• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « On va les écrabouiller » : Macron et Philippe font le point à (...)

« On va les écrabouiller » : Macron et Philippe font le point à l’Elysée sur la stratégie du confinement

Que se passe-t-il donc dans le secret de l'Elysée, par ces temps de crise du coronavirus ? En exclusivité pour les lecteurs d'AgoraVox, nous avons tenté de reconstituer les confidences et cogitations d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe, dans ce dialogue (quasiment imaginaire) à la manière du Canard enchaîné. Amusez-vous bien, et surtout rassurez-vous : toute ressemblance avec les projets réels du gouvernement serait purement fortuite... ou presque.

 

Elysée, vendredi 27 mars 2020, 11h14.

 

Philippe : Bonjour, Président.

Macron (guilleret) : Bonjour, Edouard. Le vitiligo te va à ravir ! Quoi de neuf ce matin ?

Philippe : Rien de très nouveau, ô Jupiter ! Les médias poursuivent la propagande. Aucune tête ne dépasse.

Macron : Très bien. Et l'opposition ?

Philippe : Toujours tétanisée.

Macron : Parfait. (il semble réfléchir un instant, puis reprend) Le Pen s'est cru maligne en réclamant le confinement avant tout le monde ! Elle pensait faire coup double : se mettre en vedette tout en prenant l'avantage sur moi. Elle croyait que je ne pourrais pas le faire. Pourtant je l'ai fait. Elle a demandé son renforcement. Alors je l'ai fait aussi. (il sourit) Avec ses gros sabots, Bécassine a fait mon jeu et m'a facilité la tâche : ses ouailles ont été neutralisées et même ralliées à mon opération. J'ai pu pousser le bouchon de plus en plus loin, sans aucune résistance. Maintenant, il ne lui reste plus qu'à vociférer contre l'effondrement de l'Etat, quand l'Etat démontre jour après jour sa toute-puissance...

Philippe : Telle est prise qui croyait prendre !

Macron : Et du côté des intellectuels ?

Philippe : Pareil. Presque tous en PLS.

Macron : Presque ?

Philippe : Onfray continue de s'agiter...

Macron : Onfray conteste le confinement ?

Philippe : Non, quand même pas ! Au contraire, il a violemment dénoncé les récalcitrants des banlieues. ll les a accusé de mettre en danger le reste du pays en ne le respectant pas (1).

Macron : Très bien, c'est le principal.

Philippe : Même topo pour les syndicats. Ils protestent contre les ordonnances, mais ça s'arrête là. Pas une critique contre le confinement. Mieux, ils en redemandent eux aussi (2).

Macron : Ils sont dans leur rôle, c'est ce qu'il faut.

Philippe : Oui.

Macron (prenant un air inspiré) : Le confinement muselle et ruine le pays. Il rend possibles nos tours de vis et permet, en même temps, de les justifier. Le confinement, c'est la clef de tout. Grâce à lui, nous pouvons enfin mettre à exécution tous nos projets. Plus de Parlement, plus d'opposition, plus d'opinion publique, plus de Gilets Jaunes pour nous mettre des bâtons dans les roues. Tant que personne ne conteste le confinement, on avance. En marche !

Philippe : Tu es un génie.

Macron : Je sais. Et du côté du virus ?

Philippe : Comme prévu, les chiffres de l'épidémie continuent de grimper en flèche. A priori, on a encore devant nous une belle marge de progression. Comme pour toute bonne grippe (3). Ça n'empêche pas Le Monde d'en faire sa Une tous les jours sur un ton d'apocalypse.

Macron : Parfait.

Philippe : Oui, tout roule. 

Macron : Au fait, le taux de létalité du "corona" à 0,1% continue d'être caché ?

Philippe : Totalement. Quelques histrions prêchent dans le désert sur Internet ou s'excitent sur les réseaux sociaux. Mais personne ne les écoute. Rien ne filtre, ni dans la presse, ni dans aucun média.

Macron : Pourtant Raoult et Caumes l'ont dit publiquement (4).

Philippe : L'omerta fonctionne quand même.

Macron : Vraiment ?

Philippe : Comme je te le dis. Le rouleau compresseur de la propagande est là pour ça. Tous les jours, dans le sillage du Monde, les télés, les radios, les journaux alimentent la psychose en comptabilisant les morts. Du matin au soir. Ils font très bien le taf. Les cas avec complications, les agonies sont décrites avec tous les détails cliniques, pour frapper l'imagination. A l'occasion, quelques victimes jeunes, bien que rarissimes, sont mises en avant.

Macron (triomphant) : Et puis à la fin, c'est comme à la fête foraine : à tous les coups l'on gagne ! Soit l'épidémie de Covid-19 est meurtrière, et on dira que c'est la preuve que le confinement s'imposait. Soit l'épidémie tue moins qu'une grippe classique, et on dira que le confinement a porté ses fruits et sauvé des dizaines, des centaines de milliers de vies...

Philippe : Imparable !

Macron : Et les Français dans tout ça ? Ils en sont où ?

Philippe : Toujours aucune réaction.

Macron : Même après dix jours de libertés publiques suspendues et de paralysie de l'activité économique qui torpille le pays ?

Philippe : Oui.

Macron : Même après les 25 ordonnances qui démolissent le code du travail ? (5)

Philippe : Oui. C'est entré comme dans du beurre.

Macron : Bon, puisqu'ils sont stupides à ce point-là, on va pouvoir encore charger la mule. Je te le promets : on va les écrabouiller. (Ils éclatent de rire)

 

(1) Voir ici

(2) Voir par exemple ici ou ici

(3) En 2017, la grippe a fait 15 000 morts en France. Elle tue en moyenne 10 000 personnes chaque année. Voir ici.

(4) Le Pr Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à l'Hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris, pouvait ainsi déclarer : "Le taux de létalité [du Covid-19] a tendance à baisser depuis le début de l'épidémie. Il a d'abord été estimé à 15%, puis à 2%, puis à 1%. Dans les études, actuellement, on dit 0,5 à 1%. Mais le problème c'est qu'on ne connaît pas le dénominateur, et plus notre connaissance progresse sur le nombre de patients infectés (...), plus on se rend compte qu'il y a énormément de gens qui sont infectés avec peu de symptômes voire pas de symptôme du tout. Et donc on estime que le taux de létalité est probablement moindre que celui qu'on a calculé jusqu'à maintenant. Et je pense qu'il va terminer autour de 0,1%, (...) donc on va se retrouver avec un taux de létalité globalement proche de celui de la grippe. (...) Le virus lui-même (...) n'est pas la peste du Moyen-Âge, clairement. [C'est un] virus émergent, pas très grave.Voir ici la vidéo.

Le Pr Didier Raoult, directeur de l'IHU Méditerranée Infection, ne dit pas autre chose : "(...) Bien sûr, les maladies infectieuses sont des maladies d'écosystème, mais on ne trouve pas [avec le Covid-19] une catastrophe qui justifie des mesures dignes d'une catastrophe atomique. Par ailleurs, si on regarde ce qu'est la mortalité de cette maladie, c'est assez difficile à évaluer, mais il y a, au moins, un endroit dans lequel c'est facile d'évaluer une part de la transmission, et la part de la mortalité. C'est cette grande folie qu'ont fait les Japonais en coinçant tout le monde sur un bateau de croisière, avec des gens dont la moyenne d'âge était extrêmement élevée, commme les croisiéristes en général. Il y avait à peu près 3000 personnes [sur le bateau]. Là-dessus, il y en a 700 qui sont tombées malades et 7 qui sont mortes. Dans la population la plus à risque, la mortalité est de 1% ! Donc il faut arrêter de raconter des choses qui terrifient les gens. Bien entendu, si vous ne testez que les gens en réanimation (...) vous aurez une vision de la gravité de la maladie qui n'aura rien à voir avec la gravité de la maladie, [car] la gravité de la maladie des gens qui sont en réanimation généralement est très grave. (...) Moi je ne vois pas de signaux de mortalité qui soient spécifiquement redoutables [par rapport à une grippe classique] (...)" Voir ici la vidéo

(5) Aperçu des ordonnances de Macron annoncées le 25 mars 2020.

Nouveau rythme hebdomadaire : 48 heures au lieu de 35 heures.

Dans les "secteurs stratégiques", possibilité de monter à 60 heures de travail hebdomadaire (soit 12 heures par jour).

Les heures supplémentaires sont majorées de 25% à partir de la 36ème heure.

Le patron pourra demander aux employés de :

- Travailler le dimanche.

- Travailler sept jours sur sept.

- Réduire le temps de repos.

Le patron pourra :

- Imposer les dates de vacances.

- Refuser un congé.

- Annuler les vacances un jour avant (contre un délai de quatre semaines jusqu'à présent).

Dans les secteurs dits "stratégiques" (transports, logistique, agroalimentaire, agriculture, énergie, télécommunications, etc.), le repos minimum entre deux journées de travail pourra être ramené de 11 à 9 heures.

Ces dispositions s'appliquent (au minimum) jusqu'au 31 décembre 2020.

Objectif officiel, selon Edouard Philippe : "Poursuivre le travail et endiguer les licenciements massifs et les faillites qui ruineraient des milliers d'entreprises et des millions de Français".

Sous prétexte de "crise" (fabriquée de toutes pièces par Macron et son absurde confinement général), toutes ces dispositions ont été prises sans aucune consultation ni du Parlement ni de quelque instance que ce soit.


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Francis JL 28 mars 08:11

    Génial article. Bravo.

     

    ’’Maintenant, il ne lui (à Marine le Pen) reste plus qu’à vociférer contre l’effondrement de l’Etat, quand l’Etat démontre jour après jour sa toute-puissance... ’’

     

    On nous impose le confinement, mais l’autorité fait du déconfinement en gros.

     

    En effet, les transferts de malades d’Est en Ouest au prétexte de manque de lits dans les hôpitaux de l’est, qu’est-ce que c’est sinon de la dissémination délibérée de virus ? Et après ça ces gueules enfarinées osent nous dire, que la maladie se propage ... d’est en ouest !!!

     

    Quelle incurie criminelle, qui donne du grain à moudre au libéralisme le plus débridé, celui-là même qui nous a mis là.

     

     


    • dimitrius 28 mars 08:41

      @JL
      Il en faut peu pour te satisfaire , tu devrais sortir tous les jours faire la bise à tous les cocosaures , ah mais non toi tu restes planqué derrière ton ordi à baver ta haine .


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 mars 08:17

      « Bon, puisqu’ils sont stupides à ce point-là, on va pouvoir encore charger la mule.  »

      Ils ne sont pas stupides, ils sont conditionnés. Un traitement médiatique monolithique à haute dose depuis des années, l’addiction aux jeux en ligne et un sevrage de toute lecture autre que les SMS depuis une dizaine d’années ont produit un troupeau pavlovien répondant à 99% aux stimuli. Les quelques moutons noirs sont de vieux béliers que personne n’écoute et qu’il vaut mieux laisser bêler. : ça les soulage et ça fait encore plus peur aux agneaux qui les prennent pour des fous.


      • Francis JL 28 mars 09:27

        @Séraphin Lampion
         
         ’’Ils ne sont pas stupides, ils sont conditionnés.’’
         
        Sujet du bac cette année : Le peuple est-il stupide ou seulement conditionné ?
         
        On tirera profit de cette citation : « La conscience des masses n’a besoin d’être influencée que dans un sens négatif ». (Orwell)


      • gaijin gaijin 28 mars 09:30

        @JL
        «  Le peuple est-il stupide ou seulement conditionné ? »
        conditionné a être stupide ...


      • Francis JL 28 mars 10:33

        @gaijin
         
        C’est pas faux : le plus efficace conditionnement de ce type c’est le pouvoir des médias.
         
         « Orwell se retourne dans sa tombe », une vidéo accablante sur l’état de la démocratie aux USA, qui dure 1H45, on peut lire et entendre notamment vers la 57è mn : « La liberté d’expression est un droit qui appartient aux citoyens. Dans les années 70 est apparue cette nouvelle idée de ’liberté d’expression commerciale’, curieuse expression qui donne aux corporations le statut de citoyens.. (Par la suite) les juges ont estimé que contraindre les médias allait à l’encontre de la liberté d’expression. Cette décision autorise les propriétaire des médias à faire ce qu’ils veulent avec les médias dont ils sont propriétaires … Ce détournement du premier amendement de la constitution des USA a fait de celui-ci une barrière a notre compréhension de la démocratie" … La liberté d’expression pour les médias est fondamentalement disproportionnée : Un média s’exprime devant des millions de personnes. Leur accorder la liberté d’expression a été un choix pervers que même les conservateurs purs et durs avaient exclus dans les années 40. »
         
        Mme Delmas-Marty sur France Culture disait le 2/1/2005 : « La Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne est le premier instrument international de protection de droits de l’Homme qui renonce à la distinction binaire entre d’une part les droits civils et politiques et d’autre part les droits économiques, sociaux et culturels. »  ( Voir développement et commentaires)
         


      • gaijin gaijin 28 mars 10:42

        @JL
        « le plus efficace conditionnement de ce type c’est le pouvoir des médias. »
        non c’est l’école. c’est a l’école que pendant les premières décennies de la vie ( entre 20 ou 30 pour les plus malchanceux ) on apprend a ne pas être autonome, a se formater a la pensée du groupe, a se conditionner a occuper une place dans l’échelle sociale. 


      • Francis JL 28 mars 11:06

        @gaijin
         
         Et quelle est votre solution ? Dénoncer Charlemagne ?


      • gaijin gaijin 28 mars 11:16

        @JL
        ma solution : qu’un maximum de gens prennent conscience de la vraie nature des problèmes
        et peut être que comme ça on arrêtera de chasser le dahut
        irl pas mal de choses peuvent être faites pour se déconditionner mais ça prend du temps...
        pour ceux qui ont des enfants prendre conscience que ce n’est pas a la nation de les éduquer mais a eux les parents, qu’un enfant doit être guidé sur la voie de l’autonomie et de l’indépendance ...


      • Francis JL 28 mars 11:32

        @gaijin
         
        ’’ ce n’est pas a la nation de les éduquer mais a eux les parents, qu’un enfant doit être guidé sur la voie de l’autonomie et de l’indépendance .’’
         
        Vous avez surement noté qu’on parle ici de l’Éducation nationale. Ce titre faisait sens à une époque où les citoyens de ce pays n’étaient pas instruits, donc pas éduqués, donc pas en mesure d’éduquer correctement leurs enfants.
         
        Hélas, aujourd’hui, le libéralisme a entrepris de désinstruire le peuple, et dans le même temps,ne fournit pas une école capable d’éduquer les enfants. L’école est une charge inutile pour le néolibéralisme qui n’a besoin que de consommateurs.
         
        Dans un tel système qui n’a rien à foutre de citoyens éduqués et instruits, c’est sûr que votre discours plaira au plus grand nombre : delenda eschola


      • gaijin gaijin 28 mars 11:43

        @JL
        « n’étaient pas instruits, donc pas éduqués »
        sauf que précisément ils étaient pas instruits mais éduqués ...( laissons provisoirement le débat sur le contenu de cette éducation )
        « le libéralisme a entrepris de désinstruire le peuple »
        oui on se retrouve avec un peuple ni instruit ni éduqué ...et des élites instruites mais pas éduquées ...
        "Dans un tel système qui n’a rien à foutre de citoyens éduqués et instruits, c’est sûr que votre discours plaira au plus grand nombre : delenda eschola« 
        le truc étant que l’école n’éduque ni n’instruit ...donc il ne reste plus grand chose a détruire a part les apparences
         » Ce titre faisait sens à une époque..."
        a cette époque il était question de former non pas des humains mais des soldats et des ventres a soldats
        ensuite ( post ww2 ) il fallu former des techniciens
        et maintenant ( comme vous l’observez ) des con-somateurs ..


      • dimitrius 28 mars 08:37

        Minable petit pamphlet , qui incite les gens à croire que le confinement est une rigolade alors que des gens meurent par milliers dans le monde et que les scientifiques nous disent le contraire. Faire de la politique à ce niveau d’imbécilité est criminel.


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 mars 08:48

          @dimitrius

          des gens meurent par milliers dans le monde depuis qu’il y a des gens dans le monde
          mais avant, c’était déjà pareil avec les animaux et les plantes
          c’est ce qu’on appelle la vie


        • dimitrius 28 mars 09:06

          @Séraphin Lampion
          Oui tu as raison , la mort est inéluctable pour chacun d’entre nous et j’en sais quelque chose , mais nier une épidémie avec laquelle on a pas de remède et ne pas suivre les conseils des scientifiques, c’ est être inconscient et je pense pas à moi mais à toute la jeunesse qui à la vie devant elle . L’heure des comptes viendra en son temps et le peuple pourra s’exprimer , pour le moment prendre soin de soi , c’est avoir du bon sens. Et je pense à ceux qui pour le moment travaillent pour nous faire vivre et qui eux se sacrifient , mais qui se posent pas de questions pour le bien de tous. De toute manière Macron est brûlé , sa carrière est terminée , il fera comme Sarko , il s’en ira sous les huées du peuple.


        • devphil30 devphil30 28 mars 09:09

          @Séraphin Lampion

          Faut pas chercher avec le Dimitritus , il a subi Le Reformatage En Marche
          Certains ne voient pas plus loin que leur écran de TV sur les chaines de propagande

          Laissons les avis de chacun s’exprimer car nous voyons bien que cet article à fiction qui pourrait être proche de la réalité ne semble pas lui ouvrir les yeux ni la réflexion


        • dimitrius 28 mars 11:14

          @devphil30
          Mon petit pingouin ,tu sais lire ?? Je parle des scientifiques pas des politicards qui sont à l’Ouest , tous sans exception . Maintenant si tu crois que le confinement est une rigolade , tu es libre de sortir , mais le malheur quand les cons comme toi auront chopé le virus , ils iront pleurnicher à la porte des hôpitaux et encombrés des lits qui pourraient être utile à ceux qui ont été touchés avant le confinement , et c’est pour çà que je souhaite pas que tu le chopes , crétin des Alpes.


        • troletbuse troletbuse 28 mars 12:44

          @dimitrius
          L’autre jour, j’avais oublié de te répondre. Excuse moi du retard :
          https://www.casimages.com/u/jcta.tab/159140/9067714


        • devphil30 devphil30 28 mars 14:26

          @dimitrius

          Premièrement je ne suis pas ton petit pingouin , je n’appartient à personne je suis libre ce n’est pas comme toi qui suis les ordres de la Kommandantur ....

          Deuxièmement est-ce tu sais pourquoi nous sommes assignés à résidence ?
          Afin de permettre aux soignants de traiter les cas actuellement ensuite nous allons être relâché dans la vraie où le méchant virus pourra de nouveau infecté ceux qui ne l’ont pas encore été.
          C’est juste un processus qui masque le défaut criant des services publiques suite aux restrictions depuis plusieurs années.

          Troisièmement Je n’ai jamais souhaité à personne d’être infesté ceci manque pour beaucoup de conscience humaine de ta part Dimitrius.

          Quatrièmement Le pingouin ne vit pas dans les Alpes 

          Cinquièmement Le pingouin sort tous les jours afin de s’oxygéner , d’éviter de rester dans une atmosphère confinée et de permettre à ses poumons de prendre le bon air.
          Si pas hasard le pingouin attrapait le méchant virus alors il se soignerait comme 98 % des patients l’on fait sans complication et si le pingouin ne résistait pas au méchant virus alors tu pourrais crier haut et fort que tu avais raison.

          Je te souhaite un bon confinement prend garde lors de ta libération car ne pense pas que le virus soit mort il attend d’autres victimes moins résistantes qui auront cru que leur maison les protégerait du virus.
           

          Comme tu as pu le constater le pingouin sait écrire et compter où du moins
          jusqu’à cinq


        • mac 28 mars 16:24

          @dimitrius
          Scientifiques ?
          Il y a ceux qui vont dans le sens du gouvernement et le autres comme Raoult ?


        • dimitrius 28 mars 17:43

          @troletbuse
          Merci pour ce beau dessin , tu peux mettre ton gros doigt de Troll dans l’fion.


        • urigan 28 mars 22:47

          @dimitrius
          Et il touchera sa retraite à vie.


        • devphil30 devphil30 29 mars 10:07

          @dimitrius

          Je te l’ai dis le pingouin est libre , il vit au Groenland et bénéficie de l’iode.

          C’est la marmotte qui vit dans les Alpes ....

          Tu aurais dû te renseigner avant d’écrire

          Déjà que tu n’apporte pas grand chose aux débats mais en plus faire une telle confusion même un élève du CM1 le sait.

          Si tu es un enfant j’excuse tes remarques infantiles sinon c’est pathétique de bêtise. 

          On insulte quand on ne sait pas argumenter.

          On insulte quand on ne comprend pas les arguments

          A bientôt Dimitrius


        • yfrancois Yfrancois 11 avril 14:36

          @dimitrius
          60 Millions meurent chaque année dans le monde.
          Covid-19 : 0.04% de ce chiffre.
          Eh oui, vous ne le saviez pas.
          Mais parce qu’on ne vous l’a pas dit.


        • Hieronymus Hieronymus 28 mars 08:59

          Excellent smiley

          peut être nos dirigeants ne sont ils pas aussi cyniques que cela mais je pense que votre dialogue est plus proche de la vérité que ce que nos merdias nous serinent matin midi et soir comme bourrage de crâne anxiogène

          il faudrait faire une vidéo genre Muppet Shows de ce dialogue à fin de large publication car les sont trop feignants pour lire même juste 2 pages

          https://www.agoravox.tv/auteur/hieronymus


          • devphil30 devphil30 28 mars 09:11

            @Hieronymus

            J’en suis moins sûr qu’ils ne soient pas cynique alors peut être pas dans la parole publique ou gouvernementale mais en comité restreint les appétits sont sans limite.

            Une membre du gouvernement avait jubilé de la baisse de la bourse en indiquant qu’il y avait des affaires à faire .... le cynisme n’est pas loin


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 mars 09:25

            @devphil30

            « Le comble du cynisme :

             Assassiner nuitamment un boutiquier, et coller sur la devanture : « fermé pour cause de décès ». »

            Alphonse Allais


          • valdes 28 mars 09:40

            Excellent. Merci. Je partage tout à fait ...


            • McGurk McGurk 28 mars 09:41

              Sous prétexte de « crise » (fabriquée de toutes pièces par Macron et son absurde confinement général), toutes ces dispositions ont été prises sans aucune consultation ni du Parlement ni de quelque instance que ce soit.

              La démocratie est à l’état du parlement actuel. Dix personnes dont huit qui disent amen à tout et deux qui gueulent en tentant de protester.

              En un mot, le néant. Le vide. Je ne sais même pas pourquoi ils se font chier à parler parce que tout est convenu d’avance.


              • eau-pression eau-pression 28 mars 10:02

                Tellement probable qu’ils ne voient pas plus loin que ces satisfactions de court terme. Complotiste de penser que d’autres se servent d’eux, bien sûr.

                Vous avez oublié de signaler que les mesures de bon sens pour limiter la mortalité ne sont pas prises.


                • leypanou 28 mars 10:20

                  Quelques histrions prêchent dans le désert sur Internet ou s’excitent sur les réseaux sociaux. Mais personne ne les écoute 

                   : n’étant nulle part (Facebook/Tweeter/Instagram/etc), je ne sais pas.

                  Mais, sur agvx, quelques-uns dénoncent la crétinisation de masse avec des arguments solides, mais ce n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan de l’enfumage.

                  Quelques données pour situer les choses ici.


                  • @leypanou

                     « dénoncent la crétinisation de masse » : triste constat smiley
                     
                    il y a en l’homme une préférence pour la servitude volontaire (comme l’écrivait E de la Boëtie ) , parce que la servitude est confortable et qu’elle rend irresponsable ..


                  • Julot_Fr 28 mars 11:12

                    Encore de la propagande. La crise est globale, la panique a ete organisee avant tout par la chine et le WHO, elle profite a la finance dont le systeme financier s’effondre et a besoin d’un systeme de controle en remplacement (la quarantaine). Onfray fait partie de ces gens la : juif (pas tout les juif sont dans ce cas heureusement) et ne critique jamais la source du probleme : les banques : on appelle ca opposition controlee.


                    • oncle archibald 28 mars 12:05

                      Article et réactions minables, catastrophiques ! Le gouvernement fait ce qu’il peut après avoir analysé la situation. Sans masques et sans tests en nombre suffisants que faire d’autre à l’instant T que de conseiller à la population de limiter les occasions de choper le virus ?

                      Quel que soit le gouvernement en place il aurait fait la même chose et tout le monde le sait bien, y compris les excités du site qui croient justifié de faire les mariolles mais dont je suis bien sûr au fond qu’ils font ce qu’il faut faire pour essayer de ne pas avoir la scoumoune : rester chez soi ! S’ils ne le font pas ils sont encore plus cons que ce que je pense et c’est pas peu dire !

                      Il sera bien temps après la crise de s’interroger sur les raisons pour lesquelles nous n’avions pas anticipé ce qui est arrivé et de sanctionner les fautifs si fautes il y a eu et si les fautifs sont identifiables.


                      • Alexandre Gerbi Alexandre Gerbi 28 mars 12:21

                        @oncle archibald

                        Puisque cela semble vous avoir échappé, je copie-colle. Bonne lecture.

                        Le Pr Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris, pouvait ainsi déclarer : « Le taux de létalité [du Covid-19] a tendance à baisser depuis le début de l’épidémie. Il a d’abord été estimé à 15%, puis à 2%, puis à 1%. Dans les études, actuellement, on dit 0,5 à 1%. Mais le problème c’est qu’on ne connaît pas le dénominateur, et plus notre connaissance progresse sur le nombre de patients infectés (...), plus on se rend compte qu’il y a énormément de gens qui sont infectés avec peu de symptômes voire pas de symptôme du tout. Et donc on estime que le taux de létalité est probablement moindre que celui qu’on a calculé jusqu’à maintenant. Et je pense qu’il va terminer autour de 0,1%, (...) donc on va se retrouver avec un taux de létalité globalement proche de celui de la grippe. (...) Le virus lui-même (...) n’est pas la peste du Moyen-Âge, clairement. [C’est un] virus émergent, pas très grave. » Voir ici la vidéo.

                        Le Pr Didier Raoult, directeur de l’IHU Méditerranée Infection, ne dit pas autre chose : « (...) Bien sûr, les maladies infectieuses sont des maladies d’écosystème, mais on ne trouve pas [avec le Covid-19] une catastrophe qui justifie des mesures dignes d’une catastrophe atomique. Par ailleurs, si on regarde ce qu’est la mortalité de cette maladie, c’est assez difficile à évaluer, mais il y a, au moins, un endroit dans lequel c’est facile d’évaluer une part de la transmission, et la part de la mortalité. C’est cette grande folie qu’ont fait les Japonais en coinçant tout le monde sur un bateau de croisière, avec des gens dont la moyenne d’âge était extrêmement élevée, comme les croisiéristes en général. Il y avait à peu près 3000 personnes [sur le bateau]. Là-dessus, il y en a 700 qui sont tombées malades et 7 qui sont mortes. Dans la population la plus à risque, la mortalité est de 1% ! Donc il faut arrêter de raconter des choses qui terrifient les gens. Bien entendu, si vous ne testez que les gens en réanimation (...) vous aurez une vision de la gravité de la maladie qui n’aura rien à voir avec la gravité de la maladie, [car] la gravité de la maladie des gens qui sont en réanimation généralement est très grave. (...) Moi je ne vois pas de signaux de mortalité qui soient spécifiquement redoutables [par rapport à une grippe classique] (...) » Voir ici la vidéo"


                      • oncle archibald 28 mars 12:56

                        @Alexandre Gerbi

                        Allô, allô James !
                        Quelles nouvelles ?
                        Absente depuis quinze jours,
                        Au bout du fil
                        Je vous appelle ;
                        Que trouverai-je à mon retour ?

                        Tout va très bien, Madame la Marquise,
                        Tout va très bien, tout va très bien.
                        Pourtant, il faut, il faut que l’on vous dise,
                        On déplore un tout petit rien :
                        Un incident, une bêtise,
                        La mort de votre jument grise,
                        Mais, à part ça, Madame la Marquise
                        Tout va très bien, tout va très bien.


                      • Jelena Jelena 28 mars 13:15

                        @archibald >> Le gouvernement fait ce qu’il peut après avoir analysé la situation.

                        C’est vrai... Après s’être rendu compte qu’il y a moins de PV, car moins de circulation, ils ont décrété qu’en cas de contrôle, si on répond oralement : « Je m’autorise à sortir », cela donne droit à un procès. Par contre, si on fait un papier « s’autorisant à sortir », il n’y a pas de procès... Welcome to Idiocracy.


                      • mac 28 mars 16:17

                        @oncle archibald
                        Le gouvernement fait ce qu’il peut mais beaucoup trop tard, dans une boîte privée, il aurait pris la porte depuis longtemps...
                        Marconiste ?


                      • oncle archibald 28 mars 18:21

                        @Jelena :

                        En Chine, ce qui a évité un plus grand désastre c’est un confinement efficace. En Chine si le gouvernement dis ne sortez pas de chez vous personne ne conteste et surtout personne ne s’y risque.

                        En France quand le gouvernement dit restez chez vous il y a des tas de malins qui sur AV et dans la rue et dans les parcs et sur les terrains de foot des petites villes disent ce sont des cons et on fait ce qu’on veut. Dans ces circonstances et si le gouvernement veut obtenir que l’on reste chez soi il faut brandir et appliquer à quelques uns une sanction dissuasive.

                        Ça n’est pas le gouvernement qui est idiot mais ceux qui n’ont pas compris qu’ils ont tout intérêt à ne pas sortir de chez eux sans raison impérative.


                      • Gwentis Gwentis 28 mars 21:00

                        @oncle archibald
                        Eeuuh, vous devez être trépané du bulbe pour livrer de telles analyses ineptes. En chine, ils ont des masques et vous oubliez toutes les contradictions de ce pouvoir pour tirer parti de la situation. Faut-il vous rappeler les incohérences constantes de leurs décisions ( Restez chez vous mais allez voter : Rester chez vous mais allez travailler : Les gendarmes doivent verbaliser sans masques aux risques de se contaminer et disséminer davantage : Aucun port de masque dans les rangs macronistes , aucun décès de politiciens ??? ) Soit le virus est dangereux , soit il ne l’ai pas, ce qui est vraisemblable. Faut être sacrément gonflé pour défendre ces incompétents qui n’agissent que par opportunisme.. Honte à eux et à vous !


                      • ETTORE ETTORE 28 mars 12:29

                        Peut être que tout est vrai !

                        peut être que tout est faux !

                        Peut être que tout est vrai et traité comme faux !

                        Peut être que tout est faux et traité comme vrai !

                        Dans l’absurde, tout est possible.

                        Le vrai, le faux, tout seras le vrai de quelques chose et son contraire.

                        Cela dépend juste de qui descend en marche, et de qui veut continuer plus loin.

                        C’est pour cela que celui qui descend avant, n’as pas toutes les données, et que celui qui descendras plus loin, ne les auras jamais.


                        • Ecureuil66 28 mars 13:52

                          Bravo à l’auteur pour son article .....ça décrispe un peu l’atmosphère en nous changeant de tous les propos pessimistes qu’on voit fleurir partout....l’humour est un bon antidote contre les maladies. Certes on verra à la fin qui avait raison, en tous cas pour le moment le nombre de morts est toujours inférieur à celui d’une grippe ordinaire


                          • Carburapeur Carburapeur 28 mars 14:00

                            Stupide et irresponsable : pas d’autres mots !

                            Comment peut-on imaginer un instant que tous les pays de la planète adoptent des mesures draconiennes et hypothèquent toute leur économie pour quelque chose de futile ou inexistant ?

                            Il y en a qui osent tout !!!

                            Maintenant au sujet de la comparaison avec la grippe :

                            d’un côté il y a les vaccinations et la faible contagiosité qui pondèrent

                            et de l’autre, il n’y a pas de vaccin et le virus est très contagieux ; c’est une réaction en chaine que l’on tente de maîtriser et qui promet le cataclysme si elle échappe au contrôle.

                            Avant d’écrire des conneries, il serait bon de se renseigner ; les moyens ne manquent pas.


                            • Ecureuil66 28 mars 14:31

                              @Carburapeur
                              la grossièreté est l’apanage du sot.... il serait effectivement bon de se renseigner ....on doit pas avoir les mêmes lunettes...


                            • Alexandre Gerbi Alexandre Gerbi 28 mars 14:32

                              @Carburapeur

                              Puisque cela semble vous avoir échappé, je copie-colle. Bonne lecture.

                              Le Pr Eric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris, pouvait ainsi déclarer : « Le taux de létalité [du Covid-19] a tendance à baisser depuis le début de l’épidémie. Il a d’abord été estimé à 15%, puis à 2%, puis à 1%. Dans les études, actuellement, on dit 0,5 à 1%. Mais le problème c’est qu’on ne connaît pas le dénominateur, et plus notre connaissance progresse sur le nombre de patients infectés (...), plus on se rend compte qu’il y a énormément de gens qui sont infectés avec peu de symptômes voire pas de symptôme du tout. Et donc on estime que le taux de létalité est probablement moindre que celui qu’on a calculé jusqu’à maintenant. Et je pense qu’il va terminer autour de 0,1%, (...) donc on va se retrouver avec un taux de létalité globalement proche de celui de la grippe. (...) Le virus lui-même (...) n’est pas la peste du Moyen-Âge, clairement. [C’est un] virus émergent, pas très grave. » Voir ici la vidéo.

                              Le Pr Didier Raoult, directeur de l’IHU Méditerranée Infection, ne dit pas autre chose : « (...) Bien sûr, les maladies infectieuses sont des maladies d’écosystème, mais on ne trouve pas [avec le Covid-19] une catastrophe qui justifie des mesures dignes d’une catastrophe atomique. Par ailleurs, si on regarde ce qu’est la mortalité de cette maladie, c’est assez difficile à évaluer, mais il y a, au moins, un endroit dans lequel c’est facile d’évaluer une part de la transmission, et la part de la mortalité. C’est cette grande folie qu’ont fait les Japonais en coinçant tout le monde sur un bateau de croisière, avec des gens dont la moyenne d’âge était extrêmement élevée, comme les croisiéristes en général. Il y avait à peu près 3000 personnes [sur le bateau]. Là-dessus, il y en a 700 qui sont tombées malades et 7 qui sont mortes. Dans la population la plus à risque, la mortalité est de 1% ! Donc il faut arrêter de raconter des choses qui terrifient les gens. Bien entendu, si vous ne testez que les gens en réanimation (...) vous aurez une vision de la gravité de la maladie qui n’aura rien à voir avec la gravité de la maladie, [car] la gravité de la maladie des gens qui sont en réanimation généralement est très grave. (...) Moi je ne vois pas de signaux de mortalité qui soient spécifiquement redoutables [par rapport à une grippe classique] (...) » Voir ici la vidéo"


                            • mac 28 mars 16:22

                              @Carburapeur
                              Et vous, essayez de couper de votre télé avant de répéter tous les poncifs médiatiques...
                              Tous les pays de la planète n’ont pas fait et ne font toujours pas la même chose que nous, fort heureusement...


                            • aliante 28 mars 17:10

                              @Alexandre Gerbi
                              ça signifie que E Macron sait que le virus a muté qu’ il est toujours très contagieux mais moins agressif ?


                            • Carburapeur Carburapeur 28 mars 18:01

                              @Alexandre Gerbi

                              Oui, vous avez raison ; c’est comme toutes les années ; les hôpitaux sont débordés et on fait faire des heures sup au monde médical... comme pour la grippe, bien sûr.


                            • Carburapeur Carburapeur 29 mars 00:15

                              @Ecure

                              Mais...
                              De quoi parlez-vous donc ?
                              Contre quoi, dans mon post, réagissez-vous exactement ?


                            • Carburapeur Carburapeur 29 mars 00:18

                              @Ecureuil66

                              Peuchère...


                            • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mars 20:54

                              @Carburapeur

                              Un des symptômes du Covid 19, l’ageusie, pourrait dans certains cas s’accompagner de bouffées de délire paranoïaques que l’on imputerait à une atteinte du système nerveux central.

                              Les sujets ont alors tendance à rentrer dans une phase de claustration ou alors au contraire s’agitent dans tous les sens comme pour tenter de trouver une solution à un problème sur lequel ils n’ont de toutes façons aucune prise.

                              Vous n’éprouvez pas des difficultés respiratoires, ces temps-ci, vous respirez bien, aucune sensation d’étouffement, d’être enfermé dans une bouteille sans air ?

                              ...Vous allez nous manquer !

                               smiley


                            • Carburapeur Carburapeur 30 mars 12:22

                              @Philippe Huysmans

                              L’un des symptômes du déni est de refuser l’évidence de la réalité qui sinon deviendrait insupportable.

                              Les individus victimes de cette pathologie ont alors tendance à s’agglutiner en groupes réprobateurs qui s’auto rassurent et conspuent les hérétiques.

                              Cette autodéfense tient du dogme, de la secte ou de la religion.

                              Malheureusement ceci n’a aucun effet sur la réalité et les faits.

                              Je ne vous souhaite pas la mal, ni à personne et j’espère que vous n’aurez pas à me regretter ; je fais sagement tout pour, dans la mesure de mon petit possible.

                              Les mots ne servent pas à grand chose, soyez prudent pour vous et les vôtres.


                            • zygzornifle zygzornifle 28 mars 14:34

                              @sectucha

                               J’ai un corona qui se branle et ne trouve pas de femelle , tu pourrais le dépanner ?


                            • zygzornifle zygzornifle 28 mars 14:33

                              Gardez vos gilets jaunes a portée de main car en sortie de crise il faudra les revétirs pour manifester car ce gouvernement va nos faire payer cette pandémie rubis sur l’ongle .....


                              • oncle archibald 28 mars 18:30

                                @zygzornifle :

                                En sortie de crise il faut espérer pour ceux qui avaient un job que leur entreprise pourra éviter de faire faillite et continuer à les employer. Le gouvernement va effectivement faire payer tout le monde, j’imagine par le biais d’un impôt exceptionnel, pour essayer d’éviter un nouveau désastre qui s’ajouterait facilement au premier.

                                J’imagine aussi que ce prélèvement touchera surtout les plus riches parce qu’on ne peut pas prendre du pognon à ceux qui n’en ont plus ni à ceux qui n’en ont jamais eu.

                                Bien entendu si tel était le cas, Macron resterait à vos yeux un pur salaud qui fait une très mauvaise politique puisque pour vous c’est un axiome fondamental. Et qu’en outre ça rendrait le « grand soir » dont vous rêvez plus hypothétique encore. Le terreau sur lequel vous essayez de faire pousser vos idées c’est le bordel généralisé. Votre idéal c’est de détruire, pas de construire.


                              • L’Astronome 28 mars 15:38

                                 

                                Finalement ces répugnants crétins auront réussi ce à quoi n’auraient pas rêvé les boches : un camp, de concentration à l’échelle nationale

                                 


                                • hgo04 hgo04 28 mars 18:09

                                  @L’Astronome

                                  Et pour sortir du confinement faut aller travailler.. LE TRAVAIL REND LIBRE.. Mais où ai je déjà lu ça ?


                                • L’Astronome 29 mars 00:22

                                   
                                  @hgo04
                                   
                                  oui, « Arbeit macht frei » ... toujours le même cynisme de mort
                                   


                                • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mars 20:55

                                  @hgo04

                                  das weiß ich nicht...


                                • vesjem vesjem 28 mars 15:47

                                  excellent !


                                  • BA 28 mars 17:57

                                    L’effondrement des élites politiques françaises.


                                    L’effondrement des élites médiatiques françaises.


                                    La dernière fois que la France a subi un tel effondrement, c’était en juin 1940.


                                    Samedi 28 mars 2020 :


                                    Coronavirus : « On va vers la catastrophe, c’est juin 40 »


                                    https://www.lepoint.fr/sante/coronavirus-on-va-vers-la-catastrophe-c-est-juin-40—27-03-2020-2369002_40.php



                                    • BA 28 mars 17:59

                                      L’effondrement des élites politiques françaises.


                                      L’effondrement des élites médiatiques françaises.


                                      La dernière fois que la France a subi un tel effondrement, c’était en juin 1940.


                                      Samedi 28 mars 2020 :


                                      Coronavirus : « On va vers la catastrophe, c’est juin 40 »


                                      https://www.lepoint.fr/sante/coronavirus-on-va-vers-la-catastrophe-c-est-juin-40—27-03-2020-2369002_40.php



                                      • hgo04 hgo04 28 mars 18:06

                                        Oui, vous avez oublié aussi :

                                        « La retraite va bien passer à 64 ans hein ?? »*

                                        « Oui M le président... d’ailleurs le virus tue le plus à partir de 65 ans... Un an de retraite, ça leur suffit bien »

                                        « Et ils ne se doutent de rien ? »

                                        « Non.. ce sont bien les crétins que vous parliez au début.. Ils ne sont rien, des alcooliques illettrés, gaulois réfractaires... jamais ils ne pourraient s’imaginer.. »

                                        « Vous penserez à distribuer masques et tests que nous avons commandé et mis de côté à tous nos amis n’est ce pas ? »

                                        « Oui.. mais pour certains on devra attendre qu’ils reviennent de leurs manoirs de Bretagne »’

                                        « Bien bien Bon je vais rejoindre Brigitte qui se promène sur les berges de seine.. J’ai mis à un temps fou pour les vider de cette présence malodorante et bruyante habituelle.. »



                                          • hgo04 hgo04 28 mars 19:16

                                            MARS 2025... La France se trouve encore en confinement... 

                                            Discussion entre un pere retraité et son fils, dans leur petit appartement d’une petite ville..

                                            Le père : « Je ne supporte plus le confinement.. 5 ans c’est trop »

                                            Le fils : « mais tu es obligé, tu es âgé et à la retraite. L’état ne veut pas te voir. Les vieux, avec ou sans gilet jaune, ils n’en veulent plus dans les rues »

                                            « Mais mon fils et si je sortais pour travailler ? »

                                            « Mais.. ??? Pourquoi ?? je travaille moi.. Etr grace au marché noir j’arrive à avoir de la viande une fois par mois, Tu n’as pas besoin de travailler, tu dois rester à la maison ! »

                                            « oui, mon fils.. mais le travail... rend libre vois tu ? »


                                            • alinea alinea 28 mars 22:37

                                              C’est si vrai que c’est pas drôle !!

                                               smiley

                                              • Après les avancées sociétales, la mort du pére (tous les ré-pères s’effondrent..), le retour, régression dans la matrice maternelle avec son cortège de psychose. A qui profite le crimef ?s


                                                • Question à laquelle personne ne m’a répondu : pourquoi les hôpitaux ne se sont pas « effondrés » avec les grippes ?


                                                  • Jean 29 mars 17:30

                                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir
                                                    Bonjour, une grippe ne méne pas à l’hopital, c’est quelque chose de familial


                                                  • @Jean

                                                    Dans le dernier psychologie. com, ils expliquent très bien les biais cognitifs qui empêchent de voir la réalité du danger de la pandémie.


                                                  • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 29 mars 20:58

                                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                    Ils expliquent aux esprits critiques de relativiser les effets d’une grippounette ? Ah les salauds !

                                                    Même pô peur.


                                                  • pemile pemile 29 mars 21:04

                                                    @Philippe Huysmans « Même pô peur. »

                                                    Menteur, il suffit de lire vos articles pour constater vos « autres » peurs smiley


                                                  • Vivre est un village Vivre est un village 30 mars 08:53

                                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                    Héroïsme du personnel soignant parfois remercié par des applaudissements parfois « remercié » par la peur qui se transforme en haine des voisins qui ont peur d’être contaminés, ces mêmes voisin étant ceux qui tournent ostensiblement le dos aux mesures de précaution anti-contamination et, donc contaminent « allègrement »...


                                                  • Vivre est un village Vivre est un village 30 mars 14:28

                                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                                    Psychose autour du coronavirus : comment ne pas céder ?
                                                    Article mis à jour le 17/03/20 10:39
                                                    Partager sur

                                                    Anxiété, stress, méfiance, stigmatisation, traumatisme... Vivre dans un contexte d’épidémie comme celle du coronavirus peut avoir des répercussions psychologiques. Lesquelles ? Quel est l’impact d’une quarantaine ? Comment ne pas céder à la psychose ? Conseils de Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne.

                                                    La France est l’un des pays au monde les plus touchés par le Covid-19 et la psychose autour de cette épidémie mondiale ne cesse de s’intensifier, particulièrement après l’annonce de mesures inédites (« confinement général » de la population française, limitation des déplacements « non essentiels... ») par Emmanuel Macron ce lundi 16 mars. Dévoilés le lendemain de l’annonce du premier décès en France dû à une contamination au coronavirus (le 26 février 2020), les résultats d’un sondage Ifop montrent que dans ce contexte épidémique, un Français sur 2 a peur de fréquenter des lieux publics comme les stades ou les transports en commun et que 61% d’entre eux avouent être inquiets pour eux et leur famille. Il s’agit là d’un niveau record d’inquiétude chez les Français à l’égard d’un virus par rapport aux dernières crises sanitaires (35% pour la grippe aviaire en 2006, 35% pour la grippe A en 2020 et 55% pour Ebola en 2014).


                                                  • Vivre est un village Vivre est un village 30 mars 14:30

                                                    @Vivre est un village

                                                    Épidémie de coronavirus : quels effets psychologiques ?

                                                    « Vivre dans un contexte d’épidémie n’est évidemment pas neutre d’un point de vue psychique, pose d’emblée Johanna Rozenblum, psychologue clinicienne. Une épidémie mondiale est un événement traumatogène que l’on soit directement concerné ou plus à distance : cela nous confronte directement à la mort, ou du moins à une menace de mort. Ce genre d’événement peut générer une forte charge émotionnelle très difficile à contrôler, pouvant avoir de nombreuses répercussions sur le plan psychologique. »Fatigue émotionnelle, troubles du sommeil, préoccupation permanente concernant l’avenir, peur des autres, altération du jugement, troubles de l’humeur, tendance à l’hypocondrie... C’est cette batterie de répercussions psychologiques que nous retrouvons depuis le début de l’épidémie du Covid-19« , décrit la psychologue. Cette situation épidémique peut affecter la santé mentale de tout le monde d’une certaine manière et on a tous notre propre façon de réagir.  »Certaines personnes peuvent se sentir dépassées par les événements et ne pas comprendre ce qu’il se passe, d’autres peuvent éprouver de la peur ou de l’anxiété au quotidien. Mais si certaines ont des réactions mesurées et réfléchies, d’autres réagissent de manière plus vive. Les réactions dépendent donc de nombreux facteurs tels que notre exposition face à l’épidémie, nos expériences antérieures d’événements stressants, le soutien de notre entourage, notre santé physique, notre âge, nos antécédents personnels de troubles liés à la santé mentale…«  liste notre interlocutrice.

                                                    Isolement, quarantaine : quelles conséquences psychologiques ?

                                                    Première conséquence : la stigmatisation ou le sentiment d’être une personne à éviter.

                                                    La mise en quarantaine ou l’isolement forcé n’est pas une période anodine. »La première conséquence de l’isolement, c’est la stigmatisation, autrement dit, le sentiment d’être pointé du doigt, de susciter la suspicion en permanence, d’être la personne « pestiférée » à éviter ou celle par qui la maladie arrive« , décrit Johanna Rozenblum. Outre cette impression de rejet, certaines personnes mises en quarantaine peuvent également avoir le sentiment de culpabilité de ne pas avoir pris les mesures nécessaires et d’avoir pu potentiellement infecter d’autres membres de leur entourage.

                                                    La quarantaine est une expérience potentiellement traumatisante.

                                                     »Même si l’isolement est aujourd’hui mis en place pour des raisons préventives, très peu de patients se disent soulagés par cette précaution. On voit bien que les aspects négatifs prennent largement le pas sur le reste. La quarantaine est donc une expérience potentiellement traumatisante pour certains et, comme tout trauma, les symptômes (comme les troubles du sommeil, les troubles de l’humeur, une anxiété généralisée, allant jusqu’à une dépression voire un syndrome du stress post-traumatique) peuvent se manifester à distance, soit des mois ou des années plus tard sous forme de flashbacks, d’attaques de panique, d’état pathologique d’alerte ou de vigilance" détaille la spécialiste.

                                                    https://sante.journaldesfemmes.fr/maladies/2623593-epidemie-coronavirus-psychose-effets-psychologiques-anxiete/


                                                  • zygzornifle zygzornifle 30 mars 09:40

                                                    Haaa ,

                                                    si on avait tous les masques que les flics ont confisqués aux GJ au départ des manifs afin qu’ils se brûlent les poumons et la gorge et qui ont étés détruits , quel gâchis ....


                                                    • jack mandon jack mandon 30 mars 15:25

                                                      Le Macronavirus D-20, mutation chimérique qui prolifère en terre de France, nécessitera la multiplication exponentielle des docteurs Raoult en réserve dans les éprouvettes salvatrices de l’institut pasteur.

                                                      Néanmoins le macreux remporte une première bataille. Dans quelques mois, il aura réglé partiellement avec chronos l’excédent de misère et la question des retraites.

                                                      PS : Fort heureusement, il est des sonorités de gloire qui sonnent avec bonheur, par-delà les miasmes et les blessures infligées par la crétinerie macronienne.

                                                      Pour ceux qui entendent encore la culture française, « terre de France, institut pasteur Paris, et maintenant Didier Raoult Marseille. Que vive la France et que dégagent les nuisances de la finance.

                                                      merci pour l’article


                                                      • jack mandon jack mandon 4 avril 11:46

                                                        « Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant, et dont les princes mangent dès le matin ! »

                                                        La vérité est un moment de l’enfance, mais celle-ci murit, évolue, se transforme…à moins qu’elle s’attarde dans l’enfance au point de se complaire dans l’oedipe, s’emporter contre l’autorité du père ou du sage, le massacrer, épouser sa propre mère et se crever les yeux, ou ceux des innocents en souffrance. En synthèse épouser l’imposture.

                                                        Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant…Ecclésiaste 10 :16

                                                         


                                                        • yfrancois Yfrancois 11 avril 14:38

                                                          C’est amusant mais je ne pense pas qu’il y ait de la malice, juste de l’opportunité. Tout comme l’occasion fait le larron, la pandémie fait la dictature.


                                                          • jack mandon jack mandon 13 avril 17:17

                                                            @Yfrancois

                                                            Il me semble hélas, que dans le contexte du capitalisme financier, c’est la dictature, même travestie dans une démocratie insipide qui organise la pandémie.
                                                            De plus les français ont un jour voté pour un personnage immature humainement, de surcroit un banquier inapte à l’humain, la poupée gonflable d’un système occulte assez moribond et bien sur dangereux comme une bête blessée.
                                                            Les hommes politiques sont bien peu de chose devant le machiavélisme du pouvoir occulte mondial.
                                                            Dans le contexte actuel, supprimer les vieux, fragiliser les plus jeunes pour les vassaliser, cloisonner, asservir, confiner la terre entière...Quel coup de maitre ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité