• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Passe sanitaire : une idée offerte au Premier Ministre

Passe sanitaire : une idée offerte au Premier Ministre

Passe sanitaire : une idée offerte au Premier Ministre.

 

Le gouvernement a demandé aux parlementaires de voter une loi qui imposait la « vaccination » à certaines personnes, et qui l’autorisait à prendre des mesures propres à éviter la diffusion du virus (1).

C’est ainsi qu’un « passe sanitaire » fut mis en place, dont la possession et la présentation conditionnent l’usage de certains droits et libertés (liberté d’accéder à certains lieux et droit de participer à certaines activités). Les personnes vaccinées jouissent de ces libertés du fait même de la vaccination, quelle que soit son ancienneté. Pour les personnes non vaccinées l’exercice desdites libertés est subordonné à la présentation d’un test, lui très récent, indiquant avec plus de vraisemblance qu’elles ne sont pas atteintes par le virus.

 

Et voilà qu’on apprend que le vaccin n’empêche pas d’être contaminé. Et voilà que le Premier Ministre lui même, qui s’est cependant fait vacciner devant les caméras, attrape le virus !

 

Alors que fait le gouvernement ? Il restreint la durée de validité du test à 24 heures. Logique compte tenu des connaissances ! Mais il maintient la possibilité de la diffusion de la contamination par les vaccinés... Moins « évident » !

 

On avait compris depuis longtemps, d’ailleurs avec l’aide des déclarations des membres du gouvernement, que le « coup » du passe sanitaire lié à la vaccination avait pour objet de « forcer » la main à la population pour qu’elle se fasse injecter les nouvelles substances (2). Dont les vertus annoncées étaient revues à la baisse, dont certains effets négatifs apparaissaient, et dont on ne savait pas ce qu’il fallait en attendre avec tel nouveau variant venant d’Afrique du Sud. Comme le coup du test payant et valable 24 heures (voir un exemple concret dans la note 7). 

 

Seulement, on peut s’attendre à ce que des malveillants, à l’esprit agile mais mal placé, trouvent à redire. Prenant appui sur la loi qui ne donne au gouvernement compétence que pour éviter la diffusion (3), ils pourraient (honteusement) soutenir que le décret serait peut-être entaché de diverses illégalités : a) le passe « permettant » à des personnes vaccinées d’être des vecteurs de diffusion du virus, va ce faisant à l’encontre de la loi qui exige des mesures pour « prévenir » la diffusion ; b) le passe étant destiné, de l’aveu même des membres du gouvernement, à permettre en réalité la vaccination généralisée, refusée par le législateur, cela évoque quelque chose proche du détournement de procédure ; c) le fait que certaines personnes soient obligées de faire la preuve de leur non dangerosité ( les non vaccinés) et que d’autres en soient dispensées ( les vaccinés) fait aussi se demander si le principe d’égalité y trouve bien son compte (4).

 

Certes, il n’y a probablement pas grand chose à redouter du Conseil d’Etat quand on analyse certaines de ses décisions (5).

Mais, on ne sait jamais...

 

Alors, comment continuer à inciter la population à se faire traiter à l’ARN messager si d’aventure le Conseil d’Etat annulait partiellement ou totalement le décret prorogeant ledit sésame (3) ?

 

Nous offrons à cet égard l’idée suivante (et une autre dans la note 5).

 

Si la loi n’est pas modifiée, les non vaccinés seraient évidemment, comme tout le monde, astreints au port du masque (6). Mais ils devraient porter un masque d’une certaine couleur. Ou seraient astreints à porter un autre signe évocateur comme un bonnet d’âne.

Ainsi, les restaurateurs (entre autres) verraient leur tâche simplifiée. Et les citoyens vaccinés pourraient détourner leur chemin de celui du rebelle ou du craintif. Certains de ces derniers devant au surplus et en tout état de cause, pour vivre normalement, se faire tester tous les jours et à leurs frais (7).

 

Marcel-M. MONIN

m. de conf. hon. des universités

NB. Les lecteurs qui approuveraient les "propositions" (ci-dessus et note 5) sont priés de ne pas citer leur source.

(1) actuellement : LOI n° 2021-689 du 31 mai 2021 relative à la gestion de la « sortie » de crise sanitaire

Article 1.

II.-A. -A compter du 2 juin 2021 et jusqu'au 31 juillet 2022 inclus, le Premier ministre peut, par décret pris sur le rapport du ministre chargé de la santé, dans l'intérêt de la santé publique, aux seules fins de lutter contre la propagation de l'épidémie de covid-19 et si la situation sanitaire le justifie au regard de la circulation virale ou de ses conséquences sur le système de santé, appréciées en tenant compte des indicateurs sanitaires tels que le taux de vaccination, le taux de positivité des tests de dépistage, le taux d'incidence ou le taux de saturation des lits de réanimation :

Subordonner à la présentation soit du résultat d'un examen de dépistage virologique ne concluant pas à une contamination par la covid-19, soit d'un justificatif de statut vaccinal concernant la covid-19, soit d'un certificat de rétablissement à la suite d'une contamination par la covid-19 l'accès à certains lieux, établissements, services ou évènements où sont exercées les activités suivantes (suit la liste d’activités).
 

(2) lesquelles ne répondent pas à la définition traditionnelle du « vaccin ». Ce qui est une autre question. Encore que l’utilisation du concept de vaccin engendre l’économie de certaines controverses d’ordre médical.

(3) actuellement : Décret n° 2021-1521 du 25 novembre 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire

(4) Evidemment le gouvernement pourrait, pour arriver au même résultat, essayer de faire voter par sa majorité une autre loi. Mais il faudrait qu’il en trouve la rédaction astucieuse appropriée.

Le fait que ces produits réduiraient les risques de contracter le virus et seraient de nature à réduire la gravité de la maladie subie par les personnes « vaccinées » et contractant après coup le virus, est une question tout à fait différente de celle abordée ici.

(5) On sait que dans les cabinets des ministres, on trouve des membres du Conseil d’Etat. Qui, lorsqu’un citoyen dépose un recours devant le Conseil d’Etat, rédigent le mémoire « en défense » et recommandent à leurs collègues demeurés au Palais Royal de rejeter le recours. On pourrait donc déléguer aux conseillers d’Etat pantoufleurs auprès des membres du pouvoir exécutif (et alors même que tout le monde sort du même moule intellectuel), le pouvoir de statuer au nom du Conseil d’Etat.

(6) Le Premier Ministre pourrait se faire filmer en veillant cette fois-ci à porter ledit masque.

(7) Comme le salarié qui prend son déjeuner dans le restaurant proche de son entreprise.


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • Octave Lebel Octave Lebel 27 novembre 2021 16:46

    Sans mandat d’élu ni de charge ministérielle , ni de laissez-passer médiatique et carte de presse patentée, vous vous permettez de ratiociner jusqu’à ergoter .

    En deux pass et trois mouvements, vous allez vous retrouver confiné pour contagion en propos subversifs et irresponsables.

    Et si vous aviez envisagé un réveillon et que vous aimez la tradition et la dinde, sachez que celles-ci vous seront reconnaissantes. Il est encore temps de vous reprendre, citoyen Monin.


    • cevennevive cevennevive 27 novembre 2021 16:58

      @Octave Lebel, bonjour,

      N’est-ce pas ce que pensent « sournoisement » beaucoup de gens ?
      Nous « empoisonner » la vie, ces maudits savent le faire !
      Et maintenant, un autre vecteur de peur venant de l’extrême sud de la terre, et qui s’appelle Omicron ! (faut le faire...)
      Nous en avons bien assez chez nous des « micron », des virus et des entraves à notre liberté !


    • ASTERIX 28 novembre 2021 09:47

      @cevennevive

      nous SOUS CITOYENS DE LA MACRONIE JACOBINE OU DE MICRON en avons ras le bol d’un premier Ministre naif et INcompétent d’in president cynique d’un VERAN SOUS MINISTRE DE LEUR SANTE PECUNIAIRE plus occuppé a s’occupper de son HAREM DE DEPUTEES LREM  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      de ce GOUVERNEMENT D’ INCOMPETENTS NOTOIRES NOUS VOULONS GARDER BRIGITTE SCHIAPPA ET RUNNIER PANACHER les 47 AUTRES DOIVENT ETRE FUSILLES  !!!!! GARDER 277 DEPUTES MAXI ET ZERO SENATEUR  !!!!


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 novembre 2021 17:22

      ’’ les citoyens vaccinés pourraient détourner leur chemin de celui du rebelle ou du craintif. Certains de ces derniers devant au surplus et en tout état de cause, pour vivre normalement, se faire tester tous les jours et à leurs frais’’

       

      Ben voyons !

       

      De la part de quelqu’un qui montre si peu de respect pour les convictions d’autrui au point de les déclarer motivées par la rébellion ou de la peur, je n’attendrai rien de mieux.

       

       https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-covid-revele-le-stade-avance-d-abrutissement-des-populations-66242.html

       

       L’AVEU FRACASSANT DE BILL GATES SUR LES VACCINS ! « Non Seulement votre ADN sera Modifiée avec ces Vaccins Expérimentaux, mais ces Informations Minuscules Resteront dans Votre Corps à Vie ! 


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 27 novembre 2021 17:26

        Ou, je sais se qu’on va me dire. Mais ironie ou pas, c’est dit. Et c’est ça que je déplore.


      • LeMerou 28 novembre 2021 08:22

        @Francis, agnotologue

        La Momie à dit ;
        « Les vaccins sont loin d’être un échec, pour Jean-François Delfraissy, mais »il faut savoir les utiliser« car ils »perdent une partie de leur efficacité après 5 à 6 mois, d’où l’intérêt d’une 3e dose« et »protègent assez peu contre l’infection et la transmission« #le79inter »

        Mais au vu de cette affirmation
        « protègent assez peu contre l’infection et la transmission »

        Quel est intérêt de faire cette x-ième dose, sinon pour écouler les stocks (rappelez vous Mme BACHELLOT et ses doses jetés) ou satisfaire peut-être les termes du contrat mystère..
        Diantre je baigne dans le complotisme.....


      • nanobis 27 novembre 2021 17:44

        Quoi ! il est bon cet article c’est de l’humour !!!


        • saint louis 27 novembre 2021 18:41

          En ce qui concerne les non vaccinés, le fait de proposer pour les distingués de leur mettre un bonnet d’âne peut sembler farfelu mais perso un bonnet rouge me plairais assez pour montrer ma résistance aux excès d’autorités de ce gouvernement de branquignols.


          • BA 27 novembre 2021 20:43

            Royaume-Uni :


            Reconnu pour ses capacités de séquençage depuis le début de l’épidémie, le Royaume-Uni a pu confirmer dès samedi avoir détecté deux contaminations au variant Omicron sur son territoire. Et a dans la foulée décidé de réinstaurer un test PCR obligatoire à l’arrivée sur son territoire, ainsi qu’un isolement en attendant le résultat.

            « Nous avons été informés de deux cas britanniques du variant Omicron », a déclaré le ministre de la Santé britannique Sajid David, « Nous avons agi rapidement et les personnes concernées s’isolent tandis que la recherche de cas contact se poursuit ». « Les deux cas sont liés (entre eux) et à un voyage en Afrique australe », précise le communiqué. L’un d’eux a été détecté dans la ville de Nottingham (centre de l’Angleterre) et l’autre à Chelmsford (est de Londres), ont précisé les autorités sanitaires.

            Afin de « faire face à l’évolution de la situation », le gouvernement britannique a notamment décidé de durcir à partir de ce dimanche ses conditions d’entrée sur le territoire pour les voyageurs provenant du Malawi, du Mozambique, de la Zambie et de l’Angola.


            Allemagne :


            Par ailleurs, deux autres cas ont été confirmés en Allemagne, où un cas suspect avait été signalé plus tôt samedi, une personne récemment rentrée d’Afrique du Sud, dans le Lander de Hesse (ouest). « Le variant Omicron est, selon toute vraisemblance, déjà présent en Allemagne », avait annoncé sur Twitter le ministre régional des Affaires sociales, Kai Klose.


            Italie :


            Dans la soirée ce samedi, un cas confirmé a aussi été annoncé en Italie. « L’échantillon positif » a été prélevé sur un patient « en provenance du Mozambique », a précisé l’Institut supérieur de la santé (ISS). « Le patient et les membres de sa famille sont en bonne santé. »


            Pays-Bas :


            L’inquiétude est également forte aux Pays-Bas, où soixante-et-un passagers en provenance de deux vols d’Afrique du Sud ont été testés positifs au Covid-19 vendredi à leur arrivée à Amsterdam, selon l’autorité sanitaire néerlandaise, qui analyse les résultats à la recherche du nouveau variant Omicron. Selon une journaliste du New York Times qui se trouvait dans l’un de ces deux avions, les passagers ont attendu quatre heures sur le tarmac de l’aéroport avant qu’un bus ne vienne les chercher pour les transférer dans cet hôtel proche de l’aéroport. Plus tard dans la journée, samedi, les autorités sanitaires ont estimé que le variant Omicron était « probablement  » parmi les passagers.


            République Tchèque :


            Parallèlement, en République tchèque voisine, le Premier ministre Andrej Babis a déclaré samedi qu’un laboratoire local effectuait des recherches sur un prélèvement réalisé sur une femme qui s’était rendue en Namibie et a été testée positive au Covid-19 à son retour. « Elle est rentrée par avion en République tchèque via l’Afrique du Sud et Dubaï », a tweeté Andrej abis. « La femme était vaccinée, elle a des symptômes modérés et nous aurons le résultat du séquençage demain ».


            Belgique :


            Le nouveau variant a déjà été détecté en Europe, en Belgique. Omicron a aussi été identifié au Malawi, en Israël sur une personne venue du Malawi, au Botswana et à Hong Kong. De nombreux pays, dont la France, ont fermé leurs frontières aux pays de l’Afrique australe pour faire face à ce variant classé comme « préoccupant » par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).


            https://www.leparisien.fr/societe/sante/covid-19-61-passagers-en-provenance-dafrique-du-sud-testes-positifs-a-amsterdam-27-11-2021-PB3XYOP74FGI5LBJKJHA7LLOFE.php


            • LeMerou 28 novembre 2021 07:01

              @BA
              De toute façon, il doit surement y avoir des cas en France.
              Arrivant par d’autres Pays de l’Europe, et les frontières disparues facilitent la chose.

              Le vérant Ômacron est découvert, identifié, mais entre ce temps et le temps des mesures, l’humain voyage sévère et c’est trop tard.

              Un monde absurde.

              • L’Europe ferme ses frontières avec l’Afrique du Sud ! pour éviter une contamination dont acte.
              • Ont découvre la présence de ce dernier dans certains Pays Européens
              • Ferme t-on les frontières entre Pays de l’Europe pour éviter l’entré de la bête malfaisante ?

              Bah NON.

              Un habitant du Cap, n’a pas le droit de vous contaminer directement, mais un européen oui. 

              La dinde de Noel semble comprise.


            • nono le simplet nono le simplet 28 novembre 2021 07:23

              @LeMerou
              tester-séquencer-tracer—isoler ...
              comme on séquence très peu et que les contaminations sont hors de tout contrôle aucune chance qu’on empêche la diffusion de ce variant s’il est à même de le faire ... et comme un confinement strict de 15 jours est la seule solution technique et qu’il est impossible à faire puisqu’irréaliste politiquement et socialement le variant a les coudées franches pour se développer, seulement freiné par la distanciation, l’hygiène et la vaccination ... c’est déjà pas mal mais ça ne fera que le ralentir un peu ... son ennemi principal en ce moment c’est delta ..


            • LeMerou 28 novembre 2021 08:11

              @nono le simplet

              Oui, la contamination généralisée est inévitable, sauf à fermer hermétiquement ses frontières, s’aidant de tout ce qui est disponible pour le mettre en oeuvre, car le C19 est le fléau du siècle, entraînant des morts partout au travers de la planète, décimant (si je l’ai lu) des populations...Devant la disparition d’une population, l’économie n’est plus de mise....
              Bref, 
              La vaccination n’empêchera pas son développement, c’est un fait reconnu même par les autorités de santé, car même vacciné ont peut se faire contaminer et contaminer les autres. Je sais c’est nouveau..

              Par contre les « gestes barrières » peuvent être un frein, mais léger, ne leur prêtons pas non plus ce qu’ils ne sont pas.


            • nono le simplet nono le simplet 28 novembre 2021 08:49

              @LeMerou
              La vaccination n’empêchera pas son développement, c’est un fait reconnu

              reconnu mais provisoire ... la résistance de delta et la baisse rapide du taux d’anticorps au bout de 6 mois sont des connaissances extrêmement récentes ...
              les effets de la dose booster sont encore imprécis mais très encourageants ...
              Avec 45 % d’israéliens ayant reçu cette dose booster le taux de nouvelles contaminations est très bas avec un taux de 186 cas/M et par semaine ... un des plus bas de l’hémisphère nord ...5 fois moins que le plus bas en Europe ... et 54 fois moins que la Belgique à population équivalente
              bien sûr avec omicron les données peuvent changer ... mais demain est un autre jour


            • samy Levrai samy Levrai 28 novembre 2021 10:33

              @BA
              Mais pour voyager, monter dans un avion , ne faut il pas ses deux doses mini ?
              Des personnes « immunisés » contre nezquicoule19 ramèneraient nezquicoule19,
              il faut donc punir et enfermer les non vaxxinés !


            • LeMerou 28 novembre 2021 17:49

              @nono le simplet

              Il semblerait, si j’ai bien compris l’exposé d’un scientifique reconnu, que les vérants, viennent à se modifier intégrant (en schématisant) des particularités propres au pays ou groupe, comme l’Europe.

              Donc ce qui se passe ailleurs... ben...

              « les effets de la dose booster sont encore imprécis mais très encourageants ... »

              Je ne sais pas ou tu as pris cette phrase, mais s’encourager d’imprécisions !
              On ne sais que dalle, mais c’est encourageant !

              J’ai remarqué une chose constante dans la crise du Covid, après les premiers délires du début. C’est la maîtrise par tous les orateurs ou écrivains des substantifs, adverbes, verbes et expressions tirés de notre très riche langue Française concernant le degré de certitude de leur propos.

              Richesse, qui bien maîtrisée permet avec l’intonation voulue de converser, de se faire valoir sans jamais être pris au piège postérieurement.

              Quand aux prédictions, Nostradamus peut aller se rhabiller..
              Notre cher Monsieur Covid du Conseil à prédit le 23/07/21 50 000 contaminations début Août 2021...
              L’OMS à prédit (sic) le 04/11/21 Qu’un demi-million de personnes pourraient mourir en Europe d’ici février....
              Je compte et ont à de la marge encore.... Bon, c’est vrai je l’avoue.. Je n’ai pas pris en compte la fulgurance............................................



              • LeMerou 28 novembre 2021 07:59

                 smiley

                Je suis vacciné, croyant fermement en la bonne parole de notre premier ministre dont le sérieux dans cette affaire ne fait aucun doute. Reconnaissant de la transparence et des conseils formulés par notre Ministre de la Santé. Quant à notre gentil Président, se préoccupant sans-cesse de notre santé c’est un dieu.

                Ne rigolez pas j’en connais...

                Mais le Gersois national s’est fait « baiser », pardonnez moi du terme. Par quoi ?

                Puisqu’en tant que grand promulgateur des lois sanitaires covidienne, il applique lui et son entourage avec la rigueur qui caractérise sa personnes les règles qu’il impose.

                Tous vaccinés, tous protégés !

                Diable, notre Gersois fréquente des impies non vaccinés, comment cela se fait-il ? Sont entourage si prompt à nous donner des leçons est normalement protégé ?

                Evidemment mon cher ami, mais notre premier sinistre dans l’exercice de ses fonctions est contraint de fréquenter des gueux, serrant leur mains de contaminés.

                Ne cherchez point à savoir, c’est de là qu’il s’est fait contaminer.

                Bref, personne, ni même un minuscule média local se pose la question, par contre est mis en exergue son civisme.

                Notre Gersois s’isole, mais continu de travailler évidemment, malgré la maladie qui l’assaille, qui tente de s’emparer de son être, pour l’emmener dans l’au-delà

                 Entre ici Jean Castex.....

                Bon, les paris sont ouverts, car dans 7 jours (remarquez tout de même la connotation biblique de ce chiffre), notre Gersois National guéri, ne portant aucune séquelle pouvant porter atteinte à son mandat, du haut de son pupitre va haranguer les Mougeons.

                Et les médias affables vont titrer (non pas une guérison miraculeuse, mais pourquoi pas).

                JEAN CASTEX guéri grâce à la vaccination, lui ayant évité une forme grave, reprend ses fonctions qu’il n’a jamais quitté.

                Bêêêêê, Bêêêêê, Bêêêêê

                 va-t-on entendre partout.


                • zygzornifle zygzornifle 28 novembre 2021 09:19

                  @LeMerou

                   A se demander si Castex a été réellement contaminé et s’il n’a pas fait tout ce théâtre pour précipiter les mougeons vers la seringue ....
                  Vu le niveau de traitrise de ce gouvernement on n’est pas a cela près ....


                • Jean Keim Jean Keim 28 novembre 2021 09:00

                  Un magistère devant être réinjecté régulièrement ne peut prétendre à être un vaccin, au mieux il est un médicament.

                  Il est bon de rappeler qu’une personne en bonne santé ne risque pratiquement rien des virus médiatisés, néanmoins chacun doit être libre d’accepter la vaccination comme son contraire d’ailleurs. Les prétendus vaccins dopent les défenses immunitaires, sans présumer de la qualité de l’immunité naturelle déjà présente dans l’organisme du patient.

                  Certains prennent des substances dopantes pour accroître leur capacité physique ou mentales, l’effet étant avéré mais s’estompant dans le temps, ils réitèrent régulièrement cette pratique et souvent, tôt ou tard, l’organisme devra en payer le prix réel, quand sera-t-il des vaccins après des piqûres de rappels réguliers ?

                  Il y a comme un air de roulette russe.


                  • zygzornifle zygzornifle 28 novembre 2021 09:16

                    Déjà on devrait tester tous les membres de ce gouvernement pour voir s’ils ont étés réellement vaccinés ou s’ils ont eus droit a un placébo ce qui ne m’étonnerait pas vu leur niveau de traitrise et de malhonnêteté ....


                    • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 28 novembre 2021 11:45

                      @zygzornifle
                      Rôôôôôôôô !!! Vous êtes un affreux complotiste !!
                      Moi aussi, ça tombe bien...  smiley



                      • Le421... Refuznik !! Le421... Refuznik !! 28 novembre 2021 11:44

                        Vous êtes bien gentil Mr MONIN, mais vous oubliez un détail...

                        Les lois sont écrites dans un bouquin, le Dalloz par exemple, dont Macron a un exemplaire dans ses toilettes.

                        Le matin, il fait sa grosse commission, il en arrache une ou plusieurs pages suivant la nécessité, et il se torche avec !!

                        Donc...


                        • BA 28 novembre 2021 13:45

                          Covid-19 : il y aura une injection tous les cinq mois. Le planning est le suivant :


                          27 novembre 2021 : pour protéger du variant Delta, injection de la troisième dose pour les Français âgés de 18 ans et plus.


                          27 avril 2021 : pour protéger du variant Omicron, injection de la quatrième dose pour les Français âgés de 18 ans et plus.


                          27 septembre 2021 : pour protéger du variant Pi, injection de la cinquième dose pour les Français âgés de 18 ans et plus.


                          27 février 2022 : pour protéger du variant Rho, injection de la sixième dose pour les Français âgés de 18 ans et plus.


                          27 juillet 2022 : pour protéger du variant Sigma, injection de la septième dose pour les Français âgés de 18 ans et plus.


                          27 décembre 2022 : pour protéger du variant Tau, injection de la huitième dose pour les Français âgés de 18 ans et plus.


                          27 mai 2023 : pour protéger du variant Upsilon, injection de la neuvième dose pour les Français âgés de 18 ans et plus.


                          27 octobre 2023 : pour protéger du variant Phi, injection de la dixième dose pour les Français âgés de 18 ans et plus.


                          27 mars 2024 : pour protéger du variant Chi, injection de la onzième dose pour les Français âgés de 18 ans et plus.


                          27 août 2024 : pour protéger du variant Psi, injection de la douzième dose pour les Français âgés de 18 ans et plus.


                          27 janvier 2025 : pour protéger du variant Omega, injection de la treizième dose pour les Français âgés de 18 ans et plus.


                          Fin de l’alphabet grec. Passage à un autre alphabet.


                          https://fr.wikipedia.org/wiki/Alphabet_grec


                          • Lynwec 28 novembre 2021 18:41

                            « Le premier ministre qui s’est fait vacciner devant la télévision... »

                            Comédie transparente que cette prétendue contamination par sa fille, juste l’événement nécessaire à l’étape suivante où ils veulent piquer nos enfants .

                            C’est là que nous pourrons juger s’il reste un espoir car si les parents laissent leurs enfants sans défense face à ça, rideau sur l’Humanité .

                            Ce truc file des thromboses, des insuffisances du système immunitaire naturel, des myocardites, j’en passe, et vous croyez sincèrement qu’ils se le font injecter  ? A ce niveau de naïveté, il n’y a plus grand chose à espérer .

                            Le psychiatre italien qui a déclaré publiquement qu’on lui avait proposé de figurer pour une pseudo-injection avec du sérum physiologique, ça ne vous dit rien ? Le gars ne peut rien en retirer, à part d’être blacklisté ou d’avoir un malencontreux accident, pourtant il parle pour mettre ses concitoyens en garde .

                            La réaction ne peut être qu’individuelle, car si vous attendez des institutions corrompues jusqu’à l’os qu’elles vous protègent, vous attendrez longtemps . Etudiez donc les casiers judiciaires des garants de notre Constitution et on en reparle après .


                            • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 29 novembre 2021 09:19

                              Les affiches sur le pass sanitaire étaient prêtes dès le 20 janvier 2020, dès le début de la pandémie.

                              Voir la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=r01lTlNffmg

                              Vu la législation des marchés publics, il serait intéressant de savoir à quelle date ont été conclus par marchés publics du ministère, les contrats avec les imprimeurs. 


                              • zygzornifle zygzornifle 29 novembre 2021 10:06

                                Castex n’est que la salive de Macron, il est vide, il est creux et Macron souffle dedans comme dans un ballon d’anniversaire avant de l’envoyer devant les journalopes ....

                                Vous mettez 2 grandes oreilles blanche sur la tête a Castex et vous avez un lapin crétin ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité