• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ne réfléchissez surtout pas, votez Macron !

Ne réfléchissez surtout pas, votez Macron !

Pour marcher au pas, pas besoin de cerveau, la moelle épinière suffit (Einstein). Tout ce qu’on vous demande, c’est d’aller voter Macron massivement, en rangs serrés, et en chantant si possible d’ici le 7 mai, les louanges de ce candidat pour lequel vous n’avez pas voté au premier tour, simplement pour faire barrage au Front National.

Pourquoi cette injonction hystérique ?

Macron, c’est le dernier rempart anti FN, la digue contre tous les maux attribués à ce parti, le dernier bastion contre la dictature, contre les affres d’une sortie de l’euro et du retour au franc. En poussant un peu, Macron va guérir les plaies et les écrouelles, et ceux qui persistent à ne pas vouloir se désister pour lui sont quasiment soupçonnés d’intelligence avec l’ennemi alors qu’ils combattaient fermement le FN en 2002.

Macron, l’homme qui fait l’unanimité dans les rédactions, pas forcément par adhésion à son programme, mais parce qu’il serait ce dernier rempart bien pratique contre le FN.

L’intérêt supérieur du pays est en cause

Personne ne croit un instant que Marine Le Pen puisse être élue, sauf à penser que Macron s’effondre à cause d’une campagne de second tour calamiteuse ou d’un évènement particulier en cette fin de campagne.

L’intérêt supérieur du pays, c’est avant tout d’avoir un président bien élu pour être crédible dans et hors nos frontières et la barre est très haute depuis les 80 % de Chirac en 2002.

Imaginons un Macron en dessous de 60 % à l’issue du second tour avec un record d’abstentions. Sa légitimité ne manquerait pas d’être contestée et il aurait les pires difficultés à constituer une majorité parlementaire autour de lui.

C’est donc autour de la participation au scrutin et du ralliement contraint que tout se joue avec l’injonction du « vote républicain » qui consiste à voter contre ses convictions pour « sauver le pays ».

 « En Marche » : l’auberge espagnole

C’est ainsi que le rassemblement de Macron a été qualifié au fil de la campagne au gré des ralliements de droite et de gauche et des soutiens divers et variés de ceux qui volent toujours au secours de la victoire, pas toujours pour des raisons désintéressées. Robert Hue, Alain Minc, Cohn Bendit, Bayrou, Attali, Arthuis, Orsenna, de Rugy, Delanoë, Collomb, et tant d’autres, ni de gauche, ni de droite bien entendu, sauf Kouchner qui a déjà testé les deux.

Depuis le résultat du premier tour, d’autres soutiens se sont manifesté pour dire qu’ils voteraient Macron au second tour, Hollande, bien sûr, puisque Macron est sa créature, mais aussi Sarkozy, ce qui est plus surprenant quand on se souvient de sa drague effrénée des électeurs du FN en 2012 sur la ligne Buisson.

Que signifient tous ces ralliements à Macron ?

La recomposition politique est « en marche » et chacun veut être invité au festin ou à défaut peser dans le débat. Rien de naïf dans tout cela.

Les deux partis dits de gouvernement sortent étrillés de ce premier tour, les « républicains » qui se sont laissé entraîner dans les dérives de leur candidat miné par les affaires et les « socialistes » parce qu’ils ont torpillé la candidature de celui qui avait été désigné par la primaire.

Désormais, ce n’est plus le résultat du second tour de la présidentielle qui est important pour les appareils, mais les résultats des législatives de juin. Nous sommes déjà dans le coup d’après. L’enjeu, c’est de voir avec quel apport (« socialiste » ou « républicains ») pourra se constituer une majorité présidentielle autour d’un noyau de députés élus sous l’étiquette « en marche », le tout déterminant le tropisme qui sera retenu avec les inflexions politiques qui iront avec.

N’oublions pas par ailleurs que le FN et les Insoumis devraient également élargir leur présence à l’Assemblée Nationale et entraîner des cohabitations opportunistes droite LR/gauche socialiste auxquelles nous n’étions pas habitués jusqu’à présent.

 

Tout changer pour que rien ne change, voilà comment on peut qualifier ce qui se passe. Un pas de plus vers le libéralisme qui rassurera les marchés et l’Europe que les élus ne veulent pas changer parce que ça les arrange de se défausser sur Bruxelles.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

83 réactions à cet article    


  • Vipère Vipère 28 avril 2017 11:40

    @Pale Rider


    Votre curseur s’est arrêté à la page du nazisme ! Adolph est mort et enterré et depuis l’eau a coulé sous les ponts... 

    Vous n’allez pas nous ressusciter les fantômes de l’histoire sous des traits féminins ? Vivez dans votre temps... 

  • Durand Durand 28 avril 2017 10:16


     Que ce soit par adhésion totale ou partielle, par simple réalisme froid ou en se pinçant le nez, ceux qui voteront pour MLP au second tour seront ceux qui jugeront que les aléas d’un coup de pied dans la fourmilière représentent une chance ou bien un moindre risque pour les Français, plutôt qu’un quinquennat « Macron », qui leur ôterait à coup sûr et par les moyens les plus pervers, leurs derniers atouts démocratiques. 

    Le second tour de 2017 est la dernière chance pour l’action démocratique... Après...

    Et ça, de la FI jusqu’aux « Ultras » du FN, en passant par DLF et l’UPR, tout le monde le sait...

    Si j’étais le leader d’un de ces partis politiques, je ferais en sorte de partager la victoire de la démocratie sur l’esclavagisme-système en appelant à voter massivement pour MLP pour battre À TOUT PRIX Macron.
    Voila où se situe le vrai enjeu, le vrai clivage de ce second tour.

    Un solide consensus populaire peut encore se constituer entre les deux tours, basé sur la défense de nos droits fondamentaux, qui s’étiolent au gré des quinquennats-système.

    L’enjeu est trop important pour que les perdants du premier tour se démobilisent alors qu’une victoire, même partielle, reste encore possible. J’apprécie davantage la position de NDA ou de JLM qui consultent leurs partisans avant de se prononcer définitivement, plutôt que celle de FA qui se débine – il est un peu fatigué, dit-il... – tout en répétant à qui veut l’entendre, que la France est dans une situation extrêmement grave... (eu égard à ses dix années de lanceur d’alerte, je lui pardonnerais sa « fatigue » s’il revient rapidement poursuivre ce combat avec d’autres dispositions...)

    Partager cette victoire serait également le meilleur moyen d’influer sur MLP, pour ceux qui, à tort ou à raison, craignent certains excès dans la mise en œuvre de son programme.

    Pour moi, les leaders qui laisseront gagner Macron en laissant la France et les droits fondamentaux des Français disparaître, seront cramés DÉFINITIVEMENT !
    Dans son entêtement stupide à refuser d’appeler à voter MLP, JLM et ses adeptes font le jeu du système et montre son vrai visage de colabo...

    Laisser élire Macron, c’est comme appeler à voter « Pétain » ! 



    • troletbuse troletbuse 28 avril 2017 10:27

      @Durand
      D’accord avec vous mais FA a fait ce qu’il a pu et il n’a pas fanfaronné. Il a dit qu’il était déçu et cela se comprend : seul contre la chiasse merdiatique. Mais le nombre d’inscriptions à son parti depuis le 23/4 va lui redonner un coup de fouet. Malheureusement trop de personnes votent comme des zombies.


    • Durand Durand 28 avril 2017 10:34

      @troletbuse

      Même si FA s’est defoncé pour la campagne du premier tour, jamais je ne lui pardonnerai de ne pas avoir appelé à battre Macron au second. S’il persiste, pour moi il est « MORT » !



    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 avril 2017 10:34

      @Durand
      Au FN, vous n’êtes pas gênés de plagier le programme d’ Asselineau ?

      « Le second tour de 2017 est la dernière chance pour l’action démocratique »

      « Un solide consensus populaire peut encore se constituer entre les deux tours, basé sur la défense de nos droits fondamentaux »


      - Quand Marine le Pen fait son marché à l’ UPR.

      - Philippot le petit plagiaire de l’ UPR

      Depuis 40 ans, le FN est un leurre, pour salir la souveraineté, tenir éloignés les Français du Frexit et faire élire le candidat choisit par l’oligarchie.

      « UPR- FN l’épouvantail médiatique au service du système »

      PS : non seulement Asselineau n’a pas donné de consigne de vote, mais il a dit qu’il ne voterait pas FN !

    • Jelena Jelena 28 avril 2017 10:35

      @Durand >> JLM et ses adeptes font le jeu du système
       
      Durant les manifs contre « la loi travail », MLP et ses adeptes étaient - comme de coutume - du coté des CRS.
       
      Et aujourd’hui on demande aux adeptes de JLM de faire un choix entre Macron et le FN ? C’est de l’humour ?


    • alinea alinea 28 avril 2017 10:38

      @Fifi Brind_acier
      Eh bien c’est bon !! s’ils font le même programme, il faut voter pour eux ! de quoi vous plaignez-vous ; être l’éminence grise, l’initiateur, ce n’est pas désobligeant.


    • Durand Durand 28 avril 2017 10:45

      @Fifi Brind_acier

      Finalement, Asselineau et Mélenchon sont deux collabos qui font le jeu du système... Prévoyez-vous une cérémonie commune pour la remise de la Francisque ?



    • troletbuse troletbuse 28 avril 2017 10:45

      @Durand
      Oui mais inversement, il sera complétement ostracisé. Pas si facile que celà. Il le pense mais comme il a attaqué aussi Le Pen avant le premier tour, on dira qu’il se renie. Mais les partisans UPR ne sont pas naïfs et ils savent ce qu’il faut faire ; Je l’ai vu sur ce site. Ne vous inquiétez pas  smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 avril 2017 10:46

      @Durand
      On s’en fout de ce qui vous convient, ou pas !
      Depuis dimanche, l’UPR a reçu 653 adhésions de plus.
      Sur Youtube , + 245 000 vues de plus.
      Au total les conférences d’Asselineau sur Youtube : 12 366 191 vues.
      Vous avez bien lu : plus de 12 millions de vues !


      Le 18 avril, l’ UPR est allée voir les Whirlpool pour leur expliquer l’article 63 du TFUE qui va permettre aux capitaux de Whirlpool se délocaliser l’entreprise d’Amiens en Pologne.

      Marine le Pen ne sait pas qu’aucun gouvernement ne peut empêcher les capitaux de se déplacer vers des pays à bas salaires ?? Elle est allée faire le pitre en leur promettant monts et merveilles !
      Les mêmes enfumages que Montebourg et son Made in France !

    • troletbuse troletbuse 28 avril 2017 10:46

      @Fifi Brind_acier
      mais il a dit qu’il ne voterait pas FN !
      Normal il ne peut le dire même si il le fait.



    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 avril 2017 10:57

      @alinea
      Voter pour qui ? La peste ou le choléra ?

      Si tous ceux qui pleurnichent aujourd’hui, tous les euro critiques, de la FI au FN, en passant par Dupont Gnangnan, avaient accepté le CNR que l’ UPR propose depuis 10 ans pour sortir de l’ UE, nous aurions été majoritaires, et n’aurions pas à choisir entre la peste et le choléra !


      Alors, tous les « rénovateurs de l’ UE », « les renégociateurs de Traités à la St Glinglin », « les refondateurs critiques », « les votes utiles », débrouillez-vous entre vous !

      L’UPR vous prévenu 1000 fois : « si nous ne sortons pas de l’ UE, nous allons à la cata », maintenant, démerdez-vous entre vous , et ne venez pas nous faire des mamours, après nous avoir craché dessus pendant des années.

    • Durand Durand 28 avril 2017 10:59

      @Fifi Brind_acier



      « Au FN, vous n’êtes pas gênés de plagier le programme d’ Asselineau ? »

      Je ne suis pas au FN..., juste réaliste...



    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 avril 2017 11:15

      @troletbuse,
      L’UPR a toujours critiqué le FN, alors gardez vos élucubrations pour vous.

      « Le FN une création de Mitterrand »


      « Les 21 versions contradictoires du FN sur l’UE et l’euro »

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 avril 2017 11:31

      @Tall
      Le FN ne copie pas tout ! Il copie ce qui l’arrange !
      Pas de priorité au Frexit par l’article 50, qu’il garde au chaud pour la St Glinglin...
      Quand dans 10 ans, la Convention des 27 pays aura dit non aux propositions de Marine ! L’espoir fait vivre les électeurs du FN depuis 40 ans, ils peuvent attendre encore 10 ans !


    • Jelena Jelena 28 avril 2017 11:35

      @Durand Les frontistes sont « des anti-système » ? Vous pouvez me montrer une vidéo des frontistes face aux CRS ? Pardon ? Ca n’existe pas... D’accord.
       
      Quand à votre Marine tout comme Sarkozy, un jour c’est blanc, le lendemain c’est noir... Sa seule réelle motivation est d’accumuler les voix.


    • Ben Schott 28 avril 2017 11:48

      @Fifi Brind_acier

       
      « Le FN ne copie pas tout ! Il copie ce qui l’arrange ! Pas de priorité au Frexit par l’article 50, qu’il garde au chaud pour la St Glinglin »
       
      Le Frexit par l’article 50 n’a pas tellement arrangé Asselineau, si vous voyez ce que je veux dire...
       
      La St Glinglin, c’est jour de référendum, dans 6 mois.
       

       


    • Durand Durand 28 avril 2017 12:15

      @Jelena


       « Durand Les frontistes sont « des anti-système » ? Vous pouvez me montrer une vidéo des frontistes face aux CRS ? Pardon ? Ca n’existe pas... D’accord. »

       – Vous pouvez me montrer une vidéo où MLP est d’accord avec la « loi travail » ?

       – Vous pouvez me montrer une vidéo où les manifs ont empêché une loi-Système d’être adoptée ?

      Vous savez brailler avec les collabos-branlos de la FI, mais prendre vos responsabilités avec réalisme pour faire échec au Système est au delà de vos rêves... 

      Vous resterez dans l’Histoire comme des collabos !




    • Michel DROUET Michel DROUET 28 avril 2017 13:32

      @Fifi Brind_acier
      Super ! Dans 50 ans, l’hologramme d’Asselineau sera élu Président


    • Buzzcocks 28 avril 2017 14:23

      @Durand
      Les directives de la loi travail viennent de l’UE où la famille Le Pen siège modérément (mais encaisse le pognon). Et donc c’est assez facile de voir que Le Pen n’a pas, par exemple, pris part au vote sur les lois sur les travailleurs détachés.
      Le Pen est membre de la commission « commerce internationale », et donc lors des débats sur le CETA (28 mai 2015), on aurait pu imaginer la défenseuse des opprimés, défendre le non à cet accord scélérat. Et bien, non, elle ne s’est pas déplacée également.

      Par contre, la directive européenne sur le secret des affaires... là, elle s’est déplacée voter... et voter pour bien entendu.

      Ils sont forts les le pen pour enfumer les sots.


    • Buzzcocks 28 avril 2017 14:34

      @Durand
      Je vous conseille aussi d’aller chercher les amendements que voulaient faire passer les sénateurs Rachline et Ravier lors de l’examen de la loi travail au sénat. C’est plus instructif que les discours attrape gogo de la chef.

      Elevation des seuils qui oblige une entreprise à avoir des représentants syndicaux, baisse à 2 mois, de la durée de la baisse des commandes ou du chiffre d’affaires qui permet de caractériser les difficultés économiques et autorise les licenciements économiques.
      Suppression du compte pénibilité (ils sont en phase avec Micron, ceci dit), et suppression d’un article sur les harcèlements en entreprise. Un patron n’a pas à être emmerdé si il harcèle un(e) salarié(e).

      Le FN est un parti libéral. Mais c’est sur que pour attirer les abrutis, vaut mieux déclarer le contraire.


    • Durand Durand 28 avril 2017 15:07

      @Buzzcocks


       « Les directives de la loi travail viennent de l’UE où la famille Le Pen siège modérément (mais encaisse le pognon). »

      Les directives proviennent de la Commission Européenne et pas du Parlement Européen où siège MLP. Ce n’est pas tout à fait la même chose ! 

      Trouvez des amalgames moins visibles si vous voulez qu’on vous prenne au sérieux !

      Pour ma part, c’est le référendum que propose MLP qui m’intéresse surtout et pas l’ensemble de sa politique. J’ai voté Asselineau au premier tour...



    • Buzzcocks 28 avril 2017 16:07

      @Durand
      http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/travailleurs-detaches/la-directive-sur-les-travailleurs-detaches-adoptee-au-parlement-europeen_578525.html

      C’est un amalgame aussi, ça je suppose.
      et donc pas de Le Pen lors de ce vote... elle était surement au Panama planquer son fric.


    • Dom66 Dom66 28 avril 2017 18:20

      @Durand

      C’est qui qui la donne la Francisque ? Les nostalgiques de la collaboration de chez Vichy ?

      C’est quoi au fait la musique qu’il aimait bien JMLP ? Le bon vieux temps de la SS Non ?

      Et vous voulez voir les vidéos et les photos des Nazis que fréquente MLP en Europe ?

      FN parti repoussoir, leurre, et épouvantail qui tien bien son rôle pour le system. Bravo, encore gagné.


    • alinea alinea 28 avril 2017 19:07

      @Fifi Brind_acier
      Elle leur a donné des croissants ( véridique !) bon, ce n’était pas de la brioche, faut pas pousser.
      Quant à son ami bleu marine Collard, il prévoit de donner aux pauvres les poissons morts plutôt que les rejeter en mer ! c’est une bonne idée, non ?


    • non667 28 avril 2017 19:17

      @Durand
      plutôt que celle de FA qui se débine – il est un peu fatigué, dit-il... – tout en répétant à qui veut l’entendre, que la France est dans une situation extrêmement grave... (eu égard à ses dix années de lanceur d’alerte, je lui pardonnerais sa « fatigue » s’il revient rapidement poursuivre ce combat avec d’autres dispositions...)

      asselineau dévoile son vrai visage

      à monsieur asselineau
      vous avez parfaitement votre place comme n° 2 du fn ,1° ministre ( voire n°1 dans 15 ans )....etc ...
      mais en vous démarquant attaquant celui-ci vous êtes le n° 2 masqué / taupe du N. O .M., système, front ripoublicain
       destiné a diviser les souverainistes et grapiller quelques % au fn , au même titre que les « souverainistes de mes 2 » dupont gnangnan ,de villiers ,.............

      ou alors votre égo vous aveugle ? upr « souverainiste » même pas nationaliste depuis 9 ans ! fn =44 ans !

      vous avez  le culot de dire que c ’est le fn qui pille votre programme qui par ailleurs est muet sur l’immigration pourtant fondamentale concernant la souveraineté !



    • izarn izarn 28 avril 2017 19:18

      @Durand
      Je plusse. Quoique j’ai assez peu de craintes vis à vis de Marine, dans vos sous-entendus.
      N’oublions pas que nous sommes en République, et que sans l’Assemblée Nationale, Marine ne peut gouverner. Si ça peut en rassurer certains.
      Sauf que :
      -Au niveau international, la stature, et le mental de Marine est infiniment plus rassurant, solide et clairvoyant que celui de Macron (De Sarkosy et Hollande). Quand on voit la cinglée May, Macron femme, qui veut faire des frappes préventives nucléaires ! smiley smiley
      C’est ce qui m’a le plus séduit chez Marine, j’avoue ! Personnalité rare !
      -Interdira le démentèlement de nos forces de dissusaion nucléaire.
      -Interdira qu’on perde notre vote au conseil de sécurité de l’ONU au profit de l’UE.
      -Interdira toute action agressive contre la Russie, la Chine, la Syrie.
      Je pense que le Président a le droit de véto sur certaines lois, mais j’en suis pas sur...Et puis elle peut dissoudre l’Assemblée si celle-ci devient complètement toquée.
      Constitionnalistes, au boulot !

      Elle oeuvre pour la paix, finalement. C’est important en ce moment avec les cinglés Trump/May.
      Ne pas oublier les conditions internationales dangereuses avec menaces de guerre nucléaire. La bulle monstrueuse de la finance qui n’en finit pas... Ce n’est pas le moment de voter pour une lopette...
      Il faudra tenir la France dans la tempete. Le tourbillon crisique, comme dit P.Grasset. de dedefensa.org
      Marine à la barre !
      Y a de quoi avoir la trouille avec Macron...
      C’est lui qui fait peur !


    • Durand Durand 28 avril 2017 20:07

      @Dom66


      Vous avez à choisir entre une dictature oligarchique apatride et – au pire – une dictature nationale. En vous abstenant, vous choisissez la dictature apatride contre laquelle on ne peut rien. Pigé ?

      Et quand je dis « dictature nationale », dans le cadre de la Cinquième République, ça ne peut pas non-plus aller bien loin..., croyez pas ?




    • Durand Durand 28 avril 2017 20:10

      @izarn

      OK !

    • PiXels PiXels 28 avril 2017 20:17

      @Fifi Brind_acier
      .

      .
      « Si tous ceux qui pleurnichent aujourd’hui, tous les euro critiques, de la FI au FN, en passant par Dupont Gnangnan, avaient accepté le CNR que l’ UPR propose depuis 10 ans pour sortir de l’ UE, nous aurions été majoritaires, et n’aurions pas à choisir entre la peste et le choléra ! »

      Est-il nécessaire de commenter ?


      Si les 99,08 % d’abrutis qui n’ont RIEN compris avaient voté UPR, ....Monsieur Assélineau (pardon, le « Sauveur de la Nation ») aurait remporté les élections à l’unanimité !

       smiley  smiley  smiley

    • alinea alinea 28 avril 2017 21:20

      @Fifi Brind_acier
      Nous il ne nous manquait que deux pour cent d’irréductibles libéraux qui ont voté Hamon ! en sachant très bien que c’était un vote inutile, donc sciemment, ils veulent Macron !


    • Taverne Taverne 28 avril 2017 10:18

      Au contraire, réfléchissez bien et ne votez Macron que si vous êtes finalement en accord avec votre conscience. Ne suivez pas l’injonction bien-pensante du front républicain, n’obéissez pas non plus au front moralisateur des ni-ni-nihilistes !

      Pensez aux Législatives !

      Voulez-vous une majorité de députés sélectionnés par le mouvement « En Marche » en fonction des diverses composantes démocratiques et des talents, un renouvellement fait de 50 % de nouveaux visages venus de la vie civile (des gens qui travaillent), des élus du peuple capables de s’entendre sur l’essentiel ?

      Ou bien voulez-vous une majorité de droite dure qui viendra cohabiter avec la petite poignée de députés FN ? Le clan Sarkozy jubile déjà à l’idée que ce scénario se réalise...


      • Dom66 Dom66 28 avril 2017 18:25

        @Taverne

        Ho ! vous retournez dans votre « taverne » au lieux de sortir des âneries. Ceux qui vont voter Marcon on la conscience d’une méduse, ceux qui vont voter Le Pen n’ont pas de conscience du tout

         


      • non667 28 avril 2017 19:22

        @Taverne
        Ou bien voulez-vous une majorité de droite dure qui viendra cohabiter avec la petite poignée de députés FN ? Le clan Sarkozy jubile déjà à l’idée que ce scénario se réalise...

        vous oubliez que le crijf ne le tolèrera pas et qu’il fera démissionner comme charles millon ceux qui accepteront d’être élu avec les voix du fn !


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 avril 2017 10:21

        C’est vrai ça, Bruxelles n’a rien à voir avec la finance, les multinationales, la mondialisation et le libéralisme ! C’est juste Macron qui est tout cela, par pur hasard, sans doute ?

        Comme l’auteur n’a toujours pas lu les Traités européens, on ne peut pas lui demander ce qu’est l’article 121 ? C’est l’article qui permet à la Commission européenne d’élaborer chaque année, les feuilles de route économiques et sociales pour les 27 pays, une paille !


        Ces politiques sont l’application intégrale des Traités européens.
        Voici la feuille de route 2014/ 2015 pour Hollande, la Loi Travail était comprise dans la feuille de route de Hollande.

        Le reste, que Hollande n’a pas eu le temps d’appliquer, Macron s’en chargera volontiers (ubériser, augmenter la TVA, Loi Travail XXL par ordonnances etc )


        Voici ce que Macron devra faire s’il est élu.

        Et pour ceux qui ont la comprenette un peu ensablée, voici comment nos gouvernements sont soumis à la Commission européenne.


        • Durand Durand 28 avril 2017 10:28

          @Fifi Brind_acier


          Vous avez été plongée dans un coma artificiel depuis le 23 au soir ? Personne ne vous a dit que MLP et Macron avaient gagné au premier tour ?!!


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 avril 2017 11:04

          @Durand
          Vos avez lu le texte ou pas ?

          Tout changer pour que rien ne change, voilà comment on peut qualifier ce qui se passe. Un pas de plus vers le libéralisme qui rassurera les marchés et l’Europe que les élus ne veulent pas changer parce que ça les arrange de se défausser sur Bruxelles.

          Les élus qui se défaussent sur l’ Europe ont raison. L’auteur pense au contraire que l’Europe n’y est pour rien, que tout est de la responsabilité des élus.

          Je précise donc dans mon commentaire la responsabilité de l’ UE.

          Si cela ne vous convient pas, personne ne vous oblige à lire mes commentaires.

           


        • Durand Durand 28 avril 2017 11:27

          @Fifi Brind_acier


          Vous êtes hors-sujet avec vos arguments de premier tour... ! Ce qui se joue entre ces deux tours, c’est la continuité des politiques mondialistes (avec à la clef, la disparition de la France...), ou bien une rupture avec le Système. 

          Vous pouvez broder tant que vous voulez, vous ne changerez pas la donne :

           – Macron, c’est la mondialisation-système assurée...

           – MLP, c’est la rupture avec le Système.

          Si à l’upr comme à la FI vous êtes incapables de vous situer dans ce choix binaire, vous serez définitivement classés « collabos »...



        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 avril 2017 11:34

          @Durand
          Les collabos du système sont ceux qui font croire qu’on peut changer les Traités.
          L’UE est irréformable, ceux qui prétendent le contraire vous mentent !


        • Durand Durand 28 avril 2017 11:59

          @Fifi Brind_acier


          « Les collabos du système sont ceux qui font croire qu’on peut changer les Traités.  »

          ... Et ceux qui font comme si MLP ne proposait pas de référendum sur la sortie de l’UE en cas d’échec des négociations des traités sont d’indécrottables connards-collabos qui aiment qu’on les traite de connards-collabos !



           

        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 avril 2017 12:15

          @Durand
          C’est ça, arrangez la sauce comme il vous convient !

          L’UPR propose depuis 10 ans à tous « les souverainistes, les euro critiques », un vaste rassemblement pour sortir de l’ UE.

          Mais tous préfèrent « Une Autre Europe » !
          Alors maintenant que les « souverainistes » sont dans l’impasse, démerdez-vous entre vous !


        • Durand Durand 28 avril 2017 12:28

          @Fifi Brind_acier


           ASSELINEAU A RAISON POUR TOUT !... C’est pour ça qu’il a fait presque 1% au premier tour...

          Vous croyez que continuer la campagne du premier tour, comme si Asselineau ne s’était pas pris une veste, va vous exonérer de faire échec au Système en n’appelant pas à voter contre Macron au second tour ?!!

          Vous êtes en train de faire votre demande pour la Francisque, pas la peine de vous mentir !

          Commencer comme lanceur d’alerte et finir collabo... Quel triste destin... !





        • Durand Durand 28 avril 2017 12:31

          @Fifi Brind_acier


          Juste une précision : j’ai voté Asselineau au premier tour...

        • Michel DROUET Michel DROUET 28 avril 2017 15:23

          @Fifi Brind_acier
          Je vous promets d’appeler Asselineau (maintenant qu’il a un peu de temps devant lui) pour lui demander une copie du traité européen.
          Je vous rappelle pour la énième fois que j’ai voté contre ce traité après l’avoir lu mais que vous n’avez encore pas compris (dur d’être un robot). Un peu de vacances vous feraient du bien...


        • izarn izarn 28 avril 2017 19:34

          @Fifi Brind_acier
          L’UE est un machin fragile, qui peut exploser à tout moment.
          C’est pourquoi les gouvernants européens la cajolent.
          Ils ne subissent pas, ils sont coupables. Ils font semblant d’obéir :
          -C’est pas moi, c’est l’UE !
          Certains veulent meme lutter contre les traités, qu’ils ont défendu.
          L’UE cache la pourriture de nos gouvernants élus par les jobards !
          OUI Hollande voulait la loi travail !
          OUI !
          Si le masque de l’UE tombe, on verra tous les vampires.
          Et espérons que la lumière du soleil les détruise.


        • Francis, agnotologue JL 28 avril 2017 11:08
          Bonjour Michel DROUET,
           
           «  »Ne réfléchissez surtout pas, votez Macron !«  »
           
           Joli titre.
           
           
          « Rangez ces ouvrages compliqués, les livres comptables feront l’affaire. Ne soyez ni spirituel, ni même à l’aise, vous risqueriez de paraître arrogant. Atténuez vos passions, elles font peur. Surtout, aucune ’bonne idée’, la déchiqueteuse en est pleines. Ce regard perçant qui inquiète, dilatez le, et décontractez vos lèvres - il faut penser mou et le montrer, parler de son moi en le réduisant à peu de chose : on doit pouvoir vous caser. Les temps ont changé. Il n’y a eu aucune prise de la Bastille, rien de comparable à l’incendie du Reichstag, et l’Aurore n’a encore tiré aucun coup de feu. Pourtant l’assaut a bel et bien été lancé et couronné de succès : les médiocres ont pris le pouvoir. » (Alain Deneault est docteur en philosophie de l’Université Paris VIII, auteur nombreux ouvrages et chroniqueur à la revue Liberté)

          « Combien d’étudiants éveillés ont constaté que les écoles de commerces, les facultés de droit ou les départements de science politique leur donnaient l’impression de devenir plus ignorants qu’avant d’y avoir fait leur entrée, sur les raisons de la marche financière et industrielle dysfonctionnelle du monde ? L’entreprise universitaire relaie, en même temps qu’elle le produit, un discours d’ignorance. » La médiocratie, Alain Deneault, page 55.
           
          Emmanuel Macron est un pur produit de la Médiocratie

          • Francis, agnotologue JL 28 avril 2017 11:10


            ’’Pour marcher au pas, pas besoin de cerveau, la moelle épinière suffit’’ (Einstein)’’

             
            « Quand les drapeaux sont déployés, toute l’intelligence est dans la trompette » - Stefan Zweig 

          • Francis, agnotologue JL 28 avril 2017 12:13

            @Blondinette 42
             

             c’est pour qui le pffff ? Einstein ? Zweig ? Ou Alain Deneaut ? 
             
             Qui est con ?
             
             Parce que moi ici, je n’ai rien dit !
             
             smiley

          • Francis, agnotologue JL 28 avril 2017 12:39

            @Shawford
             

             
            Bah ! c’est écrit dans le com au dessus : Alain Deneault est canadien et docteur en philosophie de l’Université Paris VIII, auteur nombreux ouvrages et chroniqueur à la revue Liberté.

          • Michel DROUET Michel DROUET 28 avril 2017 13:34

            @JL
            Très joli texte !


          • Michel DROUET Michel DROUET 28 avril 2017 13:34

            @JL
            C’est exactement ça !


          • Pale Rider Pale Rider 28 avril 2017 11:19

            « Personne ne croit un instant que Marine Le Pen puisse être élue. »
            La veille de l’élection de Trump, personne ne croyait qu’il serait élu (je suis moi-même tombé dans le panneau ici).
            C’est donc pourquoi, au 2e tour, j’irai voter Macron. Avec lui, la liberté d’expression ne sera pas menacée, comme elle l’a été avec Sarko puis avec son caniche le sieur Fion, et l’est déjà (en témoignent les agences de presse qui suivent MLP) avec le FN.
            Tout ça pour dire qu’on peut voter Macron parce qu’on a réfléchi, précisément.


            • Michel DROUET Michel DROUET 28 avril 2017 13:36

              @Pale Rider
              Je respecte votre point de vue, mais je ne pense pas la même chose que vous


            • quid damned quid damned 28 avril 2017 15:38

              @Pale Rider

              « Avec lui, la liberté d’expression ne sera pas menacée, ... »

              Non c’est vrai que depuis 2 ans on bouffe h24 du Macron sur toutes les chaînes et tous les autres media mais à part ça...

              « ...on peut voter Macron parce qu’on a réfléchi, précisément. »

              Ça consiste en quoi réfléchir chez vous ?

              Rassurez-moi c’est de l’humour.


            • quid damned quid damned 28 avril 2017 16:35

              Que vous votiez pour lui, à votre aise, mais trouvez-vous d’autres excuses.


            • Dom66 Dom66 28 avril 2017 18:30

              @Pale Rider

              UNE SEULE SOLUTION ABSTENTION MASSIVE


            • alinea alinea 28 avril 2017 21:26

              @Pale Rider
              Ça se respecte, surtout si on pense à la France à l’image de Orange, Bollène ou Béziers ; plus d’assoces, plus de culture, plus que des fêtes-entre-nous, avec du cochon obligé !
              Mais si on regarde plus large et qu’on voit la France des régions, plus de départements, plus de communes, plus de droit du travail, plus de sécu...mais des bus.
              Bon, moi ce qui me hante, c’est l’écologie, or ni chez l’un ni chez l’autre on en voit le bout de la queue.
              Mes concitoyens trouvent que l’écologie c’est un passe-temps de bobos ; la démocratie c’est la majorité. Voilà.


            • Vipère Vipère 28 avril 2017 11:23


              Les rentiers de ce pays ont évidemment intérêt à ce que rien ne change ! 

              La fracture sociale est clairement présente dans leurs discours et leur injection de vote. D’un côté une France qui va bien et de l’autre, les oubliés économiques dont ils se moquent éperdument. Après moi, le déluge.

              Le conseil de l’auteur asséné avec une rare arrogance, calqué sur celui de nos politiciens unis autour de Macron, le sauveur de leur privilèges monarchiques. 

              « Macron, c’est le dernier rempart anti FN, la digue contre tous les maux attribués à ce parti, le dernier bastion contre la dictature, contre les affres d’une sortie de l’euro et du retour au franc. En poussant un peu, Macron va guérir les plaies et les écrouelles, et ceux qui persistent à ne pas vouloir se désister pour lui sont quasiment soupçonnés d’intelligence avec l’ennemi alors qu’ils combattaient fermement le FN en 2002. »




              • Michel DROUET Michel DROUET 28 avril 2017 13:37

                @Vipère
                Je crois que vous n’avez pas bien compris le sens de mon texte.


              • Durand Durand 28 avril 2017 21:27

                @Michel DROUET


                Il y a une chose qui est simple à comprendre... Nous avons le choix entre une dictature oligarchique apatride contre laquelle on ne peut rien et – au pire... – une dictature nationale dans le cadre de la Cinquième, ce qui va sérieusement lui raccourcir les ailes...

                Laisser élire Macron, c’est tout simplement choisir de ne rien pouvoir choisir pendant encore cinq ans et collaborer sans discuter avec l’oligarchie apatride... 



              • Vipère Vipère 28 avril 2017 22:03

                @Vipère à l’auteur,

                il fallait lire : injonction et non injection qui est un lapsus révélateur (lumbago donc injections ces jours-ci) smiley

                Pour ce qui du texte, je relirai demain à tête reposée, pour saisir si incompréhension il y a !


              • Michel DROUET Michel DROUET 29 avril 2017 09:08

                @Vipère
                Bonne lecture et bon repos.


              • BA 28 avril 2017 11:32

                En France, qu’est-ce que la nouvelle aristocratie ?


                Réponse :


                C’est la caste formée par les hommes politiques européistes, les grandes banques françaises, les grands patrons, les journalistes de la presse papier, les journalistes de la radio … et bien sûr les journalistes de la télévision.


                Cette solidarité entre les membres de la nouvelle aristocratie se dévoile parfois, involontairement, devant les caméras de télévision.


                Dernier exemple en date :


                La journaliste Ruth Elkrief fait un check passionnel avec Emmanuel Macron sur BFM TV.


                Une « rapide poignée de main »  : le soir qui suit son intervention à l’usine de Whirlpool d’Arras, le mercredi 26 avril 2017, Emmanuel Macron tenait un meeting dans la ville même.


                Surpris par le direct, Emmanuel Macron prend discrètement mais affectivement la main de Ruth Elkrief alors qu’il passe près des caméras.


                https://www.youtube.com/watch?v=6MkgJ9AJjVA



                • Vipère Vipère 28 avril 2017 11:32
                  « Macron va guérir les plaies et les écrouelles, et ceux qui persistent à ne pas vouloir se désister pour lui sont quasiment soupçonnés d’intelligence avec l’ennemi alors qu’ils combattaient fermement le FN en 2002. » »

                  Macron ne va rien guérir du tout, il va achever les tavailleurs. Ses commanditaires, veulent plus de précarisation du travail, la patronne du MEDEF s’en réjouit déjà !

                  Il paraîtrait que « la précarisation du travail c’est mieux pour un salarié ». La solution finale c’est le retour de l’esclavagisme, de la main d’oeuvre gratuite. 

                  Et, toutes ces aides sociales qui seraient mieux dans la poche des patrons ! Les demandeurs d’emploi n’ont qu’à créer leur entreprise, sur le modèle d’Hubert. 



                  • LE CHAT LE CHAT 28 avril 2017 12:47

                    on s’aligne sur Tata Merkel , on va droit vers une coalition européiste comme en Allemagne et en Autriche écartant les autres ...

                    C’est pourquoi tous les losers du PS et des républicains jouent des coudes pour avoir une place à la table de Micron , les places seront chères , trop de monde à recaser ......


                    • Durand Durand 28 avril 2017 13:04



                      Ne pas appeler à voter contre Macron, c’est être d’accord pour continuer à mettre du charbon dans la machine-Système qui nous encule !



                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 28 avril 2017 16:37

                        @Michel DROUET

                        «  »Que signifient tous ces ralliements à Macron ?

                        La recomposition politique est « en marche » et chacun veut être invité au festin ou à défaut peser dans le débat. Rien de naïf dans tout cela.«  »

                        Tous ces ralliements signifient la haute trahison des valeurs universelles de la démocratie et de l’organisation humaine, sociale et politique qui assurent l’équilibre des sociétés ! 

                        Voilà pourquoi étant meilleur observateur, je vous dis que nous assistons non pas à la « recomposition politique » mais à la totale décomposition politique !

                        Les opposants, les intellectuels, les universitaires et en général la société civile de France n’avait pas donné l’importance qu’il fallait à mes analyses depuis 2001 mais surtout depuis la trahison de Chirac en 2002 ! J’avais donc prévu l’arrêt du balancement du Pendule Gauche-Droite, qui avait berné et bercé le peuple depuis des décennies TOUT EN SOUTENANT QUE LA MEILLEURE ALTERNATIVE NE POURRAIT ETRE QUE CELLE D’UN FRONT NATIONAL QUI PARLE ET AGIT AU NOM DE LA FRANCE ET POUR LES INTÉRÊTS DE LA FRANCE !

                        Alors les politiciens embusqués et plus malins ont tout fait pour anticiper un « changement » qui leur serait favorable, ils avaient préparé leur candidat et l’ont introduit dans les Institutions puis au sein de la société qui ne reconnait en lui ni un patriote qui pourrait servir son pays ni un responsable politique qui pourrait mener les affaires de l’Etat : Une totale désillusion avant l’heure ! 

                        Alors que j’étais le seul depuis 2002 à condamner la naissance illégitime de la bâtarde UMP du sorcier Chirac, voilà qu’aujourd’hui tout le monde se rappelle de cette haute trahison mais l’appelle un « front républicain » !

                        Eh bien non ! Ce n’était pas un front républicain parce qu’une république ne peut exister sans la Nation et je ne rappelle pas ici ce qui permet la construction nationale ... Il se trouve alors que SEUL LE FRONT NATIONAL PEUT PARLER DE « RÉPUBLIQUE » ET PEUT SAUVER CETTE RÉPUBLIQUE DÉFAITE PAR LES AGISSEMENTS IRRESPONSABLES DES FONCTIONNAIRES ET DES ELUS SOUMIS AU POUVOIR DE L’ARGENT ! 

                        J’avertis encore une fois que 2002 est relativement loin, la situation de 2017 ne tolérera pas une autre trahison car si tel sera le cas, la crise dépassera le seuil limite...

                        L’ALTERNATIVE AU PENDULE GAUCHE-DROITE EST CELLE QUE J’AVAIS PROPOSÉE DEPUIS 2002 C’EST-A-DIRE LE FRONT NATIONAL OU... NE SERA PAS !


                        • BA 28 avril 2017 16:46

                          Faites comme l’insoumis François Ruffin : votez pour Emmanuel Macron !

                          François Ruffin, réalisateur de « Merci patron ! », votera Macron.

                          Interrogé par le magazine « Envoyé spécial », le journaliste et candidat aux législatives François Ruffin a annoncé qu’il voterait pour Emmanuel Macron au second tour.

                          Il ne le fera pas de gaieté de cœur, mais c’est bien le bulletin de vote « Emmanuel Macron » que François Ruffin déposera dans l’urne, dimanche 7 mai, lors du second tour de l’élection présidentielle où le leader d’En Marche ! est opposé à Marine Le Pen.

                          "C’est un peu comme quand vous allez aux toilettes, vous aimez bien fermer la porte. C’est le principe de l’isoloir, il y a un rideau parce que ce n’est pas la première fois que je vais avoir à faire un geste dont je ne suis pas fier au 2ème tour de l’élection", a expliqué le journaliste-documentariste à Élise Lucet, dans le numéro d’Envoyé spécial diffusé jeudi soir.

                          Le réalisateur du documentaire césarisé "Merci patron !" était interrogé mercredi, après la visite du candidat d’En Marche ! aux salariés en grève de l’usine Whirlpool d’Amiens.

                          Fin de citation.

                          J’éclate de rire !

                          Tout ça pour ça !

                          Toute une vie de militantisme pour finir par voter Macron !


                          • Dom66 Dom66 28 avril 2017 17:50

                            Rien a dire de particulier sauf que voici le nouveau défilé du 14 juillet

                            https://webmail.laposte.net/service/home/ /?auth=co&loc=fr&id=105861&part=2



                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 28 avril 2017 18:24

                              Bonjour,
                              .
                              Et nous allons assister pour le 7ème fois ....la 7ème fois.....
                              https://www.youtube.com/watch?v=urXZsVDSyoM&t=11m52s


                              • karibo karibo 28 avril 2017 19:08

                                @eau-du-robinet
                                MERCI one more time !


                              • BA 28 avril 2017 18:34

                                Depuis que les élections existent en France, tous les candidats ont TOUJOURS dit aux Français qu’ils allaient défendre leurs intérêts.

                                Or, pour la première fois dans l’histoire de France, un candidat aux élections (Macron) prononce cette phrase incroyable devant les caméras de télévision : « Mais je ne vais pas dire aujourd’hui aux Françaises et aux Français que je vais défendre leurs intérêts face à Berlin. »

                                C’est du pétainisme.

                                Le pétainisme, c’est quand un homme politique français refuse de défendre les intérêts des Français.

                                Le pétainisme, c’est quand un homme politique français fait la politique favorable aux intérêts des Allemands.

                                Emmanuel Macron incarne l’éternel pétainisme des élites françaises.

                                Jeudi 27 avril, sur TF1, Emmanuel Macron prononce ces phrases ahurissantes :

                                Question de la journaliste :

                                « Vous allez être face à Angela Merkel. La France sera en position de faiblesse. Comment vous allez réussir à vous imposer ? »

                                Réponse d’Emmanuel Macron :

                                « D’abord je ne suis pas face à Berlin, je suis avec Berlin. Qu’on le veuille ou non. Parce que notre destin est là. Nous avons des différences. Nous aurons des désaccords. Mais je ne vais pas dire aujourd’hui aux Françaises et aux Français que je vais défendre leurs intérêts face à Berlin. Non. »

                                TF1 Le JT

                                ✔ @TF1LeJT

                                @EmmanuelMacron  : « Je ne suis pas face à Berlin. Je suis avec Berlin. » #Elysee2017

                                10:27 PM - 27 Apr 2017

                                http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/04/28/emploi-terrorisme-second-tour-ce-qu-il-faut-retenir-de-l-emission-sur-tf1-d-emmanuel-macron_5118975_4854003.html


                                • karibo karibo 28 avril 2017 18:52

                                  Bonjour : voter sans réfléchir , y avez-vous songé ?

                                  Qui vote sans réfléchir à part l’ UMPS : qui ?
                                  en y réfléchissant, naturellement on ne risque pas de voter macron .
                                  Demander à un kon-pariote de se comporter en mougeon, vous êtes payé combien pour votre campagne ?

                                  • BA 28 avril 2017 19:17

                                    Jean-Luc Mélenchon refuse de trancher entre « l’extrême finance » et « l’extrême droite. »

                                    Le candidat de la France insoumise « ira voter » au second tour de la présidentielle, mais il refuse de dire pour qui. Jean-Luc Mélenchon est sorti de son silence, vendredi, par un message d’une demi-heure diffusé sur sa chaîne YouTube. Le quatrième homme du premier tour, qui a récolté 7 millions de voix (19,58%), ne livre pas non plus de consigne de vote, comme l’a annoncé cette semaine son équipe de campagne. 

                                    "Quel que soit le résultat du deuxième tour, nous avons affaire à deux personnages qui, tous les deux, portent un projet qui va diviser tout le monde, créer une pagaille inouïe dans ce pays", explique-t-il à ses abonnés.

                                    "Le premier, parce que c’est l’extrême finance, donc il va vous raboter ce qui vous reste d’acquis sociaux et va organiser la guerre de chacun contre tous sur le plan économique", poursuit Jean-Luc Mélenchon, pour parler d’Emmanuel Macron. "Madame Le Pen, c’est encore pire, elle va aller fouiller dans les berceaux, qui est Français, qui ne l’est pas, qui ne le sera plus, en plus de toute la charge sociale qu’elle porte contre les intérêts des salariés« , ajoute-t-il.  »C’est certainement un des personnages les plus retors et fourbe sur ce sujet."


                                    • Piere CHALORY Piere CHALORY 29 avril 2017 11:11

                                      @covadonga*722


                                      ’’la baudruche se déballonne , le bénito des tréteaux est incapable de donner des consignes ça un chef ?’’

                                       smiley

                                      Bravo pour l’image ; le Bénito des tréteaux ! ça lui va trop bien, les tréteaux en effet lui conviennent beaucoup mieux que la grande scène... 


                                      Ce ci dit, il donne tout de m^me des consignes, mais façon franc-mac, càd sournoisement puisqu’il dit quand même à la fin ’’Marine le Pen, c’est encore pire (que macron)’’

                                      Reste à savoir, si le vote du 7 mai n’est pas trop bidonné, combien d’insoumis vont suivre l’avis de Bénito des Tréteaux.






                                    • xylo 28 avril 2017 20:05

                                      Selon les biens pensants qui défilent devant le petit écran, Il est interdit de voter Marine, de s’abstenir, de voter blanc .... Quid de la démocratie ? A ceci, ils vous répondent qu’il y a eut un précédent en Allemagne. La boucle est bouclée - CQFD.

                                      Je n’ai qu’une envie, c’est de casser cette boucle non pour le FN mais pour retrouver ma liberté de penser et d’agir comme je l’entends.


                                      • antiireac 28 avril 2017 20:30

                                        Ni marine ni emmanuel ,votez pour qui vous voulez sauf pour ce deux là.


                                        • karibo karibo 28 avril 2017 23:46

                                          @antiireac
                                          Tiens encore un adepte du Q entre 2 chaises ?

                                          Le vote est un choix pas un défilé de mode ni de majorettes !

                                        • velosolex velosolex 29 avril 2017 10:36

                                          Mais si bien sûr que beaucoup ici rêvent que Le Pen puisse être encore élu. Ils ne pensent même qu’à ça. Machiavel d’opérette, ils vous disent que c’est même pas la peine d’aller voter pour Macron, le banquier, contre « la fille du peuple », car les jeux sont déjà fait. 

                                          Grosses ficelles avec lesquels ils rêvent de pendre le pays, comme à un étal de boucherie. 
                                          Quand j’évoque le mot Le Pen, me vient le bruit lointain d’une musique militaire, de gens qu’on fait marcher au pas, tous ces flonflons stupides et orientés qui faisait garder le lit à Brassens. 

                                          • Vipère Vipère 29 avril 2017 11:34

                                            Bonjour Michel

                                            Après relecture de votre article, je relève n’avoir pas saisi d’emblée le second degré ! ce qui change totalement mon analyse et la réflexion qui s’ensuit.

                                            Je retiens plutôt « l’ invitation à réfléchir sur l’injonction à voter Macron », ce qui est la réaction à minima que tout lecteur et électeur prudent devrait avoir dans le contexte où nous sommes tous plongés jusqu’au cou.

                                            N’ayant connu depuis toujours que les injonctions et les consignes à voter émanent des politiciens et des médias à leur service, je n’en ferai qu’à ma tête.

                                             Je voterai contre Macron !

                                            Un vote qui n’a rien illégal, mais qui est néanmoins considéré comme immoral par beaucoup d’électeurs formatés par l’oligarchie euro-mondialiste qui œuvre à garder ses privilèges.

                                            Autour de moi, c’est l’incompréhension et le blâme, mais j’affirme ainsi ma détermination et ma liberté à ne pas reconduire les mêmes schémas politiques éculés qui s’imposent à moi, depuis des décennies. smiley

                                            J’ajoute que je suis très fière de l’annonce de Marie France Garaud qui a annoncé publiquement, et avec courage, ne pas apporter son soutien à Macron. Un féminisme affirmé à contre-courant des préjugés ambiants et de ses pairs politiques. Quant à Christine Boutin, « tacticienne politique » je serai plus réservée sur son soutien à Marine Le Pen.

                                            Voter n’est pas anodin et, l’électrice que je suis votera par conséquent librement, en dehors de toute bien-pensance, le candidat qui pèsera de la manière la moins néfaste sur ma vie. Et ce ne sera pas le candidat de chez Rotschild, mais Marine le Pen.


                                            • biquet biquet 29 avril 2017 15:18

                                              Aux élections présidentielles de mars 1932, le parti social démocrate allemand (SPD) a soutenu Hindenburg pour faire barrage aux nazis. En janvier 1933, c’est le même Hindenburg qui nomme Hitler chancelier. Le parti nazi était alors en totale déconfiture, aux élections municipales de décembre 1932 en Thuringe, le parti nazi perd 40 % de son électorat par rapport aux législatives de juillet. De nouvelles élections législaves ont lieu en novembre 1932 et le parti nazi perd 34 députés par rapport à celles de juillet.

                                              Dans la réalité les sociaux démocrates allemands sont indirectement responsables de l’accession au pouvoir d’Hitler en ayant refusé le Front populaire avec les communistes et en ayant soutenu Hindenburg aux présidentielles.

                                              Heureusement Macron n’est pas Hitler, même si dans son discours d’Arras il lui empreinte la gestuelle et surtout l’hysthérie vocale. Le meilleur vote anti-fn c’est le vote blanc : c’est la seule façon de montrer qu’on ne se laissera pas faire avec Macron, qu’il ne sera pas le marche-pied de Marine Le Pen pour permettre son élection en 2022. De toute façon Macron sera élu, grâce aux électeurs manipulables qui respectent les consignes de vote.


                                              • Et hop ! Et hop ! 29 avril 2017 23:56

                                                @biquet : Vous pouvez pas réfléchir sur la situation présente sans retourner aux zeures les plus sombres ?


                                                Eh bien, à quoi correspond le projet du IVe Reich aujourd’hui ?

                                                A l’impérialisme américain, à l’UE, à la BCE, à l’OTAN, à l’OMC, au FMI,…

                                                Donc, qui est le candidat de l’Empire aujourd’hui ?
                                                Quel est le candidat contre l’Empire ?

                                                En 2022, il n’y aura plus d’élection présidentielle française si Macron prend le pouvoir, il y aura un gouverneur de province nommé par la Commission européenne sur une liste établie pat Golden Sachs, il n’y aura probablement plus d’échelon national, uniquement les euro-régions qui viennent d’être créées et qui prendront des noms moins historiques.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité