• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > On n’est pas sorti de la crèche !

On n’est pas sorti de la crèche !

Saint-Robert Ménard, avocat du catholicisme décomplexé, a déjà fait preuve, comme tout néo-converti, de beaucoup de zèle en la matière. Mais en portant le débat sur la crèche, les libres penseurs se trompent de combat.

L’intégrisme est une plaie, qu’il soit catholique [1], musulman, judaïque et même… athée. S’en prendre à l’installation d’une crèche, fut-ce dans un lieu public me semble une erreur de combat.

Certes, Bob Ménard est un mercenaire de la cause chrétienne. On l’a vu monter une grand’messe avec l’argent des Biterrois en ouverture des férias, un acte que ses prédécesseurs Aboud et Couderc, pourtant membres de la droite forte et décomplexée, n’avaient pas osé. Tout en combattant les signes des musulmans jugés trop ostentatoires. On n’est pas à un paradoxe près avec Robert Ménard, après tout, cet ancien dirigeant de « Reporters sans frontière » n’aime pas trop quand des reporters franchissent la porte de la cité dont il est le premier prélat, et surtout les frontières de l'hôtel de ville.

Trop de zèle tue le zèle…

Mais si Ménard en fait des caisses, si l’on ose dire, dans la séduction de l’électorat catholique, il serait de bon aloi de ne pas en faire trop dans la riposte. Après tout, bien qu’anticlérical assumé, Jean Yanne n’avait pas osé brocarder les croyants dans « 2 heures moins le quart avant Jésus-Christ ». Au contraire, même, dans une dernière scène d’anthologie, il se moque des ‘cons’ (dixit le mémorable discours de Coluche dans l’arène) qui regardent le journal télévisé avec Yves Mourousi annonçant en premier titre la naissance d’un bébé dans une étable à Bethléem, ce qui vaut la réplique cinglante de Coluche : « N’empêche, les conneries qu’ils nous passent à la télévision, la naissance d’un bébé dans une étable… Ça ne va pas changer la face du monde… Quoi, j’ai dit une connerie ? Ça va changer la face du monde peut-être ? » Evidemment, même si de nos jours on se moquerait de Jean-Pierre Pernault faisant l’ouverture sur un tel sujet, il faut reconnaître, comme Jean Yanne, que oui, ça a changé la face du monde.

Les Monty Python n’avaient pas osé non plus attaquer la figure du Christ dans « La vie de Brian ». Le projet initial était de brocarder des épisodes du nouveau testament, mais ils n’ont pas osé car de leur propre aveu « Jésus était un type bien ». Ils ont réussi avec talent à se moquer non pas de la religion (n’en déplaisent à l’Irlande qui a interdit le film pendant 8 ans), mais des excès que la dévotion peut créer (le fameux : « Je n’ai pas de problème avec Dieu, mais avec son fan-club » [2]). Jésus, un mec bien, dont on peut accepter des représentations de la naissance dans nos mairies, sans y voir une marque de dévotion religieuse ? Pourquoi pas, après tout.

Feliz navidad, merry Christmas, fröhliche Weihnachten

Déjà, pour détacher Noël de toute référence religieuse, il faudrait en changer le nom. En effet, Noël vient du latin natalis qui signifie « relatif à la naissance ». Le navidad espagnol à une racine voisine. Le Christmas anglais signifie « messe du Christ », et le Weihnachten allemand « nuit sacrée ». Si les libres penseurs veulent désacraliser et retirer toute référence à la naissance du Christ à la fête de Noël, il va y avoir un travail sémantique important à faire…

Par-delà ce travail sémantique, il y a aussi l’argument des « racines Chrétiennes » de la France. Si cet argument est souvent galvaudé à force d’être balancé inutilement par divers néo-conservateurs, il fait sens sur les bords de la Méditerranée - et donc à Béziers - où la fête de Noël a souvent été remplie de traditions dont les crèches font partie [3].

Peste religieuse ou choléra consumériste ?

Enfin, une dernière question à nos amis libres penseurs. Souhaite-t-il vraiment que la fête de Noël ne soit ouverte qu’aux représentants de la société de consommation ?

Soyons juste, contrairement à une légende urbaine, le père Noël n’est pas une création publicitaire, même s’il en est devenu l’égérie. Mais moi qui suis non-croyant, non seulement la présence d’une crèche ne me dérange pas dans un lieu public, mais elle me semblerait essentiel pour éduquer mes enfants [4]. En effet, Noël est devenu une orgie où les parents se gavent de foie gras et ont tendance à gâter les enfants plus que de raison, ce qui peut parfois provoquer des jalousies de retour de vacances (sans compter que rien n’est probablement plus angoissant pour un parent que d’ouvrir la liste de cadeaux de sa progéniture en espérant qu’ils n’ont pas demandé au père Noël ce que le père banquier leur refusera). J’aimerais présenter une crèche pour pouvoir dire à mes enfants que peu importe ce qu’ils mangent, ce qu’ils reçoivent, un homme n’a pas eu besoin de naître dans le luxe pour devenir quelqu’un de reconnu comme « un type bien », même parmi ses opposants. C’est là tout le symbole d’une crèche à mon sens. Et il est complètement déconnecté d’un quelconque cadre religieux, même si je me doute bien que Robert Ménard n’en fasse pas la même interprétation. Qu’importe, je ne suis pas Robert Ménard, les Biterrois ne le sont pas non plus et vous, chers lecteurs, non plus [5].

 

[1] A ce sujet, je suis assez étonné de voir les catholiques, si prompts à avoir organisé des manifs pour tous, ne soient pas davantage mobilisés contre le travail dominical, qui impacte pleinement l’exercice de leur culte. La peur de voir Marie-Chantal défiler aux côtés de René le syndicaliste ?

[2] Citation qu’on peut trouver attribuée à Woody Allen sur le net, mais je n’ai pas de sources suffisamment fiables pour en être sûr…

[3] Surtout en Provence, où les santonniers sont réputés. Ironiquement, la fantaisie avec laquelle ils créaient des personnages annexes (outre les bergers, ils aimaient sculpter des représentants de diverses professions plus contemporaines venus adorer le Christ, comme des gendarmes ou des ramoneurs par exemple) leur a parfois valu des critiques acerbes de l’Eglise qui recommandait des crèches plus sobres : un papa, une maman, un âne et un bœuf.

[4] En conditionnel car – mode « Ma Vie » - je n’en ai malheureusement pas.

[5] Enfin, sauf si Robert Ménard vient en ses lieux. Au cas où : Joyeux Noël, Bob !


Moyenne des avis sur cet article :  2.24/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Brady 5 décembre 2014 16:16

    Tiens, j’aurais parié sur une avalanche de votes négatifs en tapant sur Ménard et sur les intégristes de la laïcité, déjà 3 en quelques minutes depuis la publication, je ne suis pas déçu smiley.


    • juluch juluch 5 décembre 2014 17:04

      Intéressant votre article.


      On est de tradition chrétienne n’en déplaise à certains « progressistes » adeptes de la pensée unique et la présence d’une crèche pour la période de Noel est assez logique .

      Toutefois, tous le tapage qui est fait sur le ramadan ou autre fête exotiques n’ont pas l’air de contrarier ces libres penseurs.....un oublie sans doute. smiley

      Quid des porteuses de niqab et autres barbus en djellabas ou kippa ??

      Pour ma part je suis pas croyant du tout et complètement athée, mais les traditions doivent être respectées et non rejeté au nom de la laïcité qui est brandie que pour une catégorie et par pour les autres.....se serait raciste ou anti sémites !! smiley
      le geste du maire de Béziers dont je salut fraternellement les habitants, a eu une réaction courageuse face à .....la réaction justement.....et à un ras le bol général.

      • Brady 5 décembre 2014 17:29

        « Toutefois, tous le tapage qui est fait sur le ramadan ou autre fête exotiques n’ont pas l’air de contrarier ces libres penseurs.....un oublie sans doute. »

        Ah, je vous rassure, je connaissais une libre-penseuse née dans une famille musulmane, et elle est athée pour tout : judaïsme, catholicisme, et islam.

        Les libres-penseurs ne défendent aucune religion particulièrement, ils sont d’un athéisme que je trouve parfois trop borné (dommage car certaines atteintes à la laïcité sont dramatiques). Mais rassurez-vous, tout le monde est à la même enseigne !


      • juluch juluch 5 décembre 2014 19:40

        On peut être libre penseur, croyant, athée et ne pas imposer aux autres.


      • njama njama 5 décembre 2014 23:16

        @ juluch
        On est de tradition chrétienne n’en déplaise à certains...
        non, si français, si fille aînée de l’Église et patin-coufffin ... vous êtes de tradition franchouillarde catho ...
        une nuance me direz-vous, mais qui me paraît avoir son importance tout de même, car les contours du christianisme sont infinis et indéfinis comme les éclats du reflet des roches suivant l’angle de la lumière qui les atteint...
        tout ça pour vous dire que votre tradition chrétienne ne se réfère qu’à celle de votre chaumière
        Vous ne pouvez peut-être pas savoir combien il peut être désagréable se se sentir enrôlé dans des opinions à l’emporte-pièce comme celle que vous nous citez. Le français (dont je suis) de tradition chrétienne, eh bien ça m’emmerde un max, je vous l’avoue
        Merci d’essayer d’être plus prés à l’occasion
        très amicalement


      • njama njama 5 décembre 2014 23:18

        dsl pour la coquille, lire : Merci d’essayer d’être plus précis à l’occasion


      • Julien30 Julien30 6 décembre 2014 10:25

        « vous êtes de tradition franchouillarde catho ... »


        Ca veut dire quoi cette ânerie ?

      • Brady 5 décembre 2014 17:32

        (Après je ne voudrais pas non plus qu’on me fasse dire ce que je n’ai pas dit et que mon article devienne un must à l’extrême-droite, y a pas écrit ’Etienne Chouard’ ici).


        • César Castique César Castique 5 décembre 2014 18:50

          « Mais en portant le débat sur la crèche, les libres penseurs se trompent de combat. »


          Absolument pas, parce que ce qui est bon pour Ménard - qui doit avoir derrière lui 80 % des Français, qui ne comprennent rien aux réactions des hystériques de l’athéisme - est bon pour le Front national

          • Brady 5 décembre 2014 19:48

            Louis Aliot risque de n’être pas d’accord avec votre analyse...


          • César Castique César Castique 5 décembre 2014 20:00

            « Louis Aliot risque de n’être pas d’accord avec votre analyse... »


            C’est un cynisme qu’il ne peut pas se permettre, à tout le moins en présence de médiateux ou à portée de téléphones cellulaires. 

            Et cela s’applique tout pareillement à la vente de la moitié de l’aéroport de Toulouse à des Chinois mâtinés de Canadiens.


          • Tillia Tillia 5 décembre 2014 22:48

            « J’aimerais présenter une crèche pour pouvoir dire à mes enfants que peu importe ce qu’ils mangent, ce qu’ils reçoivent, un homme n’a pas eu besoin de naître dans le luxe pour devenir quelqu’un de reconnu comme « un type bien », même parmi ses opposants. C’est là tout le symbole d’une crèche à mon sens. »
            Je suis croyante et votre vision des choses me plaît assez 


            • Julien30 Julien30 6 décembre 2014 10:41

              « La laïcité va donc, une fois encore, utiliser sa gomme afin d’effacer tout trace d’héritage, d’identité… Non, elle va, au contraire, nous inviter à libérer notre pensée en accueillant l’identité des autres, comme le repas de rupture du jeûne pour le ramadan, à la mairie de Paris le 9 juillet dernier. Deux poids, deux mesures, diront les mécontents. Discrimination positive, diront les partisans. En fait, on voit là combien la laïcité inculte (!) est une de ces vertus chrétiennes devenues folles. En l’occurrence, il s’agit de l’humilité devenue vicieuse qui consiste à s’interdire ce qu’on favorise chez autrui. »


              • oncle archibald 6 décembre 2014 11:16

                Ce qui est le plus extravagant c’est que dans notre pays ou désormais la foi chrétienne ne se transmet pas plus que les autres « valeurs » au sein des foyers (les parents désormais comptent sur les autres pour tout, y compris la transmission de principes moraux, la pratique de la politesse, la tolérance, les bienfaits de la patience, de la non violence, etc etc ), donc dans ce pays en voie de déchristianisation, un pays ou l’on bidouille les livres d’histoire pour occulter Charles Martel et Jeanne d’Arc, ce sont les athées les plus intolérants qui rappellent ce que représente la crèche. 


                Sans eux les enfants n’y verraient qu’un bébé sur la paille d’une mangeoire et demanderaient c’est quoi ce berceau ? Il est nul ! Merci donc à ces ânes athées de contribuer à l’éducation religieuse des enfants, pour autant que leurs parents se souviennent de ce que représente la crèche et soient capables de le leur expliquer.

              • cassandre4 cassandre4 6 décembre 2014 14:19


                 Très bien vu archibald, voilà qui va mètre ces cons (décidément trop) de laïcards face à leur incommensurable conneries !

                 Trop bon !  :  smiley smiley)


              • Jonas 6 décembre 2014 11:19

                « Mais en portant le débat sur la crèche, les libres penseurs se trompent de combat. »

                Vous ne comprenez pas l’objectif.
                Il s’agit d’un combat idéologique mené par la gauche et l’extrême-gauche contre le Christianisme et l’identité culturelle et cultuelle française.
                L’association d’extrême-gauche antichrétienne et pro-islamiste « Libre Pensée » a porté plainte et obtenu l’interdiction d’une crèche de Noël en Vendée, alors que nous fêterons dans quelques semaines la Nativité du Christ.
                Mais « Libre Pensée » garde le silence lorsque l’État français finance plusieurs centaines de terrains et de mosquées pour les associations islamiques, des millions d’euros investis de la poche du contribuable, en méprisant totalement la loi sur la laïcité de 1905 séparant l’État et le Culte.
                http://www.amazon.fr/Ces-maires-qui-courtisent-lislamisme/dp/291761708X
                http://islamineurope.unblog.fr/

                Allez sur le site de « Libre Pensée », faîtes une recherche du mot « église » : 252 articles trouvés contre le Culte chrétien.
                faîtes une recherche du mot « mosquée » : ...... 0 article trouvé.
                http://www.fnlp.fr/

                « Libre Pensée », qui dit se battre pour préserver la laïcité, a les mêmes informations que n’importe quel journaliste, mais filtre toutes les dérives de financement de lieux de culte musulmans par l’État français, pour ne s’attaquer qu’au Christianisme.

                Depuis 2001, la mairie de Paris fête dans ses locaux la rupture du jeûne du Ramadan (un des cinq piliers de l’Islam), en invitant des membres de la communauté musulmane.
                En cet été 2014, Anne Hidalgo a déboursé 70 000 euros pour cette fête, argent du contribuable parisien.
                http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/08/24/01016-20110824ARTFIG00262-polemique-autour-de-la-nuit-de-ramadan-de-la-mairie-de-paris.php?pagination=2
                Dans cette réception, pas d’alcool, que de la nourriture halal, permettant le financement du culte musulman via une taxe reversée aux mosquées attribuant la certification.
                Pas de procès, pas de condamnation, où était l’association « Libre pensée » ?


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 décembre 2014 14:08

                  Les crèches sont nées à Naples, puis importées en Provence, où c’est une tradition,
                  même pour les athées.
                  Parce que c’est un mélange de traditions païennes et religieuses.

                  Comme toujours, les traditions païennes ont été récupérée par l’ Eglise Catholique, faute de pouvoir les faire disparaître... Personne ne sait exactement quand Jésus est né...
                  Ce qui enquiquinait l’ Eglise, c’était les fêtes païennes venues du fond des âges, qui tournaient autour du solstice d’hiver.
                  Ploc, ils ont collé Noël à ce moment là, pour noyer le poisson !


                  Mais cela n’a servi à rien. Pour la France paysanne, le solstice d’hiver, ce sont les jours qui rallongent d’un saut de puce et annonçaient le printemps, les récoltes etc.

                  En Provence nous avons gardé cette tradition païenne, « le cachofio », la bûche mise dans le feu de la cheminée, par le plus jeune et le plus ancien de la famille, avec les paroles traditionnelles :
                  « A l’an qué vin, et se sien pas maï, que non fuguen pas mens »
                  « A la nouvelle année, si nous ne sommes pas pas plus nombreux, que nous ne soyons pas moins ! »


                  Je me demande bien de quoi se plaignent ces « libre penseurs » ?
                  Ils ignorent que fêter l’équinoxe par des lumières, et Noël, c’est la même chose ?

                  Ils sont myopes ? Ils n’ont pas vu qu’il y avait obligatoirement un chameau ?
                  Et les Rois mages, Gaspard, Melchior et Balthazar ?
                  Que la scène se passe en Palestine, montrant que Jésus et sa famille sont Juifs ?
                  C’est pas une belle leçon d’œcuménisme, ça ?


                  Bon, alors supprimons Noël, et remplaçons tout ça pas des Halloween, et Pâques aussi !
                  Halloween, ses sorcières, ses monstres et autres horreurs, c’est vachement bien, ... puisque c’est américain.... 

                  • cassandre4 cassandre4 6 décembre 2014 14:09

                     

                     << LIBRE PENSEE >> la leurre ! bien entendu !  smiley


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 décembre 2014 14:22

                      Jonas,
                      Je crois plutôt que les uns et les autres nous jouent une tranche « du choc des civilisations », histoire de diviser un peu plus les Français...
                      Les crèches sont une tradition populaire, qui appartient à tout le monde.
                      Quand vont-ils tous foutre la paix aux Français, avec leurs histoires de religions ?


                      L’extrême droite s’est déjà approprié Jeanne d’ Arc qui n’en demandait pas tant, le drapeau, la Marseillaise, De Gaulle et maintenant les crèches...

                      Et les autres abrutis qui « tirent sur les mouches » comme dit Bricmont, histoire de mettre un peu la pagaille, de diviser et d’occuper les médias pour éviter de parler de la situation économique ... .

                      • doslu doslu 6 décembre 2014 15:15

                        La religion c’est comme la pornographie ça devrait être interdit aux moins de 18 ans


                        • Tillia Tillia 6 décembre 2014 15:45

                          La libre pensée, cerveau béant aux sottises, n’aura jamais de maturité car n’a pas de fondements solides pour s’y appuyer. 


                        • epicure 7 décembre 2014 20:42

                          Le rejet de la libre pensée, cerveau béant aux sottises inculquées par des autorités religieuses, n’aura jamais de maturité, puisque pour avoir une pensée mature, il faut une pensée libre, autonome.


                        • Baasiste 2 7 décembre 2014 21:06
                          une pensée autonome de quoi kk intellectuel, avoir une pensée autonome pour sortir le vomie intellectuel qui sort de ta bouche ? chaque fois que tu posts j’explose la merde que tu racontes donc j’en conclu que la libre pensée détruit la cervelle. tu es ta propre autorité ma couille ta cervelle délabré est ton seul guide ? comment un personne peut évoluer sans se référer à rien crétin ?
                          la pensée libre=subjectivité et relativité ça veut dire qu’on fais tous ce qu’on veux qu’on est immoral car tout est relatif.

                        • Baasiste 2 7 décembre 2014 21:09

                          « La religion c’est comme la pornographie ça devrait être interdit aux moins de 18 ans »

                          l’athéisme devrait être interdit, une pensée qui autorise l’homme à faire tout et n’imp quoi c-à-d à regarder de la pornographie.

                        • epicure 8 décembre 2014 20:50

                          Pour pouvoir argumenter il faut avoir une pensée autonome bouffon.
                          C’est pour ça que tu es incapable d’argumenter, mais uniquement d’aligner ignorance, mensonges et contradictions au fil de tes messages.
                          C’est toi qui devrait être interdit, et ton idéologie criminelle, mortifère, irrationnelle, tu es une insulte à l’intelligence humaine.

                          Non l’athéisme n’autorise rien ou n’interdit rien, l’athéisme c’est juste ne croire en aucun dieu.
                          Comme d’habitude tu m’attaques en prouvant que tu ne comprends pas ce dont tu parles, faute d’avoir de vrais arguments pour m’attaquer. L’ath"isme c’est juste une position personnelle.
                          D’ailleurs il y a des milliers, des millions de divinité auxquelles tu ne crois pas. Donc tu es un athée vis à vis de ces divinités.

                          Faire tout est n’importe quoi relève de lal logique particulariste, certains considèrent que leur particularisme est supérieur aux autres, et que cette supériorité leur permet tout : battre sa femme, tuer sa fille/sœur parce qu’elle fréquente quelqu’un d’une autre communauté, tuer des noirs ou des juifs, pouvoir vivre dans un grand palais luxueux pendant que d’autres vivent dans la plus grande des misères ( vatican, noblesse et rois par exemple dans le passé, capitalistes actuellement ), traiter ses esclave comme des bêtes jetables, rouler comme un gros con dans son 4x4, etc...

                          Au contraire la logique universaliste, demande une certaine réserve, et attribue à chacun les mêmes droits, et interdits les actes agressifs de domination.

                          Donc tu es encore mal placé pour me critiquer sur des choses qui sont du ressort de ton idéologie (logique des idées), pour la millième fois.....


                        • Jelena 7 décembre 2014 23:43

                          Les crèches c’est has-been... A présent que nous sommes socialos, place aux godes et vibros géants.


                          • JeanB 10 décembre 2014 16:53

                            Les intransigeants champions de la laïcité font tristement penser à ces talibans qui faisaient sauter les statues de Bouda, en ruinant une partie du patrimoine Afghan, parce qu’elles n’avaient pas leur place dans leur vision du monde.

                            Fossoyeurs de notre patrimoine qui prétendez sacrifier la culture religieuse (qui est aujourd’hui bien plus culture que religion faut-il le souligner) sur l’autel de la pureté de vos idées, vous êtes bien à plaindre.

                            Quelle sera donc votre prochaine cible ? Et quel monde merveilleux viendra remplacer celui que vous vous efforcez de mettre à mal ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Brady


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires