• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mépris de classe

Mépris de classe

Le « cynisme » est défini par le dictionnaire encyclopédique « Le grand Larousse » comme suit : « mépris effronté des convenances de l’opinion qui pousse à exprimer sans ménagements des principes contraires à la morale, à la norme sociale. »

Ainsi, en pleine crise sanitaire et économique, à l’instar du pape de la santé publique, William Henry Gates III, pour cinq fois moins certes, le Ministre fédéral allemand de la santé, Jens Spahn, change de domicile. Avec son mari, Daniel Funke, journaliste et lobbyiste du groupe de presse « Burda », il vient de s’installer dans une demeure d’une valeur de plus de 4 millions euros, située au quartier chic de Berlin-Dahlem, surface habitable : 300 m2. On ne sait pas si l’arrondissement fut choisi pour sa proximité avec la résidence du couple Richard Grenell, ambassadeur de l’administration Trump en Allemagne, et Matt Lashey, amis intimes de Funke. On peut le supposer. (Bunte 08.06.2018)

Il faut dire qu’en cette période d’épreuves multiples pour le commun des mortels le sémillant ministre et ancien lobbyiste de l’industrie pharmaceutique est, ensemble avec le virologue « vedette » de la nation, Christian Drosten, constamment sur le devant de la scène. Côté préservation de la vie privée, c’est compliqué, une des raisons du déménagement, il paraît. En ce qui concerne la vie privée de ses compatriotes, c’est une autre paire de manche.

En effet, dans la précipitation de l’urgence, de la crise sanitaire ambiante, l’ancien apprenti bancaire s’était déjà démarqué par des propositions « avant-gardistes » en matière de santé publique, telles que l’introduction d’un « passeport immunologique », incitant tout citoyen au « vaccin volontaire », dans le cadre d’une modification de la « Loi sur la protection de la population contre des situations épidémiologiques exceptionnelles », passeport qui aurait donné accès à toutes sortes de privilèges, tels que, par exemple, l’exercice d’une profession dans le domaine de la santé ou le déplacement ou non dans certains pays. La liste (des privilèges) aurait été « extensible et sujet à discussion ». Le législateur l’en a empêché. Pour l’instant.

En outre, Herr Spahn promeut la « modernisation » des outils de gestion informatiques en matière de santé publique par une « adaptation » de la « Loi sur l’approvisionnement digital » modification qui permettrait une mise en place facilitée d’une « infrastructure télématique », telle que la télémédecine, un « dada » que compte par ailleurs élever au rang de fournisseur de prestations privilégié, le ministre suisse en charge de la santé publique, Alain Berset, à côté et en concurrence directe avec les médecins de famille. Tout ceci par souci d’efficacité dans le cadre de la « maîtrise des coûts ».

Ce n’est donc pas un hasard que le ministre allemand estime que la « loi sur la protection des données ne peut s’appliquer aux personnes malades », sans doute une des multiples conclusions de son livre « App vom Arzt » paru en 2016, dans lequel il prédit une révolution médicale sans précédent grâce à la digitalisation. De multiples gadgets, dont certains déjà en phase de test, permettront un allongement sensible de l’espérance vie, ou de survie.

Le ministre rêve de « lentilles de contact, capables de mesurer le taux de glycémie, des dispositifs technologiques, tels que des sous-vêtements intelligents, permettant une détection précoce des infarctus, des organes, fabriqués par des imprimantes 3D. Bienvenue dans le « Meilleur des mondes ». 

La « loi sur l’enregistrement centralisé des implants » proposé par le ministre obligerait les acteurs de la santé la communication systématique des noms de patients bénéficiant de tels dispositifs à un registre central, ou la « Loi sur l’approvisionnement digital » qui permettrait une centralisation des diagnostics de tous les médecins conventionnés à des » fins scientifiques ».

On peut partir du principe qu’il n’est pas exclu que, pour les besoins de calculs actuariels des primes ou des rentes, notamment les assureurs aient un accès privilégié à des données, certes anonymisées, mais à la diffusion desquels le patient ne serait en mesure de s’opposer, si on suit les recommandations de monsieur Spahn. L’exclusion de certains traitements et la fixation arbitraire de primes de prévoyance ne seraient que quelques-unes des conséquences.

On peine à se rendre compte ce qu’une crise sanitaire peut rendre possible.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 27 août 13:28

    Tout était prévu. H1N1 de 2009 était la première tentative. Plus on avance, plus on fabrique des trouillards et ça marche.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 août 13:42

      Ce qui est rassurant, c’est qu’il fera pas des petits, à moins que le clonage, la PMA, toussa toussa


      • troletbuse troletbuse 27 août 14:18

        @Séraphin Lampion
        Mais si, j’ai lu certains articles de journaputes : « le couple Macron et leurs enfants »
        Il aurait réussi à faire des gosses plus vieux que lui. Trop fort, ce mecton.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 27 août 14:26

        @troletbuse

        Trop fort, ce mecton

        Si Macron est un « mec », moi je suis une tartiflette...


      • zygzornifle zygzornifle 28 août 13:19

        @Philippe Huysmans
         
        La masse musculaire de Macron et supérieure à son poids total.
        Si la lumière va plus vite que Macron, c’est qu’elle a peur de lui.
        Macron ne ment pas, c’est la vérité qui se trompe.
        Macron n’essaie pas. Il réussit !!
        Quand Macron scrute l’horizon, il voit son dos.
        Quand Macron va au restaurant, c’est le serveur qui laisse un pourboire.
        Quand Macron s’est mis au judo, David Douillet s’est mis aux pièces jaunes.
        Macron est le seul homme à posséder une Bible dédicacée.
        Macron peut encercler ses ennemis. Tout seul.
        Macron a déjà compté jusqu’à l’infini. Deux fois.
        Certaines personnes portent un pyjama Superman, Superman porte un pyjama de Macron.
        Macron ne porte pas de montre. Il décide de l’heure qu’il est.
        Dieu a dit : « que la lumière soit ! » et Macron répondit « on dit s’il vous plaît »
        La seule chose qui arrive à la cheville de Macron… c’est sa chaussette.
        Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Macron.
        Macron fait pleurer les oignons.
        Macron sait parler le braille.
        Il n’y a pas de théorie de l’évolution. Juste une liste d’espèces que Macron autorise à survivre.
        Macron et Superman ont fait un bras de fer, le perdant devait mettre son slip par-dessus son pantalon.
        Un jour, au restaurant, Macron a commandé un steak. Et le steak a obéi.
        Macron connaît la dernière décimale de Pi.
        Macron peut taguer le mur du son.
        Quand la tartine de Macron tombe, la confiture change de côté.
        Dieu voulait créer l’univers en 10 jours. Macron lui en a donné 6.
        Macron est capable de laisser un message avant le bip sonore.
        Une larme de Macron peut guérir du cancer, malheureusement, Macron ne pleure pas.
        Si Macron dort avec une lampe allumée, ce n’est pas parce qu’il a peur du noir mais parce que le noir a peur de lui.
        Le Big Bang était la première éjaculation de Macron.
        Macron était le seul trader a la banque du sperme.


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 28 août 13:27

        @zygzornifle

        La masse musculaire de Macron et supérieure à son poids total.

        C’est juste superbe, j’ai ri à chaque ligne smiley


      • Xenozoid Xenozoid 28 août 13:52

        @Philippe Huysmans

        c’est la(une des 10000000 de) blague pour décrire chuck norris


      • amiaplacidus amiaplacidus 27 août 14:14

        @l’auteur :

        Une question qui n’a rien à voir avec l’article.

        J’ai lu qu’un Hubacher, ancien président du PS suisse, président regretté semble-t-il, venait de décéder à plus de 90 ans je crois.

        Était-il de votre famille ?

        S’agissant d’une question personnelle, je comprendrais très bien que vous ne me répondiez pas.


        • Bruno Hubacher Bruno Hubacher 27 août 14:26

          @amiaplacidus
          Il n’y a pas de mal à poser une question pertinente. Nous sommes tout de même quelques familles Hubacher dans le canton de Bern, mais, pas de lien de parenté.


        • zygzornifle zygzornifle 28 août 13:17

          Le mougeon a du caca plein le fion , merci Macron ...


          • ETTORE ETTORE 28 août 13:19

            Depuis qu’on a externalisé les lits des hôpitaux psychiatriques, la gestion de ces lits, par les instances de l’état, a libéré plein de fous dangereux dans la nature, et leur à même donné mission, de faire du prosélytisme pour leur condition.

            Et beaucoup y souscrivent, tout en disant que le « fou » c’est l’autre qu’il reste à convaincre .....qu’il ne l’est pas !

            Une fois qu’ils seront majoritaires en nombre, on passeras aux calmants, dont on choisis, dès aujourd’hui, les fous profonds, pour tester différents succédanés de produits, dont le seul avantage est de « rapporter beaucoup » à des fous, bien plus fous que les fous qu’ils ont créés.

            Une sacrée histoire de fous, mais bien fou, celui qui y croit......, ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité