• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pas de drapeau européen de la Sainte Vierge dans les salles de classe de (...)

Pas de drapeau européen de la Sainte Vierge dans les salles de classe de l’école publique et laïque de la République !

Alors que le gouvernement a confirmé son intention de modifier la loi du 9 décembre 1905 de Séparation des Églises et de l’État qui a institutionnalisé la laïcité en France, vient s’ajouter maintenant le fait que l'Assemblée nationale souhaite depuis quelques jours la présence obligatoire dans les salles de classe du drapeau européen [1].

En 2011, j’avais démontré que le drapeau d’azur avec une couronne de douze étoiles d’or, adopté par le Comité des ministres du Conseil de l’Europe le 8 décembre 1955, est un emblème religieux chrétien [2], en m’appuyant notamment sur des documents récupérés sur le site du Conseil de l’Europe.

Sur ce dernier, on y trouve actuellement un nouveau document fort intéressant, l’enregistrement audio datant du 21 octobre 1956 de la cérémonie d'inauguration du vitrail de la Vierge réalisé par Max Ingrand et offert à la ville de Strasbourg par le Conseil de l'Europe [3] :

La Direction Régionale des Affaires Culturelles Grand Est présente le vitrail de la manière suivante : 

« Le vitrail qui habille la baie axiale de l’abside a été créé par le peintre et maître-verrier Max Ingrand en 1956. Depuis le XIXe siècle, cette verrière était ornée d’une adoration des mages centrée sur une grande “Vierge de Strasbourg”, représentée selon son type habituel aux bras étendus, déployant des manches largement évasées. Ce vitrail, n’ayant pas été mis à l’abri durant la Seconde Guerre mondiale, fut soufflé par les bombardements de 1944. Au début des années 1950, alors que la vitrerie ancienne, revenue d’Allemagne, commençait d’être remise en place, cette baie centrale demeurait béante et appelait une création.

Après son installation à Strasbourg en 1949, le Conseil de l’Europe souhaita laisser une trace durable de sa fondation dans la capitale alsacienne et matérialiser, dans un édifice longtemps disputé entre la France et l’Allemagne, son engagement pour la paix. “C’est l’idée première de ce vitrail européen que l’Europe va offrir à la France pour prendre place dans la cathédrale de Strasbourg, écrit le diplomate Paul Lévy […]. De ce qui en ce moment se tente dans le monde, cette entreprise-là n’est-elle pas l’une des plus hardies et l’une des plus belles ?”.

Vitrail de la Vierge réalisé par Max Ingrand, cathédrale de Strasbourg

Europa dedit. Max Ingrand fecit

La réalisation fut financée par la Fondation Jacques-Camille Paris, du nom du premier secrétaire général du Conseil de l’Europe, mort prématurément en 1953. Elle fut confiée à Max Ingrand, qui était le verrier français alors le plus en vue, mais également un ancien prisonnier de guerre et un fervent catholique.

Le carton d’Ingrand s’enracine dans la tradition en reproduisant la Vierge de Strasbourg, tenant l’enfant Jésus sur ses genoux. Au sommet d’une large bordure de fleurs et de colombes, on reconnaît une couronne de douze étoiles sur fond d’azur, symbole marial extrait de l’Apocalypse que le peintre alsacien Arsène Heitz vient de proposer comme symbole du Conseil.

Les circonstances de la réalisation sont résumées par une inscription latine que l’on peut traduire ainsi :

“Au milieu du siècle, afin de mettre un terme à leurs luttes, les peuples d’Europe s’assemblèrent à Strasbourg pour accomplir cette œuvre. Ils firent choix de Jacques-Camille Paris qui les a bien servis. Donné par l’Europe. Réalisé par Max Ingrand”. Le vitrail est béni par Monseigneur Weber le 21 octobre 1956, en présence de Pierre Pflimlin, maire de Strasbourg. » [4]

Dans un document de novembre 2014, la DRAC rappelle qu'« à compter de 1919 et du retour de l’Alsace à la France, la Cathédrale est le siège du clergé concordataire. Elle dispose d’un conseil de Fabrique dont le président est l’évêque, fonctionnaire de l’État » [5].

Le site de Carrefours d’Alsace, magazine mensuel du diocèse de Strasbourg, indique que le projet de Max Ingrand fut retenu en mars 1956 en rappelant que « le caractère européen du vitrail est marqué dans sa partie supérieure, où nous voyons les 12 étoiles sur fond bleu du drapeau européen. C’est là l’une des premières utilisations officielles du drapeau qui a été choisi le 8 décembre 1955. » [6]

Il est encore temps de réagir pour les enseignant(e)s attaché(e)s à la laïcité !

J.G.

Article publié le 18/02/19 sur Le Canard républicain : http://www.lecanardrépublicain.net

----------------

LIRE AUSSI...

- Le jubilé de l’Union Paneuropéenne à Strasbourg

---------------

Nous suivre sur : Facebook | Twitter


Moyenne des avis sur cet article :  3.07/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 19 février 08:18

    Allons, allons...

    Le drapeau européen est une cochonnerie pour ce qu’il représente vraiment : le mondialisme sauvage et débridé, la négation des peuples et des nations et son à-plat-ventrisme US systématique et suicidaire.


    • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 19 février 08:24

      @dr.jambon-beurre

      Et en plus, il est inconstitutionnel... Comme bon nombre d’enseignes de magasins « colonized » et de partis politiques ne respectant pas la souveraineté. C’est pourtant bien écrit dedans, mais apparemment tout le monde s’en fout !


    • Fergus Fergus 19 février 09:34

      Bonjour, dr.jambon-beurre

      Attention de ne pas faire d’amalgame entre le Conseil de l’Europe et l’Union Européenne. Le drapeau européen a certes été adopté par l’UE, mais il est avant tout celui des 47 nations membres dudit Conseil !


    • Pink Marilyn Paracétamol 19 février 09:43

      @Fergus

      faux, chaque nation a son drapeau
      le drapeau à fond bleu décoré d un cercle d’étailes jaunes n’est que l’accord d’un traité commercial qui n’est pas un état supra-national.


    • Fergus Fergus 19 février 10:02

      Bonjour, Paracétamol

      Faux  ! Certes, chaque nation a évidemment son drapeau, mais le drapeau bleu étoilé du Conseil de l’Europe n’a rien à voir avec un quelconque traité commercial mais avec l’harmonie de 47 nations européennes !

      Que l’Union européenne ait repris l’emblème ne change rien à son origine et à sa finalité.


    • Pink Marilyn Paracétamol 19 février 10:15

      @Fergus

      une harmonie n’est pas une constitution
      pourquoi ne pas imposer le drapeau de L’ONU dans les salles de classe ?


    • Fergus Fergus 19 février 11:25

      @ Paracétamol

      Parce que l’appartenance à l’Europe reste très forte alors que les Français ne sont pas plu attachés que cela à l’ONU.

      Personnellement  et en dépit de la défiance que m’inspire l’UE néolibérale du traité de Lisbonne (j’ai voté NON en 2005) —, je me sens tout autant européen que français !


    • robert robert 19 février 12:13

      @Fergus
      bonjour Fergus
      ceux qui on voté pour l’union européenne ont voté pour l’europe des 10 et Miterrand était intervenu la veille du scrutin pour en vanter les mérites ; cette intervention était illégale
      la bretagne,zone socialiste a fait pencher le scrutin pour l’Europe des 10
      l’Europe actuelle est illégale ; mais les politiques ont l’art de s’assoir sur les scrutins du bon peuple


    • Croa Croa 19 février 12:56

      À Fergus « je me sens tout autant européen que français ! » Normal et nous tous aussi. Toutefois le drapeau bleu avec une aréole à étoiles dorées représente l’Union Européenne et non pas l’Europe. Faire partie de l’Europe signifie faire partie d’un ensemble géographique comprenant aussi la Suisse et la Russie de l’Ouest. Cet ensemble partage tout une histoire mais ne constitue pas une nation. L’Union Européenne (UE) c’est autre chose, un ensemble de nation partageant des règles commune. L’UE n’est pas non plus une nation mais c’est tout de même un ensemble politique. L’UE est un machin totalitaire et il faudrait être con pour se sentir unioniste. smiley


    • Lugsama Lugsama 19 février 13:25

      @Croa

      On parle de dictature pour l’Europe mais les cons c’est les autres smiley


    • Fergus Fergus 19 février 15:23

      Bonjour, Croa

      Pas d’accord : ce drapeau représente l’Europe avant l’Union Européenne, même si celle-ci en a fait son emblème !

      Autrement dit, ce drapeau est aussi celui, supranational, de « la Suisse et la Russie de l’Ouest ». Mais je vous accorde qu’on le rencontre peu dans ces pays. smiley


    • Pink Marilyn Paracétamol 19 février 15:59

      @Croa

      « Toutefois le drapeau bleu avec une aréole à étoiles »

      J’espère que les bébés européens ne sont pas obligés de téter des seins qui ont des aréoles à étoiles et que les saints qui ont des auréoles avec ou sans étoiles les laissent téter tranquilles


    • Croa Croa 19 février 17:51

      À Paracétamol,
      C’est l’auto-correcteur qui a fait une faute, pas moi ! smiley Je voulais écrire auréole bien sûr.


    • Ouallonsnous ? 19 février 19:06

      @dr.jambon-beurre

      Le drapeau européen est avant tout le symbole de l’asservissement des peuples européens à l’union européiste, il doit être retiré partout où il apparaît !


    • Paul Leleu 19 février 19:21

      @dr.jambon-beurre

      le problème, c’est pas le drapeau européen... c’est surtout l’américanisation intime et consentie des français...

      il n’y a plus de français depuis des décennies ...

      il y a des sous-américains.... des américains avec un emballage français ...

      mais ça n’a l’air de choquer personne ! tout le monde rêve de revenir à De Gaulle, qui était le Johnny Hallyday de la politique... une musique américaine avec des paroles françaises


    • Attilax Attilax 19 février 19:35

      @Fergus

      « Parce que l’appartenance à l’Europe reste très forte »

      À l’Europe, oui. À l’UE, non. Vous confondez sans cesse les deux, c’est assez agaçant : l’Europe est un continent qu’on ne pourra physiquement jamais quitter, l’UE est un système politique et économique qu’on doit quitter au plus vite. C’est plus clair comme ça, je trouve, non ?


    • Et hop ! Et hop ! 19 février 22:08

      @Fergus :

      Le drapeau du Conseil de l’Europe est comme le drapeau du Conseil permanent de l’OTAN ou du Conseil général de l’OMC, ou du Conseil d’administration du FMI, ce n’est en aucun cas le drapeau des états membres des traités, c’est le drapeau de la bureaucratie chargée d’appliquer un traité.

      L’UE est comme l’OMC, l’UNESCO et le FMI, elle n’est pas un État, donc elle ne peut pas être membre de l’ONU. Elle n’a absolument rien à voir avec les USA, ou la Fédération de Russie qui sont des États et à ce titre membres de l’ONU.

      Mettre le drapeau de l’UE dans les écoles et les bâtiments public, c’est aussi scandaleux que de mettre le drapeau du FMI ou de l’OTAN.


    • Pascal L 19 février 08:33

      Allons, allons, il ne faut pas avoir peur d’un drapeau, tout de même. Si vraiment, la vierge est présente, elle accompagne sa présence d’une pluie de grâces, ce qui n’est pas arrivé sur l’Europe depuis bien longtemps. Vous n’avez rien à craindre de ce genre de pluie, ce n’est que du bonheur. Peut-être qu’en la priant un peu plus....


      • Gollum Gollum 19 février 09:30

        @Pascal L

        C’est sûr que depuis que l’UE est aux manettes on a vu des pluies de grâce ma grenouille de bénitier préférée...

        On voit bien là la manie des chrétiens d’être toujours du côté du manche. En droite ligne de l’apôtre Paul avec son : Tout pouvoir vient de Dieu, Lettre aux Romains, 13, 1.

        Il ne vous aura pas échappé non plus que le drapeau fait référence à l’Apocalypse. Et que la dame aux 12 étoiles du chapitre 12 s’oppose à la prostituée du chapitre 17. Celle qui est soumise au Dragon, le Dragon étant celui qui permet d’acheter et de vendre..

        L’UE est donc plutôt, à priori, la prostituée du Dragon, ce dernier sans doute situé plus à l’Ouest, et non pas la servante de la Dame.

        Ce serait d’ailleurs un comble que nos corrompus ploutocratiques de l’UE fassent réellement référence à la Vierge dans ce drapeau, avec des visées religieuses... À mon avis c’est plutôt l’inverse. 


      • Fergus Fergus 19 février 09:36

        Bonjour, Gollum

        Voir ci-dessus : c’est avant tout le drapeau des 47 nations du Conseil de l’Europe !


      • Pink Marilyn Paracétamol 19 février 09:47

        @Fergus

        un drapeau, c’est un état et un état, c’est : une armée, une justice avec des lois, une fiscalité, des règles sociales et sociétales.
        Un peuple, une nation, c’est une histoire, une langue, une culture.

        L’UE n’est rien de tout ça et n’est pas très de l’être

        vouloir rivaliser avec les USA, la Chine, la Russie et même l’Inde, pour quoi pas, mais pas contre les peuples, dans leur intérêt, et ce n’est pas ce qu’ont entrepris les gens de Bilderberg.


      • Lugsama Lugsama 19 février 13:21

        @Paracétamol

        « un drapeau, c’est un état  »

        Non, les drapeaux ont même existés avant.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 février 18:46

        @Lugsama

        Un drapeau symbolise une appartenance. L’Europe est une civilisation et l’essentiel n’est pas « d’ Y être, mais d’EN être ». 

        PJCA de Montreal, Québec, Canada. « EUROPÉEN ».


      • Alren Alren 19 février 18:54

        @Pascal L

        Mettre un drapeau catholique (car en plus les protestants du nord de l’Europe, d’Allemagne et d’ailleurs ne reconnaissent pas la Vierge Marie, apparue comme déesse-mère, nouvelle Isis, dans la mythologie chrétienne au XIIe siècle) dans une salle de classe d’école publique, c’est une atteinte fondamentale au principe de Jules Ferry sur la laïcité qui est de ne choquer aucun parent honnête mais dont les convictions s’opposent à celles qui sont promues dans la classe de son enfant.

        Mais je suis confiant dans le fait que s’ils accepteront le drapeau français (ce qui ne fera pas trop le bonheur des européistes à la Fergus), les enseignants du public refuseront d’enseigner dans une salle comportant le drapeau UE-catho.
        Et que Macron devra reculer. dans cette manœuvre perverse et antilaïque.


      • Fergus Fergus 19 février 19:02

        Bonsoir, Alren

        Je me contrefiche de la présence des drapeaux dans les classes !
        Je ne suis d’ailleurs pas un fan de leur usage immodéré. Je déteste par exemple que des athlètes brandissent leur drapeau national.

        Et arrêtez avec ce bobard du drapeau catho. C’est une méga-connerie qui a malheureusement donné lieu à des scènes ridicules de la part de certains députés LFI !


      • Fergus Fergus 19 février 19:13

        Je vous invite à vous intéresser au drapeau du Cap Vert.
        Mis à part la bande centrale blanche et rouge, ce drapeau comporte un fond bleu sur lequel figurent 10 étoiles jaunes disposées en cercle.
        Symbole marial ? En aucune manière : il s’agit là de l’océan et des 10 îles principales de l’archipel !
        Le drapeau des Iles Cook n’est pas inintéressant non plus : mis à part l’Union Jack dans un angle, ce drapeau figure un fond bleu (là aussi l’océan) et 15 étoiles blanches (les îles là aussi) disposées en cercle.
        Et encore une fois, nulle allusion à la vierge !


      • Paul Leleu 19 février 19:23

        @Paracétamol

        « Un peuple, une nation, c’est une histoire, une langue, une culture. »

        dans ce cas, il n’existe plus vraiment de peuple français... nous n’avons plus de culture depuis quelques décennies... nous sommes des sous-américains (et fiers de l’être en plus !)

        vous pouvez changer les drapeaux autant que vous voulez... c’est comme changer l’emballage sans changer le contenu...


      • Et hop ! Et hop ! 19 février 22:21

        @Fergus

        Non, c’est pas plus le drapeau des membres de l’UE que le drapeau de l’OTAN ou du FMI n’est le drapeau des pays membres de ces organisations.

        C’est le drapeau qui représente la bureaucratie de l’UE.

        Un drapeau représente une personne morale de droit public, il est mis sur ses possessions, ses bâtiments, ses véhicules, ses papiers à en-tête, etc.. comme le drapeau d’un Conseil régional qui ne peut être utilisé que par des membres du Conseil général.

        Le drapeau d’un Conseil général est d’ailleurs toujours différents de celui de la région correspondante, par exemple le drapeau de Bretagne qui peut être utilisé par tous les Bretons, et mis sur des bâtiments qui n’appartiennent pas au Conseil général, sur des montagnes, sur des productions agricoles, etc..


      • aimable 19 février 23:54

        @Paracétamol
        Dans les classes des écoles de la république , aucun signe distinctif ne doit être toléré a l’exception des couleur de notre drapeau national et une carte de France avec toutes les régions ( continentales ou pas outre mer compris ) qui toutes composent une France indivisibles au sein d’une Europe qui est un gage de paix .


      • Fergus Fergus 20 février 07:56

        Bonjour, Et hop !

        « C’est le drapeau qui représente la bureaucratie de l’UE »

        Je me répète : avant que l’UE ne reprenne ce symbole à son compte, le drapeau bleu étoilé représente les 47 membres du Conseil de l’Europe !


      • Pascal L 20 février 11:43

        @Alren
        Je ne connais pas de drapeau catholique. Celui du Vatican est un drapeau d’un Etat, pas d’une religion. Si vous voulez voir les étoiles de la couronne de la vierge dans le drapeau européen, libre à vous, mais il me semble que ce drapeau est celui de l’Europe et non celui d’une religion.
        Ceci dit, mettre un drapeau européen dans des salles de classe, je ne vois pas en quoi cela va résoudre les problèmes de l’éducation aujourd’hui. N’y a-t-il pas de réformes plus urgentes à faire dans le domaine de la transmission des savoirs et de l’éducation ?

        Jules Ferry, n’est-ce pas le ministre qui tint ce discours devant la chambre des députés le 10 avril 1870 : « Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. [...] Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures. […] De nos jours, je soutiens que les nations européennes s’acquittent avec largeur, grandeur et honnêteté de ce devoir supérieur de la civilisation. » ?


      • Attilax Attilax 21 février 19:05

        @Fergus

        « Je déteste par exemple que des athlètes brandissent leur drapeau national. »

        Ah bon ? Pourquoi ? Ça vous fait honte ?


      • Pink Marilyn Paracétamol 19 février 08:42

        Ça évitera aux élève d’aller prier à Lourdes pour avoir leur bac :

        économie de temps et d’essence pour les parents

         diminution du taux de gaz carbonique et contribution à la transition énergétique

        sevrage de l’addiction aux réseaux sociaux par la pratique d’un dialogue direct avec la providence


        • baldis30 19 février 10:12

          @Paracétamol
          bonjour,
           vos remarques imposent quelques précisions :

          « — économie de temps et d’essence pour les parents »

          Profitez encore de la présence de trains s’arrêtant en gare de Lourdes : ainsi vous économiserez l’essence mais horresco referens vous utiliserez de l’énergie électrique fournie par Satan et le nucléaire associés

          « — diminution du taux de gaz carbonique et contribution à la transition énergétique »

          vous pourrez utiliser la production locale de gaz, tant qu’il en reste un peu à Lacq, et donc ce sera du CO2 propre que vous rejetterez, le CO2 sale lui est produit par le nucléaire.

          « sevrage de l’addiction aux réseaux sociaux par la pratique d’un dialogue direct avec la providence »

          Vous prendrez place dans le panthéon ouvert depuis longtemps par exemple à Domrémy, des initiés aux plus grands mystères de l’Univers.... dont la Constante Cosmologique, et la poudre de perlimpinpin !

          De ces faits la possession du bac ne sera plus nécessaire .... !


        • Paul Leleu 19 février 19:27

          @Paracétamol

          les petits français ne vont plus prier à Lourdes... ils prient aujourd’hui L’Oncle Sam’...

          et quel que soit le drapeau, ils ne seront plus jamais français dans l’âme et dans la chair...

          un simple ramassis de consommateurs ... emballés sous des étiquettes plus ou moins francophones...

          les français sont passés de la bûche authentique à la planche d’agglo... et ça a pas l’air de les déranger en plus ! (beaucoup sont même fiers de leur identité d’agglo)

          mais c’est vrai qu’avec de l’agglo vous faites des jolis meubles ikéa...


        • Fergus Fergus 19 février 09:31

          Bonjour, LCR

          Désolé, mais il n’y a rien de religieux dans le drapeau européen !!!

          Dans un article d’octobre 2017, j’avais écrit ceci :

          « Le drapeau européen a été créé en 1950 à la demande du Conseil de l’Europe qui a sollicité des projets sur un emblème portant « les valeurs spirituelles et morales qui sont le patrimoine commun des peuples » membres du Conseil. Parmi les différentes propositions, c’est celle d’un fonctionnaire nommé Arsène Heitz qui a été retenue car elle symbolisait parfaitement « la plénitude et l’unité  » de l’institution : un drapeau bleu sur lequel figuraient 12 étoiles formant un cercle. Et il a fallu attendre... 1989 pour qu’Arsène Heitz reconnaisse s’être inspiré d’une représentation de la Vierge de la chapelle Notre-Dame de la Médaille miraculeuse (rue du Bac à Paris) pour dessiner son drapeau européen. Sans cette confidence, strictement personne n’aurait vu dans le drapeau européen le moindre symbole marial ! Et ce n’est évidemment pas à ce titre que l’emblème a été choisi. »


          Quelle qu’ait été la source d’inspiration d’Arsène Heitz, ce qui importe c’est la symbolique voulue par le Conseil de l’Europe, et elle n’avait rien de religieux !


          • Pink Marilyn Paracétamol 19 février 09:41

            @Fergus

            Quels que soient les symboles, il n’en reste pas moins que l’Union Européenne n’est ni une fédération, ni une confédération ni un super-état et que la « règle de subsidiarité » est à géométrie variable, ne s’appliquant que quand ça arrange les groupes industriels transfrontaliers (dé-tricotage des lois sociales) mais pas quand ça les dérange (IVG, mariage pour tous, laïcité...).
            L’Europe n’est pas un état et ce sont encore les constitutions de chacun des états-nations qui adhèrent aux traités commerciaux qui régissent ces états.
            Il est dommage que les législateurs de l’état français imposent d’adorer un emblème commercial au même titre que celui hérité de l’histoire des ancêtres de leur propre peuple en donnant leur sang et non pas en échangeant des marchandises.


          • CN46400 CN46400 19 février 11:47

            @Fergus
            D’ailleurs, si les chrétiens sont effectivement majoritaires en Europe, il n’est pas sûr, du tout, que, parmi eux, les cathos (adeptes de la vierge, concurrente de Luther et Calvin) le soient. Surtout, si, en plus, on plonge dans la calculette les athées dans mon genre...


          • Fergus Fergus 19 février 12:55

            Bonjour, CN46400

            Les catholiques pèsent d’autant moins qu’il y a, parmi les pays membres du Conseil de l’Europe, les nations protestantes germaniques et scandinaves, les nations orthodoxes et les nations musulmanes. Comble d’ironie : sur les 48 pays européens (y compris la Turquie), seule la Pologne  pays très catholique — n’est pas membre du Conseil de l’Europe.


          • Fergus Fergus 19 février 12:55

            Bonjour, CN46400

            Les catholiques pèsent d’autant moins qu’il y a, parmi les pays membres du Conseil de l’Europe, les nations protestantes germaniques et scandinaves, les nations orthodoxes et les nations musulmanes. Comble d’ironie : sur les 48 pays européens (y compris la Turquie), seule la Pologne  pays très catholique — n’est pas membre du Conseil de l’Europe.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès