• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nicolas Sarkozy remporte les élections présidentielles

Nicolas Sarkozy remporte les élections présidentielles

Non, non, vous ne venez pas de tomber dans une faille spatio-temporelle, et vous ne rêvez pas non plus. C’est une légère anticipation de l’évidence qui se profile. Une conjecture qui devient de moins en moins hypothétique. Une réflexion surgie à partir d’un fait connu : les élections ne se jouent pas dans les urnes.

Plus précisément, de nombreux éléments surdéterminent le scrutin : les positionnements de campagne, le choix de tel ou tel candidat, l’évolution de la société et de l’environnement mondial, les manœuvres des appareils politiques pour désamorcer telle ou telle candidature, les premiers discours de pré-campagne... Bref : on peut aujourd’hui estimer que les jeux sont faits à 80%. Ne cherchons pas à préciser ce chiffre : c’est un ordre de grandeur, au demeurant discutable, tiré de l’expérience de campagnes politiques passées. Disons que c’est une hypothèse de travail, pour se concentrer sur l’essentiel.

L’essentiel donc. Venons-y.

La révolution numérique et celle des communications, l’accroissement considérable des richesses produites à partir des supports virtuels, le vieillissement des populations dans les pays les plus développés, l’expansion du secteur des services ont atteint et innervé la France sans que celle-ci se décide à adapter sa politique intérieure à ces évolutions.

Soyons précis : la France ne subit pas la mondialisation, elle y participe pleinement. Globalement, elle continue toujours à y être gagnante : si des emplois quittent notre pays pour d’autres contrées, davantage d’emplois encore parviennent à se développer ou à se maintenir en France grâce à une activité développée au-delà de notre hexagone. Mais l’inadaptation de nos structures pourrait nous faire durement chuter, en touchant de plein fouet une frange toujours plus large de la population : ceux qui sont le moins mobiles, le moins formés, ou trop spécialisés, et qu’on abandonne trop souvent au bord du chemin.

Certes, les progrès sont partout, et notre généreux système de santé permet à tous, y compris aux exclus, de bénéficier des dernières techniques et des soins à la pointe de la recherche. Mais aujourd’hui, alors que les métiers évoluent rapidement, que les besoins changent, que les défis environnementaux appellent à des mutations complètes, il est absolument suicidaire de raisonner en terme d’acquis sociaux et d’immobilisme de principe. Quand des centaines de millions de personnes à travers le monde vivant moins bien que nous accèdent à une éducation et à des savoirs leur permettant de créer à moindre coût ce que nous leur vendions fort cher hier, il est normal de se remettre en question. Si nous voulons ne serait-ce que conserver notre niveau de vie, nous n’avons pas le droit de prétendre que c’est en travaillant toujours moins que nous y parviendrons. C’est un mensonge.

Ce constat, de nombreux pays développés l’ont déjà fait. De nombreuses populations l’ont compris et accepté. Et ont décidé de se donner les moyens de participer au développement de la planète, sans se résigner à perdre leur place ni leur rôle. Allemagne, Suède, Espagne, Canada, Danemark, Irlande, Grande-Bretagne, Etats-Unis : tous ces pays ont réduit drastiquement le poids de leur fonction publique, ont mis en place un marché du travail dynamique, soit protecteur mais limité dans le temps et fortement incitatif, soit souple et permettant de retrouver un emploi facilement.

En France, depuis vingt-cinq ans, nous avons laissé le poids de la fonction publique s’accroître considérablement, tandis que l’indemnisation du chômage est médiocre, peu contrôlée et peu incitative à la reprise d’emploi. L’endettement a explosé, non pour investir dans la recherche ou l’enseignement supérieur, mais pour payer nos administrations. Les sommes énormes collectées pour la formation professionnelle sont éparpillées et profitent peu à ceux qui en ont le plus besoin. Nos universités sont empêchées d’assumer une sélection républicaine, au bénéfice de sélections masquées et au détriment de ceux qui n’ont pas de relations ou de réseaux. En incitant trop peu à l’effort, nous formons finalement un nombre de diplômés insuffisant. Les déséquilibres des filières attractives mais fourre-tout mènent des dizaines de milliers de jeunes au chômage, ou à la frustration de métiers sans lien avec ce qu’ils espéraient.

Notre pays est aujourd’hui à un tournant de son histoire. Avec la réforme des retraites, avec la création d’un droit individuel à la formation, avec le rapprochement de l’Unedic et de l’ANPE, avec la réforme LMD, avec le CNE, avec le commencement d’une décrue du nombre de fonctionnaires, les gouvernements Raffarin et Villepin ont initié ce tournant, ont esquissé le mouvement qui manque tant à la France. Et en quelques mois, le chômage est passé de 10,2% à 8,7% de la population active.

Nous sommes un pays fort. Nos atouts sont immenses. Nos savoir-faire sont reconnus. Notre créativité aussi. Nous devons apprendre à ne plus avoir peur. A saisir, et même à susciter les opportunités. Avoir le réflexe de transformer nos idées en projets, nos projets en entreprises, nos entreprises en emplois, nos emplois en épanouissements, nos épanouissements en confiance en nous, notre confiance en nous en capacité à se lancer et relever des défis.

Avec les élections présidentielles de 2007, la France se trouve face à un choix de société. Malgré le duel manqué de 2002, le réflexe du vote utile et la très forte médiatisation (recherchée et assumée), de deux candidats en particulier, semble dessiner avec évidence un deuxième tour entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal.

Le premier endosse le costume délicat de ministre de l’Intérieur et membre du gouvernement sortant. Mais son bilan est globalement positif, et surtout sa détermination et ses idées en phase avec une population exigeante en résultats. Les flux migratoires considérables rendent absolument nécessaire une politique d’immigration concertée / choisie / partagée : optez pour le plus plaisant, la réalité est la même. Nous avons le devoir de cesser d’entasser dans des ghettos tous ceux que notre bonne conscience nous pousse à accueillir sous prétexte que nous fantasmons l’incapacité de l’Afrique à se développer. La liberté de travailler plus doit être concrétisée, mais aussi l’interdiction de recourir à des embauches supplémentaires à temps partiel si certains salariés souhaitent augmenter leur temps de travail : il est inadmissible d’imposer et de multiplier les contrats de 25 ou 30 heures, avec un salaire final en dessous du Smic mensuel.

Ajoutons à la candidature de Nicolas Sarkozy, la perspective de le voir former un "ticket" avec Jean-Louis Borloo, et les mesures fortes que celui-ci porte avec lui : donner une formation à chaque élève sortant du système éducatif, transférer la moitié des charges sociales vers une taxation des revenus non salariaux, remettre à plat l’ensemble de nos aides sociales pour aider vraiment ceux qui en ont besoin et sortir les autres des trappes à pauvreté et inactivité, décréter l’environnement comme priorité nationale, instaurer une péréquation républicaine de la taxe professionnelle pour que les communes riches soutiennent les moins bien dotées.

Face à ces propositions, la candidature de Ségolène Royal apparaît chaque jour comme inadaptée : les parodies de débat organisés par le PS pour son investiture, la peur palpable du débat avec d’autres politiques ou experts, ses approximations en matière d’Education nationale, d’Affaires étrangères, de Défense, ses sorties extravagantes et non concertées sur de nombreux sujets, prenant de court son parti politique mais aussi ses propres conseillers, l’autoritarisme de sa pratique solitaire du pouvoir dessinent une personnalité aux antipodes de ce qu’elle prétend incarner, elle qui prône l’écoute et la démocratie participative. Ces contradictions sont d’autant plus flagrantes que Ségolène Royal ne semble pas vouloir assumer une vision personnelle sur des questions aussi essentielles que l’Europe ou la Turquie.

Surtout, surtout, surtout : Ségolène Royal était objectivement la moins proche des idées du Parti socialiste, elle n’a décroché l’investiture que par crainte des militants de voir Sarkozy enfoncer des postulants trop marqués par le socialisme. En 2002, Jospin avait maladroitement donné l’impression que son programme n’était "pas socialiste" ; en 2006, ce sont les militants PS eux-mêmes qui ne semblent plus assumer ce positionnement politique, alors que la droite revendique plus que jamais ses idées.

Et désormais, c’est l’UMP qui semble le plus réclamer le changement, quand le PS propose un retour en arrière qui ne saurait séduire qu’une frange réduite de la population, tant les vingt-cinq années qui viennent de s’écouler ne font envie à personne.

Au-delà des caricatures auxquelles se prêtent parfois les partisans de Ségolène Royal d’un côté et ceux de Nicolas Sarkozy de l’autre, il reste des éléments clés qui font pencher la balance de l’histoire nettement en faveur du candidat de la rupture tranquille. Parce que, sereinement mais avec détermination, les nouvelles générations, lucides et sans illusion, ont objectivement intérêt à réaliser ces mutations. Et que la France ne peut être grande que si ses enfants réapprennent à marcher.


Moyenne des avis sur cet article :  2.72/5   (1410 votes)




Réagissez à l'article

343 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 3 janvier 2007 12:03

    salut cher voisin , tu vas faire pleurer ceux qui sur un autre fil veulent faire voter de nouveaux électeurs , si tu leur dit que finalement voter ne sert à rien et que les jeux sont faits !

    je ne sais pas si JMLP fera encore 30% à Fos comme en 2002 ,mais ici le nabot ne sera que 3eme !


    • julot (---.---.78.247) 3 janvier 2007 12:57

      Je me demande si certains réalisent ou non que la prochaine présidentielle a pour enjeu la redressement ou la banqueroute peux être définitive de la France.

      Avec de gens petits on ne peux pas faire de grandes choses. Je ne pense pas à sarkozy mais bel et bien aux francais dont le courage n’est plus la principale vertue.

      Beaucoup s’imaginent que quelque soit la personne élue, la vie restera la même. Quelle putain de surprise il vont avoir !


    • LE CHAT LE CHAT 3 janvier 2007 13:08

      @julot

      c’est parce que tous leur servent à peu près la même soupe dont la recette est élaborée à Bruxelles et dont les français ne veulent plus à 55% car elle leur donne la nausée , que les français s’en battent le flan de qui montera sur le trône .La France est une démocratie de pacotille et les gens qui siègent aux assemblées ne representent pas le peuple dans son ensemble ,mais les lobbies financiers qui tirent les ficelles !


    • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 13:17

      N’importe quoi.


    • Lavande & Coquelicots Pierce 3 janvier 2007 15:23

      Je tiens avant tout à remercier l’équipe d’Agoravox, qui a accepté de publier cet article dans sa section dédiée, « Tribune libre ». La France est un grand pays démocratique, et les citoyens engagés à droite ont aussi droit à l’expression : Agoravox le prouve.

      Je suis agréablement surpris du grand nombre de commentaires suscités, auquel je ne m’attendais pas. Certes, un certain nombre d’entre vous a pu être surpris voire choqué par l’accroche de l’article, et a réagi en conséquence. Mais globalement, au moins, le sujet fait débat. Et tant mieux, non ?

      Comme je l’ai déjà expliqué, mon but est de remettre cette élection dans un contexte plus large, celui de l’évolution du monde, des autres pays et sociétés, et de mettre en regard nos propres aspirations. Je suis intimement persuadé que la force de Sarkozy est d’être en phase avec l’Histoire. Non pas globalement, non pas de tout temps, non pas parce qu’il s’agit de Sarkozy, non : simplement aujourd’hui. Compte tenu d’une prise de conscience générale : nous devons être efficace pour maintenir nos systèmes sociaux. Efficaces pour créer des emplois. Efficaces pour aider ceux qui en ont besoin. Efficaces pour maintenir un niveau de vie auquel la population française aspire légitimement tout en surmontant les défis environnementaux majeurs qui se profilent.

      Comme je l’ai dit aussi, je suis perplexe (et beaucoup d’amis socialistes le sont tout autant que moi) face à la désignation de Royal par le PS. Je pense que malgré 2002, les leçons n’ont pas été tirées. Il n’y a pas eu de réflexion de fond, ou en tout cas les conséquences n’ont pas été tirées. A l’extrême-gauche, la tentative de candidature unique anti-libérale était très intéressante, même si à l’opposé de mes convictions personnelles.

      Je termine par là où je voulais commencer : l’importance du vote. De façon un peu provoquante, je laisse entendre au début de l’article que les choses ne se jouent pas le jour du scrutin : c’est une évidence. Pour autant, tout se CONCRETISE le jour du vote. Celui-ci revêt donc une importance toute particulière. Je ne fais en rien l’apologie de l’abstention, bien au contraire. Mais j’appelle votre attention sur ceci : pour faire changer les choses, il ne faut pas attendre les élections. Il faut s’investir bien avant, au service de ses concitoyens.

      Merci encore à vous pour vos commentaires, merci de respecter la diversité des expressions, et merci d’argumenter lorsque vous n’êtes pas d’accord. C’est plus agréable pour pouvoir répondre. smiley


    • LE CHAT LE CHAT 3 janvier 2007 16:50

      d’accord avec toi pierce pour dire qu’une candidature unique à la gauche du PS serait plus productive que la querelle de sectes pitoyable à laquelle nous avons droit ! cette stratégie a permis à la gauche antilibérale de se faire enfin entendre aux Pays bas........

      Mais quelles que soient les opinions , elles méritent toutes d’être représentées à l’assemblée pour que l’on ait de vrais débats , c’est l’essence même de toute démocratie


    • Julot (---.---.78.247) 4 janvier 2007 09:33

      Je voterai pas pour sarko, mais faut quand même être pas très malin pour juger sur le physique.

      Tu sais, le premier ministre japonais, il est pas très grand. Mais son pays est la 2ème puissance économique mondiale.

      Tu t’es ridiculisé en public, bravo smiley


    • beurk ! (---.---.247.236) 4 janvier 2007 11:53

      Oui ! cette soupe est élaborée par nos fonctionnaires bruxellois et ils veulent nous la faire avaler de gré ou de force ,plutôt de force !D’ailleurs ,il n’y a plus de France mais un hexagone avec un« h » majuscule svp !il y a le triangle , le quadrilatère, le parallélogramme,le trapèze et que sais-je !Ils répartiront ces espaces selon leurs caprices , alors le french votant ,ils s’en foutent !Avec la ségo et ses jupons tendance à 600euros et le costume bleu foncé de sarko , on s’en tape.Entre la démocratie ( cause toujours , tu m’intéresses )et le communisme (ferme ta gueule )où donc est la différence ? Ségo le bordel et la baguette ou Sarko ,la baguette ?une concession de temps à autre mais toujours moi d’abord.


    • levrairoidek (---.---.158.45) 4 janvier 2007 13:34

      mais moi je passe pas à la tele... du moins je ne la skouatte pas... chuis juste con en privé....(ou semi prive si on considere la frequentation du forum comme publique)

      attendez le 14 janvier pour rire....c’est la date limite d’inscription à la campagne non ? le pere Jacquot va nous sortir son nouveau lapin magique !!! smiley


    • chr (---.---.59.145) 6 janvier 2007 18:29

      Parce que vous croyez qu’avec Ségolène Royal, ce sera mieux ? Avec elle, on est assuré d’un retour en arrière et ses lacunes dangeureuses en matière de relation internationale pourraient nous attirer les foudres de pays étrangers. Je ne suis pas un partisan de Sarkozy, mais au moins avec lui, on a une chance.


    • roger (---.---.81.193) 7 janvier 2007 09:24

      je n’ai pas tout lu,mais« nous devons etre éfficaces » alors que vous avez partagé le pouvoir avec les droites depuis 25 ans,et maintenant vous annoncez que vous devez etre efficaces ?En sous-entendant que nous,notre role« efficace »sera de voter pour vous ?Quelle rigolade !


    • seb (---.---.12.18) 3 janvier 2007 12:10

      Non mais on rêve !!! Faire l’apologie d’un gusse au pouvoir depuis 5 ans avec les résultats catastrophiques que l’on sait en terme d’insécurité. Un gusse qui dit tout et son contraire. 1 exemple tout frais : il vient de régulariser des sans papiers de Cachan en dehors des conditions de régularisation que lui même avait décidé (info RMC INFO)


      • seb (---.---.12.18) 3 janvier 2007 12:20

        Attention je parle bien des conditions de régularisation qu’il avait décidé pour toutes les personnes sans papiers.

        S’il suffit qu’une personne en situation irrégulière fasse une grève de la faim pour obtenir un titre de séjour... cela prouve que cet homme, en l’occurence SARKOZY, est un faible

        Ne voyez pas un quelconque « racisme » ou autre interprétation dans mes propros.


      • lei (---.---.145.138) 3 janvier 2007 13:42

        Je ne suis pas spécialement fan de sarko, mais tu ne peux pas dire, que son bilan sur l’insécurité est nul. Il reste beaucoup à faire, mais avant son arrivée s’était vraiment devenu n’importe quoi. J’ai vécu 7 ans à deux pas d’une cité, et je t’assure que c’était une zone de non droit totale. Aucun policier, que la loi de la violence, et aucune punition pour les pauvres petits délinquants. Aujourd’hui la situation est encore loin d’être réglée, mais on peut au moins marcher dans la rue sans se faire insulter, cracher dessus ou frapper.


      • Lavande & Coquelicots Pierce 3 janvier 2007 15:59

        Seb, Sarkozy n’est ni président, ni Premier ministre. Et chacun dans notre pays sait les divergences qu’il a avec Chirac comme avec Villepin. S’il a participé au Gouvernement, ça ne veut pas dire qu’il aurait tout fait de la même façon s’il avait eu les rênes du pouvoir.

        Sur l’insécurité, elle a reculé de près de 9% en 5 ans (elle avait augmenté de 14,5% entre 1998 et 2002). De 4 millions d’actes de délinquance annuels, nous sommes passés à 3,8 millions. Soit 1 million de victimes en moins.

        Bien sûr, on peut discuter sur la fiabilité des chiffres (bien que le mode de comptage n’a pas changé), ou tout un tas d’autres variables, mais il reste une réalité : Jospin avait tancé Chevènement quand celui-ci osait parler de « sauvageons » ; Sarkozy, lui, agit, a rapproché gendarmerie et police, a réorganisé et informatisé les services, a créé les très efficaces GIR pour lutter contre les bandes organisées.

        Oui, le bilan de Sarkozy en matière de sécurité est bon. Il l’est même tellement que le SEUL argument utilisé contre lui est toujours le même : la hausse de 14% pour les atteintes aux personnes depuis 2002. Mais oublie-t-on que ces atteintes aux personnes avaient augmenté de... 42% entre 1998 et 2002 ?

        Et puis, ce serait intéressant de ne pas réduire cette campagne électorale à l’insécurité. Non ?


      • seb (---.---.12.18) 3 janvier 2007 16:46

        Quels sont les partis qui ont réduit le débat politique 2002 uniquement sur l’unique thème de l’insécurité !!! Il ne me semble pas que ce soit le PS, LE PC, LA LCR, LUTTE OUVRIERE, BAYROU... mais bien uniquement l’UMP (ex RPR) et LE FN !!! Il s’agissait de leur seul atout qu’ils ont d’ailleurs parfaitement maîtrisé


      • Stef (---.---.229.129) 3 janvier 2007 17:29

        Ha bon !!! on doit pas vivre dans le même monde


      • alain (---.---.1.212) 4 janvier 2007 07:38

        les chiffres avancés sont faux ........ce n’est que de la propagande electorale ... L’insécurité n’as pas baissé en france Retournez dans votre section locale et pourrissez -y


      • Hal75 (---.---.101.8) 4 janvier 2007 10:18

        Le bilan de Sarkosy est pitoyable, il s’est mis les banlieues à dos, une partie de la police à dos (cf résultat election syndicat Police) et quasiment l’ensemble de la justice à dos. Il a fermé la police de proximité au profit de flingue en caoutchouc et éléctrique. Il en est à sa nième loi sur l’immigration et axé son action sur un indicateur méga fiable : le nbre de reconduite. Il promet aux sans logis un toit dans les deux ans si il est président alors qu’il pratique une politique sociale inverse depuis 30 ans en tant qu’élu local.... Y’en a des caisses.....

        En bref, utiliser le mot efficace en parlant de sarkosy, c’est ENORME. En guise de conclusion, que les jeunesses umpiennes s’amusent sur Agoravox, pas de pb mais n’insistez pas trop dans les compliments, vous décridibiliseriez bien vite votre champion !


      • useless (---.---.241.144) 4 janvier 2007 17:28

        Je ne vois pas ce qu’il y a de négatif à se mettre « la banlieue » à dos, et si l’on parle de banlieue encore faut-il savoir de quoi on parle. Ceux qui y vivent ou y travaille (et c’est mon cas) préfère savoir que le droit est de retour plutôt que le non droit, surtout si on a des enfants. Il faut dire les choses quand elles vont mal, et le problème de certains quartiers de certaines banlieues sensibles est un réèl problème. Je suis plutôt à gauche, mais pour défendre les faibles (ce qui devrait être le cas lorsqu’on est de gauche) il faut être ferme, il faut être fort. Le PS est faible et a peur, il ne défend pas les faibles ainsi, il défend les petits cons et les extrémistes, il pense aussi obtenir des voix de cette manière. Il faut renverser les rôles et c’est ce que fait Sarko il me semble. Puis il n’intervient pas que sur les thèmes de sécurité.


      • (---.---.38.189) 3 janvier 2007 12:22

        Conserver sa liberté d’analyse, c’est aussi ne pas permettre à son esprit de divaguer au point de confondre rève et réalité, et ne plus être en capacité de voir et d’analyser objectivement les faits les plus visibles, tels les barrages gigantesques qui sont en train de se mettre en place à l’aide d’un nombre croissant de « main d’oeuvre »... Bonne continuation dans les méandres de vos illusions.


        • alexou (---.---.37.53) 3 janvier 2007 12:30

          C’est beau de rever....


          • alpo47 (---.---.90.58) 3 janvier 2007 12:31

            Gloire à l’UMP/RPR et à son champion « Saint Nicolas ».

            Il est vrai que nous sommes sur un site d’opinion, et celle ci est respectable, comme les autres ... Je trouve surtout désolant de tenter de circonscrire le débat (c’est de bonne guerre, je sais) à Sarko/Ségo. Il est toujours enrichissant d’écouter tous les avis et opinions. On a déjà tenté de nous faire avaler la pilule de la « convention européenne », et malgré le matraquage médiatique de 90% de la presse, les Français n’ont pas été dupes et ont réagi comme on sait.

            Le PS aujourd’hui fait tout pour ignorer ces messages et revenir au bon vieux débat droite/gauche. Or, si le NON européen n’est pas représenté en Mai, comment vont se comporter ces millions de Français. Qui peut le dire ?

            Je suis prêt à parier qu’on pourrait encore avoir une sacré grosse surprise, tellement le ras le bol pour les politiques actuels est important, tellement ils sont loin des vrais préoccupations des Français et leur message ne passe plus.

            Le TGV fonce à vive allure vers le ravin et les passagers festoient encore.


            • Images critiques médias (---.---.194.201) 3 janvier 2007 14:00

              Oui, l’article prend pour non négociable l’alternative posée par les médias dominants. (Borloo marié à la présentatrice Shoenberg, Sarkozy et son témoin de mariage possédant Tf1 : Bouygues...) Mais la politique ce n’est pas dire « Amen » à tout... Les collectifs pour une candidature unitaire antilibérale (notamment) ont été largement ignorés par les médias argentés.


            • Lavande & Coquelicots Pierce 3 janvier 2007 16:06

              Si je joue le jeu de la bipolarisation, ce n’est pas pour dire que c’est bien ou mal : c’est un fait. Oui, l’élection de 2002 est un contre-exemple cinglant ; oui, nous conservons malgré tout une pluralité vivace ; néanmoins, je pense que le réflexe du vote utile va renforcer les scores du PS et de l’UMP (voire également du FN, mais Royal et Sarkozy pourraient atteindre 25% au moins dès le premier tour, et Le Pen n’est pas si haut).

              Nous avons un mode de scrutin qui nous pousse à cette bipolarisation, et le quinquennat (et l’inversion du calendrier législatives-présidentielles) va aussi dans ce sens.


            • alpo47 (---.---.90.58) 3 janvier 2007 21:45

              Et surtout, surtout, cette bipolarisation arrange les deux « grands » partis ... c’est pas ça le plus important ? Qu’ils n’aient rien à dire et à proposer, que leur pseudo-idées soient quasi semblables, ne semble pas les déranger outre mesure ... Sarko ou Ségo ? Blanc-bonnet ou Bonnet-blanc ?

              Sarko, est intervenu, si j’en crois mes lectures, environ 1500 fois en 3 ans dans les grands médias...

              Je ne sais pas vous, moi, je suis en over-overdose ... et en aucun cas je ne voterais pour l’un de ces deux là au premier tour...

              Une méga surprise, je vous prédis...


            • vienne (---.---.12.242) 3 janvier 2007 12:35

              Merci pour votre analyse, que je partage entièrement, c’est tellement rare de lire ce genre de positionnement sur Agoravox. Attendez vous à un déluge d’insultes primaires et peu d’argumentations sérieuses ...


              • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 12:39

                Un poste percurtant, mais les français étant toujours aussi nul en économie, il faudrait faire des dessins pour qu’ils comprennent fonctionnaire=chomage.


                • julot (---.---.78.247) 3 janvier 2007 13:01

                  En fait, je crois qu’une très large majorité en a conscience.

                  Le mec qui bosse à EDF et dont EDF paye par exemple pour rembourser l’emprunt immobilier, il sait bien celui la qu’il est favorisé à mort.

                  Celui qui a un logement de fonction, il sait qu’il ne paye pas de loyer.

                  Le Francais est hyper individualiste. C’est une grande force et une grande faiblesse.

                  Le jour ou on va lui demander de se demerder tout seul, il va se facher tout rouge, et juste après, quand il aura recommencer à se bouger le cul, il fera de la France la première puissance economique mondiale.


                • didier (---.---.164.61) 3 janvier 2007 13:06

                  J’en ai ras la casquette de cette discrimination envers les fonctionnaires. Il faudrait déjà s’entendre sur ce que sont les fonctionnaires... Peut-on assimiler la santé au trésor public ou les gendarmes aux services sociaux ?

                  Ce sont des missions bien spécifiques qu’il est nécessaire de distinguer.

                  Soit dit en passant leurs missions seraient plus efficaces si tout le monde leur accordait un plus de reconnaissance.

                  Et puis fonctionnaire= chômeur... et les délocalisations c’est quoi ?


                • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 13:09

                  Oui, les socialo se sont fabriqué à coup de milliard une reserve de voix acquise. Ces gens la ne sont plus libre de voter pour la droite. Ce sont les serfs de la gauche. Ca prouve bien que seul une personne indépendante de l’Etat est vraiment libre.


                • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 13:12

                  « Et puis fonctionnaire= chômeur... et les délocalisations c’est quoi ? »

                  Un fonctionnaire enbauché, égale Deux à Trois emplois détruit dans le privé. Quand aux délocalisations elles sont normales et globalement positive pour l’économie française. Bien sur, la charge de payer les fonctionnaires qui retombe sur les entreprises les encourages, mais bon, c’est à la France de s’adapter au monde, parce que le monde ne va certainement pas s’adapter à la France.


                • Un européen convaincu (---.---.254.6) 3 janvier 2007 13:23

                  Je ne vois pas d’où vous sortez cette proportion ... ridicule et aberrant de lire ce genre de choses !

                  Mais moins de fonctionnaires ... ok ... donc l’école publique en moins, les hôpitaux publics en moins, la gendarmerie en moins, la police nationale en moins, la justice en moins ... ok ... mais alors l’école privée à plusieurs dizaines de milliers d’euros par an en plus, un système de santé à l’anglosaxonne en plus, des milices privées en plus, des jugements à l’emporte pièce et dans 50 ans !

                  Faut savoir ce que vous voulez !

                  Bonne journée


                • LESTORET (---.---.102.41) 3 janvier 2007 13:47

                  Je crois que les français n’ont plus envie et peut-être plus le courage de se « bouger le cul » comme vous dites. Ils comptent — et cela depuis plusieurs décades — sur le Pouvoir et l’assistance qu’il déverse généreusement pour survivre. Et survivre semble bien leur suffire. Aussi, celui qui sera élu (Sarko ou Ségo) aura bien du travail devant lui (ou elle). C’est pourquoi il est impoortant qu’il (ou elle) soit élu avec une large majorité qui lui donnera l’autorité nécessaire pour accomplir les réformes dont la France a cruellement besoin,


                • hervé/thorigny sur marne (---.---.83.119) 3 janvier 2007 12:44

                  Je suis socialiste de coeur et de convictions mais force est d’avouer que la campagne de Me Royal peine à décoller de façon constructive. Nicolas Sarkosi semble avoir bien compris que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent, ainsi le voit on jour après jour promettre tout et son contraire de manière à occuper le terrain. Je ne suis pas dupe et sais trés bien, son expèrience à « l’interieur » le prouve, que la gueule de bois des Français sera énorme au lendemain du 2eme tour s’il est élu, et je crains qu’il le soit si Mme Royal continue à gérer sa campagne de telle manière. Son honnêteté à ne rien promettre force le respect, mais l’on ne sait que trop bien que les élections se gagnent en faisant rêver un minimum les électeurs. Alors de grâce Madame, faites nous rêver, dans les limites du raisonnable...


                  • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 12:50

                    Chirac faisant une politique socialiste, je ne vois pas ce que peut promettre Mademoiselle Royale : son election sera la poursuite de la politique de chirac, et rien ne changera


                  • (---.---.107.66) 3 janvier 2007 15:50

                    « force est d’avouer que la campagne de Me Royal peine à décoller de façon constructive. »

                    Permettez-moi de rappeler (comme quelqu’un d’autre l’a fait ici) que, malgré les apparences et les couvertures des journaux depuis de nombreux mois déjà, la campagne officielle pour ces élections présidentielles commencera cette année le 9 avril.

                    Je crois que les quelques années passées nous ont appris qu’une élection présidentielle n’était pas une course de fond, mais plutôt un sprint final. C’est notamment pour cette raison que cet article ne me paraît que de peu de valeur


                  • romeo (---.---.156.139) 3 janvier 2007 12:48

                    Alors la franchement je suis choqué je viens de voir cette article via google actualité, et vraiment comment peut on faire croire qu’il y a des informations neutres alors que cest un article totalement partisan. Faut arreter la propagande, sarko (comme sego) ne representent pas les francais, les medias nous lavent le cerveau. Et puis quelle facon de presenter les choses comme si le liberalisme sauvage netait pas a remettre en cause dans tous les « problemes de société » décrits... Franchement on reve en lisant ca, jai meme eu limpression que ct le bloggeur de lump qui avait ecrit ca( attention pour moi le ps actuel nest pas mieux). A quand un vrai debat ? pour une politique qui represente le peuple, on est vraiment dans une crise politique, avec une illusion de choix vraiment ecoeurante. smiley


                    • caramico (---.---.211.139) 3 janvier 2007 12:52

                      Pas de déluge d’insultes, Pierce apparemment croit à ce qu’il écrit, et celà est respectable.

                      Tout aussi respectable est le fait pour moi de ne pas pouvoir imaginer ce petit Zébulon vibrionnant à la tête de notre pays.


                      • sarkophage (---.---.36.141) 3 janvier 2007 12:53

                        du reve , mais vous allez peut etre dechanté, si le pen passe avec plus de 50% dès le premier tour... c’est loin d’etre impropable & chirac qui mendie le peuple de ne pas voter aux extremes le sait bien... pitoyable


                        • Ingénieur informaticien (---.---.69.60) 3 janvier 2007 12:55

                          C’est toujours étonnant de voir à quel point les supporters de Sarko ont une volonté farouche de prendre leurs désirs pour des réalités.

                          Les français en ont certainement assez qu’on les prenne pour des cons. Personnellement je ne me risquerai à aucun pronostic, surtout compte tenu des quelques mois qui restent où des surprises sont encore possibles.

                          Plus d’emplois crées ou maintenus que d’emplois détruits du fait de la mondialisation ? Où ? Quand ? Comment ? Vos sources ? Des études sérieuses et non biaisées ? Il faudrait argumenter un peu plus vos affirmations. Personnellement ce n’est pas ce que j’observe autour de moi.

                          Personnellement encore, j’ai voté contre Lepen en 2002, et en conséquence nous subissons un apprenti dictateur en n°2 du gouvernement et ce depuis 5 ans.

                          Un démagogue professionnel qui dit tout et son contraire, afin de flatter toutes les couches de l’électorat ... comment lui faire confiance ?

                          Par ailleurs n’oublions qu’il a déjà 5 ans d’exercice du pouvoir et un bilan vraiment pas terrible. Pourquoi ne réalise-t-il pas dès maintenant ses promesses ?

                          Et ce candidat des riches veut nous vendre une pseudo « rupture » ? rupture avec quoi ? avec la politique qu’il pratique déjà depuis 5 ans ?

                          Faudrait revoir votre copie Monsieur.


                          • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 13:01

                            « Plus d’emplois crées ou maintenus que d’emplois détruits du fait de la mondialisation ? Où ? Quand ? Comment ? Vos sources ? Des études sérieuses et non biaisées ? Il faudrait argumenter un peu plus vos affirmations. Personnellement ce n’est pas ce que j’observe autour de moi. »

                            Ban dans la quasi totalité des pays du monde, mais bon, ca doit pas être « autour de vous », le monde..


                          • julot (---.---.78.247) 3 janvier 2007 13:05

                            Les riches en France se sont surtout les fonctionnaires. Et ces gens-là votent à gauche.

                            J’aimerai cher monsieur, que si Sarkozy fait 51% ca veuille dire qu’il y a 51% de la population qui soit riche.

                            Mais ce n’est pas le cas. Vous vivez sur un nuage. C’est finit le gentil ouvrier contre le méchant patron.

                            Le salaire moyen en France est à 1500 euros. Faudrait sortir de Neuilly un jour ?

                            Alalala la gauche caviar.


                          • Ingénieur informaticien (---.---.69.60) 3 janvier 2007 13:06

                            Dans le contexte de l’election présidentielle, je m’intéresse principalement à la situation des français. Peut m’importe si la mondialisation créé de l’emploi en Chine.

                            Alors je ré-itère ma question : Avons nous une étude sérieuse sur les emplois générés en Franace par la mondialisation ?

                            C’est curieux comme les vraies questions sont éludées. Celle-ci est pourtant vraiment intéressante.


                          • Ingénieur informaticien (---.---.69.60) 3 janvier 2007 13:18

                            @julot

                            Je n’avais pas compris que votre commentaire s’adressait à moi. Je n’habite pas Neuilly mais j’ai vécu 30 ans dans le 9-3.

                            On peut être de gauche sans être « caviar » comme vous le dites. Pourquoi ne parlet-on jamais de la droite caviar ? Elle est certainement beaucoup plus réelle et active dans la France d’aujourd’hui.

                            Dire que les fonctionnaires sont riches c’est un amalgame qui touche aux confins du populisme.

                            Alelz dire ça aux jeunes policiers qui vont dans les cités du 9-3, aux infirmières qui font des gardes de nuit, aux sapeurs-pompiers uqi risquent leur vie à chaque incendie, etc ...

                            Oui il y’a trop de fonctionnaires à Bercy, et alors ? Ca n’est pas une raison pour en faire un généralité.

                            Quand je vois des PDG gagner 1400 fois le SMIC, j’ai du mal à imaginer que leur travail vaut 1400 fois celui d’un smicard.

                            On n’a qu’à les remplacer pour voir.


                          • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 13:26

                            « Alors je ré-itère ma question : Avons nous une étude sérieuse sur les emplois générés en Franace par la mondialisation ? »

                            En France, la mondialisation détruit des emplois, contrairement aux autre pays -USA, la mondialisation participe pour 5% à la création d’emploi par exe.

                            La moitier de ces délocalisation sont Européenne, le reste mondial.

                            Le PSF prevoit donc une baisse de l’impot sur les société (40% contre 12% en Irland par ex), compensé par une hausse du nombre d’assujéti à l’IRPP, ainsi qu’une hausse de ce taux (trad : ceux qui payent pas vont payer).

                            C’est un début, mais il faut aussi suprimer l’ISF, car en France le capital est deux fois plus taxé que dans le reste d e l’Europe.


                          • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 13:28

                            « Quand je vois des PDG gagner 1400 fois le SMIC, j’ai du mal à imaginer que leur travail vaut 1400 fois celui d’un smicard. »

                            Vous vous imaginez que les actionnaire payent avec leur fric un type 1500 fois un smicard si il ne vaut pas cette somme ?!

                            Par ailleur, un PDG, c’est de l’argent privé, les fonctionnaire c’est de l’argent public, donc capter par la violence de l’etat, c’est tout à fait différent.


                          • Ingénieur informaticien (---.---.69.60) 3 janvier 2007 13:47

                            @ (IP:xxx.x33.229.236)

                            « Vous vous imaginez que les actionnaire payent avec leur fric un type 1500 fois un smicard si il ne vaut pas cette somme ?! »

                            Tout à fait.

                            Et je vais même plus loin. Depuis qu’on a vu quelques super patrons « débarqués » par leurs actionnaires (Jean-Marie Messier était le premier, Zacarias l’un des plus symboliques), je suis persuadé aqu’on n’en est qu’au début, et qu’on n’a pas fini de voir ce genre de choses.

                            Même aux USA le mouvement des actionnaires prend de l’ampleur. Renseignez vous et vous verrez que c’est la vérité.


                          • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 13:49

                            « Depuis qu’on a vu quelques super patrons »débarqués« par leurs actionnaires (Jean-Marie Messier était le premier, Zacarias l’un des plus symboliques), je suis persuadé aqu’on n’en est qu’au début, et qu’on n’a pas fini de voir ce genre de choses. »

                            Ce qui confirme ce que j’affirme. On a payé, on a vu, on a viré. Un PDG n’est qu’un salarié comme un autre.


                          • (---.---.162.39) 3 janvier 2007 14:12

                            Oui à l’auteur du commentaire !! c’est consternant de lire de telles âneries !

                            1.que l’auteur de l’article, au lieu de nous bassiner se documente sur l’écart des salaires entre la Chine ou l’Inde et la France ( dans un contexte où les écarts de technologie et de productivité sont très fortement réduits-seul point où il est pertinent !).Il réalisera alors que travailler 100 heures par semaine ne suffirait pas à assurer notre compétitivité !

                            2.Que l’auteur se documente aussi sur les taux de croissance des pays européens qu’il cite en exemple et il verra qu’ils sont tout à fait comparables sur les dix dernières années à ceux de la France quand ils ne sont pas plus faibles !!!Les Pays Bas ont 1 millions de personnes dites handicapées c’est à dire sorties du marché du travail soit plus de 15% de la population active ! en ajoutant les chômeurs cela fait 20% !!! idem au Royaume Uni, en Suède...

                            Ah oui ! travailler plus pour gagner moins ! avec Sarko, ce sera :travailler plus en gagnant moins sinon on délocalise !!!

                            D’ailleurs, le patron de Cap Gemini proposait cela récemment aux jeunes français : allez en Inde : vous y travaillerez plus et gagnerez moins mais ...la vie y est moins chère !!

                            Au passage, et là l’auteur se trompe : rien à attendre de mieux avec Segolene : là ce sera : les gains de productivité pour les bobos et les petits oiseaux !


                          • Ingénieur informaticien (---.---.69.60) 3 janvier 2007 14:15

                            @ (IP:xxx.x33.229.236)

                            « Ce qui confirme ce que j’affirme. On a payé, »

                            Très cher d’ailleurs ! Sans doute beaucoup trop, et certainement plus si l’on considère l’image que cela donne pour de nombreux travailleurs qui peinent à payer leur loyer.

                            « on a vu, »

                            Qui paye les conséquences de l’incompétence de ces gens ? Combien d’articles pour les dénoncer par rapport au débat sur les fonctionnaires ?

                            « on a viré. »

                            Avec les parachutes que l’on connait.

                            « Un PDG n’est qu’un salarié comme un autre. »

                            J’aurai aimé que ce soit vrai. Malheureusement il faut distinguer les petits patrons des supercadres de grandes entreprises, qui sont -eux- les vrais planqués. Leurs situations respectives n’ont VRAIMENT rien à voir.


                          • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 14:19

                            « Qui paye les conséquences de l’incompétence de ces gens ? Combien d’articles pour les dénoncer par rapport au débat sur les fonctionnaires ? »

                             ?? C’est privé, ca ne regarde personne, pas plus que mes problémes avec ma femme de ménage.

                            « Avec les parachutes que l’on connait. »

                            Qui ne sont pas vos affaires, mais les notres.

                            « J’aurai aimé que ce soit vrai. Malheureusement il faut distinguer les petits patrons des supercadres de grandes entreprises, qui sont -eux- les vrais planqués. Leurs situations respectives n’ont VRAIMENT rien à voir. »

                            Et ? rien à faire de vos idée égalitariste à la con. Un PDG n’a pas effectivement la même valeur qu’un petit patron. Encore une fois, cela ne vous regarde pas, et vous n’avez aucune légitimité à vous méler de nos affaires.


                          • Fred (---.---.64.1) 3 janvier 2007 16:19

                            Il me semble qu’on a du renflouer les caisses de quelques unes de ces sociétés alors ca nous regarde pas mal. De plus des milliers de personnes peuvent être touchés par une mauvaise gestion de leur entreprise alors eux sont concernés un max. Gestion d’ailleurs des fois si mauvaises que ca frise la malversation.


                          • Paul-H (---.---.60.48) 3 janvier 2007 16:29

                            Moi ce qui me fait bien rire, ce sont ceux qui se disent à gauche (pour des raisons de valeurs sociales et morales) notamment du fait que la droite représente la bourgeoisie/les riches/les mecs blindés, et quand je vois que vous ne connaissez pas 1/10ème de la réalité de la gauche(Ségo)

                            Il vous suffit de regarder la vidéo des voeux de Mme Royale, Ah, on se fait plaisir, un luminaire signé Stark(par kartell.it) C’est top la gauche (caviar ?)


                          • Ingénieur informaticien (---.---.69.60) 3 janvier 2007 16:54

                            C’est marrant ceux qui utilisent le prénom « Marie-Ségolène » alors que ce n’est pas celui que les français connaissent.

                            On pourrait aussi plus souvent utiliser « Nicolas Sarközy de Naguy- Bocsa », ça fait tout de suite moins peuple non ?

                            De même tous ceux qui utilisent le qualificatif « abyssal » ou « sidérant » pour qualifier les idées de Sègo. Ont-t-ils pris la peine de consulter d’autres sources que TF1 pour se renseigner sur son programme et ses idées ?

                            Perso, je veux bien débattre, mais dès que je vois une de ces recettes -usées- de dénigrement, je ne vois pas l’intérêt de débattre, car c’est tout vu, on a affaire à des gens qui ne sont : 1) pas du tout ouverts à un vrai débat de société 2) pas du tout prêts à changer d’avis 3) qui polluent les lieux de débats tels qu’Agoravox en assénant des idées toutes faites, pré-machées

                            Alors plutôt que de porter des attaques en dessous de la ceinture tout en refusant d’entrer dans le fond du débat, abstenez vous. Votre expression vous déssert.


                          • Ingénieur informaticien (---.---.69.60) 3 janvier 2007 18:25

                            @ IP:xxx.x33.229.236

                            « Enfin si, la gauche étant dans l’erreur comprend enfin la vérité de la droite, avec 30 ans de retard : ils seront Sarkozyste en 2030 »

                            Encore un commentaire qui aurait pu être évité.

                            Les Etats-Unis auront mis 6 ans à comprendre que Bush était une erreur. Même chose pour l’espagne d’Aznar et l’Italie de Berlusconi.

                            Alors pourquoi ne regarder chez les autres que ce qui vous arrange ?


                          • (---.---.16.228) 4 janvier 2007 10:04

                            Zaccarias a au moins un mérite (même s’il a abusé) Il a fait du bon travail pour Vinci. Par contre Messier à presque mis Vivendi en faillite tout en se mettant une récompense (monstueuse) dans la poche. C’était juste pour faire la différence entre ces 2 exemples.


                          • Renaud Bouchard (---.---.42.5) 4 janvier 2007 12:06

                            Votre observation me semble pertinente. Certes, il est toujours tentant de se livrer à des pronostics au regard d’une situation donnée, en privilégiant le succès de telle ou telle casaque. Pour autant, malgré les apparences, la course à la magistrature suprême n’est qu’un leurre dans la mesure où, quel que soit le cas de figure qui prédominera, j’ai tout lieu de penser que nous aurons affaire à une amère victoire.

                            La raison en est fort simple, qui tient tout d’abord au fait que lesdits candidats n’ont aucune prise sur la réalité. Ils ont amplement eu le temps de montrer qui ils étaient et ce dont ils étaient capables. Les actions subitement mises en place ne sont qu’une réponse plus ou moins habile à la pression de circonstances sur lesquelles ils tentent de rebondir pour favoriser au mieux « leur dur désir de durer ».

                            Au surplus, ces partis politiques qui ont donné leurs investitures à leurs champions respectifs ne représentent qu’eux-mêmes, c’est-à-dire en réalité peu de choses par rapport à une population citoyenne qui, malgré les apparences, dispose de réelles capacités de jugement et d’analyse. Il n’est qu’à voir la richesse des interventions sur cet excellent forum.

                            J’aime à croire que beaucoup de gens sauront utilement réagir face au choix insipide qu’on leur présente d’avoir à choisir entre deux marques de sodas éventés alors qu’il existe aussi d’excellentes eaux minérales.

                            Que notre pays doive faire face à de très sérieux obstacles, voire même opérer tel ou tel choix de société est indéniable ; la seule chose qui me gêne est que nous ayons à choisir entre deux candidats démonétisés qui ont parfaitement verrouillé leurs dispositifs pour éviter toute contradiction.

                            Illustrations du propos :

                            - Le fait que ces candidats savent parfaitement qu’un débat public avec des interlocuteurs comme vous et moi, par exemple, les conduirait immanquablement dans le mur, ce qui explique que toute rencontre est quasiment impossible.Quel plaisir serait le mien que de rencontrer M. Sarkozy ou Me Royal sur un plateau de télévision, à une heure de grande écoute, pour les passer chacun au « scanner » de véritables questions...Je suis très sérieux, mais soyez bien persuadé que ce serait là une séance inoubliable qui figurerait en bonne place dans les archives de l’INA !
                            - Le fait que les élections présidentielles n’ayant même pas encore eu lieu, le système d’investitures pour les élections législatives est déjà mis en place.

                            Cordialement,

                            Renaud Bouchard


                          • useless (---.---.241.144) 4 janvier 2007 17:46

                            A force de dévaloriser le travail, on fini par mourir de faim. Travailler plus c’est apporter de la VALEUR AJOUTEE. Alors prôner de travailler moins c’est pareil que de faire un plan social : c’est dénigrer la valeur ajoutée humaine. Et même si nous sommes plus cher, travailler plus et gagner plus c’est ce qui est préférable. Aujourd’hui rares sont ls personnes capables de profiter des 35 heures. Il faut être bien payé pour vraiment en profiter. ET en attendant si on rest echez soi on ne produit pas de valeur ajoutée. Sans parler que les coûts de transport font que la concurrence ne se porte que sur certains produits et pas les services


                          • dégueuloir (---.---.123.250) 7 janvier 2007 16:24

                            ça serait un vrai cauchemard !! je prends le maquis ........


                          • jujubinche (---.---.235.222) 10 janvier 2007 17:17

                            Tous ces super cadres qui prétendent travailler 70h hebdo sous coke et veulent imposer leur « flexibilité » aux autres devraient travailler juste 35h sur une chaîne (au SMIC !). Ca leur ferait comprendre les lois de la « productivité », et ça me ferait bien marrer. Attention votre nez saigne.


                          • jul (---.---.113.90) 3 janvier 2007 12:56

                            Exercice de style intéressant dans son intention première, cet article perd tout intéret à mesure que l’on découvre la partialité de son auteur. ça sent le fantasme partisan et l’arrangement de circonstances technologiques ou politiquesqui y est déployé ne masque pas l’absence d’ojectivité de cet article.

                            Le blanc seing accord à l’UMP et à son leader actuel est atteint de cécité et d’amnésie. La rupture aujourd’hui est citoyenne ; elle consiste à virer ceux qui ne sont plus en phase avec notre temps (diagnostic partagé). Donc, virons tous ces parlementaires et ministres Umpistes qui sont au pouvoir depuis 5 ans, élus sur la fracture démocratique de 2002 qu’ils se sont empeché de mépriser parce qu’ils ne peuvent etre au rendez-vous de la démocratie moderne, tellement ils sont persuadés que le pouvoir leur appartient (particularité historique de la droite française, confère l’expérience de la 5ème république). Les développements de cet article relatifs à l’immigration et aux questions de mutation de notre société économique relèvent du dogme proféré par le leader des hauts de seine. L’auteur les reprend comme ue parole divine, ils est incapable d’esprit critique.

                            Je suis citoyen, j’aime la démocratie, je connais les leçons de l’Histoire alors tout homme ou femme politique qui ne respecte pas l’état de droit et la séparation des pouvoirs ou le droit d’asile par exemple ne peut qu’inspirer le rejet.

                            Sarko n’a qu’une ambition, arreter de se couper quand il se rase le matin. Son cynisme politique n’a d’égal que la betise de ceux qui le suivent sans conscience Toutefois, ça ne serait pas la première fois que la France s’oriente vers un reflux de la démocratie : fantasme de l’Homme providentiel, hussardisme, la droite à toujours été hantée par ces mythes.


                            • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 12:59

                              Vous avez bien raison d’affirmer que Ségoléne n’est d’aucune utilité pour la France. Laissez donc la Droite être providentiel, et la gauche dans l’oposition.


                            • Helios (---.---.132.2) 3 janvier 2007 14:23

                              oui, oui,...

                              la machine à perdre !

                              Quand ce n’est pas la doite elle-même qui perd, c’est la France...

                              juste une reflexion à ce commentaire


                            • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 14:25

                              Ces cette merde de gauche qui nous à conduit là ou nous en sommes, alors je ne vois pas comment elle pourrait nous en sortir.


                            • credule (---.---.14.4) 3 janvier 2007 18:14

                              Mais enfin pourquoi, alors que la droite a les pleins pouvoirs depuis 5 ans, tout ne va-t-il pas bien en France. En 5 ans, « il » avait le temps de les faire les réformes ?


                            • FABRICE (---.---.213.160) 3 janvier 2007 12:58

                              Bravo pour votre article et pour votre l’analyse de la futur campagne que je partage completement. Cordialement


                              • (---.---.253.212) 3 janvier 2007 13:01

                                Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !Vive Bayrou !


                                • harold1 (---.---.211.225) 3 janvier 2007 13:08

                                  On savait que BAYROU était bègue , mais on ignirait que ses supporters étaient mongoliens ( ma sucette ! ma sucette ! ma sucette !)


                                • Hakim I. (---.---.29.83) 3 janvier 2007 13:02

                                  Steevy Boulay.... SORS DE CE CORPS !!!!


                                  • MiGaNuTs (---.---.68.113) 3 janvier 2007 13:02

                                    jusqu’a maintenant on a souvent vu des candidats qui partaient gagnants d’avance, et c’est rarement eux qui ont fini sur le trone (Jospin en pleure encore la pauvre). Je doute profondement que seuls segolene et sarko representent ce que veulent vraiment les francais, pas plus que le pen du reste moi j’espere qu’il y aura bcp de votes protestataires au premier tour, et qu’aucun des 2 se retrouve au second tour, histoire d’aller encore plus loin dans le bordel que lors des elections précédentes.


                                    • Alix3 (---.---.218.65) 3 janvier 2007 13:04

                                      Il me semble que pour s’y retrouver, il pourrait être judicieux de voter pour Bayrou. Certes ce n’est pas le top non plus, mais les élections ça a toujours été et ce sera toujours voter pour le moins pire, non ? Perso je suis plutot « de gauche » mais sachant que les autres gauches n’auront comme d’hab jamais suffisement de voix pour passer, il semble évident que, pour ceux qui ne veulent ni Sarkosy ni Royale, Bayrou est celui qui rassemblera le plus de voix (d’ailleurs aux precedentes elections il etait bien placé) et qui n’est pas dans les extrêmes. Autour de nous ce projet met pas mal de monde d’accord...


                                      • morgan (---.---.29.2) 3 janvier 2007 13:04

                                        je te cite : Le premier endosse le costume délicat de ministre de l’Intérieur et membre du gouvernement sortant. Mais son bilan est globalement positif, et surtout sa détermination et ses idées en phase avec une population exigeante en résultats.....

                                        directement sorti d’un congrès UMP non ? Si tu dois faire un article subjectif assume le stp !


                                        • morgan (---.---.29.2) 3 janvier 2007 13:09

                                          tiens.... mais oui : Pierce est un « Citoyen engagé en politique et revendiquant la possibilité, et même la nécessité, de conserver sa liberté de parole et d’analyse. » pfffffffffff jolie description t’es en plein dedans.....


                                        • marcus000 (---.---.180.197) 3 janvier 2007 13:09

                                          C’est quoi la grande question de notre temps ? Comment se fait-il que tous, intellectuels, partisans et autre lecteurs ne vous attachiez qu’au ’vainqueur’ des elections ? Toutes ces gesticulations, pronostics n’apportent absolument rien en terme de débat de fond, chacun veut gagner en n’abordant que des symptômes et ces pseudo débats ne font qu’endormir les consciences. Là, il faudrait entrer un peu dans la philosophie, mais alors on est catalogué de rèveur.. hélas


                                          • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 13:15

                                            Le débat de fond, c’est trop d’impots, trop de Loi, trop de fonctionnaire, trop de redistribution, trop d’égalité, bref, il faut faire de la gestion (et pas de la philo !).

                                            Seulement comme le français est inculte et que pour lui ses idées politique sont une religion, on ne peut pas en parler vraiment, donc on parle d’autre chose « La BCE, pas bien », « L’euro, ca pu », « La Mondialisation, uniquement Staliniene », blablalba..


                                          • Chaques Jirac (---.---.147.192) 3 janvier 2007 13:28

                                            J’ajouterai qu’un système ou les fonctionnaires auraient des horaires compatibles avec ceux qui exercent un métier seraient aussi un plus. Donner des RDV en fin d’après-midi c’est à dire à 16h30 aux contribuables qui exercent un vrai travail c’est un peu limite, être à 5 à la machine à café alors que de nombreuses personnes attendent (pas de pot, la glace sans teint de la cafet à Gennevilliers est montée à l’envers), etc. Qui aura les C......S de taper dans la fourmillière.


                                          • Un européen convaincu (---.---.254.6) 3 janvier 2007 13:50

                                            j’adore votre commentaire ... je souhaite y répondre !

                                            « J’ajouterai qu’un système ou les fonctionnaires auraient des horaires compatibles avec ceux qui exercent un métier seraient aussi un plus. »

                                            ==> les fonctionnaires n’ont pas de métier ... ah bon ! je voudrais bien vous y voir devant 35 gamins, leur apprendre le théorème de Pythagore ... ou bien dans en tant qu’infirmier(e) donner des soins à un patient atteint du cancer ! je pense que ces fonctionnaires vont être heureux de savoir qu’ils n’exercent pas un métier !

                                            « Donner des RDV en fin d’après-midi c’est à dire à 16h30 aux contribuables qui exercent un vrai travail c’est un peu limite »

                                            ==> ah mais quand il s’agit de faire travailler les enfants le samedi matin, car il est mieux pour l’enfant d’étaler les heures de cours dans la semaine ... les parents réagissent en disant « non cela gâche le week end » ... ah bon ... et les profs n’ont pas le droit à des week ends de deux jours ??? ... ah mais oui, ils n’exercent pas de métier !

                                            « être à 5 à la machine à café alors que de nombreuses personnes attendent (pas de pot, la glace sans teint de la cafet à Gennevilliers est montée à l’envers), etc. »

                                            ==> vous êtes vous renseigné pour savoir qui avait monté la glace sans teint ? je serais très heureux d’apprendre qu’il s’agit d’une entreprise privée ... ce qui est quasiment certain ... ça serait bête ... non ? ah mais faut les excuser, eux ils ont un métier !

                                            « Qui aura les C......S de taper dans la fourmillière. »

                                            ==> juste sur ce point, je suis d’accord, il faut des réformes, c’est nécessaire, mais dénigrer les gens, leur travail, leur engagement (et oui pour certains il y a une vraie volonté à éduquer vos charmants bambins et soigner vos vieux parents !) ... ça n’a jamais permis d’arranger les choses ! juste prouver que les insultes ne servent à rien et que les critiques sont admissibles lorsqu’elles sont constructives !

                                            Finalement, je sens bien que vous avez les « c......s » ... vous prenez le poste de Premier Ministre si demain le vainqueur aux éléctions présidentielles vous appelle ? je pense que non ! Dommage :)

                                            Bonne journée


                                          • liberté chérie 3 janvier 2007 14:13

                                            « ...229.236 » sans même un pseudo d’identification...

                                            Frustré ??


                                          • Un européen convaincu (---.---.254.6) 3 janvier 2007 15:42

                                            J’admire une telle réthorique ! Je dois dire que cela faisait longtemps que je n’avais pas lu autant de profondeur dans la pensée et la réflexion ! Félicitations ! Permettez moi juste d’apporter quelques précisions à vos propos

                                            - « Au Japon, c’est 45 gamins : vous êtes décidement des glandeurs. » ==> bon courage aux profs japonais ! au fait pourquoi pensez vous que je suis prof ? petite info : je ne le suis pas ! ni fonctionnaire ! et autre chose ... vous ne prenez pas en compte l’exemple de l’infirmier ? partialité quand tu nous tiens !

                                            - « ils sont fonctionnaires, ils n’en ont rien à branler : le salaire tombe. » ==> mais allez y demain à l’hôpital le plus proche, et devenez bénévole pendant une journée, vous verrez s’ils ont « rien à branler » ... allez demain à la brigade de sapeurs pompiers de Paris (ah vous saviez pas, eux aussi sont fonctionnaires !) et prenez place dans leur camion, ils vont apprécier vous montrer qu’ils branlent rien !

                                            - « Vous êtes des parasites sociaux. D’ailleur il faut suprimer ce status de la fonction public qui ne sert qu’à couvrir les incapables. » ==> mais bien sûr des incapables ... vous savez que pour rentrer dans la fonction publique, il faut un certain niveau de diplôme, qu’il faut passer un concours, que pour certains fonctionnaires il y a une école spécialisée après avoir réussi le concours d’accès à la profession ...

                                            Vous semblez ignorer tout de la fonction publique, mais en aucun cas les lieux communs tellement répandus, selon lesquels les fonctionnaires sont la cause de tous les maux de l’économie et de la société françaises ! smiley

                                            Ne réduisez pas les fonctionnaires à quelques cheminots, qui parfois font grêve on ne sait pas trop pourquoi !, d’ailleurs tous les cheminots ne font pas grêve, et encore moins tout le temps ! heureusement d’ailleurs smiley

                                            Et je le répète : je suis tout à fait d’accord qu’il faut des réformes, et sur la fonction publique également ! et sur le nombre de fonctionnaires ! et sur leur affectation également !

                                            Nier qu’il existe des dérives, des lourdeurs, des trop pleins ce serait stupide ... mais nier que les fonctionnaires ont pour l’ensemble un vrai métier, qu’ils exercent une véritable profession, que pour la grande majorité d’entre eux ils ont fait un vrai choix de carrière, de conviction ... alors ce serait vraiment encore plus stupide, et d’une certaine manière inhumain !

                                            Respectons au moins ces gens ! En tout cas, perso, je les respecte : celui qui éteint un incendie, celle qui fait les tournées dans les services de cancéreux, celle qui enseigne aux gosses la géographie, celui qui conduit un métro de nuit à 5h du mat’ pour ramener les gens sortant de boîte de nuit le dimanche bourrés mais bossant dans le privé !

                                            Bonne journée smiley


                                          • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 15:49

                                            « mais allez y demain à l’hôpital le plus proche, et devenez bénévole pendant une journée, vous verrez s’ils ont »rien à branler« ... »

                                            C’est de la mythologie. Travaillez dans un hosto, vous verrez, ca glande à mort.

                                            « mais bien sûr des incapables ... vous savez que pour rentrer dans la fonction publique, il faut un certain niveau de diplôme, qu’il faut passer un concours, que pour certains fonctionnaires il y a une école spécialisée après avoir réussi le concours d’accès à la profession ... »

                                            Voila, comme le dise les rapport public, ils sont plus diplomé que dnas le privé, mais les privé les écrases complétement ! URSS contre USA !

                                            « Vous semblez ignorer tout de la fonction publique, mais en aucun cas les lieux communs tellement répandus, selon lesquels les fonctionnaires sont la cause de tous les maux de l’économie et de la société françaises !smiley »

                                            Trés drole (si vous saviez..).

                                            « Respectons au moins ces gens ! »

                                            Même les gars des banlieue ont compris que c’était des voleurs et que c’était à cause d’eux que le fric de la redistribution n’arrivait jamais.

                                            Il faut tout privatiser.


                                          • Fred (---.---.64.1) 3 janvier 2007 16:39

                                            Il est completement aigri le pauvre monsieur, c’est triste


                                          • soren (---.---.209.50) 3 janvier 2007 17:44

                                            Cher Monsieur 33.229.236, est-ce par paresse ou par lacheté que vous ne daignez même pas vous créer un pseudo, pourtant 99 % des pauvres mortels qui interviennent sur ce forum le font EUX ... peut-être que tout simplement vous n’assumez pas vos propos haineux et pourtant si creux ...

                                            Un fonctionnaire vous aurrait-il piqué votre femme pour que vous ayez une telle rancoeur envers ce corps de métier ?????

                                            Pensez-vous réellement que la privatisation à outrance soit une solution ? Ainsi si l’on suit votre logique, seuls les enfants nés du bon côté de la barrière (les nantis comme vous donc) auront droit à un enseignement de qualité dans une école PRIVÉE, les autres resteront ignares, ils sont pauvres à quoi bon les éduquer ?

                                            Les riches pouront avoir accès aux soins d’une clinique PRIVÉE, les pauvres crèveront dans la rue (après tout qu’ils crèvent, ils sont pauvres ils ne rapportent rien à la société, si ça se trouve ils ne consomment même pas quels crétins ...)

                                            Les riches pouront se payer les services d’une société de sécurité, les pauvres se feront agresser dans la rue sans provoquer le moindre émoi ...

                                            J’ADORE votre vision de notre future société PRIVATISÉE ...


                                          • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 18:11

                                            « Pensez-vous réellement que la privatisation à outrance soit une solution ? »

                                            Oui.

                                            « Ainsi si l’on suit votre logique, seuls les enfants nés du bon côté de la barrière (les nantis comme vous donc) auront droit à un enseignement de qualité dans une école PRIVÉE, les autres resteront ignares, ils sont pauvres à quoi bon les éduquer ? »

                                            Petit homme utiliser cerveau : établissement et personnel privé, mais jolie chéque de l’Etat à la famille, qui choisie.

                                            « Les riches pouront avoir accès aux soins d’une clinique PRIVÉE, les pauvres crèveront dans la rue »

                                            Quand je vous lis, je me dis que vous imaginez le reste du monde comme l’Afrique ! Sérieusement, vous croyez sérieusement que dans les autres pays occidentaux on laisse les pauvres crever dans la rue ? Redecendez sur terre !

                                            « Les riches pouront se payer les services d’une société de sécurité, les pauvres se feront agresser dans la rue sans provoquer le moindre émoi ... »

                                            Tsss, discours sécuritaire d’ultra droite faciste, enfin ! L’insécurité, c’est dans la tête, juste un sentiment !


                                          • credule (---.---.14.4) 3 janvier 2007 18:19

                                            Vous ne connaissez personne qui travaille la nuit ? Qui fait les trois huit (une fois de nuit, ue fois du matin, une fois du soir). Qui a une journée de repos ou de RTT ? Vous ne critiquez pas les banques et pourtant le banquier vous donne rarement rendez-vous à 19 heures.  smiley


                                          • credule (---.---.14.4) 3 janvier 2007 18:26

                                            Oui il est aigri le monsieur et envieux. Il a du essayer de passer un concours pour rentrer dans la fonction publique et il a échoué. Son commentaire est un ramassis de clichés édulcorés que même Sarkozy réfuterait !


                                          • credule (---.---.14.4) 3 janvier 2007 18:31

                                            « Quand je vous lis, je me dis que vous imaginez le reste du monde comme l’Afrique ! Sérieusement, vous croyez sérieusement que dans les autres pays occidentaux on laisse les pauvres crever dans la rue ? Redecendez sur terre ! »

                                            Mais vous avez raison, mais ça c’est le service public, avec des fonctionnaires pour le faire vivre ! Vous savez les fonctionnaires que vous voulez supprimer (par pendaison ou par guillotine ? ). Allez en Inde (un exemple) et faite vous soigner : attention à la note !


                                          • (---.---.16.228) 4 janvier 2007 10:17

                                            ma femme y travaille dans un hosto. Allez voir le personnel administratif, leur nombre par rapport aux soignants et vous en verrez des glandeurs.


                                          • FredSud37 (---.---.180.102) 4 janvier 2007 18:14

                                            Contrairement à ce qu’affirme une certaine presse à l’encontre de Jean-Luc Mélenchon, celui-ci ne se rallie absolument pas à la candidate officielle de la « gauche caviar ». Pour obtenir de plus amples informations, je vous conseille vivement de lire l’article écrit par le principal intéressé et qui se trouve : ICI.


                                          • chr (---.---.59.145) 6 janvier 2007 18:53

                                            Je suis sur que 6 familles de fonctionnaires devraient « apprécier » vos commentaires, surtout que ces 6 fonctionnaires ont tous été tués au combat en 2006 en Afghanistan. Et oui, mêmes les militaires sont des fonctionnaires. Devrions nous pour autant privatiser l’armée ? Une milice privée, mon dieu nous nous retrouvons alors dans un monde proche de la dictature.


                                          • manchot (---.---.138.30) 10 janvier 2007 16:07

                                            ah bon ! un débat de fond trop profond ne risquerait-il pas de rester incompréhensible, voire invisible ? Je crois que le débat gagnerait à ce que tu précise ta pensée !!!


                                          • Kira Yamato (---.---.85.213) 3 janvier 2007 13:13

                                             smiley C’ est très long pour un article qui, en définitive, ne relève que de la boule de cristal : Une analyse qui, finalement, ne se fonde que sur des évenements dont on suppose qu’ il vont arriver en omettant certains détails. au lieu de lire des statistiques et des chiffres, les gens feraient tout aussi bien d’ ouvrir les livres d’ histoire : Ce que l’ on a prévu ne se réalise pas toujours...


                                            • (---.---.36.141) 3 janvier 2007 13:13

                                              j’espere que le pen renverra sarkonar en hongrie son pays !! :-0 avec son frere le bourgeois du medef !!


                                              • (---.---.36.141) 3 janvier 2007 13:38

                                                ce site est bidonné quand on vote oui aux commentaires constructifs il rajoute 4 non !! la propagande & la manipulation des umpistes


                                              • (---.---.70.228) 3 janvier 2007 19:45

                                                « ce site est bidonné quand on vote oui aux commentaires constructifs il rajoute 4 non !! la propagande & la manipulation des umpistes »

                                                Pour voir le nombre associé à oui ou non , il faut une actualisation de la page . Ceci se fait soit en cliquant sur oui ou non soit en actualisant la page . Quand tu lis un commentaire d’autres personnes peuvent voter sans que ta page soit réactualisée et au moment de ton vote le changement du à l’actualisation prend en compte ton vote et ceux des autres d’où parfois des ß2 au lieu d’un ×1 .


                                              • rHUM1 (---.---.103.182) 3 janvier 2007 13:13

                                                je fécicite tous ceux qui argumentent TANT leurs commentaires quand ils viennent à critiquer lâchement une personne qui affirme ses opinions librement...quelle est belle la france !

                                                Faites donc l’apologie de Mme Royale, elle sera sûrement moins longue que celle-ci...voter Sarkozy n’est peut être pas la meilleure des choses à faire mais prôner le Socialisme à notre époque est sans doute un peu plus chaque jour un signe de faiblesse de la part des Français...sortez un peu de vos ideaux (pour changer)


                                                • Wil (---.---.40.58) 3 janvier 2007 13:14

                                                  Particulièrement surpris par la tournure des phrases de Pierce, on reconnait assez facilement le style UMPiste. D’ailleurs il n’a pas trouver mieux que de copier/coler le texte d’un blog pour alimenter ce forum ( sur les consignes de qui ?). Mais d’oû peut bien provenir ce manque cruel d’inspiration ? Certes il faut vraiment rêver et aussi pourquoi pas croire à Casimir pour voir Sarkozy en Président. L’UMP en France c’est 10 000 personnes ( responsables et autres...) et environ 100 000 militants, à cela ajoutons, soyons sympa, 200 000 sympatisants ce qui nous donnes un résultat d’environ 300 000 personnes soit environ 1% de la population en âge de voter. On sait que Sarkozy à pour amis les grands groupes de presses Française ce qui lui permet une réelle existence médiatique mais cette dernière est virtuelle et cela sera mis en évidence dès le premier tour des présidentielles.


                                                  • gutten (---.---.202.200) 3 janvier 2007 13:16

                                                    Les électeurs de Sarko sont, soit intéressé directement (Ses proches) ! Soit Stupide, de croire que ce M. veut prendre le pouvoir pour les Français dont il se fout éperdument, il se fout des Français et de la France, seul son Ego et sa communauté a de l’importance ! Par moment, il me fait penser à Mitterrand qui avait les mêmes ambitions, les résultats, que tout le monde connait... Bien sur, je ne parle pas de sa politique mais plutôt des intérêts qui étaient lié à sa fonction... Je ne comprends pas pourquoi et comment ce M. pourrait gagner les élections avec un bilan aussi déplorable et catastrophique...

                                                    Mais ce monsieur a le droit émettre son avis mais je trouve étrange que cela soit relié par Yahoo, Google...Et sa clic !!!! A méditer


                                                    • Anthony (---.---.176.245) 3 janvier 2007 13:17

                                                      Deuxieme fois en deux jours q’agoravox me décoit. Hier, c’etait pour son ton engagé pro-saddam. Aujourd’hui, son coté « votez comme moi » (je precise que je suis pourtant sympathisant de l’ump)

                                                      Ce « média citoyen » devrait probablement se reprendre en main, plutot que de chercher a attirer des lecteurs.


                                                      • Oliver Trets (---.---.63.197) 3 janvier 2007 13:19

                                                        Si Sarkozy est élu, c’est que la France le mérite (que ce soit bon ou mauvais pour la France, c’est une autre question). Nous avons les dirigents que nous méritons puisque nous sommes dans un pays démocratique.

                                                        Tout ce que j’espère si M.Sarkozy est élu, c’est principalement qu’il supprime enfin les 35 heures qui sont la cause de tout les maux de notre société (c’est ce que nous dis la droite depuis des années)... auront-il le courage de prendre enfin le taureau par les cornes ?

                                                        Et surtout, j’espère du fond du coeur qu’il appliquera sa mesure économique phare : « travailler plus pour gagner plus » —> cette mesure, ma femme l’attend avec impatience, elle à hâte de pouvoir passer à temps plein elle qui n’a qu’un contrat à temps partiel subit... à moins que M.Sarkozy ne veuille faire travailler plus ceux qui ont déjà un CDI à temps plein en se contre-foutant des précaires et des chomeurs qui n’ont pas accés à un temps plein.

                                                        Enfin, j’epère également que M.Sarkozy appliquera le systéme économique des états-unis qu’il vénère en appliquant une politique libérale certe mais surtout ultra-protectionniste.

                                                        Pour terminer, une suppression de la moitié des fonctionnaires serait bienvenue, je trouve comme lui que nous avons beaucoup trop d’enseignants, de militaires, de policiers, de médecins hospitalier, d’infirmières, j’en passe et des meilleurs.

                                                        En vérité, je vous le dis, je ne souhaite pas que M.Sarkosy soit élu président de la république, mais s’il l’est, j’espère qu’il fera ce qu’il annonce puisque les français l’auront élu démocratiquement.


                                                        • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 13:22

                                                          « le systéme économique des états-unis qu’il vénère en appliquant une politique libérale certe mais surtout ultra-protectionniste. »

                                                          Comment affirmer une chose aussi énorme, alors que le déficite commercial US est colossal !!!???

                                                          « Pour terminer, une suppression de la moitié des fonctionnaires serait bienvenue, je trouve comme lui que nous avons beaucoup trop d’enseignants, de militaires, de policiers, de médecins hospitalier, d’infirmières, j’en passe et des meilleurs. »

                                                          Blair à effectivement privatiser l’enseignement complétement. Des économies sont donc possible.

                                                          « En vérité, je vous le dis, je ne souhaite pas que M.Sarkosy soit élu président de la république, mais s’il l’est, j’espère qu’il fera ce qu’il annonce puisque les français l’auront élu démocratiquement. »

                                                          Sarko est le seul qui reste capable de sauver la France. Mais même avec lui, ce n’est pas gagné..


                                                        • levrairoidek (---.---.158.45) 3 janvier 2007 17:57

                                                          dans la famille portnaouak tu dois etre le grand pere toi ! les seuls qui sont capables de sauver la FRANCE ce sont les francais eux meme

                                                          ni une histoire de 35 ou 40h , ni une histoire de liberalisme, ni une histoire de protectionisme....mais non....

                                                          JUSTE une histoire, logique, de travail, d’efficacité et de volonté...avec un peu d’environnement dedans pour pas laisser le pays dans un etat de decharge à nos enfants....

                                                          Renforcer l’ISF , sanctionner les entreprises qui delocalisent ou qui licencient malgré les profits, taxer les speculations boursières...et immobilères ! sanctionner durement les « industriels donneurs d’ordre » qui se servent de la sous traitance pour absorber leur surcharge de travail au lieu d’embaucher, rendre la presse libre et independante...

                                                          faudrait savoir si on fait travailler les gens ou l’argent hein ? se relever les manches et taper dans la butte... attention, j’ai pas dit « taper dans la motte » c’est pas pareil !!!!! smiley

                                                          roidek president, roidek president !!!!


                                                        • Chaques Jirac (---.---.147.192) 3 janvier 2007 13:20

                                                          Le jour ou l’on comptera les bulletin blancs et que tout le monde aura compris que la vrai majorité veux un vrai changement, moi et mon entourage retourneront aux urnes.

                                                          Qu’on arrête de nous proposer de voter pour le moins pire et que l’on mette en place de vrais options de choix !

                                                          Quand a cet article c’est a se demandé s’il n’a pas été sponsorisé...


                                                          • marcus999 (---.---.180.197) 3 janvier 2007 13:57

                                                            Tout à fait d’accord, c’est également mon attitude et qu’on cesse de nous bassiner avec les phrases du type « Il y a tant de pays où le droit de vote est impossible » ou « on s’est battu pour ce droit », mais qui parmi nous s’est battu, on sent bien que les perspectives ont radicalement changé.


                                                          • Citoyen (---.---.160.14) 3 janvier 2007 13:25

                                                            Un texte beaucoup trop partisan pour avoir une quelconque crédibilité.


                                                            • Xuan (---.---.210.84) 3 janvier 2007 13:25

                                                              merci pour ce plaidoyer involontaire en faveur de l’ABSTENTION REVOLUTIONNAIRE !


                                                              • S Neuville (---.---.51.125) 3 janvier 2007 13:28

                                                                Je suis surpris qu’Agora -que je suppose neutre politiquement- diffuse sans précaution au moins formelle et explicite (autre que le classement en « tribune libre ») le contenu d’un blog d’une section locale d’un parti politique, sous un titre suffisamment provocateur pour qu’un lien vers ce texte soit repris dans la page actualité Google. C’est d’autant plus choquant sur votre site « citoyen » que ce texte incite à l’abstention au motif que tout serait joué...


                                                                • bitou (---.---.73.37) 3 janvier 2007 13:29

                                                                  cet article n’est que propagande sans grand intérêt


                                                                  • Comité Cicéron 3 janvier 2007 13:33

                                                                    Les élections ne sont vraiment pas jouées !!

                                                                    Et ce qui n’est pas sûr non plus, c’est ce qui se fera après !

                                                                    Nous avons eu tant de déceptions : les socialistes parce que le PS n’est plus socialiste, la droite parce que Chirac n’est plus de droite depuis sa défaite de 1988...

                                                                    Et pourtant cette fois ci le PS affiche une personne résolument moderne, et plus du tout socialiste, et l’UMP se dit franchement de droite... comme si on osait afficher enfin ce qu’on pense vraiment, à droite comme à gauche.

                                                                    Il y a donc de l’espoir que le vote récompense ce courage enfin retrouvé dans nos grands partis ! Il n’y pas que Bayrou ou Le Pen qui soient courageux !

                                                                    Tout de même, la réussite de Ségo et de Sarko dans les sondages est surprenante alors qu’ils disent des choses que leurs prédécesseurs ont toujours craint d’avouer !


                                                                    • sigefroid (---.---.205.3) 3 janvier 2007 13:34

                                                                      Ce qui est certain et « bénéfique » pour les Français c’est que s’ils élisent Sarkozy pour Président de leur belle République, on ne pourra plus jamais les qualifier d’antisémites !! C’est déjà ça de gagner pour leur réputation, leur « politiquement correct » tant adulé et leurs sempiternelles lamentations sur ler devoir de mémoire ! L’honneur sera sauf !


                                                                      • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 13:38

                                                                        Surtout ces un immigrés !

                                                                        Pan sur la gauche qui ne veut pas d’un immigrés à la tête du pays !


                                                                      • MOI (---.---.27.196) 3 janvier 2007 13:36

                                                                        Sucker, rien de plus à dire.


                                                                        • Len (---.---.170.19) 3 janvier 2007 13:38

                                                                          Un article politique est toujours orienté, ne serait-ce que parce que l’auteur a des convictions et que celles-ci finissent toujours par transparaitre dans les écrits.

                                                                          Dans ce cas, ce n’est plus une « orientation » mais tout simplement un spam pro-Sarkozy trop grossier => ça devrait partir à la poubelle


                                                                          • Dominique (---.---.124.112) 3 janvier 2007 13:42

                                                                            Merci de retirer ce texte tendancieux de ce forum ! Lorqu’on s’intéresse aux sans logis à 3 mois de l’échéance alors que dans sa ville on refuse les logements sociaux, on n’a même pas de place dans la course à la présidentielle. Le seul avantage de ce texte est d’être si long et si provocateur qu’on arrête vite de le lire. Comptabiliser le vote blanc est d’une urgence capitale pour mesurer l’intérêt des électeurs. Mais vain espoir, après toutes ces dernières élections, la voix du peuple n’a jamais été écoutée ... Changeons vraiment d’optique pour notre vie de demain, mettons-y de l’Humain !


                                                                            • Ingénieur informaticien (---.---.69.60) 3 janvier 2007 13:43

                                                                              Pierce SVP utilisez votre « capacité d’analyse » la prochaine fois que vous écrivez.Et venez voir la situation des gens concrètement sur le terrain.

                                                                              Qu’a apporté la période 2002-2007 pour la plupart d’entre eux ? Concrètement ?

                                                                              Voilà ce que moi je perçois :

                                                                              - Perte de pouvoir d’achat (malgré les pseudo chiffres INSEE)

                                                                              - Précarisation accrue du travail (impossible d’obtenir un CDI, même quand on est diplomé et qualifié)

                                                                              - Chômage à deux vitesses (officiel qui baisse, chomage réel qui augmente)

                                                                              - Résultats des entreprises du CAC40 et indemnités de leurs patrons en hausse (à fortiori quand ils licencient ou délocalisent)

                                                                              - Pendant ce temps là, beaucoup de patrons de PME, les seuls à vraiment créer de l’emploi en France, galèrent comme jamais (j’en fait partie, je sais de quoi je parle)

                                                                              - Délinquance en forte progression (depuis le Karcher rien n’a vraiment changé à la Courneuve, depuis les émeutes de 2005 rien n’a vraiment changé à Clichy sous Bois, etc ...)

                                                                              Alors ma conclusion c’est beaucoup de bruit pour rien. Je croyais Agoravox à un autre niveau.


                                                                              • Vince (---.---.150.21) 3 janvier 2007 13:44

                                                                                Bonjour,

                                                                                En lisant les differentes reponses je me suis bien marré, vous tous (ou presque) vous transpirez des clivages droite/gauche, c’est allucinant.

                                                                                Je dis pas que je voterais pour Sarko, mais lui au moin depuis 5ans il essait de faire qqc (meme si ds la grande majorité des fois c’est de la merde).... mais il secoue le cocotier ou baobab sous lesquel les francais se reposaient depuis 20ans.

                                                                                Je ne dis pas non plus que je voterais pour Sego car on sait pas ce quel va faire... elle dit rien. Lorsque l’on ecoute le message de la gauche on remarque que c’est Hollande qui lance des piques a la place de Sego. Lui il reflechit à des « pistes » du genre augmentation des impots... et/ou autres. Faut quand meme faire gaffe a ce qu’il dit celui la.

                                                                                De plus ce qui es marrant mais hors propos c’est qu’au debut tout le monde disait qu’ils etaient ensemble (Hollande+Sego) et maintenant on en etant plus parler par peur que la verité n’apparaisse.

                                                                                Donc ma question est : Vaut il mieu voter pour qqn que l’on connait (Sarko) pour faire bouger les choses ? ou pour qqn qui ne s’est pas encore devoilé (Sego) au risque d’etre pire ?

                                                                                Moi j’attend les qql mois qui vont arriver pour choisir. Mais pour le moment c’est du Bayrou... smiley


                                                                                • vinze (---.---.44.1) 3 janvier 2007 13:47

                                                                                  En tout cas va falloir s’accrocher pour rattraper la durée de travail des chinois ou autres indiens. Et puis les enfants, finis les etudes, retour a l’usine des 14 ans, c’est l’effort a payer pour etre competitifs... Le probleme, c’est que ce n’est jamais le salarié qui choisit la durée du temps de travail, c’est le patron.


                                                                                  • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 13:50

                                                                                    Baratin habituel qu’on a déja entendu pour les japonais, les coréen, les espagnol etc...


                                                                                  • Yos (---.---.218.137) 3 janvier 2007 13:48

                                                                                    Franchement c’est quoi ces francais qui souhaitent toujours plus et jamais rien payer !!! j’en ai mare des fonctionnaires et de ces gens qui preferent rester a la maison au chaud pdt qu’on se creuve le cul a bosser et a payer des impôts pour qu’ils puissent faire des greves a gogo !!!!

                                                                                    Reflechissez 2sec !!! pourquoi tout le monde se tire de se pays !!!


                                                                                    • Len (---.---.170.19) 3 janvier 2007 14:19

                                                                                      C’est qui « tout le monde » ?

                                                                                      Je pense qu’il faudrait arreter de prendre les gens pour des niais, et de les infantiliser avec des propos du genre « vous ne comprenez rien, vous n’êtes bon rien ».

                                                                                      On l’a vu avec le vote pour la Constitution : il parait que les gens ont « mal voté ». Mal voté selon un point-de-vue, bien voté selon un autre

                                                                                      Autre exemple : on entend à longueur de temps qu’il faut travailler plus, pour être payer moins cher. Il y a 2 gros problemes à ce raisonnement :

                                                                                      * les personnes qui demandent ça, ce sont les big boss, qui eux se goinfrent de + en + : les salariés sont alignés sur les plus bas salaires, les boss sur les plus hauts. Cherchez l’erreur

                                                                                      * ça ne sert à rien d’essayer de rivaliser avec des pays comme la Chine. A moins de revenir à l’esclavage, on n’arrivera pas à les concurrencer

                                                                                      Donc avant de faire culpabiliser les gens et désigner une CSP particulière, il faudrait commencer par montrer un minimum d’équité : arreter de demander plus à ce qui ont le moins, tant que ceux qui ont le plus ont de plus en plus.


                                                                                    • Yos (---.---.218.137) 3 janvier 2007 16:19

                                                                                      Bosses et t’auras plus mais compte pas sur moi pour continuer a payer pour tous ceux qui preferent ne pas travailler et vivre tout aussi bien !


                                                                                    • Jacques (---.---.236.72) 3 janvier 2007 22:20

                                                                                      Votre article est complètement partial. De plus, voter Sarko, c’est pratiquement voter Le Pen. Trop fachiste. De plus, votre compteur est truqué. Votez Bayrou. C’est le seul à présenter quelque chose qui risque d’être appliqué. Je ne veux même pas parler de Ségolen Royal, qui parle de rien et ne propose rien. Elle doit peut être penser, si elle en est capable.  smiley


                                                                                    • jujubinche (---.---.235.222) 10 janvier 2007 17:37

                                                                                      Toi, t’as pas du connaitre le chômage et la précarité... Ah ! mais j’oubliais ! la chance n’existe pas pour la droite, la réussite se fait toujours au « mérite » toujours par le « travail ». La droite devient vraiment une idéologie de mégalo .. (remarque vu le chef !) Vous êtes au courant que beaucoup de gens, avant de travailler « plus » aimeraient travailler tout court ? tous des fainéants evidemments... encouragés par ces satanés archéo-socialo-marxistes ... pfiou.


                                                                                    • Alper (---.---.219.2) 3 janvier 2007 13:49

                                                                                      « Et désormais, c’est l’UMP qui semble le plus réclamer le changement, quand le PS propose un retour en arrière qui ne saurait séduire qu’une frange réduite de la population, tant les vingt-cinq années qui viennent de s’écouler ne font envie à personne »

                                                                                      « Le retour en arrière » peut-être pour le PS, mais l’UMP c’est le dépoussièrage de vieux principes : travail, patrie, reste la famille et on a le trio. C’est en somme le « retour en avant », le retour volontariste. Question « changement » rien de nouveau sous le soleil...


                                                                                      • Rage Rage 3 janvier 2007 13:50

                                                                                        Bonjour,

                                                                                        Cet article et l’ensemble des commentaires liés constituent ce que l’on aimerait ne plus voir sur Agoravox : de l’article stérile et racoleur.

                                                                                        Par ailleurs, l’auteur mélange puissance de feu médiatique et réalité de terrain. Rappelle toi, rappelle toi le référendum Européen (Oui dans les sondages à 80% en janvier). Rappelle toi, rappelle toi les élections régionales et Européennes gagnées d’avance par la droite - en modifiant les règles de scrutin - et « boitée » à 20/22ème.

                                                                                        Votre mémoire est courte, votre regard à très courte vue, votre intelligence au point mort : N.Sarkozy est ministre d’état, rode dans les couloirs des ministères depuis près de 15 ans et on nous dit qu’il est « nouveau » et qu’il va changer des choses ? Foutaise.

                                                                                        Cet homme est un danger pour la république et pour la stabilité du pays. Ces discours ne sont pas suivis d’effets, et quand ils le sont -rarement donc- c’est pour créer de nouvelles erreurs qui ne résolvent rien sur le fond (Sangate, les prostituées, les sans papiers) tout en jetant de l’huile sur le feu.

                                                                                        En 1933, l’allemagne élisait démocratiquement Hitler.

                                                                                        N’oublions pas que l’histoire ne fait que se répéter (Bush, Berlusconi entre autres) et que ceux qui payent sont les pauvres types qui eux, se sont fait manipulés par des imbéciles comme le rédacteur de cet article.

                                                                                        Malheureusement, monsieur, le temps joue contre vous, le bateau coule, et lorsqu’il faudra passer à la caisse, des tas de gens comme moi ne vous oublieront pas.


                                                                                        • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 13:55

                                                                                          Commentaire écris d’un hopital psychatrique ?


                                                                                        • CAMBRONNE CAMBRONNE 3 janvier 2007 14:34

                                                                                          RAGE

                                                                                          Vous avez gagné un gros point godwinn !

                                                                                          Vous le haïssez tellement notre Sarkozy national que de ce petit juif hongrois vous faites un caporal autrichien antisémite .

                                                                                          Comme disait ma grand mère , comparaison n’est pas raison .

                                                                                          Que vous n’aimiez pas nicolas Sarkozy , on le sait et vous en avez le droit , mais en faire un Hitler ou un ¨Pinochet , une marionnette des américains , un ultra libéral convaincu , un malade mental etc etc A force de trop en faire comme je viens de le dire sur un autre fil vous faites plus pour lui que ses « amis » .

                                                                                          Bonne année quand même RAGE .


                                                                                        • fouadraiden fouadraiden 3 janvier 2007 14:40

                                                                                          salut,

                                                                                          s’il est vraiment juif hongrois, constatons alors,sil gagne le concours,que la france aura fait d’énormes progrès depuis son antisemitisme légendaire.

                                                                                          à quand un arabo musulman à la tete de ce pays,non je rigole.faut pas pousser tout de ememe

                                                                                          au fait ,y a til déjà eu à la tete d’un pays occidental un occidental d’origine juive ?


                                                                                        • Marie Pierre (---.---.224.242) 3 janvier 2007 14:43

                                                                                          @ Cambronne,

                                                                                          Bonjour, je n’ai pas lu la même chose que vous dans l’intervention de Rage (que j’apprécie). Il ne fait que mettre en garde contre ces chevaliers qui, sous couvert d’élections démocratiques, n’aspirent qu’à prendre le pouvoir pour y installer leurs idées pas très démocratiques. Et citer Bush est très justifié.

                                                                                          Bien à vous


                                                                                        • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 14:43

                                                                                          BLOOM, 1936 (à baissé son froc devant Hitler et les ouvriers)


                                                                                        • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 14:44

                                                                                          Etant donné le passé récent de la gauche, elle ferait mieux de la fermer question respect de la démocratie...


                                                                                        • CAMBRONNE CAMBRONNE 3 janvier 2007 14:49

                                                                                          Pierre Mendés France , Léon Blum , Harry Truman , Dolfus et j’en passe et des meilleurs .


                                                                                        • CAMBRONNE CAMBRONNE 3 janvier 2007 14:55

                                                                                          Marie Pierre

                                                                                          Bonne année !

                                                                                          Cependant ce n’est pas l’allusion à Bush que j’ai retenue mais la comparaison avec Adolphe . Pas vous apparemment .

                                                                                          Je n’ai rien contre RAGE en général mais dés qu’il parle de sarkozy la mousse lui vient aux lèvres et mon but est de le calmer .

                                                                                          Trés amicalement .


                                                                                        • Marie Pierre (---.---.224.242) 3 janvier 2007 15:04

                                                                                          Cambronne,

                                                                                          Rage parle de l’élection de Hitler, élection démocratique qui a donné ce que l’on sait. Idem pour Bush et Berlusconi. Ces personnages ont pu manipuler les foules, Sarko est un tribun qui, à la différence de Le Pen dont il partage de trop nombreuses idées, mais n’en a pas la caricature, choisit son langage. Lorsqu’il dit, droit dans les yeux des caméras « moi, je vais vous le dire », il sait qu’il va remporter la sympathie d’une grande partie des électeurs. (lui me comprend, il me le dit).

                                                                                          Et bonne année à vous !


                                                                                        • fouadraiden fouadraiden 3 janvier 2007 15:05

                                                                                          salut,

                                                                                          je ne parlais que de la fonction supreme,pas les ministres ,memes les arabes ont des ministres juifs

                                                                                          truman ,president americain ,l’etait il ?si j’en crois son nom oui,mais alors ça explique pourquoi la creation de l’etat juif alors ?

                                                                                          merde ,je dois’inquieter si sarko passe ou pas ? je le pense plutot proche des arabes ,condition d’immigré oblige,mais je sais qu’avec israel il sera comme n’importe quel americain de base .


                                                                                        • CAMBRONNE CAMBRONNE 3 janvier 2007 15:09

                                                                                          FOUADRAIDEN

                                                                                          Décidemment toujours ausssi con mon pauvre concitoyen .

                                                                                          L’an nouveau n’y fait rien , c’est dommage !

                                                                                          Navrant !


                                                                                        • fouadraiden fouadraiden 3 janvier 2007 15:13

                                                                                          salut l’auteur,

                                                                                          il est difficile de ne pas résister à la remarque suivante:vous nous demandez de ne pas caricaturer ,je pense que la manière dont vous brossez le tableau l’est lui .

                                                                                          en général ,la propagande pour un candidat est l’occasion de toutes les caricatures ;mondialisation,immigration,tout y passa à la caricature.

                                                                                          apres vous avoir lu ,j’ai un mal fou à ne pas caricaturer la caricature .


                                                                                        • fouadraiden fouadraiden 3 janvier 2007 15:14

                                                                                          toujours pas d’humour mon cher concitoyen.


                                                                                        • soren (---.---.209.50) 3 janvier 2007 18:01

                                                                                          hé oui et ça s’est même passé en France : Léon Blum (cf le Front Populaire)


                                                                                        • Rage Rage 3 janvier 2007 19:38

                                                                                          Mon intervention n’avait pas pour objectif de soulever le traditionnel débat juif/pas juif, mais plutôt -comme le dit justement un commentaire- de se méfier de ces « chevaliers de la rupture » qui, une fois élu, se comporte comme des tyrans.

                                                                                          La bave ne me vient pas aux lèvres, je n’en ai pas besoin pour définir avec les mots ce que je vois des mes yeux à la vision de cet homme. Et si, pour être un de ses amis, il faille le considérer comme un tyran, alors puis-jeêtre de ceux, ennemis pour l’occasion, qui seront toujours en face de lui pour le contrer dans ses vélléités de pouvoir unilatéral.


                                                                                        • Kelsaltan Kelsaltan 3 janvier 2007 20:13

                                                                                          Ben... quand on voit que le sieur fouadraiden s’exprime sur fond bleu sur AVox, on peut comprendre que tout peut arriver, y compris que NS fasse parti du paysage politique français ou que RDDV devienne ministre de la culture trois semaines après sa condamnation... oui, tout peut arriver.


                                                                                        • (---.---.229.236) 3 janvier 2007 20:15

                                                                                          Redecendez sur terre. Sarko n’est pas un tyran (par contre il se fou totalemenut de vostre religion socialo-communiste, mais ca, ca n’a aucn rapport avec la République).


                                                                                        • Julien1338 (---.---.245.74) 3 janvier 2007 13:51

                                                                                          Je ne crois pas, hélas pour Pierce, que son raisonnement tienne la route. L’élection de Mr Sarkozy eut été une évidence il y a environ un an, voire quelques mois, mais maintenant que nous sommes en pré campagne, les appétits commencent à s’aiguiser. Il faut que tout le monde ici sache quand même, qu’il y a un fort désir de victoire de la gauche en France. Quelle gauche ? Peut etre pas Ségolène Royal, je vous l’accorde, mais en tout cas, la majorité des Français ne veulent pas de Nicolas Sarkozy, à commencer par notre actuel chef de l’Etat Mr Chirac qui fera TOUT (mais vraiment TOUT) pour saboter son élection, quitte à faire élire Madame Ségolène Royal à l’Elysée. Les Français ne sont pas dupes : Mr Sarkozy a été Ministre pendant 5 ans (et Ministre d’Etat pendant 2 ans), son passage au Ministère de l’Intérieur est loin d’être un succès : On fustigé le bilan de Jospin en 2002 sur la sécurité, voilà que ce bilan est aggravé (la délinquance a augmenté, les attaques aux personnes aussi, pareil pour les voitures brulées, et ensuite on nous communique des chiffres, venant, comme par hasard, du Ministère de l’Interieur nous disant, TOUT VA BIEN REGARDEZ CE QU’ON A FAIT C’EST FORMIDABLE). Avec ses lois sur la sécurité et sur la délinquance, Mr Sarkozy a voulu restreindre l’espace du Front National. Or, il n’a fait que le légitimer : ce qui fait que 26% des Français trouvent les idées du Front National bonnes : Mr Sarkozy est en train d’offrir à Jean-Marie Le Pen un fauteuil vers le deuxième tour de l’élection présidentielle. De plus, je vous signale que Mr Sarkozy ne fait pas l’unanimité à droite : il la fait peut être à l’UMP, qui maintenant est devenu son Fan Club, mais pas auprès des chiraquiens et des gaullistes. Son adoubement ou son plébiscite napoléonien dans son propre camp me fait peur... moi qui trouvait que les termes de « fasciste », « populiste », « manipulateur » était un peu exagéré par le passé. Ne criez pas victoire avant l’heure, à cette même époque en 2002, on disait que Mr Jospin allait l’emporter face à Mr Chirac. Les vainqueurs ne sont jamais là ou on les attend : Faites vous, votre parti, et votre candidat, votre campagne, tentez de convaincre les Français et après, on verra.


                                                                                          • liberté chérie 3 janvier 2007 13:55

                                                                                            Agoravox étant un média citoyen, tout le monde a le droit de s’exprimer et défendre calmement ses idées...

                                                                                            Nous sommes à plusieurs mois des élections et rien du tout n’est joué... La campagne n’a pas démarré et à part quelques idéologues agités du bocal, tout le monde attend de voir...et votera selon ses convictions...

                                                                                            Rappelez-vous TOUTES les dernières élections...où tout était plié d’avance smiley

                                                                                            Rappelez vous Lafontaine et sa fable du Lièvre et de la Tortue...

                                                                                            Calmos smiley


                                                                                            • liberté chérie 3 janvier 2007 14:00

                                                                                              Aïe ! Pardon ! La Fontaine (Jean et non pas Oscar)


                                                                                            • (---.---.49.114) 3 janvier 2007 13:58

                                                                                              Nicolas Sarkozy est l’homme qui fait parti du gouvernement mais qui refuse d’assumer la politique mise en place par celui-ci. Est-il celui par qui le redressement de la France viendra ? Bien sûr que non ! Sa motivation n’a d’égal que son ambition démeusurée qui lui fait dire tout et son contraire. Sa vision politique est étroite lui qui n’a de cesse qu’à réprimer sans chercher à connaitre les raisons du mal à l’inverse de son adversaire qui a la faculté et le souci de comprendre avant d’agir. Je crois que Pierce est en fait quelqu’un qui aime bien plaisanter !


                                                                                              • Barbenoire (---.---.59.119) 3 janvier 2007 13:58

                                                                                                Que M Sarkozy soit élu paraît naturellement la ’’moins pire’’ des solutions vu et considéré l’absence totale de programme et l’incompétence notoire de la très - trop - médiatique Madame Royal. Le problème des élections n’est pas tant dans le choix du candidat que dans l’état d’âme de la population. Il faut écouter le peuple c’est le problème numéro un de tous les candidats, cela ne signifie par pour autant qu’il faille céder à toutes les exigences, mais il faut aller à l’encontre des populations et pas seulement les veilles de référendum ! Dire que le candidat de l’UMP va gagner parce qu’il est libéral et que la macro-économie est la seule solution pour tirer le pays du chaos me paraît au contraire bien simpliste. Je fais parti de ceux qui ne croient pas en la globalisation de l’économie, je pense même que ce type de gestion est sur le déclin comme l’économie américaine - Lumineuse à l’extérieur et bien sombre dans le fond - les heures de l’ultra-libéralisme sont comptées. smiley Par contre je pense que M Sarkozy a le pouvoir de faire changer les mentalités, non pas par la force comme le prétendent les prétendus intellectuels de la prétendue gauche - Sarkozy n’est pas Le Pen - mais par la raison.


                                                                                                • Rage Rage 3 janvier 2007 14:05

                                                                                                  Sarkozy est Le Pen mais par la raison ?

                                                                                                  Sarkozy est Le Pen en pire, avec le muselage des médias opposés et l’air « gentil » en apparence.

                                                                                                  Ce gars est Verseau de signe, sournois d’état. Cet homme a clairement un double visage, entre discours policé et actions violentes par les faits.


                                                                                                  • schroen (---.---.202.60) 3 janvier 2007 15:08

                                                                                                    Rage,

                                                                                                    je commente rarement les commentaires, mais étant anti sarko ségo, la bave mousseuse qui pointe aux commissures de vos lèvres m’indispose...

                                                                                                    Dès lors qu’attendez-vous pour le renvoyer vers la hongrie, si vous y voyez un nazillion en puissance, ayez AU MOINS LE COURAGE DE VOS PAROLES, LIQUIDEZ LE OU RENTRER DANS LE MAQUIS !!!!!!!!!!!!!!!

                                                                                                    Vos paroles sont imprégnés d’un fanatisme certainement plus grand que celui de Sarkozy...

                                                                                                    Etant empli de mansuétude, je vais mettre vos récents épanchements de haine à cause de troplein de consommation alcoolisée....

                                                                                                    Allez Rage une vervaine et au lit

                                                                                                    Schroen

                                                                                                    Ps : Moi je voterai Bayrou comme en 2002 suis pas assez con pour redonnner le pouvoir à ceux qui nous gouverne depuis 25 ans et le tonton le francisceux facho


                                                                                                  • Barbenoire (---.---.59.119) 3 janvier 2007 18:24

                                                                                                    J’ai mis une parenthêse entre Sarkozy n’est pas Le Pen et la suite, - - ou ( ) c’est la même chose. De plus je ne lis pas un seul journal bien une dizaine et dans 4 langues différentes, donc je pense être à même d’avoir une opinion personnelle.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès