• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nous sommes tous des réactionnaires

Nous sommes tous des réactionnaires

Alors que je sirotais un chivas dans mon bain moussant, me vint une idée saugrenue. Finalement, nous sommes tous des réactionnaires.

Aujourd’hui certains freinent des quatre fers devant le train néo-libéral transportant les wagons pléthoriques du progrès (musique de journal 20h, pluie de pétales dorés). A moins que ça ne soit l’inverse, finalement on ne sait plus trop. Il avilie les hommes, osant prendre leurs pires vices pour en remplir sa chaudière.

Et ça gaze. Ce combustible est indéniablement efficace pour optimiser la quantité de travail fournie par le moindre trouffion. Mais le train va comme un jeune chien fou en pleine puberté. Il montre son bout turgescent à quiconque, il pisse là ou il mange, il mange là ou il chie : moralement et en pratique, c’est un désastre.

Oui mais, répliquent les hommes modernes. ça produit de la richesse, ça nous donne du boulot.
La richesse c’est important, moins on en a plus on en manque, jusqu’à n’être plus tout à fait un homme (en tout cas pas du tout un winner, ce qui est déjà très grave).
Le boulot ça occupe bien. Vu que la moitié pense à la quéquette pendant que l’autre, privée de la quéquette, complote dans son coin, il parait sage d’emplir les mains et les esprits de besognes envahissantes. Et ça produit de la richesse ! Automatiquement ! Un peu comme Midas aux toilettes, il suffit d’en chier pour que l’or coule à flot. Notez que la crotte d’or ne revient pas forcément au protagoniste principal, ni au concepteur des toilettes. Mais on prend bien soin de leur laisser à chacun un petit bout de merde dorée, dans lequel ils s’admireront, fascinés par leur reflet anobli dans le métal. Ils sentiront bien une odeur fétide à l’occasion, les chochottes se boucheront le nez, les plus atteints n’auront qu’à se démerder !
En bref et même contre tous, il ne faut pas arrêter cette locomotive en furie, cette diarrhée miraculeuse d’abondance, au risque de tout perdre.
Il faut donc que rien ne change, pour que tout change constamment. Un équilibre sera atteint, peut-être, mais l’essentiel est le chemin a dit un grand sage qui s’appelait.. disons qu’il s’appelait Milton Friedman, ça ira bien.

D’un côté des réacs désabusés regardant passer les trains de marchandises, certains rageurs bloquant les voies avec quelques barricades langreuses, de l’autre les réacs bon teint, somnolant dans le wagon première classe ou chuchotant à l’oreille du conducteur. Les premiers sont étourdis par la vitesse et veulent la mater, briser son hystérie et son cortège d’angoisses. Les seconds sont ivres d’inertie au sens premier du terme : ils ne souhaitent que la conservation de la vitesse. Ils souhaitent même de l’accélération, cette chute horizontale qu’est un train à grande vitesse accélérant de tous ses caténaires, quitte à saboter les freins.

http://bilouteplug.biloute.org/wordpress


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Robert Biloute Robert Biloute 19 octobre 2012 10:37

    Le point Capello :
    langreux (du picard) : chétif, faible 



    • LE CHAT LE CHAT 19 octobre 2012 11:06

      hier soir , je me suis cuisiné des poireaux à la flamande , un plat traditionnel de par chez moi , au lieu de manger les plats cuisinés de la grande distribution , quel vieux réac je suis ! smiley  smiley  smiley  smiley


      • Robert Biloute Robert Biloute 19 octobre 2012 11:21

        De la pire espèce Mr le chat, si en plus vous avez fait pousser ces poireaux, vous êtes un dangereux terroriste économique.
        Ces poireaux à la flamande m’ont l’air délicieux, je me taperais bien une bonne flamiche !


      • LE CHAT LE CHAT 19 octobre 2012 11:49

        la Flamiche  , c’est délicieux aussi , tout comme la tarte au maroilles , la carbonade flamande le moule frites et le coq à la bière ! ma cuisine est à la pointe de la réaction !


      • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 19:20

        Des poireaux à la flamande ?

        Chez nous, cela devient vraiment réactionnaire.
        Traditionnel ?
        Tu vas peut-être passé au waterzooie, au carbonnade flamande, aux chicons (pardon, aux endives, pour toi) ? 
        Fais gaffe si tu arrives aux choux de Bruxelles, 
        Là, on va rire, mais à distance respectable. smiley


      • Robert Biloute Robert Biloute 19 octobre 2012 11:54

        rha la carbonnade au pain d’épices, avec une sauce à la bière limite caramélisée, c’est prodigieux. Ce soir je fais du poireau à la flamande, merci le chat je sens que ça va déchirer.


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 octobre 2012 13:09

          Alors que je sirotais un chivas dans mon bain moussant, me vint une idée saugrenue.

          C ’aurait été une vieille prune auriez-vous eu la même idée  ?


          • Robert Biloute Robert Biloute 19 octobre 2012 13:43

            Si j’avais eu une vieille prune, j’aurais eu beaucoup plus d’idées, et des meilleures !

            Mais l’élément essentiel ici est bien sûr le bain moussant.

          • Robert Biloute Robert Biloute 19 octobre 2012 14:15

            ça me rappelle que j’ai oublié de radoter, en citant « le président » dans le film de Verneuil :

            « je suis anarchiste et conservateur, dans des proportions qui restent à déterminer. »
            Ya souvent rien de plus à dire finalement...

          • LE CHAT LE CHAT 19 octobre 2012 14:30

            @edelweiss

            heureusement que le captain sirotait pas un viel armagnac !
            vieillard = electeur de Sarkozy
            maniaque = fouille merde = gestapo

            là on passait les mimites ! smiley


          • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 octobre 2012 18:57

            Il n’ y a qu’ une seule famille de réactionnaires en France c ’est la 
            famille Marcel Dassault .


            • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 19:07

              Saut Captain,

               La famille Marcel Dassault ?
               Là, je ne suis pas sûr.
               Dans ces milieux on ne rigole pas tous les jours.
               On boit de l’acide réactionnaire.
               Vous n’êtes pas invité ? smiley

            • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 19:08

              J’ai laissé volontairement « rapproche » au singulier.

              Quand on se rapproche on ne fait plus qu’un non ?

            • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 19:04

              Bonsoir Robert,

               Moi, aussi j’ai de bonnes réflexions dans mon bain.
               Je lis des articles écrits par celui que j’ai appelé mon sel de bain.
               Un compatriote qui s’appelle de son nom « Sel ».
               Curieux d’avoir un nom pareil. non ?
               Mais je vais lire ses bafouilles toutes les semaines dans mon bain.
               Parfois, elles me servent pour mes propres articles.
               Jeudi prochain, je me concoctais un article pépère avec de l’humour à l’enfoiré. 
               Vous y serez repris.
               Je ne sais si la photo de votre avatar correspond à la personne qui écrit.
               Mais vu les rappels que vous faites, cela ressemble.
               Je ne suis pas comme Captain.
               Je l’ai dit ailleurs sur cette antenne. Je ne bois que de l’eau, seulement parfois un peu colorée. Cela ne m’empêche nullement de rire très souvent. Même seul, et parfois accompagné.
               Gabin a été un de mes fans au ciné.
               On manque des belles gueules d’amour comme lui.
               Le Chat, (non pas celui qui me précède dans les commentaires et que je connais bien), le film, me laisse un souvenir comment dirais-je, malicieux. 
                
                

              • Robert Biloute Robert Biloute 19 octobre 2012 19:17

                Bonsoir l’enfoiré,


                Je suis plutôt un jeune con en fait, quoique plus bien frais déjà..
                « Le chat », film incroyable, ambiance hallucinante, je le reverrais bien tiens ! 

              • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 19:23

                Je n’ai peut-être pas la même bouteille, mais le bouchon tiré pourrait avoir une odeur identique. 

                Dommage que nous ne sommes pas des bouteilles de vin, d’ailleurs.
                Notre prix augmenterait avec l’âge. C’est d’ailleurs le seul breuvage qui le fait.

                C’est vrai, ils nous manquent ces films d’époques révolues.


              • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 19:29

                Savez-vous quel est le plus ancien sur cette antenne et qui y est encore ?

                Emile Mourey, depuis mi 2005, et lui publie encore ici. 
                Moi, arrivé un peu plus tard. J’ai lâché. 
                Je me réfugie derrière les palmiers en fleurs. Je commente, mais ne publie plus.
                En contrôlant où les noix de coco tombent et à quel rythme.

                 

              • Le péripate Le péripate 19 octobre 2012 19:36

                La réaction a une très vieille histpoire qui commence avec Platon et tous les collectivismes qui ont suivis.
                La réaction, c’est le retour à la tribu, le refus de la société ouverte.


                • L'enfoiré L’enfoiré 19 octobre 2012 19:57

                  « le retour à la tribu, le refus de la société ouverte. »
                  Yes, Sir. That’s right. It’s the case. Even with old people who are also falling in the game.
                  You are voting republican as I can see in your about description.
                  As I mentioned in one of my item, it’s a specificity of the french version of Agoravox.
                  Look at the italian or the belgian ones, and you’ll see a big difference.
                  Have a good evening.

                  J’ai parlé en anglais puisque j’ai vu Le peripate, le fait
                  Traduction sur demande. Bien sûr. smiley


                • L'enfoiré L’enfoiré 26 octobre 2012 08:56

                  Bonjour Robert,

                   Comme j’ai repris ce lien pour mon article du jour, je me devais de vous le signaler.
                    smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires