• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Nucléaire ? Les choix écologiques sont d’abord politiques

Nucléaire ? Les choix écologiques sont d’abord politiques

Peu à peu "Le nucléaire" est devenu la clef de voûte du système capitaliste, ce mode de production que nous voudrions abattre. Pourquoi ? Sans doute parce que "Le nucléaire" nécessite et permet une formidable cohérence sur les plans technologique, militaire, idéologique.
 

Sur le plan technologique

Le nucléaire a conduit tous les pays qui s'y sont engagés à une course folle dans la recherche, des prouesses de technologie, autant de formidables "bonnes" raisons d'accumuler du capital matériel et intellectuel, le tout nécessitant autant de ressources financières.
Innovation de matériaux, Centres de recherches divers et variés (le discret CERN en fait partie), Grandes Ecoles (d'ingénieurs... et de commerciaux, il faut bien vendre la sauce !), montages bancaires et budgétaires ahurissants, lourds et complexes. Ils deviennent de plus en plus fragiles.

 

Sur le plan militaire

Tache originelle (Hiroshima) le nucléaire s'est révélé la forme d'activité humaine qui aboutit structurellement à l'industrie de l'armement, que l'on s'est empressés d'appeler "défense".
Fusées, d'observation-recherche-intervention, radars, miniaturisation des coeurs de réacteurs pour les sous marins (ils sont quasiment tous militaires), centres de calcul, matériaux de protection...
Il faut rappeler qu'en pratique aucune norme civile (technique, sanitaire, environnementale...) ne s'applique au domaine militaire ! Le rêve !

Si les premiers usages (civils) de l'atome apparaissent dans la santé (Pierre & Marie Curie ; imagerie médicale... plus tard les dépistages deviendront excessifs), rapidement cette forme d'énergie a été développée pour la production d'électricité, toujours insuffisante par rapport à la demande. Il faur redire que pour les "Trente Glorieuses", sa consommation a augmenté de +7% par an, ce qui entraîne un doublement en dix ans, et donc du parc de centrales (à technologie contante).

La course au gigantisme nucléaire allait commencer ; parallèlement les "applications" militaires de l'atome sont devenues cohérentes & inévitables. Pourquoi ?
Les sommes engagées dans les programmes de construction des centrales sont devenues tellement importantes, sur des périodes longues (plus de 10 ans de retard à Flamanville...), que seule une justification bien plus forte que l'immédiat niveau de vie était requise.

La justification militaire fut la plus forte. L'argument d'indépendance de la Nation permet des sacrifices incroyables. Tout l'arsenal qui "dort" jusqu'à la prochaine guerre (fusées du plateau d'Albion...), est construit, mis en place, surveillé, etc...uniquement grâce aux impôts. 

Ces prélèvements fiscaux, sous de multiples formes, sont une amputation des richesses créées par le travail des hommes.

 

Sur le plan idéologique

Le nucléaire est la clef de voûte du complexe militaro-industriel. Cela signifie d'abord que tous ces "investissements" (?) colossaux sont "acceptés" par un consensus, une confiance-croyance, qui se veut inébranlable, en les possibilités de la Science, ses pouvoirs, ses bienfaits, et donc sa nécessité.
Cette cohérence idéologique se renforce par les risques et la peur immanents du danger nucléaire. Cette peur conduit à mettre en place un vaste réseau de surveillance, de vérifications, de codes, de procédures secrètes. Enfin la justification absolue est l'argument du Bien, du propre, du durable... pour longtemps (?).

Autrefois la "fée électricité" passait par les fils ; au début c'était "le progrès". Mais ces fils étaient la preuve tangible d'une dépendance quotidienne, bien loin de quelques attentes libertaires. Cette sujetion trop visible pouvait être remise en question.

Dorénavant l'électronique, la 5G, l'aérospatiale... etc., permettent un maintien invisible et un renforcement de cette dépendance-soumission.

La boucle est bouclée.

Chacun chez soi, individualisme forcené pour soi-disant compenser l'immense numérisation en marche de la société. Angoisse et peur de l'anonymat. Les idéologies sont étouffées. Il n'y a plus d'idéal.


Moyenne des avis sur cet article :  2.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 2 juillet 11:31

    sachant que toute vie sur terre procède de l’énergie nucléaire du soleil, il va falloir faire des révisions déchirantes smiley


    • Clocel Clocel 2 juillet 11:47

      @Gégène

      Justement !

      Bill et consort vaporisent toute sorte de merdes dans l’atmosphère pour nous protéger de notre ennemi héréditaire : Le soleil.

      Les écolos, on les aurait eu avant, ils nous auraient trouvé du pétrole...

      M’enfin...


    • Gégène Gégène 2 juillet 11:53

      @Clocel

      le pétrole, c’est juste un truc imaginé par le soleil pour nous faciliter l’utilisation de l’énergie solaire. merci, Râ !


    • SilentArrow 2 juillet 13:19

      @imago

      Au lieu de vous plaindre, fabriquez vous-même l’électricité dont vous avez besoin, ou apprenez à vous en passer.


      • eau-mission eau-mission 2 juillet 13:48

        @SilentArrow

        L’électricité domestique, c’est pas l’argument massue. Dans ma campagne ensoleillée (tout le monde n’est pas fan de la Sibérie) il est possible justement de la produire.

        C’est plus discutable pour l’industrie.


      • SilentArrow 2 juillet 14:21

        @eau-mission

        Pour l’industrie, la solution est le nucléaire. Je ne vois pas bien alimenter une usine de production d’aluminium avec des panneaux solaires ou de moulins à vent.

        Il faut maintenir un niveau de savoir-faire compétitif dans le nucléaire et investir dans la recherche, tant dans le but d’améliorer la sécurité que de développer les centrales futures à thorium ou autres.


      • PascalDemoriane 2 juillet 16:07

        On se moque de certaines copie du bac de nos lycéens comme symptôme du quasi-illetrisme et de l’éffondrement intellectuel de la jeunesse, mais franchement cet article là ci-dessus, sans queue ni tête, sans doute rédaction d’un boomer, leur parent, n’est pas là pour relever le niveau. Ceci explique t-il cela ? 


        • mmbbb 3 juillet 10:08

          @PascalDemoriane en France on aime beaucoup se moquer cela nous rassure .
          La dérison , le dénigrement , les francais sont tres doués dans ce genre d exercice .
          En revanche , cet auteur fut professeur , la je doute du niveau de l EDUC ! vraiment !
          Je tiens à le rassurer il y a eu des guerres avant l ere nucleaire celle de 14 18 fut particulièrement cruelle , l enfer sur terre .


        • mmbbb 2 juillet 16:18

          Article un peu bancal , le plateau d Albion a ete démantelé , il sert désormais aux scientifiques qui ont installé des appareils , des détecteurs de neutrinos ( si ma mémoire est bonne, dans les sous sols

          Quant à notre pays, si nous n avions plus de nucleiare militaire nous n existerions plus en tant que nation , nous serions sous la férule des américains quoi que depuis Sarko , la France a rejoins le commandement intégre de l OTAN

          Macron n a aucune crédibilité face a Poutine . Il pérore fait du théatre comme maman le lui a appris, mais sa voix ne porte pas , Des mots qui s envolent et qui renvoie la France a un etat de colonie .

          Le nucléaire est la clef de voûte du complexe militaro-industriel. c est assez faux, si cela etait le cas nous devrions avoir deux portes avions ( que nous pouvons nous offrir faute de budget ).

          Je rappelle que le General de Villiers a presente sa démission a Macron, Il demandait une rallonge de 800 millions d euros , L AME coute pres de 1 milliards d euros !

          Cette these n est pas recevable et je penche plutot pour la these de Pierre Conessa , le complexe militaro intellectuel ,Sur les plateaux de TV on voit plutot des connards tel le sieur BHL , ces va t en guerre qui veulent regler les conflits par les armes .

          Il y a l autre couillon, Kouchner le chantre du droit d ingérence etc etc

          Les militaires tel le General DESPORTES sont plus mesurés

          Quant a la production de l electricte dans le monde , elle est assurée à 80 % par le fossile .

          Vous êtes professeur ?


          • pemile pemile 2 juillet 16:25

            @mmbbb « Quant à notre pays, si nous n avions plus de nucleiare militaire nous n existerions plus en tant que nation »

            Faut l’oser celle-là et ça limite fort le nombre de nation ! Et celui qui n’a pas son flingue n’existe pas en tant qu’homme ?


          • lacerta 6russe2sioux 2 juillet 16:58

            @mmbbb

            ta memoire est bonne ... mais bizarement les trou dans le gruyere ne sont pas assez profond ni situé sous une couche de glace pour que ce soit « productif » .

            Article un peu bancal , le plateau d Albion a ete démantelé , il sert désormais aux scientifiques qui ont installé des appareils , des détecteurs de neutrinos ( si ma mémoire est bonne, dans les sous sols


          • mmbbb 2 juillet 16:58

            @pemile De Gaulle avait une vision , d assoir l autorité de notre pays , Son détracteur le plus violent Mitterand s est coulé fort bien dans le moule de la V republique
            Ce dernier n a pas arrêté le programme nucléaire et il a eu cette phrase juste ( je n apprécie guere Mitt ) ’ les pacifiques sont l à ouest , les missile sont à l est "
            J entends par nation, celles qui pesent .
            Je vous ferais remarquer que beaucoup de pays cherchent à posseder l arme nucleaire  !
            Les tensions sont grandes dans ce monde
             Pakistan Israel doivent lleur securite au nucleaire
            Si la Russie n avait pas fait peter sa premiere en 49, ce pays aurait connu la guerre conventionnelle .
            Dans la vie courante c est un peu pres la même chose, un homme barraqué aura moins de chance de se faire emmerder dans la rue .
            Vous pouvez croire en la bonté naturel du genre humain, c est votre droit .


          • mmbbb 2 juillet 17:00

            @6russe2sioux quoi qu il en soit , il n y a plus d armes nucleaires au plateaux d Albion


          • lacerta 6russe2sioux 2 juillet 17:03

            @mmbbb

            Non c’ est vrai aussi ...

            et nos 3-4 sous marin lanceur sont a merci d’ une detection ...
            de meme que nos bombardier sont a la merci de la maitrise des espace aerien .

            Enfin , une disuasion s’ use si on e s’ en sert pas sous forme d’ essait nucleaire , la koree du nord l’ as bien compris .


          • lacerta 6russe2sioux 2 juillet 17:06

            @mmbbb

            au japon on apelle ca la lecon du bambou nain ...

            un maitre d’ arme , tuais dix samurai par jour qui venait le defier pour se faire un nom .

            Et puis un jours , il decida de les recevoir assit sur un tapis de bambou nain sur lequel personne ne pouvais rester assis ...

            le nombre de pretendant au duel diminua drastiquement devant cette lecon d’ equilibre .

            Dans la vie courante c est un peu pres la même chose, un homme barraqué aura moins de chance de se faire emmerder dans la rue .


            Vous pouvez croire en la bonté naturel du genre humain, c est votre droit .



          • Albert123 2 juillet 18:18

            Dans une société fonctionnelle les aînés ne veulent pas détruire ce qui leur a fourni un confort de vie exceptionnel, ils l’entretiennent pour le léguer à leurs successeurs.




            • vachefolle vachefolle 2 juillet 23:28

              On va etre trés clair. Il y 3 sortes d’ecologistes.

              Les ecologistes politiques qui n’en n’ont rien a faire la planete, mais uniquement des pbs sociaux, wokistes, ou autres. Ce sont justes des politiciens ambitieux cherchant la derniere martingale pour passer a la télévision et se faire elire.

              Les ecologistes naifs qui par principe sont contres le nucleaire, mais ne comprennent rien a la physique, et croient toujors qu’on peut remplacer une centrale nucleaire par un vélo electrique et 3 eoliennes. En général ils habitent les grandes villes, ne promenent en vélo, et ne comprennent pas qu’on puisse avoir besoin d’une voiture à la campagne ...

              Les ecologistes rationnels qui ont compris que le nucléaire civil (qui na RIEN a voir avec les bombes nucléaires), est le SEUL MOYEN TECHNOLOGIQUE EN NOTRE POSSESSION EN 2022, permettant d’éviter l’effet de serre et l’effondrement des sociétés. PS ca n’empeche pas de développer a FOND les économies d’energie, ou le Renouvelable en complément, mais ces solutions ne sont qu’une toute partie du probleme.

              Pour les 2 premiers sortes d’écologistes, allez visionner les vidéos de Marc Jancovici et ecoutez jusqu’au bout. En 2 heures et un peu de bonne volonté intellectuelle vous passerez dans la troisieme catégorie.


              • LeMerou 4 juillet 07:47

                @vachefolle

                Bonjour, 
                J’adhère complètement à vos propos.

                Ont perçoit parfaitement dans cet article aucune rationalité, aucune connaissance ni science, par contre de l’idéologie oui et abondante de surcroît.
                Mêlant en plus le nucléaire militaire à celui du civil, ce qui n’a absolument rien à voir
                avec la problématique environnementale actuelle.

                Encore un article gratuit agitant l’épouvantail « atomique », qui malgré tout, reste à ce jour un des moyens les plus « propres » de produire cette électricité dont la civilisation actuelle à tant besoin et ces derniers grandissent de plus en plus.

                Si il est clair que ce type de production n’est pas le saint graal, c’est celui qui nous permettra de faire la bascule, sans trop de dégâts, vers un système plus sobre en consommations en tout genre.

                La mortalité par le nucléaire civil, est infiniment moins fortes que la mortalité procurée par notre mode vie, la pollution, etc.. etc... Quand à la quantité de déchets produite par cette énergie, la simple comparaison de masse cumulée depuis son existence avec celle que nous produisons tout les jours est ridicule.

                L’argumentaire portant sur la nocivité durable de ces derniers, est à mettre en comparaison aussi avec la durabilité des déchets actuels. L’humanité ayant tout même créé une île de déchets dans les océans, pollué ses nappes, etc... pour une durée que personne ne veut calculer, car quasi inconnue.
                Par contre pour les déchets du Nucléaire, c’est sûr qu’ils seront toujours présents alors que nous avons de fortes chances de ne plus être là, ou terriblement moins nombreux.


              • zygzornifle zygzornifle 3 juillet 09:44

                Avec la mort programmée du thermique plus la guerre Russo-Ukrainienne le nucléaire reste le meilleur moyen ....

                Le reste éolienne et solaire vu leur faible rendement ne peuvent être que des compléments ....


                • vachefolle vachefolle 3 juillet 09:59

                  Il faut rappeler qu’en pratique aucune norme civile (technique, sanitaire, environnementale...) ne s’applique au domaine militaire ! Le rêve 


                  en en fait vous racontez ABSOLUMENT N’IMPORTE QUOI.

                  A ce stade de l’ignorance, n’écrivez pas d’articles. ce que vous dites est TOTALEMENT FAUX.

                  TOUS LES SYSTEMES ET EQUIPEMENTS MILITAIRES DOIVENT RESPECTER LES NORMES CIVILES, car les militaires sont des civils comme les autres. L’armée doit EXPLICITEMENT demander des exemptions a l’application des règles civiles.

                  En réalité Les équipements militaires respectent les normes HSE, SDF,SAFETY équivalentes ou identiques au civil...

                  La raison est très pragmatique. Si un militaire (qui est un civil sous contrat) est blessé ou meurt durant son travail, l’armée risquerait d’être condamné par la justice.

                  Il n’y a qu’en situation de GUERRE ou OPEX, que ces conditions sont évidemment allégées. On n’a pas trouvé de moyen de faire la guerre sans avoir de militaire tué ou blessé.....

                  Alors d’accord, on n’en est pas encore a aller récupérer et recycler les débris des bombes qu’on a envoyé sur la tête de l’ennemi.



                  • bertin 4 juillet 10:41

                    Le principal argument des pronucléaires c’est le réchauffement climatique, probablement induit par le programme Haarp.

                    Rapport du Parlement européen sur HAARP et ses conséquences – Aphadolie


                    • jjwaDal jjwaDal 4 juillet 21:26

                      @bertin
                      Non, c’est essentiellement l’empreinte environnementale, car comparé à l’éolien et au solaire il consomme beaucoup moins de métaux au GWh produit, et nécessite un minimum d’espace pris sur la nature en amont (activité minière) et en aval (fonctionnement et élimination/stockage des déchet).
                      C’est toute la différence entre une énergie dense et des énergies diffuses mais dévoreuses de matériaux qu’il faut extraire.


                    • jjwaDal jjwaDal 4 juillet 15:27

                      Les slogans « écologiques » sont d’abord idéologiques et basés sur du ressentis pour l’essentiel. Par ex partir sur l’idée qu’on va profiter d’une énergie inépuisable avec le soleil et le vent, contrairement aux stocks finis d’hydrocarbures omet systématiquement qu’on troque la dépendance envers ces stocks avec ceux de métaux, y compris métaux rares. Or ces énergies étant diffuses (en plus d’être aléatoires) il faut des collecteurs gigantesques qui nécessitent une activité minière de très grande ampleur (si on supprime totalement et électronucléaire et fossiles) et donc un saccage énorme des écosystèmes. On hérite aussi d’une montagne de déchets dont on sait qu’on aura du mal à les gérer, si on apprend à le faire (toujours à échelle).
                      Les inconvénients du nucléaire sont connus et ne sont pas écologiques, vu qu’il a un bon retour sur investissement énergétique, une empreinte environnementale très compacte et un volume de déchets très réduit au GWh produit. Accessoirement il est peu émetteur en CO2 pour ceux que ça préoccupe.
                      Mais rien de rien, on va léguer aux générations à venir des paysages ravagés, une inutile montagne de déchets et une dépendance préoccupante envers les vrais détenteurs de la ressource métallique et les fabricants (essentiellement asiatiques à l’avenir, chinois aujourd’hui), contrairement à l’électronucléaire où le coût du « combustible » est marginal, l’essentiel étant du salaire d’ingénieur et le salaire de ceux qui construisent et font marcher la centrale (tous en local).
                      Avec le mix prévu par ces mêmes écolos on aura tous les inconvénients environnementaux et même des émissions de CO2 majorés par rapport à une option électronucléaire et des voitures thermiques redimensionnés (plus petits et plus légers).
                      On ne fait pas des choix de stratégie énergétique avec des émotions, on vient de le voir avec les sanctions imposées à la Russie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité