• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Michael Jackson fan d’Hitler ?

Michael Jackson fan d’Hitler ?

Bad. Very bad. Une question me taraude depuis longtemps. Pas vous ? Rappelez-vous lorsque dans les années 80 le soi-disant king of pop dansait harnaché de cuir.
 
Cette tendance très saine au sado-masochisme cachait sans doute une perversité autrement plus obscure, une attirance secrète pour les runes, les svastikas et autres mythologies nordiques.
 
Le blanchiment de la peau aurait du nous mettre sur la voie.
 
Oui, mais voilà, je le dis toujours, nous manquons de vigilance. Et c’est seulement maintenant qu’on apprend que Michael Jackson était sans doute habité par la mystique nazi.

Le New York Post a récemment révélé que le chanteur avait une soif insatiable pour les documentaires nazis. Pour être tout à fait honnête, il aimait aussi revoir les vieux programmes télés avec Judy Garland et les films dans lesquels des garçons en difficulté se débattaient au sein de familles à problèmes. Ce qui, finalement, ne nous éloigne pas tant que ça des nazis.

« Michael Jackson était un client très spécial pour moi », a explique au New York Post Norman Scherer, propriétaire d’une entreprise de distribution de cassettes vidéo qui avait été contacté par le chanteur en 1995. Selon lui, rapporte RTL.info, « Michaël Jackson n’essayait même pas de cacher ces vidéos : elles trônaient sur des étagères dans son ranch californien. »
 
Cependant, d’après ce fournisseur, l’artiste ne semblait fasciné que par les tenues vestimentaires du IIIème reich ainsi que les marches militaires de cette époque (je ne vous l’avais pas dit ?).

Selon Scott Schaffer, ancien assistant personnel de Michael Jackson, la collection de ce dernier était très bien fournie et il savait parfaitement ce qu’il voulait.

 

Moyenne des avis sur cet article :  2.15/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • zototo 4 août 2010 17:07

    Du grand n’importe quoi...


    L’auteur ne semble pas connaître ou avoir compris les paroles de ce tube http://www.youtube.com/watch?v=JXMFMGaG6eY

    Et je suis pourtant loin d’être fan de jackson...

    • jamesdu75 jamesdu75 4 août 2010 17:20

      Article totalement stupide, si c’est pas de la desintox.

      Donc tout les africains qui habitent vers Château rouge et achètent des produits cancérigène pour se blanchir la peau sont des nazis ????????

      En plus le principe de nazis = tout a jeter c’est de la grosse connerie pour se voiler la face.

      « Grâce » a Von Braun, les fusées existe, ils ont été les premier a trouver la relation entre tabac et cancer des poumons (d’une maniere horrible, les « medecins » boucher nazis faisait fumer les juifs dans les camps pendant des heures)

      Et en plus quel rapport entre Judy Garland et les nazis, y’a que Morice qui pourrait pondre un article de 5000 mots pour expliquer ça ^^

      Bref vous avez payé combien pour la parution de l’article ????????


      • thaumaetopea 8 août 2010 04:04

        D’autant que Judy Garland (et Mickey Rooney son partenaire number one) étaient sous contrat à la MGM...dirigé par un certain Mayer qui n’avait pas tellement de sympathie pour les nazis....



      • thaumaetopea 8 août 2010 04:06

        Qui a dit que les nazis avait inventé l’esthétisme en politique... ?


      • slipenfer 4 août 2010 19:32

        d ’ ailleur j ’ai gardé mes bottes et ma ceinture 


        • stef stef 4 août 2010 19:56

          Selon, d’après, il semblerait que, etc.


          Rien d’autre à écrire ???

          Laissez le en paix maintenant !

          • spoutnik 4 août 2010 20:39

            Accuser Michael Jackson de sympathie pro-nazie parce qu’il appréciait les uniformes des SS relève non seulement d’une imbécilité aussi flagrante que pathétique, mais également d’un évident manque de culture. Quiconque s’intéresse un tant soit peu à la mode ne peut être indifférent à la perfection des uniformes nazis ni aux influences que ces coupes ont eues par la suite. Je ne sais plus dans quel roman Philip Roth explique notamment que c’est le Führer lui-même qui avait exigé que le dessin et la confection des splendides uniformes SS soit confiés à l’un des meilleurs tailleurs allemands de l’époque, le père de Hugo Boss. Porter des chemises Hugo Boss fait-il de vous un nazillon ?


            • Thérèse Leduc 4 août 2010 21:42

              Merci à vous , depuis « le mystère de l’homme qui n’a jamais fait caca » je suis fan de vos articles !

              Continuez à nous faire sourire, on en a bien besoin.

              Quant à ceux qui prennent tout au sérieux...



              • DrissHamadaine 4 août 2010 22:19

                Le droit à l’expression est sacré et il en va de même pour le droit de réponse. Votre « article » au titre sensationnaliste combine à lui-seul tous les clichés dénoncés par les détracteurs de la presse citoyenne. En effet, pas besoin de s’attarder longuement pour entrevoir un travail effectué sans aucune rigueur, recherche ni même de sources multiples et fiables.

                Comme le Nypost est la seule source utilisée je tiens à souligner l’extrait de cet article de Wikipedia :

                "Ligne éditoriale

                Sous la direction de Rupert Murdoch, la ligne éditoriale du journal est devenue conservatrice et populiste.

                Le Post est reconnu pour la qualité de ses rubriques sportives. Certains lecteurs, qui ne partagent pas le point de vue conservateur du journal, l’achètent parfois uniquement pour ses rubriques sportives.

                Le New York Post est également connu pour son éditorial « people » de Liz Smith, Cindy Adams et Elisa Lipsky-Karasz.

                " Saviez-vous, par exemple, que Michaël Jackson souffrait bel et bien du Vitiligo ? Point de culte Nazi à l’origine de son blanchiment, juste une maladie touchant 0,5 % de la population mondiale. Pour masquer les taches disgracieuses, Jackson a suivit des traitements pendant 25 ans visant à blanchir intégralement son épiderme. Ce traitement ne sera d’ailleurs pas sans conséquences pour le chanteur qui devra petit à petit se protéger du soleil à l’aide de masques, chapeaux et parapluies.

                Toujours sur le problème du vitiligo vous trouverez un entretient avec la Republica retranscrit par le Post, ainsi que la confirmation médicale dans le rapport d’autopsie rendu publique. Rapport qui confirme aussi l’incompatibilité entre la description des parties intimes de Jackson et celle évoquée lors de l’affaire Chandler.

                « Adolphe Jackson » ?

                Michael Jackson a toujours été fasciné par les dérives du genre humain et son avenir, son oeuvre est empreinte de ces préoccupations avec des chansons comme Man in the Mirror, They don’t care about us, Earth Song, Heal the world, We are the world ou bien encore Black or White. Je soupçonne d’ailleurs l’auteur de ne pas connaître son sujet. Il suffit de voir la version longue de Black or White dans laquelle Jackson s’attaque à des symboles comme la Svastika (cf 2:00) ou des organisations comme le Ku Klux Klan. Cette même préoccupation se retrouve dans la seconde version du clip They don’t care about us où les extrêmes sont dénoncés à renfort d’images que d’autres ne voudraient plus voir. La version non censurée comporte d’ailleurs des images relatives aux charniers nazis, vous pouvez la visionner ici.

                Quant aux parades militaires, oui Jackson voyait ces dernières comme un instrument artistique dont il détournait la nature pour soutenir son message. Sa première expérience dans le domaine peut être vue dans le court métrage 3D Captain Eo réalisé par Francis Forc Coppola et produit par Georges Lucas pour le compte de Disney. Jackson y est grimé en uniforme militaro-futuriste et effectue sa première chorégraphie d’inspiration militaire.

                Le King of Pop réutilisera ce type de chorégraphie à l’occasion de son album HIStory. Entre temps c’est sa soeur, Janet Jackson, qui lui subtilisera ce style de dance avec son accord (cf Michael Jackson’s Private Home Movies) pour son Rythm Nation.

                L’armée rouge à sa botte

                Pour conclure sur cette polémique concernant l’hypothétique adhésion de Michaël Jackson aux idéaux nazis voici une introduction de l’HIStory World Tour où ce dernier donne le pas à l’armée rouge en détournant le culte de la personnalité. Plus parlant encore, le film Moonwalker regorge d’éléments montrant la répugnance de Bamby envers le militarisme.

                P.S. : « Rappelez-vous lorsque dans les années 80 le soi-disant king of pop dansait harnaché de cuir. », Parcequ’un motard est un nazi ? D’entrée de jeu vous démontrez que vous êtes ici pour casser « le soi-disant King of Pop ».


                • RogerTroutman RogerTroutman 5 août 2010 08:14

                  Putain on lui a tout fait à ce pauvre homme pour le trainer dans la boue. Mais là ça va vraiment très loin.


                  • Numero 19 Numero 19 5 août 2010 09:56

                    D’après le Herald Tribune du 14 janvier 1989, MJ aurait acheté un livre d’histoires drôles et un paquet de kleenex. Les experts pensent que MJ éjaculait quand il rigolait.

                    MJ était un peu excentrique, c’est pas un scoop.
                    Le respect aux morts, ça existe.


                    • Lapa Lapa 5 août 2010 10:49

                      ce site se ridiculise à laisser passer ce genre de papier.


                      • Tiberius Tiberius 5 août 2010 11:11

                        Vous êtes vraiment trop marrant Omnibuzz ! smiley

                        Enfin... quand même pas autant que vos stupides détracteurs, mais vous ne jouez pas dans la même catégorie.

                        Merci en tout cas pour cette tranche de bonne humeur.


                        • joelim joelim 5 août 2010 11:55

                          Bah... Tibère et son neveu qui s’appelait Germanicus... 

                          Sûrement pas un hasard : hitlérien jusqu’aux yeux le mec !

                        • sysley 5 août 2010 11:25

                          Michael Jackson était un homme très cultivé qui se préoccupait du monde qui l’entoure... Les gens devraient en faire autant. Ils seraient moins fichistes et inculte. Ils comprendraient peut être ce qu’est vraiment la nature de l’homme... 

                          Je suis exaspérée par cet article.


                          • Shaytan666 Shaytan666 5 août 2010 11:25

                            Je vais amener ma petite pierre à l’édifice, bon là je prends des risques  smiley
                            Comment voulez vous que MJ aie eu des sympathies nazies, tout le monde sait que MJ s’était converti à l’islam, religion qui a le nazisme en horreur CDFD ! smiley
                            Vous ne trouvez pas que celui du milieu a à peu près la même tête que lui  smiley, c’est peut-être un leurre d’appel je ne sais quoi !


                            • linus20024 linus20024 5 août 2010 11:40

                              Article débile. Rien à ajouter.


                              • kitamissa kitamissa 5 août 2010 11:57

                                quand on constate le niveau de certains articles ,comment s’étonner qu’Avox soit en perte de vitesse au point de demander à ses participants à mettre la main à la poche ....

                                là pour le coup Michael Jackson fan d’Hitler ...fallait oser ...

                                je ne vais pas reprendre la célèbre tirade de Michel Audiard qui fait allusion à une certaine catégorie de gens qui osent tout et que c’est à ça qu’on les reconnait ,mais là...force est de constater que ..........


                                • joelim joelim 5 août 2010 12:00

                                  J’aime bien : repris par Yahooo actualité. smiley On voit que c’est les congés...


                                  L’auteur devrait peut-être revenir à la plomberie ?

                                  • marcel et yvette marcel et yvette 5 août 2010 12:23

                                    j’ai lu je ne sais où que Hitler était fan de Michael Jackson et qu’il avait toutes ses compils dans son bunker de Berlin . smiley



                                      • RoseAssec Rose49 8 août 2010 12:17

                                        Oh oui ...

                                        Hitler est superbe sur FB

                                      • Waldgänger 8 août 2010 12:42

                                        Superbe, très drôle, j’avais fait observer des amis, d’accord avec moi, que les films et téléfilms récents sur la période 39-45 étaient larmoyants et moralisateurs, et qu’il devenait difficile de sortir, surtout en France, des films comiques qui s’y passent, du genre « Le Fürher en folie » ou la série « Papa Schultz », alors que l’humour est une bonne thérapie contre les rapports obsessionnels que l’on peut avoir avec un sujet.

                                        La page de Facebook, excellente, est une bouffée d’air frais.

                                      • Djapaskero Djapaskero 5 août 2010 12:34

                                        Que de conneries... je ne sais pas si Mr Jackson était fan de nazisme mais une chose est sure :

                                        faire l’amalgame systématique entre runes + mythologie scandinave = nazisme est très énervant, particulièrement pour les natifs des cultures nordiques qui n’ont pas peur de mettre leurs anciens mythes en valeurs.



                                        • fonzibrain fonzibrain 5 août 2010 13:15

                                          mickael jakcson nazi ?


                                          non, en revanche :


                                          COLLUSION ET COLLABORATION DU MOUVEMENT SIONISTE 
                                          AVEC LE NATIONAL-SOCIALISME HITLERIEN.

                                          Fédération sioniste d’Allemagne, un mémorandum au parti nazi le 21 juin 1933 :
                                          « Dans la fondation du nouvel État, qui a proclamé le principe de la race, nous souhaitons adapter notre communauté à ces nouvelles structures... notre reconnaissance de la nationalité juive nous permet d’établir des relations claires et sincères avec le peuple allemand et ses réalités nationales et raciales. Précisément parce que nous ne voulons pas sous-estimer ces principes fondamentaux, parce que nous aussi nous sommes contre les mariages mixtes, et pour le maintien de la pureté du groupe juif.. Les Juifs conscients de leur identité, au nom desquels nous parlons, peuvent trouver place dans la structure de l’État allemand, car ils sont libérés du ressentiment que les Juifs assimilés doivent éprouver ; ... nous croyons en la possibilité de relations loyales entre les Juifs conscients de leur communauté et l’État allemand.
                                          Pour atteindre ses objectifs pratiques, le sionisme espère être capable de collaborer même avec un gouvernement fondamentalement hostile aux Juifs... La réalisation du sionisme n’est gênée que par le ressentiment des Juifs à l’extérieur, contre l’orientation allemande actuelle. La propagande pour le boycott actuellement dirigée contre l’Allemagne est, par essence, non sioniste... »

                                          Source : Lucy Dawidowicz, A Holocaust reader, p. 155.

                                          Le Mémorandum ajoutait :

                                          « qu’au cas où les Allemands accepteraient cette coopération les sionistes s’efforceraient de détourner les Juifs, à l’étranger, d’appeler au boycott anti-allemand. » 
                                          Source : Lucy Dawidowicz, The war against Jews (1933 - 1945) Ed. Penguin books,1977, p.231- 232.

                                          Ben Gourion ( premier dirigeant de l’État d’Israël ) le 7 décembre 1938, devant les dirigeants sionistes du « Labour » : 
                                          « Si je savais qu’il est possible de sauver tous les enfants d’Allemagne en les amenant en Angleterre, et seulement la moitié d’entre eux en les transportant en Eretz Israël, je choisirai la deuxième solution. Car nous devons tenir compte non seulement de la vie de ces enfants, mais aussi de l’histoire du peuple d’Israël. » 
                                          Source : Yvon Gelbner, « Zionist policy and the fate of European Jewry », dans Yad Vashem studies. Jerusalem. Vol. XII, P. 199.

                                          La circulaire de la Wilhelmstrasse indique :
                                          « les objectifs que s’est donnée cette catégorie (de Juifs qui s’opposent à l’assimilation et qui sont favorables à un regroupement de leurs coreligionnaires au sein d’un foyer national), au premier rang de laquelle se trouvent les sionistes, sont ceux qui s’écartent le moins des buts que poursuit en réalité la politique allemande à l’égard des Juifs ». 
                                          Source : Lettre circulaire de Bülow-Schwante à toutes les missions diplomatiques du Reich. N° 83, 28 février 1934.

                                          « Il n’y a aucune raison, écrivait Bulow-Schwante au Ministère de l’Intérieur, d’entraver, par des mesures administratives, l’activité sioniste en Allemagne, car le sionisme n’est pas en contradiction avec le programme du national-socialisme dont l’objectif est de faire partir progressivement les Juifs d’Allemagne. »
                                          Source : Lettre no Z U 83 ?21. 2818 du 13 avril 1935.

                                          Reinhardt Heydrich, chef des Services de Sécurité S.S : 
                                          « Nous devons séparer les Juifs en deux catégories : les sionistes et les partisans de l’assimilation. Les sionistes professent une conception strictement raciale, et, par l’émigration en Palestine, ils aident à bâtir leur propre Etat juif... nos bons vœux et notre bonne volonté officielle sont avec eux. » 
                                          ( 1935 Das Schwarze Korps, organe officiel de la S.S - ) Source : Hohne. Order of the Death’a Head, p. 333

                                          Circulaire de la Gestapo de Bavière à la police, 28 janvier 1935 : 
                                          « les membres de l’organisation sioniste, en raison de leur activité orientée vers l’émigration en Palestine, ne doivent pas être traités avec la même rigueur qui est nécessaire pour les membres des organisations juives allemandes (assimilationistes) ». 
                                          Source : Kurt Grossmann, « Sionistes et non-sionistes sous la loi nazie dans les années 30 » Yearbook. Vol. VI, p. 310.

                                          Alfred Rosenberg, principal théoricien nazi, écrit : 
                                          « le sionisme doit être vigoureusement soutenu afin qu’un contingent annuel de Juifs allemands soient transportés en Palestine. » 
                                          Source : A. Rosenberg : Die Spur des Juden im Wandel der Zeiten, Munich 1937, p. 153.

                                          Nota : Betar : groupe para-militaire sioniste.
                                          « Le Betar allemand reçut un nouveau nom : Herzlia. Les activités du mouvement en Allemagne devaient obtenir bien sûr l’approbation de la Gestapo ; en réalité, Herzlia agissait sous la protection de cette dernière. Un jour, un groupe de SS attaqua un camp d’été du Betar. Le chef du mouvement se plaignit alors auprès de la Gestapo et, quelques jours plus tard, la police secrète annonça que les SS en question avaient été punis. La Gestapo demanda au Betar quelle compensation lui semblait la plus adéquate. Le mouvement demanda que la récente interdiction qui leur avait été faite de porter des chemises brunes soit levée ; la requête fut satisfaite. »
                                          Source : Ben Yeruham, Le Livre de Betar, T. H, p. 350.

                                          « L’organisation sioniste des juifs allemands avait une existence légale jusqu’en 1938, cinq ans après l’avènement d’Hitler... La Jüdische Rundschau (journal des sionistes allemands) parut jusqu’en 1938. » 
                                          Source : Leibowitz, Israël et Judaïsme. Éd. Desclée de Brouwer, 1993. p. 116

                                          « Le sauvetage des juifs en Europe ne figurait pas en tête de liste des priorités de la classe dirigeante. C’est la fondation de l’état qui était primordiale à leur yeux. » 
                                          Source : Tom Segev. Le septième million. Éd. Liana Levi, Paris, 1993, p. 539

                                          Memorandum du Comité de sauvetage de l’agence juive : 
                                          « Devons-nous aider tous ceux qui en ont besoin sans tenir compte des caractéristiques de chacun ? Ne devons nous pas donner à cette action un caractère national sioniste et tenter de sauver en priorité ceux qui peuvent être utiles à la Terre d’sraël et au judaïsme ? Je sais qu’il peut sembler cruel de poser la question de cette façon, mais nous devons malheureusement établir clairement que si nous sommes capables de sauver 10 000 personnes parmi les 50 000 personnes qui peuvent contribuer à la construction du pays et à la renaissance nationale ou bien un million de juifs qui deviendront pour nous un fardeau ou au mieux un poids mort, nous devons nous restreindre et sauver les 10 000 qui peuvent être sauvées ? malgré les accusations et les appels du million de laissés pour compte. » 
                                          Source : Memorandum du Comité de sauvetage de l’agence juive. 1943. Cité par Tom Segev. (op. cit)


                                          Itzak Shamir ( futur premier ministre d’Israël )
                                           et Abraham Stern, document remis à l’ambassade d’Allemagne à Ankara ( à cette époque les troupes du Maréchal Rommel était déjà en Egypte ) : 
                                          « En matière de conception nous nous identifiions à vous. Pourquoi donc ne pas collaborer l’un avec l’autre ? »Mémorandum de l’agent des services secrets nazis à Damas, Werner Otto Von Hentig, sur les pourparlers avec les émissaires de Stern et de Shamir : « la coopération entre le mouvement de libération d’Israël et le nouvel ordre en Europe sera conforme à l’un des discours du chancelier du IIIe Reich dans lequel Hitler soulignait la nécessité d’utiliser toute combinaison de coalition pour isoler et vaincre l’Angleterre ». 
                                          Nota : ces documents se trouvent au Mémorial de l’holocauste (Yad Vachem) à Jérusalem, classés sous le numéro E2M.

                                          Israël Eldad, un des chefs historiques du groupe Stern confirme, dans un article publié dans le quotidien de Tel-Aviv, le Yediot Aharonoth, du 4 février 1983, l’authenticité de ces pourparlers entre son mouvement et les représentants officiels de l’Allemagne nazie -

                                          Extraits :
                                          « Principes de base de t’Organisation militaire nationale (NMO) en Palestine (Irgun Zevaï Leumi) concernant la solution de la question juive en Europe et la participation active du NMO à la guerre aux côtés de l’Allemagne. Il ressort des discours des dirigeants de l’État nationale-socialiste allemand qu’une solution radicale de la question juive implique une évacuation des masses juives de l’Europe. (Judenreines Europa).Cette évacuation des masses juives de l’Europe est la condition première de la solution du problème juif, mais cela n’est possible que par l’installation de ces masses en Palestine, dans un Etat juif, avec ses frontières historiques.Résoudre le problème juif de façon définitive, et libérer le peuple juif, c’est l’objectif de l’activité politique et des longues années de lutte du »mouvement pour la liberté d’Israël« (Lehi) et de son Organisation militaire nationale en Palestine (Irgun Zevaï Leumi).Le NMO, connaissant la position bienveillante du gouvernement du Reich envers l’activité sioniste à l’intérieur de l’Allemagne, et les plans sionistes d’émigration estime que :

                                          1) Il pourrait exister des intérêts communs entre l’instauration, en Europe, d’un ordre nouveau, selon la conception allemande, et les véritables aspirations du peuple juif telles qu’elles sont incarnées par Lehi. 
                                          2) La coopération entre l’Allemagne nouvelle et une nation hébraïque rénovée (Vôlkisch Nationalen Hébräertum) serait possible. 
                                          3) L’établissement de l’État historique juif sur une base nationale et totalitaire, et lié par un traité au Reich allemand pourrait contribuer à maintenir et à renforcer, dans l’avenir, la position de l’Allemagne au Proche ?Orient. A condition que soient reconnues, par le gouvernement allemand, les aspirations nationales du »Mouvement pour la liberté d’Israël« 

                                           »(Lehi), l’Organisation militaire nationale (NMO) offre de participer à la guerre aux côtés de l’Allemagne. La coopération du mouvement de libération d’Israël irait dans le sens des récents discours du Chancelier du Reich allemand, dans lesquels Monsieur Hitler soulignait que toute négociation et toute alliance devait contribuer à isoler l’Angleterre et à la battre. D’après sa structure et sa conception du monde, le NMO est étroitement lié avec les mouvements totalitaires européens.« 

                                          Source : Le texte original, en allemand, » trouve, en Appendice no 11, dans le livre de David Yisraeli : Le problème palestinien dans la politique allemande, de 1889 à 1945, Bar Ilan University, Ramat Gan, Israël, 1974, p. 315-317.

                                          Les pourparlers ont subi un coup d’arrêt lorsque les troupes alliées ont arrêté en juin 1941, l’émissaire d’Abraham Stern et Itzak Shamir, M. Naftali Loubentchik, au bureau même des services secrets nazis à Damas. D’autres membres du groupe ont poursuivi des contacts jusqu’à l’arrestation, par les autorités britanniques, de M. Itzak Shamir, en décembre 1941, pour « terrorisme et collaboration avec l’ennemi nazi. »

                                          Ben Gourion : 
                                          « Beghin appartient incontestablement au type hitlérien. C’est un raciste disposé à détruire tous les Arabes dans son rêve d’unification d’Israël, prêt, pour réaliser ce but sacré, à user de tous les moyens. » 
                                          Source : E. Haber, Menahem Beghin, the man and the legend Ed. Delle Book. New York, 1979, 
                                          p. 385.34151-8.

                                          Politique-Info - Mars 2002 - Toute reproduction autorisée.


                                          • L’offusqué 5 août 2010 13:21

                                            Moi je me demande seulement qui est cette JANET ROTH du New York Post pour écrire un article aussi pathétique plus d’un an après la mort du chanteur. Il y a une volonté de salir la mémoire de MJ de la part de certains.... On se demande qui et pourquoi ?


                                            • thaumaetopea 8 août 2010 04:11

                                              Roth... Roth... c’est de quelle origine ce nom ?


                                            • Petitou Petitou 5 août 2010 13:37

                                              Je sais pas ce que tu fumes mais c’est de la merde, arrête tout de suite. Il y a des fois où l’autocensure devrait s’exercer avant de cracher sur la mémoire des gens de cette façon. Mais sans doute es-tu encore plus incapable de respect que d’intelligence comme le démontre cette merde que tu as écrit... Et surtout l’absence de jugement et de critique face à des articles bidons prouve que tu ne te respecte pas toi-même.
                                              MJ aimais les uniformes nazis, et alors ? Ils étaient objectivement bien plus beaux que ceux des Français. Il aime les musiques militaires ! Oh mon dieu, arrêtons tous les vieux qui assistent aux défilés militaires un peu partout dans le monde, comme sur les Champs-Elysées. Merci pour ton info, qui aurait cru qu’ils étaient le repaire de dangereux hitlériens fanatiques de musique et de marche au pas.
                                              Et c’est pas drôle en plus.


                                              • Waldgänger 5 août 2010 14:22

                                                Quoique pourquoi pas Mickael Jackson comme dérivé du nazisme. Après tout, il y en a bien qui voient une origine communiste du nazisme (et de la colonisation aussi, de la part d’un bouffon qui aurait du rester à ses articles de soucoupes volantes) sur AV. Why not donc, ayant déjà vu mieux que ça.


                                                • karquen karquen 5 août 2010 14:43

                                                  Lol... je suis pas un fan de M Jakson mais le soupçonner de nazi tout de même...

                                                  Quand à la « perfection » des uniformes allemand là c’est ridicule ! L’esthétique est beaucoup plus évoluée sur des uniformes actuels, américains, ou des costumes à col ronds indiens.... affaire de goûts...


                                                  • Clojea CLOJEA 5 août 2010 14:51

                                                    Magazine people sur Agoravox ? Enflures journalistiques digne d’un people qui ne vaut rien si ce n’est que de traîner dans les WCs..... et encore...


                                                    • joelim joelim 5 août 2010 16:15

                                                      Prochain article de BuzzMan : Michael Jackson le fils caché d’Hitler...


                                                      • joelim joelim 5 août 2010 16:19

                                                        Ah la la quelle plaie, ces commentaires pas sérieux, hein l’auteur ?


                                                        • Laurent J 7 août 2010 16:37

                                                          Je connais beaucoup de gens passionnés par la seconde guerre mondiale et par le comportement des nazis puisque je fais des études en histoire et dont je fais partie et pourtant je n’en suis pas un.
                                                          Tous les gens qui ont écrit des livres sur les fascistes, les racistes et nazis ne suivent pas tous ces mouvements.

                                                          Je m’adresse à la personne qui a écrit cet article. As-tu déjà écouté les chansons de MJ et compris les paroles ? Je crois avoir déjà ma réponse mais bon on sait jamais.


                                                          • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 8 août 2010 04:48

                                                            Un clown tordu qui refoulait ses pulsions homo-sexuelles en tripotant les petits enfants à Neverland. Maintenant qu’il est mort et enterré il ne violera plus jamais personne.


                                                            • friedrich 8 août 2010 12:13
                                                              Pour une fois votre commentaire s’ accorde bien avec votre photo : les deux font très « bon réac de droite qui vote Républicain »

                                                              Vous avez vu quelque chose ? Moi rien, sauf Jackson qui donne la main à un garcon de 12 ans à la télé et deux familles d’ escrocs voulant se faire un max de blé avec leur gosse. Donc, ptète bin qu’ oui, ptète bin qu’ non, ma bonne dame.

                                                              En attendant éviter nous votre psychologie moralisatrice, vos théories sexuelles et votre mauvaise humeur, ça gache le petit déjeuner et vous fait passer pour un clown grognon.





                                                            • fred 8 août 2010 10:16

                                                              Merci à Agoravox de laisser passer ce genre d’article et pas celui-ci par exemple : http://linkorama.be/911/index.php/2008/03/14/42-jerome-kerviel-est-un-amateur pour manque de sources !!!


                                                              Respect à Michael Jackson, bravo au troll Peachy pour son « commentaire » et @ l’auteur : vous savez où je vous pisse dessus !

                                                              • Hijack Hijack 8 août 2010 11:29

                                                                Lol ! Penser à des trucs pareils de ce fan de bambi ... est ridicule !

                                                                L’auteur de ce ridicule billet devrait se poser des questions sur lui même !


                                                                • Hijack Hijack 8 août 2010 11:30

                                                                  Par contre, de source sûre ... je sais que M. Jackson a des liens familiaux avec Ben Laden ... hé wé !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires