• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Panique au sérail

Panique au sérail

S’agit-il du remake en « live » d’un film qui avait connu un franc succès il y a une quarantaine d’années ?

A l’époque, Robert Upshur Woodward (dit Bob Woodward) avait connu une certaine notoriété pour avoir révélé en 1972 dans « Deep Throat », avec son collègue Bernstein, des informations qui allaient devenir le « scandale du Watergate », épisode mis en scène dans le film « Les hommes du président » où Robert Redford jouait le rôle de Woodward. Les publications avaient entraîné l'ouverture d'une enquête sénatoriale, durant laquelle le président Nixon avait refusé de fournir les bandes audio de la Maison Blanche, prétextant que celles-ci n'existaient plus. Son mensonge avait été découvert, ce qui l’avait obligé à démissionner de son poste en 1974. 

Le traumatisme provoqué vient de ressurgir alors que le même Woodward est de retour dans les médias à travers les extraits d’un livre à paraître, « Fear : Trump in the White House » qui décrivent une administration dysfonctionnelle en état de dépression nerveuse avancée.

Sous le coup de la colère, Trump a rejeté d’un bloc le livre et son auteur par un des anathèmes qu’il affectionne en affirmant que ce dernier était « déjà discrédité ». Mais son émoi à propos du futur best-seller auquel il offre une promotion gratuite, n’était qu’un signe annonciateur de la « rage volcanique » avec laquelle il a réagi juste après à une tribune anonyme du New York Times, apparemment écrite par un haut responsable de son propre cabinet, tribune dans laquelle l’auteur se décrit comme membre, au sein du gouvernement, d'une "résistance" qui fait en sorte de protéger le pays des impulsions de Trump les plus catastrophiques. Ce groupuscule aurait même envisagé de remplacer le chef d'état par le vice-président Mike Pence : « Nous pensons que notre premier devoir est de servir ce pays et que le président continue d’agir de manière préjudiciable à la santé de notre république. C'est pourquoi de nombreuses personnes nommées par Trump dont je fais partie, nous nous sommes engagées à faire ce que nous pouvons pour préserver nos institutions démocratiques tout en contrecarrant les impulsions les plus malavisées de M. Trump jusqu'à ce qu'il quitte ses fonctions."

Le sultan et ses vizirs ont aussitôt lancé une chasse à l’homme . En twittant le mot « trahison », le virtuose du microblogage a précisé : « Si la personne anonyme existe bel et bien, le Times doit, à des fins de sécurité nationale, la dénoncer immédiatement au gouvernement ». Pourtant, cette réaction épidermique aurait pu se produire plus tôt, car il ne s’agit que du plus récent d’une série d’articles révélant des dysfonctionnements à la cour. Il y a quelques semaines, Michael Wolff, auteur de « Fire and Fury : Inside the Trump White House », avait déclaré que « 100% des personnes qui l’entourent » pensaient que Trump était inapte à sa fonction.

Le New York Times, dont les rédacteurs ignorent l’identité de l’auteur eu égard au « pare-feu » strict établi entre la rubrique « opinions » et les articles « maison », a également signalé des initiatives destinées à tempérer certaines décisions du Calife, et en particulier une opposition à Trump dans l'armée. La patate doit être très chaude, car les derniers développements ont amené le secrétaire d’état Mike Pompeo et le secrétaire à la défense James Mattis à crier haut et fort qu’ils n’étaient pas les auteurs de l’article.

Iznogoud sera-t-il démasqué ?

C’est ce que nos lecteurs découvriront sans doute dans le prochain épisode de ce passionnant feuilleton.


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • arthes arthes 7 septembre 17:06

    La question qui se pose, c’est : Que signifie être apte aux fonctions de président des states ?

    Pour l’entourage de Trump...

    Le bon profil : 
    George W Bush ?
    H. Clinton ?


    • Gwynplaine Joker 7 septembre 17:15

      @arthes

      bonne question.
      Il faut vite se renseigner pour savoir si la DRH de la Maison Blanche a établi une fiche de poste mentionnant les pré-requis, les attestations de compétences nécessaires et les qualifications exigées pour être affecté à un poste qui se révèle dangereux... pour les autres.

    • arthes arthes 7 septembre 18:13

      @Joker

      Ok.


      Donc cela : 

      Il y a quelques semaines, Michael Wolff, auteur de « Fire and Fury : Inside the Trump White House », avait déclaré que « 100% des personnes qui l’entourent » pensaient que Trump était inapte à sa fonction.

      C’est du vent.

    • Gwynplaine Joker 7 septembre 19:33

      @arthes

      du vent je ne sais pas...
      du spectacle certainement !

    • arthes arthes 8 septembre 18:07

      @Joker


      Ouais, c’est certain, et à l’américaine .
      Remember la pitite robe bleue de Monica, et les « Apologyze, apologyze, apologyze » de Bill

      Trump c’est une autre trempe 

      Obama en a profité (de la parution de ce bouquin) pour faire son come back en gros ringue.

      Vous avez raison, on a pas fini de « s’extasier »


       Et pendant ce temps ! 
      Nous on a le « pestacle » à la française, c’est un autre style. tiens, JLM tout choupitou pitout devant Macron à Marseille.
      Pourtant devant son aéropage FI de fans et donzelles énamourées il est the « man alpha », le big leader de l’opposition

      Mouarfffff




    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 septembre 18:59

      @arthes

      Merde ... Jean Cul n’est donc pas un dos argenté... Tete la teinture de ses tifs qui coule sur la colonne...


    • Cateaufoncel2 7 septembre 17:32

      "...son émoi à propos du futur best-seller auquel il offre une promotion gratuite, n’était qu’un signe annonciateur de la « rage volcanique » avec laquelle il a réagi juste après...« 

      Corentin Sellin, spécialiste de la politique américaine, sur Francetv.info :

       »Quel regard portez-vous sur la réponse de Donald Trump ? 

      "Ca m’a beaucoup surpris, car on pouvait s’attendre à une réaction virulente, surtout quand on voyait l’état de tension qu’il y avait déjà après la parution des bonnes feuilles de Fear. Certes, il a insulté le New York Times, mais il le fait quasiment tous les jours. Il a parlé de la faillite prochaine du journal, chose qu’il a déjà dite à de multiples reprises. Il n’était pas rouge, ni en train d’éructer, ni de postillonner. Il était plutôt maîtrisé."


      • Gwynplaine Joker 7 septembre 17:35

        @Cateaufoncel2

        me voilà tout-à-fait rassuré alors...

      • Cateaufoncel2 7 septembre 18:02

        @Joker

        « ...me voilà tout-à-fait rassuré alors... »


        Il n’y a pas de quoi, le seul fait de croire aveuglément à l’existence de ce « fonctionnaire » et à la vérité de ses « révélations », après plus d’un an et demi de harcèlement anti-Trump systématique, ne plaide pas en votre faveur.

        D’ailleurs, mon information ne vous était pas destinée, elle s’adressait aux visiteurs moins perméables, voire pas perméables du tout, aux fake news de la presse mainstream.

      • pemile pemile 7 septembre 19:53

        @Cateaufoncel2 "Il n’y a pas de quoi, le seul fait de croire aveuglément à l’existence de ce « fonctionnaire » et à la vérité de ses « révélations », après plus d’un an et demi de harcèlement anti-Trump systématique, ne plaide pas en votre faveur."

        Et le seul fait, après plus d’un an de tweet, de penser que ce type est sain d’esprit ?


      • Cateaufoncel2 7 septembre 21:18
        @pemile

        « Et le seul fait, après plus d’un an de tweet, de penser que ce type est sain d’esprit ? »

        C’est un style, qui nous change espièglement des dirigeants BCBG et émasculés que nous subissions jusque-ici.

        Et si vous vous référiez à son discours d’investiture et à sa déclaration de guerre à l’Etat profond (Deep State) et à son action réelle, vous vous apercevriez qu’il suit un fil rouge extrêmement cohérent.

        P.S. - Vous devriez quand même vous souvenir qu’avec Clinton et ses corrompus, le TAFTA aurait été signé et la situation avec la Russie, se serait autrement détériorée.

      • pemile pemile 7 septembre 23:07

        @Cateaufoncel2 « vous vous apercevriez qu’il suit un fil rouge extrêmement cohérent. »

        Il aurait pu jouer dans la 7éme compagnie va faire sauter le deep state, le fil rouge sur le bouton rouge, le fil bleu sur le bouton bleu.

        Je ne peux m’empêcher de voir un limité du bulbe plus qu’instable, time will tell !


      • Cateaufoncel2 8 septembre 00:17
        @pemile

        « time will tell »

        C’est comme pour tout.

        Moi, les événements, je m’en fous largement, j’attends leurs conséquence pour juger de leur importance.

        Je vous donne un exemple, qui a fait scandale pendant plusieurs jours, l’histoire du pussy.

        A peu près tout le monde a cru que Trump était cramé. Mais lui, malin un renard, au lieu de s’emberlificoter dans des explications plus ou moins foireuses, a dit « Propos de vestiaires », conséquences du « scandale » : zéro.

        Alors que, depuis quelques jours, le bouquin de Wolff Fire and Fury était au premier plan de l’actualité, Trump l’a enterré en trois mots « Pays de merde ! »

        Quand il s’agit de préparer une rencontre avec Poutine, il envoie, pour préparer le sommet, de plus antirusse des types de son entourage, James Mattis... C’est aussi ça, Trump.

      • Passante Passante 7 septembre 17:56

        m’enfin lisez par vous-mêmes ce récit, il n’y a rien, aucune preuve, les élucubrations habituelles...
        idem pour woodward, qui a dû faire la queue pour passer après wolff et ormarosa ! c’est dire, cette misère qui rabâche son néant...

        pourquoi je suis aussi sévère ?
        parce que c’est la même clique qui depuis deux ans bombarde les américains 24h/24 avec le russiagate !
        comme quoi les russes, wikileaks ils sont entrés au DNC ah c’est grave.....
        et tout le monde oublie ce qu’ont révélé c’est documents (leaked and not hacked) du DNC de triche contre ?
        Sanders...

        pourquoi font-ils cela les démocrates ?
        car attention : ils s’en foutent de perdre (1000 sièges en 2016 for ex),
        and why so ?
        because leurs généreux donneurs des multinationales n’arrêteront jamais ! de les irriguer, ni les pharmacos, ni les petrolos, ni les guerroyaux, tout le monde, rubis sur ongle ! un sénateur c’est une tirelire...

        etc etc etc
        ce n’était que le premier étage des enfers.... 

        • Passante Passante 7 septembre 18:01
          errata : Omarosa

          par ailleurs, les sondages révèlent que seuls 1% des américains croient au russiagate ou y accordent de l’importance....
          et pourtant 90% du temps d’audience de CNN est consacré à cette fabrique depuis 2016
          cette schizo explique que lorsque Trump parle de fake news ça sonne un peu théorique pour un européen
          mais rien de plus quotidien comme maladresse antitrump que cela
          c’est cette maladresse volontaire qui devient intrigante
          woodward homme de spectacle calcule bien pourtant que cette technique renforce Trump...
          ça a déjà été prouvé 30 fois, et ils continuent
          - énigme -

        • Gwynplaine Joker 7 septembre 18:09

          @Passante

          vous avez oublié Soros, la fondation Clinton, Weinstein, le « pizzagate », Podesta, Abramovich, etc.. etc...

          l’affiche habituelle, quoi !.

          le spectacle fourni par l’une ou l’autre des deux troupes titulaires de la Comedia Americana ne se renouvelle guère en effet, et jouer au chamboule-tout avec les têtes des présidents ne changera rien, ni au système ni à l’hégémonie de l’empire

          il n’est pourtant pas inintéressant de suivre les péripéties pour prévoir ce que vont faire à court terme nos propres marionnettes qui s’ingénient à singer leurs maitres et pour avaoir un avant-gout de la sauce à laquelle nous seronssaisonnés pour être mangés !

        • Passante Passante 7 septembre 18:58
          @Joker

          la sauce ? simple comme bonjour :
          -soit ils refusent toujours Sanders, et vont avancer Biden, ou d’autres corporate democrats en 2020
          -soit ils tiennent Sanders... au point de le relancer comme plan « Obama3 » (càd la cata).

          ds le premier cas trump les écrase
          ds le second c’est plus compliqué

          mais ils me semblent que le parti est trop sclérosé pour le second scenar
          et contrer sanders dans les primaires en le splitant
          grâce à elizabeth warren par ex ou même kamala harris ne sera pas compliqué

          une autre bataille se joue désormais en parallèle,
          qui a démarré avec alex jones (cf. hier avec marco rubio, amusant),
          mais s’est poursuivie par une censure sur la gauche (telesur etc)
          trump est entré dans cette bataille aussi :
          jack dorsey est désormais sous haute surveillance

          je parie 1000$ que dans moins d’une semaine Trump va nous sortir
          the fake platforms
          si jamais ils osent (comme presque annoncé) l’éjecter de twitter....



        • Passante Passante 7 septembre 19:46
          @Passante

          la dernière « hypothèse » en cours...
          (BS)


        • bob14 bob14 8 septembre 07:27

          Article « franchouillard » d’un déficient mental sur l’administration Trump..L’auteur préfère se masturber sur la photo de Poutine sans doute... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès