• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nous risquons de disparaître de la même manière que les Romains

Nous risquons de disparaître de la même manière que les Romains

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre » ou encore l’Histoire se répète toujours deux fois, « la première fois comme tragédie, la seconde fois comme farce ». Les citations déplorant l’incapacité des Hommes à tirer les leçons de l’Histoire sont pléthore. La décadence et la disparition de l’Empire Romain ont fait l’objet de tant de livres et d’analyses qu’on en a oublié l’essentiel.

Rome avait de nombreux ennemis, parmi lesquels Carthage est sans doute le plus célèbre. Mais c’est la politique migratoire incontrôlée, l’échec de la politique d’intégration des étrangers, couplée à une « concaténation de causes multiples », écrivait Paul Veyne1, qui ont causé sa perte.

La France et l’Europe, héritiers de l’Empire romain, commettent les mêmes erreurs, à un rythme qui pourrait causer leur chute bien plus rapidement.

JPEG

 

Carthago Delenda. Il faut détruire Carthage

Carthago Delenda. Deux mots qui rugissent depuis le tréfonds du temps la volonté d’un peuple à survivre, son entêtement à vaincre un ennemi qui menace son existence.

Deux mots qui nous rappellent également que même si Carthage fut détruite, Rome n’a pu échapper au même destin.

Carthage, l’ennemi de l’extérieur, cristallisait les craintes et les ambitions de Rome. Mais son véritable adversaire, celui qu’elle ne voyait pas ou ne voulait pas voir, évoluait sous de multiples formes à l’intérieur même de la société romaine : déclin de la puissance militaire et économique, décadence des mœurs, influence croissante de l’immigration barbare à l’intérieur et aux marches de l’Empire. Considérée pourtant comme « une immigration salutaire », comme l’affirmait en 2008 la directrice générale du Palazzo Grassi qui avait organisé à Venise une exposition sur Rome et les Barbares, cette invasion progressive, accompagnée par le pouvoir, a précipité la chute de l’Empire romain. Le deuxième sac de Rome, en 410, a été facilité par des années de délitement sociétal et identitaire sous le poids d’une immigration barbare incontrôlée, devenue incontrôlable.

« Une ruée d’immigrants venue de pays sous-développés »

Les invasions barbares ont achevé de détruire l’Empire romain, puissant et millénaire. Mais ces incursions ne sont pas des attaques perpétuelles et destructrices, ni même des campagnes systématiques de conquête. Il s’agissait plutôt d’une sorte de « ruée d’immigrants venus des pays sous-développés du Nord vers les riches terres méditerranéennes », affirme l’historien irlandais Peter Brown, spécialiste de l’histoire romaine et de l’Antiquité tardive.

Cette « ruée d’immigrants venue de pays sous-développés » n’avait pas le projet de détruire l’Empire romain. Ils voulaient simplement profiter et s’emparer des richesses produites par cette civilisation, « faute d’avoir été capables d’adopter les disciplines qui en avaient permis la production, et ils en provoquèrent, par leur irruption violente, la dislocation  ».

Ces influences réciproques n’ont en rien désarmé la violence de la confrontation. Car le point décisif est que Rome avait montré sa faiblesse en admettant sur son territoire des peuples qu’elle n’avait pas été capable de soumettre et qu’elle avait régularisé leur présence sans les avoir vaincus sur le terrain.

– Michel De Jaeghere, historien, Auteur de Les derniers jours : La fin de l’empire romain d’Occident

Nous y sommes

Un esprit contradicteur pourrait être tenté de répliquer que les enjeux que doit relever une civilisation sont de multiples ordres : économique, culturel, financier, écologique, scientifique, agricole, etc. Il aurait raison. Mais tous ces enjeux doivent être considérés comme secondaires si le socle même d’une civilisation, c’est-à-dire son identité, est menacé de péril. Agir sur ces champs est vain si la civilisation est menacée, si son organisation, sa structure et son devenir risquent la disparition.

La France millénaire, l’Europe, l’Occident, subissent depuis plusieurs décennies les incursions permanentes d’immigrants majoritairement africains mus par l’espoir d’une vie meilleure que celle offerte dans leur pays d’origine. La richesse de l’Occident, son confort de vie et son inaptitude à protéger ses frontières autant de motifs d’y pénétrer pour le quidam désirant rejoindre l’Occident « riche et privilégié » à peu de frais.

Incapable de contrôler l’immigration et de faire respecter son intégrité territoriale, la France et au-delà, l’Europe, envoient un signal de faiblesse potentiellement fatal à long terme.

La France ne peut pas assimiler des millions d’individus qui ne voient en elle qu’un pays étranger où l’on peut vivre comme chez soi

Le problème de l’immigration, c’est d’abord et surtout le nombre. Qui se plaindrait d’une France culturellement enrichie d’un folklore venu d’ailleurs, dont les quantités seraient tellement congrues qu’il faille aller à la rencontre de cette diversité plutôt qu’elle ne s’impose d’elle-même dans l’espace public, massivement, partout et tout le temps ?

La nation française avait la capacité d’absorber une partie limitée d’immigration extra-occidentale, désireuse de se fondre dans le creuset national, gage d’une assimilation rendue possible. Mais la France ne peut pas assimiler des millions d’individus qui ne voient en elle qu’un pays étranger où l’on peut vivre comme chez soi.

L’importance des flux migratoires composés d’individus extra-européens aux mœurs radicalement étrangères aux nôtres et aux motivations principalement économiques a provoqué la formation de diasporas dans les grandes villes et leur banlieue dès les années 1960. Depuis, ces flux se répandent dans les villes moyennes et dans les villages de France et d’Europe. Le communautarisme « ethnique », qui impacte la géographie du territoire, est le reflet spontané de cette assimilation non-désirée à une nation qui ne représente, pour nombre de Français d’opportunité, rien d’autre qu’un confort matériel, qu’une terre de résidence ne méritant ni reconnaissance ni respect.

Communautarisme, cohabitation forcée et islamisation

Dans ces conditions, les Français de souche, à qui la doxa politico-médiatique refuse ce qualificatif correspondant pourtant à une réalité historique et génétique, sont contraints de cohabiter avec des individus reproduisant le mode de vie d’un pays qu’ils ont quitté, imposant à l’autochtone de se soumettre à ses contraintes et usages culturo-religieux, sous peine d’être marqués du sceau de l’intolérance et du racisme, synonyme de bannissement social, dans son propre pays.

Au communautarisme ethnique, qui annihile les chances d’assimilation des immigrés à notre pays, s’ajoute le problème de l’Islam, système politico-religieux dont la finalité ultime est de dominer le monde qu’il divise en deux parties : le Dar al-Islam ou « domaine de la soumission à Dieu » et Dar al-Harb, le « domaine de la guerre ». Tant que son islamisation ne sera pas parfaite, la France appartient au Dar al-Harb.

Les statistiques ethniques et religieuses n’existent pas en France. Mais les évaluations, notamment fondées sur des marqueurs identitaires tels que l’attribution de prénom arabo-musulmans, permettent d’évaluer l’explosion du nombre de naissance liées à l’immigration musulmane en quelques décennies. Ainsi, l’analyse de l’octroi de prénoms musulmans pour les naissances en France révèle qu’un enfant sur cinq, né en 2017, portait un prénom musulman, soit 20 % des naissances en France. Ce taux était de 6,5% en 1997. Il est impossible de connaître le nombre exact de musulmans vivant en France. Ce qui est néanmoins possible de dire, c’est que la caste politico-médiatique nous impose la fourchette dogmatique et constante de 4 à 6 millions de musulmans depuis les années 1990,ce qui apparaît comme étant démographiquement, sociologiquement et mathématiquement impossible.

Islamisation de la France irréversible d’ici 2050

Le 11 septembre 2018, Ahmet Ogras, président du Conseil français du culte musulman (CFCM), déclarait sur Radio France Maghreb 2 « Aujourd’hui, nous avons plus de dix millions de musulmans en France. ». Quelques semaines plus tôt, le 22 juin 2018, Nikoletta Incze, chercheuse au Center for Study of Political Islam, annonçait à la télévision publique hongroise, en s’appuyant sur une étude de Harvard, le seuil au-delà duquel l’islamisation d’un pays devenait irréversible :« l’islamisation d’un pays est irréversible si la population musulmane atteint 16% ».

L’islamisation de la France serait donc, d’après ces chiffres, irréversible en d’ici 30 ans

Selon une étude du très sérieux institut de recherche américain Pew, reconnu pour ses recherches en matière de démographie religieuse, la France est le pays européen qui compte le plus de musulmans. La proportion variera, selon les hypothèses, de 12,7 % à 18 % de la population nationale en 2050. L’islamisation de la France serait donc, d’après ces chiffres, irréversible en d’ici 30 ans.

Le problème central pour l’Occident n’est pas le fondamentalisme islamique. C’est l’islam, civilisation différente dont les représentants sont convaincus de la supériorité de leur culture et obsédés par l’infériorité de leur puissance.

  • Samuel Huntington in Le choc des civilisations (the clash of civilisations) (1996), édition odile jacob, 2007, p. 239 –

Inutile d’attendre 2050 pour constater l’islamisation déjà bien engagée de notre pays. Les vagues d’immigration successives que subissent la France et les Français depuis les années 1960 bouleversent la physionomie de nos rues, de nos étals, portent atteinte à nos coutumes, nos traditions, nos libertés individuelles. Par souci d’apaisement et d’égalitarisme avec nos nouveaux voisins de l’intérieur, la classe politique se plie progressivement à cette revendication incongrue qui consiste à vouloir vivre en France comme on vit en Afrique centrale ou au Maghreb, ne manquant pas de culpabiliser, voire de punir, quiconque verra cette inflexion culturelle et cultuelle d’un œil critique.

Le dénominateur commun des communautarismes est le rejet de toute forme d’assimilation culturelle

Dans le paysage politico-médiatique, la mièvrerie égalitariste supplante le bon sens et l’instinct de survie, légitimement égoïste, de notre civilisation menacée de l’intérieur par une immigration hétérogène mais qui trouve néanmoins, dans l’opposition au concept d’assimilation, un motif pour faire converger leur intérêts respectifs en faisant survivre leur culture originelle dans leur pays d’accueil, parfois même après trois générations de résidence en France. Le dénominateur commun des communautarismes est le rejet de toute forme d’assimilation culturelle.

Une partie des autochtones encourage par ailleurs ces nouveaux arrivants à refuser leur assimilation, à revendiquer leur droit à imposer leur culture d’origine dans le pays d’accueil, celui-ci devant mettre la sienne en retrait au nom d’un principe maintes fois détourné et dévoyé : les Droits de l’Homme.

Le sursaut ou le soubresaut

Rome périt de n’avoir su imposer ses lois et ses dogmes à une population étrangère, de plus en plus nombreuse, qu’elle accueillait en son sein. Le même destin funeste nous guette, nous Français, nous Européens, nous Occidentaux.

Davantage, il guette nos enfants, ceux qui ne s’inscriront pas idéologiquement dans un système-monde ou le concept de nation, de lien à la terre, aux anciens, au passé est la racine de tout avenir. Ceux pour qui le mos majorum est le socle d’une vie sur terre, notre terre. Ceux pour qui la vie ne se résumera pas à jouer aux apprentis sorciers de la finance, déracinés, vagabondant d’aéroports en salles de marché dans un village global ou toutes les villes se ressemblent : cosmopolites, menaçant les identités et les cultures forgées par des millénaires d’histoire.

Notre France se délite. Elle se dissout lentement dans un magma multi-culturel, soumise aux exigences de communautarismes religieux, ethniques, sexuels auxquels elle accède néanmoins pour montrer au monde sa vertu et sa tolérance qui la caractérisent depuis 1789.

Nous avons un choix individuel et collectif à faire. Le sursaut ou le soubresaut.

Le sursaut implique lucidité, courage et sacrifice. Le soubresaut sera nourri de notre léthargie, de nos inconséquence, lâcheté et aveuglement collectifs face à l’insidieux processus de soumission de notre société à l’immigration de masse, au système politico-religieux qu’est l’islam, face à la montée des communautarismes et au Grand Renoncement collectif devant ces menaces.

Le sursaut, qui précède la renaissance, ou le soubresaut qui précède la mort.

Agir ou laisser faire.

Survire ou mourir.

 

Grégory Roose


Moyenne des avis sur cet article :  2.61/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

84 réactions à cet article    


  • Étirév 26 juin 14:57

    Effectivement, la civilisation romaine, dont on nous a tant vanté les brillants résultats, ne fut qu’un régime d’immoralité et de mensonge, de lois iniques et de servitudes, mais développa les arts, l’architecture surtout, fit de grands travaux, des routes, des ponts, des marchés, en un mot tout ce qui concerne la vie matérielle. Quant à la vie morale, Rome la supprima. C’est à partir de César que les germes de la décadence se manifestent dans le monde romain. Cela justifie cette pensée de Montesquieu : « Tout ce qui atteint le faîte de la grandeur (matérielle) est voisin de la décadence. », ainsi que celle, plus contemporaine, de René Guénon lorsqu’il dit : « plus les éléments sociaux qui l’emportent sont d’un ordre inférieur, moins leur domination est durable.  »

    Heureusement, tous les hommes n’ont pas fait leurs humanités, c’est-à-dire reçu l’empreinte fatale de la culture latine qui atrophie l’esprit et développe l’orgueil de l’homme. Ceux-là sont les continuateurs des valeurs éternelles et immuables, ils cherchent en avant un progrès qui n’est qu’un retour vers la civilisation détruite par les Romains.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 juin 15:09

      « Il ne faut jamais parler sèchement à un Numide. »

      René Goscinny et Albert Uderzo

      Le Domaine des dieux, 1971, planche 17, case 9


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 juin 07:34

        @Séraphin Lampion

        en plus, « les Romains » (faut-il comprendre « le modèle impérial » ?) n’ont pas diparu.
        De même que les dinosaures sont toujours bien présents puisque les oideaux sont des dinosaures, « les Romains » sont toujours là à travers l’église catholique et l’empereur en robe blanche du Vatican, à la travers le système juridique hérité du droit romain, les langues romanes, une foultitudes de mythes, de références, de locutions, d’expressions, etc...
        si le système totalitaire centripète mis en place par César a montré ses limites, incapable qu’il était de contrôler les territoires rançonnés dont les richesses étaient pompées par les notables romains sans qu’une la force centrifuge ne renvoie une partie du pognon aux chefs « barbares » collabos qui servaient de supplétifs, de mercenaires, en constituant les armées auxiliaires, si ce système là a disparu, le monde dans lequel nous baignons et que d’aucuns nomment « occident » n’est rien d’autre que la continuité de l’empire romain d’occident, les orthodoxes et les héritiers de l’empire ottoman étant la continuité de l’empire bizantin, ce qui explique en partie le malaise des Grecs qui ont le cul entre deux chaises


      • Laulau Laulau 26 juin 15:29

        Oui, je sais, le grand remplacement tout ça tout ça ...... Balivernes.

        L’empire aujourd’hui ce sont les USA et ils ne sont pas envahis par les arabes. Par contre ils ont, avec notre aide, semé la misère dans les pays musulmans du moyen orient et les problèmes que cela peut nous créer, ils n’en ont rien à f..


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 juin 15:57

          @Laulau

          « avec notre aide »

          la seule question est de savoir si nous avons le statut de « provincia caesaris », « provincia senatus et populi », ou « colonia »
          ils considèrent que chez nous, ils sont chez eux, et il ne s’agit pas de les « aider », mais de « participer » à l’effort impérial en tant que membres, de seconde zone, mais membres !


        • titi 26 juin 16:31

          @Laulau
          l’invasion à commencé dans les années 60 puis s’est accélérée avec le regroupement familial nuances les USA n’y étaient pour rien à l’époque ...


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 juin 16:40

          @titi

          vous n’allez quand même pas dire que le rapatriement des pieds noirs et des harkis était une invasion ?


        • Montet Montet 26 juin 19:18

          @Laulau
          ON ? non non, je ne serai pas mêlé à cela, ni vous d’ailleurs.
          Je laisse cette responsabilité à Mitterrand Chirac Sarkozy Hollande et maintenant Macron qui obéissent à leurs chefs..
          Je vaux à leurs yeux à peine mieux que les Rastaquouères d’en bas qu’ils méprisaient et qu’ils ont utilisé un jour comme alibi pour les « sauver » de dictateurs avec lesquels ils s’entendaient comme larrons en foire depuis des lustres.
          Et après que ces pauvres gens ont servi d’alibis et de dommages collatéraux, ils ont été laissés à ce triste sort que nous leur connaissons, les objectifs que sont pétrole, gaz et encerclement de l’Iran pour ensuite atteindre la Russie ayant été atteints.
          Moi je paye toujours plus cher mon gaz, mon litre d’essence... Je n’avais rien à gagner, et je ne le voulais surtout pas, de ces massacres pour la conquête de l’or et du pouvoir.
          Alors pas ON... ILS


        • popov 27 juin 07:41

          @Laulau

          L’empire aujourd’hui ce sont les USA et ils ne sont pas envahis par les arabes.

          Oui, mais l’Europe qui n’est même pas l’empire, elle est bien envahie par les islamiques.
          Vos descendants vous maudiront.


        • Alcyon 27 juin 13:24

          @popov
          sauf qu’il y a 40 ans, vous expliquiez que dans 30-40 ans ..... Et étrangement, ce n’est pas le cas. Comme d’habitude, annoncer quelques chose plusieurs décennies dans le futur, puis quand elle ne se réalise pas, repousser la date. Comme ceux qui prévoient la fin du monde.


        • popov 27 juin 14:55

          @Alcyon

          Il y a 40 ans, j’expliquais quoi ?


        • titi 27 juin 16:01

          @Séraphin Lampion

          Certainement pas je ne confonds pas les serviettes et les torchons 


        • Alcyon 27 juin 19:25

          @popov pas toi directement.

          C’est un changement de nom d’Eurabia, qui est juste une variante en remplaçant les juifs (dans les années 30 à 50) par les arabes. Mais bon, 100 ans à avoir tort, ça n’a jamais arrêté un raciste.


        • Massaliote 26 juin 15:58

          Excellente analyse. Mais je doute que les veaux abreuvés par BFMTV se réveillent et agissent.


          • Esprit Critique 26 juin 17:43

            L’Islam est une idéologie mortifère qui a pour objectif, écrit dans le Coran, de massacrer les mécréants, Nice, le Bataclan, la gare Saint-Charles, etc., en témoignent

            Macron et Philippe ne font rien il se soumettent pour être réélu.


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 juin 17:47

              @Esprit Critique

              Attention aux virgules à la place des points : Nice, le Bataclan, la gare Saint-Charles, etc. ne sont pas dans le Coran.

              Ces deux phrases n’ont pas le même sens alors qu’elles sont homophones :
              « Les poules étaient sorties dès qu’on avait ouvert la porte. »
              « Les poules étaient sorties. Des cons avaient ouvert la porte. »


            • Esprit Critique 26 juin 18:50

              @Séraphin Lampion
              Vous avez raison il fallait un point après mécréants. Pour votre illustration, elle est mal choisie, ce ne sont pas tout a fait les même mots.
              Le maitre dit : L’élève est un imbécile.
              Le maitre, dit l’élève, est un imbécile.
              Dans ce cas seul la ponctuation change le sens.


            • OMAR 26 juin 21:58

              Omar9
              .
              @Esprit Merdique.
              .
              Pour votre anti-Islam crasse et primaire, je vous ai traité d’idiot, c’est vrai !!!
              .
              Je m’en excuse, j’ai vraiment tort !!!


            • Kapimo Kapimo 27 juin 00:36

              @Esprit Critique
              Nice, le bataclan tout ça tout ça.... Exécutés par des gars qui peu de temps avant pour nombre d’entre eux sortaient en boite hétéro ou homo, fumaient du hakik, buvaient comme des trous etc etc. Il faudra me dire :
              ce que l’Islam a à voir la-dedans
              quelles étaient les organisations derrière ces gens


            • popov 27 juin 07:34

              @OMAR

              Anti-islam crasse ? C’est au contraire l’acceptation de l’islam qui est crasse.

              C’est l’islam qui fait croupir les populations dans l’ignorance crasse : vous êtes tellement bêtes que vous vous croyez les meilleurs du monde.

              Incapables de nourrir leur population, vos pays englués dans leurs superstitions de Bédouins pratiquent la politique du coucou : pondre ses œufs dans le nid d’un autre et nuire au maximum à population légitime.

              Incapables de se hisser au niveau des pays développés, les mahométans essayent de ramener ces pays à leur niveau de médiocrité, d’incompétence dans tous les domaines.

              Vous avez vu ces images de moustoufs qui prient dans les rues. On dirait des chiens incapables de réprimer un besoin urgent.


            • Cadoudal Cadoudal 27 juin 07:53

              @popov
              pondre ses œufs dans le nid d’un autre

              Horrible ! C’est le seul mot qui vient à l’esprit pour qualifier les insoutenables images de la maternité de l’hôpital de Constantine diffusées par l’ENTV, la télévision gouvernementale, qui sort enfin de son silence pour dénoncer la gestion scandaleuse des établissements de santé publique en Algérie.

              https://nos-medias.fr/video/algerie-la-maternite-de-l-hopital-de-constantine-une-horreur


            • popov 27 juin 09:07

              @Cadoudal

              Bonjour

              Je sais que vous avez mis ce lien plusieurs fois. Vous avez bien fait.
              C’est l’image de la France qui se prépare. Les services publics se dégradent en France, mais c’est encore loin de ce qu’on voit sur cette vidéo. C’est pour cela que les femmes islamiques préfèrent pondre dans votre nid.


            • HELIOS HELIOS 27 juin 10:19

              @Kapimo

              . ; ce qu’a à voir l’Islam là-dedans ? c’est juste la justification ! Suffisant pour l’interdire.


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 juin 11:54

              @popov

              A Omar l’éternel « chouineur » !


              J’aime bien cette expression : « Ce n’est pas en casant le thermomètre que l’on guéri la maladie » !


              le Dr Laurent Alexandre s’oppose à la diffusion d’une carte du monde qui fait état de la moyenne de quotient intellectuel (Q ;I ) sources.


              Prix Nobles par nationalités

              http://www.topito.com/top-pays-prix-nobel


              https://www.google.com/search?q=prix+nobel+par+nationalit%C3%A9&sourceid=ie7&rls=com.microsoft:en-US&ie=utf8&oe=utf8


              @+ P@py


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 juin 12:00

              @Gilbert Spagnolo dit P@py

              Ouf !... Prix Nobel


              @+ P@py


            • popov 27 juin 12:23

              @Gilbert Spagnolo dit P@py

              Bonjour

              Le QI moyen décroît à mesure que l’arabisation (portée par l’islam) augmente. C’est lié à la coutume bédouine des mariages consanguins dont le taux augmente comme l’arabisation.
              C’est un cercle vicieux : l’islam en apportant cette coutume de Bédouins produit des populations à faible QI moyen, ce qui rend ces populations plus vulnérables aux inepties islamiques.
              mariages consanguins et arriération mentale

              Il n’y a pas un seul prix Nobel de physique dans le monde islamique. Il y en a eu un, le génial physicien pakistanais Abdus Salam. Comme il appartenait à la communauté des ahmadis, considérée hérétique par les sunnites, lui qui était un des pères du programme nucléaire pakistanais, a du s’exiler pour fuir les persécutions. Après sa mort, son corps fut rapatrié, et sur sa tombe, il était écrit « Abdus Salam premier prix Nobel musulman ». Un crétin de juge sunnite a fait gratter le mot « musulman ». Résultat, le zéro que les islamiques se vantent d’avoir inventé, il leur sert à compter leurs prix Nobel de physique.


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 juin 13:05

              @popov

              J’opine, car j’ai déjà sur AX évoqué ceci !

              .. mais avec cette chape de plomb actuelle qu’est le politiquement correct que nous imposent les merdias aux ordres !!!

              mais restent quand même heureusement des millions de citoyens qui ne sont pas dupes, et c’est résumé par cette image  !


              @+ P@py




            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 juin 20:59

              @Cadoudal

              J’ai déjà vu ces images, ...et l’immense crasse n’a rien a voir avec la pauvreté des moyens.


              @+ P@py


            • popov 28 juin 17:59

              @Kapimo

              ce que l’Islam a à voir la-dedans

              Peut-être que justement, ils pensaient pouvoir se racheter aux yeux de leur idole en commettant un crime comme elle les aime.
              Ce n’est qu’une hypothèse, je ne peux pas entrer dans le crâne de ces tarés.


            • Jean Keim Jean Keim 26 juin 18:34

              Se cramponner à l’histoire ou plus exactement à une histoire n’est pas la garantie pour notre civilisation de durer, pas plus que de la renier ou de l’oublier, d’ailleurs que connaissons-nous réellement de l’histoire au-delà de 7 000 à 8 000 ans (et encore) ? Pas grand chose sinon des fables inventées pour coller avec les histoires officielles.

              On (l’école, l’actualité, les élites, les sachants, les intellectuels, les philosophes, les médias, etc.) nous inculque une histoire du monde, elle façonne notre vision de ce monde et nous sommes ainsi tellement conditionnés que nous sommes dans l’incapacité de le penser autrement, les gens qui viennent migrer en occident ne sont pas différent de nous, ils viennent pour avoir une vie meilleure tout en étant eux-mêmes conditionnés par leur propre culture qui est leur référence.


              • Kapimo Kapimo 27 juin 00:39

                @Jean Keim

                "Se cramponner à l’histoire ou plus exactement à une histoire n’est pas la garantie pour notre civilisation de durer, pas plus que de la renier ou de l’oublier,« 

                Heu, si on renie notre histoire, c’est par définition la garantie d’avoir zéro chance de voir notre »civilisation" perdurer...


              • Jean Keim Jean Keim 27 juin 08:03

                @Kapimo

                Qu’a-t-elle de si exceptionnelle notre civilisation qu’elle vaille la peine de perdurer ?

                Elle porte en elle-même les symptômes qui la feront disparaître en s’auto-détruisant


              • popov 27 juin 09:16

                @Jean Keim

                Qu’a-t-elle de si exceptionnelle notre civilisation qu’elle vaille la peine de perdurer ?

                Peut-être n’a-t-elle rien d’exceptionnel à vos yeux.
                Mais cela ne semble pas être l’avis de tous ceux qui se pressent à vos frontières pour y entrer.
                Ce n’est peut-être pas si bien que ça chez vous, mais c’est encore bien pire là d’où ils viennent.
                Petite question : où iront tous ces gens quand ils auront ramené votre pays au niveau des leurs en y important leur religion d’arriérés ? Vous croyez que la Chine va les accueillir à bras ouverts ?


              • Jean Keim Jean Keim 27 juin 21:31

                @popov

                Notre civilisation consiste en tout ce que vous décrivez.


              • Kapimo Kapimo 28 juin 14:52

                @Jean Keim

                Notre civilisation fondée sur la base de valeurs chrétiennes nous a permis jusqu’à une époque assez récente de nous développer relativement harmonieusement sur notre sol (je ne parle pas des colonisations). On peut la critiquer, vouloir qu’elle disparaisse, mais il faut la remplacer par quelque chose.

                Le contre-modèle actuellement proposé/imposé (pouvoir délirant de la finance et de l’argent, destruction des réseaux de solidarité, privatisation des biens publics, individualisme, matérialisme, drogues, pornographie, trafic d’organe et transhumanisme, surveillance généralisée etc...) est une saloperie.


              • Jean Keim Jean Keim 28 juin 23:28

                @Kapimo

                Je ne veux rien du tout, je n’ai exprimé aucun vœu.

                La civilisation actuelle et celle d’il y a qq. milliers d’années sont la même ne croyez-vous pas ? Le moteur est toujours le couple profit - compétition, il y a toujours l’exploitation de l’homme par l’homme ; quand aux religions, elles ont toutes dérivées vers un statut justifiant le monde tel qu’il est, par exemple le prêtre conférant au roi une mission divine et le roi accordant aux prêtres des privilèges en tant qu’intermédiaires de (des) dieu(x).


              • Cadoudal Cadoudal 26 juin 18:42

                Pour ceux qui l’apprécie, Jean Raspail 93 ans, toujours aussi lucide :

                https://www.youtube.com/watch?v=aCibmlFVv4k


                • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 26 juin 19:06

                  @Cadoudal

                  Négationniste !! ^^ ^^


                • Cadoudal Cadoudal 26 juin 19:13

                  @Shaw
                  Il est mort Polnareff ??

                  Michel Polnareff - La poupée qui fait non (1969)

                  https://www.youtube.com/watch?v=JDkVjrYNyLo


                • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 26 juin 19:31

                  @Cadoudal

                  Tss tss, t’es pas cadencé mec, je te l’ai dit !!!

                  Secoue ton cocotier (1966), comme l’ami Jean, quand il fumait de la paille de rasta, et c’est de l’info d’ex-première main qui l’a dégoisé dans la Caraïbe, là où il a produit le meilleur de sa morgue glorieuse !

                  Tschuss


                • Cadoudal Cadoudal 26 juin 19:51

                  @Shaw
                  Ça va tchipper dur si la Claire tombe là-dessus...

                   Il est amusant de lire ou de relire cet ouvrage écrit en 1966 et réédité en 2012 pour mesurer combien la liberté de ton et de propos y est très éloignée de ce que nous pouvons nous permettre d’écrire aujourd’hui. Cette expérience ludique vous permettra d’apprécier les effets du politiquement correct qui ont laminé l’expression de sensations et de sentiments un tant soit peu roboratifs.

                  http://via-romana.fr/souvenirs/11-secouons_le_cocotier-jean_raspail-9791090029361.html


                • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 26 juin 20:00

                  @Cadoudal

                  L’ex-première main ( 🖐🏽 ) était bien une locale, elle !

                  La louve, ou donc cette Claire qui a repris le costume -c’est toujours en suspens, n’est-ce pas !?, va faire coucouche panier, car si elle s’aventure sur le terrain qui nous intéresse ici, je la sèche en deux secondes. C’est même à ta portée je pense ! smiley smiley smiley


                • Xenozoid 26 juin 20:03

                  @Shaw
                  il y avait tall, il y a 2 semaine,il était pas avec la louve ?


                • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 26 juin 20:11

                  @Xenozoid

                  Qui sait !?

                  Il est passé le taulier ? Il a dû trouver trop calme.

                  Si ça tease assez pour que je reste et qu’en conséquence je fais monter la vapeur dans la chaudièravoxienne, je te fais le pari qu’il reprend sa place de pilier de bar bruxellois on the multi rocks en un ⚡️ ! smiley smiley


                • Cadoudal Cadoudal 26 juin 20:25

                  La vie sexuelle des trolls, c’est en deuxième année de Socio à Tolbiac...

                  J’y suis resté que 10 minutes, mais promis juré, si je reprends mes études je passerais te voir...lol....

                  Quant à Claire, elle à peur de l’Afrique et des coutumes locales, j’ai peu de chance de la croiser :

                  https://www.ouest-france.fr/ile-de-france/val-doise/val-d-oise-un-jeune-homme-tue-coups-de-machette-et-de-baton-6417394?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1bfygHIIgn-KhU9Vimx_wP6DdJ-psy9AzJfZqT-XhrAnbnsU6NR9SPy5A#Echobox=1561552021


                • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 27 juin 09:13

                  @Cadoudal

                  Vu le niveau de syntaxe de ton post, songe quand même sérieusement à plutôt d’abord (re ?)prendre en primaire ! smiley

                  Et puis cela laissera pendant ce temps à Claire elle-même la chance d’achever son processus de révolution ! smiley ^^


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 juin 18:54

                  Reste l’hypothèse « Kosovo »


                  @+ P@py




                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 juin 19:54

                    Un exemple parmis tant d’autres

                    Radicalisation au sein des services publics : le cas du service de propreté de Paris

                    Conclusion, si nous sommes arrivé à cette situation, c’est à cause de nos politique « munichois » ! 


                    @+ P@py




                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 juin 20:14

                      Salut l’auteur,


                      Je suis en train de regarder le site Adoxa, il y a de fortes probabilités que je m’inscrive au site pour être rédacteur, car la modération ( en fait la « coterie » que j’ai déjà signalé maintes fois ) des modérateurs d’Agoravox , m’agace,...et je suis poli ).

                      Rédacteur sur AV depuis 2006, avec 209 articles au compteur,depuis un an, j’ai trop d’articles qui tous secouer un peu le cocotier ( tout en restant dans les clous ) qui ont été hélas blackboulés

                      ( ces derniers sont sur mon blog )


                      @+ P@py




                      • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 26 juin 20:47

                        Ce qui menace l’occident, c’est plutôt la mollesse des esprits entretenue par 70 ans de vie à l’abri du besoin et rattrapé par la réalité du monde.

                        Les causes de la fin de l’empire romain sont autres, Faillite des élites, Matraquage fiscale, Déclin de l’entretien des infrastructures et des capacités militaires, Décadence des mœurs et de l’intelligence.

                        Les romains se sont sabordés eux-mêmes, les « barbares » n’ont rien demander...

                        Les causes initiales de la mort des empires sont toujours intérieur et non extérieur.


                        • popov 27 juin 12:46

                          @Florian LeBaroudeur

                          Il y a eu des épidémies de peste. Les Romains ont dû engager des soldats germaniques qui, quand ils ont été assez nombreux ont exigé des généraux germaniques.
                          Théodosius fut le dernier empereur à chevaucher à la tête de ses troupes. À sa mort, il a confié ses deux idiots de fils Arcadius (empereur d’orient) et Hortentius (empereur d’occident) à son général germanique Stilico.
                          Le dernier empereur d’occident, Romulus Augustulus, était le fils d’Orestes, conseillé politique d’Attila.


                        • Florian Mazé Florian Mazé 26 juin 21:50

                          C’est d’ailleurs aussi le point de vue de Maurice Spronck dans « L’An 330 de la République » (écrit dès la fin du XIX° siècle) :

                          https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/l-europe-en-2122-l-an-330-de-la-216017


                          • OMAR 26 juin 22:24

                            Omar9

                            .

                            @G. Roose : « Rome avait de nombreux ennemis, parmi lesquels Carthage ... ».

                            .

                            Non mon ami, c’est Rome qui était l’ennemi de nombreux peuples.

                            .

                            Car et jusqu’à preuve du contraire, les Égyptiens ne sont jamais partis conquérir Rome.

                            Ni les Molosses ou les Lusitaniens, non plus.

                            Et pourtant, les romains sont allés les combattre et les coloniser.

                            .

                            En fait, Rome avec sa politique d’expansion territoriale, a commencé à terrasser ses voisins, les étrusques.

                            Puis, à l’instar de tout colonisateur, à étendre son empire en Europe, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

                            Carthage n’a fait que se défendre.

                            Idem pour l’empire séleucide ou la Numidie de Jugurtha.

                            .

                            Alors, de grâce, ne faite pas de la louve Rome, un agneau oblatif.


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 juin 22:35

                              @OMAR

                              Tu me rappelle que je dois relire « Salammbô  » de Flaubert. J’ai adoré ce roman dans ma jeunesse.


                            • OMAR 26 juin 23:08

                              Omar9
                              .
                              @Aita Pi-pi.
                              .
                              Si, bien entendu, tu désires réellement te cultiver, je te conseille plutôt le roman latin Métamorphoses, plus connu sous le nom de « L’Âne d’or » d’Apulée de Madaure :
                              https://www.atramenta.net/lire/lane-dor-ou-les-metamorphoses/40009
                              .


                            • OMAR 27 juin 01:16

                              Omar9
                              .
                              Pour celles et ceux qui n’ont pas compris l’apport hautement culturel et scientifique de @Positro-con, je traduis :
                              .
                              « Ah Salut MOMO ça va ??? Maudits soient tes parents, Pédé fils de pédé ».

                              .
                              Ceci écrit, bien sûr, avec les compliments d’Agora....


                            • popov 27 juin 11:58

                              @OMAR

                              Certains de vos commentaires n’ont rien à envier à celui de Positronique.


                            • popov 27 juin 12:50

                              @OMAR

                              Oui, Rome avait une politique d’expansion territoriale.
                              Et au VIIe siècle, cette politique a été reprise par Mahomet.


                            • OMAR 27 juin 18:53

                              Omar9
                              .
                              @popov
                              .
                              Il n’y a jamais eu d’expansion territoriale par le Prophète, à l’exception de la région où il est né et a vécu.
                              .
                              Donc, ce ne sera toujours pas avec tes mensonges aussi éhontés qu’idiots que tu pourras salit l’Islam et son Prophète.
                              .
                              Juste pour contenir quelque peu tes nullités et impérities, ce sont les califes Abou Bakr ,, Omar , et Uthman qui avaient entrepris des conquêtes et propager l’Islam...


                            • popov 28 juin 01:47

                              @OMAR

                              Il n’y a jamais eu d’expansion territoriale par le Prophète, à l’exception de la région où il est né et a vécu.

                              Je n’ai pas dit qu’il avait lui-même envahi l’Inde.
                              Voici la liste des crimes, invasions et razzias de Mahomet. Le califes n’ont fait que suivre l’exemple du « beau modèle ».
                              Vous allez sans doutes me dire que tout ça, c’était des guerres de défense. Vous avez toujours la même mentalité que ce criminel de Mahomet : emmerder les gens au maximum puis se poser en victime lorsque les gens réagissent et enfin les attaquer.


                            • OMAR 28 juin 12:31

                              Omar9
                              .
                              @popov
                              .
                              Juste pour t’écrire que le petit troll et emmerdeur, le morbac haineux, c’est toi.
                              .
                              Car cet article traite des Romains et de leur décadence point barre.
                              Mais toi, en parfait idiot et maladivement addict à l’anti-Islam, tu as perfidement introduit les arabes, les musulmans et même Krimo, l’épicier du coin, pour les insulter.
                              Ce que nous musulmans, nous nous interdisons de faire envers tous les autres prophètes.
                              Sinon, au nom de qui, les amérindiens, les aborigènes ou les maoris par exemple, ont été exterminés ?
                              https://quebec.huffingtonpost.ca/normand-rousseau/christianisme-religion-genocidaire_b_14642944.html
                              Pôvre type....


                            • popov 28 juin 17:02

                              @OMAR

                              Je m’en fous de vos prophètes de malheur.
                              Quand aux génocides, je ne vais par vous rappeler ceux perpétrés par les mahométans. Il n’y a aucun intérêt à comparer les horreurs de l’histoire.
                              La seule différence entre les horreurs commises par les occidentaux et celles commises par les mahométans, c’est que les occidentaux reconnaissent ces horreurs et se sentent plus ou moins coupables. Ce qui est très rarement le cas chez les mahométans.
                              Est-ce que vous avez une seule fois dans votre vie parlé avec d’autres mahométans des crimes de Mahomet autrement que pour les justifier ?


                            • OMAR 28 juin 22:39

                              Omar9
                              .
                              @popov : « Je m’en fous de vos prophètes de malheur. ».
                              .
                              C’est ça...
                              .
                              Sauf que tu n’invectives abjectement que le Prophète...
                              .
                              T’es juste un athée occasionnel, une girouette.
                              Un connard, quoi !!!


                            • popov 29 juin 01:27

                              @OMAR

                              « Le prophète », c’est le pire de la bande, non ?


                            • karim 27 juin 00:31

                              Le risque de disparition c’est quand le pouvoir tombe entre les mains d’une minorité qui détient la richesse et qui emballe le peuple dans la luxure et la perversion, lui faisant croire que l’ennemi est ailleurs.


                              • Kapimo Kapimo 27 juin 00:50

                                @karim

                                Disons que « l’ennemi » est multiple. Le principal est la minorité malveillante détentrice des richesses, le secondaire est un ennemi amorphe, mais qui détruit par au mieux sa passivité le lien qui permet de faire société comme le dit l’article : « Français d’opportunité », ne cherchant « rien d’autre qu’un confort matériel, qu’une terre de résidence ne méritant ni reconnaissance ni respect. »


                              • OMAR 27 juin 01:27

                                Omar9
                                .
                                @Kapimo : "«  Français d’opportunité  »,

                                .
                                Bien que d’accord avec vous surtout concernant l’ennemi amorphe, je vous demande de bien vouloir qualifier ces citoyens français de souche qui quittent la campagne ou leur village pour la ville.
                                https://fresques.ina.fr/jalons/fiche-media/InaEdu01080/un-exemple-de-la-desertification-rurale-montboudif.html
                                .
                                Autrement dit, chercher un quelconque confort matériel est immoral, illégitime ou abjecte à ce point ?


                              • popov 27 juin 09:36

                                @OMAR

                                Autrement dit, chercher un quelconque confort matériel est immoral, illégitime ou abjecte à ce point ?

                                Non, ce n’est pas immoral, illégitime ou abject (sans « e » à la fin), c’est humain.
                                Par contre, ne pas abandonner au vestiaire avant d’entrer la stupide idéologie islamique qui vous a maintenu pendant des siècles dans le sous-développement, c’est tout-à-fait c’est faire preuve de stupidité insondable.


                              • OMAR 27 juin 19:11

                                Omar9
                                .
                                @popov
                                .
                                Les malheureux harkis avaient trahi leur peuple et tourné leurs armes contre lui.
                                Pire,« pour ne pas faire preuve de stupidité insondable » (sic), ils ont changer leurs noms et même leur religion, « abandonnant au vestiaire avant d’entrer la stupide idéologie islamique » (resic)

                                .

                                .
                                Vous les avez trahi en larguant comme du P-Q.
                                Et ceux qui eurent la chance de rejoindre la France, vous les avez parqué comme des pestiférés, des parias, dans des centres de concentration ;
                                Tu crois que l’on peut oublier Rivesaltes, juste pour ton abjecte propagande :
                                https://www.midilibre.fr/2016/03/18/des-enfants-sont-morts-de-froid,1302822.php
                                .
                                Alors, si tu veux me réserver le même sort que les harkis, viens auparavant me recoudre le prépuce qui m’a été coupé lors de mon enfance, pour marquer mon appartenance à l’Islam....
                                Bouffon.....


                              • Kapimo Kapimo 27 juin 23:08

                                Omar9

                                Il n’y a rien d’immoral a aller chercher ailleurs du confort matériel, et je n’ai aucun qualificatif désobligeant ou autre envers ceux qui quittent leur village faute d’activité.
                                Ce que dit la phrase que j’ai reprise, c’est ne chercher rien d’autre que cela qui est dommageable. Un villageois arrivant en ville montrera très certainement « respect et reconnaissance » pour la ville qui l’accueille, et s’y intégrera sans difficulté (la culture est proche). De la même façon, un étranger arrivant en France pour des raisons économiques doit faire preuve de respect et même d’un minimum de reconnaissance vis-a-vis du pays qui l’accueille.


                              • popov 28 juin 17:45

                                @OMAR

                                Les malheureux harkis avaient trahi leur peuple et tourné leurs armes contre lui.

                                C’est faux ! Ils préféraient un Algérie gouvernée par la France, malgré tous ses défauts, à une Algérie gouvernée par les voleurs du FNL et ils avaient tourné leurs armes contre le FLN. Ils ont perdu, le FLN a gagné. Ce n’était pas à la France d’accueillir les Harkis, c’était au FLN de se réconcilier avec eux et leur prouver qu’ils avaient eu tort en gouvernant l’Algérie mieux que la France.

                                Vous les avez trahi en larguant comme du P-Q.
                                Et ceux qui eurent la chance de rejoindre la France, vous les avez parqué comme des pestiférés, des parias, dans des centres de concentration

                                Qui « vous » ? C’est vous le Français, pas moi !

                                Vous avez ceci en commun avec les Harkis que vous préférez vivre sous administration française. Eux se sont battus pour cette idée, vous, vous étiez trop jeune. Ayez au moins la décence de ne pas les appeler des traîtres.


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 1er juillet 12:15

                                @OMAR

                                J’arrive un peu à la bourre, même si ton lien ne fonctionne pas, ces camps où des familles de harkis ont été parquées pendant des décennies :Ici.ont été une gigantesque honte pour la France !


                                @+ P@py


                              • Raymond75 27 juin 07:30

                                L’histoire ne se répète pas car les contextes sont toujours différents ; mais ce que l’on constate c’est que lorsque une société perd ses repères, ne sait plus défendre ses valeurs, entre en confusion permanente, ne maitrise plus son économie, elle disparait.

                                Notre société actuelle, qui repose sur le dumping social et fiscal, dont la seule finalité est le profit à court terme d’une minorité, qui oppose les plus pauvres aux moins pauvres, qui détruit les équilibres naturels, n’a aucun avenir.

                                Nos petits enfants nous haïront.


                                • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 juin 14:01

                                  @Raymond75

                                  Vous avez raison.

                                  Mais vous croyez qu’une société musulmane rigoriste telle que la voit l’auteur pour notre futur, du type talibans ou arabie séoudite, a un meilleur avenir ?

                                  Franchement ?


                                • Comme le corps, une « civilisation » n’est envahie que si elle est affaiblie de l’intérieur. C’est aux occidentaux de revoir leur copie,,,(éthique, consumérisme).


                                  • BA 27 juin 07:45

                                    L’Union Européenne se disloquera, comme l’empire romain d’occident s’est disloqué.


                                    Les barbares sont déjà là.


                                    Les barbares sont déjà entrés.


                                    En 27 avant Jésus Christ, Auguste fonde l’empire romain.


                                    En 395, l’empire romain se divise en deux parties : l’empire romain d’occident (capitale : Rome), et l’empire romain d’orient (capitale : Constantinople).


                                    En 476, un barbare, Odoacre, a renversé le dernier empereur romain d’occident, un adolescent âgé de 15 ans.


                                    Ce jour-là, le 4 septembre 476, le barbare Odoacre achève l’empire romain d’Occident, qui agonisait depuis des décennies.


                                    D’autres peuples barbares ont envahi l’empire romain d’occident.


                                    Attaqué de tous les côtés, l’empire romain d’occident se désagrège, se disloque, et meurt.


                                    A la place de l’empire romain d’occident, des nouveaux royaumes barbares apparaissent :


                                    le royaume d’Odoacre est en vert clair sur la carte ci-dessous

                                    le royaume des Ostrogoths est en bleu clair

                                    le royaume des Ruges est en gris foncé

                                    le royaume des Thuringes est en gris clair

                                    le royaume des Alamans est en orange

                                    le royaume des Francs est en violet

                                    le royaume des Burgondes est en rose foncé

                                    le royaume des Wisigoths est en gris clair

                                    le royaume des Suèves est en vert foncé

                                    le royaume des Vandales est en orange foncé


                                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Royaumes_barbares#/media/File:Europe_and_the_Near_East_at_476_AD.png


                                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 juin 13:59

                                      Une différence parmi tant d’autres :

                                      les Barbares de Rome étaient embauchés comme mercenaires, avec leurs codes de lois, ce qui n’est pas le cas, du moins jusqu’ici, des hordes de va-nus-pieds qu’évoque l’auteur.

                                      Peut-être qu’on y viendra un jour mais voir ça ici et maintenant, c’est un peu gros.


                                      • ddacoudre ddacoudre 27 juin 22:20

                                        Bonjour Je m’attendais à ce développement bien structuré par ailleurs. pour justifier et caché la xénophobie et le racisme le plus souvent sous le couvert d’un nationalisme et de ses racine Du développement que tu as fait il est difficile de considérer que tu ne sois pas cultivé tu dois donc savoir que les argument s que tu avances valent pour toutes les civilisations. Soutiendrais tu que la christianisation de la Rome sous Constantin nous qualifie de barbare. Pourquoi oublier que parmis les barbares qui attaqué il y avait les francs qui ont donné la France, les alemans et les goths qui ont donné la Germanie ,puis l’Allemagne, Nous n’avons pas à nous plaindre de l’invasion des francs ils ont donné la France tu as raison il ne faut pas oublier son histoire, que nous étions un peuple barbare qui vivaient dans ma crasse par rapport aux romains. L’histoire des peuple tien aux région économique dans lesquelles ils sont installés Les tribus amazoniennes n’ont pas besoin ni d’avion ni de pyramides, car elle ont leur besoin à portée de main. Elles s’intruisent de ceux qui leur est utile pour respecter ce dont elles dépendent et ceux comme nous qui voulons les déloger pour exploiter du bois de l’or du pétrole nous nous comportons comme les barbares, sauf que l’on va pas être assez cons pour nous invalider nous même, alors on dit que nous les civilisations, les considérons, fallait il pas être barbare pour exterminer les amérindiens et leur civilisation. C’est con il nous arrivé ce que l’on a fait Aix autres pour les pilier, comme les barbare la Rome. Aller l’on parie sur le futur nom de la france. Cordialement ddacoudre overblog

                                        .


                                        • Ouam Ouam 28 juin 18:13

                                          @ddacoudre
                                          Bonjour...
                                          Je reprend cette phrase précisément
                                           
                                          "....Nous n’avons pas à nous plaindre de l’invasion des francs ils ont donné la France tu as raison il ne faut pas oublier son histoire, que nous étions un peuple barbare qui vivaient dans ma crasse par rapport aux romains.

                                          « 
                                           
                                          J’en déduis donc vu la nature de tes propos qui au moins cette fois sonts précis et clairs et sans equivoque possible
                                          Lorsque d’autres peuples ne vivent pas dans la »modernité« (les crasseuxs ici) il est de bon ton de les envahir pour leur »distribuer«  »LA« civilisation....
                                          Parce que tu ne peut exclure un pays et une forme d’invasion de celles d’autres pays, ou alors c’est inexpliquable comme position (pour rester gentil)
                                           
                                          Un admirateur de toujours des »sous hommes« du pati socialiste d’antan ?
                                          (vu ta culture générale je t’epargne les liens)

                                          Donc (d’apres toi) il ne fallait pas partir ni de l’Algérie, ni de l’Indo Chine...
                                          et encore moins des »colonies« d’Afrique

                                          Enfin bref »vive les bienfaits du néo-colonialisme chez les crasseuxs....« 
                                          Tu te rends compte de ce que tu a rédigé ci dessus !?!
                                           

                                           »Bonjour Je m’attendais à ce développement bien structuré par ailleurs. pour justifier et caché la xénophobie et le racisme le plus souvent sous le couvert d’un nationalisme et de ses racine"
                                          Lire ceci en ayant lu ce que j’ai quoté ci dessus...
                                          Incommentable smiley

                                          Un égarement provisoire ?, la chaleur ?, un piratage du pseudo ?


                                        • Ouam Ouam 28 juin 18:26

                                          C’est vraiment dommage car je suis okay pour le reste...
                                          Mais cette partie ci, c’est resolument NON.

                                          J’ai l’impression d’entendre les discours des exs colons d’algérie (et d’ailleurs) qui onts « apporté la modernité auxs crasseuxs » en se refugiant derrierre ce genres d’arguments fallacieux pour le cautionner,
                                          meme si c’est ensuite noyé dans des chose que je peut approuver
                                          non ce n’est pas possible, cela ne peut passer sans une mise au point.


                                        • raymond 28 juin 19:23

                                          @ddacoudre
                                          vraiment un superbe commentaire SUPer structuré, bonsoir au panda


                                        • ddacoudre ddacoudre 29 juin 16:46

                                          @Ouam

                                          Bonjour Je n’ai. Pas compris ce qui te choquais Toutes les civilisations disposent de Totems et tabous autour desquels elles s’organisent, et bâtissent ce qui elles jugent nécessaires pour leur épanouissement. Cela se fait sur une base inégale qui dépend des territoires que l’on occupent, et de la richesse que l’on pourra en retirer pour vivre, et poussera par nécessité à aller voir ailleurs, c’est pour cela que l’homme a essemer sur la planète, aucun n’était plus barbare qu’un autre. Tout dépend de ce que l’on prend en référence pour décider de ce qu’est un acte civilisationnel

                                          Certes les Romains était propre cela ne les a pas empêcher de tuer à tour de bras pour étendre un empire en vu d’un besoin seulement cupide qui était de s’approprier la richesse des contrée conquise, comme bons nombres d’état européen ont fait, toujours sous le même prétexte fallacieux apporter la civilisation. Nous faisons en côté cela sous d’autres paradigmes, comme si les autres devaient vivre leur histoire comme ma notre alors qu’elle est naturellement différentes du fait qu’elle est approprié au territoire ou elle c’est construire, et si les usage sont importable les territoire ne le sont pas, alors il faut laisser le temps au temps Nous jugeons barbare un membre de Daech qui Coupe la tète au sabre. Si nous n’avions pas abolie la peine de mort nous aurions pu leur vendre des guillotines pour que ce soit plus civilisé J’ai rencontré un mort il m’a dit en ai rien à foutre de vos débats de débiles moi je ne voulait pas mourir simplement sale ou propre. Cordialement ddacoudre overblog


                                        • Kapimo Kapimo 27 juin 23:13

                                          Un point de vue intéressant sur le sujet, qui considère que le suicide de la civilisation occidentale est déjà actée :

                                          https://lesakerfrancophone.fr/lechec-de-la-complementarite-du-multiculturalisme-au-culte-du-diable


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès