• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Paris–Washington ; L’Iran dans le viseur ?

Paris–Washington ; L’Iran dans le viseur ?

Le président Emmanuel Macron s’est vu offrir un privilège symbolique ; il a été le premier chef d’état étranger à recevoir les honneurs d’une visite d’état à la maison Blanche depuis l’installation de son nouveau locataire, Donald Trump. Il est vrai que diverses questions restaient en suspend entre les deux pays ; les traités de libre échange et le commerce international, le retrait de Washington de l’accord sur l’environnement, et, surtout, la question Iranienne. Il n’est pas inutile de rappeler que de part et d’autre de l’Atlantique, les opinions quant au ‘problème Iranien’ divergent quelque peu. Alors que l’Union Européenne et la France souhaitent maintenir l’accord sur le nucléaire signé en 2015, les USA veulent en sortir pour « non-respect de l’esprit de l’accord » de la part de l’Iran.

A première vue, la situation entre les deux plus vieux alliés du monde occidental contemporain paraît bloquée. Mais il s’agit plus ici d’une divergence de moyens que d’une véritable opposition sur le fond du problème. Car les deux pays sont d’accord sur de nombreux points ; 

-  Il faut en finir avec le programme balistique Iranien qui, comme le confirmait Jean-Yves Le Drian avant son voyage à Téhéran début mars, « n’est pas conforme aux résolutions du Conseil de sécurité et dépasse les seuls besoins de sécurité des frontières de l'Iran. »

-   L’influence belliqueuse et déstabilisatrice de l’Iran au Moyen-Orient doit également être, sinon stoppée, à minima contrôlée, afin d’éviter les débordements tels que nous les connaissons en Syrie, en Irak, ou encore au Yémen ;

-   Les droits humains doivent être respectés par le gouvernement Iranien, ce dernier n’hésitant jamais à user de l’interpellation arbitraire, de la torture et du meurtre pour faire taire ses principaux détracteurs.

 

Iran : l’irruption du peuple sur la scène politique

A une démonstration d’un cadre de chez Chevreux, filiale du crédit Agricole sur les marchés, démontrant que le marché avait toujours raison et devait toujours l’emporter quelle que soit la promesse politique faite en amont, François Ruffin répondait par cette suggestion : « Quid de l’irruption du peuple sur la scène politique ? » La réponse du cadre en question oscillait entre surprise et balbutiements. Si le peuple intervient, le marché plonge, bien sûr. Il en va de même en Iran. Après 39 ans passés sous le joug du Velayat-e-faqih (pouvoir du guide suprême), les Iraniens en ont assez de la corruption, des non paiements des salaires, de l’état de délabrement de l’économie du pays, du pillage des richesses à des fins guerrières et personnelles, de la torture, de l’absence totale de libertés fondamentales…

Résilient depuis de longues années, le peuple iranien a donc décidé de reprendre son bâton de pèlerin et d’affronter directement le pouvoir, ville par ville, corporation par corporation, affaiblissant un peu plus chaque jour un pouvoir chancelant, vacillant sur ses certitudes, perdant de sa force de conviction pour finalement se montrer tel qu’il est : une dictature sanguinaire détenant un triste record ; celui du plus grand nombre d’exécutions par an et par habitant.

L’objectif du peuple est clair ; faire chuter ce régime de l’intérieur, sans intervention militaire de qui que ce soit. Mais avec un minimum d’aides de la communauté internationale. Une aide qui interdirait à l’Iran actuel de s’étendre au-delà de ses frontières comme il le fait en ce moment. Une aide qui contribuerait à affaiblir encore l’économie tenue par les pasdarans pour forcer à la redistribution sociale. Une aide qui conditionnerait ses échanges commerciaux au respect des droits humains fondamentaux…

Pour toutes ces raisons, les yeux Iraniens sont rivés sur le monde, et leurs oreilles ne perdent pas une miette des discussions en cours entre les puissances occidentales. Mais qu’on se le dise ; quelle que soit la décision finale qui sera prise, d’un côté comme de l’autre de l’Atlantique, la résistance en Iran ne s’arrêtera pas tant que le peuple n’aura pas recouvré sa liberté pleine et entière.

Les divergences de moyens exprimés par les USA et la France ne sont au final que de petits obstacles technocratiques qui n’altèreront en rien la volonté du peuple iranien de changer de régime. La seule différence, c’est le temps. Si les puissances occidentales parvenaient à s’entendre rapidement, alors il existe une forte probabilité pour que le renversement de la théocratie Iranienne intervienne rapidement… Mais de l’intérieur exclusivement. 
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.36/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Lonzine 3 mai 2018 19:07

    oui, on va bien rigoler...... smiley


    • symbiosis symbiosis 3 mai 2018 19:20

      Certes, le peuple iranien se soulèvera. Il se soulèvera contre le harcèlement incessant que lui fait subir l’occident. Tous les pays émergents se soulèveront les uns après les autres contre cet occident arrogant et colonialiste.

      Cela parait être une évidence car cela est cours. Nous sommes déjà entrés de plein pied dans le multilatéralisme et l’occident qui refuse cette transformation historique unique dans l’histoire de l’humanité se fourvoie et se suicide.

      On le voit bien dans la volonté agressive de recréer une bipolarité qui ne fonctionnera jamais et qui marque le signe avancé de l’impuissance à comprendre et par conséquent la fin de l’hégémonie occidentale. Ainsi, à trop vouloir perpétuer l’ère coloniale, plutôt que de soutenir l’avènement du multilatéralisme à parts égales avec les autres, nous finirons seuls et déchus.
      Incroyable aveuglement !

      Et il parait dérisoire, une fois de plus, de diaboliser un pays, un autre, l’Iran, qui ne se plie pas à la dictature totalitaire de la ploutocratie globaliste en utilisant l’éternel rengaine éculé du peuple qui souffre. 


      • njama njama 3 mai 2018 19:21

        Téhéran : « Il appartient à toutes les parties de tenir leur engagements dans le cadre du PGAC »
        Thu May 3, 2018

        L’Agence internationale de l’énergie atomique a confirmé à 11 reprises que l’Iran avait respecté ses engagements dans le cadre de l’accord nucléaire connu sous le nom de Plan global d’action conjoint, tandis que les USA ont sans cesse violé l’accord, notamment en faisant pression sur les autres pour empêcher les entreprises de retourner en Iran, a déclaré Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères.

        Dans une vidéo publiée sur YouTube, le ministre iranien des Affaires étrangères souligne que l’accord sur le nucléaire iranien (PGAC) a été confirmé par une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies et qu’il incombe donc à toutes les parties d’en respecter les termes.

        « Depuis plus d’un an, le président américain ne cesse de menacer de sortir de l’accord. Les Européens pensent que faire des concessions au président américain, mais à notre détriment, pourraient y remédier », a poursuivi le chef de la diplomatie iranienne.

        « Pour convaincre Donald Trump, les Occidentaux lui ont promis un nouvel accord avec l’Iran qui inclurait le programme balistique de l’Iran ainsi que son influence régionale. Dans les deux cas, Téhéran serait le plus légitime à revendiquer quoi que ce soit », a-t-il précisé.

        « Cela fait des siècles que l’Iran n’a attaqué aucun pays. Mais il a été envahi par les autres, dont l’Irak de Saddam Hussein qui, pendant 8 années de guerre avec l’Iran, a largement été soutenu par Washington et ses alliés dans la région », a-t-il rappelé.

        « Les armements chimiques de Saddam Hussein pleuvaient sur la tête des civils iraniens et de nos soldats, mais l’Occident nous empêchait de nous munir des dispositifs de défense les plus basiques », a souligné le ministre iranien des Affaires étrangères en guise de conclusion.

        http://www.presstv.com/DetailFr/2018/05/03/560524/LIran-rappelle—lordre-les-parties—laccord-nuclaire


        • njama njama 3 mai 2018 19:28

          - Il faut en finir avec le programme balistique Iranien qui, comme le confirmait Jean-Yves Le Drian avant son voyage à Téhéran début mars, « n’est pas conforme aux résolutions du Conseil de sécurité et dépasse les seuls besoins de sécurité des frontières de l’Iran. »

          des propos de Le Drian qui transpirent d’une condescendance coloniale d’un autre âge, les États-Unis, la France, l’Angleterre, Israël ... étant chacun dotés de moyens (dont des forces de dissuasion nucléaire) qui dépassent largement les seuls besoins de sécurité de leurs frontières


          • vesjem vesjem 4 mai 2018 09:10

            @njama
            c’est vrai ; faire référence au franmac drian, qui a depuis longtemps vendu son cul à l’oligarchie mondialiste, c’est vraiment une médiocrité crasse de l’auteur


          • vesjem vesjem 4 mai 2018 20:53

            @Vraidrapo
            vraiment, il ne doit sa carrière qu’à son appartenance à... pour les services qu’il rend


          • sls0 sls0 4 mai 2018 02:29

            Etre invité le premier, sacré privilège alors que tout les autres évite.

            Français et américains les plus vieux alliés. Effectivement il y a eu Lafayette, il y a aussi eu ce renard de Mitterand qui a dit que c’était plus ressemblant à la guerre qu’autre chose nos relations.
            Comme franchement Mitterand est plus proche coté période que Lafayette, j’ai des doutes coté alliés.
            Nos trois derniers présidents aiment sucer, être aux ordres, l’influence youg leader. Ce n’est pas quelques vendus qui peuvent faire une généralité.
            Sinon coté article c’est du copié/collé du département d’état US.
            En 79 c’était une révolution du peuple il me semble. Ca remonte pas à aussi loin. Le blabla US ne doit pas trop être entendu sur place, rn 79 le but était aussi de foutre les américains dehors.

            • Gambrinus Gambrinus 4 mai 2018 11:20

              En ce qui concerne « les deux plus vieux alliés du monde occidental », I beg to differ ....

              Ignorée la plupart du temps en France car elle a souvent servie à combattre les visées dominatrice de ce pays.

              • bonnes idées 4 mai 2018 12:40

                Encore un article au raz des pâquerettes.


                • symbiosis symbiosis 4 mai 2018 18:49

                  @bonnes idées
                  Aux raz des pâquerettes atlantistes.


                • popov 4 mai 2018 13:03

                  @Mazdak Teherani

                   
                  Bonjour
                   
                  Je souhaite autant que vous de voir le peuple iranien libéré du régime théocratiqque des ayatollahs et de leur religion de Bédouins.
                   
                  Mais il y a des choses avec lesquelles je ne suis pas d’accord avec vous :
                   
                  1 L’influence belliqueuse et déstabilisatrice de l’Iran au Moyen-Orient doit également être, sinon stoppée, à minima contrôlée, afin d’éviter les débordements tels que nous les connaissons en Syrie, en Irak, ou encore au Yémen ; 
                   
                  Pour l’Irak et la Syrie, les « débordements » auxquels on assiste sont plutôt dus aux USA et à leurs alliés du Golfe et de l’Otan qu’à l’Iran. Certes, les chaos a permis à l’Iran d’étendre son influence dans la région. Si les USA avaient souhaité ce résultat, ils ne s’y seraient pas pris autrement.
                   
                  Une aide qui contribuerait à affaiblir encore l’économie tenue par les pasdarans pour forcer à la redistribution sociale.
                   
                  Ne comptez jamais sur les puissances capitalistes pour forcer une redistribution juste des richesses.

                  • Mazdak Teherani Mazdak Teherani 4 mai 2018 17:35

                    @popov
                    Le changement ne peut venir que du peuple pour le peuple.


                  • DACH 4 mai 2018 17:43

                    @popov=Le problème est le respect des accords internationaux, or qui les viole ?= La démonstration du contraire est dans l’évolution du niveau de vie du plus grand nombre depuis 1945 !!!!!


                  • OuRo 6 mai 2018 13:41

                    @Mazdak Teherani
                    Utopie...


                  • Christian Labrune Christian Labrune 4 mai 2018 14:34

                    @ Masdak Téhérani,

                    Merci pour ces informations. J’entendais un exilé iranien, il y a deux ou trois jours, ; il expliquait sur une chaîne d’information que le régime des ayatollahs était aux abois. Le système bancaire, expliquait-il, est en faillite, et il rapportait ce propos d’un dignitaire apeuré du régime : la prochaine fois qu’ils descendront dans la rue, ils vont « nous éradiquer jusqu’au dernier ».

                    Il doit donc bien se passer quelque chose actuellement dans les profondeurs du peuple iranien, et il serait évidemment très souhaitable qu’il parvienne tout seul à abattre le régime et son immonde milice des Gardiens de la Révolution. Mais lors des derniers soulèvements, beaucoup d’exilés et beaucoup de gens, sur place, souhaitaient un soutien qui viendrait de l’extérieur. J’imagine ce que doivent ressentir tant de malheureux, persécutés par un régime sanguinaire, s’ils peuvent voir sur des écrans la tête de Mogherini qui, sur les photos qu’on nous montre quotidiennement, faisait des sourires complices à son voisin Zarif après la conclusion des accords pourris de Vienne.

                    Sur ce site, je viens déjà de l’écrire sur une autre page, beaucoup paraissent espérer une victoire de l’Iran. Mais le régime des mollahs, par ses objectifs génocidaires et ses ambitions hégémoniques sur tout le Moyen-Orient et peut-être même sur le Maghreb (fermeture de l’ambassade de Rabat) ressemble terriblement à l’Allemagne du IIIe Reich. Je n’ai pas encore lu les commentaires sous votre article, j’espère ne rien voir d’aussi atrocement désespérant.


                    • Emohtaryp Emohtaryp 4 mai 2018 16:05

                      @Christian Laburne

                      ressemble terriblement à l’Allemagne du IIIe Reich.


                      Avant la « solution finale » ?

                      Les camps d’exterminations sont-ils fin prêts ??

                    • symbiosis symbiosis 4 mai 2018 17:24

                      @Christian Labrune

                      Le problème n’est pas dans la qualité du « régime » iranien ou dans notre régime macronien, Ducon !
                      À chacun ses problèmes. L’Iran ne s’ingère pas dans les nôtres que je sache.
                      Le problème est le respect des accords internationaux, or qui les viole ?


                    • Mazdak Teherani Mazdak Teherani 4 mai 2018 17:34

                      @Christian Labrune
                      Merci pour votre point de vue que je partage.


                    • Xenozoid Xenozoid 4 mai 2018 17:36

                      @symbiosis

                      c’eux qui t’ordonent de les respecter


                    • Xenozoid Xenozoid 4 mai 2018 17:40

                      @Xenozoid

                      et aussi ceux qui les gèrent


                    • DACH 4 mai 2018 17:41

                      @symbiosis=Le problème est le respect des accords internationaux, or qui les viole ?= L’Iran. Un exemple parmi d’autres, la liste des sites dont le régime a refusé l’accès aux inspecteurs de Vienne, AIEA.


                    • symbiosis symbiosis 4 mai 2018 18:14

                      @DACH

                      Renseigne-toi mieux !


                    • OuRo 6 mai 2018 13:42

                      @symbiosis
                      IRAN = CORÉE DU NORD


                      Jeu de dupe.

                      en quoi consiste l’accord Iranien signé par Obama ? Où vont les milliards ?


                      2018, accrochez vous !

                    • Xenozoid Xenozoid 4 mai 2018 17:43

                      et aussi personne ne demande si le liban a la bombe.pourquoi demandé a israel ?

                      c’est injuste

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Mazdak Teherani

Mazdak Teherani
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès