• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mes chroniques italiennes 24

Mes chroniques italiennes 24

Une affaire dramatique impliquant des enfants et leurs parents secoue la région, et carrément la petite ville, où nous nous trouvons actuellement.

Vingt-neuf personnes sont enquêtées, plusieurs se trouvent aux arrêts domiciliares. Et il y a des précédents, dans d'autres régions.

Il semble que des enfants aient été retirés à leurs parents pour des raisons fallacieuses de maltraitance. La presse explique qu'ils ont été soumis à des séances de psychothérapie, qui auraient en fait donné lieu à des manipulations mentales, y compris par l'utilisation de chocs électriques, pour convaincre les mineurs de la pseudo-méchanceté de leurs parents. Des “thérapeutes” se seraient déguisés en personnages effrayants pour mimer des scènes, ils auraient procédé à un bourrage de crane massif contre les parents. Ceux-ci ont envoyé à leurs enfants lettres et cadeaux, qui ne leur ont jamais été remis.

Ces enfants étaient – et ils sont toujours – placés dans des familles d'accueil qui, entretiendraient des liens avec des membres de l'association responsable, contre des sommes, qui semblent largement supérieures à celles prévues.

La situation est assez grave et bien condamnable pour qu'on se limite à y apporter remède et qu'on mette le holà aux agissements de ces individus. Pourtant, les commentaires vont, je le lis, dans des méandres, qui pourraient faire perdre de vue l'essentiel. Pour moi, cet essentiel est de permettre aux familles injustement sanctionnées de se recomposer et de ne plus laisser quiconque commettre des méfaits, amenés à traumatiser définitivement des adulttes et des enfants.

Mais non … certains “beaux-esprits” croient utiles de marquer la malencontreuse situation d'autres procès, que celui pas encore entamé, en l'occurrence et particulièrement le jugement de l'homosexualité. En effet, une des assistantes sociales responsable du fameux centre est homosexuelle et cela faisait des gorges chaudes en-dehors de l'affaire. Par ailleurs, elle a confié un enfant à un couple de dames, qui figurerait parmi ses amis.

Si elle a participé à cette épouvantable mascarade, si elle a favorisé ce “trafic” de placements d'enfants, si elle a aidé ainsi des gens à “recevoir” des enfants arrachés à leur famille sous de faux prétextes et contre monnaie trébuchante et sonnante, alors il est indispensable de stopper ses agissements illicites. En profiter pour faire le procès de l'homosexualité pourrait non seulement fausser les réalités, mais signifie combien les censeurs mélangent les genres au profit de leurs petits malaises personnels.

Que des personnes, homosexuelles ou non, aient joué avec l'équilibre de familles est un fait intolérable, qui doit absolument être empeché, mais elles doivent être jugées pour les faits reprochés, suffisamment lourds, et non pas sur leur orientation sexuelle personnelle.

A suivre

Françoise Beck

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.16/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 8 juillet 17:45

    délire complet avec aucun lien.


    • ZenZoe ZenZoe 8 juillet 21:10

      @foufouille
      Oui, aucun nom, aucune date, rien, juste des ’’on dit que’’ ’’on pense que’’ ...Si c’est ça le journalisme citoyen...



      • covadonga*722 covadonga*722 8 juillet 21:25

        Salve o popolo d’eroi
        Salve o patria immortale
        Son rinati i figli tuoi
        Con la fede e l’ideale
        Il valor dei tuoi guerrieri,
        La virtù dei pionieri


        • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 8 juillet 21:45

          De toute façon, la quasi totalité des articles de cet auteur sont inintéressants et de surcroît mal écrits.


          • popov 9 juillet 04:45

            @Françoise Beck

            Pour une fois, je trouve le sujet intéressant. Mais il faudrait donner des liens.


            • colibri 9 juillet 05:42

              Et pourquoi donc ne pas mettre en évidence l’orientation sexuelle des personnes incriminées ?

              Nos actes sont forcément motivés par ce que nous sommes .

              En l’occurrence dans cette affaire des personnes ont cherché à discréditer des parents pour s’approprier leurs enfants . ;il n’est pas anodins que les personnes concernées soit homo .


              • popov 9 juillet 08:51

                @colibri

                Il y en a qui soupçonnent les dernières réformes « sociétales » de ne servir qu’à faciliter la pédophilie sans aller jusqu’à la légaliser.
                Imaginez deux pédophiles qui se déclarent pédés, se marient et adoptent des enfants.
                Il y avait les LGBT, puis les LGBTQ, puis les LGBTQIA. La liste n’est pas fermée.


              • popov 9 juillet 12:15

                Les services sociaux ont parfois le droit d’enlever les enfants à leurs parents et de les placer dans une famille d’accueil sans passer par un tribunal. Cela peut conduire à des abus.

                Comme ici (article original en anglais ici).

                En résumé : Une Suédoise mère de 3 enfants et mariée à un Russe vivant en Suède depuis plusieurs années tombe gravement malade. Les services sociaux, jugeant que le père n’est pas à même de s’occuper convenablement de ses enfants les place dans une famille de migrants libanais et de surcroît mahométans. Après un an, le père en a marre, il enlève les enfant et décide de rentrer en Russie. Il est cependant arrêté à l’aéroport de Varsovie, les autorités suédoises ayant signalé le disparition des filles. Il s’en tire en demandant l’asile en Pologne. Je vous laisse lire la suite.

                Honte à la Suède, royaume de toutes les innovations sociétales imbéciles et félicitations à la Pologne pour son bon sens !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès