• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > ND des Landes et le roi Macron : le parti pris de l’église plutôt que (...)

ND des Landes et le roi Macron : le parti pris de l’église plutôt que celui de la jeunesse !

 

Macron après avoir été comparé à Bonaparte, ressemblerait-il plus à Pétain, après son appel du pied à l’église de France ?...Notre bonne Marianne remplacera-t-elle un jour Jeanne d’Arc en la cathédrale de Reims, pour le sacré roi d’opérette dans une république en marche qui deviendrait celle du garde à vous ?...

    Autant de questions que le passé nous ramène, au fil des actualités .https://bit.ly/2tnsoiB ..17 juillet 1429 - Charles VII est sacré à Reims – Herodote.net

 

    Il semble parfois que la société française recule en un matin de 50 ans en arrière, voire davantage. Il y a de meilleures façons de prendre le pouls de la journée qu’en écoutant le discours de Bruno Retailleau, sur France inter. https://bit.ly/2EyVwbP Bruno Retailleau : "Il est trop tôt pour savoir s'il y a une ... - France Inter

 Ce calotin Vendéen tenant tout du grand inquisiteur intégriste, sénateur de Vendée et président du groupe LR au sénat, bras droit de Fillon dans la course à la présidentielle, a du méditer quelques échecs, le pire étant celle de l’enterrement du projet de notre dame des landes. C’est qu’ il s’était tant investi, axant son discours sur le délire économique lié à l’emploi sur le site, qu il en ressentit un immense dépit. Plein de fiel sur ces foutus zadistes, tenant tête aux forces de police, comme dans un village de gaulois irréductibles, il tenait sa revanche. Même les journalistes des matinales d'inter étaient gênés de tant de caricatures, lui rappelaient comment les gauchistes et autres "hippies" du plateau du Larzac avaient été caricaturés en leur temps en voyous, et en voleurs de poules.

     Un moment de l’entendre je pensais au sinistre Carrier, ce commissaire de la république, qui sévissait à Nantes lors des tristes événements ayant trait aux guerres de Vendée. https://bit.ly/2qlbToh NOYADES DE NANTES : UNE MEMOIRE TROP GENANTE. ...Ce matin, en temps qu’invité opportuniste, Retailleau avait donc deux motifs de satisfaction. D’abord ce discours surprenant de Macron sur la laïcité. Qu’importe après tout, ce que Fillon n’aurait peut-être pas osé dire si clairement, Macron le proclame. https://lemde.fr/2Hb8l1r Discours aux évêques : la gauche accuse Emmanuel Macron ..

    L’autre satisfecit, c’était le début de la démolition au bulldozer de la Zad ! Une façon si stupide de clore le débat, répressive et contre productive qu’on ne peut penser qu’aux méthodes de pays totalitaires, voulant "faire des exemples ", mais travaillant finalement à leur perte.

     Retour au premier acte, entamé hier, lors de la conférence des évêques de france.

    « Nous partageons confusément le sentiment que le lien entre l’Eglise et l’Etat s’est abîmé et qu’il importe, à vous comme à moi, de le réparer  », a déclaré Macron à son auditoire sans doute abasourdi. On n’a beau être évêque, on ne croit pas toujours au miracle.

 Une sorte de génuflexion mentale surprenante de la part de l’ex candidat à la marche en avant, appuyé d’un acte de contrition. Paroles sidérantes aussi pour plus d’un Français. Le président de la marche en avant semble tenir maintenant un goupillon. Nous ne sommes pas encore dans la démarche de Pétain, qui en 40, rompant le laïcisme de la troisième république, s’agenouilla pour de bon à l’église Saint Louis de Vichy, pour assister à la messe, assisté de tout le corps diplomatique, mais nous nous en approchons. https://bit.ly/2qlGCkZ

     Hors évocation de cette période maudite, fasciste, le principe de laïcité a fait ses preuves depuis 1905, et s’avère d’autant plus précieux à notre époque, où tant de communautarismes religieux ont tenté d’amender cette valeur précieuse.

    Il est vrai que l’état brade ses joyaux, pour des raisons souvent incompréhensives, telles les autoroutes aux groupes privés. La "Française des jeux" et son organisateur qui touche à chaque grattage, va rejoindre bientôt l'escarcelle du privé lui aussi. Mais le principe de séparation entre l’état et l’église est un fondement garanti par la constitution, dont le président de la république est le premier représentant... On ne peut transformer Marianne en bonne soeur !. 

    Macron a force de faire l’enfant de chœur a-t-il trop abusé du vin de messe ? Jean Luc Mélenchon a trouvé lui aussi des éléments de langage bien sentis dans la religion : « On attend un président, on entend un sous-curé... Le lien entre l’église et l’état n’a pas lieu d’être. Macron va trop loin, c’est irresponsable ! » https://bit.ly/2qlGp0z

    Alexis Corbière, le député de seine Saint Denis, condamne « Une parole indigne d’un président de la république, soufflant sur les braises de tous les communautarismes religieux  ! »

  Est-il besoin de mettre le feu aux poudres, alors que la situation était pacifiée, et que ce principe avait si bien fait ses preuves ? Mais il semble qu’on veut changer un système qui marche, dans un pays où tant de choses vont de travers ! Ne parlons pas du contexte à haute puissance religieuse explosive. Certains cierges peuvent se changer parfois en bâtons de dynamite….

 

 

   Curieux tirages d’aiguillages faits par des amateurs, et qui risquent de provoquer déraillements, et télescopages de grosses motrices, sur fond de grève des contrôleurs. Que feront les cheminots du sénat, si on leur garantit qu’ils garderont leurs avantages ?

   On n' a pas fini maintenant de voir pléthores d’évêques, et bien sûr de rabbins et d’imams faire le siège de la grande église, que va être l’Élysée. C’est bien beau de faire plaisir à quelques calciques, tel ce Retailleau, et toute une cohorte de bourgeois déphasés des enjeux, sans doute ragaillardis par l’excommunication de l’imposition sur la fortune.

  Question « feu au poudre », la matinée était riche. Le deuxième sujet de satisfaction de Retailleau était en phase. Des forces de police disproportionnées ( 2500 CRS) ratissaient déjà depuis la veille le périmètre de Notre Dame des Landes. On jouait " Apocalypse now ! au milieu des champs de carottes. Pas étonnant en soi. Après la trêve hivernale, les zadistes avaient été prévenu qu’ils leur faudrait quitter les lieux, s’ils ne s’étaient pas inscrits dans un projet. Retailleau pouvait jubiler, et crier ‘Taïaut ! » quoique de façon soft, conscient peut être de la précarité des choses et du désir, ceci en rapport avec son expérience propre ! 

   Mais la ZAD est un territoire immense, une sorte de commune autoproclamée, où des projets agricoles alternatifs ont vu le jour. Il n’y avait guère que Retailleau pour faire l’amalgame entre quelques paumés, ayant pu trouver asile ici, et faire quelques méfaits à Nantes, et l’immense majorité des jeunes s’étant lancé dans ce projet alternatif, et qu’il fallait bien sûr encourager.

     Sans être exagérément optimiste, on pensait que le climat d’apaisement allait permettre à la majorité des zadistes, s’étant durablement investi, de rester et de travailler. Des contacts avaient été pris avec la préfecture, pour des régularisations de projets. Après tout ce gouvernement avait eu la première ntelligence de mettre un terme à cette affaire calamiteuse d’aéroport et petits arrangements entre amis, et puissances d’argent.

     Las, même le journal « Ouest-France » toujours très mesuré quand il s’agit de critiquer le gouvernement, mais fortement attaché aux terroirs, et aux exploitants, s’est ému du traitement.

Zad de Notre-Dame-des-Landes. Les 100 Noms ... - Ouest-France https://bit.ly/2qk7Ojk

     Le point de sidération a été en effet atteint quand les CRS s’en sont pris à la ferme des « sans noms ». Il ne s’agit pas là de quelques cabanes bucoliques cachées dans les futaies ! Cette ferme représentait un projet d’élevage ovin élaboré par un ingéniieur agronome. Il entrait dans les critères avancés par la préfecture, empêchant alors sa possible destruction. Pour les zadistes, la destruction de ce projet « a achevé de dévoiler l’hypocrisie absolue de la préfecture, y compris sur sa prétention affichée à conserver les projets agricoles ».

 A Notre-Dame-des-Landes, la bergerie des 100 noms, symbole de l'incompréhension https://bit.ly/2v9PBL6

Le HuffPost · Il y a 1 jour

    « Ce lieu, où des agneaux sont encore nés récemment, a été détruit pour deux raisons avancées par la préfète des Pays-de-la-Loire, Nicole Klein. Tout d'abord le lieu se situait près de la D281, la fameuse route des chicanes, dont les autorités tenaient à reprendre possession. Les opérations de ce lundi ont essentiellement concerné les abords de cette route qui traverse la Zad. Mais surtout, la préfète a rappelé au cours d'une conférence de presse que "les 100 noms n'ont pas déposé de projet agricole et ce sont des habitations précaires, ce n'est pas du bâti »

    La préfète interprète les choses à la lettre, dresse son procès verbal en parfait notaire. C'est en fait une contractuelle dont elle dépend, une sorte de porte parole en uniforme à galons . Une république, qui faute d’être en marche, « est aux ordres »…. Mais de qui au fait ?.. Et pour quelle direction, quel projet ?... Le père Ubu semble de nouveau aux commandes !. On n'ose penser que ce serait un message dit " de fermeté", lancé aux grevistes de la SNCF et aux étudiants....

    Sentiment de dégoût et de trahison chez un jeune berger  : «  On s’était déclaré comme habitants, on avait fait une demande pour un projet agro-environnemental auprès de la MSA. On n’a eu aucune réponse et, aujourd’hui, on est viré. C’est une vaste blague  ! C’est écœurant  !  »

    Guillaume, un jeune présent sur place, n’a pas les mêmes éléments de langage que la préfète aux champs : «  L’huissier est arrivé en même temps que les gendarmes mobiles. On est allé l’attendre à la boîte aux lettres. Il nous a dit vous avez 10 minutes pour partir... !  »

      Il faut donc s’attendre à tout, sinon l’anéantissement complet de la Zad, la destruction de son cœur, avec juste la préservation symbolique de quelques murs autour de quelques fromages de chèvre, non écrasés par les rangers de CRS, pour montrer le faux pusilanisme de l'état. : "On a joué le jeu et on a été floués", dit une zadiste

    Les zadistes lancés dans des projets se sentent comme ces indiens trahis dans les traités, autant que dans l’esprit. L’esprit, c’est tout de même quelque chose de sacré dans ce pays, hors la religion, normalement « out »., mais qui revient, par la grâce du roi. Les valeurs de la république semblent à l’opposé de la jeunesse du président, qui n’a pas là montré de stature, de vision. En 68, même le pouvoir Gaulliste ne fit pas donner l’armée, préféra la négociation au rapport de force brutal. Quelques personnalités d’exception, comme le préfet de police Grimaud, gardèrent le dialogue avec les étudiants, conscients que l’épreuve de force, et les images s’y rapportant pouvaient se retourner rapidement contre le gouvernement.

       Il n’y a pas d’autre mot pour qualifier ce Macron, quelque peu imposteur, arrivé par hasard, comme la plupart de ses députés, au pouvoir par le jeu du hasard et des circonstances. Hollande, dans son dernier livre « Les leçons du pouvoir » à beau jeu de se moquer du fait du roi, en faisant mouche : .«  A l’été 2015, le jeune ministre a pris de l’assurance et s’aventure sur un terrain plus politique. Dans un hebdomadaire, il affirme que la France vit dans une nostalgie implicite de la monarchie, que la disparition du roi a laissé une place vide au sommet de l’État (…) Rétrospectivement, cette dissertation éclaire bien la pratique du pouvoir qu’il met en avant depuis son élection. »

    Un monarque, face à « l’esprit français » , alors qu’approche le moi de Mai. Possédé d'une surprenante ferveur religieuse, Macron en tout cas ne semble pas posséder " Le french flair", cette qualité de sentir l'action, l'opportunité des choses, que les grecs anciens appelaient " le kairos" https://bit.ly/2ED2yMG....&nbsp ;&nbsp ;Les CRS ont par ailleurs déjà investi l’université de Nanterre. Ca ne vous rappelle pas quelque chose ? Vous savez, ce cocktail d’invention, d’impertinence et de nouveauté, qui fait sans lui que les lumières ne seraient pas apparues dans ce pays !.

   Des messes, les plus belles sont dans la nature  !…. La cause de Notre Dame des Landes s’est à ce titre internationalisée, a ventilé les odeurs de frilosité et de pessimisme attachées à notre pays, nous transformant en citoyens moroses. Ceux de Notre Dame des landes, ont ramené bien de la vie, de l’espoir, de la couleur, loin des livres de comptes de la sous préfète aux champs.

   Un exemple d’espoir pour la jeunesse, montrant qu’on peut faire d’autres voyages et d’autres initiations qu’en épousant une cause perdue. Il est préférable d’encourager le binage écologique et la science agronomique que la tir à la kalash, et la lecture du Coran pour les nuls ! ... Mais que veut on faire au bout du compte ? Transformer des jardiniers en enragés, creuser les fondations du désespoir ?

      Des voix de députés se font entendre, pour prévenir du pire. Yannick Jadot, qui avait trouvé l’exécutif « exemplaire depuis le début » dans ce dossier, « regrette » aujourd’hui la « précipitation du gouvernement ».  L'élu écologiste José Bové demande "très solennellement au Premier ministre d'arrêter cette spirale" pour qu'il n'y ait pas "un malheur à Notre-Dame-des-Landes". https://bit.ly/2JyLWcZ

     On dépenserait moins à soutenir ce genre de projet, plutôt que de payer des fortunes en d’inutiles centres de déradicalisation… Fermeture de l'unique centre de « déradicalisation » de France https://lemde.fr/2uIFQ2m&nbsp ;

     Il n’en existe pas non plus pour prévenir de la bêtise, fut elle prestigieuse. Voyez l’ENA ! Pas sûre que l’esprit de Notre dame des landes soit terminé, et ne s'extériorise pas, hors département de la Loire-Atlantique. En une journée, on détruit la ferme des sans noms, et l'on s'en est pris, à ceux de la république laîque. 

   Qui l’emportera, de l’esprit borné, ou de « l’esprit Français » ?... Pas celui sentant le bouchon de vin millésimé, ou contenu dans un flacon de Channel, mais émanant du vrai pays, qui se retrousse les bras à la recherche d’alternatives innovantes. 

     Mais j’allais oubliais le « saint esprit » et son odeur d'encens et de naphtaline, qu’on avait oublié et que le roi Macron vient de ressortir de l’armoire aux curiosités. !

Ainsi soit-il ! Prions pour Notre Dame.

Des landes.


Moyenne des avis sur cet article :  3.38/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • Lisez et vous verrez plus clair : Narcissisme, christianisme, antisémitisme : Étude psychanalytiqueBroché – 4 juin 1999
    de Pierre Dessuant (Auteur), Bela Grunberger (Auteur)

    • Le plus étonnant dans cette affaire qui devient de plus en plus nébuleuse, c’est que les Rothschild sont engagés dans cette galère. 


      • Fergus Fergus 11 avril 15:43

        Bonjour, Vélosolex

        Pour ce qui est de la ZAD de NDDL, difficile d’avoir une opinion tranchée sur le sujet. On trouve là en effet des jeunes qui veulent sincèrement développer de nouveaux modes d’exploitation agricole, des romantiques de l’anarchie et des prétendus altermondialistes uniquement désireux de « niquer le système » et déterminer pour cela à en découdre.

        Que l’on vire les derniers nommés n’a rien de choquant, dès lors qu’ensuite, la volonté est de trouver une solution pour ces néo-paysans. Mais comment faire ? Il existe un code rural dans lequel les terres agricoles disponibles doivent revenir à ceux qui en ont été expulsés mais désirent y revenir après annulation du motif d’expulsion, soit dans le cas contraire aller en priorité à des jeunes diplômés en quête d’exploitation placés sur des listes d’attentes.

        Un mot sur la photo qui représente Bové, Joly et Cohn-Bendit : on dirait trois masques du Muppet-Show ! smiley


        • Fergus Fergus 11 avril 16:25

          Erratum : ... et déterminés pour cela...


        • velosolex velosolex 11 avril 17:24

          @Fergus
          Bonjour

          Bové, Joly et Cohn-Bendit : C’est sûr, ils ont vieilli, mais il est de pires naufrages. J’ai regardé hier au soir une émission sur arte sur les OGM, où l’on voyait Bové un peu plus jeune. C’est un sympathisant du projet alternatif. Il sait d’où il vient. 
          L’émission était très bonne, et montre comment les OGM sont des vrais éponges à pesticides : Logique, puisque le principe de ces plantes sont leur tolérance justement au roundup, par exemple...https://bit.ly/2qnqy1x
          Comme souvent, mes articles sont rédigés à chaud, et j’ai trouvé assez hallucinant ce chassé croisé entre la sujétion de Macron à L’église, de son propre chef, un fait du roi, et le sort fait à ces jeunes. La destruction de la ferme des sans noms, qui avait un vrai projet, relève de l’idiotie, de la provocation et de la bêtise la plus crasse. Une connerie sans nom !

        • Fergus Fergus 11 avril 18:19

          @ velosolex

          « C’est sûr, ils ont vieilli, mais il est de pires naufrages »

          C’est sûr qu’il y a de pires naufrages, au physique comme au mental. En l’occurrence, ce n’était qu’un regard amusé dont je pourrais être également l’objet, eu égard à mon propre vieillissement. smiley

          « La destruction de la ferme des sans noms, qui avait un vrai projet, relève de l’idiotie, de la provocation et de la bêtise la plus crasse. Une connerie sans nom ! »

          Je ne connais pas le détail des destructions. Si tel est le cas, c’est effectivement une connerie.


        • velosolex velosolex 11 avril 19:01

          @Fergus
          Vous conviendrez dans l’ouest , que l’ouest france est un journal on ne plus mesuré, ménageant généralement la chèvre et le chou ; 


          Mais il s’avère que quand on tord le cou à la chèvre, et qu’on écrase ses fromages, tout en gazant les choux, la mesure est comble, et tout journaliste honnête, ne peut reporter que ce qu’il voit.....  
          Ouest-France https://bit.ly/2qk7Ojk
          Sont ce des idiots, ou ont ils reçu des ordres. Personnellement, je penche pour le deuxième scénario. Mesure à portée politique, montrant qu’on ne s’en laisse pas compter par trois vaches, et quelques poules. Les lecteurs apprécieront. Et les électeurs aussi. 

        • Albert123 11 avril 15:52

          Les gauchistes ont déjà Schiappa la femelliste franc maçonne et le 50 ème anniversaire de 68, ils pourront même se livrer à un énième simulacre de « grand soir » dans un mois


          laissez en un peu aux droitards, avec Blanquer le hussard anthracite de la république et le retour aux racines chrétienne de la France, 

          Macron distribue les bonbons à tout le monde, faut juste comprendre que tout le monde ne sera pas servi en même temps et qu’on ne peut pas plaire à toute la France au même instant, 

          et puis il faut bien flatter l’electorat de droite pour contrebalancer l’hystérique mois de mai à venir qui fera que les bobos indignés en carton qui dorment debout ne se sentiront plus pisser.





          • MagicBuster 11 avril 16:33

            Les capitalistes ne vont ni dans le sens de la jeunesse - ni dans le sens de l’église . . .
            ils vont seulement (toujours) dans le sens de l’argent .

            Aux USA, on peut vendre de la drogue et des armes (à des enfants) , ce n’est pas un problème.


            • V_Parlier V_Parlier 11 avril 21:46

              @MagicBuster
              C’est un bon résumé qui vaut mieux que ce tour autour d’un pot que je n’ai pas eu le courage de lire. Encore un jacobin qui s’ennuie. Pourtant en ce moment il s’en passe des trucs !


            • sls0 sls0 11 avril 17:25

              Pendant longtemps je me suis posé la question si sans Hitler une politique à la Pétain aurait été possible.

              J’ai ma réponse maintenant.

              • velosolex velosolex 11 avril 18:09

                @sls0
                Hitler a été d’autant possible que beaucoup trouvaient son avènement souhaitable. 

                Moins deux et le front populaire dégénérait à la mode espagnole. 

                Une chose qui n’a guère changé, sinon bien pire, c’est la place des grands trusts industriels, des empires économiques, influant les décisions mortifères. 

                Ligne de crédit à Hitler pour qu’il puisse se refaire une armée. Monsanto travaille tout autant à imposer ses intérêts par le monde, influençant ( le mot est un euphémisme) les études sur la toxicité et la pertinence. 

                Hier on mourrait des obus, maintenant on meurt autant de la malbouffe, le ventre plein, l’esprit vide.
                 
                La zad, avec son projet communautaire, d’économie solidaire, est une hérésie, une plante qu’il faut déraciner, ou traiter. 

              • gardiole 11 avril 18:29

                Ce ne sont pas des CRS, mais des Gendarmes mobiles (on ne prête qu’aux riches).
                Je doute qu’ils soient 2500 en permanence en action. Plus probablement, ils n’y sont que par roulements.
                J’ai vu les dégâts dans le centre de Nantes après certaines manifestations. Ajoutons l’impossibilité pour les gens du coin de passer à travers la zone. Si les zadistes pensaient conquérir les cœurs de cette façon, ils se sont mis le doigt dans l’œil jusqu’à l’omoplate. Les élus locaux vont faire tout leur possible pour que cette population aille voir ailleurs.


                • Fergus Fergus 11 avril 18:49

                  Bonjour, gardiole

                  Les élus locaux et les agriculteurs historiques de NDDL qui refusent de soutenir les zadistes politiques.


                • velosolex velosolex 11 avril 19:11

                  @gardiole
                  Je crois que ne vous connaissez pas grand chose à la récupération ni à la manipulation. J’ai participé à quatre ou cinq manifs, dans le périmètre nantais... ;J’ai vu moi aussi quelques hulluberlus s’en prendre, cagoulés, masqués, par exemple à un local Vinci. 

                  Une vingtaine de CRS à pas une centaine de mètres n’ont pas cherché à protéger ce magasin, évidemment à risque, alors que c’était très facile dans cette rue piétonne. Ils n’ont pas plus bouger quand la mise à sac de ce magasin par les mêmes individus. Les photos ont été ensuite exploité à outrance pour ternir cette manifestation, très majoritairement pacifique dans l’ensemble.
                   Tout le monde sait ce que cela veut dire. Il n’y a pas besoin d’être fin politicien pour mettre en scène ce genre de choses, une technique employée depuis la nuit des temps. Les manifestants sont parfois très solidaires avec les forces de l’ordre. Et l’on peut passer très rapidement d’un uniforme à ’l’autre ; Ceci dit, il peut , et il y a évidemment, des éléments extérieurs, des casseurs, des psychopathes, des demeurés, qui profiteront toujours de ce genre d’événement « citoyen », et permis par notre démocratie que sont les manifestations pour montrer qu’il n’en sont pas. 

                • velosolex velosolex 11 avril 19:30

                  @gardiole

                  Grâce à ce que certains identifient à des zozos, on n’a pas établi un camp militaire au larzac, on n’a pas fait plogoff, ( à la pointe du raz.......) on na pas bétonné un bocage de 2000 hectares, zone humide, aux portes de Nantes. 
                  Les générations qui suivent apprécieront la conservation de ce bocage. Zone préservée, non traitée depuis des lustres, ces terres agricoles restées dans leur jus offrent un formidable potentiel à ceux qu veulent pourvoir en aliments bio la population nantaise. 
                  . Bordel vous préférez cultiver votre Parkinson votre cancer, financer Montsanto !

                  Pour les deux premiers projets abandonnés, on apprécie la différence, A l’heure actuelle le camp de Larzac aurait chassé les éleveurs, pollué les terres, La centrale de Plogoff serait à démanteler, comme celle de Fessemheim, laissant une ardoise de plusieurs milliards et une ruine industrielle, dans un paysage abîmé, à la pointe de l’Europe. 
                  On rêve de plus beaux phares, en Bretagne !
                  Pour NDDlandes, merci aux zadistes, et aux manifestants de la france entière, qui ont prouvé que inéluctable n’est jamais vérifié que quand on abandonne. 
                  Ce qui est certain c’est qu’on apprend bien plus dans ce genre de combat qu’avec les demeurés de Daesh. 

                • foufouille foufouille 11 avril 18:36

                  « Après la trêve hivernale, les zadistes avaient été prévenu qu’ils leur faudrait quitter les lieux, s’ils ne s’étaient pas inscrits dans un projet. »

                  il te suffit de les inviter chez toi avec leurs bordels et déchets polluants.


                  • foufouille foufouille 11 avril 18:44

                    ta ferme ressemble à un dépotoir.


                    • velosolex velosolex 11 avril 19:15

                      @foufouille

                      Peut être pourriez vous leur proposer de passer un coup de roundup, en pulvérisation, pour les débarrasser des mauvaises herbes !


                      Ca ferait « plus propre », comme on dit, surement chez vous.... 

                    • foufouille foufouille 11 avril 19:25

                      @velosolex

                      j’ai vu pas mal de photos et je doute que les bâches plastiques, etc soient mieux que du roundup.


                    • sls0 sls0 12 avril 00:47

                      @foufouille
                      Vous avez vu des photos qu’on a voulu vous montrer.

                      Je ne dis pas qu’elle sont fausses mais elles peuvent être orientées.
                      Parfois en ajoutant des jours de grève on arrive à 30 millions de journées cependant pas grand chose dans les journaux.
                      On montre ce que l’on veut montrer et l’on cache ce que l’on veut cacher.

                      Ici aussi l’information peut être orientée mais comme elle n’est pas toujours dans le sens de la doxa, elle nous permet de retrouver un semblant de centre parmi ces extrêmes.

                      Il y a une trentaine d’années je voyais une manifestation en direct à la télé et en plus chez moi à la cambrousse.

                      Je reconnais l’endroit, à 3-400m de chez moi.
                      Je prends mes jumelles et je compte 15-20 personnes journalistes compris. A la télé ça paraissait une foule. Un bon coup de zoom et des gros plans suffisent.
                      C’était un temps où le gouvernement voulait jeter de l’huile sur le feu.
                      Déjà à l’époque coté journalistes et rédactions on oubliait parfois la déontologie, ça ne c’est vraiment pas amélioré.
                      Pour la petite histoire qui n’est pas passée à la télé, ma chienne assez farceuse et impressionnante avec ses 84cm au garrot leur a fait changer de direction. Retour maison pour les quelques excités et leurs publicitaires.

                    • velosolex velosolex 12 avril 13:54

                      @foufouille
                      On observera qu’il n’y a pas de géraniums non plus dans ces décombres, pas plus de télé, branché sur TF1. 

                      Ce qui en dit long sur leur inculture !

                    • velosolex velosolex 12 avril 23:55

                      @foufouille


                      Encore des ânes qui trouvent ça beau !

                    •  C BARRATIER C BARRATIER 11 avril 19:16

                      Les occupants illégaux de terrains appartenant à l’Etat ou à des agriculteurs savaient bien qu’on ne devient pas propriétaire d’un squat. Il ne se passe donc rien d’extraordinaire. Même observation pour le discours aux évêques :

                      Le président de la République était l’invité, c’est Macron le catholique qui place sa religion au dessus de celles des autres philosophies religieuses ou pas qui s’est exprimé, et il est inacceptable qu’il l’ai fait au nom de tous. Il est désormais le président des catholiques et seulement d’eux.

                      Cela s’appelle de la prise personnelle d’intérêt dans l’exercice de sa fonction
                      J’ai connu le cas dans ma commune au niveau municipal, venant d’un homme qui ne dédaignait pas de donner les leçons de moralité

                      Ce n’est pas un problème de laïcité, vu l’éducation de Macron, il n’est pas réceptif à la vision objective de ce concept, mais ce n’est pas grave, les Français sont laïques et la Répulmique l’est.

                      Ecole catholique chessy, prise illegale d’intérêt, le cas SAEZ

                      http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=261


                      • velosolex velosolex 11 avril 20:03

                        @C BARRATIER
                        Il y a la loi, et il y a le sens. Etre politique, ce n’est pas se contenter de suivre benoîtement les balisage, comme cette sous préfet droit dans ses bottes. 

                        L’illégalité d’un jour devient la légalité du lendemain, pourvu qu’on se débarrasse d’e cette vision à courte vue de notaire, et qu’on admette non seulement le sens, mais aussi l’utilité évidente.
                        Ce pays a besoin de rêve, et d’utopie, de rassemblements, de causes nobles. La jeunesse est en manque de ces valeurs de dépassements. La récupération que Daesh fait se fait sur la misère sociale, intellectuelle, et ces valeurs d’engagement absentes.
                        Un visionnaire à la tête de cet état aurait été au bout de sa décision....L’abandon du projet d’aéroport est une première étape, qui peut se transformer en victoire pour l’état si ses cadres ont assez d’astuces pour récupérer ce mouvement écologique, et en faire un laboratoire d’expérimentation. Des agronomes comme Xavier de Baulieu ont planché sur ce sujet. 
                        Notre-Dame-des-Landes : Francois de Beaulieu - François de Beaulieu

                      • Albert123 12 avril 14:29

                        @C BARRATIER


                        « c’est Macron le catholique qui place sa religion au dessus de celles des autres philosophies religieuses ou pas qui s’est exprimé, et il est inacceptable qu’il l’ai fait au nom de tous. »

                        « les Français sont laïques et la Répulmique l’est. »

                        Si vous refusez que Macron parle en notre nom, permettez moi d’en faire de même à votre égard.

                        Ne reprochez pas à Macron ce dont vous êtes vous même coupable.

                        je n’aie aucun problème avec les origines chrétiennes de ce beau pays qu’est la France, les incohérences récurrentes d’une république imposée à tous par 3 névrosés en pyjama faisant des réunions secrètes dans une cave m’en posent beaucoup plus.











                      • cétacose2 11 avril 20:00

                        Macron après avoir été comparé à Bonaparte, ressemblerait-il plus à Pétain........le génie en moins.......


                        • Julien30 Julien30 11 avril 22:21

                          « ressemblerait-il plus à Pétain, après son appel du pied à l’église de France ?. »


                          D’emblée on sait que ça ne va pas être bien sérieux ni voler bien haut. Pouvez-vous écrire ne serait-ce qu’un article ou un commentaire sans invoquer le nazisme ou Pétain à tord et à travers ? Ou est-ce au-dessus de vos forces ?

                          • Cadoudal Cadoudal 12 avril 14:49

                            @Julien30
                            Moi, je me suis arrêté à l’image interdite du village d’Asterix, j’ai de plus en plus de mal à lire la prose des collabos

                            De fait, le conseiller Schleier, « constatant que la grande majorité des partisans de la politique de collaboration vient de la gauche française »24 pousse Abetz à favoriser l’entrée au gouvernement de Vichy des syndicalistes et socialistes acquis à la collaboration.

                            https://fr.wikipedia.org/wiki/Collaboration_en_France

                            Y avait une mosquée dans leur décharge écolo ?


                          • Julien30 Julien30 12 avril 16:44

                            @Cadoudal
                             « constatant que la grande majorité des partisans de la politique de collaboration vient de la gauche française »

                            Et nos buses de la gauche « humaniste » et « antifasciste » sont tellement dans le déni et le désintéressement pour les faits qu’ils ne cessent malgré tout de continuer de traiter de pétainiste tous ceux qui leur déplaisent... Faut pas compter sur ces gens irresponsables et dangereux pour faire face au réel...

                          • Cadoudal Cadoudal 12 avril 17:06

                            @Julien30
                            Faut juste compter sur l’invasion du réel pour les sortir un jour de leur monastère direction Tibérine...

                            "Putain le violoncelle, les voix feutrées, l’acteur allemand qui joua Hitler en malade mental, L’Éthiopienne qui parle doucement alors que ces sauvages gueulent tout le temps et de plus enceinte à 14 ans chez les moines. Une belle merde de propagande pour intellos qui va faire semblant d’aimer parce-que Télérama ou israël...euh... Pardon, France culture aura dit que ce film "ouvre une perspective différente sur l’errance des migrants« ou que ce film est »a rebours des idées préconçues« , bref une belle merde chialante, odorante et urticante. »
                            http://www.fdesouche.com/986425-cinema-fortuna-un-film-qui-nettoie-notre-regard-sur-les-migrants

                            Je suis tombé là-dessus :
                            https://www.la-croix.com/Culture/Cinema/Southern-Bell-addictions-haines-heritage-2018-04-10-1200930573

                            « on n’avait pas imaginé le pays si gangrené par une certaine décadence. »

                            Il a du boulot le petit père Trump...


                          • velosolex velosolex 12 avril 19:37

                            @Cadoudal
                            Le village d’astérix a bien sûr exemple de résistance, du faible apparent contre le fort, et sa vanité stupide. 

                            Une morale de conte qu’on peut retrouver dans « le lion et le moucheron » de la fontaine
                            Uderzo passait gamin ses vacances près du cap d’erquy, et il est probable qu’il s’en soit inspiré

                          • babadjinew babadjinew 12 avril 01:52


                            Juste 2 petits lien qui illustrent bien l’espoir mais aussi la complexité de NDDL

                            http://www.liberation.fr/debats/2018/04/11/honneur-aux-zadistes_1642650
                            https://lundi.am/ZAD-seconde-manche

                            En attendant rien ne justifie la violence du mercredi 11/04/18 hormis le stupide passage dans la boite à connerie (TV) du micron jeudi 12

                            Résumé de la journné du 11

                            et bien, volonté de dialogue, tendre des mains, expulsions ciblées, raisonnées, blablabla bla bla bla..
                            étant donné la violence d’aujourd’hui, des personnes ont vu des lacrymos lancées depuis les hélicoptères. ou tirées sans discernement des grenades de tout types sans vraiment savoir ou elles allaient tomber, faisant au moins 80 blessés, dont plusieurs graves, avec des tendons sectionnées et des blessures au visage.
                            rien ne les arrete puisqu’ils ont aussi mis le feu au camion d’un habitant, certainemetn pour se faire plaisir
                            l’etat a choisi la ligne dure, il nous semble qu’il est maintenant pret à aller jusqu’au bout, c’est à dire tuer quelqu’un s’il le faut. parce que la pensée même de laisser vivre un lieu comme la zad les dégoutent et qu’ils préferent leur monde normé et borné, leur architecture bien dans les clous, en béton bio, leur version standardisé de l’avenir. ils nous ont volé notre futur, en détruisant cette planète, en punissant celles et ceux qui déjà sont visé.e.s par la pauvreté ou l’exclsuion, celles et ceux qui veulent qu’un autre monde soit possible et qui le construisent jour apres jour, en expérimentant, en y mettant tout leur temps.

                            source : https://zad.nadir.org/spip.php?article5402

                            Ils veulent tuer l’ESPOIR rien de plus rien de moins !

                            Wake Up !!!!!


                            • cétacose2 12 avril 09:30

                              ....et pourquoi ne pas appliquer le même traitement à Calais et dans tous les campements roms et gitans qui défigurent tout autant le paysage.. ?


                              • Bonjour Vélosolex. Mon point de vue moral est proche du vôtre, mais à quelques nuances près. Vous vous trompez de combat. Avant de tomber dans la boue que nous savons (sans jeu de mot),Fillon avait bien commencé. EST-il normal qu’un médecin gagne nettement moins qu’un plombier avait-il dit. Je rajouterai : qu’un trader. Il faut auparavant redonner une véritable valeur à l’argent. Sinon votre combat est celui de la jeunesse : l’utopie.


                                • velosolex velosolex 12 avril 11:51

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                  Fillon avait apparemment grand mépris pour le petit peuple, dont les plombiers appartiennent.. Cet imbécile n’a jamais monté une baignoire à l’étage, avant de se faire doucher. « Tu seras jugé selon le poids de tes actions et de tes pensées »
                                  Mais il y a eut des « fuites », et il fallut qu’il paie l’ardoise....Il serait juste qu’il renaisse en rat d’égout, pour plus d’humilité. Le métier de couvreur qui bénéficie d’une certaine hauteur de vue non virtuelle, bien plus que celui de trader, qui vous envoie à la cave de la condition humaine, ne fait pas non plus la manchette des journaux, quand un ouvrier tombe du toit d’un immeuble. 
                                  Mais le plus dangereux, c’est encore celui du bûcheron. De tous temps. Et cela ne s’est pas arrangé. D’où le terme « bûcher », dont même les ronds de cuir s’emparent, quand ils soulèvent un stylo, comme si c’était une tronçonneuse..
                                  « Mine de rien » une expression qui fait sens aussi, j’ai fait plus ou moins tous ces métiers, passant du boulot de gardien de refuge à celui d’électricien industriel, (j’ai un diplôme) avant de finir infirmier, ce qui m’a fait relativiser dans ce petit tour de randonnée, passant du bleu au blanc, mais jamais au gris, les difficultés de l’existence, et les avantages d’un métier sur l’autre, tant qu’on peut l’exercer. Je n’accorde guère d’importance à l’argent, conscient de ses limites, et de celles de mon compte en banque. Ce n’est pas l’héritage de Johnny qui me fera changer d’avis sur le sujet. Les pensées de Diogène m’accompagnent, et celles de Walden, de Throreau. 

                                • @velosolex


                                  Associée à l’histoire de LA FORGE DE LOURMARIN, je sais ce qu’il en est de la qualité du travail manuel. Ce sujet est longuement développé dans le second livre qui est entre mes mains. Les Reynaud étaient protestants et vendaient leurs objets au prix qu’ils estimaient juste. http://compagnonnage.info/blog/blogs/blog1.php/2010/06/02/souscription-leforgerondelourmarin. Vous aurez compris que j’ai une immense admiration pour le travailleur manuel. Le plombier était bien sûr un mauvais exemple. Alors que TRADERS (fallait pas couler le pôte SARKO).

                                • velosolex velosolex 12 avril 12:07

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                  Je rebondis aussi sur le terme d’utopie. 
                                  NDDlandes est un laboratoire d’idées que ces soudards sont en train de casser. Ils préfèrent payer une fortune « des performances » douteuses, de pseudos artistes autoproclamés plutôt que d’investir dans un périmètre produisant foisonnement de jeunesse, d’esprit et de production saine !
                                  Nous sommes bien dans une culture de la mort, de jour en jour plus évidente.
                                   Personne n’a pris la mesure de la signification de la disparition des animaux, des oiseaux. Michel Serres, , n’arrête pas de chanter que jamais l’homme n’a traversé de période si tranquille...C’’est une vision ethnocentrée, bien peu ouverte sur la diversité du monde. 
                                  Le désespoir, et le terrorisme en est une marque, autant que celui de la bêtise, pourrait être jugulé en proposant ça et là des utopies, disponibles à tous. 
                                  Chaque ville, chaque village devrait avoir une utopie, un projet collectif, un lieu où l’on pourrait se retrouver à marner et à dialoguer ensemble autour d’une belle oeuvre. Je pense par exemple au chateau de Guedelon, près d’Auxerre.
                                  Guédelon — Wikipédia
                                   NDDlandes est une sorte de friche intellectuelle et agricole qui n’a porté encore ses bourgeons et que ses imbéciles veulent anéantir, tels des inquisiteurs du moyen age. . 

                                • joletaxi 12 avril 12:20

                                  @velosolex

                                  ah il est beau le laboratoire tiens...

                                  enfin, de temps à autre, il peut y avoir une fleur sur un tas de merde.

                                  le plus croustillant, c’est que ces zinzins vendent leurs quelques carottes sur les marchés, ,une bonne petite intox alimentaire comme en Allemagne dernièrement n’est pas une hypothèse d’école

                                  et je suis sur que les entreprises qui évacuent leurs « créations » vont avoir des tas de contrôles pour vérifier que tout a bien été trié, recyclé, de manière citoyenne.

                                  Plutôt qu’un labo de je ne sais quelle utopie née de quelque herbacée, on ferait mieux d’en faire un parc de garde pour ados attardés en mal reconnaissance, avec jeux et bouffe gratuite ?
                                  Avec de temps à autre des « game » avec les méchants casqués pour entretenir la fiction.
                                  Ah, c’est déjà le cas ?
                                  changeons rien alors


                                • @velosolex


                                  Remerciez PIERRE BERGE. N’en avait rien à « foutre » des ouviers et ouvrières. Les femmes, juste des VENTRES A LOUER.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès