• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Merci Jean-Luc

Merci Jean-Luc

Ce mot seul suffirait, tellement riche tellement plein, oui mais, de quoi ? Et comme je suis bavarde, j’ai envie de l’expliciter.

Je n’ai aucune envie de tresser des lauriers, je n’ai pas la fonction qui m’en donne la légitimité et mettre une couronne sur la tête de quelqu’un, c’est peut-être le sacrer mais aussi le figer. Je n’en ai pas l’envie.

Le premier merci que je t’envoie, c’est de m’avoir, en octobre 2008, quand tu as annoncé la création de ton parti creuset, donné envie de m’activer en politique, moi, la marginale, l’exclue qui avait vécu de si belles choses dans ce mode de coopération, de solidarité, d’entraide, ces choses qu’ont vécues tous ceux que vous nommâtes « néo-ruraux ». Cette néo-ruralité était finissante, voire finie, tout en laissant des traces indélébiles chez ses acteurs, et j’ai pensé : ne reste pas figée maintenant dans ta nostalgie, ouvre-toi au monde que tu as fui parce que tu le réprouvais. C’est ce que j‘ai fait en initiant le premier comité PG de mon département, ex aequo avec un autre dont j’ignorais tout. Mais je fus une piètre militante. Cependant je suis restée « branchée » sur ce mouvement politique, naissant, se structurant, s’éclatant puis se reformant en FI.

Je ne suis donc, et en toute humilité, qu’une observatrice toute acquise à la cause de la FI mais critique et vigilante par tempérament.

Nous vivons une époque ou aucune auto-critique ne peut se faire, se discuter de manière à évoluer, comprendre, grandir, tant tous sont convaincus de leur vérité, prompts et hargneux à dégommer l’autre sans autre forme de procès, sans bien sûr laisser le moindre interstice au dialogue car le fond du problème est que personne ne cherche à comprendre l’autre mais se rue sur un mot, une phrase, une attitude, s’y focalise et attaque avec toute la force de sa conviction.

Nous sommes quelques-uns à avoir vécu dans nos tripes les attaques calomnieuses qui t’étaient adressées avec, en supplément, la stupéfaction que l’on puisse ne pas adhérer à ce programme, qui n’exclut personne, est plein d’inventivité et s’il paraît timide à certains en politique extérieure, n’en est pas moins juste et tempéré.

Mais peu de gens ont critiqué le programme, à l’exception peut-être de l’extrême gauche ; c’est toi qu’ils critiquent, car tu es un menteur : tu ne pourras rien faire de ce que tu dis : Bruxelles commande, et si quelqu’un commande, il commande. En plus tu joues les révolutionnaires, mais avec tes émoluments ma foi, tu n’en as pas l’air, au chaud dans les fauteuils du sénat, fumant le cigare avec Dassault, tu ne crachais pas dans la soupe.

Alors, ce que tu peux dire ou faire !

C’est que, chez ces gens-là, on n’évolue pas, non, on est programmé. Ils sont tellement à gauche qu’ils rêvent d’un OS comme Président, et bizarrement Poutou n’obtient pas grand-chose.

Ils sont tellement purs qu’ils te collent sur le dos, et à toi seul, un doute quand on a fait carrière en politique, de pouvoir entrevoir les besoins du peuple ; ils ne connaissent pas George Sand, ni Élias Canetti et pensent qu’on ne comprend que ce que l’on vit, alors qu’ils prouvent tous les jours qu’ils n’en comprennent guère eux-mêmes.

Quant à notre président, le plébiscite dont il est l’objet – un plébiscite qui tourne autour de vingt pour cent, mais plébiscite tout de même-, prouve à quel point notre pauvre souhait de changer la donne avec une autre république, tombe à côté de leur plaque.

Ils réussissent à se mobiliser dans le choix de leur roi, mais aussitôt celui-ci satisfait ou déçu, il tourne le dos au Parlement, ayant compris que pour bien gouverner il ne faut pas avoir à discuter. La Démocratie, on en met plein les oreilles, mais quand il s’agit de prendre des risques ou de se bouger les fesses, chacun, le nez par terre, rentre chez soi en disant Inch’Allah.

Je n’admire pas ta capacité, toute politique, d’être et de rester optimiste quand tout sent le cramé ; néanmoins je sais que cette force est nécessaire dans ton rôle de draineur d’énergies et aussi parce que avoir un groupe parlementaire sera une belle avancée.

Tu as raison évidemment, et ça, je l’admire, de te placer dans le temps long et, à voir les résultats, le recul du FN et l’avancée de nos projets de société, c’est, bien sûr, encourageant .

Mais voilà, le négatif qu’il va nous pondre pendant cinq ans, il nous faudra vingt ans pour le rattraper, le temps que tout le monde en prenne conscience, s’accorde sur la virgule, prenne confiance en lui, en nous, et trouve inopinément un « rallieur » de ta trempe.

Tu le dis haut et fort, souvent : il y a des choses qui ne se rattrapent pas ; la disparition des espèces, l’eau polluée et l’air, la nourriture, l’élevage – ah ! « élever », torturer le vivant dont on nourrit les bouches peu regardantes- et aussi la culture de l’ignorance, la soumission aux aléas, non plus climatiques ou naturels, mais politiques, qui façonnent des humains incapables d’avoir ne serait-ce que l’idée de ce qu’il faut pour vivre en harmonie, ensemble. Et je sais que dans cette friche, une seule étincelle peut éclairer les consciences et mettre le feu aux poudres des pourfendeurs des pouvoirs qui oppressent.

Tu as allumé cette mèche, tu as porté cette flamme, ce n’est pas un hasard si tu eus tant d’ennemis, mais dans le pessimisme qui m’atteint, je me demande si tu ne fus pas ce dernier qui a éclairé l’essentiel, tâchant pour qu’il se réalise de le rendre accessible, mais que la vague d’apathie ou de déglingue, d’égoïsme ou de vanité le recouvrira comme un monde ancien se meurt.

Je n’ai plus l’énergie de cet optimisme, je ne navigue pas dans des sphères qui l’excitent, la précarité est en soi une demande d’énergie énorme, aussi le garderai-je autant que je peux dans mes sphères privées, me protégeant du monde pour y pouvoir durer.

Les entourloupes PC/FI ont fait que chez moi la FI n’est pas au deuxième tour mais y serait-elle, face au PS en Marche, qu’elle aurait été dépassée.

Pas de regret ; les Français sont contents et quand ils ne le sont pas ils se dispersent ou s’abstiennent ; les contents ont gagné et je ne m’en réjouis pas. Dans mon département, partout En marche contre FN ; tu t’es cru obligé de redire : pas une voix pour le FN, mais on sait que le vote obligatoire était au programme, alors nul ? Blanc ? En marche ? Je ne risque pas de voter pour le FN mais tout de même, il me semble moins dangereux, dans l’opposition, que certains dans la majorité. Le porter au pouvoir ou le laisser aller dans l’opposition, ce n’est tout de même pas la même attitude.

Il faut dire qu’à côté de tout ce qui me touche, me blesse, m’inquiète, m’anéantit, l’humain et sa technologie, son « transgénique », ses robots ses fusées ses télécommunications, sa volonté de transmuter le hasard de la Vie en maîtrise de la vie, le FN me paraît bien peu de chose. J’ai l’impression Jean-Luc que ta curiosité de l’autre, ton ouverture, ton intérêt, ton amour même, ne te sont laissés que parce que tu es à l’aise, nanti, et bien entouré.

La précarité ne rend pas raciste ni haineux mais elle rétrécit le champ de la grandeur d’âme et, basculant entre les deux mondes, je comprends aussi bien ton point de vue que celui de ceux qui se sentent spoliés, menacés. J’ai idée que ce bel universalisme aux couleurs benetton est un luxe de bourgeois qui ne craint pas demain. Ceci, dans l’idée, car le réel du quotidien du peuple, toujours nous lie ou nous sépare, nous attire ou nous révulse ; il n’y a pas d’ouverture béate et bienheureuse dans la dureté d’une existence, il n’y a que des rencontres. Aussi, je n’aime pas qu’une politique se joue d’un sentiment très humain, qu’elle l’ignore ou le méprise, ou qu’elle l’exacerbe, et s’en serve pour se hisser.

Tu m’auras comprise : la FI le nie et le méprise, le FN s’en sert et l’exacerbe. Le juste est entre les deux ou bien ailleurs.

La précarité ne peut pas se comprendre si on ne l’a pas vécue ; il y a beaucoup de choses comme ça : il faut en avoir subi des petits bouts, d’une même famille de douleurs, pour être apte à la compréhension de l’autre qui s’y trouve. Et pourtant tu es l’homme politique le plus humain qui soit, peut-être trop pour ceux qui ont bloqué leurs ressentiments, se sont endurcis et paraissent peu aptes à l’empathie. Mais c’est une réalité dont il faut tenir compte, elle s’explique par la sociologie, par la psychologie. J’ai honte de certains propos tenus à ton égard, comme si tu attirais toutes les récriminations, alors que de tous, tu es le meilleur ; ta franchise, l’acceptation de ton chemin, sans égarements mais comme nous tous, ça et là, le plaisir d’avoir eu une reconnaissance, la douleur d’avoir été humilié ou conspué, incompris, te rend proche des gens qui s’autorisent la sensibilité. Et cela n’a rien à voir avec la classe sociale, l’éducation, la culture ; pour ma part, mes plus proches amis ne sont pas mes compagnons universitaires des premiers moments, mais bien les gens simples d’ici qui ne nourrissent aucune frustration et dont la simplicité est cette épure si chère à la sagesse orientale .

Mais beaucoup de gens vivent la frustration, la jalousie, et l’idée qu’ils n’ont pas été reconnus à leur juste valeur. Ce qui est vrai aussi.

J’ai aimé que tu sois un homme politique et que je te ressente comme un copain, abaissant cette distance que tous les autres affichent et qui, pour beaucoup, est la garantie de leur supériorité. J’ai aimé tes coups de gueule face aux petits merdeux du système, tes agacements, même ton mépris de ce qui est méprisable, alors même que par ailleurs tu faisais montre d’une belle humanité, rattrapant tes duretés d’un « mais, ce n’est pas pour vous ».

Je ne sais pas ce que sera demain, c’est cela la précarité, mais aujourd’hui je n’ai plus l’envie de suivre le quotidien des débats ou absence de, au parlement.

 

Beaucoup de « je » dans mon texte, et c’est normal, je te suis quand tu expliques que « je » s’assume et ne parle pas pour un groupe imaginaire. Au nom de quel groupe pourrais-je parler ? Adhérente critique, je suis mal comprise à l’extérieur, et pas à l’intérieur !

Je te remercie donc d’exister, je te remercie d’avoir rassemblé des foules avides de progrès vrais, et je te remercie de n’avoir jamais été « au dessus du panier », détenteur d’une vérité révélée méprisante de l’autre qui l’ignorerait. Au fond, je te remercie d’être ce que beaucoup te reprochent, se privant de ce qui a été pour moi, tout au long de cette campagne, un havre d’intelligence et d’optimisme, auquel je m’amarrais souvent pour me redonner le moral.

 

J’ai commencé ma participation à ce site le 9 mai 2012, avec un article à ta gloire ; depuis j’en ai écrit une petite vingtaine, sur toi, le PG, la FI, notre mouvement.


Moyenne des avis sur cet article :  3.79/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

167 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 13 juin 17:25

    Est-ce que vous avez une petite plume autour du coup comme les « choisies » de Raël ?


    Non parce ce que quand j’entends que l’UPR est une secte et que je lis ça... je me dis que le probleme est vraiment insoluble...

    • pipiou 16 juin 14:59

      @Leonard
      Effectivement on est dans l’adoration aveugle.
      « Jean-Luc bénis-moi et sauve les espèces en voie de disparition, le coco notamment. »


    • Layly Victor Layly Victor 13 juin 19:28

      merci pour ce moment : une très longue séquence de masturbation devant la photo de l’insoumis qui a réussi à bien gagner sa vie en ne travaillant jamais. Son dernier exploit a été de participer au triomphe de Macron, « pour barrer la route au FN ».

      Il va maintenant se diriger tout droit vers une confortable niche de « frondeur ». Le système va lui trouver quelque chose de bien.
      En somme, nombreux sont ceux qui ont un besoin vital d’être soumis aux insoumis.
      Soyons clairs : nous n’avons rien contre la masturbation, mais nous ne sommes pas des voyeurs.

      • Cadoudal Cadoudal 13 juin 19:42

        @Layly Victor

        Pourtant la vie sexuelle des progressistes professionnels est riche d’enseignement sur la profondeur de leur convictions humanistes :

        https://www.youtube.com/watch?v=Nu9UzWv2nNM


      • MYOSOTIS 13 juin 20:29

        @Cadoudal

        Il a été condamné à 4 ans de prison le mec, obligé de se tirer à l’étranger, tout ça parce qu’il a dénoncé des pratiques honteuses par des membres du PS ! et là c’est vraiment très beurk !
        Alinéa, ne regardez surtout pas, si vous ne voulez pas vomir et surtout pour rester dans votre monde poétique, au travers cet hommage à votre Jean-Luc bien aimé  :)

        Sinon Mélenchon profite de son pouvoir de séduction (rien de sexuel, juste dans l’affectif) sur les gens, et ça fonctionne bien, c’est dingue !
        Moi-même j’ai du m’en libérer !!! En 2012, je devais pas loin être dans le même état, enfin j’espère pas :)

        Avec Asselineau, on n’a pas ce problème, il ne joue pas avec les émotions des gens !


      • wesson wesson 15 juin 12:27

        @Layly Victor
        La critique de Mélenchon par les pompom girls du FN, parti qui a garanti l’élection du candidat le plus faible que la 5ème république a connu, et sur un programme de régression sociale sans précédent, ça ne manque pas de sel !


        même vos électeurs au FN ont commencé à comprendre à quel point vous les entubez : -4.5 millions comparé au 1er tour de la présidentielle, -500.000 comparé au 1er tour des législatives 2012, alors que la population s’est accrue ! 


        Clairement le début de la fin pour le FN. Et oui : l’assurance vie du système coûte toujours politiquement plus cher, et avec de moins en moins d’efficacité !


      • alinea alinea 15 juin 12:37

        @wesson
        ce que l’on constate, c’est que cette période s’éclaire, chacun y va de son aveu, et Marine le Pen, dans son tour de force du débat, a avoué plus que laissé entendre, qu’elle était là pour servir le candidat du système.
        mais c’est dommage pour nous, vous vous êtes jeune, vous profiterez de la prochaine fournée ; nous avons fort à faire d’ici là mais j’ai idée qu’il faut aussi s’y prendre autrement, prendre le temps d’approfondir avec ceux que l’on rencontre, l’engouement d’un instant, ça fait des voix, mais volatiles.


      • capobianco 15 juin 13:00

        @alinea
        Merci Alinea . Comme vous avez raison sur ces pseudos extrême gauche dont l’adversaire n’est que JLM, ces indécrottables parasites là uniquement pour pourrir et ruiner les espoirs de gauche.

        Comme vous je ne crois pas voir un jour ce changement tant attendu, rêvé, espéré et je l’avoue je trouve cela particulièrement frustrant. Mais des petits enfants espiègles et curieux auront peut-être cette chance.

        Vos détracteurs ici ne méritent même pas une réponse. 


      • wesson wesson 15 juin 13:01

        @alinea

        je ne suis pas si jeune que cela, je m’approche dangereusement de la 50aine... 

        sur le constat du FN parfaitement intégré à la fausse alternance politique, et en réalité sa garantie, je crois que c’est très clair. Je l’ai dit ailleurs : la seule prise de parole de toute la campagne de Hollande a été pour dire qu’il ne fallait pas voter pour la FI - et d’ailleurs, ça a servi de signal de départ à une campagne médiatique anti Mélenchon que n’aurai pas renié la presse des années 1930.

        On va se faire ratatiner à ’AN - c’est une évidence - et probablement nous n’aurons même pas un groupe. Mais il y a des raisons d’avoir un espoir mesuré sur un débouché avant que je n’ai la politesse de mourir. On est bel et bien apparu comme une force politique structurée et cohérente, et surtout disposant d’une alternative crédible et coopérative. ça n’as pas été notre jour, mais rien dans le projet n’est discrédité. Allez, pour faire plaisir à la titraille, on supprimera les dispositions sur l’Alba dans la 62ème proposition du programme smiley 

        Plus que tout, ce qui contribuera à notre crédit, c’est la foire d’empoigne qui se prépare déjà à l’AN autour du flou le plus total qu’on empaquette sous le vocable de « projet Macron ». La REM va mettre comme député une immense majorité d’affairistes qui n’ont d’une part pas l’habitude de recevoir des ordres, et d’autre part essaieront de tirer la couverture à leurs propres petites affaires. Au final ce sera une impressionnante cacophonie, sans aucune vision d’ensemble autre que l’alignement stupide sur les positions Allemandes (car si il y a bien une politique Macron, c’est celle là et rien d’autre) 

        Il faut déjà voir comment ça se tire dans les pattes avec Bayrou. Si Macron obtient sa majorité sans le Modem, il ne fera pas 30 jours de plus au gouvernement sans se faire lourder - et au passage sa loi de moralisation politique sera enterrée de toute manière. 

        Pour finir sur une note d’espoir, Macron a au moins réussi à faire éclater la pseudo différence entre le les LR et le PS, qui rivalisent tous pour dire à quel point ils vont se coucher. C’était une des condition pour l’émergence d’une offre politique alternative. L’autre condition c’est la destruction de l’influence de la presse sur les gens. Et ça effectivement ce n’est pas encore acquis, d’autant que comme Hollande, la presse fera toujours plus le choix du FN que de la FI. 




      • alinea alinea 15 juin 16:59

        @capobianco
        ce phénomène m’intéresse énormément, j’aimerais le comprendre ; il dépasse les clivages politiques,même les invectives, les insultes de naguère contre l’adversaire car il y avait quelque chose de vivant là-dedans, qu’on ne retrouve pas dans la fabrication du bouc-émissaire Mélenchon. ;pourquoi l’ UPR a-t-elle pris Mélenchon pour cible au point de nous pourrir la vie ici, pendant des mois ? C’est pathologique, pas politique.
        il est notable d’ailleurs de voir qu’il n’y a que le PS et son armada de médias qui pourrissaient Mélenchon alors que l’UPR et d’autres indéfinis l’accusaient de bosser pour le système, ramener des voix à Macron !
        la mauvaise foi n’a pas de fond, c’est usant !
        merci à vous capobianco, car votre visite, et celles des autres FI sur ce fil me rassurent !!


      • alinea alinea 15 juin 17:14

        oh wesson ! cinquante ans c’est le bel âge, le bel âge mûr.
        J’espère que Mélenchon ne va pas perdre son énergie ni sa verve dans un Parlement inepte ; je vous fais confiance, mais je ne vois pas la foire d’empoigne dans le clan Macron ; il n’y a aucun politique là-dedans, c’est tranquille pour le roi et je parie que rien ne viendra les heurter.
        La rue, il a déjà dit que c’était complétement interdit, et il ira plus loin que Hollande qui, avec tous ses défauts, gardait encore un semblant d’empreinte sociale.
        J’en reviens toujours à mon idée de résistance, une résistance de la teneur de celle du temps de l’occupant, car, au fond, nous y sommes.
        En tout cas, débrouillons-nous pour garder cette gauche, car sinon, le sort de l’Italie nous guette.
        Enfin à vous aussi je réitère mon merci de votre visite.


      • Layly Victor Layly Victor 15 juin 20:17

        @wesson

        Qu’est-ce qui vous permet de croire que je suis électeur du FN ?
        Qu’est-ce qui vous permet de croire que j’ai participé à la mascarade électorale ?

        Dans ce pays de dégénérés, il suffit de dire qu’on aime la France, qu’on se sent proche du peuple russe, ami du peuple français, qu’on se sent proche de la classe ouvrière humiliée et bafouée, et qu’on n’aime pas les maquereaux « insoumis », pour qu’on nous classe dans le FN.

        Je ne suis pas et n’ai jamais été au FN. J’ai beaucoup de sympathie pour ce qu’ils essaient de faire, mais j’ai aussi des points de désaccord. En tous cas, je les préfère nettement à vos amis bobos macroniens.

        Vous êtes fidèle à vous même : vous faites semblant d’être ouvert, mais dès qu’il s’agit d’aboyer avec la meute, vous êtes bien là.

        Vous saluez avec une satisfaction non dissimulée le sabotage de la « démocratie » dès le début et l’écrasement total de la classe ouvrière. C’est votre droit. Personnellement, je ne fais plus partie de ce monde.
        J’ai réagi sur ce texte car je ne supporte pas, après ce qui s’est passé, qu’en plus la prêtresse Alinéa vienne nous infliger sa séance de dévotion au grand maquereau insoumis Mélenchon.


        Si le FN est en voie de disparition, j’y vois au moins un point positif. Tous ces salopards qui s’entendent comme larrons en foire et font leur tambouille politique avec l’excuse de « barrer la route au FN », ils vont faire quoi ?
        Ils vont peut-être « barrer la route à l’anarchisme » ou, comme disait Coluche, « mettre un frein à l’immobilisme » ?
        Ce qui est sûr, c’est que le premier qui partira à la poubelle, ce sera Mélenchon et ses acolytes Clémentine Autain et Pierre Laurent.

      • Layly Victor Layly Victor 15 juin 20:26

        @wesson

        Donc, le Monsieur Wesson, le Monsieur Propre, le type parfaitement objectif, intègre analyste au dessus de la mêlée, vient de rendre public le fait qu’il est mélenchonien.
        Il en a fallu du temps et des efforts.
        Vous n’avez rien compris, Hollande, Juppé et Macron, ils sont trop forts pour vous !
        Ils sont trop forts parce que Mélenchon est un imposteur qui attend sa récompense.

        Vous pouvez saturer ce fil de commentaires unidimensionnels et sévèrement moralisateurs pour sauver la face.
        Je m’en fous.
        La face, vous l’avez perdue.

      • alinea alinea 15 juin 20:34

        @Layly Victor
        Vous dérapez, vous déraillez,vous débloquez ?
        Ça fait cinq ans que je suis sur ce site, ça fait cinq ans que je sais que wesson est PG !
        Vous ne devriez pas haïr à ce point une idée que vous vous faites ; Mélenchon ne trahira jamais ses idées, il n’attend rien de ses ennemis mais, en tous les cas, se chauffer sur sa propre projection paranoïaque imaginaire, c’est encore plus fort que la masturbation !


      • Layly Victor Layly Victor 16 juin 10:24

        @Luca Brasi

        Oui, si vous voulez, et alors, ce serait une honte ? Au nom de quoi ?
        Je ne suis ni militant ni électeur du FN, mais je n’ai pas honte de ressembler à ceux qui se battent pour leur pays, même si je ne partage pas tout.
        Vous dites que je ressemble à un électeur du FN ? Vous me faites trop d’honneur.
        Vous pourriez dire que je ressemble à Zemmour. Insulte dans votre bouche, honneur pour moi.

        Dans ce pays de terreur psychologique, seuls les ennemis de la France comme les FI et autres devraient pavoiser ?

      • Cadoudal Cadoudal 16 juin 16:14

        @Luca Brasi

        « Pour une simple question de bulletin de vote vous considérez donc une partie de vos concitoyens comme des ennemis »

        Si il n’y avait que des bulletins de vote, ça irait, mais quand l’appareil répressif en vient à disjoncter totalement et à prononcer des peines d’emprisonnement contre ses adversaires politiques, on peut effectivement commencer à parler d’ennemis...

        « Quand le droit d’un seul est lésé, le droit de tous se trouve en péril, le droit de la nation elle-même. Nous aimons la patrie, ce n’est le monopole de personne. Croyez le bien, mais la patrie ce n’est pas simplement le sol. C’est un foyer de droit et de justice auquel se rattachent tous les hommes. »
        G. Clémenceau.


      • MYOSOTIS 13 juin 20:20

        Au pays de Candy
        Comme dans tous les pays
        On s’amuse on pleure on rit
        Il y a des méchants et des gentils

        Et pour sortir des moments difficiles
        Avoir des amis c’est très utile
        Un peu d’astuce, d’espièglerie
        C’est la vie de Candy

        Mais elle rêve et elle imagine
        Tous les soirs en s’endormant
        Que le petit prince des collines
        Vient lui parler doucement

        Pour chasser, sa tristesse
        Elle cherche la tendresse
        Câline et taquine
        Toujours jolie
        C’est Candy, Candy


        • Fergus Fergus 13 juin 20:46

          Bonsoir, alinea

          Quelle déclaration enflammée ! On dirait presque du Walter de 2012. smiley Enfin, pas tout à fait, il y manque la dimension messianique et l’adoration mystique. Ouf !

          Personnellement, je reste fidèle au vote FI (après le FdG) dont j’apprécie les idées, même si porte sur l’homme Mélenchon un regard nettement plus nuancé : irritant en 2012, séduisant et convaincant durant la campagne présidentielle 2017, tête à claques avant le 1er tour des législatives, puis de nouveau séduisant avant le 2e tour. Quel est le vrai Mélenchon ?


          • alinea alinea 13 juin 21:19

            @Fergus
            Je ne vois pas de flamme ! je n’en ressens pas en tout cas. Mélenchon est exactement ce qu’il montre et comme il ne joue pas, n’a pas de personnage, il varie selon les évènements et les humeurs que cela provoque en lui. Il n’est pas le seul à être comme ça, dans la vie, mais chez les politiques si ; et c’est cela que j’apprécie.
            J’ai voulu rendre hommage au bonhomme car tout le monde le déteste et je voulais boucler la boucle de mes articles. j’ai d’ailleurs mis en illustration la photo que j’ai trouvée, du temps où je le connaissais.
            J’ai demandé à ce qu’on supprime cet article car les deux et troisième commentaires sont une honte.


          • Cadoudal Cadoudal 13 juin 22:28

            @alinea
            Vous devancez les ordres de la Kommandantur avec tant de zèle que ça en devient touchant...

            Il vous faudra bientôt ressortir la guillotine, recréer un comité de salut Public afin de lutter contre les ennemis de la République...

            Les bonnes vieilles méthodes qui ont fait leurs preuves, trouveront je n’en doute pas pléthores de volontaires...

            Ce n’est pas votre article qu’il faut supprimer, c’est interdire aux opposants politiques le droit de s’exprimer.

            Les poursuivre pénalement, les harceler fiscalement, les contraindre à l’exil...

            « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté »

            « Historiquement, les Celtes n’étaient pas des noirs », vous voyez, je peux encore faire du révisionnisme historique sans crainte et voir mon message publié, il est temps que cesse cette manipulation de l’Histoire...


          • Fergus Fergus 13 juin 22:41

            @ alinea

            Oui, il y a des commentaires honteux car gratuitement insultants. Le mieux est de ne pas y prêter d’attention.

            En tout état de cause, je sais gré à Mélenchon d’avoir réussi à fédérer les votes de la gauche de progrès au point d’avoir permis à la France Insoumise de dépasser le parti Socialiste lors de la présidentielle. Je croise les doigts pour que, avec ou sans Mélenchon, la cristallisation qui s’est faite attire d’autres électeurs dans l’avenir pour servir les intérêts des classes populaires.

            Bon courage et bonne nuit.


          • alinea alinea 13 juin 22:42

            @Cadoudal
            interdire aux opposants politiques de s’exprimer ? mais de quoi parlez-vous, de votre com ?
            Vous n’avez aucune tête ?
            D’une part je ne parle pas de politique dans cet article, et la réponse que vous faîtes à l’immonde Victor est à la hauteur !
            De la politique, ça ?
            Si l’abjection de votre réponse ne traverse pas votre conscience c’est que vous avez perdu toute structure morale et mentale.


          • Cadoudal Cadoudal 14 juin 00:06

            @alinea
            -Vous pensez sincèrement que le traitement médiatique et judiciaire de l’affaire de Limoux, n’aurait pas été différent si le député avait été encarté FN ?
            -Vous pensez sincèrement qu’affirmer que les Celtes n’étaient pas des noirs mérite 4 ans de prison ferme ?

            Si vous le pensez et que la peur du ridicule ne vous étouffe pas, faites le moi savoir...

            La séparation des pouvoirs, la liberté de la presse et d’opinion, la manipulation de l’Histoire.

            Il me semble que ces sujets très hautement politiques méritent un débat, quelque soit le porteur du message.

            J’ai la tête bien posée sur le épaules, je sais de quoi je parle, je sais à qui je parle, je connais les forces en présence, leurs méthodes et leur moyens d’action...

            Je connais l’Histoire politique de mon vieux pays et les soubresauts qui l’agitent, j’ai choisi mon camp, vous de même, j’ai juste sur vous l’avantage de la cohérence, une certaine considération pour la probité intellectuelle et reconnais sans faiblesse mes erreurs passées...

            Vous avez le pouvoir politique, les médias, les syndicats, l’éducation, la justice...

            Qui vivra verra.


          • Cadoudal Cadoudal 14 juin 03:01

            @Fergus
            « pour servir les intérêts des classes populaires. »

            Putain, c’est du lourd, vous ne reculerez donc devant aucune abjection...

            Et après, vous irez vous plaindre que je suis insultant ?

            « Les classes populaires » : quand j’entends ça dans la bouche d’un bourgeois....


          • MYOSOTIS 14 juin 08:02

            @Cadoudal

            Et oui Fergus, Taverne, les mêmes bobos bien pensants, donnant des leçons d’humanisme à ceux qui manqueraient de coeur, selon leur logiciel, et qui ont d’ailleurs bien été visés par Guaino :) :)

            On ne remerciera jamais assez Guaino pour s’être lâché ! il s’en fout il se barre avec sa plume en or ! il ne peut plus rien pour ce pays qui part en confetti ! il a bien raison, va et Asselineau, il devrait faire pareil, ces français ne réagiront que quand au fond du trou ils seront !

            Quant à Lelay, chapeau pour son combat ! la plupart des gens se contentant de ne pas vouloir accepter la vérité telle qu’elle est, bien souvent pas jojo !

            Alinéa est de ceux-là qui préfèrent se camoufler dans leurs brumes ! Mélenchon, elle en fait un être d’une bonté et d’un désintéressement total, elle le voit avec les yeux émerveillés de ceux qu’il a pu vampiriser !!!

            Il n’est peut être pas le pire des hommes sur terre mais en bon manipulateur, il sait l’effet qu’il produit chez les trop « idéalistes », il lui suffit d’appuyer là où ils ont envie de fondre et voilà le tour est joué ! J’ai eu l’occasion d’assister à un de ses meetings en 2017, puisque passant dans ma ville et je peux vous dire que dans la salle c’était peace and love !
            la petite poésie à la fin là où Asselineau, parlait des GOPE, LUI !


          • Fergus Fergus 14 juin 09:18

            Bonjour, Cadoudal

            Je note qu’à vous lire, il est insultant de vouloir servir les intérêts des classes populaires.

            Personnellement, j’ai toujours été partisan d’une redistribution des richesses et d’une plus grande solidarité avec les Français modestes. Et c’est pourquoi j’ai toujours voté pour des partis défenseurs de ces classes populaires, du PC à la FI en passant par le FdG.

            Et cela au détriment de mes propres intérêts. Où se situe « l’abjection » ? Dans le fait d’être prêt à sacrifier une partie de ses revenus pour venir en aide aux plus démunis ? Vous êtes pathétique !


          • hdelafonte 14 juin 10:28

            @Fergus

            Bonjour Fergus, je vous invite à lire les livres de Jacques Généreux, économiste du FDG, cela vous éviterait de faire un contresens.

            La redistribution des richesses vers ce que vous apelez « les Francais modestes » fait partie du programme du PCF, et cette idée, si généreuse soit-elle, a toujours conduit à un mur.

            Ce que prone Généreux, c’est une meilleure justice concernant la taxation, entre le travail et le capital. Il faudrait moins taxer le travail, et plus le capital.

            Pour faire simple, je dirais que Généreux est Keynesien, alors que votre idée êtes plutôt Marxiste.. c’est très différent !

            A mon avis Mélenchon n’est pas clair sur ses soubassements économiques, et c’est celui qui lui a valu la déroute aux législatives (je parle par rapport aux résultats du premier tour).

            Je vous encourage grandement à lire les livres de Généreux, ils sont tous excellents et très pédagogiques. Ceci sans vous donner la moindre leçon,


          • Layly Victor Layly Victor 14 juin 11:24

            @alinea

            Je ne vois pas quelle honte il y a. Je n’ai pas mis en doute ni votre honnêteté ni votre personne.
            Vous êtes une ecclésiastique de la « gauche » (qui est une machine à écraser le peuple et n’a plus rien à voir avec la gauche de nos parents). A ce titre, vous êtes prête à occulter vos yeux et vos oreilles.
            Le Mélenchon, il a pillé sans vergogne le conseil général des Hauts de Seine, notamment par l’intermédiaire de l’agence publicitaire de sa fille, qui a longtemps organisé des « événements » fort lucratifs pour elle au nom de cet organisme.
            L’attention de la justice a été à plusieurs reprises attirée sur ces forfaits mais, chose curieuse, les procureurs gauchos n’ont pas montré la même diligence que pour d’autres candidats. Jean-Luc est trop important pour le système. C’est un rabatteur. Vivant dans un territoire de chasse, vous savez ce que ça veut dire.

            Je ne vous reproche en aucun cas d’être une adepte de Jean-Luc. Beaucoup de pauvres filles se font avoir par le discours des maquereaux. Mais si vous pensez un seul instant qu’il défend le monde ouvrier, vous êtes dans une grande erreur : il est là pour le fourvoyer.

            Ce que je n’aime pas dans votre article, c’est que c’est une suite ininterrompue d’incantations et de dévotions. Ce n’est pas parce que ce voyou est lié à vos jeunes années qu’il est intouchable. En fait, ce sont des incantations et des dévotions adressées à vous même. C’est pourquoi j’ai parlé de masturbation, dans ce sens précis. Si je me réfère à mes erreurs de jeunesse, je peux aussi vous pondre un article de trois pages sur Pamela Anderson. Les lecteurs répondront, à juste titre, qu’ils ne sont pas des voyeurs.

            PS : je vous donne rendez vous dans deux ans pour voir où est votre ami Jean-Luc.

          • Layly Victor Layly Victor 14 juin 11:31

            @Fergus

            sur le caractère « insultant » de mon commentaire, j’ai répondu à la prêtresse Alinéa.

            Ce qui est insultant, c’est son article qui fait l’apologie du petit voyou Mélenchon, sans aucun argumentaire. C’est une opportuniste, elle mange à tous les râteliers 

            Voilà qu’elle me qualifie « d’immonde », dans sa rage.C’est un honneur.

          • Tribidule Tribidule 14 juin 11:52

            @Fergus


            « Et cela au détriment de mes propres intérêts. »


             smiley smiley smiley

            où on apprend que le révérent Fergus est blindé de chez blindé.



          • Cadoudal Cadoudal 14 juin 12:20

            @Fergus
            Je sais que les aspirations des classes populaires françaises a vivre en paix chez elles, vous vous en tapez le coquillard à un point tel qu’on peut même pas imaginer...

            Je sais que vous avez fui les territoires occupés pour venir vous réfugier en Bretagne et que vous savez pertinemment que la politique que vous soutenez depuis 40 ans y produira les mêmes effets qu’ailleurs...
            http://www.leparisien.fr/aubervilliers-93300/aubervilliers-ils-ont-verse-du-gasoil-et-ont-mis-le-feu-ma-fille-et-mon-mari-etaient-a-l-interieur-12-06-2017-7045191.php

            Je sais qu’il est impossible de débattre avec des gens comme vous au nom de la sacro sainte infaillibilité des bien pensants.
            http://www.leparisien.fr/etampes-91150/etampes-le-proviseur-du-lycee-mandela-caillasse-13-06-2017-7048830.php

            Alors oui, certains mots dans votre bouche sont pour le moins choquant et je préfère mille fois un jeune type couillu comme Le Lay aux bourgeois comme vous se bouchant le nez et soutenant par leur silence l’abject député de Limoux.


          • alinea alinea 14 juin 14:05

            @Cadoudal
            « Vous avez le pouvoir politique, les médias, les syndicats, l’éducation, la justice... »
            je ne vous reproche pas de ne pas me connaître, de ne pas comprendre la FI, mais de vous exprimer dans ces conditions.


          • Cadoudal Cadoudal 14 juin 14:34

            @alinea
            "-Vous pensez sincèrement que le traitement médiatique et judiciaire de l’affaire de Limoux, n’aurait pas été différent si le député avait été encarté FN ?
             -Vous pensez sincèrement qu’affirmer que les Celtes n’étaient pas des noirs mérite 4 ans de prison ferme ?

            Si vous le pensez et que la peur du ridicule ne vous étouffe pas, faites le moi savoir..."

            Ce qui nous différencie fondamentalement, c’est que je tiens à préserver ma liberté d’expression, alors que vous avez abandonné la votre pour vous réfugier dans la rassurante masse du troupeau.

            C’est votre choix, et je le respecte, après tout l’homme est un animal grégaire, mais vous comprendrez aisément que dans ces conditions, débattre avec vous sérieusement de sujets hautement politiques est du domaine de l’impossible...

            « Vous avez le pouvoir politique, les médias, les syndicats, l’éducation, la justice... »
            C’est un fait avéré, l’affaire de Limoux comme les condamnations de Le Lay pour délit d’opinion le prouve.

            Vous pouvez éluder ces questions et continuer de penser que Mélenchon est un démocrate soucieux du bien être du peuple, défenseur de la veuve et de l’orphelin...

            Si vous avez besoin de ça pour vous rassurer et vous sentir en paix, c’est très bien, c’est moins nocif pour votre santé que les anti-dépresseurs...

             


          • Cadoudal Cadoudal 14 juin 14:37

            @Cadoudal
            « Vous avez le pouvoir politique, les médias, les syndicats, l’éducation, la justice... »

            France : Djihadisme et califat dans les livres scolaires

            https://www.youtube.com/watch?v=WvQYbyBzcYk


          • alinea alinea 14 juin 15:02

            @Cadoudal
            je ne suis absolument pas au courant de cette histoire qui ne m’intéresse aucunement tant elle semble ressembler ( je n’en ai vu qu’une minute) à tant d’autres histoires de perversion.


          • Cadoudal Cadoudal 14 juin 15:16

            @alinea
            Quelle affaire, la perversion du procureur de Quimper ?

            http://breizatao.com/2017/06/11/le-procureur-lescouarch-demande-4-ans-de-prison-contre-le-lay/

            Ou l’affaire du député socialiste et de la bonniche maghrébine ?

            Après tout c’est peut-etre vous qui avez raison, la perversion, la justice politique, le terrorisme, il faudra s’y habituer, et continuer à parler de choses sérieuses entre gens sérieux...


          • alinea alinea 14 juin 15:27

            @Cadoudal
            les deux ; je ne lis ni ne regarde ni n’écoute aucun média autorisé, et je tiens à ne pas me démolir la santé avec ce genre de trucs.
            Quand je ne peux rien, je me tiens éloignée.


          • Cadoudal Cadoudal 14 juin 15:46

            @alinea
            Il me semble que l’action politique à pour but de modifier le réel, pour l’améliorer...

            C’est étrange que vous utilisiez la même tactique que Fergus dès qu’un sujet vous dérange...

            Vous êtes fait pour vous entendre et votre théorie commune sur l’impuissance des citoyens prouve une fois encore que vous n’êtes que des tartuffes...


          • alinea alinea 14 juin 15:53

            @Cadoudal
            L’action politique ne peut pas tout ; celle dont je rêve extirperait de l’humain ses maladies mentales, ses désirs de dérives de pouvoir qui l’autorisent,etc.
            ce sujet précis ne m’intéresse pas parce que je le connais, dans sa globalité. pas besoin d’accumuler les histoires semblables ; j’en ai compris le principe, je n’y peux rien. Et la politique pas plus !!
            sauf à des générations d’aujourd’hui, après des siècles de vie vivante et non entravée, les perversions se feront plus rares, la santé mentale ayant gagné.
            Voyez, c’est pas gagné.
            alors cherchez bien la petite bête et grenouillez dans votre haine de l’autre, tant qu’on est sous un fil, je m’en fous ; vous seriez mon voisin, je ne dis pas, je déménagerais peut-être pour n’avoir pas à calculer comment vous éviter.


          • Cadoudal Cadoudal 14 juin 16:23

            @alinea
            Moi j’ai quitté l’adolescence depuis quelques années.

            Et j’aimerais que les abus de pouvoir et la perversité soit punis par la justice de mon pays, quelque soit l’appartenance politique du délinquant.

            Ça permettrait aux citoyens de retrouver un minimum de confiance envers leurs élites.

            Vous voyez, qu’on n’a pas les mêmes rêves, je pars du réel, et je n’ai aucunement l’ambition d’extirper la perversion de l’humanité, je ne crois pas à l’Homme nouveau et toutes ces fadaises rousseauistes.

            Je souhaiterais juste que les pervers et les délinquants ne se promènent pas impunément dans nos rues, surtout quand ils sont censés représenter le peuple a l’assemblée nationale.

            Et pour atteindre cet objectif indigne de grands théoriciens utopistes comme vous et Fergus, je ne vois que l’action politique et la création d’un rapport de force moins favorable aux puissants.

            Pas la peine de déménager, j’ai déjà eu de vieux soixanthuitards comme voisins, bonjour, bonsoir, chacun chez soi et Dieu pour tous...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès