• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pardonne-lui Notre-Dame des Landes, il ne sait pas ce qu’il fait (...)

Pardonne-lui Notre-Dame des Landes, il ne sait pas ce qu’il fait !

Le temps, pourri depuis quelques mois semble passer au Beau Fixe, en tout cas dans le Sud de la France où je réside, incroyable ; après le froid et la pluie, quasiment 10° de plus d’un seul coup !

 

Pour Macron, métaphoriquement c’est l’inverse...

Le temps de la grâce artificielle s’efface au profit de celui de la contestation qui s’amplifie tous les jours. Les Riens s’enflamment, se soudent et convergent au sens propre vers le palais princier encerclé. Le spectre de Mai 68 se ranime, quoi que la makron-propaganda-staffel racontât, avec ses sondages aussi vrais que Paris Match qui titra ; imprimé en vrai, avec des lettres des mots et des phrases : ’’même les oies et les vaches sacrées s’écartent sur son passage’’ en parlant de Macron et sa décatie Dulcinée lors qu’ils se pavanassent sur nos comptes courants, en Inde. 

C’est peut être vrai en plus ; car les animaux possèdent tous un sixième sens salvateur, disparu chez l’homme depuis 100 000 ans au moins, faculté innée qui leur permet d’échapper instinctivement aux prédateurs les plus dangereux.

On dirait que ça commence à chauffer chérot pour le poulbot, bien que poulbot désignât plus un petit faubourien qu’un petit bourgeois, dans la littérature concernée. Voici que non seulement la France commence à se rebeller contre sa majesté Macron, mais en Allemagne, son action d’éclat syrienne (l’action pas l'éclat) de bombarder Bashar al-Assad, ne passe pas (du tout). Les Allemands de 2018 sont pacifistes, beaucoup plus en tout cas qu'au temps du IIIème Reich.

Pendant que la presse française titre gentiment ; 'Merkel prépare Macron aux compromis’’, Der Spiegel, le plus grand et le plus influent hebdomadaire allemand d’investigation selon Wikipedia vient de titrer ; 

« L’initiative européenne du président français est MORTE ET ENTERRÉE au bout de seulement sept mois »....

Morte et enterrée l'initiative macron-européenne ?

Ces deux mots lapidaires sonneraient-ils le glas du gala glacé des innombrables couvertures de magazine euphoriques que seuls les aveugles ou les habitants du Pôle Sud n'ont pas vu ? 

Tous ces jolis roman-photos relatant la vie enjouée des deux tourtereaux élyséens dont le plus actif, hyper disent certain est encore loin de l'âge de la retraite, hélas ; médisent les quelques, les si rares ingrats insensibles au charme fou que posséderait Qui nous savons. Kinousavon qui se retrouve malgré lui coincé ; entre une Allemagne et une France désormais hostiles au pluriel, que va-t-il et surtout ; qu’allât-il faire dans cette galère, lors qu’il dit, peu avant son avènement ;

« je suis avec Berlin. Qu’on le veuille ou non. Parce que notre destin est là. Je ne vais pas dire aujourd’hui aux Françaises et aux Français que je vais défendre leurs intérêts face à Berlin. NON ! »

Par ce que si ; après avoir dit ça, même mère Kel l'abandonne, après le Brexit, l'Italie et quelques autres Peuples bien décidés à dégager au plus vite de cette union européiste forcenée, le pauvre Macron va se sentir bien seul… Bien sûr, il ne faudrait pas confondre les Landes de Notre Dame et les Lands Allemands, mais comme dit l’illettré classique d’outre Rhin, très proche du moujik de la Beauce et des ouvrières de Gandrange ; 

''Wenn du mit mir bist, nicht ich gegen dich, wenn du einen schwachsinn ; ich (wir) mehr mit dir !''

 

*Si toi avec moi, moi pas contre toi, si toi faire n’importe quoi ; moi (nous) plus avec toi ! (Google traduction)

 

https://www.rtbf.be/info/economie/detail_europe-l-allemagne-freine-les-grands-desseins-de-macron?id=9895359

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.36/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Homphilo 21 avril 13:07

    vrai que macron a mange son pain blanc.il s est aussi coupé de la reconstruction au proche orient.il se coupe également de toute collaboration économique future avec la RUSSIE. on a hélas la continuité politique des deux gouvernements précédents qui font de la FRANCE un nain en politique étrangére


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 21 avril 13:29

      @Homphilo


      On peut se demander comment cela finira, hors Usa et Angleterre avec gros bémol pour Trump qui vient de recadrer Macron, l’ensemble de l’Europe et du monde nous voient comme des dérangés dirigés par un ???. il est clair qu’un changement rapide de président serait déjà un premier pas vers un retour à l’apaisement, mais vu que ceux qui ont demandé sa destitution sont invisibles médiatiquement, et que par conséquent, monsieur et madame Quidam ne sont pas au courant ; il ne reste que les mouvements dits sociaux pour enrayer la destruction programmée du pays France, et tant que les anti-coagulants (crs & co) répondront aux ordres venus ’’d’en haut’’...

       smiley

    • Christian Labrune Christian Labrune 21 avril 13:13

      à l’auteur,
      Je ne me suis jamais fait la moindre illusion sur Macron. Il est aussi incapable que ses prédécesseurs, et encore moins lucide qu’eux sur les limites à ne pas franchir en politique intérieure. Il est même très peu préparé à comprendre quelque chose à la situation internationale. Il se contente de suivre au besoin, sans trop savoir pourquoi, la politique américaine qui, fort heureusement, sur la question du Moyen-Orient, est un peu plus cohérente.

      Il reste que critiquer les frappes en Syrie, lesquelles ne visaient pas la Syrie mais étaient un coup de semonce pour les Iraniens qu’on laisse construire tranquillement leurs missiles bientôt nucléarisés après leur avoir donné à Vienne une manière de blanc seing, ou s’émouvoir des « violences policières » du côté de Nantes ou des facs paralysées et détériorées par des troupeaux d’imbéciles, c’est être encore plus aveugle et plus incohérent que Macron.


      • Piere CHALORY Piere CHALORY 21 avril 13:41

        @Christian Labrune


        Personne, à part Trump et encore, lui qui vient de renvoyer jouer aux billes Macron qui prétendait avoir ’’convaincu les Usa’’ de séjourner ad-vitam-aeternam en Syrie, et peut-être Israël, n’approuve les ’’frappes’’ en Syrie, nous sommes désormais honnis des allemands, des italiens, des russes et de l’ensemble du monde civilisé, tout ça par ce que le poulbot comptait se refaire une légitimité, une popularité à bon compte... Mais le chef de guerre d’occasion qui fait le larron va très vite s’apercevoir, et c’est m^me pas sûr vu son aveuglement, de son échec complet ; aussi bien en matière de politique intérieure qu’extérieure, je crains que tout ceci ne se termine assez mal.

      • Christian Labrune Christian Labrune 22 avril 14:13

        Personne, à part Trump et encore, lui qui vient de renvoyer jouer aux billes Macron qui prétendait avoir ’’convaincu les Usa’’ de séjourner ad-vitam-aeternam en Syrie, et peut-être Israël, n’approuve les ’’frappes’’ en Syrie,
        ...................................................................... ........
        @Piere CHALORY

        Je les trouve un peu molles, ces frappes, et bien indirectes, puisque c’est l’Iran qui devrait être visé, mais je ne suis évidemment pas le seul à m’en réjouir. Vous prenez tout simplement vos désirs pour des réalités.

        Vers le milieu du mois prochain, si les Européens n’ont pas obtenu la renégociation des accords de Vienne - et ça n’en prend vraiment pas le chemin ! - Trump ne signera pas, pour l’Amérique, la prorogation de cette sinistre farce, et ce n’est certainement pas la visite d’Obamacron qui le fera changer d’avis.

        Aussi longtemps que le régime des mollahs ne sera pas ratatiné, il ne pourra pas y avoir de paix au Moyen-Orient, et le risque d’un conflit majeur augmentera progressivement. C’est cela que vous souhaitez ?


      • Piere CHALORY Piere CHALORY 23 avril 08:35

        @Christian Labrune


        On se doute bien que l’idéal, à votre idée, eut été d’atomiser la Syrie, vitrifier l’Iran dans la foulée en attendant mieux mais, je crains qu’hélas, comme vous le soulignâtes à mon encontre un peu plus haut, vous ne preniez, vous aussi ; vos désirs pour des réalités, ce qui est votre droit après tout, à chacun ses rêves.

        En ce qui me concerne je me préoccupe beaucoup plus du sort de la France, aujourd’hui en passe d’être rayée de la carte en temps que Nation autonome et indépendante (financièrement & militairement), que de celui de la seule démocratie du Moyen-Orient.


      • ASTERIX 23 avril 09:53
        @Piere 

        MMES MRS LES PRESIDENTS ministres députés sénateurs descendez de votre olympe CA VA TRES MAL !

        mes parly Pénicaud borne buzyn oubliez donc vos anciens salaires+++++

        mme buzyn oubliez vous que mr buzyn weil est votre mari « patron de l inserm et de l ’agence du médicament et appointée par les labos en ETERNEL CONFLIT D INTERET

        QU ATTENDEZ VOUS UNE FOIS ATTERRIES DE :

        - augmenter le smic net A 1800 EUROS NET §§§§§§§§§§§

        - voir dans les écoles primaires pourqoui beaucoup d ’enfants n’ont pas petit dejeuner (argent ou temps ???)

        - doubler les allocations logements des FAMILLES MONOPARENTALES  !!!!!

        ARRETEZ DE VOUS PROSTERNER DEVANT LE MEDEF ET BRUXELLES

        cassez les STATUTS DES FONCTIONNAIRE DONT LE 1ER GRADE C EST INFERIEUR AU SMIC !!!!!!!!!!! sans LE 13eme MOISSOIT 1200 EUROS MOIS

        sinon CHANGER LE NOM DE VOTRE PARTI EN  »EN MARCHE ARRIERE"
        OU RETOUR VERS LE MOYEN AGE

      • Piere CHALORY Piere CHALORY 21 avril 16:19

        ’’Les juristes de la chambre des députés allemande, le Bundestag, ont statué sur le fait que les frappes conjointes de la France, des Etats-Unis et de la Grande Bretagne en Syrie étaient contraires au droit international.’’



        • Christian Labrune Christian Labrune 22 avril 14:18

          @Piere CHALORY

          Et la politique d’hégémonie de l’Iran, avec la complicité de la Russie, ça vous paraît vraiment conforme au droit international ? Le général Aoun, au Liban, à la botte du Hezbollah, el-Assad en Syrie, sont l’exact équivalent d’un Pétain dans les années 40. Si l’extension continue -elle est déjà bien engagée en Irak - et si les Houthis peuvent s’implanter au Yémen dans les mêmes conditions que le Hezbollah au Liban, de manière à pouvoir contrôler Bab el Mandeb, ça vous paraît conforme aux exigences de la paix dans la région ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès