• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Paiement différé ou fractionné DANGER !

Paiement différé ou fractionné DANGER !

Alors que le nombre de suredettements actifs provoqués par les crédits "révolving" ont baissé grâce à l'évolution de la législation, des grandes surfaces ont décidé de créer un dispositif particulièrement dangereux pour les consommateurs et notamment les plus fragiles !?

Le CNAFAL (Conseil National des Associations Familiales Laïques) réagit :

 

"Les grandes surfaces proposent à leur clientèle des applications informatiques "maison", sur téléphone portable, autorisant un paiement différé des courses effectuées à partir de 20 € d’achat, voire de 50 €, en paiement fractionné et échelonné dans le temps, sans frais supplémentaire du moins selon l’annonce.

Carrefour, Leclerc, Casino se font une guerre commerciale d’annonce sur ces paiements différés…

Le CNAFAL, association nationale agréée défense des consommateurs, alerte sur les dangers de telles pratiques :

  • Difficulté à gérer son budget pour les populations modestes ou précaires, en donnant l’illusion de disposer de plus d’argent.
  • Risque d’endettement : qui peut croire qu’une fois le plafond de crédit dépassé (20 € ou 50 €), ces sociétés ne pratiqueraient pas des pénalités de paiement. Les grandes surfaces ne sont pas des mécènes. Au contraire, elles vont profiter de la précarité ambiante pour gagner des "parts de marché". Une honte !
  • Risque de "fichage" sauvage d’une partie de la clientèle, car en cas de retard de paiement, ces données seront collectées.

Le CNAFAL récuse ces nouvelles pratiques commerciales et va saisir les ministres et autorités concernées pour les interdire. "


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • MKT 18 mai 15:13

    Je rebondis sur votre crainte du fichage.
    C’est déjà le cas : https://www.youtube.com/watch?v=QVBRC9MmZJk


    • Rincevent Rincevent 18 mai 19:23

      Les grandes surfaces osent présenter ça comme un progrès ! Moi qui ai la mémoire longue, ça me ramène aux années 50 quand mon père tenait une petite épicerie dans un quartier populaire. Les plus modestes de ses clients venaient acheter ‘’au carnet’’, c.a.d. à crédit, en attendant d’êtres payés. C’est l’épicier qui tenait le carnet et le client qui signait à chaque fois.

      Ça voulait dire que ces gens étaient en déficit perpétuel et entamaient le mois suivant avant qu’il n’arrive. Si c’est ça qu’on veut faire revivre…


      • sls0 sls0 19 mai 05:18

        @Rincevent
        Le statut de pauvre c’est ce qui attend le français moyen.


        Chez moi du pauvre ça ne manque pas. Du pauvre originel, sans 30 glorieuses, notre modèle d’avant de chez nous.
        Le petit cahier y fonctionne bien.
        Localement j’ai des revenus de riche, comme j’ai un système d’achat différent je paie en moyenne 20 à 40% moins cher.
        Le petit carnet a un surcout, c’est pas trop visible dans une journée, le pauvre ne voit pas trop l’arnaque. N’empêche que pour manger comme les locaux je paie moins cher.
        On a oublié l’état d’esprit du pauvre, ces méthodes servent à formater les futurs pauvres.
        Si on s’arrête devant un magasin en France et qu’on dit de sa voiture à un pauvre « va me chercher une bière » il répondra va te faire foutre.
        Chez moi comme en France il y a un siècle il s’exécute espérant sa pièce. Il y a encore du formatage à faire en Europe.
        Déjà en Allemagne se faire servir par une personne payée 2-3€ de l’heure ça ne dérange pas. Par relativité ça nous donne une impression d’être riche. Sauf quand on en sera aussi à 2-3€ de l’heure il y aura plus grand monde pour dire c’est injuste.
        D’ici 20-30 ans, le pauvre sera très tendance, il faut commencer le formatage.

        Ah le pauvre, on se dit que c’est celui qui n’a pas de fric et le jour où il en a il est plus pauvre. Ben non, le pauvre pense pauvre, son futur c’est aujourd’hui. Pas de projections sur le futur, pour le plus grand bien de la loterie il a des rêves de richesse mais pas de plannification.
        Pour faire passer de pauvre à classe moyenne, je formate mais dans l’autre sens. Celles qui ont le potentiel c’est le collège pour classe moyenne qui permet l’accès à l’unviversité, de se faire des relations coté filles de décideurs.
        Les parents sont heureux et en même temps gênés.
        On peut faire du docteur ou avocat avec du pauvre mais ça passe par du formatage. Le vrai pauvre a des enfants de pauvres dont le programme de vie c’est d’être pauvre.
        Après l’école et l’université c’est un revenu qui permet d’aider les parents sans problème mais c’est presque impossible de faire changer de caste les parents, ils restent pauvres dans leur tête et façon d’être.
        J’en ai qu’une douzaine à formater, c’est un investissement en temps. Macron et ses potes c’est toute une population à formater, sacré boulot.

      • empruntez sans rembourser est du vol mais pratique a grande par le gouvernement, la finance et les entreprise, alors pourquoi en priver le pauvre type, emprunter, on va ds le mur et personne ne pourra rembourser quoi que ce soit, les epargants et proprietaire immobile et classe moyenne paieront pour vous, car il n auront pas le choix, si celui d un pistolet sur la tampe brandi par l etat vive la france, vive la consommation, vive ducon


        • Spartacus Spartacus 19 mai 09:54

          Encore des gauchistes intello-bobo-démago illuminés de leur suffisance collectiviste débile qui veulent régenter la vie des gens et leur liberté.


          Encore une preuve que les gauchistes détestent tous les gens et les assimilent a des meutes de cons à assister et se prennent pour des lumières à la science infuse qui savent à la place des autres ce qui est bon pour eux...

          Les gauchistes en armée d’occupation des associations sociales ne créent, rien, ils ne profitent à personne et détourent l’argent du social pour leur profit politique indécemment.

          Dramatiques intellos gauchistes collectivistes qui phagocytent les associations subventionnées par le contribuable pour insuffler leur poison intellectuel puant totalitariste et liberticide...

          On ferait mieux d’avertir le gouvernement que les associations censées aider les gens sont des repaires à idées totalitaristes, et qu’un arrêt du financement du contribuable de tous ces parasites et intermédiares pseudo-sociaux politisés, ferait bien gagner de l’argent aux plus pauvres de la société qui contribuent a financer ces gauchistes.....

          Permettre d’accéder aux bien de consommation par le crédit est moral. 
          Vouloir régenter la liberté de dépenser, choisir, des gens est immonde et totalitariste.

          • bonnot 19 mai 11:33

            L’extrême droite libérale à la spartacus qui éructe

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès