• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Pas de trêve pour la solidarité !

Pas de trêve pour la solidarité !

Un été chaud et solidaire

JPEG

C’était chaud pour de nombreux SDF qui n’ont pas pu trouver des hébergements alors qu’en été c’est, comme en hiver, indispensable.

C’était chaud pour des personnes hébergées dans un hôtel puis renvoyées à la rue pour céder leurs places à d’autres.

C’était chaud pour ces familles expulsées de leurs logements ou menacées d’expulsion…..

Pour toutes ces personnes, les vacances ont été un cauchemar, d’autant plus que les services institutionnels ont été au mode ralenti.

J’exagère ? Non malheureusement

Face à une situation difficile, voire dramatique pour des femmes, des hommes et des enfants, les associations de solidarité, familiales ou caritatives n’ont pas chômé, loin de là.

Cet été a été solidaire.

Les permanences ont été assurées et les distributions alimentaires ont continué dans maints endroits.

Plusieurs personnes ont été accompagnées et aidées par nos associations familiales à Melun et à Vaux-le-Pénil.

Cet accompagnement fut semé d’embûches institutionnelles :

Ce fut, entre autres, un homme expulsé de son logement qui a pu être relogé dans un studio privé parce qu’une de nos association a réglé la caution exigé.

« l’association » de tutelles a été aux abonnés absents, quant à la MDS elle a expliqué qui lui fallait du temps pour évaluer, décider et verser une aide financière.

Ce fut cette femme menacée par des dealers et petites frappes pour laquelle il nous a fallu batailler et batailler avant d’obtenir enfin, pour elle, un logement où elle serait loin du danger réel qui la menaçait.

Là aussi, « l’association « de tutelles, la même, a été défaillante….

Ce sont là deux cas parmi d’autres.

Notre satisfaction, la seule, mais elle est immense c’est qu’enfin ces deux personnes et quatre autres sont tirées d’affaire à l’issue de ces deux mois d’été.

Six familles aidées et accompagnées, c’est beaucoup car il faut pour chacune d’elle un travail de proximité et de soutien quasi quotidien, mais c’est aussi peu par rapport aux dizaines d’autres qui se trouvent sur l’agglomération melunaise dans une situation de détresse.

Nous avons adressé à la nouvelle Préfète de Seine et Marne, une lettre ouverte l’alertant de la situation d’une famille et demandant qu’enfin une rencontre entre les associations et les institutions se tiennent.

Nous n’avons toujours pas de réponse !?

Nous continuerons nos actions et nos interpellations.

IL N’Y A PAS DE TREVE POUR LA SOLIDARITE !

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Agafia Agafia 25 août 10:53

    On ne peut pas rénover des châteaux et aménager des gymnases pour les migrants, et s’occuper de nos SDF salariés ou pas,victimes des choix de nos connards de gouvernants.





    • baldis30 25 août 12:43

      bonjour,

      on ne peut pas financer un transfert de footballeur et en même temps financer des familles à la limite de la détresse ... impensable !


      • karibo karibo 26 août 23:05

        @baldis30
        Les Qatari n’ ont que faire des sans dents, ça rapporte que dalle .


      • Jeff84 25 août 20:54

        Bravo pour vos efforts !


        • karibo karibo 26 août 22:52

          Toujours aussi pathétique !

          Ne reste plus qu’ à faire de même pour la trêve hivernale, pour gagner la médaille du caritatif .
          Comme déjà dit : prenez-les C/° vous vous pourrez pleurez sur vos sorts en stéréo à vous regarder le nombril .
          Et tous ces migrants, hein , vous allez nous pondre quoi : la sodomie pour tous c ’est en marche ou maintenant ?
          La misère elle n’ est pas ici, mais chez eux si non ils ne viendraient pas là , c ’est chez eux qu’ il faut aller sensibiliser les médias, et faire votre caritatif chalot , pas ici : CHEZ EUX vous aurez à qui causer, vous serez entre vous chez les sans dents !
          Et que faites vous pour ces pauvre radicalisés , que l’ on abat comme des chiens, sans présomption d’ innocence, sans jugement digne comme vous l’ entendez, sans garde à vue , sans droit à avocat,,un créneau à creuser chalot, entre 3 sdf bien sur .

          On les expulse quand ces sales capitalistes propriétaires, pour faire un pays de sans dents & muzes pour tous ?
          Faute de les expulser, on pourrait en abattre quelques uns dans l’ intérêt supérieur de la Nation, les autres partiront d’ eux-mêmes, qu’ en pensez-vous ?

          • karibo karibo 26 août 23:00

            @karibo
            « Tous ensembles, tous ensembles » qu’ elle ânonnait , allons tous nous faire égorger, « je suis tous koufard je suis tous égorgé, » tous ensembles tous ensembles, mougeons ! bêêêhhh ...


          • CHALOT CHALOT 26 août 23:03

            Karibo ? J’ai du mal à comprendre votre point de vue : je ne fais pas de différence entre un victime de la société capitaliste en fonction de ses origines.

            Quant aux « pauvres radicalisés », votre propos manque de clarté, j’ai peur de ne pas comprendre

            • karibo karibo 26 août 23:14

              @CHALOT
              Vous plaidez pour toutes les causes perdues, tous les rebus et parasites sociaux, au détriment de nos nationaux, je suis pour la préférence nationale, et avant d’ accueillir toute la misère du monde qui va nous couler, charité bien ordonnée commence par soi-même, commençons par nous occuper de nos ressortissants il y a plus qu’ assez à faire avant de prétendre se battre pour les étrangers, et ce que ne font pas leurs gouvernants : qui est leurs problèmes .

              ça suffit de tirer sur ceux qui font tourner le Pays au profit de ceux qui ne font que profiter.
              Preference nationale et le Pays ira beaucoup mieux, les mélenchonistes, et tous ces embrayages : ça suffit !
              La mer-e dans laquelle nous sommes ne vous suffit donc pas ???

            • Attilax Attilax 27 août 01:00

              @karibo

              Ce brave Chalot n’a pas spcialement parle d’ethnies mais seulement de gens dans la mouise. Son cote bisounours peut agacer, mais au moins il fait quelque chose pour aider son prochain, ce qui est respectable. Vous faites quoi vous concretement pour vos compatriotes ? Moi rien, donc meme si Chalot m’enerve parfois avec son cote gaucho-binaire, je respecte son altruisme, il vaut mieux que mon cynisme. Un couillon qui avance ira toujours plus loin qu’un malin assis sur son cul.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès