• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nous, l’UDF

Nous, l’UDF

Cela faisait un certain temps que l’on attendait cette décision. Cela faisait un certain temps qu’on y pensait, qu’on le souhaitait. A nos Universités d’Eté, Hervé Morin avait déclenché un tonnerre d’applaudissement et de hourras, lorsqu’il avait annoncé son intention de reprendre ce nom qui est le nôtre, ce nom qui nous appartient. L’UDF.

Pour ceux qui ont encore des doutes, qu’ils se rassurent : cette décision sera adoptée avec enthousiasme lors du Conseil National du Nouveau Centre, qui aura lieu le 12 décembre prochain. Car autour de moi, dans tous les échanges que je peux avoir, c’est unanime : l’UDF, c’est nous.

Lorsqu’on regarde avec un peu de distance l’histoire politique des 30 dernières années, que l’on s’attarde sur les mouvements d’idées, sur les alliances, sur les exécutifs locaux, sur les campagnes à deux tours et sur les accords qui y étaient alors conclus, sur les réseaux militants, il y a bien une « constante » UDF. On voit bien que l’UDF, est un parti politique de centre et de centre-droit, européen, social et libéral, qui fait alliance avec la droite au second tour.

Et lorsqu’on regarde le paysage politique français, un seul se retrouve exactement dans cette ligne : le Nouveau Centre – UDF. Alliance Centriste, qui au départ était une simple association, transformée il y a peu en parti politique, pourrait se retrouver également sur ce créneau si elle clarifiait sa position. Mais le fait d’agiter l’éventualité d’une liste dans la région d’Arthuis brouille un peu les cartes, d’autant plus que l’on peut nourrir quelques doutes sur le fait qu’une telle liste voie réellement le jour au final. Mais peu importe, les membres d’Alliance Centriste seront tout à fait les bienvenus au Nouveau Centre, lorsqu’ils choisiront de venir vraiment reconstruire l’UDF en venant nous rejoindre.

Car oui, l’UDF, c’est nous. Le Nouveau Centre – l’UDF ! – est bien le seul parti politique présent sur l’ensemble du territoire, avec un groupe parlementaire à l’Assemblée, majoritaire au sein du groupe Union Centriste au Sénat, plus de 12.000 militants, des milliers d’élus locaux, des fédérations constituées sur tout le territoire, et qui porte l’héritage des valeurs de notre famille politique.

Ces élections régionales seront l’occasion de compléter notre maillage territorial d’élus de proximité, qui pourront porter la voix des électeurs centristes dans les enceintes des Conseils Régionaux. A ce sujet, il est assez curieux d’entendre ou de lire les journalistes pour qui, s’il n’y a pas de liste autonome, il n’y a pas d’expression des voix des électeurs centristes. C’est bien entendu toujours intéressant, de voir, en nombre de bulletins de vote, vers quel courant de pensée penchent les citoyens, à tel ou tel moment de la vie publique.

Mais c’est faire assez peu de cas du travail accompli par les élus, une fois que leur mandat commence. Pour ceux qui en doutent, regardez le travail de fourmi réalisé par les deux députés européens Nouveau Centre – UDF nouvellement élus : Damien Abad et Sophie Briard-Auconie. Tous deux, depuis leur élection, enchaînent les déplacements dans toute la France. Il n’ont bien entendu pas un accès aux médias aussi facile que peut l’avoir Jean-Marie Cavada, mais lorsqu’on regarde leur feuille de route, on mesure leur implication de proximité, au plus près des électeurs.

Des groupes de travail ont été lancés, des projets sont en route, comme l’Erasmus des apprentis, la simplification des procédures d’accès aux fonds européens. Et cela ne fait que 6 mois à peine qu’ils ont été élus. Ce qui ne passe pas à la télévision ou dans la presse nationale, c’est justement ce travail de proximité. Nos conseillers régionaux actuels sont également de la même veine. Gageons que les futurs conseillers régionaux Nouveau Centre – UDF démultiplieront cet exemple, en s’appuyant sur l’expérience de leurs aînés.

Alors quid des arguties juridiques ? Elles n’ont à mon humble avis strictement aucun poids. Un mouvement politique, en tant participant à l’expression de la vie publique, n’a pas à se faire dicter par tels ou tels l’interdiction d’utiliser un nom dont ils ne veulent plus, qu’ils ont choisi délibérément d’enterrer, en même temps qu’ils en trahissaient les idéaux, les promesses et les valeurs.

François Bayrou, enfermé dans sa stratégie personnelle, ne peut en aucun cas justifier un quelconque « cybersquatting » du nom de l’UDF. L’UDF est notre famille politique, notre formation, et nous en sommes les militants. Ce n’est pas une basse manoeuvre juridique qui nous empêchera de prendre la relève et de bâtir tous ensemble l’UDF de demain.

Alors, à tous ceux qui rêvent de reconstruire l’UDF, une UDF grande et forte, une UDF sûre d’elle-même et de ses valeurs, soyez les bienvenus chez nous, venez nous rejoindre pour qu’ensemble, nous en portions le flambeau.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • morice morice 3 décembre 2009 17:26

    « Engagé au sein du Nouveau Centre »

    résumons : vous avez le cul entre deux chaises. J’espère que vous avez les fesses larges, sinon c’est la chute assurée..... vous confondez coussin et maroquin : le seul gagnant de ce périlleux exercice est votre spécialiste de la race chevaline.Il paraît que c’est aussi notre ministre des armées. Enfin, ce n’est pas ce que disent les généraux... C’est qui ce Morin ???

    votre résumé est hilarant :  « On voit bien que l’UDF, est un parti politique de centre et de centre-droit, européen, social et libéral, qui fait alliance avec la droite au second tour ».

    c’est un Western à la Morricone : à la fin, on se fait toujours gauler au fond du canyon. vous devriez changer carrément de nom : LSC, pour Les Sans Couilles, ou l’OASFBPS pour « on adore se faire baiser par Sarko ». Y’a aussi « Forza Morin », mais étant donné le manque de charisme de votre porte drapeau, ça ne marchera jamais. Tentez plutôt le DHC, pour Deauville Horse Club... qui sait...

    • K K 3 décembre 2009 17:51

      0 l’auteur,


      Je fus membre de l’UDF (plus précisément du CDS de Jean Lecanuet car il y avait peu d’adhérents directs à l’UDF qui était une fédération de plusieurs partis n’ayant pas renoncés à leur autonomie). L’UDF a délégué au MoDem son action politique lors d’un vote. Comment pouvez-vous réclamer l’usage du nom d’un parti dont vous vous êtes exclu en refusant le résultat du vote ?
      Je ne me reconnais pas du tout dans la politique de monsieur Morin qui consiste à prendre des sièges au gouvernement (par carrièrisme ?) puis à cracher dans la soupe (par populisme ?). Je ne suis pas non plus adhérent au MoDem, mais je vote pour lui lors des élections.

      • Yvance77 3 décembre 2009 18:17

        Vous, les traitres !

        Ca sonne mieux comme titre, concernant cet infâme groupuscule sans âme, sans couilles, juste bon pour la soupe.

        Cassez-vous du paysage politique vous êtes une honte

        Sans vous saluer


        • leon 4 décembre 2009 14:24

          Je connais très bien le centre et l’alliance centriste, ils n’ont aucun projet si ce n’est d’avoir une belle place et je sais de quoi je parle et en plus ils n’arrête pas de voter avec le gouvernement qu’ils critiquent une fois de temps en-temps pour faire croire aux badauds « nous pouvons avoir du pouvoir ».
          Ce ne sont que des lèches bottes et c’est pour cela que je ne voterais pas pour eux.(chose que j’ai faite auparavant)
          La démocratie ce n’est de se coucher devant un chef omniprésent mais de critiquer (négative ou positive) , en se couchant comme il le font, ils acceptent que le président deviennent un ROI.
          Et cela est inacceptable.
          Normal de se la fermer, ils risque de perdre du pognon, aucune fierté ces gens là
          Sauvadet Morin, et les autres un salaire convenable un chauffeur etc etc des profiteurs de la république. OUPS deux voies en moins aux régionales OUPS deux voies en plus pour la gauche.


        • lord_volde lord_volde 3 décembre 2009 18:20

          C’est qui donc ce clown affable et minable qui rabaisse son pantalon raccourci entre les pattes arrières pour recevoir le suppot de satan entre les reins avant et après la mese dominicale. Tu as pris les lecteurs d’Agoravox pour des buses en venant déposer tes ordures en bas de l’immeuble et dont les effluves remontes jusqu’aux étages bien garnis ! Il faut que tu saches que plus personne n’est preneur de vos duperies permanentes et que jamais plus nous nous rendrons dans vos boutiques de mensonges et de propagandes. Vous pouvez vous les carrer bien profond vos opérations d’esbroufe continuelle et de communication rituelle qui se font en amont des échéances éléctorales. Va donc chez ton patron PMU et rapporte lui ta camelotte en lui expliquant qu’en période de disette les affaires se monnayent argent comptant et que la confiance a disparu ou s’est effacée à cause du calamiteux sarcophage vérolé. 


          • lord_volde lord_volde 3 décembre 2009 18:22

            errata : messe, camelote.


          • lord_volde lord_volde 4 décembre 2009 13:27

            La droite Sarkozyste copule avec tout ce qui peut s’arranger et s’accommoder avec la vision néoconservatrice US. Elle a vidé le courant Gaullien (Gaulliste) de sa substance essentielle, trahi les valeurs traditionnelles du courant libéral classique ancré dans le ferment républicain, rompu avec la politique de défense les intérêts historiques de la France (retour au volet militaire de l’OTAN sous la coupe US), renié la France pour la dissoudre dans le complexe atlanto-sioniste, fait le choix des milliardaires et des multinationales contre le peuple mouton et choisi d’entrer délibérémenent dans le conflit du clash des civilisation qu’alimentent sans cesse l’idéologie apatride sioniste et toute la clique des néocons et de la haute finance internationale. Cette droite là n’est ni celle de De Gaulle, ni celle d’aucune des droites Française car en définitive, elle est un avatar du parti conservateur ou démocrate Etatuniens qui sont les deux faces d’une même pièce. On peut en déduire, compte tenu des éléments qui précédent, que le parti du Centre a viré sa cutie et a trahi ses électeurs, les Français, la France et le peuple.

            Les hommes du parti du Centre mou ont baissé leur culotte, tourné casaque, retourné leur veste, entamé la marche des canards en rang serré derrière leur nouveau mentor qui est l’un des plus perfide menteur et opportuniste que la France ait eu à connaître. Il a dit publiquement à Bayrou dans une solennelle et émouvante déclaration pleine d’emphase, que jamais il ne le trahira et ne quittera le MODEM, puis il a suffit de lui faire miroiter un portefeuille ministériel, pour trahir le maître, renié sa famille, se mentir à soi et à tout le monde, pactiser avec le diable pour une vie meilleure. 


          • lord_volde lord_volde 4 décembre 2009 13:28

            errata : qui est l’un des plus perfides menteurs et opportunistes que...


          • Jurassix Jurassix 3 décembre 2009 18:57

            J’ai longtemps voté UDF, puis Modem. Au prochaines élections, je voterai blanc. Ou pas. Je dois faire partie des nombreux déçus de la politique française.

            Au dernières élection présidentielles, François Bayrou était certainement le candidat avec le projet le plus aboutit à mes yeux. Cela n’aura pas suffit face aux stratèges de la communication qu’étaient les 2 autres finalistes.

            La position de François Bayrou est par trop personnelle comme vous le dites. Du Modem, il est le seul réellement médiatisé, et concentre l’ensemble des réactions. Le peu de médiatisation de ce groupe, le refus de produire la même politique communicative que Nicolas Sarkozy le tire inéxorablement vers un pourcentage inférieur à 10%.

            En quittant l’UDF-Modem, en rejoignant l’actuel gouvernement, vous faites le jeu d’une droite que les Français commencent à refuser. De part votre présence, d’une part ; vous acquiescez implicitement les lois votées ou passées en force par l’UMP, mais d’autre part, avec votre entrée au gouvernement et votre fronde, vous avez participé activement à la destruction de l’opposition française. Cela faisait 10 ans que l’on ne pouvait plus compter sur le PS. Depuis vous, on ne peut plus compter sur le centre.
            Chaque Jour, vous marchez sur les valeurs que nous vous pensions défendre, des valeurs républicaines, humaines.
            A chacune de vos respirations, vous me foutez la nausée.


            • Alpo47 Alpo47 4 décembre 2009 11:20

              Je fais partie de cette majorité de Français qui sont écœurés par le « jeu politique » des alliances, renoncements, trahisons, bassesses ... La médiocrité au pouvoir.

              Lire ce texte ne peut que me conforter, et j’appuie les commentaires précédents.
              Evidemment, et c’est le cas partout, il se trouve toujours des « militants » quasiment toujours des d’jeunes, pour se laisser berner par les artifices de langage, oubliant les faits concrets, notre auteur en fait visiblement partie.
              Evidemment dans la totale médiocrité de la vie politique Française, ou là trahison et l’absence de toute conviction est LA règle, il y a une place, certes insignifiante, pour ce nouveau centre.

              Récupérer le nom d’un ancien parti, ne lui donnera aucune consistance supplémentaire, mais va bien dans le sens de ses actions précédentes.

              Le nouveau centre, combien d’électeurs ?(et qui ne soient pas dus à un désistement et aux adhérents UMP)


            • LOKERINO LOKERINO 3 décembre 2009 20:10

              je ne suis pas nouveau centre ni ennemi du nouveau centre

              je constate simplement à lire les commentaires précédents que les « ennemis » du nouveaux centre sont classieux, élégants, respectueux des autres....

              indéniablement de grand démocrates !!


              • Yvance77 3 décembre 2009 20:44

                O garçon !

                Tu confonds deux choses grossièreté et vulagarite. Je revendique la première, je laisse la seconde à ces empaffés du NC.

                Je suis pas de droit. Que le grand, l’Eternel me préserve de cela, mais Bayrou à une infiniment plus de classe que ces petites salopes de Morin et consorts, qui à la première tuile se sont fait la jacquette chez le fils de sa mère.

                Pour cela Bayrou aura toujours mon respect, quand bien même il ne serait pas parfait.

                La vulgarité du NC peut se lover dans de beaux discours voila tout.

                A peluche


              • Yvance77 3 décembre 2009 20:47

                correction : « mais Bayrou a eu infiniment plus de classe »


              • lord_volde lord_volde 3 décembre 2009 22:11

                @ LOKERIKO
                On n’a pas la langue de bois, et encore moins la langue de pute, alors on te le dit comme il convient ce soir, on t’emm....


              • ZobraK 3 décembre 2009 22:48

                Il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’aux mots pour noter que le nouveau centre tente de faire un holdup sur le nom ’UDF’.

                On peut dire poliment que l’on pense que le nouveau centre est composé (en tous cas d’où je l’observe, d’en bas) de gens opportunistes qui sont allé à la soupe, de députés godillots à la botte -ou la talonnette- de ’JeNeCiteJamaisSonNom.com’.

                Donc merci de ne pas considérer tous les ’ennemis’ du nouveau centre comme des gens qui manqueraient de classe, d’élégance ou de respect. Mais vu d’en bas (encore) j’ai honte pour ces gens qui se fourvoient à tel point dans la politique que leur dicte le ’grand parti des gentils’.

                Dites moi si je me trompe mais l’UDF c’est le centre ? Et pour moi le centre c’est la modération et la raison avant tout, et l’humilité d’admettre qu’il y a de bonnes idées à droite comme à GAUCHE, après tout. Tout le contraire de la politique que valide le nouveau centre, basée sur la réaction à chaud, dans la passion la plus totale, et à des fins illégales, et orientée exclusivement à droite voire plus encore vers l’extrême si affinités.

                Alors oui l’UDF a bien fait de confier les clés au MoDem, et pourvu que ça dure -le dépôt à l’INPI devrait être invalidé- bien que je ne sois ni adhérent ni électeur abonné de ce parti. Je précise, au cas où.

                Cependant, vu d’en bas (toujours) il n’y a pas de honte à avoir un travail alimentaire ! Essayez de le faire dans la dignité parce que vous êtes en train de prendre le rôle des bouffons du roi au sein de la monarchie que vous contribuez à bâtir.


              • denis84 3 décembre 2009 21:11

                @ l’auteur

                Avez vous essayé de penser 2 secondes à ce que serait le centre aujourd’hui,si certains n’avaient pas trahi pour un maroquin ?
                Un parti indépendant et assez fort pour se mesurer au PS,et en meme temps faire face à une droite qui se sentirait moins « forte »
                Grace aux traitres que vous soutenez,le centre se résume à un Modem attaqué par plus fort que lui sur sa droite et sur sa gauche et à une poignée de comiques avaleurs de couleuvres qui soutiennent une politique « plus que de droite » par certains aspects et « plus que socialiste » par d’autres cotés (l’état qui se « renforce » sur le dos des « vrais » libéraux,en reprenant les dettes privées)
                Encore bravo au « nouveau » !!!!!!centre


                • claude claude 3 décembre 2009 23:20

                  pour avoir une parcelle de pouvoir, vous avez vendu votre âme ...

                  le nouveau centre a sacrifié ce qui avait été à l’origine de l’udf, pour quelques chaises ministérielles fantôches au gouvernement et quelques sièges à l’assemblée.

                  françois bayrou, lui n’a pas cédé . et pourtant, cela lui a valu d’être battu et moqué, mais, il sait rester dans la ligne qu’il s’est fixé : ni à droite, ni à gauche, et encore moins au service de celui qu’il a toujours combattu dans l’arène politique.

                  le nouveau centre n’est qu’une annexe de l’ump, lui même étant l’annexe de l’élysée...

                  je signale que je ne suis pas pro-modem, mais j’avoue que f. bayrou ne manque pas de panache...


                  • Voris 3 décembre 2009 23:33

                    Je viens de lire votre tract...pardon je voulais dire « article ». Et je lis ceci : « Hervé Morin avait déclenché un tonnerre d’applaudissement et de hourras ». Vraiment, je suis bien content pour lui car ce fut et ce sera sans doute l’unique fois dans sa carrière sponsorisée par l’UMP. 

                    Et la conclusion de votre tract - pardon encore, je voulais encore dire « article » : « L’UDF de demain » et le flambeau tout ça, ça fait rêver n’empêche. « I had a dream » par Marcel Morin , non René, non Michel ? Bon je ne sais plus son prénom, mais bravo pour tant de conviction ! C’est beau un idéal fort et authentique avec de vraies idées dedans ! ça donne vraiment envie d’aller voter.


                    • jourdan 4 décembre 2009 16:43

                      Ayant quitté le Modem pour Debout la République, j’ai bien votre profil en tête.

                      Aussi, je vous trouve gonflé de vous moquer des « tracts » des autres, quand c’est précisèment votre activité favorite sur Agvx, de pondre des « tracts Modem ».


                    • Lapa Lapa 4 décembre 2009 17:04

                      et oui il faut dire qu’en terme de tract, imothep et voris sont de fins connaisseurs !


                    • Vincent Perrier-Trudov Vincent Perrier-Trudov 4 décembre 2009 00:06

                      Ce qui est formidable, chez un certain nombre de commentateurs - dont on devine l’aigreur derrière l’outrance des propos, c’est que vous oubliez une chose fondamentale : l’électeur.

                      Les électeurs, pendant 30 ans, ont validé, élections après élections, l’alliance de la droite et du centre, à tel point que l’UDF était en 1993 le parti le plus puissant de France.

                      Et cela ne vous vient même pas à l’esprit que, malgré les réticences que nombre d’entre eux pouvaient avoir vis-à-vis de l’UMP, ils en avaient de bien plus grandes vis-à-vis de Ségolène Royal.

                      Eh bien le choix de Ségolène Royal au second tour de la présidentielle de 2007 - qui est un choix personnel et assumé comme tel par Bayrou - a été vécu par eux comme LA trahison.

                      Vous pourrez toujours essayer de maquiller la réalité en vous référant à un vote truqué ou à la nécessité absolue d’obéir au chef - après tout c’est peut-être cela votre conception de la politique - mais rien ni personne ne pourra changer ces faits-là.

                      Et si le Modem se prend claque sur claque à chaque élection, c’est bien parce que Bayrou a tourné le dos à l’électorat de l’UDF, pour courir après la gauche en espérant que le PS éclate en morceaux.

                      Le fait est que votre score aux européennes sera non pas un plancher mais bien un plafond, et que l’alliance au second tour partout avec le PS (là où vous dépasserez les 5%, ce qui n’est pas vraiment gagné d’avance), finira de faire tomber les masques que vous avez tenté de porter.

                      Quant à tous ceux qui veulent reconstruire l’UDF, ils sont les bienvenus chez nous.


                      • Voris 4 décembre 2009 07:58

                        Ainsi vous dites qu’il faut reconstruire l’UDF autour de l’idée qu’elle représentait depuis 30 ans. Et vous appelez cela se tourner vers l’avenir. Là, c’est plutôt vous qui oubliez l’électeur, car si vous pensez qu’il va vous suivre sur cette voie de droite réactionnaire...

                        Je trouve déplorable vos arguments de mauvaise foi comme par exemple votre affirmation que Bayrou a appelé à voter pour Royal en 2007. Vous pourriez user d’arguments dignes de vos contradicteurs si vous ne les méprisiez pas...Du reste, on trouve là un point commun avec les sarkozistes qui font d’énormes mensonges et s’efforcent de les faire avaler à coup de communication et de persuasion mensongère. Mais un tract ne peut bien sûr pas être objectif. Un tract, c’est de la propagande, rien de plus.


                      • Jurassix Jurassix 4 décembre 2009 09:23

                        Et si le Modem se prend claque sur claque à chaque élection, c’est bien parce que Bayrou a tourné le dos à l’électorat de l’UDF, pour courir après la gauche en espérant que le PS éclate en morceaux.

                        Sachant que vous avez participé à l’éclatement en morceaux de toutes opposition sérieuse en vous assayant aux côtés de ministres UMP.
                        Vous n’êtes qu’une prise de guerre sarkozienne, je pense qu’il doit bien rire en voyant ce qu’il a réussi à faire. Sauf que la politique, c’est pas de la stratégie, la politique, c’est de valeurs. C’est la différence qu’il y a entre un politicien-politicard et un Homme Politique.

                        Il est honteux que vous appeliez cela l’UDF, en laissant faire l’actuel gouvernement. Vous dites que vous êtes dans le gouvernement pour défendre vos projet au sein de celui-ci. Vous pourriez aussi bien les défendre à l’assemblée nationale, ce qui par ailleurs permettrait que vous ne soyez pas associé a ce que le gouvernement fait.

                        Un exemple de votre hypocrisie ? Sarko junior à l’EPAD. Comme tous les autres, vous n’avez même pas protesté.

                        Honte à vous.


                      • Imhotep Imhotep 4 décembre 2009 11:00
                        Ce qui est formidable, chez un certain nombre de commentateurs - dont on devine l’aigreur derrière l’outrance des propos, c’est que vous oubliez une chose fondamentale : l’électeur

                        L’électeur a donné 18,57 % à Bayrou et crédite le NC de 2 % !
                        Les militants à 25 000 contre quelques 100 aines ont donné le pouvoir à l’UDF de fusionner avec le fur-tur MoDem.

                        Votre respect de la démocratie est éblouissant !

                        Ensuite sans Bayrou l’UDF serait absorbée intégralement par l’UMP en 2002 et les responsables sont Méhaignerie, Gaudin, Longuet et autre Madelin et non Bayrou. Accuser Bayrou des pertes en voix et en siège quand les principaux leaders sont allés se fondre dans l’UMP est digne des raisonnement des membres du PCC pari avec lequel votre allié à signer un accord dois-je vous le rappeler ? La Fontaine l’a très bien écrit : qui eut noyer son chien l’accuse de la rage.
                        Ce qu’ont fait en 2002 les Méhaignerie et cie l’a été refait par les Morin et Cie. Même cause même effet. Fuite des électeurs et des élus. mais seulement en partie. Ce sont donc les pyromanes qui accusent les autres du feu. Vous manquez ni de culot ni d’indignité intellectuelle.

                        Vous oubliez que Giscard avait dans son gouvernement JJSS et Françoise Giroud. Vous oubliez qu(il a été traîné dans la boue par le RPR accusé d’avoir fait une politique de gauche, vous oubliez que Morin dans une célèbre vidéo a réfuté cet argument d’avoir été élu avec des voix de droite, vous oubliez les serments de fidélité de Morin et Cie avant le premier tour à Bayrou puis de fonder avec lui le parti démocrate, non prévu à l’époque. Les journaux sont là pour le prouver.

                        90 % des Français vous considèrent comme des traitres. Y compris à l’UMP. Eux il le savent car c’est eux qui ont payé le salaire de la trahison et c’est dans leur gènes.

                        Vous êtes si bien l’ombre de l’UMP que vous employez les mêmes arguments à la Lefebvre.

                      • lord_volde lord_volde 4 décembre 2009 13:12

                        La droite Sarkozyste copule avec tout ce qui peut s’arranger et s’accommoder avec la vision néoconservatrice US. Elle a vidé le courant Gaullien (Gaulliste) de sa substance essntielle, trahi les valeurs traditionnelles du courant libéral classique ancré dans le ferment républicain, rompu avec la politique de défense les intérêts historiques de la France (retour au volet militaire de l’OTAN sous la coupe US), renié la France pour la dissoudre dans le complexe atlanto-sioniste, fait le choix des milliardaires et des multinationales contre le peuple mouton et choisi d’entrer délibérémenent dans le conflit du clash des civilisation qu’alimentent sans cesse l’idéologie apatride sioniste et toute la clique des néocons et de la haute finance internationale. Cette droite là n’est ni celle de De Gaulle, ni celle d’aucune des droites Française car en définitive, elle est un avatar du parti conservateur ou démocrate Etatuniens qui sont les deux faces d’une même pièce. On peut en déduire, compte tenu des éléments qyui précédent, que le parti du Centre a viré sa cutie et a trahi ses électeurs, les Français, la France et le peuple. 


                      • leon 4 décembre 2009 14:33

                        reconstruire certes mais pas avec des ignares de la sociétés françaises, des gens qui des valeurs démocrate républicaine et sociale qui sont prêt à se battre à rester debout pas se coucher devant talonnette en chef


                      • plancherDesVaches 4 décembre 2009 14:49

                        Moi. Moi, j’y vais à l’udeufeu. Si sarko y va.

                        Entre carriéristes de droite, ça devrait le faire, non ?
                        Ca se fait bien entre carriéristes de gauche.


                      • jourdan 4 décembre 2009 17:06

                        la prise de guerre la plus éclatante à propos de l’EPAD, c’est fadela Amamra, qui a déclaré que Jean Sarko aurait du s’adresser à la Halde.

                        Comble du ridicule !


                      • Alain-Goethe 4 décembre 2009 19:27

                        @ L’auteur :
                        - cette création du NC = je trouve cela assez lamentable ...

                        - Région de Lille : banlieues résidentielles de La Madeleine et de Lambersart .. je connais..
                        Etes vs Cons. municipal ???

                        Si oui .. j’ai une anecdote pour Lambersart (salle Malraux) dont le maire est ce cher DAUBRESSE (cumulard). Il était CDS puis en 2002 a senti le « bon vent » pour rallier UMP
                        Cette salle , son accès était même pas bien sécurisé.. Ma mère y a chuté (fracture rotule etc..) voici 14 mois ..
                        Depuis 14 mois, l’ « indemnisation est en cours » ...

                        CUMULER des mandats = mauvais

                        Et La madeleine = une de mes tantes, âgée de 85 ans en 2006 s’est fait expulser par des propriétaires de La madeleine . Elle payait son loyer
                        Depuis hier, elle est au CHU de CAEN pour un AVC etc...

                        Vous pouvez me croire = je ne voterai pas pour LEROY MORIN !

                        @ Tous : n’ai pas la tête today à mettre MSG + général.
                        Mais j’ai « moinssé » l’article et « plussé » plusieurs CMTS


                      • François VAN DE VILLE François VAN DE VILLE 5 décembre 2009 14:24

                        Petit détail : même si ni vous ni moi n’étions dans l’isoloir pour savoir pour qui François BAYROU a voté au 2ème tour des présidentielles de 2007, il faut prendre note quand même qu’il a toujours affirmé n’avoir voté pour aucun des 2 candidats en lice (ROYAL/SARKOZU). Il est vrai que le vote blanc existe bien en France, même s’il n’est pas pris en compte dans le résultat des élections. Et il n’a pas été seul, parmi les membres de l’UDF, à avoir voté blanc, car aucun de ces deux candidats ne pouvait répondre à nos attentes et les projets dont nous étions porteurs.


                      • LOKERINO LOKERINO 4 décembre 2009 00:24

                        Si il ya un truc qui fait pas recette ici, c’est le NC !
                        apparemment cela doit déranger pour déclencher toute cette haine et acharnement 

                        je veux bien être temporairement leur avocat devant cette agressivité !

                        c’est quand même bien Bayrou qui a changé de « camps »
                         Les députés Udf n’ont jamais été elu par des voix de gauche !

                        Lorsqu’en le deux tours, Bayrou abandonne sa neutralité pour prendre position et dire « je sais pour qui je ne voterai pas, je ne voterai pas pour Nicolas SArkozy » c’est forcement contradictoire avec l’electorat précèdent y compris même celui de Bayrou

                        Alors qui a trahi qui la dedans ? Bayrou lui même n’a t’il pas provoqué cela pour s’ériger en victime ?
                        Apparemment , a lire vos réactions , cette manip a très bien fonctionné !!
                        Et cette isolationniste forcé...ou voulu fait parti de la stratégie de Bayrou.

                        La limite , c’est que Bayrou se réfugie dans la contestation et critique permanente sens e salir les mains et les « pauvres » gars qui veulent continuer a exister sont obliger eux de mettre les mains dans le camboui !

                        Alors evidemment , c’est plus facile d’acclamer le héros seul contre tous , droit dans ses bottes et plein de panache

                        .Pourtant ...n’est il pas pour rien dans la situation ?


                        • Jurassix Jurassix 4 décembre 2009 09:35

                          Il y est clairement pour quelques chose, parce qu’il s’est isolé, on ne peut pas le nier.

                          Lorsqu’en le deux tours, Bayrou abandonne sa neutralité pour prendre position et dire "je sais pour qui je ne voterai pas, je ne voterai pas pour Nicolas SArkozy" c’est forcement contradictoire avec l’electorat précèdent y compris même celui de Bayrou

                          Le « programme » de Sarkozy était dangeureux, il a eu au moins la franchise de dire qu’il ne voterai pas pour lui. Sarkozy a été élu non pas grâce à son programme (souvenez vous, il y en avait pour tout le monde, les prof, les agriculteurs, les pêcheurs, suffisait de demander), des promesse à tout va. Autant dire pas de programme. Mais NS est un excellent stratège, un communicant, une bête à gagner les élections. Comme Bayrou pouvait il ne pas prendre position ? Il n’a pas dit « Votez Segolène », il a dit « Ne votez pas Sakozy », nuance fondamentale.

                          La création d’un nouveau centre était compréhensible suite à cela. Mais pas leur entrée dans le gouvernement !


                        • caramico 4 décembre 2009 10:56

                          Celui qui a changé de camp, celui qui s’est éloigné, c’est celui qui s’est extrème-droitisé, tout en se rangeant dans le camp des Anglo-Saxons, et à ce titre, ne peut plus arguer d’un héritage gaullien.
                          J’ai nommé Sarkozy.

                          Le Centre du coup se retrouve géographiquement plus près du PS.


                        • Voris 4 décembre 2009 09:55

                          Ces applaudissements et ces hourras n’étaient pas destinés au chef du Nouveau Centre mais à cette initiative entièrement vouée à nuire aux amis et anciens amis centristes qu’est la tentative d’accaparement de l’étiquette UDF. Ceci est bien révélateur de l’état d’esprit de ce parti inféodé au pouvoir, sans projet, sans idées et qui ne trouve son unité qu’à travers son soutien inconditionnel à Sarkozy ou à quelques manoeuvres peu glorieuses...

                          La vérité, c’est que le NC n’est qu’un club (de notables) et qu’il jalouse le MoDem qui est un « mouvement » porté par un élan populaire. D’où une certaine jalousie et des efforts pour sauver quelques apparences de parti démocratique en discréditant et en affaiblissant le parti voisin. C’est misérable.


                          • Ancalimon Ancalimon 4 décembre 2009 11:33

                            Rigolos ces personnes qui pour exister ont tant besoin de récupérer un nom...


                            Pour mémoire, l’UDF a décidé d’elle même de devenir MoDem en tant que membre fondateur et ce nouveau parti en est devienu, de fait, l’héritier.

                            Cette idée que le NC pourrait reprendre le sigle UDF est aussi idiote que d’imaginer Dupont-Aignan revendiquer soudain le sigle RPR en évoquant son non-usage par l’UMP !

                            • non666 non666 4 décembre 2009 13:47

                              Ancalimon en oublie quelques unes, je vais combler ces oublis.

                              Le PS, qui signifie en fait Parti socialiste continu a utiliser ce nom car la MARQUE a de la notoriété , au sein du « peuple de gauche ».
                              Que ceux qui sévissent aujourd’hui dans le PS ne croient plus au socialisme , c’est leur droit , qu’il utilise encore ce nom montre bien le poids des marques dans notre show-biz politique national....

                              Le Modem souhaite incarner aussi bien l’héritage democrate chretien que l’héritage social-democrate, hebergé pendant longtemps au PS avec mépris mais que se dispute aujourd’hui tout le monde....
                              Le Nouveau Centre fait de meme, tout simplement, comme les « gaullistes sociaux » de l’UMP (Fillon, Borlo....) , une partie des « verts »

                              Nous avons donc aujourd’hui une course vers le centre et les signes ostentatoires de legitimité , par l’historique, par la récupération des MARQUES au moment meme ou les convictions et les doctrines s’effondrent...
                              Plus personne n’INCARNE quoique se soit, sinon ses ambitions personnelles et la course se fait sur les symboles, les badges, les médailles.....



                            • antitall antitall 4 décembre 2009 13:43

                              NC =parti de laches et de traitres.....


                              • denis84 4 décembre 2009 15:40

                                Nous,les Nano Couilles
                                Nous, les Nouilles Cuites,
                                Nous,les Nouveaux Cooptés,
                                Nous avons décidé de revendiquer notre sigle historique :
                                L’ Union Des Faux-culs,
                                L’ Union Des Fourbes
                                Qu’on se le dise !!


                                • vergobret 4 décembre 2009 16:01


                                  « Je crois en l’Europe pour peu qu’on puisse la rendre plus démocratique. ». Vous faites bien d’émettre cette réserve. Elle contient l’aveu du caractère paradoxal de cette proposition.

                                  En termes de divisions, 2012, ça va déchirer...
                                  Bientôt le Fmi à la tête de l’état ?
                                  D’ici peu, on n’aura plus besoin d’imposer l’hymne national, il n’aura plus cours.
                                  Remarquez, à l’armée, j’étais le seul à pas vouloir chanter..


                                  • François VAN DE VILLE François VAN DE VILLE 4 décembre 2009 16:04

                                    À quelle UDF se référe donc Morin ? A-t-il oublié que lors du Congrès de Lyon (Janvier 2006), l’UDF avait déjà décidé, à une écrasante majorité, de reprendre son indépendance vis-à-vis de son précédent « allié » (l’UMP/RPR) et s’est déclarée désormais « Parti Libre » ? Et Mr MORIN a alors applaudi à cette décision. Est-il devenu amnésique ? Est-ce à cette UDF là qu’il se référe bien aujourd’hui ? Alors, dans ce cas, qu’il démissionne immédiatement du gouvernent !

                                    Ensuite, en Mai 2007, l’UDF, réunie de nouveau en Congrès à la Mutualité, a décidé d’allier désormais son nom à celui du Mouvement Démocrate qu’elle décidait de fonder pour sceller cette indépendance retrouvée, légitimée en cela par le vote de près de 20% des français, et ce par une même écrasante majorité de ses membres représentés. C’était donc, de nouveau, la décision parfaitement démocratique des adhérents de l’UDF, que Mr MORIN l’admette ou pas. Se permettrait-il de nier aujourd’hui cette volonté renouvelée des adhérents de l’UDF ?

                                    Encore en Novembre 2008, à Villepinte, les adhérents de l’UDF, réunis en Congrès Extraoedinaire, ont voté massivement que l’UDF devenait membre fondateur du Mouvement Démocrate (qui devait être créé le lendemain même) et que tous les adhérents de l’UDF en devenaient automatiquement les membres, l’UDF devenant elle-même « membre fondateur » de ce Mouvement qu’elle avait voulu fonder, débarassé des scories du passé. C’était encore là la volonté de la majorité des adhérents de l’UDF, et eux seuls pouvaient en décider par les voies démocratiques. Ils l’ont fait. Mr MORIN veut-il balayer encore ce nouveau vote de la majorité des adhérents UDF ?

                                    Mr MORIN bafoue donc avec cynisme l’expression de la démocratie en s’élevant contre les décisions successives des adhérents de l’UDF. Il agit comme si l’UDF était sa « propriété » personnelle et celle de ses amis ultra-minoritaires qui ont préféré ensuite la trahir et renier ses valeurs plutôt que de se plier à la volonté de la majorité.

                                    L’UDF est le fruit inaliénable de la volonté de la majorité de ses adhérents qui l’ont voulue comme telle, dans un libre choix qui leur était proposé.

                                    Mr MORIN démontre donc qu’il n’est pas un démocrate respectueux du suffrage des citoyens, ni des valeurs de la République. Il se montre tel qu’il est : un minable manœuvrier de la politique, au seul service de ses ambitions et du maître qu’il sert avec une pitoyable servilité qui le déshonore et le disqualifie.

                                    Les petites manœuvres, de Mr MORIN, vouées toutes entières aux seuls ordres de son maitre, ne pourront rien face à la volonté des français de faire encore respecter la démocratie chez eux et dans l’expression de leurs suffrages.

                                    Mr MORIN est bien un homme d’un passé révolu, un des ces fossiles que les français rejettent désormais massivement. Il se plaint d’être « inconnu » des français : il sera demain encore davantage oublié, car condamné à disparaître, enveloppé dans sa triste médiocrité.


                                    • Martial 4 décembre 2009 16:14

                                      Avant que François Bayrou n’accède à la présidence de l’UDF en 1998, le parti avait presqu’autant de députés que le RPR.
                                       En 1997, l’UDF c’est 112 députés, 139 pour le RPR, en 2002, l’UDF c’est 27 députés, l’UMP 356
                                       
                                      Bayrou a été ministre de l’Education nationale de 1993 à 1997, donc a participé à l’action du gouvernent RPR, comme le NC participe aujourd’hui à l’action du gouvernement de Nicolas Sarkozy. Le NC fait partie du comité de liaison de la majorité présidentielle, mais est indépendant de l’UMP ( position contre le fichier Edwige, loi sur l’audiovisuel)

                                      Le Nouveau Centre et la majorité présidentielle ce sont : le Grenelle de l’environnement, le RSA, l’autonomie des universités, le service minimum, la réforme des régimes spéciaux, la restructuration de nos armées ou encore la réforme de la représentativité syndicale.

                                      Hervé Morin s’es prononcé récemment en faveur de l’adoption pour les couples homosexuels alors que l’UMP est majoitairement contre.



                                      En 2007, Bayrou est arrivé 3e de la présidentielle avec 18% mais ses soutiens d’alors ont compris qu’il allait mener une stratégie vers la gauche et ce n’est pas un hasard si la plupart des parlementaires ont quitté le navire pour aller au Nouveau Centre.
                                      Le NC a aujourd’hui un groupe parlementaire à l’Assemblée, pas le Modem, et le parti d’Hervé Morin est le 3e de France en nombre d’élus.

                                      L’UDF était un parti européen, social, libéral et humaniste. Le Modem ne peut plus revendiquer l’héritage UDF en ayant participé à l’atelier l’espoir à gauche à Marseille
                                      Marielle de Sarnez y était avec le communiste Robert Hue, Peillon le socialiste qui a rejeté le TCE en 2005, ce sont deux anti européens avec qui le Modem se rapproche.
                                      Marielle de Sarnez n’a t-elle pas déclaré, ce qui nous rapproche est plus fort que ce qui nous divise ?

                                      Le seul parti à se revendiquer de l’UDF est aujourd’hui le Nouveau Centre, des centaines de jeunes aboraient le t-shirt le Nouveau Centre, l’UDF d’aujourd’hui

                                      Le Nouveau Centre est l’UDF d’aujourd’hui, mais aussi de demain et tous les centristes y sont les bienvenus.


                                      • Alain-Goethe 4 décembre 2009 19:34

                                        @ Martial : votre prénom est celui d’un habitant de La Madeleine, qui s’est rapporoché de l’auteur ..
                                        Ah oui Martial SINGER je crois ..

                                        cf my CMT sous un mSG de l’auteur ci-dessus .

                                        Je partage pas vos arguments ....

                                        Je suis un Ingénieur trilingue à la retraite et QUI en a BAVE..

                                        et ai quitté agglo de Lille voici 5 ans avec soulagement


                                      • François VAN DE VILLE François VAN DE VILLE 5 décembre 2009 14:37

                                        Cessez de râbacher la même chose avec cette estrade de Marseille où on y a vu en effet De Sarnez aux côtéx de Peillon ou de Hue. Çà ne veut rien dire.
                                        Bayrou, à l’Université de La Grande Motte, a largement rectifié le tir pour remettre les choses à leur place et les militants en ont pris acte. Voir d’ailleurs la distance prise par Mme Lepage parce que le MoDem a décidé, contre son avis, aucune alliance au 1er tour des régionales avec qui que ce soit et les exclusions prononcées contre les candidats qui ont voulu passer outre cette décision du Bureau Naiional.
                                        Le MoDem ne s’est pas libéré - et à quel prix ! - des griffes de l’UMP/RPR pour tomber aujourd’hui dans celles du PS, des Verts ou d’autres gauchisants. Il entend rester lui-même et défendre ses propres valeurs.
                                        Les clichés à la petite semaine, çà suffit et çà ne fait que tromper les citoyens.


                                      • laelia laelia 4 décembre 2009 16:16

                                        Je crois en un Centre rebelle, courageux, libre... ce que Le Nouveau Centre n’est pas.
                                        Il est même tout le contraire. Il peut changer de nom, cela ne servira à rien. C’est l’esprit qui compte.

                                        Si François Bayrou avait été au deuxième tour des Présidentielles, vous seriez tous restés avec lui. D’ailleurs vous l’avez quitté après. Amusant, non ?

                                        Bonne route à vous, mais ne comptez pas sur les Humanistes-Démocrates pour vous rejoindre.


                                        • jourdan 4 décembre 2009 16:56

                                          Le coup de la récupération du nom UDF, on l’a entendu souvent depuis la création du Nouveau Centre.... si c’était une demande légitime et soutenable devat les tribunaux, ce serait déja fait.

                                          Le seul homme que j’estime dans ce parti c’est De Courson. C’est d’ailleurs le seul qui soit vraiment actif. Mais bon .... impossible qu’il devienne médiatique :)

                                          Ne pas oublier le financement ubuesque du NC, qui magouille avec un parti polynésien pour récupérer les sous de la République.


                                          • Dominique TONIN dume 4 décembre 2009 17:59

                                            C’est pas beau tout ça ! Pas étonnant la désaffection des français au moment des votes !
                                            Pour vous mettre tous d’accord et vous faire connaître un mouvement apolitique qui n’a pas de passé, donc pas de coups tordus, ni d’alliance ou de divorce au passé, tapez : www.peuplefrançais.fr et commencez à rêver d’un avenir meilleur !
                                            Ne me remerciez pas, ce n’est rien, mais plutôt adhérez ! MERCI


                                            • thomthom 4 décembre 2009 18:52

                                              ben y’en a qui ne manquent pas de culot !

                                              Vous avez quitté l’UDF pour vous mettre à la botte de notre nullissime sarko national, et maintenant que l’UDF, la vraie, celle du centre libre et indépendant, a changé de nom, vous voudriez récupérer ce dernier ?

                                              N’importe quoi ! Vous êtes risibles !


                                              • Vincent Perrier-Trudov Vincent Perrier-Trudov 4 décembre 2009 23:14

                                                Au travers des insultes - que je ne relèverai pas, elles ne font que décrédibiliser leurs auteurs - le seul argument que vous apportez à l’encontre de la volonté du Nouveau Centre - UDF de faire revivre l’esprit et les valeurs de l’UDF, c’est que les adhérents présents et manipulés à Villepinte ont, à l’époque, voté la dissolution de l’UDF au sein du Modem.

                                                Soit.

                                                Et alors ?

                                                Vous pensez que quelques délégués aux ordres dans un hangar peuvent faire mourir des idées ?
                                                La réponse est non.

                                                Le Nouveau Centre - UDF est là, que cela vous plaise ou pas, et nous allons faire revivre ce grand parti centriste essentiel à la vie politique française.

                                                Et ce sont les électeurs qui vous le prouveront.


                                                • ZobraK 5 décembre 2009 10:41

                                                  Vous dites : « le seul argument que vous apportez à l’encontre de la volonté du Nouveau Centre... » C’est faux !

                                                  Il faudrait peut-être lire tous les commentaires et non seuls ceux qui vous arrangent. Les histoires de politique politicienne n’intéressent pas grand monde. Par contre le constat que le NC s’est éloigné des valeurs du centre, nous sommes nombreux à le partager. Et comme vous dites : « ce sont les électeurs qui vous le prouveront. ».

                                                  Vous avez vendu votre âme au diable alors assumez jusqu’au bout. Et préparez-vous à devoir rendre tôt ou tard des comptes devant le peuple pour la politique suicidaire que vous conduisez en toute dépendance.


                                                • Alain-Goethe 5 décembre 2009 12:13

                                                  @ L’auteur :

                                                  VILLEPINTE n’est pa un HANGAR mais un parc des EXPOSITIONS .
                                                  D’après votre photo, quand vous étiez un bambin, j’y présentais du matériel ( comme des tas de sociétés) !!


                                                • François VAN DE VILLE François VAN DE VILLE 5 décembre 2009 14:00

                                                  Vous avez raison de ne pas vous préoccuper des insultes. Le débat doit rester digne. Mais....

                                                  • quand les délégués élus de l’UDF ont voté à LYON en Janvier 2006 (Hervé MORIN, compris) leur indépendance d’avec leurs anciens alliés d’hier (RPR/UMP) pour devenir un « Parti Libre », étaient-ils tous manipulés ? Hervé MORIN compris ?
                                                  • quand ensuite les délégués élus de l’UDF ont voté à l’écrasante majorité que l’on sait à La Mutualité en Mai 2007 (comme je l’ai exposé ici plus haut), étaient-ils aussi tous manipulés comme vous le prétendez ?
                                                  • quand encore, en Novembre 2007, les militants UDF eux-mêmes réunis par milliers (et non plus leurs délégués) ont voté massivement à Villepinte comme vous le savez, étaient tous encore manipulés ?

                                                  C’est insulter délégués, élus et militants que de le prétendre. C’est indigne de l’affirmer. Même de le supposer. Vous prenez tous ces élus engagés, tous ces militants et les militants authentiques eux-mêmes de l’UDF pour de parfaits imbéciles.

                                                  Soyez un peu sérieux, cher Monsieur. En tant qu’ex-membre - pendant de très longues années - du Bureau Politique national de l’UDF, j’y étais. Vous, peut-être pas. La manipulation n’existe, j’en atteste, que dans votre esprit et celui de ceux qui veulent le faire croire à quelqus naïfs.

                                                  Et, vous-mêmes et vos amis, cher Monsieur, n’êtes-vous pas aujourd’hui manipulés par qui l’on sait et de qui dépend votre propre existance politique ? Là, le doute existe sérieusement et de manière fondée.

                                                  Enfin, petite précision : contrairement à votre affirmation, l’UDF n’a jamais été dissoute. Elle existe toujours bien de par la volonté de ses adhérents. J’en suis. Elle siège toujours ès-qualité au sein des instances dirigeantes du Mouvement Démocrate. Mr MORIN voudrait-il y sièger à son tour ?

                                                  C’est risible que de l’imaginer. Cessez de rêver au mythe que l’UDF serait en déserrance et prête à être offerte au premier émissaire télécommandé par qui l’on sait.


                                                • Voris 5 décembre 2009 12:28

                                                  Cela me fait penser à cette société privée d’électricité qui s’est appelée ERDF pour tromper les clients auprès desquels elle se fait passer pour EDF. « Nous somme l’U’DF » ! Allez signez ici mon bon monsieur ! En aparté : « Ah, les braves gens ! »



                                                  • Alain-Goethe 5 décembre 2009 13:59

                                                    @ Voris et à l’Auteur :

                                                    Comment l’auteur peut parler d’un hangar

                                                    C’est le parc international des Expo à Villepinte

                                                    J’y participais au Congrès du M.D.
                                                    y avait env. 3000 personnes ( et pourtant ça tombait au moment du Téléthon
                                                    )

                                                    Ce Nouveau centre = ecoeurant...
                                                    Bref.. ; A +


                                                    • claude claude 5 décembre 2009 16:29

                                                      @ l’auteur, citez moi, au moins un moment où nouveau centre, a dit non à la politique gouvernementale ou à une proposition de loi de celui-ci.

                                                      ce nouveau parti est inféodé, comme jamais le centre ne l’a été. il est pied et poings liés face à la machine sarkosiste qui écrase ceux qui se font ses alliés et insulte ses adversaires.

                                                      vous êtes « barre à droite toute » et tout ce qui n’est pas de droite est forcément mauvais.
                                                      le nouveau centre parti « humaniste » ? il participe au processus de la tonte des plus défavorisés au profit des plus riches... de la stigmatisation des malades, des accidentés du travail, des chômeurs...


                                                      • ZEN ZEN 5 décembre 2009 16:36

                                                        A force de chercher où était le centre, j’ai attrapé un strabisme divergent smiley


                                                        • oncle archibald 11 décembre 2009 17:59

                                                          Le nouveau centre est à l’UMP ce que le parti communiste était au parti socialiste de Mitterand, uneforced’appoint pour les votes contre la distributions de quelques places éligibles sur les listes, et quelques marocains pour la une des journaux .. Il ne présente strictement aucun intéret..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès