• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Néolibéralisme, gilets jaunes et arrogance jupitérienne

Néolibéralisme, gilets jaunes et arrogance jupitérienne

La goutte d'eau qui a fait déborder le vase a été la taxe sur les carburants. Néanmoins, le mal est plus profond et nécessite une approche différente pour le comprendre.

Je m’explique : La posture de classe du président de la République (rappelons toutefois qu’il a été élu avec moins des 25% des voix des Français) devient de plus en plus insupportable. Entre « les ouvrières illettrées », « la traversée de la rue pour trouver un travail », le « ruissellement », « les premiers de cordée » la liste est longue… et la politique néolibérale appliquée pour la première fois aussi clairement en France, Macron a déçu même ceux qui, pour la plupart à contrecœur, ont voté pour lui.

Dès sa prise de pouvoir les signes extérieurs de cette posture ont été mis en avant : la passation du pouvoir à l’Élysée, le cérémonial du Louvre, l’itinérance mémorielle dans l’est du pays à la manière des rois de France, montrent la réelle posture jupitérienne d’Emmanuel Macron. Les Français ne sont plus des citoyens, mais des sujets à qui on n’a même pas besoin d’expliquer nos actions car ils sont dans l’incapacité de comprendre.

Quant à l’explication fournie par son Premier ministre sur les manifestations des gilets jaunes (pour prendre l’exemple le plus récent), elle est (pour être poli), au minimum, offensante : Il est inadmissible qu’après tant de manifestations le président persiste à dire que le problème se trouve au niveau de la communication uniquement. Personnellement, j’ai perçu cela comme quelque chose du style : « Tout ce que je fais est clair mais vous êtes incapables de le comprendre. De toute manière j’ai toujours raison et je vais poursuivre dans la même direction ; la seule chose que je ferai c’est de vous expliquer encore une fois (peut-être dans un langage enfantin et simple) pour que vous compreniez. » Cette posture porte un nom : l’arrogance.

Mais, les « Sans-culottes » comprennent le langage de la réalité économique telle qu’elle est instaurée depuis presque deux ans maintenant. Cette réalité qui les écrase et les conduit à la paupérisation. Le tout, au profit d’une oligarchie bancaire et financière et des multinationales domiciliées dans les paradis fiscaux nommés Pays-Bas, Luxembourg, Grande-Bretagne, c’est-à-dire, Union européenne.

A bon entendeur, salut !


Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • MagicBuster 10 décembre 2018 17:02

    Ca ne choque personne que le coca coute plus cher que l’essence  ? 

    Que l’essence soit chère c’est normal ; ca vient d’en dessous la mer ou la terre à l’autre bout de la planête ...

    mais de l’eau sucrée vendue plus cher que l’essence ça parait normal  ?

    Un pain au chocolat plus cher qu’une baguette , normal ?

    Faudrait mettre 10 euros le litre d’essence : il n’y aurait plus d’embouteillage ni de problème pour se garer. On aurait même un air pur !!! Le rêve.


    • Doume65 10 décembre 2018 18:05

      « la réalité économique telle qu’elle est instaurée depuis presque deux ans maintenant »

      Non, mon ami, ça date d’il y a ben plus que deux ans. Ça date d’au moins le Traité sur l’Union Européenne de 1992.


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 décembre 2018 18:17

        En bon pervers, il a fait prendre des vessies pour des lanternes. Ce qu’il appelle verticalité est en réalité un pouvoir oligarchique totalitaire et omnipotent (tout à l’opposé du Maât). 


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 13:05

          il faut comprendre que la mondialisation et l’ultra-libéralisme ne peut que conduire à l’appauvrissement général. Excepté les riches et ceux qui comprennent le mécanisme. Ce sera comme une boule de neige qui glisse en grossissant, la pauvreté entraînant avec elle la pauvreté, comme le tonneau des Danaïdes. Les 100 euros de Macron, c’est une gifle à la figure, qui ne suscitera que l’envie....


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 13:40

            Toujours le problème de l’oeuf (et son jaune) et la poule. Qui a mis l’ultra-libéralisme au pouvoir ? Qui en redemandait ? De la Démocratie à la DEMOCRASSIE.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 13:49

              L’arrogance a toujours (si je puis dire) la même origine, celle de renier ses origines. Celui qui se pince le nez quand ils se voit rappeller un peu trop ses ancêtres. Macron descend lui-même de cette classe qu’il méprise. C’est Jupiter qui chasse saturne durant le saturnales. . Ces fêtes furent créées par Janus (le dieu à deux visages), qui avait recueilli Saturne chassé par Jupiter (son fils). et les gilets jaunes de lui rappeler d’où il vient. Un pervers narcissique n’a pas trop de difficulté à avouer qu’il y est allé un peu fort, question de calmer un peu. Paris vaut bien une Messe,..mais il sait avoir les atouts en main : l’usure de ses potes bien nommées : les usuriers.....


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 11 décembre 2018 14:21

                Macron, c’est un Peu le mythe de Phaeton qui se croyait vraiment être sorti de la cuisse de Jupiter et se prenait pour Dieu, introduisant par la-même où il avait péché, le chaos,..... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Carlo Gallo


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès