• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Monsieur le Président Macron, nous exigeons de connaître le montant de la (...)

Monsieur le Président Macron, nous exigeons de connaître le montant de la facture de « La fête de la musique » !!!

Aprés l'affaire des "Assiettes à 500000 euros", le pouvoir en place récidive dans les dépenses publiques excéssives. Pour la fête de la musique 2018, ce 21 juin, l'Elysée ouvrira ses portes au public et accueillera des artistes dont Véronique Sanson. Cette fête à venir soulève de nombreuses questions mais la plus importante demeure celle du prix à venir de cet évènement. Nous souhaiterions que l'Élysée nous dévoile le prix facturé.

Depuis son arrivée au pouvoir, le président Emmanuel Macron marche sur une seule jambe : la droite. Sa politique fustige certains par rapport à d'autres. La France se fracture au fil des mois et cela ne va pas s'arranger. Bien que ses anciens conseillers économique ( ceux de la campagne présidentielle ) tirent la sonnette d'alarme, ce dernier n'en fait qu'à sa tête. Le patron c'est lui et n'écoute donc que lui ! 

Seulement Emmanuel MACRON avait appelé à la "Transparence" et à la "Moralisation" de la vie politique française pendant la campagne présidentielle de 2017. Il semble avoir déjà oublié le sens de ses propres engagements. En effet sa politique actuelle est en faveur de l'élite, des plus riches. De la suppression de l'ISF à l'augmentation de la CSG, il ne lui aura fallu seulement quelques mois à peine. 

Les dépenses publiques explosent là ou le budget de l'Élysée augmente. Le budget 2018 accordé à la présidence de la République a augmenté de 3 millions d'euros. Pendant quatre ans il avait été plafonné à 100 millions d'euros. Mais l'Assemblée nationale avait voté en novembre 2017 une augmentation de 103 millions d'euros. 

Récemment l'affaire des Assiettes a secoué la France. Pour recevoir les grands de ce monde, L'Elysée a passé commande auprès de la Manufacture de Sèvres d'un service complet. Un coût de 50.000 euros était avancé. Mais selon les révélations du Canard Enchaîné le mercredi 13 juin, le montant avoisinera plutôt les 500.000 euros, indirectement payés par le contribuable. 

Une pétition est d'ailleurs en ligne pour demander à titre symbolique l'annulation de cette commande et le remboursement des frais avancés.

Mais dans son élan de démesure, le Président de la République semble avoir oubliè les limites de la définition du mot "RIGUEUR" !!!

Pour preuve, jeudi 21 juin, de 20h à minuit, la Cour d'Honneur se transformera en dancefloor" 
Pour ce faire 1 500 invitations ont ainsi été envoyées pour profiter d'un concert exceptionnel organisé dans la Cour d'Honneur du Palais de l'Élysée.
https://musique.orange.fr/news/des-djs-a-l-assaut-de-l-elysee-pour-la-fete-de-la-musique-CNT0000014arRt.html

Une longue liste de stars : 
Busy P, Kavinsky, Véronique Sanson, Julien Clerc, l'orchestre de la garde républicaine, Chloé, Kavinsky et aussi Kiddy Smile. Des pointures seront donc de la partie....

Cerise sur le gâteau : Emmanuel et Brigitte Macron feront une apparition au cours de la soirée.

Mais quel est le prix de cette prestation ???
Quelle est la rémunération des artistes ? Le coût de l'organisation de cette soirée ???
500 000 euros comme pour les assiettes de Sèvres ???

Déjà habitués aux soirée mondaines et aux dîner luxueux depuis leur présence au ministère de l'économie, le couple Macron semble vivre dans une réalité qui ne correspond pas à celle d'une majorité des français

 Des bruits circulent sur le montant à l'avance pharaonesque de cet évènement...

Aussi nous souhaiterions, même nous exigeons que le montant de cette facture nous soit révélé !!! La véritable transparence c'est cela.

 

Thierry Paul Valette

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 juin 11:02

    La facture dans chaque commune ?

    Le nettoyage des rues à 3 heures du matin ?

    Tout cumulé, ça doit être assez énorme, mais ce sont les mairies qui régalent généralement


    • Paul Leleu 20 juin 17:41

      @Olivier Perriet


      la « fête de la musique » est une immonde saloperie de Jack Lang et Georges Soros pour débiliser les français. Ca a parfaitement fonctionné. Les gens sont liiiiiiiibres... 

      C’est un type de manipulation sémantique parfaitement connu des dictatures et des sectes : mettre sur le même plan un truc noble (la musique) et un truc bas (une beuverie). Ca participe d’un climat intellectuel général. Par exemple mettre sur le même plan un truc noble (la politique) et un truc bas (Emmanuel Macron). Etc. etc. 

      J’entends d’ici les gauchistes glapir au nom du droit à se défoncer... je leur répondrai qu’il n’y a pas besoin pour cela de convoquer la noble musique. Ils peuvent le faire tous les soirs de l’année. Il n’y a aucun rapport. 

      On ne parle pas ici des commerçants (bar, cafés) qui sont comme toujours les parfaits petits collabos, qui vont se faire de la thune en profitant de la situation. Mais on sait que cette catégorie de la population est torve depuis toujours... 

    • Doume65 20 juin 18:37

      @Olivier Perriet

      « La facture dans chaque commune ? »

      Relis le billet :

      « Pour la fête de la musique 2018, ce 21 juin, l’Elysée ouvrira ses portes au public et accueillera des artistes dont Véronique Sanson. Cette fête à venir soulève de nombreuses questions mais la plus importante demeure celle du prix à venir de cet évènement. Nous souhaiterions que l’Élysée nous dévoile le prix facturé. »

    • Croa Croa 21 juin 08:53
      À Paul Leleu,
      C’est un peu ça en effet mais pas exactement.
      En réalité c’est un faux cadeau offert au peuple imbécile par le PS : des jeux mais pas de pain ! Jack lang a eu là l’idée géniale de décréter une nouvelle fête pour pas cher en réalité puisque c’est une fête de nuit, et donc pas de nouveau jour férié et payé !
      Évidemment ça a plu énormément aux jeunes pour lesquels en pratique au 21 juin l’année scolaire est terminée. C’est beaucoup moins marrant pour les travailleurs qui devront se lever comme d’habitude le 22 pour aller au boulot ou ouvrir un magasin !
      *
      Moi je m’en fou, j’ai fui la grande ville depuis bien longtemps et ce soir... Je dormirai tranquille !  smiley


    • biquet biquet 21 juin 17:23

      @Paul Leleu
      Leleu est débilisé par la Fête de la Musique ; sincères condoléances Leul ! J’aurais plutôt tendance à croire que le mal est antérieur à la Fête de la Musique.


    • V_Parlier V_Parlier 22 juin 10:51

      @Olivier Perriet
      Une invention bobo qui remonte à l’ère Mitterand... Pour une fois Macron n’y est pour rien. Je n’ai pas pour habitude de le défendre (loin de là) mais s’il l’avait supprimée les antifas des bacs à sables seraient déjà en train de péter tout dans les villes, avec leurs meilleurs amis les cassos des « quartiers » venus pour ne pas rater une occasion.


    • jymb 20 juin 13:19

      L’esprit de la fête de la musique, c’est de descendre dans la rue et de faire la fête entre copains, voisins, avec sa guitare, sa flute, son harmonica et quelques verres conviviaux


      Là c’est du dévoiement complet, à grand frais mais depuis le coup du billet d’avion à 350 000 E, plus rien ne peut nous étonner de ces malfaisants 
      Rassurez vous, le pognon qui va être encore plus pompé sur les routes est déjà budgété 

      • Konyl Konyl 20 juin 17:08

        @jymb
        Et merci à ceux qui payeront cet impôt non-obligatoire d’ailleurs.
        La fête de la musique a toujours représenté un budget et des dépenses, la place de la république, à paris est un lieu festif, pour autant les artistes ne sont pas gratuits, mais les retombées sur les commerces, donc la TVA, l’emploi, sont bonnes, mais ça échappe aux pseudo-révolutionnaires qui braillent sans savoir analyser une information.

        Je préfère que l’état paye, donc nous, pour une super fête, plutôt que pour abreuver les immondes personnages que sont les cheminots grévistes.


      • Paul Leleu 20 juin 17:47

        @Konyl


        comme vous dites... ça rapporte de la thune aux commerçants, mais pas aux français... ça s’appelle du détournement de fonds publics, ça mérite la prison... les commerçants sont de la racaille subventionnée par le contribuable... il faudra leur faire cracher pour rendre l’argent qu’ils nous volent avec leur pseudo fête débile... 

        quand je vois dans les rues ce que les commerçants appellent une « fête », ça en dit long sur les raclures impuissantes qu’ils sont... 

        quant à l’emploi... vous me faites marrer... les pauvres djeunes pressurés pour servir des pintes jusqu’à 3h du mat’ à des sous-cadres frustrés qui essayent d’avoir l’air heureux... ben si vous appelez ça de de « l’emploi », vous comfirmez ce que je pense de la gens commerçante : de la pure racaille humaine sans dignité ni talent. 

      • Paul Leleu 20 juin 17:54

        @jymb

        je vois pas le rapport entre la musique et les verres conviviaux... mais bon... en Allemagne il existe la fête de la bière, et ça me semble beaucoup plus honnête... 

        pourquoi avoir convoqué la musique dans cette triste aventure ? Personne n’a demandé son avis à la musique... c’est cool... on parle en son nom alors qu’on n’y a aucun droit... 

        je pense que ça doit correspondre à l’idée que vous vous faites de la musique... un bruit de fond pour accompagner la consommation dans les lieux marchands... bon... ça montre le degré artistique . C’est pas parce-que vous avez la même vision étriquée et dégradée de la musique que les petits-bourgeois vissés devant leur poste de télé-poubelle que vous avez raison... 

      • gogoRat gogoRat 20 juin 18:16

        @Paul Leleu

         il existe à Lyon des ’nuits sonores : c’est (peut-être ?) moins hypocrite, mais pas moins cynique !
         - ’ faites (fête ?) du bruit  ! ’  dirait l’autre !

      • Le421 Le421 20 juin 18:30

        @Paul Leleu

        J’oserais vous dire que vu que c’est en Allemagne, c’est forcément mieux.
        Bayer a gardé le composé du ZyklonB, une affaire rassurante.


      • Doume65 21 juin 08:54

        @Paul Leleu

        « pourquoi avoir convoqué la musique dans cette triste aventure ? »
        Si je ne dis pas de bêtise, au tout début, c’était « faites de la musique » et pas « fête de la musique ».

      • Konyl Konyl 21 juin 12:31

        @Paul Leleu
        « comme vous dites... ça rapporte de la thune aux commerçants, mais pas aux français... ça s’appelle du détournement de fonds publics, ça mérite la prison... les commerçants sont de la racaille subventionnée par le contribuable... il faudra leur faire cracher pour rendre l’argent qu’ils nous volent avec leur pseudo fête débile... »

        Votre Remarque est probablement la plus stupide que j’ai lu cette année. Les commerçants qui emploient, payent des impôts, vivent.

        Vous faites quoi dans la vie ?


      • Konyl Konyl 21 juin 12:37

        @Paul Leleu
        Et vous n’êtes personne pour juger les gouts des uns et des autres, mais alors personne.


      • biquet biquet 21 juin 17:27

        @Konyl
        Leleu est dans la vie NeuNeu en chef.


      • V_Parlier V_Parlier 22 juin 10:56

        @Konyl
        D’accord avec vous. Les commerçants ont sûrement des défauts mais s’il y a bien des vaches à lait ponctionnées par l’Etat (et non des « subventionnés ») ce sont bien eux !


      • ZenZoe ZenZoe 20 juin 14:11
        La fête de la musique existe depuis des décennies et a été mise en place par la gauche puis continuée par la droite.C’est maintenant un succès planétaire que beaucoup de pays ont repris à leur compte.
        De quoi être fier en tant que Français non ? Là pour le coup, cet argent n’est pas mal dépensé je trouve.
        Sinon, tant qu’à faire, supprimons aussi les festivités du 14 juillet.



        • Paul Leleu 20 juin 17:50

          @ZenZoe


          l’opium du peuple... enfin bon... pauvre « musique » qui n’avait jamais demandé à être mêlée à ça... quand je vous lis... on lui pisse dans la gueule et vous trouvez là un motif de fierté... 

          après, que les « peuples du monde » aient pris exemple sur une pareille connerie... pourquoi pas... ça donne aux gens l’impression d’être libres... ils choisissent entre Marcon et Fillon et ensuite entre Budweiser et Heineken... de toutes façons, les gens vont ensuite se faire pisser dans la gueule par Macron et Soros... donc tout est en ordre... 

          je sais pas quel sens de la dignité humaine et française vous avez... 

        • Trelawney Trelawney 21 juin 07:22

          @Paul Leleu
          Est-ce que Paul Leleu est un alcoolo repenti ?


        • Croa Croa 21 juin 08:56
          À ZenZoe,
          Sauf que le 14 juillet est férié !
          LA FÊTE DE LA MUSIQUE EST UNE ARNAQUE.

        • V_Parlier V_Parlier 22 juin 11:00

          @ZenZoe
          Je serais curieux de savoir si ailleurs ils font ça avec les mêmes excès : Un vacarme qui fait trembler les murs dans les grandes villes durant la nuit complète, réglementation très sommaire (s’il y en a une) des emplacements où les producteurs de bruit peuvent se placer, etc...


        • eric 20 juin 14:27

          3% sur 4 ans d’augmentation du budget de l’Élysée ? Cela veut dire que ses moyens ont baissé compte tenu de l’inflation. Est ce une bonne chose ? Peut être... ! L’essentiel ce sont des coûts de fonctionnement ; Des salaires de fonctionnaire notamment.

          Cet article ultra libéral exige donc le gel, voir la diminution des rémunération de agents publics. Pourquoi pas. Mais il faudrait dire pourquoi...

          Après, qu’un président issu des gauches, élus essentiellement par les gauches, gaspille du fric dans du cultureux de bas étage avec ses potes, c’est quand même un tradition depuis Mitterrand.

          Et là, je pose la question : La gauche peut elle impunément renoncer à tous ce qui fait son identité ? Dépense publiques, intermittents du spectacle, du pain et de jeux ? Le populisme égalitaire sexuel et musical ? Ne serait-ce pas faire le jeux de Madame Le Pen ?


          • V_Parlier V_Parlier 22 juin 11:02

            @eric
            Votre question finale est amusante, même si je me demande à quel niveau exact vous placez l’ironie. (Car justement la préservation de cette « identité » fait le jeu, à tord ou à raison, de Mme Lepen et à sa place je ne m’en priverais pas).


          • zygzornifle zygzornifle 20 juin 14:51

            bah il est comme ceux qu’il a critiqué , c’est un vieux jeune .....


            • L'enfoiré L’enfoiré 20 juin 17:26
              A mon avis, le prix devrait être bien loin des 11 milliards pour la Coupe du Monde de foot.


              • Le421 Le421 20 juin 18:27
                Je suis effaré de voir des gens qui demandent des comptes à Jupiter.
                Pour ce qui est des contes, pas besoin de demander, il nous en fournit régulièrement...
                La Fête de la Musique ?
                C’est absolument une idiotie de base en pleine Coupe du Monde.
                Ce tas d’idiots qui va s’abîmer les oreilles alors que tous ces vrais artistes, tapant dans un ballon et gagnant, eux, des millions, sont bien plus intéressants à regarder...
                Et en restant devant TF1, c’est sûr, on se cultive.
                Mmmmm’béciles !!!

                • Le421 Le421 20 juin 18:28

                  @Le421

                  Faites quand même attention au second degré des imbéciles de gauchos à la con...  smiley


                • Le421 Le421 21 juin 07:59

                  @belin

                  Déjà que le premier degré, c’est difficile pour certains, alors, le second... smiley


                • BA 20 juin 21:02

                  Le couple présidentiel envisage d’installer une piscine dans l’enceinte du fort varois, villégiature du chef de l’Etat.


                  Voilà qui risque de jurer dans ce décor classé monument historique depuis le 25 septembre 1968.


                  https://www.lexpress.fr/actualite/politique/une-piscine-pour-macron-a-bregancon_2018874.html



                  • insomnia insomnia 21 juin 00:36

                    @Thierry Paul Valette

                    En accord total avec votre article. Nous devons exiger la transparence totale, à savoir, à quoi servent nos Impôts et autres joyeusetés !
                    Nous, qui ne sommes que des moins que rien... 


                    • eric 21 juin 07:30

                      Et aujourd’hui, vous allez avoir la piscine de Brégançon...( 150 000 euros ?)


                      • Trelawney Trelawney 21 juin 07:38

                        Je suis le premier à critiquer la politique de Macron, pour ce qu’il fait à la France.

                        Il est vrai qu’à la différence des péquenaud d’avant, lui est un poil plus bosseur et c’est justement ce qui devrait nous inquiéter. Quel est l’angle d’attaque de l’opposition ?
                        Il achète de la vaisselle, il s’installe une piscine à Brégançon, il fait la fête de la musique à l’Elysée etc etc.
                        Donc l’opposition ne peut pas critiquer Macron sur sa politique, car elle devrait dans ce cas expliquer ce qu’elle devrait faire. Et visiblement elle est en manque d’idée. Ou alors il y a un sujet qui devrait forcément venir, si cette opposition portait le débat sur des idées, et ce sujet c’est l’Europe ou plutôt : la place de la France dans l’Europe. Parce qu’avec ou sans la France ,l’Europe avec l’Allemagne aux commandes continuera de fonctionner. Et franchement le sujet de l’Europe est tabou, car personne ne veut la quitter et si jamais on (l’Allemagne) nous met dehors on ira se prosterner pour ne pas en sortir
                        Donc cette opposition qui va de Mélenchon à Lepen en passant par Wauquier n’a rien à dire ni à proposer. triste constat

                        Alors wouin la vaisselle, waoin la piscine, waoin la techno à l’Elysée. Pour sur ça fait avancer le débat et pendant ce temps là sans même que Mélenchon trouve quoique ce soit à dire, la privatisation de l’assurance maladie et des hôpitaux qui vont avec est en marche.

                        N’oubliez jamais ceci : le belge est intelligent mais il ne le sait pas, alors que le français est con, mais il ne le sait pas non plus


                        • gogoRat gogoRat 21 juin 10:44

                          @Trelawney

                          le sujet de l’Europe est tabou - Bien vu !

                            
                           Mais ce tabou est aussi entretenu par l’illusion que :
                           ’sans la France ,l’Europe avec l’Allemagne aux commandes continuera[it] de fonctionner’
                           
                           Sans la bombe nucléaire française, la composante militaire de l’Europe est géostratégiquement nulle, et ce vide est un appel d’air, une invitation aux ’nouvelles’ super-armes d’un empire russe prêt à promettre un nouveau genre d’Internationale des gentils ... (Ce constat n’étant aucunement incompatible avec une sincère sympathie pour le peuple et la culture russe)
                            Le fait que cette remarque elle-même soit tabou elle aussi dans ce forum est intéressant à observer 

                        • gogoRat gogoRat 21 juin 11:21

                          ... Il ne faudrait échanger qu’au sujet de questions sérieuses, importantes et ’prioritaires’ selon certains ... 
                           Alors remarquons-bien que le souci de trouver le bon gentil susceptible de décider d’internventions guerrières est abordé dans a réaction précédente. 
                             
                           (en filigrane, cet élément d’actualité pas si ancien ni dépassé que ça :  
                           https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/14/les-frappes-en-syrie-pouvaient-elle-etre-declenchees-par-macron-sans-laccord-du-parlement_a_23411136/&nbsp ; )



                        • zygzornifle zygzornifle 21 juin 07:54

                          La facture est en marche et on ne sait pas quand elle sera arrivée .....


                          • eric 21 juin 08:25

                            Ben voyons.. Nous avons 57% du PIB en dépenses publiques. Un pourcentage croissant d’une richesse elle même croissante. Avec, de l’avis de tous les syndicats compétents, une baisse régulière et continue de la qualité des services publiques, une détérioration des acquis sociaux et une hausse des inégalités....

                            L’urgence est d’aller compter les petites cuillères à l’Élysée....

                            Mais des cocktail de plus ou moins luxe, il y en a plein tous les jours, dans toute la fonction publique. Je suis passé à Normal sup. à une conférence. Il y a un club ’« gros » ; Parmi ses privilèges, celui de récupérer les restes des innombrable cocktails organisés tous les jours par un peu tous le monde et n’importe qui, gratuitement « parce que c’est l’État qui paye ».
                            C’est bien on évite un peu le gaspillage. Mais au vu des quantités, on se demande si un peu de planification en amont....En tout cas, ils ne lésinent pas plus sur la qualité que sur la quantité.

                            Le pouvoir politique à un rôle, des coûts, et des nécessités. On peut débattre de l’utilité des dépenses de prestige, de réception etc...

                            Mais votre série de papier est dans la ligne des revendications des bureaucrates dépensiers qui ne s’indigne que sur les moyens de nos politiques.

                            Il faut moins d’élus, moins de Députés, moins de dépenses pour les Ministres, Présidents, etc... C’est à dire moins de moyen de manager et contrôler nos fonctionnaires, notre État.

                            Le coût total des nos pouvoirs politiques est sans doute même inférieur en pourcentage aux coûts des équipes dirigeantes des entreprises du CAC 40. Les fonctionnaires sont ravis. Sans moyens personne ne peut leur imposer les volontés démocratiques constatées par nos votes.

                            Il y a des précédents ; Sous Vichy aussi la fonction publique était à peu prêt en roue libre avec peu d’élus pour leur dire ce qu’ils avaient à faire. On connaît les résultats, pour le meilleur et pour le pire.


                            • Self con troll Self con troll 21 juin 09:44

                              @eric
                              Les fonctionnaires sont ravis.
                              Non, les fonctionnaires sont divers. Celui qui donnerait encore un sens à « fonction publique » a toujours un chef au-dessus choisi pour sa complaisance envers les puissants, qu’ils soient politiques ou hommes d’affiares.

                              Que pensez-vous, par exemple, du statut de notaire ? Sur son parking, les Renault des clercs, dans son garage sa Mercedes. Récompensant quel mérite ?

                              A l’époque du cadastre numérisé, l’intervention d’un juriste dans les transactions n’est-elle pas sur-facturée ? Pour la succession de mes parents, mon notaire, incapable de calculer une soulte, m’a rétorqué : je ne vais pas faire un excel à chaque fois !

                              Comment se fait-il qu’ils puissent se défendre en affirmant que si l’état remettait des fonctionnaires sur cette mission, ça coûterait plus cher au final ? Parce que des incapables sur-payés viendraient prendre les commandes, répondant au besoin d’arrangements entre amis.

                              Avez-vous noté comme dans sa loi, sous mollasson fils de, Macron a reculé sur la petite écorchure qu’il envisageait à leur rente de situation (tarification des transactions sur de petites parcelles) ? Vous n’entendez pas un bruit de casseroles là derrière ?

                              Non, s’il a un peu de dignité, le fonctionnaire n’est pas ravi.


                            • cétacose2 21 juin 08:31

                              Freluquet 1er et Brigide , sa rombière bien aimée reçoivent ce soir à l’Elysée. Etes vous invités ? Moi pas.... !,avec tout ce que j’ai fait pour eux... !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès