• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mondialisation et souffrances psychiques

Mondialisation et souffrances psychiques

Les approches purement techniques des problèmes économiques - les programmes d’ajustement struturel des institutions financières internationales, de triste mémoire, en étant l’illustration la plus implacable - provoquent de multiples douleurs psychiques quotidiennes que ne consignent pas les statistiques.

La psychanalyste argentine Silvia Bleichmar avait levé le voile sur cette dévastation silencieuse dans son ouvrage Dolor país, qui est aussi le nom qu’elle donne à l’indice des souffrances endurées par le peuple.

Le titre du livre, Dolor Pais, est un contrepoint au fameux risque pays indice calculé par la finance internationale pour mesurer les risques encourus par les investissements et qui avaient mis l’Argentine à égalité avec les pays africains les plus corrompus.

Dominique Wintrebert. Commentaires sur Dolor país. 5 nov. 2002.

Imaginez que vous perdez votre emploi sans espoir d’en retrouver un rapidement. Imaginez encore que vous perdez, du jour au lendemain, les économies de toute une vie alors que vous arrivez à l’aube de votre vieillesse.

Le choc est terrible. Dévastateur.

La mince ligne de détresse

La ligne de passage entre la détresse psychique que provoque inévitablement l’appauvrissement d’une population et la maladie mentale est mince.

Just as mental illness may lead to poverty, the stressors of poverty, including social exclusion, conflicts, and endemic physical disease, greatly increase rates of mental disorder.

Mental Health and the Global Development Agenda : What Role for the World Bank ? Preface.

La maladie mentale est un terminus tragique de l’appauvrissement. D’autres terminus comportent leur lot de souffrances intérieures que vivent malgré eux enfants, femmes, hommes. Particulièrement dans les zones et périodes grises qui sont autant de défis humanitaires.

Aller au-delà des statistiques

On nous assène à profusion de statistiques sur la pauvreté. Ces chiffres alimentent-ils réellement notre compassion ?

Pour dépasser ce sentiment d’impuissance désemparée [face à la pauvreté], nous avons tendance à transposer le problème à un niveau plus élevé et plus abstrait, oubliant alors le destin des personnes, des familles, des collectivités prisonnières de situations inextricables qui font parfois perdre tout espoir.

Direction du développement et de la coopération de la Suisse. Pauvreté, bien-être. Page 12.

Allez lire l’histoire de la famille Razafy dans ce document qui se veut d’abord « un instrument, destiné à toutes les collaboratrices et à tous les collaborateurs de la DDC ». J’insiste. C’est à la même page, après la citation.

C’est fait ?

Relisez la même histoire en imaginant la détresse et l’angoisse vécue par tous les membres de cette famille. Osez accuser la famille de s’être mise elle-même dans la misère en respectant un code d’honneur ancestral.

Triste destin qui démontre à quel point les solutions à l’amélioration du sort des êtres humains, ou au maintien de conditions de vie acceptables, ne pourront jamais être aussi simplistes que de prôner la libéralisation des marchés à l’échelle mondiale.

Libéralisation ou dévastation ?

Cette froide mondialisation des marchés, soutenue pas des théories économiques dont la seule certitude est l’incertitude, mais qui valent à leurs auteurs de somptueux dîner dans les meilleurs restaurants, n’introduit-elle pas à l’échelle de peuples entiers des transformations telles, et avec une telle rapidité, que d’innombrables vies individuelles sont cruellement brisées ?

Comment soulager la détresse de ces millions d’individus - petits paysans, artisans, travailleurs - qui gagnaient pourtant honnêtement leur vie, soudainement pris au milieu des tourbillons de la concurrence mondiale ou des dictacts du FMI, qui viennent les engloutir implacablement jusque dans leur communauté ?

Des réponses ?


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès