• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nouvelle politique anti(sur)nataliste en Inde – Fake ou censure (...)

Nouvelle politique anti(sur)nataliste en Inde – Fake ou censure ?

 

Comme "Capital" en informait récemment ses lecteurs, 

https://www.capital.fr/economie-politique/linde-propose-une-solution-radicale-avec-contrepartie-pour-lutter-contre-la-surpopulation-1410142#utm_medium=email&utm_source=capital-alertes

l'Inde aurait décidé de tester sur une large partie de sa population, une nouvelle politique destinée à freiner sa croissance démographique, dans une mesure répondant aux crises sanitaire, climatique et environnemetale dont souffrent l'humanité et son habitat. Serait-ce la manière indienne de répondre aux alertes que s'apprête à officialiser le GIEC, après que des indiscrétions journalistiques les aient anticipées ?

D'autant plus difficile de le savoir qu'à l'heure où sont écrites ces lignes, la "grande presse" ne se bouscule pas pour reprendre l'article dont le lien est fourni ci-dessus.

Mais peut-être s'agit-il simplement d'une fake-new, dont Internet est coutumier, à moins qu'opère la censure de ceux qui s'en remettent inconditionnellement aux dogmes surnatalistes hérité des Saintes écritures par les religions du Livre. L'avenir le dira, la vérité finissant toujours par sortir du puits.

Quoi qu'il en soit, la limitation à 2 du nombre d'enfants par couple, dans le pays le plus peuplé du monde, constitue un signal fort, à contrepied du retour récent de la Chine sur ses dispositions à ce sujet, mais les ambitions géopolitiques de l'Inde ne sont pas celles aussi clairement affichées que poursuivies par sa voisine asiatique.

En outre, l'instauration d'une prime à la stérilisation pourrait être non moins significative d'une politique sociale, au-delà du démographique. Un tel levier financier pourrait en effet constituer un premier pas vers un revenu (RUMI – Revenu Universel Minimum Inconditionnel) destiné à isoler ses bénéficiaires du niveau zéro de la richesse, pour vaincre une surnatalité répondant à l'absence d'aides sociales à la vieillesse.

Invitation à lire par ailleurs : 

Le syndrôme de l'autruche https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/10/le-syndrome-de-lautruche.html & 

Lettre ouverte à propos du revenu universel https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2021/05/lettre-ouverte-aux-partisans-de.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Claude Courty Claude Courty 27 juillet 10:29

    Merci à mon fidèle « abonné » qui s’empresse d’attribuer anonymement à chacun de mes articles – dès publication et sans bien entendu se donner la peine de les lire – l’étoile unique infâmante ; que je m’empresse évidement de pondérer par l’appréciation la plus élogieuse. De bonne guerre, non ? 😜

    Ceci pour prévenir les visiteurs attentifs aux étoiles attribuées à une article.


    • sylvain sylvain 27 juillet 16:00

      @Claude Courty
      ah vous avez du vexer quelqu’un . Moi j’en ai plusieurs, mais ils se lassent vite . Faut dire que ça fait pas bien mal, au contraire même .
      Pas étonnant que la Chine ai stoppé sa politique de l’enfant unique, le gouvernement a constaté dans des zones test que de toutes façons, les chinois ne faisaient plus beaucoup d’enfants . Ils ont passé cette drole de frontière, mal définie, ou l’humain freine considérablement sa reproduction de lui même .


    • Claude Courty Claude Courty 27 juillet 18:03

      @sylvain

      … quand les religions qui y sont pratiquées ne se mettent pas en travers.

      Au-delà de géopolitiques ayant peu de choses en commun, Chine & Inde se positionnent différemment par rapport à leurs religions et à leur influence sur l’opinion publique, le sentiment religieux étant apparemment largement écorné par le communisme pour ce qui est le la Chine.

      À suivre, les réactions (? ??) à la politique familiale de l’Inde, pouvant contribuer à résoudre ses problèmes de surpopulation. Pour l’instant, silence retentissant de toutes parts.


    • sylvain sylvain 27 juillet 19:30

      @Claude Courty
      Pour l’instant, silence retentissant de toutes parts.

      C’est vrai, j’ai appris ça dans votre article . Il faut dire qu’on a fort a faire ici en ce moment . L’inde est largement composé de petite paysannerie traditionelle . Ca ne passera pas bien


    • Claude Courty Claude Courty 28 juillet 04:47

      Penser censure, comme fake, semble faire trop d’honneur à l’Opinion.

      Car comment expliquer que les habitués d’Agora vox s’intéressent aussi peu à l’Inde – pays de 1 393 409 000 d’habitant à ce jour et en voie d’être le plus peuplé de la planète – qu’aux effets

      de la surpopulation mondiale ?

      https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/10/le-syndrome-de-lautruche.html


      • chantecler chantecler 28 juillet 06:36

        @Claude Courty
        Oui et alors ?
        Qu’est ce que vous proposez pour « dénataliser » ?
        Si vous pensez que le problème c’est l’Inde , il me semble que c’est aux dirigeants indiens de prendre les décisions ...
        Comme la Chine l’a fait à une certaine époque .
        A moins que vous ne pensiez à des procédés plus radicaux ?
        En tous cas en tant que commentateur sur Agx , je ne vois pas ce que je peux faire .
        J’ai d’autres préoccupations plus immédiates .


      • Claude Courty Claude Courty 28 juillet 10:21

        @chantecler

        Pour dénataliser, je propose d’en débattre dès lors qu’un pays adopte des dispositions, plutôt que de faire la carpe ou s’en remettre à la Providence.
        L’Inde est le pays très bientôt le plus peuplé du monde et la question se pose mondialement, comme en témoignent les flux migratoires dont sont encombrés toutes les nations, à commencer par la France si j’en crois l’actualité.

        La surpopulation humaine est le premier des maux dont souffrent la planète et tout ce qu’elle abrite. Tous les autres fléaux en découlent, mis à part ceux résultant des caprices de la nature, que l’humanité ne fait qu’aggraver.

        Des solutions plus radicales existent (comme vous croyez utile de l’évoquer), déjà honteusement appliquées par l’homme en de multiples circonstances, pour éliminer ceux qui le gênent. Mais ces solutions pourront d’autant plus être évitées que d’autres, comme celles que prévoit l’Inde et d’autres pays avant elle, seront choisies après qu’elles aient été observées, débattues et ajustées autant que de besoin.

        Concernant l’exemple de la Chine, faut-il répéter que ce pays donne la priorité à sa géopolitique sur sa démographie ?


      • robert 28 juillet 11:31

        @Claude Courty
        Vous n’avez pas changé depuis votre pseudo « claudec », pas de solution donc.
        Pour baisser la population rapidement il n’y a qu’un seul moyen, assumez vos fantasmes.


      • Claude Courty Claude Courty 9 août 07:05

        @robert

        Des solutions sont proposées, depuis toujours, implicites mais se heurtant à l’aveuglement de la multitude moutonnière qu’elles dérangent. Mise au point ci-après :

        https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2020/10/le-syndrome-de-lautruche.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité