions...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès