• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Parkland : la rançon de la peur

Parkland : la rançon de la peur

On peut toujours prier quand 17 personnes sont abattues dans un établissement scolaire, est-ce que ça empêchera un nouveau drame ?

Selon le « Gun Violence Archive  », un groupe de contrôle à but non lucratif américain, depuis le début de l’année 2018 (même pas deux mois), 6 738 incidents impliquant des armes à feu dont 30 « fusillades de masse  » ont provoqué 1 859 décès aux États-Unis. Parmi les personnes décédées, 358 étaient des adolescents et 70 des enfants de moins de 11 ans. En 2017, 61 000 attaques à main armée ont causé plus de 15 500 décès.

Le mercredi 14 février dernier, à Parkland dans le sud de la Floride, juste avant la fin des cours, un lycéen est entré dans l’établissement dont il venait d’être exclu avec un fusil de chasse, et il a tiré sur ses anciens camarades de classe dont 17 ont été tués.

Le FBI a été accusé de ne pas avoir tenu compte d’un message posté sur les réseaux sociaux par l’auteur de ce carnage, Nikolas Cruz, 19 ans avait prévenu : “I’m going to be a professional school shooter” (Je vais bientôt être tireur d'école (sic) professionnel"). Il venait de participer à une formation paramilitaire et avait été renvoyé du lycée pour y avoir amené des munitions dans son sac à dos. Certains élèves le considéraient comme un type tordu (« oddball ») qui aimait les armes, d’autres avaient peur de lui.

Le Président Donald Trump a présenté ses condoléances et appelé à la prière en ajoutant : « aucun enfant, enseignant ou quiconque ne devrait jamais se sentir en insécurité dans une école américaine ». Ce à quoi un lycéen de Parkland a répondu via "twitter" ou équivalent : « Tu peux te les garder tes condoléances, s*c de m***e. Mes copains et des profs ont été abattus ... Il faut faire quelque chose au lieu d'appeler à la prière. Les prières ne règleront rien alors que le Contrôle des armes empêcherait que ça se reproduise ". Ce message a été « partagé » des milliers de fois, mais il ne servira strictement à rien.

Trump a également déclaré que le « présumé tueur » était « dérangé mentalement ». Pourtant, le spectacle ininterrompu de la violence à la télévision et sur internet ne semble donner lieu à aucun diagnostic de ce genre, même si le scénario mis en œuvre reproduisait un modèle présenté pas ces médias comme « logique et rationnel », pas un modèle "dérangé mentalement". Les armes à feu sont si solidement ancrées dans ce qui est considéré comme « normal » aux Etats-Unis que leur utilisation peut être considérée comme une action parfaitement compréhensible et pas du tout le fait d’un psychopathe ou d’un débile mental.

Contrairement à Obama, Trump ne pleure pas. Il ne fait pas apparaitre aucune émotion et ne fait pas de démonstration publique d’empathie avec ses frères humains. On ne peut pas lui reprocher d’être hypocrite. Il ne compatit pas, il croit aux valeurs du far-west qui consistent à attaquer avant d'être attaqué. En cela, il incarne bien l'état d'esprit de ceux qui ont voté pour lui et qui sont persuadés du fait que posséder une arme à feu pour « se défendre » est un droit fondamental. Il part du principe que tout le monde est en danger mortel, tout le temps, et c'est cette peur qui l'a élu.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • julius 1ER 19 février 2018 10:06

    https://www.20minutes.fr/monde/2222871-20180217-honte-crie-lyceenne-contre-trump-lors-manifestation-anti-armes


    çà c’est un lien intéressant pour comprendre qu’encadrer sévèrement les ventes et le trafic d’armes a tout de suite un impact important sur le taux de mortalité par armes à feu je dirai presque que l’Australie devrait faire « jurisprudence » !!!

    mais la perle dans tout çà est là :
    . Mais le commentateur radio conservateur Rush Limbaugh prône une solution plus radicale : généraliser le port d’une arme dissimulée (« concealed carry ») sur les campus pour pouvoir répondre à une attaque.
    à y regarder de plus près c’est exactement ce que disait Trump lors de l’attaque terroriste contre le Bataclan .... en clair si les gens étaient armés en toutes circonstances il y aurait moins d’attaques de ce genre ...... 

    profonde pensée en fait véritablement révélatrice d’un conditionnement presque génétique d’une population qui croit en sa sa propre propagande !!!
    il n’y a plus de sanctuaire, l’école, l’église ou une amicale de parents d’élèves voire un club de danse .. eh bien il faut y aller, armé jusqu’aux dents car sait-on jamais avec tous ces psychos qui courent dans nos rues tout devient possible !!!
    lorsque l’on atteint ce degré de maladie mentale et de perversion on peut légitimement se dire que les « psychos » ne sont pas ceux que l’on croit !!!!!

    • Cateaufoncel 19 février 2018 10:59

      @julius 1ER

      "profonde pensée en fait véritablement révélatrice d’un conditionnement presque génétique d’une population qui croit en sa sa propre propagande !!!"

      Croire que la seule chose qui peut s’opposer efficacement à un sale type avec une arme, est un brave type avec une arme, n’a rien à voir avec du conditionnement ou de la propagande, c’est du simple bon sens.


    • julius 1ER 19 février 2018 18:35

      @Cateaufoncel


      toi tu es aussi un sacré bouffon du niveau de Trump ! 
      je parle de sanctuaire, bouffon moyen tu devrais apprendre à lire !!!
      dans un sanctuaire genre église ou école si les gens arrivent armés jusqu"aux dents,on ne peut plus parler de sanctuaire..... tu comprends la nuance ????

    • velosolex velosolex 19 février 2018 18:56

      @julius 1ER

      Le temps d’identifier où est le brave type armé, et où le sale type armé, pour savoir vers où bêtement aller, et vous êtes mort. 
      Simple question de bon sens dans un problème qui n’en a aucun !

    • Montdragon Montdragon 19 février 2018 10:15

      Diogène, ne faites pas de leçons aux ricains, je vous rappelle que 3 ricains ont sauvés les passagers d’un TGV pendant que les européens moutons regardaient.
      Je vous conseille cette lecture.
      Vous pensez vivre dans une scoiété apaisée, sinon que les forces de l’ordre vous protègent ?
      Vous n’avez pas le droit d’être en possession d’armes, mais dans les quartiers n’ayez crainte elles circulent.


      • Scuba 19 février 2018 13:11

        @Montdragon

        petite correction : ce ne sont pas 3 ricains qui ont sauvé les passager d’un TGV, mais 3 soldats d’élites entraînés. Pensez-vous que si par hasard, ces 3 soldats d’élites avaient été européens, ils auraient laissé faire le terroriste ?

      • Diogène Diogène 19 février 2018 13:38

        @Scuba

        de toutes façons, il ne me semble pas que la France ait colonisé les Etats-Unis et imposé la présence de son armée d’occupation qui reste présente 72 ans après l’armistice ! Si des troufions franchouillards avaient été en train de saucissonner dans un tarin d’Amtrack et qu’il avaient vu passer un Comanche avec son arc dans le couloir du wagon, sûr qu’ils l’auraient neutralisé, les gars. Mais nos troufions n’occupent pas les Etats-Unis qui n’est pas une clonie française.

      • velosolex velosolex 19 février 2018 19:03

        @Montdragon
        Ce n’est pas le fait d’être issu du pays des cow boys et du coca qui fera de vous un héros.

         Qu’on se rappelle comment quelques barges armés de cutters ont réussi à détourner ce malheureux avion américain sans que personne ne bouge, et s’interpose. 
        Les sociétés les plus apaisées sont les moins armées. 
        En Australie comme le rappelait quelqu’un ici, les homicides ont diminué depuis que la législation sur les armes s’est renforcée. 
        L’exemple de l’Amérique, se pays devenu fou, et sur la défensive autant que dans la paranoïa nous a donné au niveau politique cette aberration appelée Trump, qui est une catastrophe pour l’humanité, un bienfait pour les marchands d’armes. La culture de la mort nous enverra en enfer, sur fond de déni et de hausse des l’indice boursier. 

      • leypanou 19 février 2018 10:52

        que posséder une arme à feu pour « se défendre » est un droit fondamental : cela est valable à l’échelle individuelle ; mais, à l’échelle nation, c’est l’arme atomique alors non ? Mais, alors dans ce cas, il faudrait que tous les pays l’aient ce droit n’est-ce-pas ? Pas exactement, car certains pays ne sont pas de vrais pays, si vous voyez ce que je veux dire.

        Plus timbré -ou autre adjectif- qu’un états-unien -et les autres aussi partisans de deux poids deux mesures concernant l’arme nucléaire-, cela n’existe pas.


        • microf 19 février 2018 10:53

          Je suis content que ce soit le Président Trump qui soit en ce moment á la tête des Usa, saurait été la Clinton, le monde n´existerait plus, elle voulait s´attaquer á l´Iran, et chacun sait ce que cela veut dire, l´Iran aurait bombardé Israel qui aurait repliqué, la Russie, la Chine pour ne citer que ces deux, auraient intervenus, la suite, chacun la connait.

          Quand á ceux qui sont morts, qu´ils reposent en Paix, la Paix qu´ils n´ont pas eu sur cette terre.


          • Diogène Diogène 19 février 2018 11:05

            @microf


            ah oui, c’est le nouveau mode d’élection des présidents aux USA et en France : on élimine Charybde pour avoir Scylla !

          • microf 19 février 2018 13:01

            @Syracuse

            Ne vous en faites pas @ Syracuse, Trump ne s´attaquera jamais á l´Iran.


          • pemile pemile 19 février 2018 11:22

            @Diogène « Trump a également déclaré que le « présumé tueur » était « dérangé mentalement ». »

            N’est ce pas Trump qui a justement supprimé une réglementation sur ce point ? Un controle de santé mentale pour la possession d’arme ?


            • Diogène Diogène 19 février 2018 11:35

              @pemile

              réglementer le port d’armes contribuerait sans doute à atténuer cette violence et ces tueries de masse

              limiter l’influence du lobby des armes serait sans doute un autre mesure salutaire

              mais la culture de la peur de l’autre, de tout ce qui est différent et susceptible de vous mettre en danger ou de vous piquer ce qui vous appartient (surtout si vous l’avez obtenu vous-même par la violence) est tellement ancrée dans l’idéologie libertarienne triomphante qu’on peut se demander ce qui est premier de l’oeuf ou de la poule ? Faut-il commencer par changer les lois ou les mentalités ? Les lois ne sont-elles pas faites par des hommes ? ceux qui ont accès à la possibilité de légiférer ?

            • pemile pemile 19 février 2018 11:45

              @Diogène « Faut-il commencer par changer les lois ou les mentalités ? »

              Sans changer leur mentalité, on pourrait déjà limiter la possession d’arme « de défense » au bon vieux colt 45 à 6 coups et pas au fusil mitrailleur ?


            • velosolex velosolex 19 février 2018 19:30

              @pemile
              Quelqu’un en bonne santé mentale n’achète pas d’arme. 

              Le controle dit « de santé mentale » peut donc se faire sur la volonté d’achat. 
              Ce qui oblige donc à ne pas vendre d’arme, et à soigner le fou. 

              C’est ce qu’on peut appeler le paradoxe de Trump. 
              Qui trump donc énormément

            • gruni gruni 19 février 2018 11:56

              Bonjour Diogène


              Le débat sur les armes à feu n’est pas prêt de se terminer. J’étais tireur sportif et je peux vous dire que des tireurs pratiquaient le tir pas seulement pour le plaisir, mais surtout pour avoir une arme à la maison, pour se protéger et pouvoir défendre leur famille. La peur oui, mais aussi l’instinct de survie Diogène. Ce qui ne veut pas dire que les américains ont raison d’avoir un arsenal chez eux. Faut pas pousser quand même. 

              • ZenZoe ZenZoe 19 février 2018 12:20

                Je trouve toujours bizarre qu’à chaque fois qu’il y a un massacre aux Etats-Unis, le même débat ressort. Pourquoi ? Ce sont leurs affaires, ce sont eux qui peuvent faire changer les choses. Si elles ne changent pas, eh bien, c’est qu’ils sont plus nombreux à vouloir qu’elles ne changent pas que l’inverse.
                Et nous n’y pouvons rien !


                • UnLorrain 19 février 2018 13:13

                  Deux villes au Texas où l’habitant s’il décide de porter une arme de poing doit impérativement sous peine d’amende la porter visible,un holster est idéal je crois. Si je suis un agresseur dans ces villes je ne peux aucunement imaginer revendiquer après mon méfait où je serais perdant ( et vivant..avec des rotules en téflon a mes frais ) dans l’affrontement une disproportion dans la défense de mon agressé...j’ai bon là ?


                  • zygzornifle zygzornifle 19 février 2018 15:40

                    En France moins de morts pas parce que les Français sont moins assassins mais parce qu’il ne leur reste plus que des couteaux ....


                    • generation désenchantée 20 février 2018 00:13

                      un petit tableau sur les taux d’ homicides dans le monde par pays et région du monde
                      c’est assez surprenant de comparer le taux des USA et celui de la martinique , guadeloupe
                      ou avec le méxique et brésil pourtant ces territoires sont classés dans les réstrictifs pour la réglementation des armes pour les civils
                      on ne parle même pas de la jamaique , du vénusuela

                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Classement_des_pays_par_taux_d%27homicide_volontaire

                      http://www.gunpolicy.org/fr/firearms/region/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès