• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Non, le SMIC ne va pas augmenter de 100 euros !!

Non, le SMIC ne va pas augmenter de 100 euros !!

 

« Gilets jaunes : non, le smic ne va pas augmenter de 100 euros »

Tel était le titre d'un article paru sur « Le Parisien » dès hier soir, à 23h 07, moins de 3h, donc, après l'annonce d'une « concession » apparente de Macron sur les revendications populaires... En témoigne encore l'URL du dit article ( http://www.leparisien.fr/economie/gilets-jaunes-non-le-smic-ne-va-pas-augmenter-de-100-euros-10-12-2018-7965414.php ), dont le titre est devenu, ce matin, dès 7h 15 : « Smic : ce qui se cache derrière les 100 euros en plus », nettement plus « consensuel » dans le climat d' « apaisement » voulu par le chef de l'Etat... !

 

Néanmoins, et assez courageusement, tout de même, le journal n'a que peu retouché le fond de l'article, sauf pour le chapeau, qui était : 

 

« Contrairement à l’idée qui s’est vite répandue, la hausse de 100 euros par mois pour les travailleurs au smic ne concernera que partiellement les salaires. »

 

...et qui est devenu :

 

« La hausse du salaire minimum de 100 euros par mois annoncée lundi soir par Emmanuel Macron repose notamment sur un coup de pouce à la prime d’activité. »

 

 Assez courageusement, donc, ce qui reste de l'article démonte en grande partie l'arnaque Macron, en faisant toutefois l'impasse sur l'essentiel, la source de financement, qui reste la poche du contribuable, alors que l' « essence » même du mouvement GJ, si l'on ose dire et le rappeler, c'est précisément une révolte contre la surpression fiscale.

 

Une « augmentation » qui n'en est donc pas vraiment une, et financée par tous ceux qui sont déjà victimes du système que combattent les GJ, voilà la véritable « essence » du tour de passe-passe Macronien...

 

Confirmé, donc, côté « finances » par le gouvernement lui-même, du reste... !

 

« Le secrétaire d'Etat Olivier Dussopt a de son côté indiqué que les mesures annoncées lundi représentaient un coût de 8 à 10 milliards d'euros pour les finances publiques, en plus des quatre milliards déjà consentis lors du renoncement à la hausse de la fiscalité écologique sur les carburants. »

 

https://www.challenges.fr/top-news/macron-cede-sur-le-smic-et-la-csg-pour-eteindre-la-crise_631169

 

Même si là le titre de Challenges participe de l'enfumage général, cela n'en représente pas moins un trou de 14 milliards d'euros supplémentaires dans le budget, qu' il faudra bien boucher à court terme, en coupant ailleurs et/ou en alourdissant la dette...

 

Une dette financée, au final et de toutes manières, par l'ensemble des contribuables.

 

Que ce soit sur ce point ou sur les autres, il n'y a donc aucune solution réelle d’apportée aux problèmes économiques et sociaux du pays, engendrés par le système, mais seulement une stratégie politique court-termiste pour repousser les problèmes de fond et tenter de désamorcer la colère populaire qui gronde toujours...

 

Afin de mettre un début de limite à cette mascarade, il n'est donc pas inutile de reproduire ici le corps de l'article du « Parisien », tel que paru hier soir, à 23h 07 :

 

****************************

 

« Gilets jaunes : non, le smic ne va pas augmenter de 100 euros

>Économie|Catherine Gasté avec A.S.| 10 décembre 2018, 23h07 | MAJ : 10 décembre 2018, 23h35 |

 

Contrairement à l’idée qui s’est vite répandue, la hausse de 100 euros par mois pour les travailleurs au smic ne concernera que partiellement les salaires.

Elle fait partie des annonces les plus importantes d’Emmanuel Macron : l’augmentation de 100 euros du salaire d’un travailleur au smic, « et sans qu’il n’en coûte rien à leur employeur ». Mais la phrase du président de la République a suscité beaucoup d’interrogations.

Qu’a vraiment dit le président ? « Le salaire d’un travailleur au smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu’il en coûte un euro de plus pour l’employeur », a déclaré Emmanuel Macron lors de son « adresse à la nation ».

 

Très vite, cette annonce a entraîné la confusion sur son mode de calcul.

D’abord, il ne s’agit pas d’un coup de pouce au smic comme le réclament les gilets jaunes et comme l’ont cru beaucoup d’internautes. Au 1er janvier 2019, le salaire minimum - actuellement de 1 184,93 € net et touché par 1,655 M de salariés sera revalorisé d’environ 1,8 % comme confirmé ces derniers jours par l’exécutif.

 

Cette augmentation correspondrait à une vingtaine d’euros.

Autrement dit, l’équivalent de la stricte application de la règle de calcul automatique appliquée au smic. Par ailleurs, selon l’Elysée, s’ajouteront à cela 20 euros de baisse de charges salariales.

 

300 000 ménages perdants de ces ajustements

D’où sortent alors les 60 € restant ? En fait, le président ajoute à son calcul le coup de pouce de 50 % de la prime d’activité pour les 3,2 millions de travailleurs qui touchent le smic ou un peu plus, auquel il s’était engagé pendant la campagne. Mais au lieu de procéder comme prévu à une augmentation par vagues successives de 20 € par an étalée sur tout le quinquennat, décision a été prise d’accorder en une fois, au 1er janvier 2019, ce coup de pouce non négligeable de 60 € d’augmentation aux allocataires de la prime d’activité.

 

Autre subterfuge de cette annonce : tous les salariés rémunérés au niveau du smic ne bénéficieront pas forcément de ce coup de pouce intégral à la prime d’activité. En effet, cette aide est calculée en fonction de la situation familiale et des revenus pour les personnes qui gagnent jusqu’à 1,2 smic, donc jusqu’à 1 379 € nets mensuels.

 

Mais il y a une subtilité : ce bonus décroît pour ceux qui gagnent entre un smic et 1,2 smic. Et il disparaît pour ceux en dessous d’un demi-smic. L’objectif étant de ne pas encourager les temps très partiels… Sauf que ce sont les plus pauvres, ceux qui gagnent la moitié d’un smic, soit 300 000 ménages, qui sortent perdants de ces ajustements. »

 

************************

 

Conclusion : donc, NON, effectivement, le SMIC ne va pas augmenter de 100 € !!!

 

CQFD

 

Luniterre

 

********************

 

https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/12/11/smic-100-e-le-parisien-demonte-larnaque/

 

*********************************

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • izarn izarn 11 décembre 2018 17:14

    Y’a t-il quelqu’un dans la salle, qui ne croyait pas à un enfumage ?

    Personne ?

     smiley


    • Pere Plexe Pere Plexe 11 décembre 2018 19:30

      @izarn
      Là on est très proche de la « fake news ».
      Tous les smicards ne bénéficient pas de la prime d’activité (ex RSA)
      Et même ceux qui en bénéficient ne touchent pas tous la maximum.
      Affirmer « « Le salaire d’un travailleur au smic augmentera de 100 euros par mois dès 2019   » est clairement un mensonge.

      Que font les décodeurs ?


    • math math 11 décembre 2018 17:20

      Jupiter l’arnaqueur.. smiley


      • devphil30 devphil30 11 décembre 2018 17:46

        @math

        Jupiter le prestidigitateur

        Regardez mon doigt ..là haut c’est ma planète , je viens de Jupiter

        Et pendant que l’on regarde , Jupiter vide nos poches de 100 €
        Et magie il se retourne vers nous et annonce qu’il va augmenter le smic de 100 €
        Merci Jupiter de nous prendre pour des moutons à tondre.

        Le loup est dans la bergerie , il est temps que le berger le fasse dégager avec l’aide des moutons


      • Ministère Volontaire 11 décembre 2018 17:26

        Bonjour,

        Te voila, justement, je prophétisais ton apparition, particule anti-macron.

        L’homme qui t’explique que l’augmentation du smic est une arnaque.

        Le stoytelling c’est tellement plus marrent quant tout le monde y joue.

        ++


        • Matlemat Matlemat 11 décembre 2018 20:00

          Ils finiront bien par berner le peuple comme toujours.


          • Julien S 11 décembre 2018 21:11

            Les très petits retraités qui ne payaient déjà pas l’augmentation de CSG ne gagnent donc strictement rien au nouveaux cadeaux de Macron. 

            En revanche, en leur qualité de payeurs d’impôts indirects, ils paieront pour l’augmentation des smicards. 

            Ben, normal, hein, à 70 ans avec une gonarthrose on ne fait pas peur aux CRS. 


            • Luniterre 11 décembre 2018 21:40

              @Julien S

              Malheureusement, je craint que vous n’ayez que trop bien résumé et illustré le « plan Macron » !!!

              Puisse la majorité de nos concitoyens s’en rendre compte !

              Luniterre


            • zygzornifle zygzornifle 12 décembre 2018 07:48

              En plus sur les 100 balles 20 seront déjà récupérés en TVA sur les achats ....


              • zygzornifle zygzornifle 12 décembre 2018 10:35

                Avant que Macron finisse sa phrase il savait déjà comment récupérer le pognon sur le dos du peu qui allait en profiter et faire en plus casquer les autres .....


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 décembre 2018 13:04

                  Bonjour,
                  .
                  Par qui Macron avait t-il appris l’art de la manipulation ?
                  https://www.youtube.com/watch?time_continue=261&v=J18zukKyDZs&t=12m12s


                  • sweach 12 décembre 2018 15:47

                    *Une dette financée, au final et de toutes manières, par l’ensemble des contribuables.*

                    Pas dutout

                    La dette n’a jamais était remboursé et ne le sera pas plus demain que hier.

                    Après nous avons 2 types de dette,

                    Une illégitime qui n’a rien financé dont le chiffre a grossi tout seul avec les intérêts. environ 1500 Milliard de vent.

                    Une dette légitime qui c’est substitué à l’impôt sur le travail pour le patronat. environ 500 Milliard en 10 ans et qui grossi de 50 Milliard par an depuis 2008

                    Cette seconde dette est plus problématique, non pas parce qu’on doit de l’argent à des banques (BCE FED) , mais parce que nous ne sommes plus financièrement à l’équilibre.

                    La BCE qui est dans les faits un créancier plus qu’une banque devient donneur d’ordre et c’est surtout cela qui nous appauvrie.

                    Les patrons ne participent plus à l’effort national, c’est donc la BCE qui se substitue aux patrons, mais la BCE exige de taxer le peuple, le peuple ne peut plus acheter les produits des patrons, qui veulent encore moins participer à l’effort national, la BCE se substitue encore plus, etc ....


                    Vous voyez la solution où on continue ce manège destructeur ?


                    • Luniterre 12 décembre 2018 17:50

                      @sweach

                      __1>> « Financer la dette », cela signifie payer les intérêts, et ils le sont toujours... !


                      __2>> les dettes qui viennent à échéance non remboursées sont « remboursées » ...par d’autres dettes, dont on paye les intérêts.


                      __3>> un état souverain et indépendant n’a pas à avoir de dette, mais un budget en équilibre, ce qui implique une économie équilibrée entre forces productives et besoins sociaux, et donc une planification démocratique.


                      __4>> il n’y a donc pas de dette qui soit « légitime ». Une révolution du retour au réel implique un moratoire sur la dette, et un « défaut », si nécessaire.


                      Luniterre


                    • sweach 12 décembre 2018 18:17

                      @Luniterre
                      Ok je reprend pour ceux du fond ^^

                      1) cela signifie payer les intérêts, et ils le sont toujours... !
                      C’est exact, ils sont payés par une nouvelle dette, sorti réel des caisses de l’état = zéro euros, c’est donc les nouveaux emprunt qui finance les anciens.

                      2) dont on paye les intérêts.
                      Les intérêts augmente l’emprunt suivant, est-ce qu’on les payent ? NON c’est juste un manège bancaire, on a rien à voir la dedans.

                      3) Je suis d’accord depuis 2008 nous ne sommes plus à l’équilibre et je le déplore, avant on l’était.

                      4) Une dette « légitime » finance quelques choses et depuis 2008, on utilise l’emprunt pour financer la dépense public, ça n’a jamais été le cas avant.
                      Une dette « illégitime » n’a rien financé elle n’est composé que d’intérêt bancaire, un joué de financier qu’il faudra casser un jour.


                    • Luniterre 12 décembre 2018 19:08

                       DERNIÈRE MINUTE... !!!

                      « Le gouvernement annonce

                      la hausse de 22% du salaire minimum…

                      Bon…, c’est en Espagne !

                      « Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a annoncé mercredi qu’il augmenterait par décret le salaire minimum de 22%, lors du conseil des ministres du 21 décembre qui aura lieu à Barcelone.

                      « Le Conseil du 21 décembre approuvera la hausse du salaire minimum ». Elle entrera en vigueur « à partir de 2019 » et constituera « la hausse la plus importante depuis 1977 », a déclaré Pedro Sanchez devant les parlementaires.

                      En annonçant qu’il relèvera par décret le salaire minimum mensuel de 858 euros à 1.050 euros brut, Pedro Sanchez fait passer une mesure phare de son projet de budget pour 2019, qu’il n’a pas en ce moment les appuis nécessaires pour faire voter au parlement

                      Selon le projet de budget publié début octobre, cette mesure coûtera 340 millions d’euros à l’Etat. Elle a été durement critiquée par l’opposition de droite. »

                      https://www.afp.com/fr/infos/334/espagne-le-gouvernement-annonce-la-hausse-de-22-du-salaire-minimum-doc-1bj3rc3

                       

                       Et ça [ne] lui coûtera que 340 millions d’€uros…

                       

                      A comparer avec les 10 Milliards

                      gaspillés par Macron pour « financer »

                      son mensonge médiatique sur les « 100€ de plus »

                      pour les Smicards de France !!!

                       

                      https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/12/12/le-gouvernement-augmente-le-salaire-minimum-de-22-en-espagne/


                      https://tribunemlreypa.wordpress.com/2018/12/11/non-le-smic-ne-va-pas-augmenter-de-100-euros/


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Luniterre


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès